Principal
Traitement

La fibrose de la prostate est-elle dangereuse?

Le processus fibreux est irréversible. Par conséquent, s’il a commencé, vous devez surveiller de près son évolution dans la dynamique. Le traitement chirurgical initial, réalisé dans le cadre du traitement médicamenteux et de la physiothérapie, donne de bons résultats et améliore le pronostic pour la santé de l’homme.

Causes et mécanisme de développement de la fibrose

La principale cause de fibrose est une inflammation aiguë ou différée de la prostate. Cela n'exclut pas le rôle étiologique d'autres facteurs:

  • malformations prénatales;
  • effets physiques sur la glande;
  • les allergies;
  • processus auto-immunes;
  • athérosclérose des organes pelviens;
  • troubles hormonaux.

Le mécanisme de développement de la sclérose de la prostate a été à la base de la classification pathogénique de ses stades:

  1. La première étape. Il est caractérisé par des troubles fonctionnels de la miction. Histologiquement, un échantillon de biopsie de la prostate est déterminé sous forme de croissance de tissu glandulaire sur le fond d'un motif de stroma amélioré.
  2. La deuxième étape. Se manifeste par l'ajout de difficultés fonctionnelles à l'écoulement de l'urine dans les voies urinaires supérieures (uretères). Le parenchyme de l'organe est partiellement atrophié et le tissu conjonctif remplace le foyer.
  3. Troisième étape. Elle se caractérise par des troubles prononcés et persistants de l'excrétion de l'urine (urodynamique) et par l'élimination du contenu des vésicules séminales et des testicules. La microscopie du médicament détermine les nœuds du tissu glandulaire, entourés de tissu conjonctif envahi par type de cicatrices.
  4. Quatrième étape. À ce stade, les anomalies urinaires sont tellement perturbées que même les reins sont touchés. La glande elle-même a l'apparence d'un kyste à plusieurs chambres.

Le processus de durcissement du tissu de la prostate commence dans des conditions de troubles circulatoires. Les cellules glandulaires sont très sensibles au manque d'oxygène et de substances nécessaires, elles meurent donc rapidement dans des conditions hypoxiques.

Après une hypoxie temporaire, les cellules sont restaurées et, avec un long processus, les propriétés régénératrices de l'épithélium des glandes sont épuisées. Au lieu de cellules glandulaires, le tissu conjonctif se développe dans le parenchyme, ce qui constitue une réponse normale pour le corps humain. Les cellules restantes commencent à se diviser intensément pour compenser la fonction. En conséquence, parmi le tissu conjonctif élargi, les nœuds sont formés à partir d'un conglomérat de cellules glandulaires, qui meurent également par la suite. Ainsi, avec le temps, le tissu glandulaire est complètement remplacé par la cicatrice et le fer perd sa capacité à remplir ses fonctions.

Symptômes de fibrose

Fibrose de la prostate pendant longtemps sans symptôme ou avec difficulté mineure à uriner et sensation de miction incomplète.

Les symptômes cliniques surviennent lorsque le durcissement recouvre l’organe entier. Les principaux signes de durcissement de la prostate sont:

  • difficulté à uriner;
  • sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • douleur au bas de l'abdomen, au rectum, à la fourche, qui apparaît ou s'intensifie pendant les rapports sexuels ou l'éjaculation;
  • dysfonction érectile;
  • sang dans le sperme.

Pendant la réception, l'urologue effectue une palpation rectale de la prostate, avec laquelle il détermine les symptômes de la fibrose: réduction de la taille des glandes, consistance de la consistance, compaction du tissu de l'organe, bords inégaux. Si le suc prostatique n'est pas libéré de l'urètre pendant l'examen, cela indique une perte de sa fonction par le corps.

Pour établir le diagnostic de sclérose de la prostate, une enquête auprès d'un seul patient ne suffit pas. Pour confirmer, clarifier le diagnostic et le diagnostic différentiel de la fibrose, la nomination d'études supplémentaires de la glande est nécessaire.

Les méthodes informatives de diagnostic de la fibrose de la prostate comprennent:

  • échographie transrectale (TRUS). Elle est réalisée par l'introduction dans le rectum d'un capteur à ultrasons spécial;
  • Urétrocystographie - pour détecter la cause des troubles de la miction;
  • angiographie - pour le diagnostic différentiel entre fibrose, tumeurs bénignes et malignes;
  • TDM ou IRM (imagerie par résonance calculée ou magnétique) - pour une image nette en trois dimensions;
  • tests sanguins, urine, sperme.

Après un diagnostic complet de la maladie, le médecin est déterminé par le besoin et le volume de l'opération.

Traitement de la fibrose de la prostate

Le traitement pathologique peut être conservateur et chirurgical. Aux premiers stades, un traitement médical et physiothérapeutique combiné est possible. Le traitement conservateur de la sclérose de la prostate est brièvement prescrit avant ou après une intervention chirurgicale, ainsi que pour la prostatite concomitante.

La fibrose de la prostate est un processus irréversiblement progressif. C'est difficile à traiter. En l'absence de traitement adéquat, la pathologie conduit à une violation inévitable de l'urodynamique, pouvant aller jusqu'à l'insuffisance rénale, le dysfonctionnement érectile et éjaculatoire.

S'il n'y a pas de trouble de la miction, le patient est observé dans le haut-parleur et, si des symptômes apparaissent, ils décident de l'opération. La tâche du traitement chirurgical est d'éliminer l'obstacle à l'écoulement de l'urine.

Le traitement chirurgical de la pathologie est indiqué pour:

  • incapacité à uriner;
  • vidange incomplète de la vessie, accompagnée de la formation de calculs;
  • difficulté à uriner à partir des voies urinaires supérieures;
  • reflux urinaire de l'urètre aux vésicules séminales;
  • insuffisance rénale;
  • complications purulentes (abcès, empyème).

S'il existe des indications pour un traitement chirurgical, des opérations sont effectuées dont le volume dépend du stade de fibrose, du degré de perte de la fonction glandulaire et de la gravité des troubles du fonctionnement d'autres organes. Il existe de telles opérations pour la sclérose de la prostate:

  1. Retrait des ganglions glandulaires de la prostate.
  2. Élimination partielle de la glande fibreuse à travers l'urètre.
  3. Excision de la prostate.
  4. Enlèvement de la glande entière avec restauration ultérieure de la perméabilité de la partie prostatique de l'urètre.
  5. Enlèvement des vésicules séminales.
  6. Enlèvement de la glande avec les vésicules séminales.

Le choix de l'intervention chirurgicale est déterminé par l'urologue après un examen détaillé des plaintes, un interrogatoire et un examen du patient, un examen digital rectal et des procédures de diagnostic supplémentaires.

La sclérose de la prostate n'est pas une maladie mettant la vie en danger, mais elle peut considérablement aggraver la vie d'un homme et entraîner une défaillance partielle ou complète de ses fonctions sexuelle et reproductive. Pour éviter de telles complications, un homme doit prendre soin de sa santé et être examiné régulièrement par un urologue.

