Principal
Traitement

L'effet de la prostatite sur la conception et la grossesse

La grossesse et la prostatite peuvent être liées. Une maladie telle que la prostatite, non seulement sert d'obstacle à la conception, mais peut également affecter la santé du partenaire sexuel. Selon les statistiques médicales, environ 40% des hommes de moins de 50 ans souffrent de cette pathologie. La maladie se caractérise par un dysfonctionnement du bon fonctionnement de la prostate, qui affecte la viabilité et l'activité des spermatozoïdes. Au cours de l'éjaculation, en raison de la faible qualité du secret spécial produit par la prostate, les spermatozoïdes ne sont pas en mesure d'atteindre et de féconder l'ovule.

En raison du processus inflammatoire, la qualité de l'éjaculat est considérablement réduite et le processus de conception devient problématique.

Types de prostatite et ses causes

Il existe 4 formes principales de cette pathologie:

  • prostatite non bactérienne;
  • prostatite bactérienne (aiguë);
  • prostatite chronique;
  • prostatodinia.

De toutes les formes, la plus dangereuse est considérée comme chronique. La prostatite chronique peut être complètement asymptomatique, ce qui complique le processus d'identification de la cause de l'infertilité. Au fil des ans, un couple peut essayer de concevoir un enfant sans même deviner la source de son problème.

Un grand nombre de facteurs peuvent provoquer une inflammation de la prostate. Les agents responsables du processus inflammatoire sont les bactéries et les virus. Les autres causes courantes incluent:

  • mauvaises habitudes
  • la promiscuité;
  • surcharge physique;
  • situations stressantes;
  • mauvaise nutrition.

Conception pour la prostate

Comme mentionné ci-dessus, la prostatite et la grossesse sont étroitement liées.

Avec la progression de la maladie, en plus de réduire la viabilité du sperme, un homme peut développer d'autres processus pathologiques qui augmentent le risque d'infertilité.

La prostatite chronique sans traitement approprié entraîne un durcissement et une cicatrisation du canal déférent. Avec de tels changements, il sera presque impossible de restaurer une spermatogenèse normale. L'impuissance est une autre raison pouvant influer sur la grossesse. Il se développe également sur le fond de l'inflammation de la prostate.

La prostatite chronique et la conception sont des concepts compatibles. La maladie ne garantit pas que la grossesse est impossible. Une femme est capable de concevoir et de porter un enfant en bonne santé, bien qu'avec cette pathologie, les chances soient beaucoup plus faibles que celles de couples en bonne santé.

La grossesse avec une maladie masculine est beaucoup plus difficile. La maladie elle-même n'est pas dangereuse pour le fœtus et sa mère, mais si la prostate est infectieuse, l'infection risque alors d'être transmise sexuellement à la femme.

Certains types d'infections pendant la grossesse peuvent avoir un effet négatif sur le développement du fœtus. Le virus de l'herpès (types 1, 2 et 5) est particulièrement dangereux.

D'autres nuisent à la santé de la femme enceinte. Une femme qui, pendant la grossesse, a des relations sexuelles non protégées avec un homme souffrant d'une prostatite infectieuse, peut avoir une vaginite fréquente, une toxicose grave et le risque de fausse couche.

En présence de bactéries pathologiques dans la microflore d'une femme pendant l'accouchement, une infection du bébé peut survenir, ce qui se traduit par l'apparition de maladies inflammatoires graves chez le nouveau-né.

Si un homme a une prostatite sous une forme non infectieuse, il n'y a aucun danger pour la femme et l'enfant. Mais un homme sans traitement approprié risque de devenir encore impuissant ou complètement stérile.

Planification de la grossesse

Selon les résultats de la recherche médicale, avec une relation sexuelle régulière sans utilisation de contraception, une grossesse devrait survenir dans l’année. En l'absence du résultat souhaité, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste. Cette question est traitée par les centres de planification familiale.

L'option idéale est considérée comme une planification de la grossesse. Avant d'essayer de concevoir, il est recommandé à un couple de consulter un médecin et de subir un examen médical (hommes et femmes). Cela révélera la présence de diverses maladies, y compris la prostatite, et, si nécessaire, suivra un traitement.

L'examen des deux conjoints commence par l'identification des maladies sexuellement transmissibles et d'autres maladies des organes génitaux. Etant donné que l'effet de la prostatite sur la conception est important, un homme doit passer une analyse de la qualité du sperme - spermogramme. Sur la base des résultats, nous pouvons conclure sur les capacités de reproduction des hommes. Lorsque la prostatite est détectée et que la nature de la maladie est déterminée, un traitement est prescrit, qui comprend les étapes suivantes:

  1. Déterminer les causes du développement de la pathologie.
  2. Traitement de la cause fondamentale et de la maladie elle-même.
  3. Prévention des rechutes ultérieures.

En outre, d'autres tests peuvent être administrés aux hommes, tels que l'examen échographique de la prostate, l'analyse du niveau hormonal, la qualité des sécrétions, etc.

Le corps féminin subit également un examen médical. Outre l'échographie des organes génitaux, les niveaux hormonaux des organes endocriniens et la détection d'une infection par une prostatite infectieuse, la femme doit subir une hystérosalpingographie (examen radiologique de l'utérus et des trompes de Fallope en y introduisant un agent de contraste spécial). Au cours des 3 cycles menstruels, la femme doit prendre des mesures et tenir un programme de température basale.

Le couple doit passer un test de compatibilité (présence d'anticorps antispermes) et subir un examen génétique.

En cas de confirmation de prostatite infectieuse, un traitement médicamenteux est prescrit aux deux partenaires sexuels. Il comprend des anti-inflammatoires, des antibiotiques, de la physiothérapie et des massages.

Un homme qui veut avoir des enfants doit adhérer au régime alimentaire prescrit et mener une vie saine.

En cas de survenue d'une grossesse en cas de prostatite infectieuse, le traitement de la femme est choisi individuellement, en fonction des caractéristiques de la maladie. Un homme subit un traitement séparé. Pendant toute la durée du traitement, il n'est pas recommandé aux couples d'avoir des rapports sexuels non protégés.

Grossesse féminine et prostatite chez un homme

Seules la grande joie et le plaisir humain apportent à la famille l’apparition des bébés. Le rire des enfants détruit les problèmes familiaux. Et de nombreux problèmes globaux se ramollissent après les embrassades du petit homme chéri. Oui, seule la joie de la maternité peut éclipser les maladies chroniques qui se sont accumulées au fil des ans. Souvent, la grossesse sans complications et la prostatite sont tout simplement incompatibles.

