Principal
Massages

Prostatite bactérienne - causes. Prévention et traitement de la prostatite bactérienne chez l'homme

La prostatite est souvent une maladie inflammatoire des tissus de la prostate qui dérange les hommes. Cet organe glandulaire non apparié, de la taille d'une noix, remplit une fonction importante dans le corps de l'homme - forme un secret qui fait partie du liquide séminal. Le secret crée un environnement confortable pour la vie du sperme. La prostate, comme d’autres organes humains, est exposée à des bactéries. Le traitement de la prostatite bactérienne nécessite une attention particulière.

Causes de la prostatite bactérienne

La maladie est causée par une bactérie à Gram négatif sous la forme d’Escherichia coli, de Proteus, de Klebsiella, de Pseudomonas aeruginosa, de Staphylococcus, de Streptococcus, d’Enterococcus fecal, de Trichomonas, de Chlamydia, d’Enterobacter, etc. Cette microflore fait référence à une condition pathogène, en quantité normale, ne nuit pas à l'organisme. Mais au moment de l’affaiblissement de ses propriétés protectrices (surfusion, tension nerveuse, tabagisme, stress), les bactéries commencent à se multiplier rapidement. (voir photo)

Dans la plupart des cas, la microflore pathogène pénètre dans la prostate par l’urètre (voie urétrale). Si un homme souffre d'uréthrite, ses chances de contracter une prostatite bactérienne augmentent considérablement.

Le drainage lymphatique associé des organes pelviens amène E. coli à travers les vaisseaux lymphatiques de l'intestin à la prostate (voie lymphogène).

Lorsque des foyers d’infection apparaissent dans le corps (amygdalite, bronchite, etc.), il se déplace dans les vaisseaux sanguins jusqu’à la prostate (voie hématogène).

Le retard des microbes dans la prostate contribue à la mauvaise microcirculation du sang, à la stagnation de la sécrétion des glandes prostatiques.

Ces hommes qui:

  • ne guérit pas les infections des voies urinaires
  • utiliser des cathéters urétraux
  • avoir des relations anales sans remèdes
  • souffrir de phimosis (rétrécissement du prépuce du pénis)
  • a subi des interventions médicales ou chirurgicales sur les organes urogénitaux avec une rééducation insuffisante

Les causes du développement de la pathologie de la prostate sont différentes:

  • infection
  • stress, surcharge de travail, manque de sommeil et autres facteurs qui affaiblissent le système immunitaire
  • hypodynamie et mode de vie sédentaire
  • hypothermie
  • nutrition inadéquate et manque de produits d'une importance particulière pour le corps
  • changements hormonaux
  • les hémorroïdes
  • manque de sexualité (contribue à une circulation sanguine altérée dans les tissus de la prostate)

Voir la vidéo pour plus de détails.

Signes de prostatite bactérienne

La maladie peut être aiguë ou devenir chronique.

La forme aiguë de la maladie est moins commune que chronique. En cas de prostate aiguë, il y a une dépression, des douleurs à l'aine et au périnée, des envies fréquentes, des mictions douloureuses et parfois des selles. La température corporelle augmente, maux de tête. Le processus d'excrétion de l'urine est accéléré et difficile, se produit lentement, par petites portions.

La prostatite bactérienne chronique se développe de manière latente, prolongée et souvent sans symptômes cliniques. Les périodes d'aggravation alternent avec les périodes de rémission. Indiquez cette maladie, ainsi que les symptômes ci-dessus, des douleurs dans le bas de l'abdomen et le scrotum, une diminution de l'érection.

Avec ces symptômes, l'homme devrait consulter un médecin pour prévenir les complications à temps.

Diagnostic de la prostatite bactérienne

Le diagnostic de la prostatite aiguë n'est pas difficile en raison des symptômes prononcés. À la palpation rectale, la prostate est hypertrophiée et extrêmement douloureuse. Le patient fait un test d'urine et de sang. Si elles présentent une leucocytose et des taux élevés de RSE dans le sang, le diagnostic est confirmé.

La prostatite chronique est diagnostiquée différemment. À l'aide de la microscopie d'un frottis de la sécrétion de la prostate, le nombre de leucocytes est calculé. La méthode de culture bactériologique est utilisée pour déterminer le type de microorganisme pathogène et sa réponse aux antibiotiques. De plus, un taux de PSA (antigène spécifique de la prostate) est déterminé et une échographie de la prostate est prescrite.

Traitement de la prostatite bactérienne

Dans le traitement de la forme aiguë de la maladie, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont utilisés. Si la maladie évolue sans complications particulières et sans intoxication corporelle, elle peut être traitée à la maison. Sinon, une hospitalisation est nécessaire.

La forme chronique est très difficile à traiter. L'infection a tendance à persister dans les tissus de la prostate, même avec l'utilisation de médicaments. L'antibiothérapie a un effet négligeable car ils sont très peu absorbés par la prostate. Même si les symptômes disparaissent au cours du traitement de la prostatite bactérienne, l’infection n’est toutefois pas complètement détruite et, au moindre affaiblissement du corps, la maladie réapparaît.

Le traitement de la prostatite chronique doit commencer par l'identification de l'agent causal de l'infection qui la provoque. L'utilisation d'antibiotiques à elle seule ne suffit pas, il faut des médicaments pour renforcer le système immunitaire et les vitamines. Les procédures physiothérapeutiques, y compris la thérapie au laser, la thérapie magnétique, l'électrophorèse et le massage, sont d'une grande aide. Ils améliorent le flux sanguin dans la prostate et aident à y acheminer des médicaments. Il convient de noter que ces procédures ne peuvent pas être appliquées dans la forme aiguë de la maladie.

Des médicaments prescrits un cours de fluoroquinolones - antibiotiques à large spectre. Ils ne sont pas affectés par l'acidité de l'environnement, ils pénètrent bien dans les tissus de la prostate.

Complications de la prostatite bactérienne

S'il y a des signes de prostatite aiguë et si le traitement n'est pas appliqué, un abcès de la prostate survient - il s'agit d'une accumulation de masses purulentes. Cela peut causer une température corporelle élevée et de la fièvre. Au fil du temps, un abcès peut entraîner un œdème et empêcher la miction. Dans certains cas, une infection sanguine (septicémie) commence.

Déjà en soi, la prostatite chronique est une complication de la forme aiguë de la maladie. Si ses symptômes ne sont pas éliminés à temps, des problèmes d'érection commencent, et même une infertilité survient.

Dans certains cas, les complications suivantes surviennent:

  • inflammation des vésicules séminales
  • inflammation testiculaire
  • épididyme
  • formation de fistule de la prostate
  • troubles nerveux dus à une douleur constante
  • sclérose de la prostate
  • calculs et kystes dans la prostate
  • adénome de la prostate

Prévention de la prostatite bactérienne

La prophylaxie efficace de la prostatite est un mode de vie mobile. La prostate elle-même est conçue pour être mal alimentée en sang. Par conséquent, si l'horaire de travail ne vous permet pas de bouger activement, essayez au moins une fois par heure de vous lever d'une chaise et de vous dégourdir les jambes. Il est utile de faire régulièrement de la gymnastique simple - en rétractant les muscles de l'anus, cela devrait être fait jusqu'à 100 fois en une fois.

