Principal
Des analyses

Gonorrhée: modes de transmission, symptômes, diagnostic, traitement

La gonorrhée nous est venue des temps anciens. Vous pouvez même célébrer des dates importantes, telles que le «millénaire de la lutte contre la gonorrhée». Des sons? Oui, cela semble en quelque sorte pas très. En effet, il n’ya absolument aucune raison d’être fier ici. Néanmoins, la classification internationale des maladies ne les divise pas en maladies nobles et honteuses. Par conséquent, dans l'article, vous ne trouverez pas une moralisation ennuyeuse. Seule vérité médicale sèche.

Il est impossible de dire que la gonorrhée est la maladie vénérienne la plus répandue, mais ce ne sera pas loin de la vérité: de nombreuses personnes en souffrent souvent. Les antibiotiques, bien sûr, résolvent le problème, mais seulement dans une certaine mesure. De nombreuses personnes préfèrent ne pas faire de publicité pour cette maladie et sont traitées de manière indépendante et, souvent, de manière incorrecte, ce qui dans le cas des antibiotiques conduit finalement à la formation de formes résistantes de bactéries pathogènes et au passage de la maladie à la forme chronique.

Façons de transmettre la gonorrhée

Dans la plupart des cas, l'infection se produit par contact sexuel. De plus, ce contact peut être «standard», génital, oral ou anal (seul le tableau clinique de la maladie sera différent). Que puis-je dire si l'infection est possible même avec un simple contact des organes génitaux, sans "pénétration". Pour une femme, être infecté par la gonorrhée n’est pas un exemple plus facile que pour un homme: pour elles, la quasi-totalité des contacts avec un partenaire infecté sont garantis par la transmission du pathogène.

Un autre moyen possible de transmettre la gonorrhée (ainsi que toute infection génitale) est sa transmission de la mère au fœtus. Et nous ne pensons pas ici à l’infection intra-utérine, mais à l’infection du nouveau-né lorsqu’il passe par le canal utérin de la mère. Dans ce cas, l'endroit le plus vulnérable est les yeux de l'enfant (toujours - la membrane muqueuse ouverte!). Lorsqu'un gonocoque frappe la membrane muqueuse de l'œil, une conjonctivite spécifique se développe - gonoblonérose, se manifestant par un œdème massif des paupières, dans lequel il est impossible d'ouvrir l'œil, et un saignement conjonctival.

Et le dernier moyen possible de transmettre la gonorrhée - ménage. Il est possible d'utiliser des objets courants (serviettes, literie ou sous-vêtements). La probabilité de cette voie de transmission est faible en raison de la non-viabilité du gonocoque dans l'environnement externe.

Symptômes de la gonorrhée

La période allant du moment de l’infection aux premiers signes de gonorrhée peut durer de quelques jours à une semaine. Mais il arrive que la période d'incubation soit retardée à 3 semaines en raison de la manifestation "d'amateur" dans la nomination d'antibiotiques (souvent erronés), d'immunité faible.

Quand il pénètre dans la membrane muqueuse de l'urètre (urètre), les gonocoques commencent à se multiplier. Plus tard, pénétrant dans l’espace extracellulaire, ils deviennent responsables du développement d’une inflammation sévère.

Comme la plupart des maladies, la gonorrhée est aiguë et chronique. Si elle est très moyenne (peu importe la réalité - mais toutes les personnes sont différentes), alors la phase aiguë de la gonorrhée dure jusqu’à deux mois, puis la maladie «disparaît», c.-à-d. devient chronique.

Compte tenu des caractéristiques anatomiques et physiologiques d'individus de sexes différents, il est logique de décrire les symptômes de la gonorrhée séparément pour les femmes et pour les hommes.

Symptômes de la gonorrhée chez les femmes
Au début, les problèmes principaux se développent dans l'urètre, le vagin et le canal cervical. Si le processus inflammatoire est localisé dans l'urètre, il se manifeste par des démangeaisons, une miction fréquente et douloureuse. Si le vagin - alors nous devrions nous attendre à des pertes purulentes, la même douleur qui augmente avec le contact sexuel. Le pus libéré par le vagin, s’agissant des organes génitaux externes, leur transmet une inflammation appelée vulvite.

Le problème est que les symptômes de la gonorrhée chez les femmes sont atténués, de manière implicite. Plus de la moitié d'entre eux ne ressentent rien (ou n'attachent pas d'importance). Et la gonorrhée elle-même est une traîtrise: au-delà de la phase aiguë, survient une période que l'on peut décrire comme «paix et grâce». Tout cela conduit à un processus chronique et à des difficultés supplémentaires dans le traitement. Après tout, si on néglige et «pousse» négligemment la maladie plus haut dans le tractus génital - dans la muqueuse utérine, les trompes de Fallope et les ovaires - on peut avoir des problèmes avec la mise en oeuvre de sa fonction de reproduction (stérilité, complications de grossesse ou grossesse extra-utérine).

Symptômes de la gonorrhée chez les hommes
La maladie commence par l'apparition de démangeaisons et de brûlures, aggravées pendant la miction. Prépuce enflammé et gland du pénis. En pressant le dernier presser une goutte de pus.

La miction devient plus fréquente et peut entraîner l'apparition d'une goutte de sang. Souvent en cours d'inflammation et de ganglions lymphatiques régionaux (dans notre cas - inguinal).

Si vous laissez le développement du processus pathologique dériver, l'infection se propagera plus loin dans l'urètre, affectant la prostate, les vésicules séminales et les testicules. La miction est difficile (ce qui, avec le besoin fréquent qui lui est particulièrement douloureux), la température corporelle augmente, la défécation est douloureuse.

Diagnostic de la gonorrhée

La gonorrhée est rarement diagnostiquée seule, en règle générale, le diagnostic différentiel de cette maladie avec d'autres infections des voies urinaires. Habituellement, cela ressemble à ceci: la patiente se rend au dispensaire pour la peau et prélève un frottis dans l’urètre ou dans le vagin. Dans le cas de relations sexuelles orales ou anales antérieures, des raclures sont prélevées sur les muqueuses du pharynx ou du rectum. Une condition préalable à la délivrance correcte du test biologique est une abstention de trois heures de la miction. Après avoir pris le matériau, il est coloré avec un colorant spécial et examiné au microscope (méthode microscopique) ou semé sur un milieu nutritif (méthode de culture).

En toute justice, il convient de mentionner des techniques plus avancées: la réaction de immunofluorescence (REEF), le dosage immuno-enzymatique (ELISA), la méthode de la réaction en chaîne de la polymérase (PCR). Ils sont plus exigeants en équipement et en personnel que les deux méthodes précédentes, ils sont donc utilisés moins fréquemment.

