Principal
Des analyses

Recommandations après la chirurgie de l'adénome de la prostate

Le temps que vous passez à l'hôpital après une chirurgie pour adénome de la prostate dépend du type de chirurgie que vous avez subit et de la rapidité avec laquelle vous récupérez de l'intervention.

À la fin de l'adénome de la prostate, un cathéter spécial (Foley) est inséré à travers l'ouverture externe de l'urètre à la tête du pénis, qui est connecté à l'urinal pour drainer l'urine de la vessie. Le cathéter est laissé dans la vessie pendant plusieurs jours. Parfois, un cathéter peut provoquer des spasmes douloureux récurrents de la vessie après une chirurgie. Les spasmes de la vessie sont difficiles à traiter, mais ils finissent par disparaître.

Pendant votre séjour à l'hôpital, des antibiotiques vous seront prescrits. Les médecins prescrivent des antibiotiques avant la chirurgie ou immédiatement après la chirurgie de l'adénome de la prostate afin de prévenir le développement d'une infection. Cependant, des études récentes suggèrent que les antibiotiques ne sont pas nécessaires dans chaque cas, et votre médecin peut choisir une tactique d'attente, c'est-à-dire que, en l'absence de signes d'infection, ne prescrivez pas d'antibiotiques.

Après l'opération d'un adénome de la prostate, du sang peut apparaître dans l'urine ou des caillots, ceci étant dû à la cicatrisation de la plaie. L'apparition d'une petite quantité de sang dans l'urine est normale, il devrait cesser au moment de la sortie de l'hôpital. Pendant la récupération après une chirurgie liée à l'HBP, vous devez boire beaucoup de liquide (au moins huit verres par jour) pour rincer votre vessie et accélérer la guérison.

Qu'est-ce qui peut et ne peut pas être après une chirurgie pour un adénome de la prostate?
Soyez prudent pendant les premières semaines après votre retour à la maison. Vous ne pouvez pas être dérangé par la douleur, mais même après une opération transurétrale, où l'incision est invisible, vous avez une plaie postopératoire. Avant de revenir à votre mode de vie habituel, consultez votre médecin. Dans les premières semaines qui suivent la sortie de l'hôpital, évitez tout effort physique intense ou tout mouvement brusque qui pourrait endommager la plaie postopératoire.

Recommandations après la chirurgie de l'adénome de la prostate

continuez à boire beaucoup de liquide pour vider votre vessie
éviter le stress excessif pendant les selles
suivre un régime équilibré pour prévenir la constipation. Si vous êtes inquiet à propos de la constipation, discutez avec votre médecin de la possibilité de prendre un laxatif.
ne pas soulever de poids
ne conduisez pas la voiture.
Retour à un mode de vie normal après une chirurgie pour adénome de la prostate.
Même si vous vous sentez bien en sortant de l'hôpital, plusieurs mois sont nécessaires pour une guérison complète. Les problèmes suivants peuvent survenir pendant la période de récupération.

Problèmes de miction

Vous remarquerez qu'après l'opération, le flux d'urine est devenu plus fort, mais avant que la miction ne soit complètement rétablie, cela prendra du temps. Après avoir retiré le cathéter, lorsque l'urine s'écoule à travers la plaie chirurgicale de la prostate, vous pouvez ressentir une douleur lorsque vous urinez ou un besoin urgent d'uriner. Ces problèmes sont progressivement réduits et, dans les mois qui suivent l'opération chirurgicale pour l'HBP, vous allez uriner moins souvent et plus facilement.

Lorsque la vessie redevient normale, vous pouvez avoir des problèmes d’incontinence temporaires. Les médecins pensent que plus l'incontinence urinaire est longue avant l'opération, plus il faudra longtemps pour rétablir le fonctionnement normal de la vessie.

Saignement (apparition de sang dans l'urine)

Dans les premières semaines qui suivent une chirurgie transurétrale pour adénome de la prostate, du sang peut apparaître soudainement dans les urines. Bien que l'apparition d'une petite quantité de sang dans l'urine puisse être une alarme, le saignement cesse habituellement après un bref repos au lit et une forte consommation d'alcool. Cependant, si l'urine contient une grande quantité de sang avec des caillots, vous ressentez un inconfort, consultez immédiatement un médecin.

Fonction sexuelle après une chirurgie pour un adénome de la prostate

La question qui se pose à de nombreux hommes est la suivante: comment la chirurgie de l'adénome de la prostate va-t-elle affecter leur fonction sexuelle Certaines sources affirment que la fonction sexuelle après une chirurgie pour un adénome de la prostate ne souffre pas, d'autres pensent que des problèmes se produisent dans 30% des cas. Cependant, la plupart des médecins pensent que les violations dans la sphère sexuelle sont temporaires. Ainsi, avec le temps, la plupart des hommes sont capables de reprendre une vie sexuelle active.

La restauration complète de la fonction sexuelle peut prendre jusqu’à 1 an, avec un retard par rapport au rétablissement général de la personne. La durée exacte dépend du temps écoulé depuis l'apparition des symptômes de l'adénome de la prostate jusqu'à l'intervention chirurgicale, du type de traitement chirurgical de l'adénome de la prostate. Ce qui suit décrit brièvement comment le traitement chirurgical de l'adénome de la prostate peut affecter certains aspects de la fonction sexuelle.

Amélioration de l'érection

La plupart des urologues s'accordent pour dire que si avant l'opération vous ne souffriez pas d'impuissance, vous pourriez avoir une érection après le traitement chirurgical de l'adénome de la prostate. La chirurgie provoque rarement un dysfonctionnement érectile. Cependant, la chirurgie ne permet pas de restaurer une fonction qui avait été perdue avant l'opération.

Bien que la majorité des hommes après un traitement chirurgical de l'adénome de la prostate conservent la capacité de développer une érection, la complication suivante de l'opération survient souvent: l'éjaculation rétrograde, rendant les hommes stériles.

Pendant les rapports sexuels, les spermatozoïdes des testicules pénètrent dans l'urètre près de l'ouverture de la vessie. Normalement, les muscles empêchent le sperme d'entrer dans la vessie et le sperme est expulsé par le pénis. Cependant, à la suite d'une intervention chirurgicale pour un adénome de la prostate, ce muscle est retiré pour élargir le col de la vessie.

Après la chirurgie, le sperme choisit le chemin le moins résistant et pénètre dans l’ouverture la plus large de la vessie. Ensuite, le sperme est retiré de la vessie en toute sécurité avec de l'urine. Dans certains cas, l’éjaculation rétrograde peut être traitée avec des médicaments qui améliorent le tonus musculaire du cou de la vessie, empêchant ainsi les spermatozoïdes de pénétrer dans la vessie pendant l’orgasme.

La plupart des hommes ne ressentent pas la différence entre les orgasmes avant et après une chirurgie pour un adénome de la prostate. Bien que cela puisse prendre du temps pour s’habituer à l’éjaculation rétrograde.