A propos de la fibrose de la prostate

En général, la fibrose est un processus pathologique dans lequel les tissus normaux sont remplacés par des cordons cicatriciels. La prostate est un organe sensible et vulnérable. Si un homme a eu un épisode de prostatite, le risque de fibrose de la prostate est élevé.

Causes et signes de la maladie

Les experts considèrent la fibrose de la prostate à la suite de maladies inflammatoires du corps d'étiologies variées. De plus, des lésions des organes de reproduction et des interventions chirurgicales dans le pelvis peuvent provoquer l'apparition de sites sclérotisés. Séparément, les médecins distinguent les patients atteints d'athérosclérose. L'affaiblissement de l'apport sanguin dans le corps en raison du blocage de la lumière des vaisseaux sanguins conduit à la stagnation de la prostate.

Une autre raison possible de la croissance du tissu fibreux est le transfert de l'urine dans la prostate, ce qui conduit à l'apparition de zones atrophiées. Avec la progression de la maladie dans la prostate se forment des cavités. L'accumulation d'urine dans les cavités atrophiées contribue au développement de calculs et améliore le processus inflammatoire.

L'apparence de brins fibreux est une sorte de tentative de la part du corps de protéger le foyer enflammé et d'empêcher l'infection de se propager dans tout le corps.

Symptômes de fibrose de la prostate:

  • syndrome douloureux de gravité variable dans le bas de l'abdomen, dans le périnée;
  • l'apparition de traces de sang dans l'éjaculat et l'urine;
  • altération de la miction jusqu'à la rétention urinaire aiguë et au développement de l'insuffisance rénale;
  • douleur et inconfort dans l'aine pendant l'érection. Ce symptôme se développe lentement. Avec la progression des modifications fibrotiques dans la prostate, celle-ci augmentera;
  • diminution de la libido jusqu'à la réticence totale à avoir des relations sexuelles.

Si vous ressentez un certain inconfort lors de la miction et de la fonction érectile, vous devez contacter votre urologue.

La prostatite fibreuse, en tant que processus inflammatoire, peut, avec le temps, endommager les tissus de la prostate et entraîner l’apparition de kystes remplis de contenus séreux ou purulents.

Types de modifications fibrotiques de la prostate

La fibrose de la prostate est une pathologie irréversible. Il existe les types suivants de modifications sclérotiques dans les tissus:

  1. Infiltrant-parenchymal - sous cette forme, des changements dans la structure du tissu glandulaire sont observés.
  2. Alternative interstitielle - accompagnée du développement de processus inflammatoires, excitant le septum de la prostate.
  3. Sclérotique focale - le tissu conjonctif se développe. Un analogue peut être un changement de type cirrhotique dans le foie.
  4. Des modifications sicatotiques-cicatricielles totales sont observées dans toute la prostate. Le travail normal des organes est impossible.

Tous les types de processus pathologiques peuvent être associés à des maladies bactériennes inflammatoires de la prostate. En outre, l'évolution de la fibrose peut être simple et compliquée.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic de fibrose de la prostate sera posé par l'urologue après avoir examiné et examiné le patient. Déterminer indépendamment la cause de l'inconfort est impossible.

Comment se passe l'inspection:

  1. Entrevue avec le patient.
  2. Examen du doigt rectal avec analyse par prélèvement du jus de la prostate, frottis général. De plus, une analyse générale de l'urine et du suc de la prostate est présentée. La fibrose de la prostate a un signe diagnostique clair - une réduction de la taille de la prostate.
  3. Échographie du système urinaire, TRUS pour la prostate. En utilisant ces méthodes, déterminez le volume du corps, la présence de cordons fibreux, de calculs, la quantité d'urine résiduelle dans la vessie et la présence d'autres modifications de la prostate.
  4. Vazesikulografiya - montré en violation de la fonction érectile, avec sensations de maladie pendant l'éjaculation.

Dans les cas controversés, l'IRM de la prostate est prescrite. Mais la fibrose focale étant parfaitement déterminée par échographie, la tomographie est extrêmement rare.

Tactique médicale

Le traitement de la fibrose de la prostate n’est pratiqué que chirurgicalement. L'utilisation de médicaments est indiquée que pour le soulagement du processus inflammatoire, améliorer la miction avant la chirurgie. Il est impossible de guérir la fibrose focale avec d'autres méthodes.

Ce n'est qu'après le passage au stade subaigu de la maladie que le jour de l'intervention est prescrit.

Indications de traitement chirurgical:

  • la présence de calculs dans la vessie, le risque de blessure du mur de pierres du corps;
  • une augmentation de la taille de la vessie;
  • rétention urinaire altérée ou aiguë;
  • développement de complications - pathologie rénale;
  • pénétration de l'urine dans les testicules.

Types de chirurgie

Actuellement, plusieurs techniques ont été développées pour une élimination rapide des cordons fibreux de la prostate. Mais les meilleurs résultats ont été démontrés par une intervention transurétrale et une adénomectomie trans-vésiculaire.

Les procédures sont effectuées sous anesthésie générale. Après l'intervention, le patient devra porter un cathéter avec une poche à urinoir pendant un certain temps.

Dans la résection transurétrale, un équipement spécialisé est inséré dans l'urètre du patient. En utilisant un crochet électrique à travers la paroi de la vessie, les tissus fibreux sont coupés et enlevés. Seule la partie de la prostate où se trouvent les cordons fibreux est retirée. Dans le même temps, les vaisseaux les plus proches sont cautérisés, le risque de saignement est donc minime.

En cas d'adénomectomie transvésiculaire, l'accès à la prostate se fait par une incision dans la cavité abdominale. Les brins fibreux sont enlevés.

Les mesures préventives sont réduites aux recommandations générales pour les patients atteints de prostatite. Ne surchargez pas, consultez un urologue deux fois par an, prenez les médicaments prescrits.

La fibrose est un processus pathologique irréversible. Pas besoin de chercher ce que c'est sur Internet. Toutes les réponses complètes donneront à un urologue après un examen à temps plein et un examen du patient.

Fibrose de la prostate (sclérose): causes et traitement

La fibrose de la prostate (autre nom de la sclérose de la prostate) se manifeste par la formation de phoques du tissu conjonctif, à la suite desquels des traces apparaissent sur les organes internes du patient, ainsi que sur les structures des tissus mous, représentés par des cicatrices.

En règle générale, la fibrose de la prostate provoque une manifestation du processus inflammatoire de nature chronique. De nombreux spécialistes sont enclins à traiter la sclérose de la prostate comme une réaction visant éventuellement à délimiter le foyer de l’inflammation provenant des organes voisins et de leurs tissus.

De nos jours, la fibrose de la prostate commence à se manifester chez les hommes, chez les personnes âgées et les jeunes.