L'un des moyens d'améliorer la circulation sanguine dans la prostate, les experts appellent la douche. Le jet de la douche se dirige vers l’entrejambe et sa température change - 30 secondes d’eau chaude, plus proche de la chaleur, 15 secondes - de pièce, fraîche. La durée de la procédure est de 3 à 5 minutes.

Le massage périnéal se fait allongé. Avec vos doigts avec l'effort, vous devez masser cette zone pendant 3 à 5 minutes.

Après avoir regardé cette vidéo, vous apprendrez à bien masser la prostate.

  • Il est utile de faire du vélo ou de tourner le «vélo» en étant allongé sur le dos.
  • Vous ne pouvez pas permettre l'hypothermie, asseyez-vous sur des surfaces froides.
  • Si vous souffrez de constipation persistante, vous devez prendre un laxatif. Mieux encore, allez chez le médecin et faites face à ce problème.
  • La vie sexuelle devrait être régulière et mesurée, sans différences dans un sens ou dans l'autre.
  • Et plus important encore - n'oubliez pas de consulter périodiquement l'urologue pour des examens préventifs. Votre santé est seulement entre vos mains.

Pour plus d'informations sur le traitement de la prostatite bactérienne, voir le discours de l'urologue.

Si vous avez votre propre expérience dans le traitement de la prostatite, partagez-la dans les commentaires sous l'article.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Traitement, symptômes et classification de la prostatite bactérienne

Contenu:

La prostatite est un processus inflammatoire dans les tissus de la prostate. Il porte infectieux ou physiologique

prostatite bactérienne aiguë

caractère.

La manifestation clinique de la prostatite peut être appelée miction douloureuse et problématique, ce qui conduit par la suite à une rétention urinaire pendant un jour ou plus. Si le temps ne répond pas et n'agit pas, la maladie peut se développer le plus tôt possible.

La prostate produit un secret qui fait partie du liquide séminal dans lequel se reproduisent des micro-organismes pathogènes, tels que la chlamydia et les ureaplasmas. La structure anatomique de la prostate aggrave l'état de la maladie, car seuls les petits vaisseaux sanguins la traversent. Le débit sanguin est donc beaucoup plus faible que dans les autres organes.

En raison de la lenteur de la filtration, des résidus de microbes s'accumulent dans la glande, ce qui entraîne l'apparition de processus stagnants dans les tissus.

Les causes

Les causes les plus courantes d'inflammation de la prostate sont les suivantes:

Infection

Les bactéries pathogènes entraînent le plus souvent l'apparition d'une prostatite aiguë.

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, cela peut conduire à l'impuissance.

Le stress

C'est la tension nerveuse constante, le manque de sommeil, le surmenage, la réduction de l'immunité qui conduisent au développement de la prostatite.

Mode de vie sédentaire

Si un homme bouge un peu, il a un travail sédentaire, il ne fait pas de sport ni de repos actif, sa circulation sanguine dans les organes pelviens et de la prostate est perturbée, ce qui finit par entraîner l’apparition d’une prostatite.

L'hypothermie

Toute hypothermie est effrayante pour un homme, car elle peut causer une prostatite.

Manque de vie sexuelle

Si un homme après une vie sexuelle normale a brusquement cessé d'avoir des relations sexuelles, cela peut entraîner l'apparition de processus stagnants dans les tissus de la prostate.

Le sang ne circule pas dans les petits vaisseaux, ce qui perturbe la nutrition des cellules, ce qui conduit au développement du processus inflammatoire.

Classification de la prostatite

La prostatite est classée selon les critères de l'Institut de la santé des États-Unis:

  • Prostatite bactérienne: aiguë et chronique
  • Prostatite non bactérienne: prostatite inflammatoire chronique et non inflammatoire;
  • Prostatite chronique symptomatique.

Maladie aiguë

Ce type de prostatite résulte du fait que des microorganismes de différents types pénètrent dans la prostate.

Les causes les plus courantes de prostatite aiguë sont les bactéries suivantes:

Klebsiella

  • E. coli
  • Pseudomonas aeruginosa,
  • Klebsiella,
  • Staphylococcus aureus,
  • entérocoque,
  • protéi,
  • enterobacter.

Ce sont des bactéries pathogènes conditionnelles qui font partie de la flore intestinale et cutanée normale.

Lorsque les propriétés protectrices du corps diminuent, ainsi que les facteurs prédisposants, ces micro-organismes peuvent provoquer une prostatite aiguë, bien que ce soit beaucoup moins courant que chronique. Avec un traitement correct et opportun, le patient est complètement guéri.

Les symptômes

Le principal symptôme de la prostatite aiguë est une intoxication générale, lorsque le patient a de la fièvre et des frissons. En outre, il y a une douleur à l'aine et au périnée, la miction et la défécation deviennent douloureuses.

Les envies d’uriner sont fréquentes, l’urine s’échappe en petites portions et l’on ressent une vessie qui n’est pas complètement vidée.

examen de la prostate au doigt

Diagnostics

Le diagnostic n’est pas difficile, il repose sur le tableau clinique et les données d’inspection. Il est nécessaire de procéder à un examen rectal numérique de la prostate. Avec la prostatite aiguë, cette procédure sera douloureuse et la prostate sera enflée.

Il est nécessaire de passer une analyse d'urine qui révélera un taux élevé de leucocytes, ainsi qu'une numération globulaire complète, qui indiquera une leucocytose et des taux élevés de RSE.

Traitement

Le traitement de la prostatite aiguë repose sur des thérapies anti-bactériennes et anti-inflammatoires. Lors d'une échographie, vous pouvez déterminer l'état de la prostate.

Si le patient présente des signes d'intoxication grave avec une prostatite aiguë, une hospitalisation est nécessaire. Le traitement de la prostatite aiguë sans complications est possible en ambulatoire.

Des complications

La prostatite aiguë peut entraîner certaines complications. Par exemple:

  • aller au chronique
  • développer un abcès de la prostate,
  • provoquer la formation de fistules.

Type de maladie chronique

La survenue et le développement de la prostatite bactérienne chronique provoquent le plus souvent des microorganismes opportunistes.

Plusieurs facteurs prédisposent au développement de la prostatite chronique:

  • L'hérédité
  • L'hypothermie
  • Miction intempestive,
  • Vie sexuelle irrégulière
  • Mode de vie sédentaire
  • Maladies du système génito-urinaire,
  • Maladies vénériennes.

Les symptômes

Le type bactérien chronique de prostatite se développe souvent imperceptiblement, très souvent aucun symptôme n'est observé pendant plusieurs années. Le processus inflammatoire est exacerbé, puis se calme.