Parler de prostatite

La prostatite est une maladie inflammatoire touchant seulement la moitié masculine de l'humanité. La base de cette maladie est une inflammation de la prostate.

De nombreux facteurs prédisposant au développement de la prostatite sont les suivants:

  • mauvais mode de vie;
  • mauvaises habitudes
  • surcharge physique et mentale;
  • incohérence dans les relations sexuelles.

Dans la nature, il existe de nombreux agents pathogènes de cette maladie grave (le plus large éventail de bactéries et de virus). Tout cela conduit à des statistiques désastreuses: 15 à 40% des hommes de moins de 40 ans souffrent de prostatite. Mais après tout, cet âge est considéré chez les hommes propices à la reproduction.

Comment est-ce dangereux?

La douleur et l’inconfort liés à la maladie ne sont pas à la mesure de ses conséquences. Les complications très insidieuses et fréquentes de cette maladie sont l'impuissance et l'infertilité. Les symptômes d'infertilité sont inhérents à 70% des patients atteints de prostatite chronique.

Les troubles de la procréation comptent parmi les principaux symptômes de cette maladie. Ils contribuent à la destruction des relations familiales, rendent la vie de famille dénuée de sens et monotone.

La réponse à la question de savoir si la prostatite affecte la grossesse et en général la fonction de procréer peut être obtenue en examinant attentivement les processus se produisant lors d’une maladie des organes génitaux.

Développement de l'infertilité

Les processus pathologiques de la prostate se développent dans le corps des hommes et des femmes. Souvent, ces changements se succèdent, forment une chaîne pathologique, parfois très difficile à rompre. Chez les hommes, tous les organes génitaux souffrent de prostatite!

Chez les hommes, le processus inflammatoire dans la prostatite chronique n'est pas clairement localisé dans la prostate, mais s'étend aux organes génitaux proches, responsables de la production de spermatozoïdes matures et viables.

Une prostatite chronique non traitée à long terme entraîne une sclérose en plaques et une cicatrisation du canal déférent. Les produits toxiques formés lors de l'inflammation, violent la structure du sperme, réduisent leur endurance et leur mobilité.

La prostate enflammée lors de l'éjaculation n'est pas en mesure de fournir au sperme des secrets de qualité pour son transport. Et le processus inflammatoire auto-immunitaire impliqué dans la prostatite chronique exclut complètement l’entrée du sperme fertilisable dans le corps de la femme.

Que se passe-t-il dans les organes génitaux féminins?

Lors de rapports sexuels avec une prostatite, des bactéries pathogènes pénètrent dans le vagin de la femme. Cela entraîne une modification de la microflore normale dans les organes génitaux féminins. L'acidité de la sécrétion change, entraînant une diminution de la mobilité des spermatozoïdes viables dans les organes génitaux féminins.

Parallèlement, comme dans les organes de l'homme, il existe un processus inflammatoire prolongé. Il y a une renaissance des cellules de la muqueuse utérine, les trompes de Fallope. Les adhérences qui en résultent interfèrent avec la progression de l'œuf, ce qui augmente le risque de fausse couche et de grossesse extra-utérine.

Risques pendant la grossesse

Et même si la fécondation s'est déroulée normalement, l'embryon étant renforcé sur la paroi utérine, le risque d'infection intra-utérine du fœtus par les organes génitaux des parents est très élevé. Cela entraîne une modification du marque-page normal et la formation d'organes fœtaux.

La grossesse avec la prostate est plus difficile. Accompagné de la grossesse, toxicose sévère, vaginite. Une femme est constamment menacée de fausse couche. Sortir un bébé en bonne santé dans cette situation est très problématique.

Pendant l'accouchement, des bactéries pathologiques peuvent pénétrer dans le corps d'un bébé fragile, provoquant ainsi de graves maladies inflammatoires.

Actions pour aider à réaliser le rêve

Puis-je tomber enceinte si mon mari a une prostatite? Une réponse justifiée ne peut être obtenue du médecin qu'après un examen approfondi des deux partenaires.

On pense que la grossesse devrait survenir dans l’année qui suit une vie sexuelle non protégée et régulière des partenaires. Si la grossesse pour la période spécifiée n’est pas venue, il est nécessaire de contacter les spécialistes du centre de planification familiale.

Recherche recommandée

Un homme est recommandé de tenir un spermogramme. Dans cette analyse, le nombre de spermatozoïdes viables, leur motilité, les propriétés physiques et chimiques du sperme, la présence de leucocytes et de bactéries pathologiques sont estimés.

Il est possible de procéder à une échographie des organes génitaux masculins avec un examen approfondi des structures formant des graines et du canal déférent, la circulation sanguine des organes pelviens.

Le corps féminin subit un examen plus large:

  1. Mesure de la température basale pour 3 cycles menstruels avec la construction du graphique.
  2. Échographie des organes génitaux féminins.
  3. Hystérosalpingographie. Il s'agit d'une méthode d'examen aux rayons X dans laquelle une substance radio-opaque est injectée dans l'utérus. Remplissant l'utérus et les trompes de Fallope, il permet aux images d'évaluer leur perméabilité et leur structure.
  4. Hystérosonographie à ultrasons.
  5. Tests de laboratoire sur le sang, permettant d'étudier le niveau d'hormones des organes endocriniens.

Pour déterminer la compatibilité des époux (présence d'anticorps du sperme), un test post-coïtal est prescrit. En outre, ils étudient le caryotype des conjoints - un examen génétique.

En présence de symptômes et de données d’examens instrumentaux indiquant la présence d’une prostatite, il faut d’abord traiter soigneusement la maladie, puis planifier la grossesse. Prenez soin de votre santé familiale. Pas besoin de tenter le destin!

Lors du traitement de la prostatite, il convient de respecter scrupuleusement les recommandations du médecin concernant un mode de vie sain et un traitement médical. Il est nécessaire de suivre strictement les liens de la bonne tactique: la maladie, le rétablissement, la grossesse.

Et que ce processus soit long et parfois même douloureux, mais la récompense des travaux sera un enfant en bonne santé et fort.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Comment la prostatite affecte-t-elle la grossesse?

C'est important!

Fini la fièvre et les mictions fréquentes et douloureuses, les brûlures et les écoulements de l'urètre, ainsi que les autres symptômes de la PROSTATITE! Nos lecteurs utilisent les conseils du chef urologue de Russie. En savoir plus >>>

Lorsqu'ils envisagent d'avoir un bébé dans la famille, les parents doivent prendre en compte leur propre santé. L'un des facteurs qui interfère avec le processus normal de la grossesse est la prostatite chez l'homme. Le plus souvent, cette maladie est tout simplement incompatible avec les rêves d’un enfant en bonne santé.