Les symptômes

Si vous résumez tous les symptômes qui surviennent pendant la fibrose de la prostate, ils sont présentés:

  • la formation de manifestations douloureuses aiguës et coupantes dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la région périnéale;
  • l'apparition de caillots sanguins (filaments, nodules) dans le sperme et l'urine;
  • mictions fréquentes et douloureuses, accompagnées de douleurs brûlantes désagréables;
  • formation possible de sensations désagréables dans la zone inguinale pendant les rapports sexuels;
  • avec la progression de la pathologie détérioration de la fonction érectile;
  • réticence à avoir des relations sexuelles lorsque la sclérose de la prostate est représentée par une affection aiguë (avec modification du désir sexuel);
  • parfois la formation d'une insuffisance rénale.

C'est important! Lorsqu’il observe le développement de signes de la maladie, il est strictement interdit de masser la prostate, car ce massage aura des effets néfastes sur l’organe touché.

Si vous constatez les symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement consulter un médecin-urologue.

Facteurs provocants

La sclérose de la prostate commence à progresser dans la population masculine pour plusieurs raisons qui entraînent des changements de la santé. Ceux-ci comprennent:

  • développement de l'athérosclérose vasculaire du système circulatoire;
  • la formation de prostatite chronique;
  • un certain nombre de réactions allergiques;
  • vie sexuelle promiscue (souvent avec ce mode de vie, un trouble de la prostate peut se manifester en l'absence de relations sexuelles régulières);
  • mauvais fonctionnement du système immunitaire;
  • la restructuration du profil hormonal associée à certains changements dans les niveaux d'éléments sexuels masculins;
  • manque d'intimité sexuelle, longue abstinence.

Classification

La sclérose de la prostate se caractérise par sa propre classification, utilisée pour confirmer le diagnostic identifié et déterminer ses types. Cette division est basée sur les caractéristiques histologiques. Dans le cadre de la classification, les types de troubles sont présentés:

  1. Sclérose focale de la prostate - des changements diffus se produisent en raison de la présence de calculs dans la vessie;
  2. la fibrose associée au développement d'une hyperplasie nosodé avec un type de manifestation adénomateux;
  3. une maladie associée à une atrophie parenchymateuse;
  4. trouble avec transformation ultérieure du kyste.

Selon la classification internationale des maladies (CIM 10), la fibrose de la prostate est n ° 40.

Stadialité

Dans la pathologie présentée, plusieurs stades de progression diffèrent, chaque stade se manifestant par un certain nombre de ses caractéristiques déterminantes:

  • Avec la manifestation de la 1ère étape, il est possible de déterminer les symptômes caractéristiques d'une violation du processus de miction. Avec le développement de cette étape, il est nécessaire de rechercher une aide médicale, car cela aidera à restaurer pleinement la fonction de la fonction sexuelle.
  • À la deuxième étape, des troubles fonctionnels de l'urodynamique commencent à apparaître.
  • Pour la 3ème étape, les manifestations des premiers changements morphologiques seront caractéristiques;
  • Au stade final 4, on observe une transformation qui affecte la morphologie des uretères, des tubes séminifères, du parenchyme rénal et de la vessie. Dans ce cas, le traitement de la sclérose de la prostate n'est possible qu'avec une intervention chirurgicale.

Diagnostics

Pour effectuer un traitement de la sclérose de la prostate, vous devez d'abord subir une série de tests de laboratoire. Les études sont présentées:

  • rectal - grâce à une telle procédure, un urologue peut déterminer s’il ya un corps de patient dans le corps du patient ou s’il n’ya pas d’inflammation ni de croissance du tissu conjonctif;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • échographie transrectale - en recourant à ces méthodes, il est possible d’établir la taille de la prostate, de localiser la région pelvienne et d’obtenir des données indiquant à quel point la prostate est proche d’autres organes;
  • prostagografiya - avec son aide, il est confirmé ou réfuté l'hypothèse sur la présence de la maladie, ainsi que de l'adénome de la prostate ou de ses tumeurs;
  • urétroscopie;
  • la cystoscopie - elle détermine les indicateurs cellulaires;
  • examen radiologique.

À l'aide de ces méthodes, l'urologue établit un diagnostic final et détermine un schéma permettant de guérir le patient avec un traitement médicamenteux ou chirurgical.

Traitement

Des procédures thérapeutiques utilisant des médicaments sont mises en place pour prévenir la progression de la maladie considérée, mais ne sont pas en mesure de contribuer à sa guérison.

Par conséquent, il est principalement nécessaire de traiter la fibrose par voie chirurgicale, ce qui devrait aboutir à la normalisation du processus de miction dans la région de la vessie.

Les principales indications pour la chirurgie sont:

  • la présence de troubles aigus ou chroniques associés au processus urinaire lors d'une pyélonéphrite;
  • insuffisance rénale;
  • détection d'urine dans la zone des vésicules séminales;
  • éléments purulents dans les réservoirs de graines.

Le degré de gravité de la pathologie déterminera les nouvelles méthodes qui seront appliquées. Possible de:

  • résection transurétrale de la glande, où le résultat de l'intervention est représenté par un retrait partiel ou complet de la prostate;
  • une prostatectomie ouverte, qui est le processus d'élimination de la prostate par le biais d'une incision de type ouvert pratiquée dans la région du pubis;
  • la vésiculoectomie de la prostate est l'une des méthodes les plus récentes d'ectomie, qui est mise en œuvre lorsque des vésicules séminales sont impliquées dans la fibrose;
  • adéno-prostatectomie - la région touchée est enlevée lors de la formation de cicatrices de type adénomateux;
  • vésiculoectomie, représentée par l'élimination des vésicules séminales au cours de l'empyème testiculaire.

Lorsque la pathologie n'est fixée qu'au stade initial, il est efficace de recourir à l'élimination au laser de la fibrose de la prostate. Malheureusement, cette méthode n’a pas l’effet souhaité sur les derniers stades de la maladie.

Après l'opération, les manifestations des syndromes douloureux et de l'œdème sont éliminées de manière médicale. En outre, pendant la période postopératoire, pour éviter toute infection par une forme infectieuse, utilisez des médicaments à action antibactérienne. Par exemple, ces médicaments incluent Longidase. En plus de l'effet antibactérien, Longidase a un effet stimulant sur le système immunitaire.

Prévention

La règle de base à utiliser pour prévenir la formation d'une maladie aussi dangereuse est de maintenir un mode de vie sain. Cela peut inclure:

  • alimentation équilibrée;
  • exercice régulier;
  • horaire de travail et de repos;
  • rapports réguliers;
  • pas de mauvaises habitudes.

Si, toutefois, la fibrose de la prostate s'est formée, vous devez faire appel à une assistance médicale, car l'opération constitue l'unique méthode de traitement de l'affection en question.

Conclusion

La fibrose de la prostate est l’une des complications extrêmement dangereuses de l’inflammation associée à la prostate. Son danger s'explique par le fait qu'il affecte négativement les organes urinaires de l'homme et que le seul moyen de s'en débarrasser est la chirurgie.