Comprendre la procédure chirurgicale et discuter de tout problème avec un médecin avant la chirurgie aide souvent les hommes à reprendre leurs activités sexuelles plus tôt. De nombreux hommes sont également aidés par le conseil d'un andrologue (sexologue) pendant la période de convalescence après la chirurgie.

Un traitement supplémentaire de l'adénome de la prostate est-il nécessaire?
Après une intervention chirurgicale pour un adénome de la prostate, il est important de se faire observer par un urologue et de subir un examen rectal au moins une fois par an.

Étant donné qu’il reste du tissu sain dans la prostate pendant l’opération de l’adénome de la prostate, il est possible que les maladies de la prostate, y compris l’adénome de la prostate, se développent. L'opération soulage la gravité des symptômes de l'adénome de la prostate pendant environ 15 ans. Seulement 10% des hommes après un traitement chirurgical de l'adénome de la prostate doivent être réopérés. Ce sont généralement les hommes qui ont été opérés très tôt.

Parfois, le tissu cicatriciel, formé après la chirurgie, nécessite un traitement dans l'année suivant le traitement de l'adénome de la prostate. Dans de rares cas, l'ouverture de la vessie se rétrécit en raison de la formation de tissu cicatriciel, entraînant une obstruction des voies urinaires. Ce problème peut être résolu avec une incision transurétrale. Plus souvent, le tissu cicatriciel contraint l'urètre à former un rétrécissement de l'urètre. Un urologue peut résoudre ce problème avec l'aide de la dilatation de l'urètre.

Stents prostatiques
Un stent est un petit appareil qui est inséré à travers l'urètre dans la zone de constriction. Le stent prostatique repousse le tissu prostatique et dilate l'urètre. Le stent est conçu pour réduire l'obstruction urinaire chez les hommes et améliorer la miction. Les endoprothèses prostatiques ont été approuvées chez les hommes qui ne disposaient pas des méthodes chirurgicales standard pour traiter les adénomes de la prostate et éliminer l’obstruction urinaire.

Adénome de la prostate et cancer de la prostate: pas de corrélation évidente

Après une opération chirurgicale pour adénome de la prostate, le tissu prélevé est vérifié pour les cellules cancéreuses. On trouve des cellules cancéreuses dans 1 cas sur 10, mais le plus souvent, leur nombre est limité à quelques cellules cancéreuses de la prostate non agressives, et aucun traitement n'est requis.

Dictionnaire

L'anesthésie est l'anesthésie, qui est effectuée avant l'opération.
Anus (anus) - l'ouverture externe du rectum.
Infertilité - incapacité d'avoir des enfants.
Hormone - une substance qui stimule la glande.
La glande est un organe qui sécrète et libère dans le sang des substances qui agissent sur d’autres parties du corps.
Impuissant - un homme qui n'a pas d'érection.
Un cathéter est un tube creux destiné à drainer l'urine de la vessie, qui est inséré dans l'ouverture externe de l'urètre au niveau de la tête du pénis dans la vessie.
La vessie est un organe musculaire creux où l’urine s’accumule.
Les voies urinaires comprennent les reins, les uretères, la vessie et l'urètre.
La miction consiste à éliminer les toxines liquides (urines) du corps.
Le scrotum est le sac dermique dans lequel se trouvent les testicules.
L'incontinence urinaire est le manque de capacité à contrôler la miction.
L'obstruction est une obstruction ou un blocage qui interfère avec l'écoulement normal de l'urine.
Le rectum est le dernier segment du gros intestin, qui se termine par l'anus (anus).
Le système reproducteur (le système reproducteur) est un système du corps à travers lequel les hommes et les femmes peuvent avoir des enfants.
Le sperme est un liquide qui contient des spermatozoïdes qui sont déchargés du pénis pendant l'orgasme.
L'échographie (échographie) est une méthode de recherche dans laquelle les ondes ultrasonores, réfléchies par les organes internes, forment leur image.
L'urètre chez l'homme (l'urètre) est un canal qui passe à l'intérieur du pénis, à travers lequel l'urine est excrétée du corps.
Un cystoscope est un outil permettant d'examiner la paroi interne de la vessie.
L'éjaculation (éjaculation) est la libération du sperme du pénis pendant l'orgasme.
Les testicules sont les glandes reproductrices mâles dans lesquelles se forment les spermatozoïdes.

Récupération après élimination de l'adénome de la prostate: régime alimentaire, exercice et prévention

Des millions d'hommes dans le monde souffrent d'adénome de la prostate. Un tel diagnostic est fait après avoir examiné le patient et subi certaines procédures.

L'adénome de la prostate est traité avec deux méthodes: médicale et chirurgicale. La première méthode est utilisée dans les premiers stades de la maladie.

Un médecin expérimenté sélectionnera une méthode de traitement individuelle pour chaque patient, en fonction de l'état de santé, du retour et d'autres facteurs individuels.

Symptômes et signes

L'adénome de la prostate est une maladie chez l'homme, dans laquelle un noeud bénin dans les tissus d'un organe se développe avec le temps dans l'urètre.

Les premières manifestations cliniques comprennent:

  • des envies fréquentes;
  • petite quantité d'urine sécrétée;
  • faible pression du jet;
  • sentiment constant de plénitude dans la vessie;
  • la nécessité de tendre fortement les muscles pendant la miction.

Tous les symptômes de l'adénome de la prostate sont une conséquence des tumeurs de la prostate, qui compriment le tunnel prostatique. Les signes d'adénome de la prostate chez chaque patient se traduisent de différentes manières. Certains présentent immédiatement les symptômes ci-dessus, tandis que d'autres - la maladie est asymptomatique, jusqu'à un retard sévère dans l'urine.

Traitement chirurgical

L'opération est prescrite dans les cas suivants:

  • s'il y a des lésions malignes dans la prostate;
  • s'il y a une infection dans les voies urinaires;
  • s'il y a un long délai dans l'urine qui ne peut pas être retiré avec un cathéter;
  • si le patient a une insuffisance rénale;
  • si le patient a des calculs vésicaux;
  • si le sang est sécrété pendant la miction.
  1. Dans les cas simples (petits adénomes de la prostate, volume glandulaire jusqu’à 80 ml.) Résection transurétrale, TUR.
  2. Dans les cas complexes (l'adénome de la prostate est supérieur à 40 g, le volume de la glande peut atteindre 150 ml.) - adénomectomie, qui peut être trans-vésiculaire ou rétropubienne, en fonction de l'accès à la glande. Fondamentalement, cette méthode est utilisée pour éliminer toute la glande, en particulier lorsque le cancer est détecté.
  3. Chirurgie au laser, alternative à l'opération classique, dans laquelle la tumeur (adénome de la prostate) est détruite par le laser. Ces méthodes sont plus avancées, moins traumatisantes et les patients après une intervention chirurgicale destinée à retirer un adénome de la prostate sont réhabilités plus rapidement.