La grossesse avec prostatite est tout à fait possible, mais se déroule rarement sans complications. Pourquoi est-ce que cela se passe? La prostatite est une maladie qui n'affecte que la moitié masculine de l'humanité. Son essence réside dans l'infection de la prostate.

La maladie survient souvent en raison de relations sexuelles aveugles, est le résultat de mauvaises habitudes ou d'autres troubles du corps masculin. Il existe plusieurs types de maladies:

  1. La prostatite aiguë ou bactérienne est une maladie causée par une bactérie pathologique.
  2. Prostatite chronique.
  3. Morbidité de la prostate.
  4. Prostatite non bactérienne.

La prostatite chronique est la plus dangereuse et la plus insidieuse de toutes ces maladies, car elle est souvent pratiquement asymptomatique. Pendant des années, les conjoints peuvent essayer d'avoir un bébé sans connaître la véritable raison de leurs échecs. Avec un mauvais traitement, la prostatite provoque l'impuissance et l'infertilité, ce qui entraîne souvent de graves problèmes au sein de la famille. Comment la prostatite chronique est-elle associée à la grossesse?

Le fait est que pendant une longue relation sexuelle, une femme souffre de cette maladie. La prostatite chronique affecte négativement tous les organes génitaux masculins. Pendant les rapports sexuels, les bactéries nocives du corps de l’homme pénètrent dans le corps de la femme, où la microflore des organes génitaux est violée. Dans les zones touchées, il se produit un processus inflammatoire qui, avec le temps, peut altérer le fonctionnement de l'utérus. Ainsi, les femmes souffrent de prostatite masculine.

Mais ce n'est pas le seul effet négatif. Avec le cours prolongé de la maladie, les conduits de sperme masculins souffrent également. Les spermatozoïdes qui apparaissent dans un tel organisme ont une très faible mobilité. Parfois, ils ne sont tout simplement pas en mesure de féconder un œuf. Donc, il y a infertilité masculine.

Le déroulement de la grossesse pendant la prostatite

La prostatite chronique et la grossesse ne s’excluent pas. Mais, si vous parveniez encore à concevoir un enfant alors que celui-ci souffrait de troubles de la prostate, cela ne veut pas dire que la grossesse elle-même aura autant de succès. Dans ce cas, diverses complications peuvent survenir. Le risque d'infection du fœtus par les organes génitaux des parents est élevé, ce qui entraîne des perturbations dans la formation de l'embryon. Un enfant dans l'utérus peut souffrir d'un certain nombre de processus inflammatoires qui se manifesteront certainement à l'avenir.

Au cours de cette grossesse, les femmes sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de vaginite et d'autres maladies infectieuses, qui ne font que nuire au fœtus. Tous ces facteurs augmentent considérablement le risque de fausse couche, bien qu'il y ait également une chance d'avoir un bébé en parfaite santé dans ce cas. Ils affectent l'état de l'œuf qui, associé au spermatozoïde masculin atteint de prostatite, réduit considérablement les risques de grossesse.

Prédiction de la grossesse avec prostatite

La grossesse après le traitement de la prostatite est tout à fait possible dans les délais les plus brefs, mais pour concevoir un enfant plus sûr, les médecins recommandent aux futurs parents de se soumettre à une série d'examens.

Est-il possible de tomber enceinte avec le conjoint de la prostate

Selon la plupart des experts, il est préférable de ne pas associer prostatite et grossesse. Les inflammations de la prostate empêchent non seulement une fertilisation réussie, mais nuisent également à la santé des partenaires. Environ 40% des hommes de moins de 50 ans ont déjà été traités et autant souffrent d'inflammation de la prostate sous diverses formes, dans lesquelles la fonctionnalité normale de la prostate est perturbée, la qualité de la graine diminue, les spermatozoïdes perdent leur mobilité et ne peuvent plus atteindre l'œuf pour se féconder. Tout cela pose des problèmes au début de la conception.

Concepts généraux

Les inflammations de la prostate se présentent sous différentes formes: bactérienne, non bactérienne, chronique ou sous forme de prostathodynie.

La prostatite chronique, qui se développe souvent de manière latente, est la plus dangereuse et presque incurable. Les conjoints peuvent essayer de concevoir un enfant pendant de nombreuses années, sans même remarquer que le père a potentiellement de graves problèmes de prostate.

Pendant ce temps, sous l'influence de la pathologie insidieuse du conjoint, la libido diminue sensiblement, il n'est plus attiré par les exploits au lit, il perd tout intérêt pour ce côté de la vie de famille et lors de l'éjaculation au lieu de l'orgasme, l'homme commence à ressentir de la douleur au périnée.

L'inflammation se développe pour diverses raisons, les virus ou les bactéries peuvent en être les agents responsables. Des facteurs tels que des relations sexuelles imprudentes, des habitudes malsaines et une surcharge physique, une alimentation malsaine et un stress fréquent, une hypothermie, etc. peuvent également provoquer une inflammation de la prostate.Bien que la pathologie ait un effet négatif sur le liquide séminal du mari, la grossesse devient très probable pour la femme si l'inflammation est non infectieuse.

Comment la prostatite affecte la fertilité

Le fait que la prostatite et la conception soit difficilement compatible est bien connu de beaucoup, mais pourquoi cela se produit-il et pourquoi cet effet est-il dangereux? La capacité des spermatozoïdes masculins à pénétrer dans la cellule féminine est due à de nombreux facteurs tels que l’activité et le stade de l’inflammation de la prostate, ainsi qu’à la propagation du processus inflammatoire dans les organes adjacents adjacents à la prostate, qui ont également une valeur définie pour la conception et la fertilité en général.

Lorsque l'inflammation des structures responsables de la sécrétion ou de la production de cellules germinales, assurant leur maturation et leur mobilité, nuit gravement à la fertilité masculine, celle-ci chute. Une bonne érection et une bonne santé gynécologique ne permettent pas toujours de concevoir avec succès un couple souffrant de prostatite. Une inflammation chronique avec un cours caché active de nombreux processus pathologiques, y compris un dysfonctionnement chronique des organes génitaux.