En outre, il faut tenir compte du fait que plus un homme est âgé, plus le risque de développer la maladie considérée est élevé.

Fibrose et sclérose de la prostate - causes

L'inflammation chronique de la prostate, tout simplement la prostatite, cause beaucoup d'inconfort dans la vie quotidienne.

Si la maladie n'est pas traitée, des complications et des modifications de la structure du tissu prostatique, appelées fibrose, peuvent alors se produire.

Les modifications fibreuses perturbent le fonctionnement des organes, provoquent la prolifération des tissus et altèrent leur fonctionnement, allant jusqu'à l'invalidité complète de la glande et la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Qu'est-ce que la fibrose de la prostate?

La fibrose de la prostate est le remplacement du tissu de travail d'un organe par des structures conjonctives ou des cicatrices, causé par l'effet prolongé de processus inflammatoires.

La maladie n'affecte que la moitié masculine de la population de différents groupes d'âge.

En raison du remplacement et de la croissance des tissus conjonctifs, le fer perd partiellement ou totalement sa fonction, les échanges sanguins et lymphatiques sont perturbés, le secret ne se produit pas et ne pénètre pas dans le sperme, ce qui conduit à la stérilité et à d'autres troubles du système génito-urinaire.

La forte croissance des tissus est caractérisée par une augmentation de la taille de la prostate, elle commence à pincer les uretères et les canaux spermatiques.

Les causes

La fibrose est un cas particulier de pathologie appelée sclérose en médecine. De tels changements peuvent affecter non seulement la prostate, mais également d'autres systèmes du corps (cardiovasculaire, respiratoire, nerveux, osseux, hépatique, etc.).

Les raisons suivantes peuvent servir d’impulsion pour amorcer des modifications fibreuses de la prostate:

  • processus inflammatoires (prostatite bactérienne chronique);
  • blessures et complications pendant les opérations;
  • maladies allergiques chroniques;
  • athérosclérose du système circulatoire;
  • vie sexuelle irrégulière (excès ou déficit);
  • maladies infectieuses et vénériennes des organes génitaux;
  • affaiblissement de l'immunité;
  • perturbation de l'équilibre hormonal.
au contenu ↑

Classification

Les modifications fibreuses sont différenciées en fonction des stades de développement et du tableau clinique histologique. Histologie de la maladie:

  • fibrose focale et petite focale avec hyperplasie;
  • la fibrose kystique;
  • fibrose atrophique du parenchyme;
  • fibrose paraurétrale;
  • cirrhose associée ou non à une prostatite.

Les stades de la maladie sont distingués en fonction des symptômes et des plaintes du patient, nous les examinerons plus en détail dans la section suivante.

Symptômes et signes

Cette maladie se développe le plus souvent sur le fond du processus inflammatoire de la prostate. Par conséquent, le tableau clinique est identique à celui de la prostatite:

  • douleur dans le bas-ventre, dans l'aine et dans le bas du dos;
  • douleur en urinant;
  • incontinence ou mictions fréquentes, avec possibilité de troubles du processus;
  • éjaculation prématurée ou retardée;
  • hématurie et hémospermie (présence de sang dans l'urine et le sperme lors de l'éjaculation);
  • dysfonction érectile et diminution de la libido;
  • intoxication générale du corps due à des processus inflammatoires et infectieux, accompagnée de faiblesse et de maux de tête.

Par étapes de développement:

  1. 1er: légèrement perturbé le processus de miction;
  2. 2ème: il y a des éléments de zones de fibrose, qui provoquent un dysfonctionnement notable des uretères et contrôlent le mouvement du fluide;
  3. 3ème: les inclusions fibreuses deviennent visibles à l'échographie et commencent à affecter la fonction de reproduction;
  4. 4ème: symptômes prononcés, caractérisés par une hémospermie, une compression des uretères et des canaux séminaux, une prolifération importante du tissu conjonctif affectant la vessie et les reins.

Au dernier stade du développement de la maladie, les changements sont irréversibles. Une intervention chirurgicale est nécessaire jusqu'à ce que le processus d'atrophie des organes voisins ait commencé.

Les premier et deuxième stades répondent bien au traitement et la prostate rétablit progressivement ses fonctions. L'étape 3 est accompagnée d'une évolution chronique de la prostatite, les modifications sont partiellement réversibles, mais il est nécessaire de maintenir un mode de vie sain et actif pour éviter les rechutes.

Diagnostics

Les principales plaintes que les patients cherchent à consulter un médecin sont: l'infertilité, la dysfonction érectile et la douleur pendant les rapports sexuels. L'urologue pose des questions de clarification au patient sur la durée des symptômes, leur apparition initiale, dans quelles circonstances, etc.

La collecte d'un historique détaillé de la maladie est nécessaire afin de prescrire un examen supplémentaire - tests de laboratoire et examen instrumental.

Les tests de laboratoire comprennent des tests sanguins et urinaires permettant de détecter les niveaux de lymphocytes, une carence ou un excès de calcium et d'autres vitamines, la présence d'infections et d'autres maladies.

Un frottis est prélevé dans l'urètre pour vérifier la présence d'infections fongiques ou sexuellement transmissibles susceptibles de provoquer une inflammation de la prostate.

L'examen initial de la prostate peut être palpé, ce qui permet de déterminer la présence d'écarts par rapport à la norme dans la taille et la forme du corps. Le massage peut être utilisé pour stimuler la sécrétion - si cela n’arrive pas, la fonctionnalité de la glande est altérée.

L'échographie est l'outil le plus efficace pour diagnostiquer l'état de la prostate. Le plus souvent, la méthode TRUS est utilisée, ce qui signifie l'insertion transrectale du capteur pour visualiser l'état de l'organe à travers le rectum.

Traitement

Après avoir effectué un diagnostic complet du patient, un traitement individuel est prescrit, en tenant compte de toutes les données des antécédents, des analyses de laboratoire et des examens instrumentaux collectés.

Aux premiers stades du développement de la maladie, un traitement médical conservateur est utilisé. Il comprend les procédures suivantes:

  1. traitement médicamenteux - agents antibactériens, antispasmodiques, vitamines, préparations à base de plantes, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc.
  2. physiothérapie - stimulation électromagnétique du tissu musculaire de la prostate;
  3. le massage de la prostate a un effet positif;
  4. activité physique thérapeutique - un ensemble d'exercices de Kegel.

La gymnastique Kegel aidera-t-elle à lutter contre l'incontinence urinaire? Lisez notre article.

Traitement chirurgical

Si les modifications fibrotiques sont irréversibles et sont associées à un adénome de la prostate, à un cancer ou à une propagation à d'autres organes, une intervention chirurgicale ou un traitement au laser est utilisé. Indications cliniques pour la chirurgie:

  • jeter l'urine dans les vésicules séminales;
  • violation du mouvement de l'urine à la suite d'une insuffisance rénale et d'une pyélonéphrite;
  • urolithiase.