Les principaux symptômes sont les suivants:

  • mictions fréquentes en petites portions,
  • douleur douloureuse dans la région sus-pubienne, dans l'aine, le périnée et le scrotum,
  • dysfonctionnement sexuel.
microscopie de la sécrétion de la prostate

Diagnostics

Pour le diagnostic de la prostatite chronique, une microscopie des sécrétions de la prostate est réalisée afin de révéler une augmentation du taux de leucocytes.

De plus, afin de déterminer l'agent causal et la sensibilité aux médicaments antibactériens, un examen bactériologique est effectué. Lors d'une exacerbation, les taux de PSA peuvent augmenter. Les ultrasons aideront à détecter les zones de fibrose et à calciner dans la prostate.

Traitement

La prostatite chronique est traitée aux antibiotiques pendant au moins 4 à 8 semaines. Le traitement complet comprend des thérapies antibactériennes, anti-inflammatoires et immunostimulantes. Afin de réduire le tonus de la glande, des alpha-bloquants ont été prescrits. Si le patient est stagnant et qu'il n'y a pas de contre-indications, un cours de massage de la prostate peut être prescrit.

Également dans le traitement de ce type de maladie, des méthodes physiothérapeutiques sont utilisées, telles que l'électromyostimulation, la thermothérapie à micro-ondes de la prostate. Ils peuvent également prescrire une thérapie au laser, une thérapie à l'ozone ou une thérapie magnétique, qui agissent de manière très efficace.

Les symptômes

Les premiers symptômes de la prostatite sont certaines sensations douloureuses dans la région sus-pubienne, ainsi que dans les régions inguinale et périnéale. L'un des symptômes de l'apparition du processus inflammatoire est également une diminution du désir sexuel.

On en vient parfois au fait qu'un homme perd généralement son envie du sexe opposé. Au début de la miction, des douleurs coupantes apparaissent et à la fin une sensation de brûlure désagréable.

Si l'inflammation est infectieuse, un écoulement faible, transparent ou blanchâtre apparaît du canal urétral. Il y a des problèmes d'éjaculation: soit trop vite, soit l'inverse, processus prolongé. Diminue de manière significative le nombre de spermatozoïdes, réduit les sensations sensorielles du pénis. Si l’un de ces symptômes se manifeste, vous devez consulter un médecin de toute urgence.

Traitement

Voici les points les plus importants:

  • En cas de maladie bactérienne à l'aide d'une urétroscopie, il est nécessaire d'évaluer l'état de l'urètre. En présence d'urétrite chronique, il est nécessaire de traiter la prostatite dans un complexe comportant un effet sur les processus pathologiques de l'urètre.
  • Les effets des médicaments sur la microcirculation vous permettent d’avoir un impact sur les unités cellulaires et capillaires et de stimuler le drainage lymphatique et veineux.
  • L'utilisation de la physiothérapie. Vous pouvez utiliser n’importe quel effet qui améliore la microcirculation, l’effet des médicaments et l’aide à améliorer le flux sanguin dans la prostate. Le choix de la physiothérapie pour chaque patient doit être individualisé.
tour de la prostate

Traiter la prostatite avec des méthodes complexes. Selon le type de maladie, ses causes et la sensibilité du corps, le médecin prescrit un traitement individuel pour chaque patient.

Les procédures les plus courantes dans le traitement de la prostatite sont l'électrostimulation, la thérapie au laser, la thérapie magnétique, le TUR, le massage des doigts de la prostate, le pneumomassage, la stimulation de l'urètre sous vide.

En plus du traitement non pharmacologique, on prescrit au patient une série d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires et de préparations toniques. En outre, pendant le traitement, le patient reçoit un régime spécial, un régime léger du jour et des exercices de thérapie physique.

Le traitement durera au moins deux à trois mois et, dans certains cas, six mois. Cependant, même après sa guérison, le patient peut présenter des symptômes. Pour éviter cela, il est nécessaire de prendre des mesures préventives et de veiller à ce que la prostatite ne se développe pas.

Principes de traitement

Le choix des antibiotiques dépend de la sensibilité des microbes et de la pharmacocinétique des médicaments. Le traitement antibactérien dépend de la sensibilité des micro-organismes et de la concentration d'un antibiotique spécifique, atteinte dans la prostate et comparable à la plus petite concentration inhibitrice obtenue "in vitro".

Il convient de noter que le nombre réel de micro-organismes peut être très différent des conditions de laboratoire et que l'environnement de la prostate est généralement plus alcalin.

En outre, l'accumulation d'antibiotiques dans un tissu donné entraîne une solubilité dans les lipides, une dépendance à l'acidité et la taille de la molécule.Lors de la prise en charge d'une prostatite chronique, l'administration d'antibiotiques sera longue.

Les meilleurs experts en Europe affirment que le cycle de traitement antibactérien ne devrait pas être inférieur à 2-4 semaines. Si, après l'expiration de cette période, il n'y a pas d'amélioration chez le patient, il est nécessaire d'analyser et de prescrire un autre traitement. Si, au cours de cette période, des améliorations sont visibles, le traitement doit être prolongé pour une autre période.

Il en résultera quelques mois d'utilisation continue d'antibiotiques, mais les bactéries contenues dans un secret seront détruites au bout de 2 à 3 semaines de traitement. Par conséquent, le médecin choisit individuellement pour chaque patient un traitement aux antibiotiques et la durée de leur admission.

Dans le traitement complexe des patients atteints de prostatite bactérienne, il est nécessaire d'utiliser des alpha-bloquants. La prescription combinée d'alfuzosine avec des médicaments antibactériens est également très prometteuse.

Fluoroquinolones dans le traitement de la prostatite bactérienne

Aujourd'hui, les fluoroquinolones sont le plus souvent prescrites pour le traitement de la prostatite, car elles ont un large spectre d'activité, ce qui les aide à détruire presque tous les agents pathogènes de la prostatite bactérienne. En raison de leurs propriétés physicochimiques actives, les fluoroquinolones pénètrent parfaitement dans les tissus, la sécrétion de la prostate et la sécrétion des vésicules séminales.

De plus, ce sont des zwitterions qui ne dépendent pas de l’acidité du milieu. Ils peuvent donc maintenir leur activité dans un environnement acide et alcalin. Et dans un environnement alcalin, leur activité augmente encore plus. Selon les résultats cliniques de l'utilisation de fluoroquinolones, ces médicaments étaient les plus populaires dans le traitement de la prostatite bactérienne.

Prévention

Pour prévenir la survenue d'une prostatite, un homme devrait avoir une vie sexuelle régulière avec un partenaire régulier. Les rapports sexuels occasionnels avec des femmes inconnues peuvent entraîner une infection par diverses maladies.

Un mode de vie actif aidera à éviter l'inflammation de la prostate. Vous devez beaucoup bouger, faire des exercices physiques, payer une promenade de 2 à 3 heures par jour. Veillez à ne pas trop refroidir. S'habiller pendant la saison froide est chaud, de sorte que vos pieds soient secs et chauds, ne vous asseyez pas sur un pied froid.