Ces opérations comprennent:

  • vaporisation (photosélective);
  • l'ablation;
  • résection;
  • énucléation;
  • dissection de cellules malades;
  • thérapie interstitielle.

La période postopératoire après le retrait de l'adénome de la prostate

Fondamentalement, tous les patients se rétablissent rapidement et retrouvent une vie bien remplie. Cependant, lors de la réadaptation, certains problèmes peuvent survenir après le retrait de l'adénome de la prostate. Après le retrait de l'adénome de la prostate, le rétablissement de l'activité prendra du temps, mais après quelques mois, les patients n'auront plus aucune difficulté.

  1. Difficulté à uriner. Après avoir retiré le cathéter, l'urine passera dans la zone opérée, provoquant une gêne.
  2. L'incontinence Après la chirurgie, la vessie retrouve progressivement un régime sain, ce qui entraîne une incontinence. Plus le problème était aigu avant l'opération, plus la rééducation après l'adénome de la prostate durera longtemps.
  3. Sang dans l'urine. Une norme est quand il est observé pendant plusieurs semaines. Mais si les saignements abondants ne s'arrêtent pas, il y a des caillots et le patient se sent mal à l'aise - vous devez immédiatement consulter un médecin.
  4. Éjaculation rétrograde. Surtout les hommes ne remarquent pas la différence d'éjaculation avant et après la chirurgie de la prostate. Cependant, après la chirurgie, le sperme peut pénétrer dans l'urine et être excrété pendant la miction, ce qui entraîne la stérilité.

Au cours de la rééducation, après une opération de la prostate, il est recommandé de consulter un sexologue, qui donnera des recommandations sur l’éjaculation rétrograde.

La période postopératoire de l'adénome de la prostate dépend des facteurs suivants:

  • l'âge du patient;
  • négligence de la maladie;
  • la complexité de l'opération;
  • mode de fonctionnement;
  • état de santé général du patient.

Après le retrait de l'adénome de la prostate, la période de récupération combien de jours? La rééducation se déroule en deux temps: à l’hôpital et à la maison. Selon les statistiques, la période de rééducation après le retrait de l'adénome de la prostate dure de deux semaines à un an.

Traitement de l'adénome de la prostate après une intervention chirurgicale - recommandations:

  1. Traitement médicamenteux - antibiotiques et analgésiques. Après le retrait de l'adénome de la prostate, la période postopératoire, le patient doit utiliser des médicaments anti-inflammatoires qui réduisent l'inflammation et le gonflement du tissu affecté. Si des médicaments sont prescrits, ils doivent être pris, en particulier lorsque le cathéter est en position.
  2. Buvez beaucoup d'eau. Le liquide bu (environ 3 litres par jour) peut laver la vessie et accélérer la cicatrisation.
  3. L'activité physique excessive doit être évitée, incl. soulever des poids et faire des mouvements brusques.
  4. En cas de constipation, utilisez des laxatifs.
  5. Refuser de conduire une voiture et avoir des relations sexuelles pendant au moins un mois.
  6. L'une des composantes de la période de récupération est un régime après une chirurgie d'adénome de la prostate.

Suivez le régime après le retrait de l'adénome de la prostate est nécessaire pour la normalisation de l'intestin.

Aliments interdits: épicé, salé, acide, fumé, frit, gras.

Que puis-je manger après une chirurgie d'adénome de la prostate? La nourriture devrait être essentiellement bouillie ou cuite à la vapeur.

Un régime alimentaire après une chirurgie de l'adénome de la prostate implique le refus de manger des aliments contenant des additifs alimentaires et des conservateurs. Vous devriez également renoncer à l'alcool, au café et aux boissons gazeuses. Mangez écrit 6 fois par jour en petites portions.

Régime alimentaire après élimination de l'adénome de la prostate - exemple de menu:

  1. Petit déjeuner: flocons d'avoine, bouillon de dogrose, cocotte de fromage cottage à la confiture de fruits, gelée à l'œuf poché, carottes râpées, jus.
  2. Brunch: citrouille cuite au four avec noix de banane.
  3. Déjeuner: soupe de légumes, purée de pommes de terre, poisson bouilli, compote de fruits secs, soupe de poisson, filet de poulet bouilli, salade de légumes, tisane, légumes cuits à la vapeur avec fruits de mer, asperges cuites, eau minérale sans gaz.
  4. Snack: citrouille bouillie à la pomme et à la cannelle.
  5. Dîner: chou braisé, fruits de mer cuits à la vapeur de lapin cuits à la vapeur, légumes cuits à la vapeur, boulettes de poisson cuites à la vapeur, pommes de terre au four, salade de tomates.
  6. Dîner tardif: yaourt au kéfir au levain.

Lisez notre article sur ce que vous pouvez manger et ce que vous ne pouvez pas faire pour un adénome de la prostate.

Exercice utile pour une récupération rapide

Après le retrait de l'adénome de la prostate, le sport devrait être abandonné pendant deux mois. Après cela, en fonction de la complexité du traitement, de l'état de santé général et d'autres facteurs, la gymnastique doit être administrée après la chirurgie de l'adénome de la prostate, augmentant ainsi progressivement la charge.

La gymnastique pour les hommes dans la période postopératoire après le retrait de l'adénome de la prostate est un ensemble d'exercices pour s'échauffer, sans sauter, sans exercices de force ni de mouvements brusques. Il est préférable de nager, de marcher et de faire du vélo. Les exercices doivent être effectués chaque jour avec une charge modérée. Les charges doivent être strictement normalisées et prescrites par le médecin traitant.

Pour normaliser la miction, le sphincter doit être formé à l'aide d'une série d'exercices de Kegel, après autorisation du médecin. Ce complexe est conçu pour renforcer les muscles pelviens.

Il y a plusieurs façons de le faire:

  • nous raccourcissons les muscles du périnée pendant 2-3 secondes, puis nous nous détendons dans le même temps;
  • contraction musculaire rythmique et fréquente, suivie d'une relaxation de 30 secondes.

Pour commencer, chaque exercice devrait durer 15 à 20 secondes et le complexe contient 10 séries.

Ensuite, vous pouvez augmenter progressivement la charge. Ne travaillez pas les muscles des fesses et de l'abdomen - cela réduit l'effet.

Le complexe Kegel est disponible pour être utilisé à tout moment et n'importe où. La question du bon fonctionnement des organes génitaux après une intervention chirurgicale d'étranglement d'un adénome de la prostate est celle qui inquiète le plus les hommes. Les statistiques de réponse sans ambiguïté sur cette question ne le sont pas.

Fondamentalement, après le retrait de l'adénome de la prostate, les patients retrouvent un mode de vie sain et actif après une période de rééducation. L'érection se poursuivra chez les patients qui l'ont eue avant l'opération.

Conclusion

Si on vous a diagnostiqué un adénome de la prostate, ne paniquez pas. Environ la moitié des hommes de plus de 50 ans souffrent de cette maladie. L’opération est garantie contre les rechutes pendant 15 ans, sous réserve des recommandations des médecins. Grâce à une alimentation saine, un peu d'effort peut à nouveau ressentir une poussée de force. L'adénome de la prostate est une maladie curable, pas une phrase!