La thérapie au laser est la méthode d'élimination de la fibrose la plus moderne et la plus indolore. Elle présente une efficacité élevée et un faible pourcentage de rechute de la maladie.

Il existe d'autres types de chirurgie:

  • résection de la prostate;
  • prostatectomie;
  • vésiculoectomie de la prostate;
  • adénomomoprostatectomie.

Le résultat de ces procédures est l'ablation partielle ou complète de la prostate, ce qui affecte la fonction de reproduction de l'homme.

La meilleure mesure de prévention de la fibrose est le diagnostic précoce de la maladie, lorsque les changements sont encore réversibles et que les interventions chirurgicales ne sont pas nécessaires.

Manières folkloriques

Aux premiers stades de la maladie, en plus du traitement conservateur, vous pouvez également recourir aux moyens de la médecine traditionnelle.

Il est recommandé de manger des graines de citrouille, en raison de la grande quantité de vitamines et de nutriments qu’elles contiennent. En outre, il est utile de boire du thé avec du miel, des décoctions d’absinthe, de bardane, de persil ou de noisette.

Avant d'utiliser des médicaments et des médicaments traditionnels, vous devriez consulter votre médecin.

La teinture de noisetier est faite à partir de l'écorce d'un arbre ou de feuilles. Quoi prendre - peu importe, la différence réside uniquement dans le temps de brassage. Vous devez prendre une cuillère à soupe de feuilles ou d'écorce séchées, écrasée, verser dans une tasse, verser de l'eau bouillante et fermer le couvercle. Le bouillon doit être brassé pendant 30 à 60 minutes, après quoi il doit être filtré.

Prenez la teinture dont vous avez besoin 3 fois par jour avant les repas pour 1/3 tasse ou une tasse, pendant une à deux semaines.

Découvrez les fonctions de la prostate à partir de la vidéo:

Qu'est-ce que la fibrose de la prostate et comment y remédier?

58 Elena Polyakova, médecin

  1. 5
  2. 4
  3. 3
  4. 2
  5. 1
(1 vote, moyenne: 5 sur 5)

La fibrose de la prostate (ou sclérose de la prostate) est la prolifération du tissu conjonctif d'un organe et son rétrécissement ultérieur. En l'absence de traitement rapide, les inclusions fibreuses se propagent aux tissus voisins, provoquant une perturbation dynamique et mécanique du système génito-urinaire. Les complications de la maladie sont l'obstruction de la partie prostatique de l'urètre, l'uretère, le col vésical, l'insuffisance rénale, la pyélonéphrite.

Raisons

Les modifications fibreuses commencent sous l'influence d'une prostatite chronique (stades 3-4), d'anomalies dégénératives dystrophiques (tumeurs, abcès) ou d'anomalies congénitales de la prostate et de l'urètre qui lui est adjacent. Rarement, la cause en est une calcification de la prostate (dans la plupart des cas, les calcifications sont secondaires - sur fond de sclérose tissulaire).

La raison du développement de la pathologie affecte la progression de la maladie. Par exemple, une prostatite infectieuse provoque une sclérose de la prostate avec hyperplasie ultérieure du parenchyme. Les inflammations allergiques et congestives provoquent une fibrose avec atrophie des tissus mous de la glande et des transformations kystiques.

Relation prouvée entre la forme de la maladie et l'âge du patient. Lorsque la pathologie est détectée chez les garçons et les jeunes de moins de 18 ans, la cause de la malformation congénitale de l'organe est presque toujours le cas. Chez les patients âgés de 18 à 50 ans, dans 85% des cas, on diagnostique une fibrose du tissu focal avec hyperplasie parenchymateuse, due à une prostatite non traitée. Chez les hommes de plus de 50 ans, en plus de l'inflammation avancée de la prostate, des modifications hormonales se produisent: elles provoquent un adénome et provoquent une complication fibreuse grave - la cirrhose de la prostate.

Les hommes de plus de 50 ans sont sujets à des changements hormonaux et, par conséquent, à une cirrhose de la prostate.

Facteurs provocateurs de la formation de zones de fibrose - stase sanguine et hypoxie tissulaire ultérieure. L'hypodynamie est la principale cause de la stagnation veineuse: le patient reste longtemps immobile (par exemple, pendant des heures de conduite). En outre, la sclérose peut se produire dans le contexte de l'athérosclérose.

Classification

La localisation des lésions alloue une fibrose centrale, paraurétrale (plus proche du canal urétral) et périurétrale (adjacente à la vessie). Une telle classification n'est caractéristique que pour les premiers stades de la pathologie: dans une maladie négligée, l'hyperplasie du tissu fibreux affecte l'ensemble de la prostate.

Le développement ponctuel du processus inflammatoire et de la sclérose s'appelle prostatite fibreuse. Si des caillots de suc prostatique se solidifient, on diagnostique une fibrocalcinose chez le patient. Avec la fibrose paraurétrale, il peut y avoir un jet d’urine réversible à travers le canal urétral, ce qui provoque une oxalaturia.

Les étapes

Il y a quatre stades de la sclérose. Chacune a ses propres modifications histologiques, fibro-calcifiées:

  • Petite fibrose. Les changements de points sclérotiques. Parmi les symptômes, seuls les troubles de la miction fonctionnelle sont notés.
  • Fibrose atrophique. Une hyperplasie prostatique à grande échelle se produit avec une ride simultanée du parenchyme.
  • Étape compliquée. Apparaissent des changements kystiques, une perturbation des organes urinaires et / ou des conduits séminaux.
  • Stade terminal. La zone de fibrose s'étend au-delà de la prostate et affecte les uretères, le parenchyme des reins, les vésicules séminales.

Il est essentiel de diagnostiquer la fibrose dans la première étape.

Le danger de la fibrose réside dans son irréversibilité. Si vous ne retirez pas les zones touchées dans la forme précoce de la maladie, la pathologie passera à 2 c. À soupe au bout de quelques mois. En moyenne, seules quelques années s'écoulent entre la première et la dernière étape si elles ne sont pas traitées.

Symptomatologie

La principale plainte des patients atteints de fibrose (parfois appelée «fibrome») dans la prostate est une difficulté de circulation de l'urine. Ceci est un symptôme non spécifique caractéristique de toutes les maladies urologiques (se produit avec une prostatite, un adénome, un cancer). Seulement pour lui, le diagnostic n'est pas posé. La sclérose en plaques permet des symptômes plus spécifiques:

  • Sensations désagréables sur le bas du torse. Un homme a mal à l'aine, au sacrum, au-dessus de l'utérus, au niveau de l'anus. Peut tirer le bas du dos et picoter dans les jambes.
  • En cas de fibrose avec calcification, le sang peut être excrété dans l'urine et le sperme (les calculs de la prostate grattent les tissus mous).
  • Problèmes de puissance. A partir de la 2ème étape, l'homme se plaint d'une érection faible, d'une éjaculation douloureuse. A partir de la 3ème étape, l'impuissance est totale.