Traitement de la gonorrhée

Comme toute maladie infectieuse de nature bactérienne, la gonorrhée est traitée principalement avec des antibiotiques. Vous ne devez pas poser de diagnostic, ni «prescrire» vous-même un antibiotique. Afin de déterminer un traitement antibactérien adéquat, il est nécessaire de subir un examen approfondi avec un frottis et, si nécessaire, une échographie des organes pelviens. Les deux partenaires sexuels doivent être traités (si possible). Pour la période de traitement, le sexe est exclu. À la fin, une analyse en laboratoire de contrôle est requise. Ce n’est que par ses résultats que l’on peut juger du succès du traitement, et certainement pas par des sentiments subjectifs et l’absence de congé.

Et maintenant, en fait, parlons des préparatifs eux-mêmes. Pour le traitement de la gonorrhée, on utilise des antibiotiques du groupe fluoroquinolone (pefloxacine (abactal), loméfloxacine, ofloxacine, ciprofloxacine), des tétracyclines (doxycycline ou unidox), des macrolides (vilprafen, vilprafen, sumamed). Dans la gonorrhée chronique, les immunomodulateurs (pyrogenal, vaccin gonococcique inactivé), les biostimulants (extrait d’aloès liquide) sont présentés.

Comment se transmet la gonorrhée?

La gonorrhée est une maladie vénérienne qui affecte la membrane muqueuse des organes génitaux et d'autres parties du corps humain.

Une des questions principales sera: «Comment se transmet la gonorrhée? Il peut être transmis par contact sexuel, et pas seulement par voie vaginale. Cela peut être anal et oral. Cependant, il existe d'autres modes d'infection.

Cette maladie se développe dans la muqueuse et la détruit.

Les principales voies d'infection par la gonorrhée pour tous les âges et les sexes:

  1. Si une femme a eu un contact sexuel ou vaginal non protégé, alors l'infection à gonorrhée survient dans quatre-vingt quinze pour cent des cas. Cela se produit lorsque le partenaire sexuel d’une femme a une infection dans le système génito-urinaire. Plus de la moitié des femmes ne ressentent aucun malaise, même quand on sait avec certitude qu'elle est tombée malade. La maladie peut se développer "en silence", de sorte qu'une femme peut même ne pas être au courant de l'infection. Ainsi, elle, sans se douter, sera contagieuse pour sa partenaire. Si vous tardez à consulter un médecin, l’infection couvrira l’utérus et les ovaires.
  2. Un homme peut être infecté par un coup de la part de son partenaire sexuel avec un seul contact non protégé dans 20% des cas. Si le contact avec ce partenaire a été multiplié par quatre, le risque d'infection sera multiplié par quatre. Et tout cela parce que les hommes sauvegardent une structure spéciale du système génito-urinaire. Les infections sont beaucoup plus difficiles à pénétrer dans l'urètre masculin, lors des rapports sexuels, que chez la femme. Même si cela se produit, alors qu'il urine immédiatement après le rapport sexuel, il éliminera l'agent pathogène. Mais si le contact a lieu pendant la période de menstruation ou dans les premiers jours qui suivent, les chances d'être infecté augmentent.
  3. Les petits bébés sont infectés par leur mère pendant le travail. Il se manifeste sous la forme d'une inflammation du côlon, des voies respiratoires et des yeux. Parfois, même une intoxication par le sang était enregistrée. Les enfants plus âgés peuvent contracter l'infection d'un patient vivant avec eux dans la même maison. En d'autres termes, l'infection se produira par le biais du ménage.

Les principaux modes de transmission de la gonorrhée sont clairs, mais il convient de noter que le mode sexuel est le plus courant. Vous pouvez être infecté si vous avez des relations sexuelles sans préservatif, lorsque les fluides des partenaires entrent en contact.

Comment pouvez-vous attraper la gonorrhée?

Le plus souvent, il survient lors de relations sexuelles vaginales classiques non protégées, lorsque le sperme d'un homme malade pénètre dans le corps d'une femme. Mais un homme peut être infecté pendant les rapports sexuels pendant les menstruations.

En outre, il convient de noter que même sans insérer un membre dans le vagin, vous pouvez «détecter» cette maladie, qui se transmet de différentes manières.

Comment se passe l'infection oculaire?

Les yeux peuvent souffrir de gonorrhée, seulement dans les cas où une personne a une telle infection qui a affecté les organes génitaux. Dans la pratique médicale, il existe des cas où les médecins qui ont été en contact avec des patients atteints de blennorragie ont souffert d’une infection oculaire.

Il faut dire que la gonorrhée peut choisir différents modes de transmission, de sorte que certaines personnes sont infectées au quotidien, surtout si elles ne respectent pas les règles de l'hygiène personnelle.

Les nouveau-nés sont infectés par leur mère pendant l'accouchement (si la femme est malade à ce moment-là). C'est dangereux pour un bébé, car dans certains cas, il finira par devenir aveugle. Si vous ne traitez pas une infection oculaire, quel que soit l'âge de l'infection, des ulcères purulents apparaissent sur la cornée, ce qui conduit en outre à la formation d'une lésion visuelle.

Dans les maternités, il existe des moyens de prévenir la gonorrhée. Toutes les filles nées sont traitées avec les yeux et les organes génitaux avec une solution spéciale.

Comment attraper la gonorrhée?

Cette infection touche principalement les muqueuses à épithélium cylindrique, mais elle ne peut pas passer à travers l'épithélium squameux, il en existe un dans la gorge. Si une personne a une faible immunité, alors l'infection est possible. Par conséquent, l'opinion selon laquelle le sexe oral est sans danger avec cette maladie est fausse.

On sait de manière fiable que la gonorrhée se transmet de différentes manières. Il s'agit donc de la maladie vénérienne la plus fréquemment diagnostiquée.

Comment le sexe est-il transmis par un coup?

Tout le monde devrait comprendre que cette infection ne peut pas être en dehors de notre corps. Cependant, l'infection domestique se produira si, en parallèle avec une personne malade, utilisez un gant de toilette, une serviette ou un sous-vêtement.

Une personne peut être infectée s’il ya des pertes purulentes sur le bord d’une cuvette de toilette ou d’un pot pour bébé.

Chaque adulte doit connaître tous les modes d’infection par cette infection et en parler à ses enfants afin qu’ils puissent éviter l’infection. Pour savoir si l'infection se produit par la salive, vous devez déterminer dans quelle partie du corps l'infection se situe chez le patient. Il se développe principalement sur la membrane muqueuse des organes génitaux.

L'infection est rare sur la muqueuse buccale, mais peut survenir après un contact oral avec le patient. Ainsi, une personne est infectée par un baiser.

Une infection à gonorrhée ne peut pas sortir de la salive dans la bouche, car il s'agit d'une bactérie.

Une infection peut-elle être transmise par un baiser? En théorie, cela peut se produire, mais seulement avec un baiser profond, lorsqu'il y a échange de partenaires de fluide salivaire.

En médecine, la forme pharyngée de la maladie est isolée, ce qui affecte la gorge muqueuse. Cependant, pour son apparence doit correspondre à un certain nombre de conditions. Si nous parlons de pratique, les médecins pensent que cela n’est pas réaliste. L'infection n'est pas transmise de cette façon.