Que faire après une intervention chirurgicale pour enlever un adénome de la prostate?

L'opération, même si elle est mini-invasive, nécessite le strict respect de toutes les recommandations du médecin dans la période qui suit. Tout ici est élémentaire - si vous ne suivez pas les instructions du médecin traitant, vous pouvez subir des conséquences très désagréables et graves.

Habituellement, chaque urologue indique à son patient comment se comporter pendant un certain laps de temps afin de permettre à l’organe malade de se rétablir.

Mais si, pour une raison quelconque, cette information a disparu de la tête, toutes les subtilités de la période de réadaptation se retrouvent dans cet article. Ce sera également intéressant pour ceux qui vont se faire opérer.

Comment se passe la période postopératoire à l'hôpital?

Peu importe le type d'opération pratiquée par le patient: un cathéter est toujours placé pour prélever le sang et l'urine, et il est toujours nécessaire de passer un certain temps après l'opération pour retirer un adénome de la prostate à l'hôpital.

Le cathéter est laissé pour une période différente, il dure une journée, et parfois pendant 3 jours, tout dépend de la façon dont l'opération a été effectuée pour enlever l'adénome de la prostate et de nombreux autres facteurs. Il peut y avoir une complication particulière - spasmes de la vessie. Il est difficile de s'en débarrasser, mais avec le temps, tout sera normal.

Auparavant, une antibiothérapie était nécessaire durant cette période, dans le but de prévenir le développement d'un processus infectieux. Il existe aujourd'hui de telles opérations (par exemple, vaporisation laser) dans lesquelles l'infection est exclue. Et les méthodes invasives n'entraînent pas toujours une infection. Par conséquent, de plus en plus souvent, les antibiotiques ne sont pas prescrits immédiatement, mais uniquement lorsque se manifestent les signes d’un processus infectieux. Dans tous les cas, tout devrait être à la discrétion du médecin.

Quoi d'autre est important la première fois après la chirurgie? Buvez beaucoup de liquides. Ainsi, il sera possible de vider rapidement la vessie. N'ayez pas peur de l'hématurie - c'est un phénomène normal, qui passera de lui-même.

Comment se comporter après la sortie de l'hôpital?

La récupération de la chirurgie pour enlever l'adénome de la prostate se poursuit à la maison. À l'hôpital, le patient passe en moyenne une à deux semaines, après quoi il est envoyé en toute sécurité pour se faire soigner dans les murs de son domicile. Toute la responsabilité de leur propre santé repose sur les épaules du patient, et il est même déconseillé de se soustraire aux conseils du médecin afin de ne pas causer de mauvaises conséquences.

Pendant au moins deux semaines, il est formellement interdit de soulever des poids et de faire de l'exercice. Il est également nécessaire de s'abstenir de tout rapport sexuel. Si une incision cutanée a été pratiquée, c'est-à-dire s'il y a une plaie, vous devez en prendre soin afin qu'elle guérisse le plus rapidement possible.

Vous devez continuer à boire plus que le liquide habituel. En moyenne, vous devez boire 8 verres d’eau ou d’autres boissons (bien sûr, sans alcool). Pendant l'acte de défécation ne peut pas forcer. Il est également important de tout faire pour éviter la constipation. Ce régime, composé de plats légers ne nécessitant pas de charge gastrique, sera bénéfique. Mais si cela se produit, ne paniquez pas. Le médecin écrira des bougies ou un autre laxatif.

Un traitement de suivi est-il nécessaire?

La probabilité de rechute existe toujours, pas pour la cacher ni pour la cacher (le risque dépend en grande partie du stade de l'adénome de la prostate au moment de la chirurgie). À cet égard, il est nécessaire de consulter l'urologue au moins une fois par an. Mais les médecins disent que l'adénome de la prostate ne réapparaît généralement pas plus tôt que 15 ans après la chirurgie. Cependant, les mesures préventives ne seront pas superflues.

La rééducation dure en moyenne deux mois. Avant de retourner à une vie bien remplie, vous devriez consulter un médecin et obtenir son avis à ce sujet. Il arrive qu'une période plus longue soit nécessaire, et un retour prématuré à l'effort physique et à la vie sexuelle peut entraîner des complications.

Il peut être nécessaire de consulter un sexologue, car peu de gens parlent de telles complications après une intervention chirurgicale pour enlever un adénome de la prostate, comme des troubles de la région génitale. Mais les médecins calment - si cela se produit, cela passera tout seul.

Le développement d'une éjaculation rétrograde est le plus probable, entraînant une infertilité, car le sperme pénètre dans la vessie. Cette affection est traitée, il suffit parfois de prendre des médicaments spéciaux.

Rééducation et récupération après une intervention chirurgicale pour enlever un adénome de la prostate

L'adénome, ou hyperplasie bénigne de la prostate, n'est pas une tumeur maligne - c'est une prolifération de tissus glandulaires qui serre les voies urinaires. Le traitement thérapeutique de la maladie n'apporte aucun résultat notable, car les modifications anatomiques de la glande sont hormonales et irréversibles. La chirurgie pour l'hyperplasie représente la moitié de toutes les interventions chirurgicales en urologie. Actuellement, l'élimination des adénomes de la prostate est possible grâce à des méthodes de haute technologie peu invasives, qui peuvent réduire considérablement la période postopératoire.

Types d'opérations

En plus de l'adénomectomie trans-vésiculaire traditionnelle - chirurgie abdominale ouverte, la résection transurétrale de la prostate (TUR) est utilisée dans le traitement chirurgical. Cette méthode n’est pas associée à l’ouverture de la paroi abdominale et à l’incision de la bulle, elle est réalisée à l’aide d’un résectoscope inséré dans l’urètre. Le chirurgien contrôle visuellement le fonctionnement de l'instrument en coupant soigneusement les tissus en excès de la prostate et en cautérisant les vaisseaux sanguins. Le risque d'infection avec ce type de traitement est négligeable, il n'y a pas de plaies chirurgicales externes.

Les tissus prélevés sont ensuite soumis à un examen histologique pour la transformation maligne.

Si des signes de cancer sont découverts, une prostatectomie radicale est réalisée - le retrait complet de l'organe et des tissus qui l'entourent.

Après l'achèvement de l'opération

La durée de la période de récupération après une intervention chirurgicale destinée à retirer un adénome de la prostate dépend de la condition physique initiale, de l'âge du patient, du type d'intervention chirurgicale et de la présence de maladies concomitantes.

Le risque le plus important au début de la période postopératoire après le retrait de l'adénome de la prostate est un saignement persistant, non seulement en raison d'une perte de sang probable, mais également du risque d'obstruction du canal urinaire avec des caillots coagulés.