Une grande importance est la nutrition. Pour éviter le développement de processus inflammatoires dans la prostate, vous ne devriez pas manger beaucoup d'aliments épicés, acides et salés, et aussi oublier l'alcool et les cigarettes.

Les hommes de plus de 35 ans au moins doivent subir un examen médical par un urologue au moins une fois par an. N'oubliez pas que si vous détectez une prostatite à un stade précoce, elle peut être guérie rapidement et sans douleur.

Prostatite bactérienne, signes, symptômes, traitement

"Notre ennemi est en nous." Une déclaration très juste, ce qui signifie que plusieurs milliards de microorganismes vivent dans notre corps.

Ils sont si petits que sans une augmentation multiple, ils ne peuvent pas être vus.

Ces petites créatures sont à l'origine de nombreuses maladies infectieuses et la prostatite bactérienne figure également sur la liste.

Types d'inflammation infectieuse de la prostate

La prostatite est une maladie très désagréable, qui dépasse les hommes de plus de 50 ans et tous ceux qui ont provoqué la maladie (nous en reparlerons un peu plus tard).

Et chez certains hommes, la manifestation de la maladie est déjà observée entre 35 et 40 ans, ce qui nous fait penser à une manifestation de plus en plus précoce de la maladie.

La prostatite est divisée en différentes catégories et, dans cet article, nous aborderons tout ce qui concerne la prostatite bactérienne.

Comme dans presque toutes les maladies, on distingue ici les processus aigus et chroniques.

En règle générale, la prostatite bactérienne chronique survient après une crise aiguë ou de manière indépendante, pour le moment, sans se manifester d'aucune façon.

Pourquoi les bactéries causent-elles la prostatite et comment cela se produit-il?

Les microorganismes sont des créatures extrêmement prolifiques. Leurs cellules sont capables de se diviser environ toutes les 20-30 minutes.

Pour ce faire, un peu - le substrat. Ce sont les nutriments nécessaires, tels que le glucose, le saccharose, les protéines et autres composés organiques et inorganiques.

Normalement, la prostate est stérile, c’est-à-dire qu’il n’ya pas de micro-organismes. La bactérie pénètre en quelque sorte à l'intérieur, s'installe sur un substrat chic et commence à se diviser.

Supposons qu'une cellule pénètre à l'intérieur (fantaisie), dans une demi-heure, il y aura déjà 2 bactéries, dans une heure, puis 8... Imaginez maintenant combien il y en aura dans une journée?

Les bactéries sont des organismes vivants, elles absorbent les nutriments et libèrent des déchets, notamment des substances agressives, dans le but de détruire d'autres bactéries concurrentes.

L'immunité locale, qui n'a pas encore complètement compris ce qui se passe, commence à sonner l'alarme et envoie des milliers de globules blancs sur le site de la bactérie, qui doit détruire l'intrus.

Mais les bactéries ne sont pas si simples, elles peuvent «se cacher», «tromper» et détruire les leucocytes.

Donc, en termes simples, vous pouvez décrire l’essence de ce qui se passe lors de l’invasion microbienne de la prostate. C'est pour cette raison que la prostatite microbienne commence.

Processus aigu

Le processus ci-dessus est à la base de la prostatite bactérienne aiguë.

Contact avec un micro-organisme, réponse immunitaire, inflammation, évolution en processus chronique ou récupération - une telle séquence dans cette maladie.

Étiologie et voies d'infection

Donc, nous savons déjà que la cause du processus aigu est une bactérie. Considérez la façon dont les microbes pénètrent dans la prostate.

  • Les MST (maladies sexuellement transmissibles) sont la cause la plus courante de prostatite chez les hommes de moins de 50 ans.
  • maladies infectieuses des organes pelviens: cystite, urétrite, etc.
  • cathétérisme des voies urinaires, chirurgie génitale, lésions locales;
  • l'hypothermie et une violation de l'immunité locale.

LIRE LE THÈME: Quels antibiotiques sont prescrits pour la cystite.

Lorsqu’un rapport sexuel non protégé (malheureusement, dans de rares cas, l’utilisation d’une serviette «commune» est suffisante), un organisme pathogène (chlamydia, tréponème, gonocoque, uréoplasme, etc.) pénètre dans le corps de l’homme ou dans un micro-organisme pathogène conditionnel et s’installe, tout d’abord, dans l’urètre..

Parfois, il n’ya pas de processus inflammatoire dans les voies urinaires et la bactérie pénètre directement dans la prostate, ce qui active l’immunité locale.

Dans d'autres cas, le processus inflammatoire commence dans les testicules, la vessie, les voies urinaires, le canal déférent et passe.

Après un certain temps, l'homme remarque les symptômes de la prostatite, ce qui signifie que la bactérie est entrée dans les canaux prostatiques de la prostate par voie hématogène ou avec une lymphe.

En cas d'utilisation de cathéters mal stérilisés ou de violation des règles d'asepsie, le germe peut également pénétrer dans la prostate.

Un mode de vie inapproprié et tous les facteurs contribuant à une diminution de l'immunité locale peuvent provoquer une prostatite bactérienne.

Dans ce cas, nos ennemis sont des micro-organismes qui vivent dans notre corps et avec un bon niveau d'immunité ne sont pas dangereux.

Ces microorganismes comprennent une classe étendue de bactéries et certains champignons microscopiques (candida, staphylocoque, streptocoque).

Dans le cas d'une détection rapide de la prostatite et d'un traitement approprié, il n'y a pas de récidive et le processus aigu ne se transforme pas en une forme chronique.

Si la maladie n'est pas complètement traitée (par exemple, mauvais choix d'antibiotique ou non-respect de schémas thérapeutiques temporaires), il peut en résulter la destruction de la prostate avec libération de pus dans la cavité pelvienne, un cancer de la prostate ou un processus chronique.

Signes de

Au cours du processus aigu, un homme présente des signes typiques d'inflammation et de prostatite bactérienne:

  • augmentation de la température;
  • douleur à l'aine, au coccyx, aux testicules;
  • éjaculation douloureuse, miction;
  • urine de toilette fréquente, la quantité d’urine est faible;
  • vider la vessie est très difficile;
  • il y a souvent un sentiment de vidange incomplète.

LIRE CE SUJET: Quels sont les autres signes de prostatite chez les hommes?

Diagnostic et traitement

Pour la détection de la maladie, l'urologue prescrit une échographie, propose de passer le KLA et l'OAM, il est obligatoire en réservoir. ensemencement de la sécrétion de la prostate et examen numérique de la prostate.

Après avoir reçu les résultats, le médecin prescrit un traitement, poursuivant des objectifs tels que:

  1. Soulager l'inflammation et le gonflement (excellentes préparations à base de plantes - prostanorm et permixon)
  2. inverser le spasme des muscles lisses de la prostate avec des alpha-bloquants (terazosine, tamsulosine);
  3. Choisissez le bon antibiotique (céphalosporines, fluoroquinolones ou clavulanates);
  4. Assurez-vous qu'il n'y a pas de récidive et que le secret de la prostate devient stérile.