Toute inflammation se manifeste par des symptômes douloureux, de la fièvre et des réactions hyperthermiques, des poches, etc. Mais pour les spermatozoïdes, l'hyperthermie est la condition la plus dangereuse, car une chaleur excessive entraîne la non-viabilité des spermatozoïdes. Le problème est que l'homme tente d'éviter les visites chez l'urologue, considérant qu'il s'agit d'une occupation honteuse. Il est particulièrement difficile pour les hommes de consulter un médecin pour des problèmes de fertilité ou d'érection, car la moitié forte est psychologiquement difficile de parler au médecin de problèmes sexuels. Mais à la suite de cette visite, le médecin sera en mesure de sélectionner rapidement le schéma thérapeutique optimal, ce qui soulagera le patient de nombreux problèmes.

Infertilité pendant le traitement de la prostatite

Souvent, l’effet de la prostatite sur la conception est associé non seulement à la pathologie elle-même, mais également aux médicaments prescrits pour le traitement du processus inflammatoire.

  • Des antibiotiques tels que la céphalosporine ou la gentamicine ont un effet dépresseur sur la spermatogenèse, réduisent leur mobilité et provoquent le développement de mutations.
  • Assign dans la lutte contre la prostatite et les alpha-bloquants, qui facilitent le processus de miction. Mais ils peuvent également compliquer la grossesse avec la prostatite, car ces médicaments entraînent une réduction du canal déférent, ce qui entraîne l'apparition d'une aspermie obstructive lorsque les spermatozoïdes sont complètement absents du liquide séminal.
  • La conception d'un enfant atteint de prostatite, plus précisément, en cours de traitement peut être compliquée également par le fait de prendre des préparations hormonales à base d'androgènes et d'œstrogènes. Ces substances hormonales provoquent des modifications des tissus testiculaires, qui affectent également négativement les spermatozoïdes.

Mais si les effets de la prise de médicaments après le traitement de la prostatite sont éliminés, alors en l’absence de traitement, les modifications des structures génitales masculines se produisent de manière dramatique et ne font qu’empirer avec le temps.

Problèmes de fertilité dus à la prostatite

Pour comprendre si vous pouvez concevoir un enfant atteint de prostatite, vous devez comprendre comment la maladie affecte un homme. Les formes aiguës, chroniques et bactériennes de prostatite affectent le plus la fertilité. Des inflammations de la prostate bactériennes se produisent au fond des relations sexuelles non protégées, lorsque des agents pathogènes tels que des ureaplasma, des trichomonas ou des gonocoques pénètrent dans le corps du patient, lesquels pénètrent dans les tissus glandulaires, y provoquent la formation de foyers inflammatoires, entraînant la formation de prostatites bactériennes.

Le corps réagit à l'inflammation par une forte activité de production de leucocytes. Ces cellules sont envoyées dans des foyers inflammatoires pour détruire des microorganismes pathogènes, ce qui entraîne l’accumulation de composants toxiques dans la prostate. Mais comme les hommes évitent les médecins et préfèrent être traités seuls, ils prennent très souvent des médicaments complètement différents, ce qui ne fait qu'aggraver leur état.

En conséquence, la reproduction active de la microflore se poursuit et se propage à d’autres tissus de l’appareil reproducteur, y compris les testicules. En outre, les substances toxiques sécrétées par les micro-organismes endommagent les parois du canal déférent, où des cicatrices se forment et où la lumière se rétrécit. En conséquence, les spermatozoïdes ne peuvent plus pénétrer dans la prostate, où ils doivent être dilués avec la sécrétion prostatique, et le nombre total de spermatozoïdes diminue également. Si la pathologie n'est pas traitée, alors la prostatite bactérienne est chronalisée.

C'est ici que l'on voit clairement comment la prostatite affecte la conception. Extérieurement, l'homme a l'air en bonne santé et les symptômes de la prostate ne le dérangent pas, car il n'y aura pas d'exacerbation. Mais dans le corps à ce moment continue le processus inflammatoire et les changements pathologiques, et en plus, le pathogène continue à se multiplier. En conséquence, le tableau n’est pas très favorable: le sperme meurt en raison d’effets toxiques, la sécrétion prostatique se modifie, ce qui lie les spermatozoïdes au lieu de les diluer, une perturbation de la circulation sanguine est perturbée et une dysfonction érectile se développe.

L'effet de la prostatite sur une femme

En plus de demander si vous pouvez tomber enceinte avec une prostatite, les femmes devraient s'inquiéter de l'impact des inflammations de la prostate sur leur santé gynécologique et reproductive.

  1. Lors de rapports sexuels avec un partenaire atteint de prostatite infectieuse, en même temps que l'éjaculat, les agents pathogènes de la pathologie, leurs toxines et d'autres agents pathogènes pénètrent dans le vagin de la femme.
  2. Commencez les changements de pH sur les muqueuses des structures génitales.
  3. De tels processus entravent l'avancement des spermatozoïdes et réduisent également sérieusement l'immunité des femmes, créant simplement des conditions idéales pour la pénétration et la reproduction de micro-organismes pathogènes qui provoquent des maladies chez les femmes.

En outre, dans le contexte de la pénétration d'agents pathogènes chez l'homme, des pathologies telles que l'endométrite et l'obstruction des trompes, les annexites et la bartholinite peuvent survenir chez les filles. Ces conditions pathologiques nuisent à la capacité d'avoir des enfants. Par conséquent, on peut dire que l'inflammation qui se développe chez un homme de la prostate affecte négativement la santé sexuelle et reproductive des femmes.

Le danger de la prostatite pour le développement du fœtus

Selon les statistiques, environ 2% des nouveau-nés meurent dans les premiers jours de la vie. Dans la plupart des cas, les pathologies intra-utérines deviennent la cause du décès. Le développement de telles pathologies prénatales peut être causé uniquement par la présence d'une inflammation de la prostate chez le père de l'enfant. Avec la prostatite, vous pouvez avoir des enfants, mais le risque est grand que la grossesse se termine sans succès ou que le bébé naisse avec des anomalies congénitales graves.

La question de savoir si la prostatite affecte la conception d'un enfant n'est pas un couple marié célibataire. Le fait même de la conception peut arriver ou non. Tout dépend de combien un homme est malade, de quelle forme d'inflammation il souffre, s'il y a des complications, etc. Aussi, la conception pour la prostatite peut ne pas se produire pour une raison aussi banale que l'absence d'intimité sexuelle. Après tout, l'inflammation affecte négativement la fonction érectile, provoquant des sensations douloureuses au cours de l'intimité et de l'éjaculation, des brûlures et des démangeaisons, des mictions urinaires, de l'éjaculation précoce, etc.

Pour identifier la présence de problèmes de reproduction apparus dans le contexte de l'inflammation de la prostate, il est possible d'analyser les spermogrammes, qui montreront une faible activité des cellules germinales, un nombre insuffisant de spermatozoïdes dans l'éjaculat, etc. Mais tous les patients ne peuvent pas avoir cette image.