En outre, presque tous les patients après la chirurgie ont besoin de soins cardiaques - la plupart d'entre eux ont une tachycardie, un rythme cardiaque anormal et une lourdeur à la poitrine. Les complications respiratoires causées par l'accumulation de crachats dans les bronches et les poumons sont courantes. Dans 1,5 à 2,5% des cas, les patients opérés font face à une thromboembolie.

Après le TUR de retrait de l'adénome, un cathéter de Foley est inséré dans la vessie - un tube en silicone souple avec un petit ballon, qui est injecté à travers l'urètre. Il est nécessaire pour la compression et l'irrigation de la cavité avec des solutions désinfectantes qui éliminent les caillots sanguins. La sortie de l'urine sort par le canal du cathéter.

Dans le cas d'une adénomectomie ouverte, un tube de drainage peut également être placé dans la cavité de la vessie.

Administration parentérale par voie intraveineuse et intramusculaire de fonds fluidifiant le sang, normalisant l'activité cardiaque. Appliquer l'inhalation et la ventilation mécanique.

Bien entendu, l'état physique dans lequel se trouve le patient immédiatement après l'opération ne peut pas être qualifié de confortable. Dans les organes du système génito-urinaire, il y a beaucoup de terminaisons nerveuses, tout effet irritant est ressenti assez fort. Le syndrome postopératoire douloureux est aggravé par une sensation de plénitude de la vessie, des envies fréquentes, provoquée par l'effet de la présence temporaire du système drainant.

2-3 heures après l'opération, vous pouvez boire de l'eau. Le premier jour, il suffit d'utiliser 1,5 litre d'eau pure, le volume de liquide doit être progressivement amené à 2–2,5 litres. Les compotes de baies ou les boissons aux fruits, le thé faible sont souhaitables

La vidange de la vessie doit être effectuée toutes les demi-heures ou heures. En cas de bonne santé dans la matinée, est autorisé à manger. Les restrictions générales sur la nutrition après une intervention chirurgicale sur la prostate sont une exception aux produits irritant la vessie: salés, tranchants, acides.

Le deuxième jour est autorisé à se lever.

Récupération des patients hospitalisés

Sur la base de l'état préopératoire du patient - la présence de prostatite chronique, de maladies inflammatoires des reins et pour la prévention de la cystite, de l'urétrite, des suppurations, des complications infectieuses, dans la plupart des cas, un traitement antibactérien associé à des diurétiques est prescrite. L’acceptation des antibiotiques peut être annulée s’il n’ya aucune raison de craindre des complications.

Le cathéter est affiché le troisième ou le quatrième jour après la TUR. Avec une adénomectomie ouverte, vous devrez marcher environ une semaine avec. Les tubes de drainage sont retirés au bout de 2 semaines.

Même après avoir retiré le cathéter pendant plusieurs jours en urinant, il est possible d'excréter de petits caillots sanguins, une grande quantité de sang peut être présente dans les urines. Des brûlures, des douleurs et des malaises dans la région périnéale sont probables, des poussées fréquentes et fréquentes aux toilettes, un contrôle médiocre de la rétention d'urine. Des symptômes similaires après une intervention chirurgicale sont normaux, car ils ont une bonne raison - il s'agit d'une violation de l'intégrité des tissus des organes internes.

Réhabilitation

La durée totale de l'hospitalisation peut aller jusqu'à 3 semaines. Dans les premiers mois qui suivent le jour de la sortie de l'hôpital après une intervention chirurgicale, la maîtrise de soi et l'attention portée à leur état physique sont nécessaires au succès de la réadaptation. Les symptômes suivants sont les causes d’une visite d’urgence chez le médecin:

  • saignements prolongés sans hémorragie;
  • sortie altérée grave ou incontinence urinaire;
  • coliques sévères, douleurs coupantes difficiles à supporter.

Les raisons peuvent être développées complications: prostatite aiguë, pyélonéphrite, septicémie, lésions des organes internes à la suite d'une erreur lors de l'opération.

Une attitude prudente à l’égard de la santé est nécessaire pendant plusieurs mois. Il est nécessaire de respecter un certain nombre de restrictions:

  • Ne poussez pas lorsque vous urinez et que vous avez les selles.
  • ne pas soulever de poids, ne pas forcer;
  • Évitez de vous asseoir pendant une longue période - il n'est pas souhaitable de conduire une voiture ou d'effectuer un autre travail en étant assis;
  • s'habiller selon la météo, ne pas trop refroidir;
  • essayez de marcher plus - au moins 4–5 km à pied.

Pendant la période de réadaptation, une alimentation appropriée est obligatoire: collations épicées et épicées, cornichons, viandes fumées, aliments contenant des acides et substances extractives sont exclus. Lorsque la fonction rénale est altérée, les produits carnés et les œufs sont limités. L'alcool, y compris la bière et les boissons gazeuses est contre-indiqué. Pour prévenir la constipation, vous devez inclure les légumes, les fruits, les céréales et le fromage cottage riche en fibres.

Effets de l'adénomectomie

Les effets indésirables à long terme de la suppression de l'adénome sont le rétrécissement de la lumière de l'urètre en raison de la formation de rétrécissements et d'une hyperplasie récurrente de la prostate. Dans ces cas, il est possible de désigner une deuxième opération.

Un autre point important directement lié aux conséquences de la suppression de l'adénome est la soi-disant éjaculation rétrograde. La cause en est mécanique - pendant l'éjaculation, la prostate parée ne ferme plus le col de la vessie et le liquide séminal, au lieu d'être expulsé, tombe dans la direction opposée - dans la cavité de la vessie, d'où il accompagne l'écoulement de l'urine. Danger pour la santé, cette fonctionnalité ne porte pas, mais peut être un problème grave lors de la planification de la naissance d'enfants.

Sur la vie sexuelle, la fonction érectile, la durée des rapports sexuels, les sensations orgasmiques, le fait de l'intervention chirurgicale ne se reflète en aucune manière.

La vie sexuelle peut être reprise 1 à 2 mois après le traitement chirurgical.

Le rétablissement complet de la santé peut prendre plus d’un an.

Il convient de rappeler que l'élimination de l'hyperplasie de la prostate ne résout pas le problème de la maladie de manière radicale, mais contribue uniquement à soulager les organes internes contractés. La cause sous-jacente, à savoir les modifications de l'équilibre hormonal liées à l'âge, demeure. Des récidives, c'est-à-dire une prolifération accrue de la prostate, sont observées dans 10% des cas après la chirurgie. Selon le tableau clinique, dans chaque situation, une élimination secondaire ou complète de la prostate est réalisée.

La période postopératoire après le retrait de l'adénome de la prostate

L'adénome de la prostate est une maladie courante chez les hommes. En raison de sa souffrance du système urinaire, parce que le nombre de cellules structurelles du tissu commence à augmenter.

Environ quarante ans chez les hommes commencent des changements dans la prostate qui se produisent au niveau cellulaire.

