Principal
Des analyses

Prostatite - signes chez l'homme, traitement et symptômes

La prostatite est l'une des maladies urologiques les plus courantes chez l'homme après 30 ans. Chaque membre du sexe fort sait ce qu'est la prostatite et tout le monde espère qu'une maladie désagréable le passera.

La prostatite est une inflammation de la prostate, qui est traitée non seulement à l'aide de médicaments, mais également à l'aide de certains remèdes populaires testés par le temps. À son tour, la prostate ou la prostate est un organe glandulo-musculaire chez l'homme, situé dans la région de la vessie et contrôlant la miction, mais sécrétant également un secret spécial qui donne au sperme une consistance fluide.

Selon l'origine, la maladie peut être bactérienne ou non bactérienne et, en fonction de la nature de l'évolution, aiguë ou chronique. La prostatite aiguë est le plus souvent causée par une bactérie à Gram négatif, facilement identifiable et traitée aux antibiotiques.

Les principaux symptômes de la prostatite sont les suivants: douleur, miction difficile et douloureuse, troubles sexuels. La symptomatologie est très désagréable, vous devez donc traiter la prostatite lorsque vous détectez les premiers signes.

Raisons

La cause principale de la prostatite est la pénétration d’une infection dans la glande, qui est due en grande partie à l’emplacement de la prostate dans le pelvis.

Les principaux modes d’infection dans la prostate:

  • vers le bas - l'infection entre dans la prostate avec l'urine.
  • ascendant - l'infection entre dans la prostate par l'urètre.
  • hématogène - l'infection pénètre dans la prostate avec du sang.
  • lymphogène - l'infection entre dans la prostate avec un flux lymphatique.

Les principales causes et facteurs de risque du développement de la prostatite chez les hommes:

  • mode de vie sédentaire, manque d'exercice (stase sanguine dans la prostate).
  • violations du rythme normal de l'activité sexuelle - rapports sexuels irréguliers, abstinence prolongée.
  • l'hypothermie dans l'enfance, l'adolescence ou l'âge adulte (en particulier la partie correspondante du corps).
  • maladies sexuellement transmissibles (chlamydia, trichomonase, gardnerellose ou blennorragie).
  • une autre raison pourrait être un traumatisme des tissus et des organes du petit bassin.
  • immunité réduite chez les garçons, les garçons et les hommes.
  • alimentation déséquilibrée (les aliments frits, gras et sucrés constituent 70% de l'alimentation). Consommation excessive d'alcool.

Toutes ces conditions peuvent à la fois contribuer à la pénétration de microbes dans la prostate et conduire à des processus stagnants, à une détérioration de l'apport sanguin aux organes pelviens, ce qui entraîne à son tour une augmentation du nombre de micro-organismes et une progression de l'inflammation. À cet égard, il est nécessaire de soigner la prostatite à temps, les complications ne vous dérangeront pas.

Signes de prostatite chez les hommes

Des mictions fréquentes avec une faible pression urinaire et des coupures au cours du processus, une élévation de la température corporelle, une sensation de brûlure dans la région périnéale, une défécation douloureuse sont les premiers signes d'une prostatite aiguë chez l'homme. Vous devez également faire attention aux symptômes cliniques suivants:

  • miction intermittente et difficile;
  • violation du mécanisme d'érection;
  • l'apparition d'une sensation de brûlure dans l'urètre et dans le périnée;
  • augmentation du besoin impérieux de déféquer;
  • écoulement prolongé de l'urètre;
  • fibres flottantes dans la composition de l'urine;
  • érections prolongées, éjaculation accélérée;
  • manifestation de l'orgasme sous forme effacée;
  • augmenter la fatigue générale du corps;
  • anxiété, dépression mentale;
  • réduction significative de la puissance.

Il est à noter que dans la forme chronique de la prostatite, les symptômes peuvent ne pas apparaître du tout et des signes supplémentaires sont ajoutés.

Symptômes de prostatite

Dans la plupart des cas, la prostatite aiguë commence par des symptômes d'augmentation de la température corporelle jusqu'à 39–40 ° C, de fièvre et de frissons. La miction est difficile et douloureuse. Un œdème se développe dans la prostate, ce qui peut provoquer une rétention urinaire aiguë. En outre, la douleur dans le périnée, qui est donnée à la région inguinale, est également très vive.

Quant à la prostatite chronique, elle devient rarement le résultat d’un processus aigu. Cependant, en règle générale, la prostatite chronique primaire se développe avec un symptôme usé. La forme chronique se distingue de la forme aiguë par le fait qu’elle se déroule sans signes prononcés, c’est-à-dire latéralement, sans symptôme perceptible.

Durant la période d'exacerbation de la prostatite, les symptômes de sensation de pression dans la région périnéale et l'anus, une douleur sourde s'étendant au sacrum, au périnée, au rectum et à la région inguinale perturbent les patients.

Les signes de prostatite chronique chez les hommes:

  • détérioration importante de l'érection;
  • diminution de la libido;
  • affaiblissement du flux pendant la miction;
  • douleurs dans le périnée, le sacrum, le rectum;
  • inconfort et sensation de brûlure dans l'urètre;

Parfois, les patients négligent les symptômes de la prostatite, en se basant sur la présence d'un adénome de la prostate. Cela ne devrait jamais être autorisé, car le traitement de l'adénome est fondamentalement différent de la façon de traiter la prostatite.

Les conséquences

Que se passera-t-il si une prostatite non traitée avec des antibiotiques et d'autres moyens? Vous attendez de telles complications:

  • puissance réduite;
  • infertilité;
  • douleur épuisante dans le périnée;
  • dépression, etc.

Pour prévenir les conséquences de la prostatite, il est nécessaire de porter une attention particulière à votre santé, de l'examiner à temps et de le traiter avec un urologue.

Traitement de la prostatite

Dans les cas d'intoxication grave, soupçonnée d'être purulente, l'hospitalisation est indiquée. Les patients atteints de prostatite aiguë non compliquée sont traités en ambulatoire par un urologue ou un andrologue.

Pour soigner la prostatite, vous devez adhérer à toute une série d’événements spéciaux qui se succèdent. Comment traiter la prostatite, les médicaments qui sont prescrits en premier lieu - les antibiotiques, en particulier s’il est question de l’origine infectieuse de la maladie.

Le traitement de la toxicomanie consiste en la nomination de tels médicaments:

  • médicaments antibactériens - le traitement consiste à détruire l’infection;
  • les anti-inflammatoires sont utilisés pour soulager l’inflammation caractéristique de cette maladie;
  • médicaments qui améliorent la circulation sanguine;
  • médicaments qui éliminent les spasmes de l'urètre;

Comme mesure supplémentaire, le massage de la prostate est souvent prescrit. Cela contribue à la récupération accélérée et à la réduction de la douleur. Selon les critiques, cette procédure est très utile. L'intervention des chirurgiens est recommandée si le canal urogénital est rétréci et que le retrait de l'adénome de la prostate est requis.

Comment traiter le complexe de prostatite? Pour ce faire, utilisez toutes les méthodes possibles, assignez:

  • régime alimentaire, changements de mode de vie;
  • traitement de la toxicomanie;
  • physiothérapie;
  • massage de la prostate et thérapie par l'exercice;
  • traitement symptomatique;
  • remèdes populaires pour la prostatite
  • traitement des comorbidités;
  • psychothérapie.

N'oubliez pas non plus que le traitement des remèdes populaires contre la prostatite ne donne de bons résultats que conjointement avec le traitement principal. Par conséquent, il est recommandé de ne pas se soigner soi-même à la maison.

Traitement antibiotique

Les antibiotiques sont nécessaires dans les cas de prostatite bactérienne aiguë et chronique, même si les symptômes sont mal traités, et comme traitement expérimental pour le caractère non infectieux de la survenue d'une prostatite, en tant que traitement test. Par conséquent, avant de commencer un traitement, il est nécessaire de subir un examen et de déterminer le type d'agent pathogène.