Si une personne a des rapports sexuels occasionnels fréquents, elle a besoin de savoir si une infection à gonocoque est transmise par un préservatif. La réponse sera comme suit. Si le produit ne présente aucun dommage, s'il est utilisé conformément à sa destination et si sa durée de vie n'est pas écoulé, il protégera contre les infections. Mais si le patient présente une forme extragénitale de la maladie, le préservatif ne sera d'aucune aide.

Comment pouvez-vous être infecté?

Beaucoup de gens se demandent souvent s'il peut y avoir une infection dans un étang. Il convient de noter que l'humidité sauve la vie du microbe pendant la journée, c'est donc en principe réel. Il peut pénétrer dans l'urètre et le vagin après avoir uriné dans l'eau, ce qui est hautement indésirable. En effet, à ce moment de l'eau de la rivière pénètre dans le milieu du corps.

Cependant, il faut dire que de tels cas de la maladie se produisent, pas aussi souvent que ceux dans lesquels les infections sont transmises dans les salles de bains ou les lavabos ordinaires.

Il est impossible de vérifier si les patients de la rivière ont été infectés. Parce qu'il y a un courant là-bas, et les échantillons prélevés ne donneront pas les résultats nécessaires. Si nous considérons un réservoir permanent, le risque d'infection augmente.

Comment se transmet la gonorrhée et est-il possible de l'obtenir?

Selon les statistiques des cliniques vénériennes, la gonorrhée est une maladie assez souvent diagnostiquée, qui est généralement transmise sexuellement. La gonorrhée provoque une inflammation des muqueuses des organes génitaux. En outre, la maladie peut affecter et détruire les muqueuses de la gorge, du nasopharynx et des yeux.

Dans la plupart des cas, l'infection se produit par contact anal, vaginal et oral avec la patiente.

Comment pouvez-vous attraper la gonorrhée

Comment les femmes sont-elles infectées?

Si une femme a un contact sexuel non protégé avec un homme infecté, le risque de contracter une gonorrhée est de 99%. Cependant, chez plus de la moitié des femmes infectées, les symptômes de la gonorrhée peuvent être partiellement absents. Le danger est que la maladie prenne une forme latente et que la femme, ignorant qu'il y a une infection dans son corps, peut devenir une source d'infection pour son partenaire sexuel.

Si la maladie est diagnostiquée trop tard, le risque de développer des complications augmente considérablement. L'infection affecte non seulement le vagin, mais également l'utérus, les trompes de Fallope et les ovaires. Pendant la grossesse, une infection peut affecter le fœtus.

L'infection se produit au moment de la livraison. Souvent, les femmes qui souffrent de clap ne sont pas capables de concevoir et de contribuer à un enfant. De plus, le risque de grossesse extra-utérine et de fausse couche en début de grossesse augmente considérablement.

Comment les hommes sont-ils infectés?

Contrairement aux femmes, chez les hommes, le risque d'être infecté par le déclencheur d'un orchestre sexuel infecté n'est que de 20%. Mais avec des contacts répétés non protégés, la probabilité d'infection est déjà de 80%.

Cela est dû à la structure des organes génitaux. L'agent causal est plus difficile à pénétrer dans l'urètre que par le vagin. En cas d’infection dans le canal, il peut être emporté pendant la miction.

Le pourcentage le plus élevé d'infection se produit lors d'un contact sexuel au cours du cycle menstruel avec un partenaire ou peu de temps après sa fin.

Comment les enfants sont infectés

L'infection de l'enfant est possible lors du passage dans le canal de naissance. En cas d'infection des muqueuses, une inflammation des voies respiratoires supérieures, de la cavité buccale, des yeux et du rectum se produit. Dans de rares cas, une intoxication par le sang est possible. Si un enfant vit dans la même maison qu’une personne infectée, le risque de contracter la gonorrhée dans des conditions de vie augmente considérablement.

Sur la base de ce qui précède, il apparaît clairement que la principale source d’infection possible est le contact sexuel avec une personne infectée.

Même un simple contact des organes génitaux, lorsque le pénis n'est pas inséré dans le vagin, peut entraîner une infection.

Gonoblene

Dans la gonorrhée des voies urinaires chez l'adulte et chez l'enfant, une infection des muqueuses des yeux peut survenir. De plus, les agents de santé impliqués dans le traitement des patients atteints de gonorrhée sont à risque.

Si vous ne respectez pas les mesures préventives et ne respectez pas les règles élémentaires d'hygiène, vous pouvez être infecté dans l'environnement domestique.

Le gonoblène, chez l’enfant comme chez l’adulte, peut provoquer des ulcères de la cornée et, s’il n’est pas guéri à temps, c’est un cataclysme. À des fins préventives, les enfants des maternités traitent leurs yeux avec des gouttes spéciales.

Pouvez-vous attraper une gonorrhée avec le sexe oral?

Le gonocoque est l'agent responsable de la blennorragie, capable de détruire les muqueuses, mais il est assez difficile pour l'agent pathogène de pénétrer dans l'épithélium stratifié, par exemple, comme dans le nasopharynx. Mais lorsque le corps est affaibli en raison d'une maladie ou pour un certain nombre d'autres raisons, l'agent pathogène peut attaquer la gorge. Dans ce cas, le sexe oral peut conduire à une infection à gonorrhée.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses façons d’infecter par la gonorrhée. De plus, cette maladie s’est répandue récemment.

Puis-je attraper une gonorrhée à la maison?

Il convient de préciser que l'agent ne meurt pas dans un corps non humain. Mais si une personne infectée vit dans une maison avec d'autres personnes, le porteur de l'infection, le reste de la famille doit suivre les règles simples d'hygiène: n'utilisez pas un gant de toilette et une serviette avec le patient. Si vous utilisez une toilette avec une personne malade, le risque d'infection augmente.

Les jeunes et les adolescents doivent savoir qu’une infection par la gonorrhée par la salive est presque impossible. Le plus souvent, l'agent pathogène vit dans la partie inférieure des voies urinaires. Dans la bouche de l'agent pathogène, la gonorrhée n'est pas retardée. Le récent contact bucco-génital avec le vecteur d’infection constitue une exception. Le gonocoque n'est pas un virus, il ne se transmet donc pas avec la salive.

Est-il possible d'avoir des tapeurs si vous embrassez une personne infectée?

On peut contracter la gonorrhée par la salive si on embrasse «un adulte» lorsque les partenaires échangent de la salive. Une des variétés de la gonorrhée est la pharyngite à gonocoque, le code d'infection se dépose sur la membrane muqueuse de la gorge. Mais pour l'infection dans la cavité buccale doit obtenir une quantité malade de gonocoques. Cependant, une forte immunité peut supprimer leur activité. Par conséquent, dans la pratique, cette forme de gonorrhée n’est pas courante.

La gonorrhée est-elle transmise par le biais d'un préservatif?

En cas de rapports sexuels occasionnels, un préservatif peut protéger contre la pénétration d'agents pathogènes. Mais ce n’est que si elle est de haute qualité que les règles d’utilisation sont observées et que sa durée de vie n’a pas expiré.