Le développement de l'adénome de la prostate

Lorsque le nombre de cellules augmente, une tumeur commence à se former, qui est de nature bénigne. Elle commence à presser l'urètre, l'homme a le sentiment d'avoir la vessie pleine, il commence à aller aux toilettes.

Cette maladie est diagnostiquée chez la moitié de la population masculine de la planète, après cinquante ans.

Si la maladie est négligée, aucun médicament ne sera efficace. Les médecins n'ont donc qu'un moyen de guérir le patient: il s'agit d'une intervention chirurgicale. Le fer sera enlevé.

La période postopératoire après le retrait de l'adénome de la prostate dure parfois très longtemps. Au cours de cette période, diverses complications peuvent survenir.

Certains facteurs affectent la récupération du corps après une intervention chirurgicale. L'essentiel est la qualité du retrait, la nutrition du patient après l'opération. Celles-ci peuvent être les conditions dans lesquelles le patient reste, non seulement à l’hôpital, mais aussi à la maison.

Réadaptation hospitalière

La rééducation après le retrait de l'adénome de la prostate chez chaque homme est différente.

Mais il est obligatoire pour tout le monde d'introduire un cathéter dans la vessie, ce qui facilitera la vidange. Parce qu'immédiatement après l'opération, il ne sera pas possible de le faire soi-même.

Cela provoque souvent des douleurs, des spasmes se produisent dans la vessie. Ce symptôme n'est pas traité, il disparaît en quelques jours.

Pour les mesures préventives contre la pénétration de diverses infections par le biais d'un cathéter ou d'autres dispositifs, des antibiotiques sont prescrits au patient.

Ces médicaments sont prescrits au patient avant ou après la résection transurétrale (TUR) de l'adénome de la prostate. Certains experts ne le font pas, ils remplacent les moyens de surveillance du patient après une chirurgie d'adénome de la prostate. Surveillez les premiers signes et observez-les du côté de l'infection.

La récupération du corps après une intervention chirurgicale pour enlever l'adénome de la prostate a des conséquences: du sang dans les urines. Il semble dû à des incisions postopératoires. Pour arrêter cela, vous devez attendre un peu.

Une telle conséquence est normale après l'opération. Les médecins doivent donc immédiatement rincer la vessie avec une solution saline.

Une autre recommandation importante est l'utilisation de grandes quantités de liquide et une nutrition adéquate. Cela aidera le corps à récupérer plus rapidement.

De telles procédures aideront la vessie à guérir plus rapidement. De plus, les cicatrices ne se formeront pas. En raison de l'apparition de cicatrices gênantes pour la personne, une seconde opération est effectuée.

La première chose qui est recommandée après le retrait de l'adénome de la prostate - se conformer au repos au lit. Les premiers jours, si le troisième jour la situation ne change pas, le régime est prolongé de trois jours.

Avant de retirer le cathéter, le médecin remplit la vessie du patient pour en vérifier le fonctionnement. Si tous les processus urinaires sont normaux, la chirurgie a été réalisée sans complications.

Période de rééducation à la maison

La rééducation après une intervention chirurgicale doit avoir lieu de manière à ce que le patient se rétablisse rapidement.

Le patient peut rentrer chez lui une semaine après l'opération. À la maison, la période de réadaptation doit être effectuée conformément à toutes les règles et à tous les conseils du médecin traitant. Le patient ne doit prendre que des aliments sains.

Par conséquent, le spécialiste donne au patient les recommandations suivantes:

  • Ne faites pas de mouvements brusques.
  • Essayez d'éviter le froid, afin de ne pas trop refroidir.
  • Ne pas porter ou soulever des objets lourds.

Vous devez être attentif au corps, réagir aux changements, même s'ils peuvent être imperceptibles. Il peut y avoir une blessure, mais ce sera à l'intérieur du corps, car il n'y a pas d'incisions externes après l'opération.

Pour que la période de récupération à la maison se passe sans complications, il est nécessaire de suivre les recommandations du médecin. Cela aidera à revenir rapidement à la vie habituelle.

Un point important est considéré comme un régime équilibré. Le médecin aide à créer un menu pour le patient, qui consiste en un régime spécial après l'élimination de l'adénome de la prostate.

La nourriture doit être équilibrée et ne pas forcer le corps, il existe d'autres précautions:

  • Examens réguliers chez le médecin.
  • Rejet des mauvaises habitudes.
  • Rejet de l'activité sexuelle pendant deux mois.
  • Essayez d'éviter de chauffer le corps au soleil, dans le sauna et le bain.

Quelles sont les complications

Souvent, il n'y a pas de complications, la rééducation est nécessaire car dans la première période suivant l'opération, des problèmes peuvent survenir:

  • Problèmes de vidange de la vessie. Cette douleur et un grand débit d'urine. Cela disparaît après quelques jours, même si le malaise persiste. Par conséquent, la présence d'un problème, vous devez informer le médecin.
  • L'incontinence Pour éviter cela, les médecins recommandent d’améliorer le tonus musculaire et disposent à cet effet d’outils spéciaux.
  • Miction accompagnée de gêne. Cela peut arriver si, pendant l'opération, le chirurgien a commis une erreur technique. Vous pouvez le réparer en effectuant une deuxième opération.
  • Éjaculation rétrograde. Avec l'éjaculation du sperme, il ne sort pas, mais dans la vessie.

Tous les patients sont intéressés par la question: "Le retrait aura-t-il un effet sur la puissance?". La réponse est simple: non. Si certains problèmes existaient avant l'opération, il ne sera pas possible de restaurer cette fonction.

Recommandations de spécialistes

Toute récupération postopératoire dépend du déroulement de l'opération et de ce que le patient a ressenti pendant son congé. Les médecins conseillent au patient, après son congé, de ne pas surcharger le corps avec des travaux pénibles jusqu'à son rétablissement complet.

Le patient bénéficie d'un congé de maladie pendant un certain temps, car il ne peut pas aller au travail. Cela ne dépendra pas de savoir si le travail physique dur ou non. Pendant quelques semaines rester à la maison, pendant cette période ne devrait pas être porté en position assise. Il est préférable de faire des exercices légers.

Les experts conseillent aux hommes de faire des promenades en plein air, elles doivent être lentes et durer longtemps. Environ un mois plus tard, vous pouvez commencer à visiter la piscine.

Le sens de cette rééducation est qu’il n’ya pas de récidive de la maladie, c’est possible si l’homme n’est pas assez actif physiquement.

Récupération de la fonction érectile

La chirurgie pour enlever l'adénome de la prostate ne peut en aucun cas affecter l'érection ultérieure.

Cela peut arriver parce que les muscles sont blessés lors du retrait. Mais si cela se produisait, la moitié des patients seraient toujours en mesure de le restituer.

Dans la mesure du possible, les facteurs indiqueront:

  • Problèmes d'érection avant la chirurgie.
  • Le pourcentage de dommages aux terminaisons nerveuses.
  • L'âge du patient.

Il est nécessaire de comprendre que la période de temps pendant laquelle le pouvoir sera rétabli peut prendre environ un an. Et la nourriture consommée aidera au rétablissement.