Le traitement médicamenteux de la prostatite comprend l’utilisation de divers antibiotiques ayant un large éventail d’actions:

  1. Macrolides (Zyrolid, Fromilid, Sumamed).
  2. Tétracyclines (doxycycline).
  3. Pénicillines (Amoxiclav, Augmentin, Flemoklav, Flemoksin Solyutab).
  4. Céphalosporines (Supraks, Cefotaxime, Kefadim, Cefspan).
  5. Fluoroquinolones (Tsiprinol, Ofloksin, Elefloks, Zanotsin, Tavanik)

Il convient de rappeler que le traitement est prescrit de manière stricte par un spécialiste, l’utilisation des antibiotiques occupant l’un des principaux maillons de la chaîne.

Comment traiter la prostatite à la maison

Le traitement de la prostatite à domicile est conseillé sous forme chronique. Dans ce cas, un traitement avec des remèdes populaires peut aider à augmenter la résistance globale du corps et à soulager la douleur.

  1. Prenez 2-3 g de poudre sèche dans la poudre des tubercules d'orchidées, faites-la tremper dans une petite quantité d'eau, puis versez 500 ml d'eau bouillante et laissez bouillir pendant 10 minutes à feu doux. Puis insister 30 minutes, filtrer et prendre un demi-verre trois fois par jour.
  2. Bouillon de racine d'Althea - 40 grammes versez 200 millilitres d'eau et laissez bouillir pendant une demi-heure, prenez 60 millilitres avec de la nourriture 3 fois par jour.
  3. Bonne aide extrait de propolis. Il est obtenu par évaporation de 40 grammes de propolis dans 0,2 l d’alcool à 96%. Faites 0,1 gramme d'extrait et 2 grammes de beurre de cacao et ajoutez-les par voie rectale une fois par jour. La durée du cours est de 2-3 mois, avec des pauses par mois.
  4. Décoction de céleri - 20 grammes versez 200 millilitres d’eau et faites bouillir pendant 12 minutes, buvez 100 millilitres 3 à 4 fois par jour.
  5. En tant qu'éléments auxiliaires, la médecine traditionnelle recommande l'utilisation de graines de certaines plantes. Les graines de citrouille seront les plus utiles, car elles enrichiront votre corps en acide linoléique et en zinc. Si vous décidez de vous débarrasser de la prostatite, consommez des graines de pavot, de sésame et de tournesol.

De plus, le traitement des remèdes populaires implique un rejet complet de l'alcool.

Bougies de propolis pour la prostatite

Pour le traitement de la prostatite au stade initial, vous pouvez utiliser des bougies spéciales avec de la propolis, ce qui peut être fait à la maison.

Pour ce faire, prenez 50 g de propolis broyée et versez 50 mg d'éthanol à 96%. Insister dans un endroit isolé pendant 2 semaines, sans oublier de secouer quotidiennement. Après la date de péremption, l’infusion de propolis est évaporée au bain-marie jusqu’à ce qu’elle acquière une couleur jaune brunâtre et qu’elle se ramollisse jusqu’à la consistance du miel.

Parallèlement, au bain-marie, faites fondre 20 g de beurre de cacao et mélangez-le à 1 g de la propolis obtenue. La masse obtenue est composée de 10 suppositoires rectaux et est envoyée au réfrigérateur pour être conservée. Une bougie est administrée par voie rectale pendant la nuit tous les jours. La durée d'application est de 30 à 35 jours. Il est recommandé de prendre 3-4 cours avec un intervalle de temps de 30 à 60 jours.

Inflammation de la prostate: symptômes et traitement

Inflammation de la prostate - les principaux symptômes:

  • Mal de tête
  • Faiblesse
  • Fièvre
  • Palpitations cardiaques
  • Perturbation du sommeil
  • Mictions fréquentes
  • Des frissons
  • L'irritabilité
  • Miction douloureuse
  • Miction brûlante
  • Diminution de la libido
  • Rétention urinaire
  • Douleur à l'aine
  • Flocons d'urine
  • Faux miction douloureuse
  • Sensation de vidange incomplète de la vessie
  • Faiblesse du ruisseau en urinant
  • Orgasme flou
  • Excrétion d'urine incontrôlée en petites quantités
  • Durée d'érection réduite

L'inflammation de la prostate est une maladie qui ne caractérise que les hommes et se caractérise par la progression du processus inflammatoire dans la prostate. La maladie survient entre 20 et 50 ans, mais le principal groupe à risque est constitué d'hommes de plus de 30 ans.

Comme pour toute autre inflammation, les bactéries pathogènes deviennent la source de ce trouble. Néanmoins, un grand nombre de facteurs prédisposants augmentent le risque de formation d'une telle maladie.

La maladie a ses propres symptômes spécifiques, dont la base peut être considérée comme une sensation désagréable pendant la miction, une douleur dans la région de l’aine et un affaiblissement du flux urinaire.

L'urologue établit un diagnostic d'inflammation de la prostate après avoir pris un certain nombre de mesures de diagnostic en laboratoire et au moyen d'instruments, ainsi que sur des manifestations cliniques caractéristiques. Le traitement de ce trouble est de nature conservatrice et implique l’administration de médicaments, des procédures de physiothérapie et le respect d’un régime alimentaire équilibré.

Étiologie

Les principales sources d’apparition d’une telle maladie sont les infections dont les agents pathogènes sont les micro-organismes suivants:

Le risque de processus inflammatoire augmente pour les raisons suivantes:

  • hypothermie prolongée;
  • manque d'activité physique dans la vie d'une personne;
  • constipation chronique;
  • perturbation du rythme normal de l'activité sexuelle. Cela peut inclure des actes sexuels excessivement fréquents ou, inversement, une abstinence prolongée des rapports sexuels;
  • la présence de maladies infectieuses chroniques;
  • l'obésité;
  • traumatisme génital précédent, qui a provoqué une violation de la circulation sanguine locale;
  • déséquilibre hormonal;
  • manque de vitamines et de nutriments dans le corps masculin;
  • dépendance aux mauvaises habitudes, à savoir fumer et boire de l'alcool;
  • changement fréquent de partenaires sexuels;
  • rapports sexuels non protégés;
  • une activité physique excessive pouvant entraîner une altération de la sécrétion des glandes sexuelles;
  • contact sexuel interrompu;
  • la présence de processus inflammatoires dans le rectum;
  • système immunitaire réduit;
  • déshydratation sévère;
  • facteurs héréditaires;
  • pathologies urologiques précédemment transférées - leur apparition peut conduire au développement de complications telles qu'une inflammation de la prostate ou un adénome de la prostate.

Affecter l'apparition de la prostatite peut être l'un des facteurs ci-dessus, et plusieurs.

Classification

L'inflammation de la prostate chez l'homme peut survenir sous plusieurs formes:

  • aigu - caractérisé par un début brutal et inattendu des symptômes. Ce cours a également plusieurs variétés et est divisé en prostatite catarrhale, folliculaire et parenchymateuse;
  • chronique - il présente une plus faible intensité de manifestation de manifestations cliniques caractéristiques, ainsi qu'une alternance de périodes d'exacerbation et de rémission.

En outre, les bactéries pathogènes peuvent infecter un organe tel que la prostate de différentes manières:

  • ascendant - un processus infectieux se propage à la prostate par l'urètre, ce qui peut être facilité par des relations sexuelles non protégées ou une mauvaise hygiène des organes génitaux;
  • les microorganismes pathologiques descendants pénètrent des autres organes du système urogénital;
  • Lymphogène est le moyen le plus inhabituel pour les bactéries de pénétrer, dans lequel elles sont transportées par le flux de lymphe d'autres organes internes inflammatoires.

Symptomatologie

La manifestation clinique de cette maladie diffère selon la forme sous laquelle elle survient. Ainsi, les symptômes d'inflammation de la prostate sous forme aiguë seront les suivants:

  • une augmentation de la température corporelle, qui s'accompagne souvent de frissons graves;
  • l'apparition de douleur prononcée dans l'aine;
  • sensation de brûlure et inconfort pendant la miction;
  • affaiblissement notable du débit urinaire;
  • maux de tête graves;
  • faiblesse générale et malaise;
  • désir fréquent et souvent faux de visiter les toilettes pour vider la vessie;
  • rétention ou fuite d'urine;
  • irritabilité et inconfort émotionnel;
  • sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • troubles du sommeil;
  • la libération de liquide purulent de l'urètre - cela se produit en cas d'adhésion au processus purulent;
  • augmentation du rythme cardiaque.

L'inflammation chronique dans la prostate est très rarement le résultat d'une inflammation aiguë non traitée. La cause en est souvent une évolution chronique d'une autre inflammation des organes du système urogénital.