Probabilité d'avortement manqué

Le fœtus est particulièrement vulnérable aux bactéries et autres agents pathogènes au cours des premières semaines de gestation, jusqu'à environ 9 à 10 semaines avant la formation du placenta. Elle est connue pour fournir aux miettes une protection complète contre les influences extérieures négatives tout au long de la gestation.

Puis-je tomber enceinte si mon mari a une prostatite? Oui, mais avec une intimité sexuelle avec un tel homme, même si le bébé est complètement conçu, les agents pathogènes de la prostate pénètrent avec le sperme, se propagent dans la région génitale de la femme et nuisent au développement du fœtus encore faible.

En conséquence de cet effet, les processus de développement fœtal s'arrêtent, l'embryon meurt dans le corps de la femme et la grossesse cesse. En conséquence, une fausse couche spontanée peut survenir ou la jeune fille devra subir un nettoyage chirurgical.

Ectopique en raison d'une inflammation de la prostate

Il existe une autre condition dangereuse, car la prostatite affecte la conception, qui est associée à une implantation ectopique de l'ovule.

  • Le plus souvent, l'embryon est fixé aux trompes de Fallope, bien qu'il soit probablement fixé aux ovaires, au cou, etc.
  • Si, pendant l'intimité sexuelle, des microorganismes pathogènes et des toxines d'un partenaire associé à une prostatite pénètrent dans le corps de la femme, le risque de processus inflammatoire dans les tissus de l'utérus et des trompes de Fallope augmente.
  • Et le processus inflammatoire dans les organes génitaux féminins est l'un des mécanismes de départ pour le développement de la grossesse extra-utérine.

Cette condition peut mettre la vie en danger, surtout si la trompe de Fallope est cassée. Si le patient ne reçoit pas d'assistance médicale en temps voulu, le décès est inévitable. Par conséquent, il est important de détecter tôt cette pathologie et d’extraire les œufs fœtaux anormalement fixés avant qu’ils ne se développent et ne cassent les parois de la trompe de Fallope.

Est-il possible de concevoir un enfant en bonne santé

Est-il possible d'avoir des enfants si un homme a une inflammation de la prostate? Le début de la grossesse est probable. Mais il est préférable pour un homme de subir un examen préalable afin de déterminer la présence d'une pathologie empêchant la conception. Avec la prostate, il est possible de concevoir un enfant, mais rien ne garantit que la grossesse sera complète ou que le bébé naîtra en bonne santé.

Si le conjoint souffre d'une inflammation de la prostate, des microorganismes pathogènes se retrouveront dans le liquide remplacé. Dans ce cas, il vaut mieux abandonner la conception, car une telle condition de l'homme nuit à la fécondation. La conception dans un tel état est lourde de pathologies liées à la grossesse et la santé d'une femme est exposée à des risques inutiles.

Planification de la grossesse pour la prostatite

Pour éviter toute complication imprévue, la question de la conception doit être abordée de manière responsable. Quand pouvez-vous planifier une grossesse si la prostate masculine souffre de lésions inflammatoires. Il est nécessaire de subir un spermogramme afin d'évaluer le degré d'effet pathologique de la maladie sur le liquide séminal et la spermatogenèse en général. Des études ultrasoniques et hormonales, un traitement anti-inflammatoire et un diagnostic en laboratoire des sécrétions prostatiques peuvent également être prescrits.

Le médecin vous prescrira définitivement un traitement et, après le traitement, il est conseillé d'attendre encore quelques mois que les spermatozoïdes soient complètement mis à jour après le traitement. Après le traitement, il est recommandé de répéter les tests afin d'éliminer les anomalies. Ce n'est qu'après que vous pouvez commencer à essayer de concevoir. Avec la prostatite, vous pouvez tomber enceinte, même avec sa forme chronique. Vous avez juste besoin de suivre un traitement préventif contre les exacerbations probables, puis de commencer à planifier.

Comment éviter les problèmes

En outre, si le conjoint présente une inflammation chronique de la prostate, il est recommandé d’avoir des rapports sexuels avec une contraception barrière, c’est-à-dire des préservatifs, afin d’éviter des conséquences dangereuses et une infection de l’utérus. Même si le bébé n'est pas infecté, la prostatite bactérienne du conjoint peut provoquer une cystite ou une candidose chez la femme enceinte, ce qui est hautement indésirable lors du portage d'un enfant. La proximité négative sans préservatif peut également affecter le patient lui-même. De telles relations sexuelles sont lourdes de développement d'exacerbations.


Alors, une femme peut-elle concevoir à partir d'un partenaire avec un patient de prostatite? Oui, une telle conception est probable, mais pour exclure les pathologies fœtales, il est nécessaire de subir un examen, de discuter de la planification de la grossesse avec un spécialiste de la reproduction. La prostatite virale, en particulier avec l’herpès, est la plus grande menace pour la grossesse. Avec une telle inflammation, la grossesse est particulièrement dangereuse et donc indésirable. Si la prostatite est aiguë, vous devez subir un traitement de rémission complète, restaurer la spermatogenèse, puis effectuer des tentatives de conception.

Prostatite: conception et grossesse

Quel est l'effet de la prostatite sur la conception? La maladie elle-même à un stade précoce ne provoque pas d'infertilité masculine. Les conséquences sont terribles: diminution du désir sexuel, érection lente, qualité de sperme peu élevée. En outre, dans de nombreux cas, une inflammation de la prostate provoque des infections. Ces facteurs sont des conditions possibles menaçant l'infertilité. Par conséquent, nous suggérons de placer des accents dans la question «prostatite et conception d'un enfant».

L'inflammation de la prostate est égale à l'infertilité?

Les médecins constatent le fait: le nombre d'hommes condamnés pour l'infertilité augmente. Certains d'entre eux sont diagnostiqués avec une prostatite chronique.

Les données suggèrent qu'environ 40% du sexe fort sont familiarisés avec le problème de l'inflammation de la prostate et de l'infertilité. Mais les couples qui envisagent d'avoir un enfant ne sont pas toujours conscients de la mesure dans laquelle la prostatite affecte la conception.

Bien sûr, dans un processus inflammatoire chronique chez un homme, les chances de concevoir un enfant sont considérablement réduites. Ceci s'explique par le fait qu'un homme peut ressentir une diminution du désir sexuel, on observe une éjaculation douloureuse.

Cela affecte négativement la capacité du sperme à fertiliser les ovules femelles. Mais une femme peut tomber enceinte si un homme a un processus inflammatoire chronique de la prostate.