Rééducation après chirurgie pour adénome de la prostate

L'adénome de la prostate est une maladie masculine commune. Un dysfonctionnement du système urinaire est un symptôme de la maladie. Plus près de 40 ans, la prostate humaine commence à connaître des modifications de la structure cellulaire liées à l'âge.

La croissance cellulaire forme une tumeur bénigne qui, en augmentant, comprime l'urètre. Les médecins diagnostiquent donc un adénome de la prostate dans la moitié de la population masculine de plus de 50 ans.

Après la chirurgie

Le temps qu'une patiente peut avoir à perdre après avoir retiré un adénome de la prostate dans un lit d'hôpital dépendra de son type d'opération et de la vitesse de récupération du corps. Lors du retrait de la tumeur, un cathéter spécial est inséré dans l'urètre, qui est relié à l'urinoir. Le tube d'injection sert à drainer l'urine. Périodiquement, le cathéter peut provoquer des contractions douloureuses de la vessie, mais la douleur finira par s'estomper.

Pendant la durée du séjour à l'hôpital, des antibiotiques sont prescrits au patient afin de prévenir d'éventuelles infections. Cependant, comme le montrent les tests, les antibiotiques ne sont pas toujours nécessaires, de sorte qu'un médecin peut s'abstenir de les prescrire en l'absence de symptômes d'infection. Par la suite, la chirurgie est une option possible pour l'apparition de sang dans l'urine, ce qui indiquerait une cicatrisation de la plaie. La période de récupération nécessite de consommer plus d'eau (8 verres par jour), cela accélérera la guérison.

De quoi devriez-vous vous abstenir

Les premières semaines après l’intervention chirurgicale doivent veiller à ne pas faire d’effort physique ni à faire des mouvements brusques. Il est nécessaire de respecter les recommandations suivantes:

  • Boire plus d'eau;
  • Évitez les efforts excessifs pendant les selles;
  • Adhérer à un régime alimentaire équilibré. En cas de constipation, consultez un médecin avant de prendre un laxatif.
  • S'abstenir de soulever des poids;
  • Ne conduisez pas de voiture.

Retour à la vie normale

Contrairement aux sentiments positifs du patient, la restauration complète du corps peut prendre plus d’un mois. Le processus de récupération révèle souvent un certain nombre des complications suivantes:

Problèmes de miction

Selon les résultats de l'opération, le flux d'urine deviendra progressivement plus fort. Le retrait du cathéter entraîne parfois des sensations douloureuses au cours de la miction, qui vont progressivement disparaître.

Incontinence urinaire

En raison du retour de la vessie à un fonctionnement naturel, le patient peut avoir des difficultés d'expectoration incontinente. Les médecins sont convaincus que si l'incontinence était longue avant l'opération, le rétablissement de la vessie complète prendrait plus de temps.

Écoulement de sang

Les premières semaines après le retrait de la tumeur peuvent être accompagnées par l'apparition de sang dans les urines. Les saignements cessent souvent après le repos, mais avec une quantité importante de sang, vous devriez aller à l'hôpital.

Fonction sexuelle

Les hommes s'inquiètent de la question: comment l'intervention chirurgicale affectera-t-elle les fonctions sexuelles? Les experts disent que les déviations possibles dans le domaine sexuel sont temporaires, mais que le rétablissement complet peut prendre une année complète. Une période de temps plus précise peut dépendre de divers facteurs (type de traitement chirurgical, temps de négligence de la maladie, etc.). Ci-dessous seront considérées les options pour l'impact de l'opération sur des aspects individuels de la fonction sexuelle:

Une érection

De nombreux urologues s'accordent pour dire que si le patient ne présentait aucune impuissance avant la chirurgie, l'érection se fera après l'opération, car elle affecte très rarement la détérioration de l'érection. Malheureusement, la chirurgie ne peut pas rendre la fonction qui n'était pas avant l'opération.

Éjaculation

La plupart des hommes après l’opération, les tumeurs conservent leur capacité érectile, mais il existe souvent une complication telle que l’éjaculation rétrograde, qui menace l’infertilité. Parce que, pendant l'opération, le muscle est enlevé, ce qui est responsable de bloquer la pénétration du liquide séminal dans la vessie. Par conséquent, le sperme y pénètre et ressort lors de la miction. L'éjaculation périodiquement rétrograde est traitable.

Orgasme

Souvent, les hommes ne remarquent pas la différence dans les orgasmes, si on compare les périodes pré et postopératoires. Cependant, il faut un certain temps pour s'adapter à l'éjaculation rétrograde. Par conséquent, il est recommandé de discuter du problème avec votre médecin, qui vous aidera à rétablir l'activité sexuelle beaucoup plus rapidement.

Ai-je besoin d'un traitement supplémentaire

À la suite de l'opération, il est nécessaire de faire surveiller par un urologue et, en raison d'une possible récurrence de la maladie, un examen rectal numérique doit être effectué au moins une fois par an. L'intervention chirurgicale soulage les symptômes jusqu'à 15 ans. Il convient de noter que seulement 10% des hommes ont besoin d'une intervention chirurgicale répétée. Parfois, le tissu postopératoire de la cicatrice rétrécit l'urètre, de sorte que l'urologue doit résoudre le problème en le couvant.

Stents prostatiques

Grâce au stent prostatique inséré dans l'urètre au niveau du site de constriction, son expansion se produit. Ce traitement améliore la miction. Les stents ont été approuvés pour une utilisation dans les cas où un traitement chirurgical typique n’a pas aidé.

La relation entre l'adénome et le cancer de la prostate

La similitude des symptômes individuels, même au cours de la tumeur bénigne identifiée, n’augmente pas le risque de cancer de la prostate. Cependant, les patients qui ont trouvé une tumeur bénigne peuvent également avoir un cancer de la prostate non détecté. Par conséquent, il est recommandé aux hommes de plus de 40 ans de se soumettre à un examen rectal digital.

Adénome de la prostate après la chirurgie

L'adénome de la prostate est une tumeur bénigne de la prostate. En règle générale, le processus de croissance des tissus se produit chez les hommes âgés de 40 ans. Après 50 ans, cette maladie survient chez un homme sur deux. Les cellules de la glande paraurétrale se dilatent et, lorsqu'elles sont agrandies, bloquent la sortie de la vessie. L'adénome de la prostate n'est pas un signe de vieillesse, c'est une maladie à traiter.

Si vous ne traitez pas d'adénome, la santé menace de graves problèmes. Au début de la maladie, les muscles de la vessie sont capables de pousser l'urine à travers un canal rétréci. Mais alors la croissance progressive de l'adénome conduit à une violation de l'élasticité de la vessie. Il existe une forte envie d'uriner, une incontinence urinaire, des mictions fréquentes. Aux derniers stades de l'adénome de la prostate, des lésions rénales irréversibles sont observées.