Les principaux symptômes d'inflammation de la prostate sous forme lente:

  • légère douleur en urinant;
  • diminution du désir sexuel;
  • fatigue
  • Irradiation de la douleur de l'aine au bas du dos et au périnée;
  • l'apparition dans l'urine de flocons blancs le matin;
  • érections nocturnes fréquentes;
  • orgasme effacé ou absence d'orgasme;
  • changement dans l'intensité de la douleur pendant les rapports sexuels;
  • réduire la durée de l'érection.

Dans certains cas, l'infertilité masculine est la principale indication clinique de l'inflammation de la prostate.

Diagnostics

Pour établir le diagnostic correct, vous devez effectuer toute une gamme de procédures de diagnostic. Ce n'est qu'après la réalisation de tous les examens de laboratoire et instrumentaux que le clinicien décidera comment traiter l'inflammation de la prostate.

Il en résulte que le diagnostic comportera plusieurs étapes.

Tout d'abord, le clinicien doit effectuer plusieurs activités:

  • effectuer une enquête détaillée sur le patient, visant à identifier la présence et le degré d'intensité des signes d'inflammation de la prostate. Cela permettra au clinicien de distinguer les maladies aiguës des maladies chroniques.
  • étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient - cela aidera à identifier les raisons pour lesquelles la glande de la prostate est enflammée;
  • effectuer un examen physique, qui consiste en une palpation rectale de la prostate.

La deuxième étape du diagnostic - les tests de laboratoire, qui impliquent la mise en œuvre de:

  • examen microscopique du secret de la prostate - pour identifier les troubles fonctionnels de la prostate;
  • culture bactérienne d'urine et de frottis provenant de la couche muqueuse de la prostate - pour détecter des infections pouvant être transmises sexuellement;
  • analyse d'urine - pour déterminer les modifications inflammatoires dans les organes urinaires;
  • spermogrammes - pour confirmer ou infirmer l'infertilité masculine.

Traitement

La tactique consistant à éliminer l'inflammation aiguë et chronique de la prostate sera légèrement différente. Ainsi, une prostatite aiguë non compliquée peut être traitée à la maison, mais dans les cas d'adhésion au processus purulent, un traitement par une institution médicale sera nécessaire. Les règles pour neutraliser la maladie sont les suivantes:

  • strict respect du repos au lit;
  • rejet complet des relations sexuelles;
  • prendre des agents antibactériens;
  • prescrire des médicaments pour améliorer la circulation sanguine;
  • l'utilisation d'anti-inflammatoires pour la prostatite - ils vont non seulement réduire les manifestations du processus inflammatoire, mais aussi éliminer le syndrome de la douleur;
  • prendre des analgésiques - avec une douleur intense pendant la miction.

En outre, efficacement et rapidement aux prises avec les symptômes de bougies d'affection de la prostatite.

En cas de formation d'un abcès, une intervention chirurgicale visant à ouvrir et à drainer l'abcès sera nécessaire.

Pour soigner l'évolution chronique du processus inflammatoire, ou plutôt pour obtenir une rémission stable, vous pouvez utiliser:

  • thérapie antibactérienne - la durée du traitement peut varier de un à deux mois;
  • massage de la prostate;
  • renforcer le système immunitaire;
  • la mise en œuvre de procédures de physiothérapie par exposition à un rayonnement laser, à des ondes ultrasonores et à des ondes électromagnétiques;
  • microclysters médicinaux chauds - avec l'impossibilité d'un traitement de physiothérapie;
  • suppositoires rectaux;
  • prendre des sédatifs ou des antidépresseurs en cas de problèmes de puissance.

Les bougies les plus efficaces pour la prostatite devraient inclure:

  • capot de taureaux de la prostate;
  • produits apicoles;
  • la thiotriazoline;
  • boue thérapeutique.

En outre, quelle que soit la forme de la maladie, les patients avec un diagnostic similaire sont encouragés à changer de régime et abandonnent complètement:

  • aliments gras, épicés et salés;
  • produits fumés;
  • graisses animales;
  • boissons alcoolisées.

En tant que moyen auxiliaire d'inflammation de la prostate chez l'homme, la médecine traditionnelle peut être utilisée. Elle implique l'utilisation de:

  • racine rouge;
  • racines de réglisse;
  • Althea racine.

La question la plus fréquente des patients avec un diagnostic similaire est la suivante: est-il possible d'avoir des relations sexuelles avec une inflammation de la prostate? Les cliniciens recommandent de s'abstenir de tout rapport sexuel jusqu'à leur rétablissement complet ou jusqu'à l'obtention d'une rémission stable.

La durée de ce traitement du processus inflammatoire ne doit pas dépasser dix jours.

Des complications

En cas d'ignorance des symptômes d'inflammation de la prostate ou d'un traitement mal prescrit, il existe un risque de complications dans les cas d'inflammation aiguë et chronique.

Pour la forme aiguë de prostatite, les effets suivants sont caractéristiques:

  • la formation d'abcès;
  • bactériémie;
  • rupture spontanée de l'abcès. Une telle complication sera indiquée par des signes tels qu'une augmentation de la température à 40 degrés, une décharge d'urine trouble avec une odeur forte et désagréable - lorsqu'un fluide purulent pénètre dans l'urètre, des impuretés de pus et de mucus dans les fèces - lorsqu'un abcès est ouvert dans le rectum.

Pour le processus inflammatoire chronique, les complications suivantes sont les plus caractéristiques:

  • pyélonéphrite;
  • la cystite;
  • la propagation du processus inflammatoire - affecte souvent l'épididyme ou les vésicules séminales;
  • infertilité masculine

Prévention

Afin d'éviter l'apparition d'un tel trouble ou d'un adénome de la prostate, les hommes doivent adhérer à plusieurs règles:

  • abandonner complètement la dépendance;
  • mener une vie active;
  • si possible, limiter les effets des situations stressantes;
  • éviter l'hypothermie;
  • avoir seulement le sexe protégé;
  • avoir un partenaire sexuel permanent;
  • Enrichissez le régime avec des ingrédients tels que le miel et le persil, l'ail et les noix. De tels produits sont bénéfiques pour la prostate;
  • pour prévenir les maladies sexuellement transmissibles - pour cela, vous devez être examiné régulièrement par un urologue.

De plus, il est très important, dès les premiers signes d'une telle maladie, de rechercher une aide qualifiée, car seul le clinicien sait comment soulager l'inflammation de la prostate. Des tentatives indépendantes pour se débarrasser de la maladie risquent d'aggraver le processus inflammatoire.

Si vous pensez avoir une inflammation de la prostate et les symptômes caractéristiques de cette maladie, un urologue peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) est un processus pathologique caractérisé par la prolifération des tissus d'un organe donné. Il convient de noter que ce type de maladie n'appartient pas au groupe oncologique et n'a pas tendance à dégénérer en processus malin.

La dysurie est un processus pathologique causé par une violation du processus de miction. La violation de cette nature peut être due à une maladie gynécologique chez la femme et, par conséquent, à une urologie - chez l'homme. La dysurie n'est pas exclue chez les enfants et les adultes dans le contexte de maladies du système urogénital, de malnutrition et d'un apport hydrique insuffisant. Un facteur psychosomatique survient, particulièrement chez les bébés.

La brucellose est une maladie infectieuse zoonotique dont les lésions touchent principalement les systèmes cardiovasculaire, musculo-squelettique, reproductif et nerveux. Les micro-organismes de cette maladie ont été identifiés en 1886 et le découvreur de la maladie est le scientifique anglais Bruce Brucellose.

La pyélite est une maladie urologique caractérisée par une inflammation des cupules et du pelvis. Cette maladie peut se développer chez l'adulte et chez l'enfant. La pyélite chez les enfants se produit assez souvent. Les femmes enceintes et les hommes qui ont subi une chirurgie de la prostate ont été à risque.

La prostatite chronique est un processus inflammatoire qui affecte les tissus de la prostate et entraîne son dysfonctionnement. La maladie est l'un des troubles les plus courants dans le travail des organes génitaux masculins.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Inflammation de la prostate: symptômes et traitement

L'inflammation de la prostate est la maladie urologique la plus répandue dans le monde. Les symptômes de la prostatite peuvent apparaître chez l'homme déjà à l'âge de la puberté. Si le problème est ignoré, la maladie laisse des traces irréversibles: changements fibrotiques, calculs prostatiques, exacerbations ultérieures.