Puis-je attraper la gonorrhée par une fellation?

Si vous n'utilisez pas le préservatif, le risque d'infection sera assez élevé. Les bactéries se transmettent lorsque les muqueuses de la bouche et le pénis ou le vagin se touchent. Vous devez savoir que les méthodes de pénétration des gonocoques (comme toute autre maladie sexuellement transmissible) dans le corps incluent non seulement le sexe traditionnel, mais également le contact non protégé anal et oral.

C’est une erreur de croire que la transmission de maladies vénériennes n’a pas lieu pendant les relations sexuelles orales. Lorsque les muqueuses se touchent, les infections provoquant des maladies telles que la gonorrhée sont inévitables.

Est-il possible d'attraper la gonorrhée en nageant dans la rivière?

En dehors du corps humain, le gonocoque peut exister dans un environnement humide pendant la journée. C'est pourquoi il est hautement indésirable de satisfaire leurs besoins en eau de petite taille, car lorsque vous urinez dans le canal urétral, vous pouvez tirer de l'eau d'un lac ou d'une rivière. Dans le même temps, le pourcentage d'infection des saigneurs dans l'étang est faible.

Plus souvent, l’infection se produit lors de l’utilisation d’une salle de bains commune, d’un bain ou d’un lavabo. De plus, il est impossible de prouver que l'infection s'est produite dans un réservoir particulier, car l'eau change constamment de composition et de débit, ce qui explique pourquoi l'échantillon d'eau prélevé pour analyse ne sera pas fiable.

Il faut se méfier de la baignade dans un réservoir d'eau stagnante non renouvelée par l'écoulement, car de nombreux virus et bactéries l'habitent.

Mythes sur l'infection à gonorrhée

Mythe numéro 1 La gonorrhée est traitée avec des antibiotiques. Il vous suffit de savoir comment procéder pour pouvoir la guérir sans consulter votre médecin. Mais saviez-vous que si vous y allez seul, vous risquez que les gonocoques deviennent immunisés aux antibiotiques et que les traitements ultérieurs soient inefficaces.

Mythe numéro 2: blennorragie de Perebolev, vous pouvez devenir impuissant. Ce n'est pas vrai, la maladie guérie par le temps ne laisse pas de trace d'elle-même.

Mythe numéro 3 Lors du lavage avec un gant de toilette, l'infection n'est pas transmise! Vous pouvez être infecté uniquement si vous avez eu un contact oral, anal ou génital avec un porteur de la gonorrhée.

Mythe numéro 4 Vous avez utilisé les toilettes pour corriger leurs besoins dans un lieu public et vous pensez pouvoir «attraper» la gonorrhée? La probabilité d'infection par les bactéries du gonocoque est réduite à zéro.

Mythe numéro 5 Si vous êtes mordu par un chien errant, vous ne serez pas infecté non plus. Les chiens peuvent être porteurs d'infection, mais seulement d'une espèce différente - Neisseria canis, qui ne peut être adoptée par le corps humain.

Mythe # 6 Quand un échantillon de sang est prélevé, l'agent en cause n'est pas transmis, car il n'y a pas d'instruments sur les instruments traités à haute température. En dehors du corps humain, les gonocoques ne peuvent pas vivre plus d'une journée.

En outre, lorsqu'il est exposé au soleil, l'agent pathogène meurt. De plus, le gonocoque est affecté négativement par des températures supérieures à 56 ° C. Et lorsque vous prélevez du sang dans des hôpitaux pour la désinfection, utilisez des solutions spéciales. Ainsi, l'infection à gonorrhée en milieu hospitalier devient presque impossible. Comme indiqué ci-dessus, le gonocoque meurt à une température inférieure au corps humain. Les températures inférieures à 18 ° C sont désastreuses pour lui.

Mythe numéro 7: Lorsque vous utilisez les plats dans lesquels vous avez mangé ou bu un patient atteint de blennorragie, vous pouvez être infecté. Ce n'est pas vrai Pour l'infection dans la bouche d'une personne en bonne santé devrait obtenir la salive d'un patient atteint de gonorrhée, et en grande quantité.

Mythe numéro 8 Il est impossible d'utiliser les transports en commun pour attraper la gonorrhée, car l'agent pathogène ne vit que dans un environnement humide. Cela signifie qu'il est impossible d'être infecté en utilisant les objets et les objets du clap de maladie d'une personne. Pour qu'un gonocoque puisse pénétrer dans le corps d'une personne en bonne santé, il est nécessaire de pénétrer dans sa membrane muqueuse, ce qui n'est possible que par contact direct avec le vecteur de la bactérie.

Comment pouvez-vous attraper la gonorrhée?

La maladie inflammatoire infectieuse des voies urinaires chez l'homme était connue au IIe siècle av. heu Le célèbre docteur de l'Antiquité, Galen, lui donna le nom de "gonorrhée", ce qui signifiait cessation, se prenant pour un écoulement abondant de l'urètre pour du sperme.

Des siècles ont passé avant que l'agent pathogène de la gonorrhée soit isolé. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un microbe appartenant au groupe des diplocoques, ressemblant à deux grains de café, disposés par des côtés concaves. C'est arrivé en 1879. En l'honneur du scientifique qui a établi la cause de la maladie, il a été nommé gonocoque de Neisser. La maladie elle-même, causée par le gonocoque Neisser, la gonorrhée - est largement connue des gens comme un coup.

La question se pose involontairement: les signes de la maladie sont connus depuis longtemps, l'agent pathogène a été établi, les antibiotiques sont ouverts. Pourquoi chaque année plus de 200 millions de cas primaires sont enregistrés sur Terre? La raison réside peut-être dans les modes de propagation, les méthodes d’infection par ce micro-organisme.

Maladies sexuellement transmissibles

Aujourd'hui, la médecine connaît de nombreuses maladies appartenant au groupe des MST (maladies transmises principalement par contact sexuel). Le groupe des maladies vénériennes est mis en évidence. Ceux-ci comprennent:

  • La syphilis
  • Gonorrhée
  • La trichomonase.
  • Le chancre
  • Lymphogranulomatose vénérienne.

Le terme "maladies sexuellement transmissibles" a été introduit par le médecin français J. Betancourt en l'honneur de la déesse mythologique de l'amour de Vénus. Ainsi, il a été soutenu que la cause de l'occurrence réside dans des relations amoureuses intimes. Bien qu'il soit plus correct de ne pas parler d'amour, mais de promiscuité sexuelle. Par exemple, les guerres faisaient rage en Europe au cours des siècles passés. À l'arrière-garde, près des soldats, des commerçants vendaient des boissons, de la nourriture sans complication et souvent eux-mêmes. De retour à la maison après les combats, les soldats ont apporté à leurs épouses et à leurs épouses des "cadeaux" sous forme de maladies vénériennes.