Sélection d'antibiotiques

Le choix de l'antibiotique est le facteur clé dans le traitement de ce type de prostatite.

Afin de sélectionner un médicament efficace, vous devez procéder à un ensemencement bactériologique de la sécrétion de la prostate et déterminer le médicament auquel le microorganisme sélectionné est sensible.

Il ne sert à rien de traiter le patient avec d'autres antibiotiques car, mis à part les inconvénients, cela ne fonctionnera pas.

Le traitement n'est pas long - 1-2 semaines. Un mois plus tard, une analyse bactériologique de la sécrétion de la prostate est effectuée pour contrôler la situation. Dans la plupart des cas, l'homme se remet.

Il faut se rappeler que la prise d'un antibiotique est un processus désagréable pour le corps. Par conséquent, en parallèle, vous devez utiliser des médicaments qui restaurent la microflore (principalement l'acide lactique).

Prostatite chronique nature infectieuse

Si, toutefois, la prostatite bactérienne chronique commence, une tactique de traitement différente doit être appliquée.

Les symptômes ne sont pas aussi prononcés que dans le cas d'un processus aigu. Le patient se plaint de douleurs peu fréquentes, de problèmes de miction et de problèmes d'ordre sexuel.

La prostatite bactérienne chronique est dangereuse: pour la plupart des hommes, elle passe presque inaperçue, accompagnée d'une douleur épisodique, mais conduit à une infertilité, à des problèmes d'érection, à une ablation de la prostate et à un adénome de la prostate.

Tout cela se découvre soudainement lorsque les signes évidents de ces problèmes commencent à gêner l'homme.

Étiologie et causes

La cause de la prostatite bactérienne chronique est le mauvais style de vie du patient:

  • l'hypothermie;
  • Assis prolongé et faible activité physique;
  • mauvais sommeil;
  • mauvaise nourriture;
  • alcool et cigarettes, immunodéficience et rapports sexuels irréguliers.

La cause principale de cette prostatite est un microbe qui s’est adapté à la vie secrète.

L'immunité locale n'est pas en mesure de distinguer l'infection, car il ne s'agit plus d'une infection ou plus du tout.

Les micro-organismes pathogènes conditionnels peuvent se comporter de la même manière. Lorsqu'ils arrivent dans un lieu inconnu, ils s'adaptent parfaitement à notre immunité et vivent dans leur plaisir, causant progressivement des dommages.

Ces bactéries sont très difficiles à traiter. Leur résistance aux antibiotiques survient.

Le traitement nécessite une variation d'antibiotiques et des schémas thérapeutiques temporaires à long terme avec une surveillance régulière.

Le plus souvent, la prostatite bactérienne de nature chronique provoque le Staphylococcus aureus et le streptocoque hémolytique. Pour vous en débarrasser, vous devez passer beaucoup de temps et d'effort.

Diagnostic et traitement du processus chronique

Un homme opprimé par des sensations désagréables et des douleurs épisodiques, qui augmentent avec le temps, se réfère à l'urologue.

Comme dans le cas de la prostatite aiguë, le médecin effectue les recherches nécessaires (tests sanguins, urinaires, palpation et ensemencement de bac), puis met au point un schéma thérapeutique.

En moyenne, la durée du traitement dure 4 à 8 semaines. Pour le corps, il s'agit d'un stress grave, car outre la microflore visée, nos amis en souffrent également. Par conséquent, la prise d'antibiotiques est associée à la prise de médicaments qui régénèrent la microflore GIT en premier lieu.

En plus des antibiotiques, on prescrit au patient une physiothérapie et des médicaments qui soulagent l'enflure et relâchent les muscles lisses de la prostate. Il ne faut pas oublier les remèdes traditionnels qui accélèrent l'effet thérapeutique dans le traitement complexe.

Une telle prostatite bactérienne est tout à fait curable et l’issue de la maladie dépend de l’efficacité du traitement.

Après la récupération dans la prostate peut être détecté des phoques ponctuels - calcinats et fibrose, formés à la suite de la maladie.

Prévention

Des règles simples aideront chaque homme à protéger sa santé:

  1. Mode de vie actif;
  2. Bonne nutrition;
  3. "Non" mauvaises habitudes;
  4. Relations sexuelles régulières avec un partenaire prouvé, «non» aux relations sexuelles avec promiscuité
  5. Visites régulières chez l'urologue et suivez ses instructions.

Suivez ces cinq règles de la santé masculine - et la prostatite bactérienne ne viendra jamais chez vous!

Prostatite bactérienne chronique

Jusqu'à présent, malgré les progrès de la médecine moderne, la prostatite bactérienne chronique reste une maladie insuffisamment étudiée et difficilement guérissable. L'inflammation infectieuse chronique de la prostate peut se développer chez les hommes jeunes, ce qui réduit la capacité de travail, l'activité sexuelle et le niveau de vie en général. Récemment, il y a eu une augmentation de l'incidence chez les patients âgés, lorsque la prostatite, associée à d'autres maladies de la prostate (cancer, adénome), complique considérablement le diagnostic et le traitement.
Dans la prostatite bactérienne chronique (elle est également classée dans la catégorie II), il faut comprendre qu'il existe des signes d'inflammation de la prostate pendant plus de 3 mois, accompagnés de la découverte de sécrétions prostatiques, de sperme et d'urine après la glande, principalement du même microorganisme. Selon ce critère de diagnostic, pas plus de 10% des cas de prostatite peuvent être classés dans la catégorie II, c.-à-d. C'est relativement rare. Néanmoins, les caractéristiques de son évolution et les difficultés de traitement font de la prostatite bactérienne chronique un problème très difficile et important pour les urologues.

Étiologie

Les agents pathogènes immédiats de la maladie sont une variété de microorganismes. La valeur la plus élevée est attribuée aux bactéries pathogènes et opportunistes du tractus gastro-intestinal (intestinal et Pseudomonas aeruginosa, Enterobacter, Proteus, Seratia, Klebsiella). En outre, les staphylocoques, les entérocoques et les streptocoques se trouvent souvent dans le secret de la prostate. Dans des cas plus rares, les agents responsables de la prostatite chronique peuvent être des microorganismes intracellulaires (mycoplasmes, chlamydia), des champignons, des gonocoques et des trichomonas.

Facteurs contribuant au développement de la maladie

La présence de l'agent pathogène seul n'est pas suffisante pour l'apparition d'une prostatite chronique. Pour de nombreux hommes, certains agents potentiellement responsables de la prostatite font partie de la microflore normale et ne provoquent jamais d'inflammation du tissu glandulaire. Pour que le microorganisme pénètre dans la prostate et déclenche le processus pathologique, un certain nombre de facteurs prédisposants sont nécessaires.