Une violation progressive de l'urodynamique conduit à une pyélonéphrite, une insuffisance rénale chronique, une hydronéphrose. Dans ce cas, une brusque augmentation de la température jusqu'à 39–40 ° C, une faiblesse grave, un trouble de la conscience, des maux de tête, des nausées et des vomissements s'ajoutent aux symptômes de la fibrose.

Prendre des médicaments qui stimulent la puissance, dans le cas de la fibrose est inutile et dangereux. Éliminer une diminution de la libido, restaurer le remplissage du pénis avec du sang et prolonger la durée des rapports sexuels uniquement après l'élimination de la sclérose de la glande.

Comment déterminer la fibrose de la prostate

Au cours d'un examen rectal numérique, l'urologue révèle une glande dense, asymétrique mais avec une surface uniforme (sans nœuds). Si le massage est effectué en cas de fibrose de la prostate de grade 2–4, il n'y a pas de sécrétion, ce qui indique une atrophie des tissus. La prochaine étape du diagnostic est un test sanguin pour les infections et le PSA. Si une microflore pathogène est détectée, le patient est soumis à un contrôle de prostatite infectieuse. En cas d'augmentation du PSA, un examen oncologique est effectué.

Un diagnostic plus précis peut être posé par échographie transrectale, prostatographie ou IRM. Les inclusions fibreuses dans la prostate au premier stade ressemblent à des foyers compactés. Lorsque vous utilisez un agent de contraste, ces zones sont surlignées en couleur sur l’image (car les tissus malades sont activement remplis de contraste).

Dans les derniers stades, la taille de la fibrose de la prostate augmente. Les bords de la glande deviennent inégaux et les signes d'écho de modifications fibreuses indiquent un sceau général de l'organe.

L'échographie et l'IRM vous permettent d'identifier les calculs de la prostate lorsqu'il s'agit de sclérose calcifiée ou d'oxalaturia. Sur la photo, elles ressemblent à des taches incolores, non trempées avec un agent de contraste.

La sclérose de la prostate à l'échographie et l'IRM ont détecté des modifications au niveau des organes voisins. L'urètre de la prostate apparaît raccourci et rétréci. En raison de la difficulté à vider la vessie, sa taille est augmentée (si l'urogramme est effectué en plus, une stagnation dans le haut des voies urinaires sera détectée). Au dernier stade de la fibrose sur TRUS, des modifications de la configuration, de la forme et de l'emplacement des vésicules séminales sont détectées.

Comment traiter

Les foyers de fibrose ne sont pas traités avec des médicaments. Le seul moyen de se débarrasser de la sclérose en plaques est la résection ou le retrait de la prostate. Si des complications surviennent, une vésiculectomie, une diverticulectomie, la résection du mégacyste et le retrait des calculs sont également effectués.

Le traitement conservateur de la sclérose (médicaments, physiothérapie) est d’une importance secondaire, il n’est utilisé que pendant les périodes préopératoire et postopératoire. Les remèdes populaires ne contribueront pas non plus à dissoudre la fibrose de la prostate - les herbes peuvent être utilisées pour prévenir les rechutes et renforcer le corps (après la fin du traitement principal).

Médicamenteux

L'opération de fibrose est effectuée immédiatement après que le patient a été hospitalisé uniquement en cas d'indications urgentes (rétention urinaire aiguë, reflux urétrovésiculaire, développement de pathologies secondaires comme l'urétérohydronéphrose, la pyélonéphrite). Dans les autres cas, une opération planifiée est effectuée - cela peut prendre jusqu'à six mois entre le diagnostic et la procédure chirurgicale. Pendant tout ce temps, le patient devra suivre un traitement médical pour éliminer la cause fondamentale et soulager les symptômes de la sclérose de la prostate.

Le traitement de la fibrose commence par des antibiotiques et des AINS.

Si la fibrose dans la prostate est déclenchée par une prostatite, alors trois à quatre mois avant l'opération, l'homme prend des médicaments qui réduisent l'inflammation de la glande. Le traitement commence par des antibiotiques et des AINS. Dans le même temps, ils boivent des pilules ou mettent des suppositoires qui améliorent l'irrigation sanguine et préviennent les caillots sanguins (par exemple, le médicament Longidase - il aidera à rétablir la microcirculation de la prostate).

Chirurgical

Une fibrose de la prostate totalement guérie n’est possible que chirurgicalement. Le type d'intervention chirurgicale est choisi en fonction de la forme et de la négligence de la pathologie:

  • Résection transurétrale de la glande - élimination de la partie de la prostate endommagée par la croissance fibreuse. Est réalisée dans les premiers stades de la sclérose.
  • La prostatectomie transvésiculaire est réalisée par une incision chirurgicale dans la vessie. Opération assez traumatique, réalisée lorsque la fibrose est en cours d'exécution.
  • La prostatectomie est ouverte (par une incision dans l'abdomen) et laparoscopique. Dans le second cas, le fer est coupé au scalpel par perforation ou évaporé au laser.

Les opérations d'élimination de la fibrose sont complexes. En raison du risque de complications postopératoires, un rétablissement complet est nécessaire. Le patient est hospitalisé pendant 2 à 3 semaines. Le premier jour nécessite une immobilité maximale. Dans les 5 à 20 jours, un traitement symptomatique est mis en place pour l'anesthésie, la prévention des infections, les hémorragies internes et le rétablissement de la diurèse.

Folk

La fibrose est une maladie qui ne peut être éliminée à la maison. Il n’existe pas de plantes, régimes ou méthodes de massage qui permettent d’éviter une intervention chirurgicale. Le traitement avec des remèdes populaires est autorisé à utiliser uniquement pendant la période de récupération après la chirurgie. Leur objectif est de renforcer le corps, affaibli par une longue maladie, afin de normaliser le travail du système urogénital. Utile sera:

  • Nettoyer le corps.

En raison de la violation de l'écoulement de l'urine, de nombreuses toxines s'accumulent dans les tissus. Les coléoptères, les pastèques, les canneberges, les raisins de Corinthe, la chélidoine, les orties aident à les nettoyer.

  • Renforcement des vaisseaux sanguins, amélioration de la microcirculation du sang vers la prostate.

Cette propriété est différents remèdes populaires à la sauge, airelles, calendula, propolis. Il est utile de boire de la grenade, du jus de bouleau.

Les tisanes contribueront à renforcer l'immunité, mais uniquement pour aider au traitement principal.

  • Renforcer les forces immunitaires.

Après le traitement de la fibrose et de la prostatite, les maladies infectieuses sont dangereuses car elles peuvent entraîner des complications. Pour que votre corps puisse mieux combattre les micro-organismes pathogènes, vous devez utiliser des bouillons et des infusions d’hypericum, de sauge, de camomille, de miel, de romarin, de citron, de germes de germe de blé et de gingembre.