Pourquoi la prostate s'appelle-t-elle le "second coeur"?

La prostate est située au bas de la vessie. Une partie de l'urètre la traverse. Dans la glande produit du jus de prostate. Il dilue le liquide séminal, est un terrain fertile pour les spermatozoïdes, leur mobilité. Le secret est d'environ 30% du sperme.
Les fibres musculaires de la prostate sont responsables de la libération du sperme dans la bonne direction et du blocage de l'urètre pendant l'éjaculation. Si la prostate est enflammée, la qualité du sperme change et des troubles de la reproduction se produisent. Dans le cas avancé, la maladie conduit à l'infertilité.
Dans les cellules de la prostate chez l'homme, des immunoglobulines sécrétoires sont produites. Ils réduisent le risque d'inflammation de la vessie, des reins, des testicules et du cordon spermatique. Elle est due à la cystite de la prostate chez les hommes se produit 10 fois moins que chez les femmes.

Formes et symptômes d'inflammation de la prostate

La prostatite bactérienne distingue les infections aiguës et chroniques. Les symptômes sont deux maladies différentes de la prostate enflammée. Ils sont causés par des infections venant de l'extérieur, par le sang ou la lymphe. Dans la forme bactérienne aiguë, les symptômes de la prostatite:

  • forte fièvre;
  • douleurs aiguës au pubis, au rectum;
  • décoloration de l'urine.

En cas de prostatite bactérienne aiguë, un traitement antibiotique est prescrit. L'administration de médicaments par voie intraveineuse, le deuxième ou le troisième jour, permet d'obtenir un certain effet. La durée du traitement dure de 10 jours à 4 semaines. Les complications graves de la prostatite bactérienne aiguë peuvent être: empoisonnement du sang, apparition de formations purulentes dans la prostate. Dans de tels cas, ne pas faire sans intervention chirurgicale.
La prostatite bactérienne chronique est dangereuse en raison de signes flous. Les symptômes suivants de la prostatite doivent être alertés:

  • douleur de tiraillement d'intensité moyenne dans la région du périnée, du scrotum;
  • détérioration de la qualité de l'orgasme;
  • couper le bas de l'abdomen;
  • basse température;
  • douleur et dérangement en urinant.

Les symptômes de l'inflammation de la prostate comprennent l'absence d'érection le matin, l'affaiblissement du désir sexuel et un état psychologique déprimé.
La prostatite atone est souvent cachée, l'exacerbation est remplacée par la rémission. Un tableau clinique similaire présente une inflammation chronique de la prostate sous une forme non bactérienne, qui survient le plus souvent. À la suite des tests, aucun agent pathogène n'est détecté. Une inflammation paresseuse peut vraisemblablement causer des modifications et des perturbations dans les tissus de la glande. La maladie nécessite un traitement plus long pouvant aller jusqu'à plusieurs mois.

Méthodes de diagnostic et causes de l'inflammation de la prostate

Pour comprendre comment traiter la prostate, il est nécessaire d’avoir une image claire de la maladie et de poser correctement le diagnostic. En plus de l'inspection, des experts mènent un certain nombre d'activités

  1. L'examen rectal permettra de sonder la glande à travers la paroi du rectum, afin d'identifier les signes de modification de la configuration de la glande, son élargissement, son gonflement. L'étude est efficace pour diagnostiquer des maladies telles que la tuberculose de la prostate, l'adénome, la prostatite, le cancer de la prostate.
  2. Une analyse d'urine et de sang montrera une augmentation du nombre de globules blancs, la présence d'un agent infectieux.
  3. Une culture bactérienne de la sécrétion d'urine et de prostate est réalisée pour identifier les agents pathogènes.
  4. L'échographie aide à examiner la glande, à éliminer des maladies telles que l'adénome, la tuberculose prostatique.
  5. Si nécessaire, un diagnostic plus précis aidera à mettre une tomographie par ordinateur et une imagerie par résonance magnétique.

Après le diagnostic, il est nécessaire d'éliminer les causes de l'inflammation de la prostate, suivre un cours de traitement.
L'inflammation chronique non bactérienne de la prostate est caractérisée par de nombreux facteurs qui contribuent au développement de la maladie.

  1. Le manque d'activité physique, le travail sédentaire, le rythme de vie sexuelle réduit provoquent la stagnation de la prostate. Souvent, la maladie s'appelle le fléau des employés de bureau.
  2. L'hypothermie est un facteur qui déclenche le processus inflammatoire chez les hommes qui travaillent dehors, chez les amateurs de sports d'hiver extrêmes.
  3. Les changements liés à l'âge dans les tissus de la glande provoquent une inflammation de la prostate et un adénome chez l'homme.

Pour la forme bactérienne, les principales causes d’inflammation de la prostate sont des foyers d’infection dans le corps. Les maladies sexuellement transmissibles donnent une impulsion puissante. Les chlamydia, microplasmes, trichomonas, gonocoques infectent le système génito-urinaire et provoquent une inflammation de la prostate. E. coli est l'infection la plus répandue parmi les infections sexuellement transmissibles. L'inflammation chronique des organes ORL (amygdalite, bronchite), une faible immunité chez l'homme, affaiblie par le stress et les mauvaises habitudes, constituent un fond fertile pour le développement de la maladie.
L'inflammation de l'adénome de la prostate est un terme incorrect. La prostatite et l'adénome sont deux maladies différentes. En cas d'hyperplasie (adénome), les cellules se dilatent, la glande comprime l'urètre. Il y a des signes pour déterminer la présence d'adénome:

  • pendant la nuit, un homme se rend aux toilettes deux fois ou plus;
  • il y a difficulté et retard pendant la miction;
  • il y a une sensation d'urine résiduelle.

Dans ces cas, il est nécessaire de consulter un urologue et des recommandations sur la manière de vérifier si l’éducation est bénigne.

Traitements efficaces pour l'inflammation de la prostate

Le traitement efficace de l'inflammation de la prostate dépend du type de prostatite, du stade de la maladie. L'ensemble des mesures comprend:

  • médicaments (antibactériens, immunostimulants, analgésiques, anti-inflammatoires);
  • régime alimentaire;
  • traitement local.

Le traitement conservateur (pilules) aide à soulager rapidement les symptômes de l'inflammation de la prostate et à améliorer de manière significative la qualité de la vie. Pour choisir le bon antibiotique, vous devez savoir quels agents pathogènes ont provoqué la maladie. Le syndrome de la douleur pelvienne n'est pas traité aux antibiotiques, bien qu'il présente tous les symptômes de la prostatite. Dans ce cas, un médicament anesthésique est utilisé.
Lorsque l'inflammation de la prostate est recommandée, un régime alimentaire qui exclut les viandes grasses, les aliments épicés et les boissons alcoolisées. Dans le régime devrait inclure:

  • tomates fraîches et traitées thermiquement (elles sont riches en lycopène et en bêta-carotène);
  • foie de morue (contient des acides oméga-3 pour la prévention du cancer);
  • pain complet et produits laitiers (pour des intestins sains).

Le traitement local de l'inflammation comprend le massage de la prostate, la gymnastique, les procédures à l'eau, l'acupuncture, les microclysters, les bougies médicinales, etc. Le massage de la prostate pendant l'inflammation a de nombreuses contre-indications (maladies infectieuses, calculs dans la vessie). La procédure élimine la stagnation du sang veineux, rétablit la perméabilité des canaux, améliore les effets des médicaments. Les procédures physiothérapeutiques se sont révélées excellentes dans le traitement de l'inflammation et de l'adénome de la prostate: exposition à un champ magnétique, ultrasons, courants pulsés, divers types de rayonnement.

Prévention des maladies de la prostate

L’Association internationale d’urologie recommande vivement que les hommes de plus de 40 ans soient examinés une fois par an afin d’examiner en temps voulu les signes de la maladie de la prostate. Cela est nécessaire même en l'absence de symptômes de la prostate et d'expérience dans le traitement de la maladie:

  • rendre visite à un spécialiste;
  • faire une échographie des reins et des organes génitaux;
  • passer l'analyse d'urine.