  1. Diminution des fonctions de protection de la prostate. Au cours de l’étude, une modification de la composition de la sécrétion prostatique a été observée chez les patients atteints de prostatite chronique, accompagnée d’une diminution des substances protectrices telles que l’acide citrique, le fructose, la phosphatase acide et des micro-éléments (zinc, calcium, magnésium). La réaction de sécrétion acide-base, le rapport entre les enzymes, etc., change. Tout cela a un effet négatif sur la capacité normale de la sécrétion prostatique à protéger la glande contre les micro-organismes.
  2. Le reflux uroprostatique contribue de manière significative à la pénétration de l'infection de l'urètre à la prostate - l'urine est projetée dans la prostate pendant la miction, ce qui ne devrait normalement pas être le cas. En cas de cystite et d'uréthrite, les reflux entraînent rapidement une implication de la prostate dans le processus inflammatoire. La pénétration d'agents infectieux dans la prostate est également possible en cas de phimosis, ce qui entrave le flux normal de l'urine, après des manipulations diagnostiques ou thérapeutiques affectant l'urètre (installations de cathéter urétral, particulièrement fréquentes, urétéroscopie, cystoscopie, transurétrale avec insuffisance du traitement antimicrobien préliminaire de l'urètre).
  3. Une diminution générale de l'immunité - l'inflammation de la prostate est favorisée par un affaiblissement de la résistance immunitaire de l'organisme, résultant d'une maladie aiguë, de maladies chroniques concomitantes ou d'une hypothermie.
  4. Les violations de la régulation neuromusculaire et de la circulation sanguine dans les organes pelviens, qui entraînent la stagnation du sang dans la glande, facilitent la pénétration de l’infection et sa propagation rapide. Ici, vous pouvez particulièrement souligner la constipation chronique, le style de vie sédentaire et sédentaire, la longue absence de rapports sexuels.
  5. Présence de foyers d’infection chronique à proximité de la prostate, à partir de laquelle les agents pathogènes pénètrent facilement dans les voies hématogènes (par les vaisseaux sanguins) ou lymphogènes (par le système lymphatique). Ceux-ci peuvent être une pyélonéphrite chronique, une cystite, une colite et une entérocolite, des fissures anales infectées, etc.

Tableau clinique

La prostatite bactérienne chronique se produit par vagues, avec présence d'exacerbations et de rémissions, parfois assez longues. Dans certains cas, son apparition est précédée d'une prostatite aiguë précédemment transférée, non complètement guérie en même temps, ce qui permet d'identifier les symptômes caractéristiques antérieurs (douleur aiguë, forte fièvre, intoxication grave). Chez d'autres patients, la maladie persiste presque asymptomatiquement pendant une longue période et ne s'accompagne d'une exacerbation aiguë que dans une clinique plus ou moins marquée.

Les principales plaintes des patients atteints de prostatite bactérienne chronique sont la douleur, les troubles de la miction et les troubles de la fonction sexuelle. En général, les symptômes d'intoxication générale sont présents. Séparément, vous pouvez mettre en évidence des changements dans la sphère psycho-émotionnelle.

Les douleurs

Le syndrome douloureux s'accompagne d'une exacerbation de la prostatite. En règle générale, la douleur n'est pas trop intense, qu'elle soit tiraillante ou localisée, localisée dans le périnée et irradiée à l'aine, au rectum, au pénis, au scrotum et au haut des cuisses. Il peut y avoir des douleurs dans la région lombaire, le sacrum et l’estomac. La douleur augmente souvent lorsque le patient est en position assise, lors d’un acte de défécation. Chez certains patients, les douleurs sourdes et épuisantes sont presque constantes et nuisent considérablement au bien-être général.

Troubles urinaires - symptômes irritatifs et obstructifs

Les troubles irritants sont associés à l'effet irritant des produits d'inflammation sur les récepteurs nerveux de l'urètre et de la vessie. Ils se caractérisent par des brûlures, des coupures et d'autres sensations désagréables lors de la miction, l'apparition de fréquentes, notamment des envies nocturnes.

Les troubles obstructifs sont causés par une prostate hypertrophiée et enflammée, qui serre l’urètre et le cou de la vessie, créant ainsi une obstruction à la circulation normale de l’urine. Étant donné que, même avec une exacerbation de l'exacerbation, des modifications inflammatoires de la glande persistent, des symptômes obstructifs existent presque constamment et constituent souvent l'unique plainte des patients en rémission. Pour vous mettre en mouvement, vous devez vous conformer à la lettre.

Dysfonctionnement sexuel

Chez les patients atteints de prostatite bactérienne chronique, il existe une diminution du désir sexuel liée à un long processus inflammatoire et à des troubles de l'éjaculation - douleur pendant ou immédiatement après la fin de l'éjaculation, apparition d'impuretés sanguines dans le sperme. Les dysfonctions érectiles sont possibles - érection faible, affaiblissement prématuré de l'érection.

Symptômes d'intoxication générale

La température dans la prostatite chronique reste normale pendant la rémission et augmente généralement légèrement pendant l’exacerbation, jusqu’à atteindre un nombre subfébrile. Tous les patients présentent une léthargie, une somnolence, des troubles de l'appétit, de la fatigue et une diminution de la résistance du corps à divers facteurs.

Troubles psycho-émotionnels

En raison du fait que la maladie est prolongée, difficile à diagnostiquer et à traiter, la présence de nombreux facteurs dépressifs chez le patient (douleur, diminution de l'activité sexuelle, manque de confiance en une guérison complète) chez tous les patients au fil du temps apparaît comme des troubles psycho-émotionnels. troubles dépressifs, irritabilité, émotivité, isolement, manque d'intérêt pour les événements externes. Tous ces facteurs nuisent considérablement à l'efficacité du traitement, car les patients ont une motivation réduite, ils s'ennuient avec des examens réguliers, des procédures médicales et des médicaments, ce qui finalement retarde davantage la maladie.

Diagnostic de la prostatite bactérienne chronique

Cela commence par la clarification des plaintes, des antécédents de vie et de la maladie. Déjà à ce stade, un urologue expérimenté peut suggérer la nature de la maladie.

La prochaine étape est une inspection objective. Une évaluation de l'état, des changements d'aspect (pâleur de la peau, gonflement des jambes, scrotum, etc.) est effectuée. Palpation obligatoire de l'abdomen. Lorsque vous exécutez des formulaires avec une obstruction sévère, vous pouvez définir une vessie élargie dépassant au-dessus de la poitrine. Ensuite, la prostate elle-même est examinée - avec le doigt du médecin à travers le rectum. Dans la prostatite chronique, on observe une augmentation de sa taille, un gonflement, la régularité du sulcus médian, des foyers de compactage ou de pastosité, des douleurs.

Méthodes de diagnostic de laboratoire

Comme il ressort de la définition de la prostatite bactérienne chronique, le critère de diagnostic principal est la détection répétée de l'agent pathogène dans des substances spécifiques de la prostate - la sécrétion prostatique et la partie de l'urine après le massage de la glande. Ainsi, le diagnostic est posé après les prélèvements répétés obligatoires de 4-hstakannogo et l'examen microscopique et bactériologique de la sécrétion de la prostate.