Prévisions et conséquences

Le dernier stade de fibrose dans la prostate est dangereux et difficile à inverser. Il existe des complications - insuffisance rénale terminale, pyélonéphrite, hydronéphrose. Avec ces pathologies, même avec un traitement approprié, l’espérance de vie d’une personne est limitée à 5 à 7 ans. Seules une greffe de rein et une résection complète de la prostate peuvent prolonger la période. Avec une rétention urinaire aiguë (qui se produit généralement aux 3-4èmes stades de la fibrose), l’organisme est empoisonné à l’acide urique. Cela peut entraîner la mort 12 à 20 heures après le début de l'intoxication.

Même après une prostatectomie et une excision des zones touchées des organes adjacents à la glande, la probabilité de fermeture des tissus restants demeure. Il vaut mieux ne pas pousser les choses à l'extrême et prendre toutes les mesures pour que la fibrose ne survienne jamais. Il suffit de passer 2 à 3 fois par an pour subir un examen préventif chez l'urologue et, si une prostatite est détectée, commencer immédiatement le traitement.

Comment se débarrasser de la fibrose de la prostate de la prostate

Une inflammation périodique de la prostate donne une sensation de malaise dans la vie. Si la maladie commence, des complications telles que la fibrose suivront.

La fibrose prostatique de la prostate est une maladie du système génito-urinaire dans laquelle des phoques se forment dans le parenchyme des glandes. La maladie se caractérise par des symptômes prononcés, ce qui permet aux experts de poser le diagnostic correct dès les premiers stades. Avec une prolifération tissulaire étendue et une défaillance de la prostate, des mesures drastiques sont nécessaires.

Qu'est-ce que la fibrose de la prostate de la prostate?

Alors, quelle est la fibrose dans la glande de la prostate? Les modifications fibreuses de la prostate se produisent le plus souvent dans la prostatite chronique. En outre, la maladie peut provoquer une défaillance hormonale, un stress mécanique et l’athérosclérose.

L'augmentation du tissu conjonctif affecte le dysfonctionnement de la glande. Dans le même temps, la circulation lymphatique et sanguine se détériore. Une telle maladie contribue non seulement à l'infertilité, mais provoque également des problèmes majeurs dans le système urogénital.

Les modifications fibreuses peuvent partir des raisons suivantes:

  1. Blessures et problèmes après la chirurgie.
  2. Athérosclérose
  3. Vie sexuelle irrégulière.
  4. Les allergies
  5. Problèmes avec le fond hormonal.
  6. Maladies vénériennes et hormonales.
  7. Long processus inflammatoire.

Symptômes de la maladie

Pour comprendre ce qu'est la maladie - la fibrose est nécessaire pour étudier ses symptômes. Initialement, la maladie peut évoluer sans manifestations spéciales. Voici les principaux symptômes de la fibrose de la prostate de la prostate:

  1. Mictions fréquentes.
  2. En urinant senti douloureux ou brûlant.
  3. Symptômes douloureux au niveau de l’entrejambe, du bas du dos et de l’aine.
  4. Problèmes avec la fonction sexuelle.
  5. Gêne pendant l'éjaculation.
  6. Le mélange de sang dans le sperme.

Un autre nom pour la fibrose sclérose de la prostate. Dans certains cas, le diagnostic de la maladie repose sur des complications telles que pyélonéphrite, cystite, insuffisance rénale, impuissance et rétention urinaire. La pathologie peut avoir un effet négatif sur le système cardiovasculaire, nerveux, respiratoire, hépatique et osseux.

Variétés de la maladie

Les formations fibreuses peuvent être de différents types:

  1. Fibrose focale.
  2. Fibrose kystique.
  3. Atrophique.
  4. Paraurethral.
  5. Sclérose circulaire

La fibrose prostatique focale se manifeste par le fait que l'inflammation se transmet à certains endroits. La maladie peut être basée sur une source bactérienne. Le plus souvent, l'inflammation s'étend à la vessie et aux autres organes environnants. Cela provoque un état de dysfonctionnement sexuel.

La fibrose prostatique paraurétrale peut causer des dommages mécaniques. Ce peuvent être des calculs vésicaux qui exercent une pression sur les organes. Une fibrose paraurétrale peut se former en raison de staphylocoques à Gram positif. Le symptôme principal est que le secret cesse de se distinguer.

Méthodes de diagnostic de la maladie

Assurez-vous de diagnostiquer. La collecte d'un historique complet est importante pour les besoins d'une enquête, qui consiste en des tests et des examens à l'aide d'outils spéciaux. Analyses d'urine et de sang qui permettent d'identifier le contenu des lymphocytes, la quantité de calcium et la présence d'infections.

Un frottis est prélevé dans l'urètre pour identifier d'éventuelles infections transmissibles sexuellement.

Également effectué de telles méthodes de diagnostic:

  1. L'examen rectal numérique permet d'identifier les phoques et la taille de la glande. Une caractéristique importante est le manque de sécrétion pendant la procédure.
  2. L'échographie des organes urinaires et TRUS (échographie transrectale) vous permet de déterminer le volume du corps, la présence de calculs, de sceaux et de diverses modifications. Si des signes douteux sont observés, une tomographie par ordinateur est effectuée.
  3. Vazesikulografiya réalisée pour clarifier le diagnostic. Cela vous permet de déterminer la propagation de la maladie. Et aussi regarder le fonctionnement des navires.

L'examen a révélé des modifications ultrasonores et calcifiantes dans le parenchyme.

La fibrose focale aide à établir le diagnostic par échographie. Simultanément, on détermine les zones fibreuses d’augmentation de l’échogénicité jusqu’à 8, 12 et 26 mm, l’oedème et les contractions en mm.

Traitement de la prostate

Après avoir posé un diagnostic complet, un traitement est prescrit. Dans les étapes initiales, la thérapie médicale et conservatrice est appliquée. Il comprend les procédures suivantes:

  1. Méthodes médicinales, y compris les antispasmodiques, les médicaments antibactériens, les vitamines et les remèdes à base de plantes.
  2. La thérapie physique consiste en des procédures électromagnétiques pour stimuler le tissu musculaire. La méthode permet de réduire l'enflure et l'inflammation.
  3. Massage efficace et prostatique.
  4. Le complexe d'exercices de Kegel.

Dans les premiers stades de la maladie, un traitement au laser est appliqué. Le dispositif est efficace dans la progression de la maladie. Utilisé pour le traitement des antibiotiques à large spectre. Lorsque la prostate applique des bougies Longidase, Prostopin ou Vitaprost. Les suppositoires vous permettent de réduire le gonflement à long terme.

En complément, des suppléments actifs sont utilisés. En plus des procédures standard, les patients doivent renoncer aux mauvaises habitudes, bouger davantage et suivre un régime. Il est conseillé de faire un massage régulier de la prostate.

Si les modifications fibrotiques sont irréversibles, une intervention chirurgicale sera nécessaire. Dans certains cas, des friandises et un traitement au laser. Cette méthode est moderne et indolore.

Voici les indications pouvant être pour l'opération:

  1. Problèmes avec le mouvement de l'urine en cas d'insuffisance rénale.
  2. Mouvement de l'urine dans les vésicules séminales.
  3. Urolithiase.