Cela laissera du temps pour identifier la prostatite, l'adénome, la tuberculose de la prostate et d'autres maladies, afin de les guérir au stade initial. L'inflammation de la prostate s'appelle une maladie de civilisation ou de mode de vie. L'exercice aidera à le prévenir. Les sports qui augmentent la circulation sanguine dans la région pelvienne sont particulièrement efficaces pour la prostatite. Cette natation, marche intense, patins et skis. Ils vous permettent d'éviter la stagnation de la lymphe et de la circulation sanguine.
Des exercices simples et faciles à faire à la maison vous aideront: frappez vos pieds, accroupissez-vous, «faites du vélo», soulevez le bassin en position couchée. Dans le régime alimentaire devrait éviter les aliments gras, les graisses animales et l'alcool. Non seulement forte, mais aussi la bière - une boisson qui a un effet toxique sur le système urogénital et la prostate. Pour la santé des hommes, vous devriez manger des graines de citrouille, du miel avec des noix.
Pendant la saison froide, il est important d'éviter l'hypothermie, pour laquelle il est nécessaire de porter des chaussures et une tenue vestimentaire (en particulier dans le bassin et le périnée) en fonction des conditions météorologiques. Il est toujours plus facile de prévenir un problème que de traiter une inflammation. Une immunité accrue, une résistance au stress et l’arrêt du tabac auront un effet bénéfique sur le corps, ce qui affectera nécessairement la santé de la prostate.

Remèdes populaires dans le traitement de l'inflammation de la prostate

Chez les hommes, un traitement dans un établissement médical provoque la peur et l’embarras. Beaucoup de gens préfèrent endurer l'inconfort et appliquer des remèdes populaires à la maison. Les médecins insistent sur le fait qu'une telle attitude face à la santé est lourde de complications. L'inflammation de la prostate peut entraîner une infertilité chez l'homme. Si vous ignorez le problème, les vésicules séminales, les testicules et les glandes de Cooper peuvent s'enflammer.
Le traitement à domicile doit être effectué avec d'autres activités recommandées par des spécialistes. Renforcer l'immunité, sont considérés comme utiles pour la santé des hommes du mélange, qui comprend le miel.

  • Les graines de citrouille sont riches en zinc, bénéfiques pour la prostate. Ils sont combinés avec du miel (1: 2) et pris oralement à la cuillère à thé.
  • Les oignons (100 gr.), Le miel (300 gr.) Et le vin (0,5 l) sont mélangés et infusés pendant une semaine. Outil 1 cuillère à soupe. l boire à jeun.

La composition des médicaments contenant des ingrédients naturels comprend non seulement le miel, mais également d'autres produits apicoles. Des bougies à la propolis remarquablement éprouvées, à mettre dans la maison.
Excellente aide pour traiter l'inflammation des microclysters de la prostate à base de camomille. Pour éliminer la douleur dans la solution, ajoutez de la novocaïne (1-2%). Les bains chauds à la camomille à la maison sont un excellent moyen de soulager l'inflammation de la prostate. Les jus de légumes sont exceptionnellement bons pour la santé. Les jus d'asperges, de baies de sureau et de carottes ont un effet positif sur le corps au cours d'un processus inflammatoire chronique à évolution lente.
L'inflammation de la prostate est traitée efficacement selon des indications individuelles et sous contrôle médical. Les symptômes de la prostatite nécessitent une analyse minutieuse. La principale condition pour atteindre le résultat est une motivation élevée du patient, une volonté de changer de mode de vie et de s'en tenir au cours désigné.

Inflammation de la prostate: causes, symptômes, complications possibles. Traitements d'inflammation de la prostate

L'inflammation de la prostate ou la prostatite est une maladie qui affecte la prostate chez les hommes de plus de trente ans.

Cause prostatite peut une variété de facteurs.

Examinons plus en détail les symptômes de l'inflammation de la prostate et les moyens d'éliminer cette maladie.

Inflammation de la prostate: causes

Les causes suivantes peuvent causer une inflammation de la prostate:

1. Violation de la circulation sanguine dans le bassin et les organes génitaux.

2. Vaincre les infections de la prostate. Cela se produit généralement à la suite de complications dues à une tuberculose non traitée, à la grippe ou à une amygdalite.

3. Obésité (surpoids).

4. L'introduction d'infections sexuellement transmissibles lors de rapports sexuels non protégés contribue très souvent à l'inflammation de la prostate.

5. Auparavant subi des lésions des organes génitaux, ce qui a entraîné une altération de la circulation sanguine. En outre, cette catégorie comprend également les risques professionnels - tremblements, augmentation de la charge sur le bassin, ce que les conducteurs ont.

6. Hypothermie sévère du corps.

7. La présence de maladies chroniques dans le système urogénital de l'homme.

8. Perturbations du système hormonal.

9. Stress fréquent et surmenage nerveux.

10. Manque de nutriments dans le régime alimentaire.

11. Abus de tabac et consommation fréquente de boissons alcoolisées.

12. Absence complète ou vie sexuelle irrégulière.

13. Changements fréquents de partenaires sexuels et rapports sexuels non protégés.

14. Mode de vie inactif.

15. Épuisement physique excessif et vie sexuelle violente, ce qui conduit à une violation de la sécrétion des glandes sexuelles et de la puissance.

16. La pratique des actes sexuels interrompus.

17. La présence de processus inflammatoires progressifs dans le rectum contribue à la pénétration de microbes dans le canal urétral et au développement d'une inflammation de la prostate.

18. constipation fréquente.

19. Immunité affaiblie.

20. Les maladies urologiques précédemment transférées (urétrite) peuvent entraîner des complications sous forme de prostatite.

21. Les maladies chroniques dans le corps (carie, amygdalite, etc.) peuvent augmenter le risque d'inflammation de la prostate.

Prostatite Inflammation: symptômes et signes

La prostatite peut avoir un cours aigu ou chronique. Chacune de ces deux formes a ses propres caractéristiques.

La forme aiguë de la maladie est accompagnée des manifestations suivantes:

1. Augmentation de la température corporelle.

4. L'apparition d'une douleur prononcée dans la région de l'aine.

5. Brûlure et douleur en urinant.

6. Maux de tête.

7. Faiblesse et indisposition.

8. L'affaiblissement du flux d'urine.

9. Besoin fréquent d'aller aux toilettes (parfois faux).

10. Rétention d'urine.

12. perturbation du sommeil.

13. Fuite d'urine.

14. Sensation de vidange incomplète de la vessie après la miction.

15. Avec une inflammation purulente, du pus peut s'écouler du rectum et de l'urètre. Dans ce cas, le patient peut également présenter tous les signes d'intoxication du corps (rythme cardiaque rapide, faiblesse, nausée, fièvre élevée, migraine).

La forme chronique de prostatite présente les caractéristiques de flux suivantes:

1. Dans cette condition, le patient ressentira des symptômes moins prononcés. Habituellement, la maladie progresse de manière monotone et ne s'aggrave qu'occasionnellement.

2. Parfois, il peut y avoir une fatigue constante et une diminution du désir sexuel.

3. En cas de prostatite chronique, des flocons blancs apparaissent dans l'urine à partir de l'urètre dans l'urine. Ils peuvent être remarqués par le patient lui-même.

4. Les troubles nerveux se développent avec des problèmes de puissance (la détérioration de l'érection se développe généralement dans la forme avancée de la prostatite).

5. Des sensations douloureuses peuvent parfois se manifester dans l'aine et donner au bas du dos.

6. Dans un degré grave d'inflammation chez un patient, une miction involontaire partielle est observée.

7. Lors d'une prostatite infectieuse, le patient peut développer un abcès des tissus et la libération de pus par l'urètre.

Inflammation de la prostate: caractéristiques du traitement

Le traitement de l'inflammation de la prostate est choisi en fonction de la forme de la maladie, des symptômes et des causes de la pathologie.

Ainsi, la forme aiguë de la prostatite présente les caractéristiques thérapeutiques suivantes:

1. Le patient doit respecter son repos au lit et refuser d’avoir des relations sexuelles pendant la période de traitement.