Dans les échantillons de 4 hstakannoy, les changements caractéristiques sont une augmentation du nombre de leucocytes (plus de 10 en vue) dans les 3ème parties (sécrétion de la prostate) et 4ème (urine après massage de la glande). On y trouve également des bactéries pathogènes - plus de 10 3 UFC / ml. Dans la sécrétion de la prostate, il y a une augmentation du contenu en leucocytes, bactéries, tout en réduisant le nombre ou l'absence complète de grains de lécithine.

Les changements révélés en l'absence de données sur la prostatite aiguë ou l'infection par les organes urinaires indiqueront de manière fiable une prostatite bactérienne chronique.

En l'absence de modifications de l'échantillon de 4-hstakannogo et de la sécrétion de la prostate, la confiance du médecin dans la nature bactérienne de la prostatite peut parfois être recommandée comme tests de provocation (avec introduction de prednisolone ou pyrogène), qui aident à détecter une inflammation infectieuse latente.

En outre, une analyse d'urine générale (leucocyturie, traces de protéines, sang), un spermogramme (on trouve souvent des globules rouges), une numération globulaire complète (signes d'anémie, d'exacerbation modérée, de leucocytose modérée, une certaine accélération de l'ESR). Le sang est prélevé pour que le PSA exclue le cancer de la prostate. TRUS a tenu.

Dans les conditions hospitalières, des méthodes de diagnostic instrumentales sont utilisées pour le diagnostic différentiel et la clarification du degré de lésion de la glande: scanner, urographie excrétrice, cystouréthrographie, IRM, etc.

Traitement

Le traitement de l'inflammation bactérienne de la prostate repose sur des antibiotiques dont le choix sous forme chronique est très difficile. Il est nécessaire de prendre en compte la capacité du médicament à pénétrer dans la barrière prostatique et à s’accumuler à des concentrations thérapeutiques dans les tissus de la glande, le spectre d’action des médicaments et la présence de résistances à ceux-ci de pathogènes isolés, de toxicité, de compatibilité et de nombreux autres facteurs. Les plus efficaces sont les médicaments du groupe des fluoroquinolones, des macrolides, des tétracyclines, de la rifampicine. Des combinaisons d'antibiotiques sont souvent utilisées. Afin d'obtenir le meilleur résultat possible, plusieurs cycles de traitement antibactérien sont organisés, avec des études bactériologiques obligatoires des sécrétions urinaires et prostatiques, afin de contrôler l'efficacité du traitement.

Afin d'éliminer les symptômes d'obstruction de la part du tractus urinaire, des cures d'alpha-1-bloquants et d'inhibiteurs de la 5-alpha-réductase et leurs combinaisons sont prescrites. Afin de réduire le gonflement de la glande et de soulager la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés. En outre, différents groupes de médicaments sont utilisés, dont l’action vise à améliorer la microcirculation, en renforçant les propriétés protectrices locales et générales. Les phytopreparations sont activement utilisées en phase de rémission.

Procédures de kinésithérapie éprouvées, pratiquées lors d'exacerbations et de rémissions.

Afin d’améliorer la qualité de vie, le rétablissement ou au moins l’obtention d’une rémission stable, la participation active du patient sera extrêmement importante. Vous avez besoin d'un régime constant avec l'enrichissement du régime en vitamines, oligo-éléments, fibres végétales et acides gras polyinsaturés et la restriction simultanée de substances extractives, de graisses solides et de glucides facilement digestibles.

Tous les jours devraient effectuer une série d'exercices physiques visant à activer la circulation sanguine et à renforcer les muscles du plancher pelvien. Il est hautement souhaitable de refuser de prendre de l'alcool, de fumer, d'augmenter l'activité physique. Recommandé vie sexuelle à part entière avec un partenaire régulier.

Chaque année, lors de la rémission, il est conseillé de suivre des cours de traitement dans un sanatorium. Quels que soient vos désirs, les patients diagnostiqués avec une prostatite bactérienne chronique doivent être examinés régulièrement par un urologue et surveiller les principaux tests.

Semis de la sécrétion de la prostate: indications d'utilisation, interprétation de l'analyse

Dans le diagnostic des maladies inflammatoires de la prostate, l'examen en laboratoire du suc de la glande occupe une place importante. La sécrétion de prostate Buck en semis vous permet d'identifier l'agent responsable de la maladie, ce qui est nécessaire pour la sélection du schéma optimal d'antibiothérapie.

Qu'est-ce que le «semis en réservoir»?

La sécrétion de prostate Buck en semis est une étude bactérienne du jus, qui permet de déterminer la composition de la microflore. Elle est effectuée afin d'évaluer la composition du liquide et vous permet d'identifier les moindres écarts.

À la suite de l'analyse peut être identifié:

  • Trichomonas;
  • microflore pathogène (champignons);
  • des gonocoques;
  • staphylocoque;
  • Pseudomonas aeruginosa.

La détection rapide de l'agent causal de la maladie vous permet de déterminer le type de processus inflammatoire et de sélectionner le schéma de traitement optimal. En règle générale, dans le cas de la prostatite, des antibiotiques à large spectre sont utilisés, mais le médecin sera en mesure de sélectionner le groupe de médicaments nécessaire au traitement (pénicillines, céphalosporines, tétracyclines ou macrolides). De plus, des analyses répétées après le traitement révèlent la sensibilité des microorganismes pathogènes à l’effet de la préparation utilisée. Avec une efficacité de traitement faible, ces données permettront d’ajuster le schéma thérapeutique pour obtenir le meilleur résultat.

L'étude permet d'identifier l'agent responsable de la maladie et de rechercher un antibiotique

Qui montre l'analyse?

L'analyse est prescrite à tous les hommes âgés de plus de 50 ans qui ont fait une demande d'urologue, quelle que soit la nature des plaintes. Étant donné que la prostatite peut être asymptomatique pendant longtemps, l'analyse du jus de la prostate est un examen obligatoire pour tous les hommes susceptibles de développer la maladie.

L'analyse est également attribuée aux plaintes de patients suivantes:

  • douleur d'étiologie inconnue dans le périnée;
  • violation de la miction;
  • violation de l'érection;
  • inconfort après l'éjaculation;
  • affaiblissement de la pression urinaire.

L'étude est menée avec suspicion de prostatite chronique. L'analyse est utilisée pour surveiller l'efficacité de la méthode de traitement choisie pour l'inflammation de la prostate. En outre, une étude bactérienne de la sécrétion de la prostate peut être montrée aux hommes qui ne peuvent pas concevoir un enfant afin de déterminer la raison de la diminution de la fertilité.

Préparation avant examen

En règle générale, l'analyse effectuée à titre préventif lors de l'examen annuel effectué par un urologue ne nécessite pas de préparation particulière. Toutefois, en cas de suspicion de prostatite, lors du traitement d'une inflammation de la prostate ou en présence de symptômes ayant conduit à un examen primaire, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles.