Les rapports sexuels accidentels, souvent sous l'influence de l'alcool, ce qui réduit le contrôle de soi, conduit à une très probable infection par des maladies vénériennes.

Souvent, tout un groupe peut être transmis avec la gonorrhée. Selon les statistiques, jusqu'à 80% des cas de gonorrhée sont des infections mixtes. Il peut y avoir la syphilis, les trichomonas, le virus de l’herpès de type 2, la chlamydia, l’hépatite C et même le VIH.

Caractéristiques du gonocoque

Pour comprendre comment se transmet la gonorrhée, vous devez connaître certaines des caractéristiques de ce microbe. Habitat préféré:

  • Épithélium cylindrique du tractus urogénital (urètre, canal cervical).
  • La zone de l'anus et du rectum.
  • Vulve chez les filles et les patients âgés.

Gonococcus Neisser préfère exister à l'intérieur des cellules, peut-être à l'intérieur de Trichomonas. En raison de ses excroissances à la surface (pilam), il s’accroche aux cellules et pénètre à la fois à l’intérieur et à travers les canaux intercellulaires, provoquant une inflammation de l’utérus, des appendices et un petit péritoine pelvien.

Le gonocoque infecte la muqueuse oculaire, provoquant une conjonctivite, une iridocyclite. Il y a une défaite du pharynx, des amygdales. Les endocardites gonococciques, la méningite et les lésions des articulations du genou sont rarement observées.

Dans l'environnement externe gonokokk instable. Il meurt lorsqu'il est séché, dans un environnement savonneux, lorsqu'il est chauffé à plus de 56 degrés, sous l'influence de la lumière directe du soleil.

Dans les sécrétions muqueuses et purulentes, le microbe reste actif tout en maintenant l'humidité de l'environnement. Dans le sang meurt sous l'influence des propriétés bactéricides du sérum.

Source d'infection

Qui peut attraper la gonorrhée? Hommes, femmes et enfants. À tout âge.

La source d'infection est une personne malade. Rarement, cela se produit au stade aigu de la maladie. Depuis les manifestations cliniques sous la forme d'écoulement mucopurulent de l'urètre et du vagin, des brûlures et des démangeaisons des organes génitaux, les troubles urinaires (parfois sans larmes ne peuvent être urinés), et les rapports sexuels eux-mêmes sont souvent accompagnés de douleurs abdominales basses, n'ont pas d'intimité intime. Lors de la suppuration des glandes du vestibule, l’entrée du vagin est généralement fermée par une glande de Bartholin œdémateuse et enflammée. Avec la gonorrhée ascendante, symptôme d'intoxication générale, il est également peu probable qu'une forte fièvre soit motivée par des exploits sexuels.

Il convient de noter que dans 70% des cas, la gonorrhée est asymptomatique ou ne présente que des symptômes minimes. En outre, la période d'incubation de 3 à 5 à 20 à 30 jours, au moment de l'infection, mais en l'absence de signes de la maladie, suggère une activité sexuelle qui fait de cette personne une source d'infection.

Voies d'infection

Compte tenu de l'instabilité des gonocoques dans l'environnement extérieur et des préférences en matière d'habitat, la réponse à la question de savoir comment contracter la gonorrhée est évidente. 99% des modes de transmission de la gonorrhée sont sexuels. Puis-je attraper une gonorrhée en l'absence de relations sexuelles vaginales? Bien sûr que oui. La caresse orale, le sexe anal, l'utilisation d'un vibrateur commun et d'autres jouets sexuels sont similaires en termes de risque d'infection au contact sexuel traditionnel.

Sinon, comment peut-on transmettre le gonocoque?

  1. La plupart des patients reconnaissent le fait que le mode d'infection est sexuel, c'est le moins que l'on puisse dire, inconfortable, bien qu'il s'agisse du principal. Certains, se rendant compte de la claquement des mains, demandent conseil à leurs amis ou achètent eux-mêmes des antibiotiques à la pharmacie. C'est un chemin dangereux. En supprimant les symptômes, il transforme la maladie en une phase chronique menaçant d'exacerbation et de complications, notamment d'infertilité.
  2. D'autres tentent d'expliquer la gonorrhée par une infection quotidienne. Surtout viennent souvent sous le soupçon des bains, des saunas et des piscines. Comment pouvez-vous croire de telles explications? Bien sûr, si une personne n’est pas complètement formée aux techniques d’hygiène, elle peut s’asseoir sur un banc où une personne malade vient de s’asseoir et où sa décharge reste, s’il utilise un gant de toilette ou une serviette commune avec une personne malade, essuyant des endroits intimes, vous devrez accepter cette version.
  3. Les mamans sont les responsables de l'infection de leur nouveau-né lors de l'accouchement au cas où il n'y aurait pas eu de frottis vaginal avant la naissance.
  4. La transmission intra-utérine de l'infection au fœtus est controversée.

Et pourtant, à quel point le mode de vie domestique est-il réaliste? Est réel. La fille dort avec sa mère malade dans le même lit. Maman utilise sa serviette et son gant de toilette pour sa fille immédiatement après son usage personnel. Un cas de longue date d'infection de masse d'enfants à la maternelle par une nourrice, essuyant un tablier creux sur leur petit visage après s'être essuyé les organes génitaux après avoir uriné, est connu. Le résultat - une épidémie de rhinite.

La plupart des infections se caractérisent par la production de complexes immuns contre la maladie. Après avoir été malade une fois, par exemple, avec la rougeole, une personne n'en sera jamais malade. Ce n'est pas la gonorrhée. Infecté par la gonorrhée peut être répétée. L'immunité à cette infection n'est pas.

Traitement

Quelle que soit la voie d'infection, le traitement doit être effectué uniquement par un médecin. Avant le traitement, veillez à effectuer des tests de dépistage de la syphilis et du VIH.

Il est très important d’établir la source de l’infection et le sexe, en d’autres termes - de qui il a été infecté et de qui il a été infecté. Ils sont également soumis à un examen et à un traitement. Si la source de l'infection ne peut pas être établie, on prescrit au patient un contrôle sérologique pendant 6 mois ou un traitement préventif de la syphilis.

Après le traitement, il est important de s’assurer de l’absence de gonocoques. La guérison est donc toujours surveillée. Le patient est considéré comme guéri en l'absence de plaintes, de manifestations cliniques et de l'absence de gonocoque dans les frottis pris après provocation 7 à 10 jours après la fin du traitement par antibiotiques et tous les mois pendant 2 mois.

Les enfants de mères atteintes de gonorrhée doivent être examinés et traités.

Prévention

La nouvelle de la présence de gonorrhée ou de maladies vénériennes mixtes pour la plupart des familles est assez tragique et affecte négativement le psychisme des enfants. La règle la plus simple est de vous interdire les relations sexuelles occasionnelles. Les relations sexuelles dans le mariage ou avec un partenaire de confiance permanent sont un gage de sécurité.