2. Des médicaments antibactériens sont prescrits pour la défaite de la prostate par des bactéries pathogènes.

3. Les médicaments sur ordonnance visant à améliorer la circulation sanguine (Detralex, Trenal).

4. La nomination d'antibiotiques puissants pour les lésions infectieuses de la prostate.

5. L’utilisation d’anti-inflammatoires (ibuprofène, piroxicam). Ils vont réduire l'inflammation et la douleur.

6. La nomination d'analgésiques pour la douleur intense pendant la miction (Ketanov).

7. Finalité des médicaments du groupe fluoroquinolone (Cefkepim).

8. Lors de la formation d'un abcès de la prostate, le patient nécessite une intervention chirurgicale et une antibiothérapie supplémentaire.

9. But des antipyrétiques et des antispasmodiques.

Si le traitement médical pendant deux semaines n'a pas eu d'effet positif, le patient doit alors être réexaminé et réexaminer le plan de rendez-vous. Le médecin traitant doit annuler certains médicaments et les remplacer par des analogues plus efficaces.

Le traitement chronique de la prostatite présente les caractéristiques suivantes:

1. Utilisation à long terme d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

2. Des médicaments sur ordonnance pour améliorer la microcirculation sanguine.

3. L’utilisation de médicaments pour renforcer le système immunitaire (Vitaprost).

4. Les médicaments sur ordonnance pour améliorer le travail des reins à base de plantes.

5. Pour les problèmes d'érections, les antidépresseurs et les sédatifs sont indiqués.

En plus du traitement médicamenteux, la prostatite chronique doit être traitée par de la physiothérapie. Il prévoit la nomination des procédures suivantes:

2. gymnastique thérapeutique.

3. électrophorèse rectale.

4. thérapie au laser.

Il est également recommandé au patient de revoir son alimentation et de cesser d'utiliser les produits suivants:

5. Saucisses.

9. Graisses animales.

Le régime alimentaire devrait être constitué de légumes et de fruits, de viande maigre, de céréales, de poisson et de fruits de mer.

Inflammation de la prostate: traitement, complications, prévention

En l'absence de traitement médical opportun, la prostatite progressera et propagera l'inflammation vers les organes voisins. Dans cette condition, le patient peut développer les complications suivantes:

1. Abcès de la prostate.

2. L'infertilité se développe en raison d'une diminution de la quantité et de la qualité du sperme (malheureusement, cela est inévitable avec la forme courante de prostatite).

4. Sclérose de la prostate.

5. Violation ou perte totale du désir sexuel. En conséquence directe, les hommes peuvent développer une dépression, une névrose et du stress.

6. Violation de la miction.

7. Douleur chronique à l'aine.

8. Développement d'une insuffisance rénale chronique due à une perturbation du système urogénital et à la miction.

Pour réduire le risque de développer une inflammation de la prostate, vous devez suivre ces recommandations médicales:

1. Limiter la consommation de boissons alcoolisées et arrêter complètement de fumer.

2. Commencez à faire du sport. Si vous ne disposez pas de suffisamment de temps pour mener une vie active, vous devriez faire de longues marches au moins plusieurs fois par semaine.

3. Il est important d'apprendre à isoler les problèmes de vous-même et à ne pas être stressé. Si nécessaire, les problèmes de la vie peuvent être résolus avec des proches ou demander l’aide d’un psychologue.

4. Évitez la surfusion et la fatigue physique sévère.

5. Avoir un partenaire sexuel permanent. Lors du sexage avec un nouveau partenaire, le sexe doit être protégé.

6. Il est utile que les hommes prennent une douche de contraste le matin. Il sera bénéfique de prendre en charge le travail du système reproducteur. Dans le même temps, vous devez tempérer progressivement et ne pas plonger immédiatement dans l’eau glacée.

7. Enrichissez votre alimentation avec des produits tels que le miel, les noix, le persil et l'ail. Ils sont très utiles pour le fonctionnement de la prostate.

8. Ajustez votre vie sexuelle. Dans ce cas, s’il n’ya pas de partenaire sexuel, les médecins recommandent de se débarrasser eux-mêmes du secret rassis plutôt que de traiter la prostatite stagnante pendant longtemps.

9. Ne pas abuser de la masturbation.

10. Lorsque les premiers signes d'inflammation de la prostate apparaissent, vous devez consulter un urologue avant que la maladie ne devienne une forme chronique. Ensuite, il sera beaucoup plus difficile à guérir.

Qu'est-ce que la prostatite? Les premiers signes et symptômes de la prostatite, ainsi que le traitement des phases aiguës et chroniques

La prostatite est une maladie purement masculine. Il fait référence aux lésions les plus courantes des organes du système génito-urinaire et est accompagné d'environ 80% des hommes, dont 4 ont moins de 40 ans.

La maladie n’est pas un processus isolé: elle cause un traumatisme aux organes voisins et empoisonne tout le corps.

Comment se développe la prostatite?

Le processus consiste essentiellement en une inflammation de la prostate ou de la prostate.

La prostate est située dans le bassin, à plat sur le bas de la vessie. C'est un organe non apparié qui ressemble à un marron. À travers elle passe l'urètre. Derrière la glande se trouve le rectum et en avant, le pubis.

La prostate remplit les fonctions suivantes pour le corps:

La prostatite se développe lorsque le processus inflammatoire commence dans la glande. En même temps, sa taille augmente en comprimant le canal urinaire. Cela provoque des difficultés à uriner.

En outre, l'hypertrophie de la prostate est «incrustée» dans la vessie, ce qui la serre. De ce fait, l’évacuation de l’urine est perturbée, elle stagne, provoquant une inflammation de la vessie. Une stagnation prolongée du liquide urinaire dans son «réservoir» entraîne une intoxication de tout l'organisme avec des produits métaboliques entrant dans sa composition.

Facteurs contributifs

La principale cause de prostatite est l’infection. Ce peut être staphylocoque, entérocoque, Klebsiella, Pseudomonas aeruginosa et E. coli, Proteus. Le plus souvent, la prostatite est une conséquence des maladies sexuellement transmissibles: syphilis ou gonorrhée, chlamydia, trichomonase.

La cause moins courante de la maladie sont les processus infectieux d'autres systèmes: grippe, tuberculose, mal de gorge et autres. Les bactéries et les virus pénètrent dans la prostate avec le flux de lymphe et de sang, ainsi que par contact sexuel. Assez souvent, la flore pathogène est introduite dans la glande le long du chemin ascendant depuis l'urètre ou vers le bas depuis la vessie avec de l'urine infectée.

Les autres facteurs qui provoquent une inflammation de la glande comprennent:

  • troubles circulatoires dans le bassin. Cela peut conduire à un style de vie sédentaire, à un excès de poids et à des blessures au bassin. Les conducteurs constamment assis, soumis à des vibrations et à une pression sur la fourche constituent un groupe à risque particulier. La réduction de la circulation sanguine dans le bassin provoque des processus stagnants et un manque d'oxygène dans la prostate, ce qui provoque également le développement d'une infection.
  • l'hypothermie;
  • déséquilibre hormonal;
  • problèmes d'écoulement d'urine;
  • activité sexuelle irrégulière - vie sexuelle trop «violente», abstinence, interruption du processus sexuel;
  • constipation chronique;
  • inflammation du rectum;
  • immunité réduite, ce qui rend le corps susceptible aux agents infectieux.

Typification et symptômes de la maladie

Dans le monde moderne, la division de la prostatite en espèces est effectuée conformément à la classification des National Institutes of Health des États-Unis, 1995. Il est basé sur des données cliniques, ainsi que sur la présence de leucocytes et de la flore pathogène dans le liquide séminal, la sécrétion de la prostate et l'urine:

  1. Prostatite bactérienne aiguë.
  2. Prostatite bactérienne chronique.
  3. CPPS - syndrome de douleur pelvienne chronique ou prostatite chronique non bactérienne.
  4. Prostatite asymptomatique.

La prostatite aiguë est infectieuse. Il y a plusieurs étapes:

  • catarrhal Accompagné de mictions fréquentes et douloureuses. La douleur donne au sacrum et à l’entrejambe;
  • folliculaire. L'intensité de la douleur augmente. Il apparaît pendant les selles. Il devient difficile d'uriner - l'urine coule en gouttelettes. Hyperthermie jusqu'à 38 °;
  • parenchyme. Caractérisé par une rétention urinaire aiguë et des problèmes de transit intestinal. Sévère douleur au périnée, au bas du dos et au-dessus de l'utérus. La température corporelle monte à 38-40 °. Une intoxication de l'organisme se développe, dont les symptômes sont une faiblesse générale, des nausées, une accélération du rythme cardiaque.