Dans la prostatite chronique, un homme peut concevoir un enfant en bonne santé s’il suit le traitement nécessaire à temps.

Les statistiques médicales indiquent: si pour les femmes après trente ans, les chances de tomber enceintes sont réduites, alors pour le sexe fort, la capacité de fécondation peut être maintenue jusqu'à soixante à soixante-dix ans.

0 tâche sur 13 terminée

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13

L'inflammation de la prostate a des symptômes spécifiques. Pendant le processus inflammatoire, le fer gonfle et grossit, ce qui contribue à augmenter la miction. Si un homme présente de tels signes, vous devez immédiatement passer un test de prostatite. Ensuite, vous pourrez évaluer l'état de votre corps et rendre visite à des spécialistes à temps.

Le test de la prostate peut être fait à la maison par vous-même. En cas d’inflammation de la glande, il n’ya pas que des problèmes d’écoulement d’urine, mais la fonction érectile se détériore, ce qui entraîne une infertilité. Le diagnostic précoce de la prostatite évitera le développement de complications graves.

Vous avez déjà réussi le test auparavant. Vous ne pouvez pas l'exécuter à nouveau.

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour commencer un test.

Vous devez compléter les tests suivants pour commencer ceci:

  1. Pas de rubrique 0%
  2. Test de prostatite 0%

Tout va bien.

Vous n'avez pas de prostatite. Nous vous souhaitons de continuer à maintenir votre santé masculine!

Nous vous recommandons de consulter un spécialiste.

Les résultats du test réussi montrent que vous avez des signes modérés de prostatite. Contactez un spécialiste et passez l'examen. N'oubliez pas que la plupart des problèmes de santé peuvent être éliminés dès le début!

Un besoin urgent de consulter un médecin!

Vous avez clairement exprimé les symptômes de la prostatite. Contactez votre médecin dès que possible!

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13
  1. Avec la réponse
  2. Avec une marque de visionnement

Avez-vous eu un malaise ou une douleur dans le périnée la semaine dernière?

  • Oui
  • Non

Avez-vous eu un malaise ou une douleur dans votre scrotum la semaine dernière?

  • Oui
  • Non

Avez-vous eu un malaise ou une douleur dans votre pénis la semaine dernière?

  • Oui
  • Non

Avez-vous eu un malaise ou une douleur abdominale la semaine dernière?

  • Oui
  • Non

La semaine dernière, avez-vous eu des signes de prostatite, tels que douleur, sensation de brûlure pendant la miction?

  • Oui
  • Non

Au cours de la dernière semaine, avez-vous eu des signes de prostatite, tels que douleur ou inconfort lors de l'éjaculation?

  • Oui
  • Non

Combien de fois au cours de la semaine passée il y a eu de la douleur ou de la gêne dans les endroits ci-dessus:

  • Ce n'était pas
  • Rarement
  • Parfois
  • Souvent
  • Habituellement
  • Compte perdu

Comment évalueriez-vous l'intensité de la douleur au moment où elles ont été perturbées sur une échelle de 1 (aucune douleur) à 10 (la douleur est insupportable).

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

Avez-vous eu un malaise ou une douleur dans le périnée la semaine dernière?

  • N'était pas
  • Rarement
  • Parfois
  • Souvent
  • Toujours

Au cours de la dernière semaine, aviez-vous souvent envie de vider votre vessie plus de deux heures après une visite aux toilettes?

  • Jamais
  • Rarement
  • Parfois
  • Souvent
  • Toujours

Comment les symptômes de prostatite mentionnés ci-dessus affectent-ils votre mode de vie habituel?

  • Ne pas affecter
  • Presque ne pas interférer
  • Dans une certaine mesure affecté
  • Violer de manière significative le mode de vie habituel

Avez-vous souvent pensé à vos signes de prostatite au cours de la semaine écoulée?

  • Je ne pensais pas du tout
  • Presque pas pensé
  • Parfois
  • Souvent

Comment vivriez-vous si les symptômes de la prostatite ci-dessus vous dérangeaient tout au long de votre vie:

  • Je ne ferais pas attention
  • Habiterait normalement
  • Satisfaisant
  • Sentiments mitigés
  • Je me sentirais insatisfaisant
  • Très mauvais
  • Terriblement

Planifiez une grossesse avec la prostate

L'inflammation de la prostate chez un homme n'est pas une phrase finale pour les couples qui veulent avoir des enfants.

La prostatite et la grossesse peuvent être liées. Mais il est conseillé de planifier une future grossesse à l’avance. Le processus de planification peut commencer par une enquête.

  1. Diagnostic des maladies du système urinaire des deux époux.
  2. Pour qu'une femme devienne enceinte, il est recommandé à un homme de procéder à une analyse du sperme, qui permet de déterminer la capacité de reproduction et la présence de maladies urologiques.

En outre, le médecin peut recommander des études:

  • analyse par ultrasons de la prostate;
  • vérification du système endocrinien;
  • analyse génétique;
  • une analyse de compatibilité est souhaitable pour mari et femme.

Après les tests, il est possible de tirer des conclusions plus précises sur la capacité probable de concevoir un enfant.

Si des études cliniques ont confirmé que le mari avait un processus inflammatoire dans la prostate, un traitement médicamenteux est prescrit:

  1. Anti-inflammatoires.
  2. Agents antibactériens.

Le traitement principal peut être soutenu par un massage, des procédures de physiothérapie.

Si la fécondation a eu lieu, la maladie de la prostate n'affecte pas le déroulement ultérieur de la grossesse. Mais il y a toujours un danger pour la mère et l'enfant.

Nous avons déterminé si la prostatite affecte la conception. La menace d'infertilité chez son mari peut être exclue dans le cas où les représentants du sexe fort traiteront rapidement la prostate.

Comment la prostatite peut affecter la conception

Les inflammations prostatiques sont assez désagréables, car elles s'accompagnent d'une multitude de manifestations symptomatiques qui détériorent la qualité de vie d'un homme. De plus, si le couple tente de concevoir un enfant, la prostatite peut gâcher tous les plans. De nombreux hommes ignorent les signes de prostatite, hésitant à consulter un médecin et se demandant sincèrement pourquoi sa femme ne peut pas tomber enceinte. La prostatite affecte-t-elle la conception, comment et pourquoi?

Quelle est la prostatite dangereuse

Le développement d'inflammations de la prostate a de nombreuses raisons. Cependant, sa détection et son traitement en temps voulu sont d'une importance primordiale. Pourquoi est-ce si important? La prostatite peut avoir des conséquences très désagréables, non seulement sur la santé des hommes, mais aussi sur celle des femmes et même de leurs enfants.