Si cette règle n'est pas respectée, alors il est important de:

  • Utilisez un préservatif (bien qu’il ne donne pas une garantie à 100%).
  • Immédiatement après un rapport sexuel suspect, appliquez des agents bactéricides locaux.
  • Les apologistes des relations sexuelles libres sont invités à rendre visite au dermatovénérologue une fois par an sur six mois avec les tests nécessaires.
  • Les jeunes doivent éliminer le manque de connaissances sur la prévention des maladies sexuellement transmissibles et des MST, l’éthique des relations sexuelles.
  • En cas de détection de la gonorrhée, suivre un traitement par un spécialiste, aider à identifier la source de l'infection et les rapports sexuels, faire l'objet d'une surveillance de la guérison.

Les femmes enceintes doivent subir un examen obligatoire et un assainissement du tractus génital avant l'accouchement.

Gonorrhée: transmission, symptômes, traitement

La gonorrhée est la deuxième infection transmissible sexuellement la plus répandue après la chlamydia. Son agent pathogène, Neisseria gonorrhoeae, affecte principalement le système urogénital humain, en s’appuyant sur les muqueuses. Le plus souvent, il se trouve chez les femmes à un jeune âge. Une maladie non traitée comporte un risque de complications diverses et peut être fatale en raison d'une septicémie à gonocoque.

Gonorrhée: voies de transmission

La gonorrhée peut être infectée lors d'un rapport sexuel lors de tout rapport sexuel:

Important: la transmission au foyer n’est pratiquement pas possible, car le gonocoque ne vit pas à l’extérieur du corps plus de 4 heures. Pour une infection directe, il faut un certain nombre de bactéries elles-mêmes, qui pourraient pénétrer dans un organisme particulier, ce qui, dans la méthode du ménage, ne peut être fourni. Cela élimine l'infection par la gonorrhée par le siège des toilettes, la vaisselle, l'eau de piscine, les serviettes, le bain et autres objets courants.

Il est également souvent constaté une infection du nouveau-né lors de l'accouchement à travers le canal de naissance de la mère, qui se manifeste par une conjonctivite gonococcique.

Fais attention: Les statistiques indiquent qu'après un seul rapport sexuel avec un partenaire infecté, le risque qu'une femme soit atteinte de gonorrhée est pratiquement de 90%, tandis que les hommes ne le deviennent que dans 35% des cas. Cette situation est due à différentes caractéristiques physiologiques de la structure du système de reproduction des femmes et des hommes.

Gonorrhée: symptômes

La période d'incubation dure de 3 jours à 1 mois, mais le plus souvent jusqu'à 2 semaines. Selon le type de flux, la gonorrhée est chronique, plus de 60 jours après l'infection, et aiguë - jusqu'à 2 mois.

Les premiers signes de la gonorrhée sont des symptômes du système urinaire chez les deux sexes:

  • troubles de la miction accompagnés de douleur;
  • sensation de brûlure;
  • des démangeaisons;
  • écoulement purulent.

Aujourd'hui, très souvent, la gonorrhée présente un tableau clinique atypique en raison du fait qu'elle est formée dans le contexte d'une infection secondaire. Dans ce cas, l'infection mixte modifie quelque peu la période d'incubation, ce qui pose problème pour le diagnostic correct et le traitement approprié de la gonorrhée. En conséquence, sa forme chronique est souvent formée, ce qui est déjà diagnostiqué en présence de complications.

La gonorrhée chez les femmes

Les symptômes de la gonorrhée chez les femmes peuvent être absents ou avoir des symptômes communs, ce qui se produit dans 70% des cas.

Dans ce cas, le plus souvent une femme atteinte de gonorrhée porte les plaintes suivantes:

  • pertes vaginales (lourdes, épaisses ou aqueuses, du blanc au vert);
  • douleur dans le bas-ventre;
  • saignements non liés au cycle menstruel.

Les symptômes de la gonorrhée apparaissent généralement avant les menstruations. Ils se manifestent sous forme de cervicite, de vaginite et de proctite. La cervicite gonococcique et la vaginite se traduisent par des sécrétions, une dysurie, une douleur au côté ou au bas de l'abdomen sous une forme très aiguë qui dure environ 10 jours. Une femme sur cinq a une infection à la hausse lorsque les bactéries se propagent dans les organes génitaux. Ceci est facilité par des facteurs de causalité tels que l'avortement, la menstruation, le dispositif intra-utérin, l'accouchement. En conséquence, le patient développe une endométrite aiguë ou une salpingite. Le pronostic le plus négatif après une salpingite est la stérilité due à la cicatrisation des trompes de Fallope, à une grossesse extra-utérine ou extra-utérine et à une fausse couche.

Fais attention: Lors de sa propagation dans tout le corps, la gonorrhée peut également toucher d'autres organes: cœur, articulations, peau, reins, cerveau, muscles, foie, os, sepsie.

On observe également des symptômes communs de la gonorrhée:

  • des nausées;
  • se sentir mal;
  • douleur dans l'abdomen;
  • selles molles;
  • condition subfébrile;
  • cycle menstruel perturbé.

La gonorrhée chez les hommes

Les symptômes principaux de la gonorrhée chez les hommes de sexe fort sont les écoulements du pénis (lourds, blancs ou jaunes), qui laissent des traces sur les sous-vêtements.

Si la maladie n'est pas traitée, elle se propage de manière ascendante et peut pénétrer dans les testicules. En provoquant des processus dégénératifs irréversibles en eux. L'uréthrite aiguë est une clinique typique pour la gonorrhée chez les hommes. Il se manifeste 2 à 5 jours après un rapport sexuel non protégé. Un homme se plaint de troubles de la miction et de la décharge. De par la nature de l'écoulement, la gonorrhée se différencie le plus souvent de la chlamydia, car au début, elles deviennent gluantes et minces, mais après un jour ou deux, elles deviennent purulentes et deviennent beaucoup plus grosses.

Fais attention: en raison du fait que l'évolution de la gonorrhée chez l'homme peut être asymptomatique, elle devient souvent la source de la propagation de la maladie.

Diagnostics

Malgré les symptômes plutôt aigus de la gonorrhée, vous ne pouvez le confirmer qu'avec des méthodes de laboratoire après avoir consulté un spécialiste. L'examen pour la gonorrhée comprend les éléments suivants:

  • Examen médical. Après avoir recueilli l'anamnèse et clarifié les plaintes, le médecin mène une enquête. Au cours d'un examen bimanuel et à l'aide d'un miroir, un gynécologue déterminera le processus inflammatoire chez une femme: hyperémie des muqueuses vaginales, enflure au niveau de la bouche de l'urètre, cervicite, écoulement abondant et purulent.
  • Diagnostic de laboratoire.

Pour confirmer la gonorrhée à l'aide de méthodes de laboratoire, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Analyse des sécrétions extraites de l'urètre - frottis sur la gonorrhée.
  2. Débit d'ensemencement du canal cervical, du pharynx, de l'urètre, du rectum, du vagin. Cette analyse est la plus précise et prend environ 7 jours. Il est le plus souvent prescrit pour la gonorrhée chez les femmes.
  3. Réaction en chaîne de la polymérase. Ceci est un diagnostic ADN qui permet la détection de l'agent pathogène dans les 1-2 jours avec une précision de 95%.