Lors de l'examen d'un doigt par un urologue, une prostate dense et élargie est palpable, chaude et douloureuse au toucher. Dans l'urine est déterminée par un grand nombre de leucocytes et de bactéries.

La prostatite chronique peut survenir à la suite d'une maladie aiguë ou d'une maladie distincte. Le diagnostic est établi si le processus dure 3 mois ou plus.

La prostatite chronique se manifeste par 3 syndromes majeurs:

  • douloureux. Fait intéressant, la prostate elle-même ne contient pas de récepteurs de la douleur. La douleur survient lorsque le processus inflammatoire capture les fibres nerveuses du bassin, dans lesquelles il y en a beaucoup. Elle est différente Il peut être insignifiant ou brutal et puissant, déranger même la nuit, s’apaiser et se renouveler. Il est localisé dans le sacrum, le scrotum, le bas du dos et le périnée.
  • dysurique. L'envie d'uriner devient plus fréquente. Cela devient lent, il y a une sensation de vessie lourde, pas complètement vidée. Ensuite, le processus peut s’améliorer en raison d’une augmentation compensatoire des muscles de la vessie, mais il reprend bientôt. De l'urètre apparaissent des pertes lors des selles.
  • troubles sexuels - augmentation des érections nocturnes ou diminution de celles-ci, orgasme flou, douleur lors de l'éjaculation et son accélération. L'aggravation des troubles sexuels, qui mènent éventuellement à l'impuissance. Il y a le concept de dyspotension psychogène, quand un homme s’inspire que dans son état de rupture dans la sphère intime sont inévitables. Et ils se développent réellement. Avec le développement de la dysfonction sexuelle, l'humeur d'un homme change également: il devient irritable, déprimé.

Le diagnostic de CPPS est posé si des manifestations cliniques de la prostatite sont présentes, mais les agents responsables de la maladie ne sont pas retrouvés dans les liquides biologiques (urine, éjaculation et sécrétion de la prostate). Les leucocytes sont également déterminés.

Le critère principal pour le diagnostic est la douleur, qui ne disparaît pas dans les 3 mois.

Le syndrome de douleur pelvienne chronique est divisé en 2 catégories: inflammatoire et non inflammatoire.

La CPPS inflammatoire est déterminée lorsqu'un grand nombre de leucocytes se trouvent dans les fluides biologiques. Aucune bactérie n'est détectée.

La CPPS non inflammatoire est caractérisée par l'absence de fluides biologiques et de leucocytes, une flore pathogène.

Dans les deux cas, les symptômes de la prostatite persistent.

Forme asymptomatique de la maladie est caractérisée par l'absence de signes d'inflammation de la prostate. Il est détecté par hasard dans l'histologie des tissus de la glande si une biopsie de la prostate était prescrite au patient. Une procédure similaire est prescrite, par exemple, avec une augmentation du PSA.

La maladie, quel que soit son type (sauf la forme asymptomatique), se manifeste avant tout par des troubles de la miction:

  • douleur lors de l'élimination de l'urine;
  • faible flot ou excrétion d'urine goutte à goutte;
  • sensation de vessie pas complètement vide.

Comment reconnaître la maladie

Le critère principal pour établir un diagnostic est le tableau clinique et les plaintes du patient.

Mais, pour le confirmer enfin, il est nécessaire de subir une série de tests et d'enquêtes:

  1. Examen de l'urologue. Le médecin doit procéder à un examen rectal de la prostate. Il est tenu avec un doigt dans le rectum. Il est conseillé de vider les intestins avant l'examen. À l’aide de manipulations, déterminez la forme et la taille de la glande, ainsi que sa consistance. La procédure aide à établir la présence de tumeurs et d'inflammation dans la prostate. La recherche au doigt permet de recueillir la sécrétion de la prostate.
  2. Analyse d'urine Examinez 2 portions: l’urine recueillie au début de la miction et l’urine recueillie à la fin du processus. 1 partie indique l'état de l'urètre, 2 - les reins et la vessie. La présence de leucocytes dans l'urine au-dessus de la norme (15 dans le champ de vision) indique une inflammation.
  3. Après avoir recueilli l'urine, la prostate est massée et son secret est obtenu. S'il est trop petit et qu'il ne se distingue pas de l'urètre mais reste sur ses parois, collectez l'urine après le massage. Il est également informatif, de même que les sécrétions prostatiques elles-mêmes. Ici, ils déterminent également les leucocytes (il ne devrait pas y en avoir plus de 10) et, en outre, les grains de lécithine, les corps amyloïdes. Si la première analyse du secret de la glande ne montre pas d'anomalies, cela n'indique pas l'absence de processus. Le jus de prostate peut être trop visqueux et obstruer la lumière des conduits affectés. Ensuite, les sécrétions seront produites par des cellules glandulaires saines. Par conséquent, il est nécessaire de passer plusieurs fois une analyse similaire. En outre, les sécrétions urinaires et prostatiques servent à identifier l'agent responsable de la maladie et à déterminer la sensibilité aux antibiotiques.
  4. Test sanguin général.
  5. Analyse pour la présence de maladies sexuellement transmissibles.
  6. Échographie des reins, de la vessie, du syndrome TRUS, qui permet d’évaluer en profondeur l’état de la prostate;
  7. Urofluométrie. Avec son aide, le taux et le temps d’excrétion de l’urine sont estimés. Elle est réalisée par un appareil spécial, composé de capteurs et de capacités. Tout ce qui est nécessaire pour le patient est d’uriner de la manière habituelle.
  8. Le sang pour le PSA est un antigène spécifique de la prostate. C'est un indicateur de la présence de tumeurs dans la prostate - adénome ou cancer;
  9. Biopsie de la prostate. Conduit lorsque suspecté la présence de formations oncologiques.

Thérapie de la prostatite aiguë et chronique

La prostatite aiguë sans complications est généralement traitée en ambulatoire. L'hospitalisation est indiquée en cas d'intoxication grave ou de complications.

Le traitement de la prostatite aiguë commence par l'utilisation d'antibiotiques. Si la condition est brisée, leur introduction est faite sans attendre les résultats de l'analyse. Utilisez des groupes de médicaments antibactériens capables de pénétrer profondément dans les tissus de la prostate. Ils agissent sur les types de bactéries qui causent le plus souvent une inflammation. Ces antibiotiques comprennent les fluoroquinolones: ciprofloxacine, lévofloxacine.

Lors de tests, l’antibiothérapie peut être ajustée différemment. Tout dépend de l'agent pathogène et de sa sensibilité au médicament. Le traitement est modifié même si, après 2 jours, aucun effet n'est observé.

En cas d'inflammation aiguë de la prostate, l'administration de médicaments analgésiques est indiquée: analgin, cétones, tempalgin, ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens: ibuprofène, indométhacine. Outre les agents oraux, des bougies sont également utilisées, lesquelles ont également un effet analgésique et anti-inflammatoire: Vitaprost, suppositoires à la propolis.

En cas d'intoxication grave, un traitement de désintoxication est effectué. Pour ce faire, utilisez des solutions de glucose, Ringer, hemodez.

Prescrire des remèdes qui améliorent la circulation sanguine de la prostate: Cavinton, Trental. Ils fournissent un départ de la lymphe de la glande, suppriment son gonflement, contribuent à l'élimination des toxines.

Le traitement de la prostatite chronique dépend du stade de la maladie.

Dans la forme aiguë, des antibiotiques sont utilisés. En rémission, le traitement vise à maintenir une fonction normale de la glande:

  1. Médicaments normalisant la microcirculation des organes.
  2. Anti-inflammatoires.
  3. Il est important de maintenir la fonction immunitaire de l'organisme, qui diminue sous l'influence des traitements antibiotiques. Pour cela, des immunostimulants sont prescrits aux patients.
  4. En cas de dysfonctionnement sexuel, des antidépresseurs et des sédatifs peuvent être prescrits.
  5. Massage de la prostate.
  6. Physiothérapie:
    • laser;
    • échographie;
    • électrophorèse rectale;
    • hyperthermie micro-onde transrectale;
  7. Exercice thérapeutique.

Les procédures physiques pour la prostate aident à augmenter le tonus des muscles du plancher pelvien et à réduire la douleur.