Pendant la chirurgie, le tissu sclérosant est enlevé. Cela rétablit le passage du liquide séminal. Une méthode chirurgicale est également sélectionnée en fonction des zones touchées. Le plus souvent montré est la résection transurétrale. Dans cet outil spécial est introduit par le canal urinaire. Cela supprime les petits phoques. Une petite incision est faite dans la région du nombril avec une adénomectomie trans-vésiculaire. Cette méthode est utilisée si le gonflement et le processus inflammatoire sont importants.

Sur les forums de la prostate, beaucoup de gens parlent de l’utilisation du traitement conservateur. Parallèlement, les examens confirment l’efficacité des suppositoires et de la pharmacothérapie.

Mesures préventives

Beaucoup de gens se demandent s'il est possible de prévenir une maladie aussi dangereuse. Dans le même temps, la prévention est nécessaire. Tout d’abord, il s’agit de traiter rapidement la prostatite chronique et aiguë. Il est nécessaire de subir une inspection au moins une fois par an. Les hommes sont encouragés à mener une vie active. Une séance prolongée au même endroit peut provoquer une maladie désagréable.

Avec un traitement opportun et approprié, les symptômes et la progression de la maladie peuvent être éliminés. Dans le même temps, il est nécessaire d'observer la régularité des méthodes thérapeutiques et le respect de toutes les prescriptions médicales.

Fibrose de la prostate: symptômes et méthodes de traitement

La prostate joue un rôle énorme dans le corps d'un homme, car elle participe à la formation de l'un des composants du sperme - le secret.

La prostate est un organe situé dans la région pelvienne sous la vessie. Tout dans le corps d'un homme est arrangé de sorte que le cou, l'urètre et les conduits spermatiques traversent le tissu glandulaire. Par conséquent, lorsqu'un homme a des problèmes de prostate, son système reproducteur s'enflamme également.

La fibrose de la prostate ou sclérose de la prostate, comme on l'appelle aussi, apparaît à la suite d'une inflammation chronique.

Les modifications fibreuses de la prostate entraînent le fait que l'organe cesse de remplir sa fonction directe puisque le tissu actif devient un tissu conjonctif et cesse de produire un secret. Cela conduit à un processus infectieux prolongé causé par une bactérie ou une congestion veineuse. Au cours de la maladie, le tissu conjonctif se développe, ce qui entraîne une aggravation de l'inflammation. Il est possible de se débarrasser de cette maladie uniquement à l'aide d'une intervention chirurgicale.

Certaines raisons ont conduit au développement de cette maladie:

  • prostatite chronique;
  • vie sexuelle irrégulière avec différents partenaires;
  • les allergies, les perturbations et les troubles du système hormonal;
  • athérosclérose des vaisseaux.

Comment comprendre que la maladie se développe dans le corps? Certains symptômes peuvent être suspectés d'avoir une maladie:

  • L'apparition d'une douleur légère et une sensation de compression de l'urètre pendant la miction;
  • Inconfort pendant les rapports sexuels;
  • Érection faible et apathie complète envers le sexe opposé;
  • La présence d'inclusions sanguines et de douleurs lors de l'éjaculation;
  • Douleur dans l'aine.

Si pendant ce temps vous ne consultez pas un médecin capable de diagnostiquer correctement et de prescrire un traitement adéquat, la fibrose de la prostate peut entraîner des complications graves. Le médecin tire souvent une conclusion à propos de la sclérose de la prostate, qui se développe sur le fond de la prostatite chronique et est facilement détectable. Dans d'autres cas, la maladie ne se manifeste pas complètement après très longtemps et perturbe lentement les fonctions du système urogénital. La fibrose est de différentes tailles et peut être formée dans différentes parties du système génito-urinaire. Si vous trouvez au moins quelques symptômes, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Rappelez-vous que plus le traitement est commencé tôt, plus le traitement sera facile.

Fibrose de la prostate: comment traiter

Pour prescrire un traitement, vous devez d'abord diagnostiquer: un examen rectal par un urologue et un TRUS de la prostate. Après un examen approfondi et le diagnostic de la prostatite fibreuse, le médecin vous prescrira un médicament productif ou un traitement chirurgical.

Avec un traitement rapide de cette maladie peut être guéri par une méthode conservatrice. Mais parfois, il faut recourir à la chirurgie.

Pour améliorer l'état du patient, des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires, des vitamines sont prescrits. Un massage de la prostate est également effectué. La méthode chirurgicale implique le retrait des pierres. Si nécessaire, une section du tissu.

La méthode de traitement la plus efficace est la thérapie au laser, pratiquée sans douleur pour le patient et qui n'endommage pas les tissus, tout en permettant d'éliminer la cause de la maladie.

Le traitement de la fibrose de la prostate est effectué principalement par des méthodes chirurgicales. Le traitement conservateur est utilisé pendant la période postopératoire pour la récupération et la prévention. Aujourd'hui, les alternatives à l'intervention chirurgicale n'ont pas encore été inventées. Au cours de l'opération, une exérèse de la glande scléreuse est réalisée, ce qui permettra de restaurer le processus naturel d'écoulement de l'urine.

Sclérose de la prostate: les principaux symptômes

La sclérose de la prostate a des symptômes similaires avec une obstruction infravesicale:

  • Difficulté à uriner - une sensation de douleur et de pression en urinant peut développer une strangurie. Dans la forme chronique, il peut y avoir des signes de retard de la miction;
  • Sensation de vessie incomplètement vide;
  • Douleur à l'aine et au périnée, ainsi que dans le rectum;
  • La manifestation de la dysfonction érectile et diminution de la libido;
  • Insuffisance rénale et pyélonéphrite.

L'examen rectal implique la palpation, ce qui peut déterminer une petite prostate. Dans ce cas, le massage de la glande n'aboutit pas au résultat souhaité et le secret de la prostate n'est pas secrété. Cela suggère que la prostate a cessé de fonctionner correctement.

Pour le diagnostic de la sclérose de la prostate, l’échographie revêt une grande importance. L'échographie transrectale vous permet de déterminer la taille et la structure de la prostate. Parfois, en plus, la TDM et l'IRM de la prostate sont prescrits.

La fibrose de la prostate apparaît à la suite d'une prostatite chronique prolongée avec son tableau clinique. Par conséquent, retarder un traitement adéquat entraîne des conséquences décevantes:

La sclérose des glandes est une complication très dangereuse qui ne peut être guérie avec l'aide de médicaments. Son caractère est toujours aigu et douloureux. Parfois avec des cas prolongés, même l'opération ne garantit pas l'arrêt du durcissement des tissus.

Tout homme qui veut vivre pleinement sa vie et se réjouir de toute sa force doit surveiller son état de santé et, à la moindre violation du système urogénital, consulter un médecin pour un traitement rapide. Rappelez-vous qu’au stade initial, il est toujours plus facile de vaincre la maladie qu’avec des complications graves.