Important: le frottis sur le gonocoque ne peut détecter la maladie que chez 60% des femmes atteintes de gonorrhée et chez 90% des hommes. Dans ce cas, la méthode la plus informative est l’ensemencement des sécrétions ou la méthode PCR.

Traitement de la gonorrhée

Important: si vous soupçonnez une gonorrhée, il est extrêmement dangereux de se soigner soi-même. Seul un médecin peut diagnostiquer correctement et choisir un traitement adéquat. Les complications les plus fréquentes de la gonorrhée sont la stérilité et l’impuissance.

Le traitement de la gonorrhée est la prescription d'antibiotiques. Le médicament est sélectionné en fonction de la gravité des symptômes et de l'état du patient. Le représentant du groupe des céphalosporines et des fluoroquinolones est le plus souvent battu.

Le succès du traitement de la gonorrhée dépend du traitement antibiotique, du dosage et de la durée de réception appropriés. En cas d'intolérance aux antibiotiques, les sulfamides sont prescrits. En parallèle, si nécessaire, le schéma de traitement comprend l'immunothérapie, les préparations locales (pommades, gels, pâtes), ainsi que la physiothérapie (UHF, bains).

Il est important de ne pas interrompre le traitement après le début de l'investissement car, dans ce cas, le gonocoque n'est pas complètement éliminé, il devient simplement latent et progresse de manière chronique. Dans ce cas, l'agent pathogène peut développer une résistance aux antibiotiques, à la suite de quoi le gonocoque devient caché, et il est beaucoup plus difficile de diagnostiquer correctement par la suite. Après avoir terminé le cours, assurez-vous de repasser un frottis sur le gonocoque.

Les médecins recommandent également de suivre les recommandations générales suivantes pendant le traitement:

  • Respect strict de l'hygiène personnelle.
  • Bien se laver les mains après avoir utilisé les toilettes.
  • Suivez un régime de forte consommation pendant le traitement.
  • Il est interdit aux hommes d'extraire le pus de l'urètre afin d'éviter la propagation de la gonorrhée.
  • À exclure du menu du jour, épicé et salé, de l’alcool.
  • Ne pas utiliser la piscine.
  • Vous ne devriez pas faire du vélo, vélo d'exercice.
  • L'exclusion d'effort physique intense.

La gonorrhée chez les hommes est traitée par un urologue ou un vénéréologue, chez la femme par un gynécologue.

Fais attention: la médecine moderne est parfaitement capable de soigner la gonorrhée, mais à condition que le patient adhère à toutes les recommandations médicales, prenne des médicaments et respecte les règles de l'hygiène personnelle.

Prévention de la gonorrhée

La prévention de la gonorrhée consiste à suivre des méthodes simples mais efficaces pour la prévenir:

  • partenaire sexuel régulier;
  • rejet du sexe occasionnel;
  • utilisation régulière du préservatif;
  • visite chez le médecin aux premiers symptômes alarmants.

Pour plus d'informations sur les principales difficultés liées au traitement de la gonorrhée associée aux mutations du gonocoque, aux symptômes de la gonorrhée et aux mesures préventives, vous recevrez en visionnant cette vidéo:

Julia Viktorova, obstétricienne-gynécologue

20 677 vues totales, 4 vues aujourd'hui

Comment se transmet la gonorrhée - les voies d'infection possibles

La gonorrhée est une maladie vénérienne dangereuse. En cas de traitement intempestif ou illettré, des complications graves se développent, notamment une infertilité irréversible. Contrairement à l’opinion existante, non seulement une personne ayant une vie sexuelle promiscue peut être infectée. Il existe plusieurs méthodes domestiques de transmission de la gonorrhée. Par conséquent, chaque personne doit en garder le souvenir et prendre toutes les mesures préventives.

Caractéristiques de l'agent pathogène

La blennorragie ou, comme on l'appelle chez les gens ordinaires, le claquement des mains, se développe à la suite de la pénétration de gonocoques dans le corps humain. Ces agents pathogènes se propagent rapidement dans le système urogénital et provoquent des effets néfastes sur la santé.

Ils peuvent être localisés dans les parties suivantes du corps: le rectum et la région de l'anus, la vulve, l'urètre, le canal cervical, la région du nasopharynx et les yeux.

Les gonocoques peuvent exister dans l'espace intercellulaire ou être intégrés dans les cellules du corps. Cela leur aide une structure spéciale. Ils ont des excroissances particulières avec lesquelles ils s'accrochent aux tissus et se déplacent rapidement. Dans certains cas, ils sont absorbés par d'autres microorganismes, par exemple Trichomonas. Après un traitement contre la trichomonase, les gonocoques se retrouvent à l'extérieur et un mouchoir se développe.

Les gonocoques peuvent exister dans l'environnement externe. Leur mort survient lorsqu'ils sont chauffés à des températures supérieures à 56 degrés, ainsi que lorsqu'ils sont exposés à la lumière directe du soleil.

Ces microorganismes ne tolèrent pas les environnements secs. Peut rester actif dans le mucus et d'autres sécrétions biologiques tant qu'ils restent humides. Selon des études récentes, l’infection affecte le plus souvent le beau sexe. Lors de contacts sexuels non protégés avec un partenaire infecté, jusqu'à 98% des femmes sont infectées. Chez les hommes, ce chiffre atteint à peine 50%.

Infection pendant les rapports sexuels

La principale voie d'infection par une telle infection est le sexe non protégé. Et cela peut arriver avec toutes les formes de relations sexuelles avec un partenaire infecté. La pénétration complète est facultative. La gonorrhée est transmise même pendant les caresses.

Les femmes deviennent plus rapides que les hommes. Ce fait est dû aux caractéristiques des organes génitaux. La structure pliée du vagin facilite la pénétration rapide de micro-organismes dans le col de l'utérus. De plus, éliminer tous les micro-organismes ne réussira pas, même à condition que le picotage soit terminé à la fin des rapports sexuels.

Chez les hommes, la probabilité de tomber malade est plus faible car il est difficile pour les micro-organismes de pénétrer à l'intérieur du corps. L'ouverture de l'urètre est trop étroite. Si les gonocoques parviennent néanmoins à pénétrer dans l'urètre, ils seront lavés avec le sperme lors de l'éjaculation. Les infections à la gonorrhée peuvent être évitées si, après le rapport sexuel, un homme va aux toilettes. Néanmoins, le risque de tomber malade est suffisamment important.

La gonorrhée chez les femmes est aggravée pendant la menstruation. Les microorganismes commencent à se comporter plus activement. Par conséquent, la probabilité d'infecter un partenaire lors d'un rapport sexuel à ce moment-ci augmente plusieurs fois.