Massage prostatique: objectif et technique

Le massage des doigts de la prostate a plusieurs objectifs.

La méthode la plus courante de cette procédure est transrectale. Dans ce cas, le patient est placé du côté droit avec les jambes pliées aux genoux. Le médecin insère l'index dans l'anus en le faisant avancer dans le rectum. Ensuite, un massage est effectué: coups nets de chaque lobe de la glande autour et le long des conduits. À la fin de la procédure, les sillons sont malaxés entre les lobes pour libérer le liquide sécréteur.

Il est nécessaire de se concentrer sur les sentiments du patient: il ne devrait y avoir aucune douleur lors de la manipulation. La procédure dure 1 minute, le cours complet est de 15 séances.
Un indicateur d'un massage de qualité est la libération de quelques gouttes de sécrétion des glandes.

Une telle manipulation, en premier lieu, augmente la circulation sanguine dans la prostate. Il accélère la réparation des tissus et améliore le passage des médicaments, élimine la stagnation et réduit l'inflammation.

En plus du transrectal, il existe une méthode d'instillation et un massage sur la bougie.

La méthode d’instillation commence par l’introduction d’une solution thérapeutique dans l’urètre. Ensuite, il est serré et le massage de la prostate est effectué par la méthode des doigts. Dans ce cas, la solution thérapeutique pénètre dans la glande, renforçant l’effet de la procédure. À la fin, l'urètre est dégagé, il est recommandé d'attendre un peu la miction. Réinjectez le médicament dans l'urètre.

Le massage sur la bougie est effectué dans l'urètre à l'aide de bougie - des outils spéciaux pour élargir et examiner les organes tubulaires. Le patient est en position à droite. Bougie est inséré dans l'urètre et se tient d'une main. La trotteuse produit des caresses et des pressions sur le pénis de haut en bas. La durée de la procédure est de 1 minute, après l’administration de médicaments par voie intraurale. Ce massage est soutenu par une antibiothérapie.

Massage des doigts de la prostate - manipulation médicale, qui est faite par un spécialiste pour une indication claire.

Comme pour toute manipulation, le massage de la prostate a ses propres contre-indications:

  • inflammation aiguë de la prostate;
  • cancer ou adénome de la glande;
  • les hémorroïdes;
  • pierres, formations kystiques dans l'organe de la prostate.

Une procédure effectuée professionnellement aidera à restaurer la structure de la prostate et ses fonctions, et la stimulation des points sensibles éliminera le dysfonctionnement sexuel.

Prostatite et médecine traditionnelle

Avec des médicaments pour aider à faire face à l'inflammation de la prostate et des méthodes traditionnelles. En combinant ces 2 types de traitement, vous accélérerez le processus de guérison et vous débarrasserez des sensations désagréables.

Il existe de nombreuses recettes maison qui aident à lutter contre la prostatite. En voici quelques unes:

  • 500 grammes de graines de citrouille crues pelées défilent dans un hachoir à viande et se mélangent à 200 g de miel. De la masse résultante pour faire de petites boules. Mangez avant les repas 2 fois par jour, lentement, en mastiquant et en suçant à fond. Les graines de citrouille contiennent de grandes quantités de zinc, ce qui est essentiel pour la santé des hommes.
  • La myrtille a un effet anti-inflammatoire. Manger 200gr de cette baie par jour contribuera à votre santé masculine;
  • le persil, avant tout, est réputé pour son épice culinaire. Mais en plus de cela, il contient également beaucoup de nutriments, y compris ceux nécessaires au corps masculin. Prenez le jus de persil pour le 1er. l 3 fois par jour 30 minutes avant les repas. Cela aidera à soulager l'inflammation et à améliorer la vie sexuelle.
  • Prenez la peau verte des marrons avec des épines, hachez et versez de l'eau bouillante. Utiliser sous forme de thé;
  • Hachez 300 g d'oignon à la consistance pâteuse, ajoutez 100 g de miel et 600 ml de vin sec. Gardez 1 semaine dans un endroit sombre et frais, mélangez périodiquement. Strain. A utiliser sur 2st.l. 3 fois par jour avant les repas. Efficace dans le traitement de la prostatite chronique.

Cela aidera à accélérer la récupération de certains exercices. Ils stimulent la circulation sanguine dans la région pelvienne et, par conséquent, dans la prostate.

  1. Profonds squats sous les genoux. Le nombre optimal de fois est de 100. Courez 3 fois par semaine. Si jusqu'à présent, ce nombre ne peut pas être effectué en une fois, faites des squats de plusieurs manières avec des interruptions.
  2. Ciseaux Asseyez-vous sur le sol avec vos mains sur le sol derrière vous. Tirez les jambes devant vous, arrachez-les du sol. Traversez-les ensemble. Les mouvements ressemblent au travail des ciseaux.
  3. Allongé sur le dos, pliez les genoux, ramenez-le à la poitrine. Enroulez vos bras autour d'eux. Tenez la pose pendant 20 minutes maximum.
  4. La marche normale élimine aussi parfaitement la stagnation.

Vous pouvez compléter ce complexe avec d'autres exercices qui activent et réchauffent les muscles.

Prostatite adolescente

C’est difficile à croire, mais la prostatite, qui était considérée comme l’âge moyen ou avancé, est maintenant considérablement plus jeune et peut être retrouvée même chez les adolescents. Il affecte négativement l’état de l’organisme tout entier, ainsi que la capacité de reproduction des jeunes.

Par conséquent, il est important de comprendre les raisons qui conduisent à la prostatite chez les adolescents:

  • début de la vie sexuelle et analphabétisme sexuel. Les rapports sexuels non protégés contribuent au bien-être des infections sexuellement transmissibles pouvant causer une inflammation bactérienne de la prostate;
  • l'hypothermie est un facteur contribuant au développement de la prostatite. Le déséquilibre de température réduit l'immunité et expose le corps à une attaque infectieuse;
  • tendances de la mode - le port de vêtements et de sous-vêtements trop serrés perturbe la circulation sanguine dans le pelvis et entraîne des processus stagnants dans cette zone;
  • mode de vie sédentaire - le travail à l'ordinateur des jeunes d'aujourd'hui remplace le sport, la marche et d'autres passe-temps actifs;
  • une activité sexuelle excessive draine littéralement la glande. Ses fonctions sont réduites et la faible quantité de sécrétion sécrétée, la détérioration de sa qualité le rend plus susceptible aux infections.

Manifestation de la prostatite chez les jeunes de différentes manières. Certains s'inquiètent de symptômes évidents: hyperthermie, douleur intense à l'aine, irradiant vers les organes voisins et urinant. Pour d'autres, les symptômes sont sous une forme usée. Une faiblesse générale, une diminution de l'activité, une faible fièvre et un écoulement de l'urètre apparaissent.

Il est très important de ne pas ignorer les signes de la maladie, mais de commencer le traitement à temps. Le processus pathologique déclenché laissera une empreinte sur l'état de l'organe et sur la vie des jeunes hommes.

Mesures préventives

Toute maladie est préférable de prévenir que de guérir. Les mesures de prévention de la prostatite sont assez simples et il n'est pas difficile de s'y conformer.

Tout d’abord, passez en revue votre routine quotidienne. Si vous avez un travail sédentaire, assurez-vous d'entrer dans le calendrier des sports "cinq minutes". Écrase ton corps, bouge plus. Cela est nécessaire pour que le sang coule plus vite dans les vaisseaux. Dans le même temps, évitez les efforts physiques excessifs qui épuisent le corps.

Arrêtez de fumer. La fumée de tabac contracte les vaisseaux sanguins et perturbe la circulation sanguine, réduisant ainsi le flux d'oxygène vers la prostate. Limitez votre consommation d'alcool.

Évitez l'hypothermie et la tension nerveuse.

Il devrait être dosé pour manger des plats marinés, ainsi que des épices et des cornichons, des sauces chaudes.

Il est nécessaire d'observer la régularité de la vie sexuelle et l'adéquation des actes sexuels.

Comme vous pouvez le constater, la maladie est assez insidieuse. Et, malgré toute la sensibilité du problème, vous ne devriez pas différer son traitement. Bloquez le processus dès les premières étapes de son développement: ce n’est que dans ce cas que vous épargnerez votre santé et votre force masculine.