Symptômes de l'adénome de la prostate

Il est urgent de consulter un urologue si vous avez remarqué l'un des symptômes suivants en vous:

- miction difficile ou fréquente (jour et nuit);

- sensation de vidange incomplète de la vessie;

- des pauses dans la miction;

- jet faible en urinant.

Les types de traitement de l'adénome de la prostate dépendent du cas spécifique, de l'âge du patient et d'autres facteurs. Une méthode de conservation sans chirurgie de l'adénome consiste en un traitement médicamenteux.

Les comprimés qui sauvent la situation avec l'adénome sont divisés en plusieurs types: préparations à base de plantes, alpha-bloquants. Ce dernier type de médicament a été largement distribué parmi les urologues du monde entier.

Pour éviter ou retarder la chirurgie de l'adénome de la prostate, le médecin prescrit parfois des alpha-bloquants qui affaiblissent la prostate et facilitent son urination. Sous l’influence du médicament, les fibres qui enveloppent la prostate se relâchent et la miction est plus libre.

Cependant, les alpha-bloquants réduisent considérablement la pression et conviennent donc aux patients hypertendus. Si un homme a une pression normale ou basse, alors ce type de thérapie ne fonctionnera pas pour lui. Ces médicaments sont bien établis, car ils atténuent les symptômes de cette maladie. Mais ils ne garantissent pas qu'un homme sera en mesure d'éviter une intervention chirurgicale pour adénome. Le fait est que les alpha-bloquants n'affectent pas l'adénome lui-même, ils n'interfèrent pas avec sa croissance, ne le réduisent pas.

Ces médicaments ont une composition chimique différente et le patient, en règle générale, essaiera d’abord plusieurs types pour trouver celui qui convient. C'est pourquoi il est si important d'utiliser ces médicaments sous la supervision d'un médecin expérimenté.

Comme nous l'avons dit, il existe encore des drogues d'origine végétale. Mais ils ne sont efficaces que dans les premiers stades de la maladie. Un tel traitement s'appelle "phytothérapie". En Europe, plus de 50% des urologues ont abandonné les drogues synthétiques pour les remplacer par des médicaments à base de plantes. En Russie, les médecins préfèrent encore les médicaments chimiques.

Avec une approche intégrée du traitement de l'adénome de la prostate, la physiothérapie ne peut être négligée: électrophorèse, phonophorèse, massage, stimulation électrique, etc.

Mais dans certains cas, la chirurgie de l'adénome est inévitable. C'est le médecin qui décide, mais sa décision dépend généralement de la taille de la tumeur. Pour ce patient est préparé comme suit:

1) Un test complet de sang et d'urine est disponible.

2) Faire l'électrocardiographie et les rayons X de la thoracique.

3) Effectuez une étude approfondie qui détermine la quantité d'urine résiduelle.

4) Mesurer la vitesse de la miction.

5) Déterminez le niveau d'antigène spécifique dans le sang.

6) Ils sont examinés par un thérapeute et un anesthésiste.

7) La veille de l'opération, un lavement de nettoyage est effectué.

8) Après 00h00 et avant l'opération, il est interdit de boire et de manger.

Il existe plusieurs types de chirurgie de l'adénome de la prostate:

1) Résection transurétrale. Le chirurgien insère un résectoscope dans la vessie à travers l'ouverture du canal urinaire. Un outil spécial de contrôle visuel élimine l'excès de tissu de la prostate et les vaisseaux sont cautérisés. Une telle opération n'est pas réalisée sous anesthésie générale, mais sous anesthésie locale. En conséquence, le patient n'a pas de complications avec l'anesthésie après la chirurgie.

2) adénomectomie transvésicale. Il s'agit d'une chirurgie abdominale complète dans laquelle la paroi antérieure de la vessie est coupée. Après une telle opération, le patient reste longtemps à l'hôpital. Environ 10-12 jours.

3) énucléation endoscopique au laser. Elle est réalisée sans incisions externes, à travers l'urètre. Ce type d'opération de l'adénome n'est pas encore généralisé, mais a montré son efficacité. L'élimination des tissus en excès est effectuée à l'aide d'un rayon laser, ce qui évite les saignements excessifs et les dommages aux tissus sains. Après l'opération, le patient récupère beaucoup plus rapidement.

Bien entendu, toutes les conséquences et le déroulement du fonctionnement de l'adénome lui-même dépendent des qualifications et de l'expérience du médecin qui l'a pratiqué.

Adénome de la prostate après la chirurgie

Après une intervention chirurgicale visant à retirer un adénome de la prostate, le patient est inséré dans un tube spécial dans lequel s'effectue le processus de miction. Si l'opération était abdominale, vous devrez peut-être remplacer le tube de drainage.

Tous ces tubes ne sont laissés que pour quelques jours. Parfois, le cathéter provoque des crampes douloureuses qui se reproduisent après un adénome de la prostate. Mais finalement, ils disparaissent.

Il arrive également qu'un système d'irrigation de la vessie soit installé sur un patient avec une solution de furatsiline. Cette solution pénètre dans la vessie et est ensuite expulsée par le cathéter avec des caillots sanguins.

Afin de prévenir le développement d’une infection, un traitement antibiotique est prescrit au patient après la chirurgie.

Après la chirurgie, du sang ou du mucus apparaissent souvent dans les urines. Ceci est normal car le processus de guérison est en cours. Au moment où le patient quitte l’hôpital, le processus de saignement s’arrête.

Après la chirurgie, les médecins spécialisés dans l'adénome de la prostate recommandent de boire le plus de liquide possible. Ainsi, la vessie se videra plus rapidement. Après sa sortie de l'hôpital, le patient reçoit les prescriptions suivantes:

- ne pas forcer pendant les selles;

- alimentation équilibrée, conçue pour prévenir la constipation;

- ne peut pas soulever des poids;

- ne recommande pas de conduire une voiture;

- vous devez marcher régulièrement à l'air frais et marcher, mais vous ne pouvez pas permettre l'hypothermie et un effort physique intense;

- la vie sexuelle ne peut être reprise avant 1,5 à 2 mois.

Quelles complications peuvent survenir?

1) Problèmes d'uriner. La disparition de tous les symptômes désagréables peut prendre environ deux mois. Cela s'explique par le fait que l'urine passe dans le canal dans lequel la blessure a été infligée.

2) l'incontinence. Plus ce trouble dure longtemps jusqu'au fonctionnement de l'adénome, plus le fonctionnement normal de la vessie sera rétabli longtemps.

3) L'apparition de sang dans les urines. Ceci est normal pendant plusieurs semaines après la chirurgie pour enlever un adénome de la prostate.

4) fonction sexuelle. La plupart des hommes se soucient de cette question particulière. Mais les médecins assurent que si l'homme n'avait aucun problème d'érection avant l'opération de l'adénome, il n'y aurait pas de post-traitement. Et si des problèmes surviennent, ils sont temporaires et disparaîtront après la réhabilitation complète du patient après la chirurgie de l'adénome.