  1. La prostate est extrêmement importante pour le travail de tout le corps d'un homme, car elle remplit de nombreuses fonctions vitales: elle joue un rôle essentiel dans le développement du sperme, du métabolisme de la testostérone, et régule également la circulation sanguine basse. Lorsque la prostate devient enflammée sous l’influence de la microflore pathogène, des toxines sont libérées, qui pénètrent dans le tissu testiculaire, resserrent le canal par lequel passe le liquide séminal et causent des cicatrices. En conséquence, l’écoulement de sperme dans la prostate est difficile et beaucoup meurent encore sous l’influence des toxines. En conséquence, la nature du secret change, le sperme viable restant se colle, ce qui prive pratiquement un homme de la chance de paternité. De plus, une mauvaise circulation diminue, ce qui provoque congestion et impuissance. Est-il possible de concevoir un enfant avec une prostate? Même si le conjoint est capable d'un rapport sexuel, son sperme changera la composition. Il contient des toxines, des micro-organismes pathogènes et des spermatozoïdes défectueux. Il est donc impossible de concevoir un tel biomatériau comme un enfant à part entière. Une infertilité irréversible peut se développer dans le contexte de tous les changements.
  2. Les problèmes de conception ont déjà été indiqués ci-dessus, mais au-delà, si la fécondation se produit, il peut y avoir un problème de port du fœtus. Les inflammations de la prostate entraînent souvent une fausse couche, une localisation ectopique du fœtus ou un avortement manqué.
  3. L'impact négatif sur la santé des femmes. Avec l'intimité sexuelle avec un homme souffrant de prostatite, des toxines et des agents pathogènes pénètrent dans le corps féminin avec le sperme. Cette composition de sperme affecte négativement l'état de l'environnement vaginal, rendant difficile la promotion du sperme déjà affaibli. Et dans les cas difficiles, de tels spermatozoïdes provoquent le développement de pathologies dangereuses telles que la bartholinite, l’endométrite, les annexites ou l’obstruction des trompes.

Si un homme souffre d'une inflammation chronique de la prostate, les conséquences peuvent être plus complexes et difficiles à traiter. Par conséquent, la prostatite doit être traitée sans permettre sa transformation en formes chroniques.

Influence du processus inflammatoire dans la prostate sur les fonctions de reproduction

Les hommes souffrant d'inflammation de la prostate, et en particulier leurs conjoints, se tournent souvent vers des spécialistes pour savoir comment la prostatite affecte la conception. Cette anxiété survient généralement chez les couples qui ne peuvent pas devenir enceintes pendant une longue période. C'est ce que disent les experts à ce sujet. Même si un homme peut avoir des relations sexuelles complètes, il n'a pas de troubles de l'érection, de toute façon, la fécondation peut ne pas se produire, car le sperme malade n'est pas capable de féconder la cellule féminine. Ces troubles se produisent en fonction de divers facteurs, mais ils ont tous un lien avec la prostatite.

Tout d'abord, cet effet est observé dans le contexte de l'inflammation elle-même. En effet, pour la prostatite, une lésion inflammatoire de longue durée qui provoque des modifications structurelles glandulaires est typique. Des formations cicatricielles apparaissent qui gênent le passage du liquide séminal et, sous l'influence de l'infection, les modifications pathologiques se propagent aux structures voisines. En outre, les bactéries pénètrent dans le corps de la femme, provoquant divers types de pathologies.

Deuxièmement, l'effet de la prostatite sur la conception est dû à des facteurs négatifs du processus thérapeutique. Après tout, certains médicaments ont un effet négatif sur la viabilité du sperme. Parfois, le traitement est prescrit aux deux époux, tandis que la viscosité du mucus féminin dans le vagin est modifiée, ce qui empêche le passage du sperme et, par conséquent, le début de la grossesse. Lorsqu'un homme subit une prostatectomie, qui implique l'ablation de la glande, la conception reste possible, mais uniquement à l'aide d'une insémination artificielle, car l'homme développe une éjaculation sèche.

Lorsqu'un homme développe une inflammation aiguë de la prostate, il est nécessaire que les hommes limitent leur intimité sexuelle. Lors de l'exécution d'une AP, il est nécessaire d'utiliser une barrière protectrice afin que l'infection ne puisse pas pénétrer dans le système reproducteur de la femme. Si la prostatite est démodée, le risque de développement de processus adhésifs dans les canaux de semences est élevé, de sorte que la conception avec prostatite devient impossible. La restauration de la reproduction masculine nécessitera une intervention chirurgicale.

Comment la prostatite affecte l'infertilité masculine et la reproduction féminine

Les experts apaisent - pour toute prostatite, vous pouvez concevoir un enfant. Et la pratique le prouve, car de nombreux couples, même ceux de la prostate, ont réussi à tomber enceinte et à porter le bébé. Mais même à 100%, nous sommes certains que la conception va encore se produire et que la grossesse se termine en toute sécurité par un accouchement - non, car le processus inflammatoire lui-même et son traitement entraînent souvent des conséquences très graves, parfois dangereuses.

  • Conception ectopique. Pénétrant dans le corps d'une femme, les microorganismes pathogènes provoquent le développement de processus pathologiques dans le système reproducteur pouvant provoquer une obstruction tubulaire. En conséquence, la cellule fécondée est fixée à l'extérieur du corps utérin.
  • La menace d'interruption. Les mêmes microorganismes pathogènes peuvent également affecter le cours de la grossesse, provoquant des lésions infectieuses intra-utérines du fœtus et compliquant la gestation, y compris la mort du fœtus ou en fin de vie, ainsi que des fausses couches.

Ces complications sont dues à l'effet négatif de la prostatite chez un partenaire sur la santé des femmes. Les agents pathogènes au cours des rapports sexuels pénètrent dans la muqueuse vaginale, ce qui nuit à la microflore du tractus génital. En conséquence, le secret devient acide et commence à stagner, s'épaissit. Cela entraîne une diminution de l'activité motrice des spermatozoïdes qui pénètrent dans le vagin.

La prostatite affecte-t-elle la conception d'un enfant? Bien sûr que oui. En outre, la prostatite infectieuse provoque chez la femme des inflammations urogénitales, telles que l'urétrite, la cystite, etc. Sur le fond des processus inflammatoires, les muqueuses tapissant les organes reproducteurs (trompes de Fallope et utérus) sont régénérées et des adhérences empêchent la cellule de se déplacer dans l'utérus.