Avant d'analyser, il est recommandé de ne pas avoir de relations sexuelles pendant plusieurs jours. Cette mesure n'affecte pas le décodage du résultat lui-même, mais facilite la collecte de fluide pour examen.

4-5 jours avant l'analyse doivent cesser de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des analgésiques. Dans certains cas, ces médicaments peuvent fausser les résultats. Tout médicament que le patient prend pour le traitement doit être prévenu le médecin avant l’analyse.

Prendre des médicaments peut fausser les résultats de l'analyse.

Pendant quelques jours, vous devriez abandonner l’alcool et un effort physique excessif, car cela pourrait avoir un effet défavorable sur la composition du jus de la prostate.

L'analyse est réalisée à jeun, quelques heures avant l'examen, on recommande aux patients un lavement nettoyant. Immédiatement avant le test, videz votre vessie. Si, lors de la stimulation de la prostate, le liquide collecté ne fonctionne pas, il sera demandé au patient d'uriner dans un récipient stérile, car des gouttes de jus tombent toujours dans l'urètre. Dans ce cas, seule la première portion d'urine est examinée après la stimulation. Il est donc important de vider la vessie avant l'exposition.

Analyse

Une des questions brûlantes chez les hommes est de savoir comment ils analysent. La prostate sécrète le liquide nécessaire à l’étude, avec stimulation des doigts. Ainsi, afin d'obtenir le matériel nécessaire, vous devez vous faire masser à la prostate. La manipulation est effectuée à travers l'anus.

Le patient est invité à prendre une pose dans laquelle les intestins seront aussi détendus que possible. Il y a deux options: l'homme soit agenouillé en posant ses coudes sur le sol, soit allongé sur le côté, levant les jambes pliées au niveau des genoux aussi haut que possible en les plaçant contre sa poitrine.

Lorsque le patient a pris la position requise, le médecin insère un doigt ganté dans l'anus et tâtonne la prostate. Il fait ensuite de légers mouvements de la périphérie vers le centre de l'organe, stimulant ainsi la production d'un secret. Après quelques mouvements de ce type, quelques gouttes de liquide blanchâtre seront libérées de l'urètre - c'est le secret de la prostate. Le matériel est rapidement collecté dans un récipient stérile et envoyé au laboratoire pour examen.

L'ensemble de la procédure ne prend que quelques minutes. Il convient de noter que l'exposition rectale est absolument indolore.

Schéma pour la sélection du matériel pour bakposeva

Comment déchiffrer les résultats?

Le jus résultant est évalué en plusieurs étapes. L'analyse de décodage commence par une évaluation quantitative et qualitative du liquide.

  1. Normalement, environ 2 ml de sécrétion doivent être excrétés. Une quantité plus faible indique une prostatite stagnante, davantage à propos d'une inflammation bactérienne aiguë. La consistance et la couleur du liquide jouent un rôle important. Jus normalement blanchâtre. Avec la prostatite bactérienne, sa couleur est trouble, jaunâtre, avec du brun stagnant.
  2. Les leucocytes indiquent une inflammation. Avec la prostatite bactérienne, il y en a beaucoup, avec une forme non infectieuse de la maladie, ils sont présents, mais en petites quantités, ils ne devraient normalement pas l'être.
  3. Un grand nombre de globules rouges dans le jus est une prostatite stagnante. Dans l'inflammation infectieuse, leur nombre est légèrement surestimé, alors qu'il n'y en a pas dans le jus d'un homme en bonne santé ou qu'il y a des taches simples.
  4. Lorsque l'inflammation de la prostate est cassé la sécrétion d'acidité.
  5. Les macrophages et les cellules épithéliales dans la composition du médicament expérimental indiquent également un processus inflammatoire - s'il y en a beaucoup, la prostatite est diagnostiquée, leur nombre étant normalement non significatif.
  6. L'analyse de décodage inclut l'un des paramètres les plus importants: il s'agit du grain de lécithine. Ces substances assurent la fonction fertilisante du sperme et constituent un marqueur important de la santé intime d'un homme. Normalement, il y en a beaucoup: lors de l'examen microscopique du jus, presque tout le champ de vision du microscope est rempli de ces grains. Avec l'inflammation aiguë, le nombre de ces inclusions diminue considérablement, alors qu'avec la prostatite chronique congestive, elles ne le sont pas du tout.
  7. Ensuite, un ensemencement bactérien est effectué. Si des microorganismes pathogènes ou des champignons sont présents dans le jus, cela indique une inflammation infectieuse. Dans ce cas, le diagnostic ne dépend pas du nombre d'agents pathogènes, car un homme en bonne santé ne les a pas en secret.

Après avoir compris comment le résultat de l'analyse est déchiffré, il est nécessaire de consulter votre médecin pour savoir quels médicaments antibactériens seront efficaces dans un cas particulier. Après avoir examiné la sécrétion de bacères, le médecin choisit le schéma thérapeutique optimal et doit refaire une demande d’analyse, ce qui est nécessaire pour évaluer l’efficacité du traitement médicamenteux. En règle générale, le réexamen est effectué après un demi-mois ou deux.

Le traitement nécessitera de nouveaux tests.

Contre-indications

L'analyse est contre-indiquée dans les cas suivants:

  • exacerbation d'hémorroïdes;
  • oncologie;
  • fissures dans l'anus;
  • inflammation aiguë;
  • température corporelle élevée.

En outre, la stimulation rectale de la prostate est contre-indiquée en présence de calculs dans le corps, car ils sont mis en mouvement par une exposition des doigts et peuvent blesser le tissu glandulaire.

La stimulation de l'organe en oncologie peut conduire à une croissance tumorale rapide. Dans ce cas, toute irritation mécanique de la prostate est strictement interdite.

Lorsque l'exacerbation de la prostatite infectieuse ne peut pas être analysé. La stimulation de la circulation sanguine et l'irritation de la prostate peuvent entraîner une détérioration de la santé et la propagation de l'infection par le sang. C'est un risque dangereux de développer un abcès et une septicémie.

Toute gêne et toute fièvre justifient le transfert de l'analyse jusqu'à la guérison du patient.

Lors du traitement d'une prostatite, il est nécessaire de mener régulièrement une enquête bactérienne sur le secret. Cela permettra de suivre la dynamique des changements dans l'état de la prostate et la composition de sa microflore. Un examen régulier (3 à 4 fois par an) vous permet de détecter rapidement tout changement négatif et de corriger le schéma de traitement à temps.

Bien que la prostatite survienne à tout âge, le groupe à risque principal est constitué par les hommes de plus de 50 ans. Ils doivent être testés chaque année lors d'un examen de routine par un urologue.

Tout médecin vous proposera un certain nombre de moyens pour traiter la prostatite, du plus banal et inefficace au radical

  • Vous pouvez régulièrement suivre un traitement avec des pilules et un massage rectal, revenant tous les six mois;
  • vous pouvez faire confiance aux remèdes populaires et croire à un miracle;
  • optez pour une opération et oubliez la vie sexuelle...