Le transfert de gonorrhée lors de relations sexuelles orales n’est pas non plus exclu. Le gonocoque n’est pas aussi facile à pénétrer dans les tissus résistants du nasopharynx. Mais si le corps humain est affaibli et que ses fonctions protectrices sont réduites, alors l'infection devient plus facile à propager. Par conséquent, une infection par le sexe oral est probable.

Voies domestiques d'infection

Les gens se demandent souvent s'il est possible de contracter la gonorrhée à la maison. Malgré la faible viabilité des micro-organismes, ceux-ci peuvent exister pendant quelque temps en dehors du corps humain. Il existe les moyens suivants pour transmettre la gonorrhée:

  • L'utilisation des effets personnels d'une personne infectée. Le transfert de micro-organismes est possible grâce aux serviettes, au linge de lit, aux débarbouillettes et aux accessoires de rasage. Si un tel membre de la famille a un tel diagnostic, les experts recommandent de lui attribuer un morceau de savon séparé, qui est retiré des brosses à dents.
  • La gonorrhée peut être détectée lorsque vous utilisez les vêtements de quelqu'un d'autre. Il est formellement interdit de porter des pantalons, des jupes et surtout des sous-vêtements de malade.
  • Une des façons dont vous pouvez obtenir un coup, cela devient - utilisez une seule toilette. Les toilettes peuvent devenir un terrain fertile pour les bactéries. Ce mode de transmission de la gonorrhée doit être craint principalement par les femmes.
  • Le moyen le moins dangereux de contracter la gonorrhée est de visiter des lieux publics. Aujourd'hui, de plus en plus de cas d'infection sont enregistrés dans le bain, la piscine, le sauna. S'il y a une personne infectée parmi les visiteurs, alors tout le monde est en danger.
  • Passez le coup et à travers les plats et les couverts communs. Dans ce cas, les gonocoques se déposent dans le nasopharynx. Selon le tableau clinique, la maladie ressemblera à un mal de gorge.
  • Dans de rares cas, l'infection à gonorrhée survient lors d'une baignade dans un étang. Les plus dangereux sont les lacs aux eaux stagnantes.
  • Souvent, l’infection se produit lorsqu’on s’embrasse avec une personne malade. De cette façon, la pharyngite à gonorrhée peut être transmise. Dans le même temps, l’infection se propage rapidement dans tout le pharynx. Pour l'infection, vous avez besoin d'un nombre suffisant de gonocoques. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent contracter la maladie.

Malgré la diversité des moyens de contracter la gonorrhée, le plus probable est le rapport sexuel non protégé. Mais ne désespérez pas immédiatement. Avec un programme de traitement approprié, une guérison rapide est possible.

Le diagnostic opportun joue un rôle clé dans la thérapie. Par conséquent, lors de la détection des premiers signes de la maladie, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin.

Infecter les enfants

Même les bébés ne sont pas assurés contre la maladie. La façon habituelle dont les nourrissons sont infectés par la gonorrhée passe par le canal de naissance d'une mère malade. Les gonocoques sont plus souvent transmis aux filles, ce qui est associé aux caractéristiques structurelles du corps. Les micro-organismes transmis peuvent affecter les organes génitaux, ainsi que les yeux et le nasopharynx. En cas de détection tardive de la maladie ou de traitement analphabète, l'enfant peut développer une cécité.

Pour éviter un tel problème aidera le passage rapide d'une femme enceinte à tous les examens médicaux nécessaires. Si vous identifiez une pathologie, vous devez être traité à temps. Surtout, vous devez surveiller les relations sexuelles. Elle peut facilement être transmise par une mère malade à la maladie et le traitement demandera beaucoup de temps et d’efforts.

Dans les institutions médicales modernes, les spécialistes utilisent des techniques de prévention pour prévenir les infections. Un enfant nouveau-né est traité avec les organes génitaux et les yeux avec une solution spécialisée.

Quels sont les symptômes pour identifier la gonorrhée?

Une fois que vous avez compris comment transmettre la gonorrhée, vous devez décider de l’ensemble des symptômes associés à la maladie. Plus la maladie est détectée tôt, plus les chances de guérison sont rapides. La période d'incubation peut aller de 2 à 14 jours.

Chez l'homme, la maladie peut se manifester avec les symptômes suivants:

  • La manifestation de l'urétrite - un processus inflammatoire localisé dans l'urètre. Il y a une gêne, une douleur pendant la vidange de la vessie, une séparation des sécrétions purulentes.
  • Si un homme attrape une gonorrhée et ne commence pas le traitement à temps, une prostatite apparaîtra bientôt. Le scrotum gonfle, il y a une douleur abdominale intense, les sensations désagréables augmentent avec l'érection.

Les symptômes les plus courants chez les femmes sont les suivants:

  • L'apparition de pertes purulentes du vagin.
  • Le processus inflammatoire localisé dans la vessie.
  • Rougeur des surfaces muqueuses vaginales.
  • Douleur dans le bas-ventre.

En connaissant la gonorrhée, son mode de transmission et de manifestation, vous pouvez réduire le risque de symptômes de la maladie. Si des signes négatifs apparaissent, contactez votre médecin immédiatement.

Méthodes préventives

Dans la gonorrhée, les modes de transmission sont nombreux. Les gonocoques sont souvent transmis à des personnes irresponsables pour leur santé. Les précautions aideront à éviter les excuses sexuelles et domestiques:

  • Pendant les rapports sexuels, veillez à utiliser un préservatif. C'est l'une des mesures de protection les plus efficaces.
  • La méthode principale, comme le clap transmis, devient le sexe promiscuous. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller de près la santé de leurs partenaires. Abandonnez les connexions en désordre.
  • S'il y a eu des relations sexuelles avec un homme dont la santé est incertaine, les experts recommandent immédiatement après l'acte de procéder à une prophylaxie médicamenteuse. Les médicaments et leur posologie doivent être choisis exclusivement par un médecin.
  • Chez les hommes, le fait de vider la vessie immédiatement après un rapport sexuel aidera à prévenir la maladie. Les femmes sont montrées en utilisant des onguents intravaginaux spécialisés.
  • Subir régulièrement des examens médicaux. Ils aideront à identifier toutes les pathologies en temps opportun. Dans une telle situation, le développement de complications ne se produira pas.
  • Il ne faut jamais oublier que la gonorrhée affecte les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Par conséquent, il est nécessaire de prendre toutes les mesures nécessaires pour maintenir les fonctions de protection de votre corps au bon niveau. Dans le régime alimentaire devrait être une quantité suffisante de fruits et légumes. Essayez de marcher davantage au grand air et de faire du sport. Le moyen le plus courant de renforcer le système immunitaire consiste à utiliser des complexes de vitamines et de minéraux. Mais les médicaments ne doivent être choisis qu'après consultation d'un spécialiste.

La réponse à la question de savoir si la gonorrhée est transmise de manière domestique est clairement affirmative. L'infection est possible par contact avec un malade ou ses biens. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller de près l'état de votre santé, afin d'éviter des relations sexuelles potentiellement dangereuses et de respecter toutes les précautions.