En outre, la prostatite du conjoint peut entraîner l'apparition d'une toxicose grave chez la femme pendant la gestation, la vaginite et les lésions infectieuses intra-utérines du fœtus. De plus, cela est possible avec une inflammation non infectieuse.

Les médecins disent qu'avec la prostatite chronique ou sa forme aiguë, la probabilité de problèmes de conception et de complications de la grossesse peut être considérablement réduite grâce à un traitement de qualité et compétent. Et pour éviter les mauvaises surprises, il est préférable que les deux conjoints passent un examen complet avant la conception.

Caractéristiques de la planification pour la prostatite

Le traitement de l'inflammation de la prostate et la planification de la conception sont des conditions nécessaires à la conception réussie d'un enfant en bonne santé. Bien que la présence de prostatite et réduit les chances de grossesse, la phrase catégorique de la maladie ne l'est pas. Dans ce cas, la planification pour un homme commence par un examen urologique. Si, avant la planification, le couple avait des problèmes comme des fausses couches, des conceptions gelées ou ectopiques, il serait alors utile de confier à un partenaire un spermogramme. Une telle étude aidera à déterminer comment un homme est capable de concevoir.

En outre, un homme doit subir un diagnostic par ultrasons, l’étude des sécrétions prostatiques et une analyse hormonale. Après un traitement antiprostatique compétent, les chances de conception deviennent beaucoup plus grandes. Après la fin du traitement, il est nécessaire de discuter de la possibilité d'une conception avec un médecin. Le délai spécifique après lequel il sera possible de commencer à concevoir des tentatives dépend de la situation clinique du patient. Les urologues sont généralement guidés par les facteurs suivants:

  • Il est nécessaire que la thérapie effectuée ait l'effet désiré. Dans les tests de l'urètre, l'homme doit être exempt d'agents pathogènes infectieux, les leucocytes sont des spermatozoïdes normaux et stables.
  • Il est nécessaire d’attendre un certain temps après l’antibiothérapie, car les médicaments de cet effet ont des effets néfastes sur la spermatogenèse et la qualité du liquide séminal.
  • Après le traitement, le patient doit attendre que son sperme soit mis à jour. Normalement, les spermatozoïdes défectueux sont éliminés par des cellules tueuses spéciales - les spermatophages. Mais sur le fond de la thérapie antibiotique, les spermatozoïdes sont endommagés après leur contrôle, il y a donc une possibilité de fécondation de la cellule féminine avec du sperme défectueux. Il faut au moins 72 heures pour effectuer un renouvellement complet du matériel de semence. C'est ce que vous devez attendre après la thérapie pour éviter les problèmes.

Si l'inflammation de la prostate est compliquée par le développement de problèmes érectiles, il est conseillé aux patients de prendre Impazu, Spray M-16, Maca péruvien, etc.

Est-il possible de tomber enceinte avec le conjoint de la prostate

Avec l’influence de la prostatite sur la fertilité des deux partenaires, tout est clair, mais quelle est la probabilité de tomber enceinte d’un partenaire souffrant d’une inflammation prostatique non traitée? Ceci est assez réaliste, par conséquent, en présence d'une telle inflammation, il est recommandé d'utiliser des contraceptifs de barrière lors des rapports sexuels. Parce qu'une telle bonne grossesse ne se terminera pas. Avec la progression de la pathologie, des complications apparaissent, ce qui réduit considérablement le risque de grossesse.

Peu à peu, le tissu prostatique se transforme, des lésions focales se forment, un kyste de la prostate peut se développer - tout cela réduit sérieusement la qualité du liquide séminal. En général, les chances de concevoir un enfant dépendent du type de prostatite, bactérienne, chronique et aiguë, ainsi que du degré de négligence du processus inflammatoire.

Inflammation chronique et conception

Avant de prendre la décision d’avoir des enfants, les conjoints doivent comprendre l’intégralité du risque d’un tel événement, car les bactéries pénètrent dans le corps de la femme et provoquent des anomalies congénitales, ce qui augmente le risque d’otopie, d’interruption ou de décoloration du fœtus. La prostatite chronique et la conception sont totalement compatibles, vous devez d'abord suivre un traitement.

En cas d'inflammation chronique de la prostate, si le spermogramme est bon, les chances de grossesse sont d'environ 65 à 70%. La conception dans la forme chronique de la maladie menace gravement la santé du fœtus et de la mère elle-même et, même après le traitement, des risques restent associés à des conséquences dangereuses.

Prostatite bactérienne

La prostatite bactérienne sous forme chronique rend la conception presque impossible. Avec cette maladie, les couples essaient souvent d'avoir un bébé, mais leurs tentatives échouent. Même un traitement complet réduit considérablement les chances de grossesse, ce qui est associé aux effets négatifs des agents bactériens.

Si l'inflammation bactérienne de la prostate est aiguë, les chances de guérison sont très élevées; par conséquent, la grossesse après un traitement approprié a généralement lieu sans aucun problème.

Inflammation aiguë de la prostate

Les lésions aiguës de la glande ont un impact négatif sur le travail de tout le système urogénital. La pathologie est accompagnée de manifestations symptomatiques lumineuses, il est donc presque impossible de la manquer. Au cours du développement du processus inflammatoire, les processus spermatogénétiques sont perturbés et la qualité du liquide séminal se détériore. Dans la composition du liquide séminal apparaissent des masses purulentes, grâce auxquelles la probabilité de fécondation chute à 15%.

Certains agents pathogènes responsables de la prostatite peuvent avoir un effet auto-immunitaire, entraînant le développement d'une infertilité masculine irréversible. Les inflammations prostatiques aiguës non infectieuses provoquent une congestion de bas grade et un déficit en approvisionnement en sang, ce qui entraîne un dysfonctionnement des glandes.

Conclusion

En général, la conception pendant le développement d'une lésion de la prostate est tout à fait possible, cependant, il est recommandé de suivre un traitement qualifié en premier. Après une antibiothérapie adéquate, les fonctions de reproduction doivent être rétablies. Ce n'est qu'après la rééducation complète, la disparition des symptômes pathologiques et la normalisation des processus minimaux, qu'un homme pourra penser aux enfants.

Il ne sera pas hors de propos de faire un spermogramme, ce qui permettra au spécialiste de déterminer avec précision l'état de l'appareil reproducteur masculin. Si un homme aborde correctement le problème de la réadaptation, mange des aliments sains, adhère au régime de repos et de travail et mène également une vie active, aucun obstacle ne devrait s'opposer à la vie sexuelle et à la conception à part entière.