Principal
Prévention

Kyste de la prostate chez l'homme - Ce que vous devez savoir

Selon les statistiques de l'OMS, une pathologie telle qu'un kyste de la prostate est retrouvée chez 20% des hommes. Il s'avère que chaque cinquième homme est confronté à ce problème. La question de ce qu'est un kyste de la prostate est loin d'être vide. Dans l'article, vous trouverez la réponse. Nous vous expliquerons également les causes de la pathologie, les symptômes les plus frappants et les méthodes de traitement. Vous apprendrez à quel point un kyste est dangereux pour la vie, regardez des photos et des vidéos sur le sujet.

Informations générales sur la pathologie

Un kyste est une cavité dans les tissus d'un organe doté de parois et rempli de liquide. Chez l'homme comme chez la femme, la pathologie a une forme congénitale et acquise. Dans le premier cas, un kyste est formé en raison de défauts dans la formation d'organes dans l'utérus ou au début de l'âge. Le kyste de Muller appartient à cette catégorie, qui survient le plus souvent sans symptômes ou avec des troubles mineurs de la miction. Quant à la pathologie acquise, son apparition est provoquée par l'apparition d'un obstacle à la sortie des fluides physiologiques.

Dans notre cas, il s’agit d’un kyste de rétention de la prostate. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une pathologie acquise due à une violation de la sécrétion de prostate. Avec diverses tumeurs, la prostatite chronique, la formation de calculs dans le corps sont des canaux microscopiques bloqués. Une cavité se forme dans l’organe, qui est rempli de liquides secrets et autres.

Selon les causes, les kystes de la prostate sont divisés en fonction des caractéristiques suivantes:

  • inflammatoire - dans la prostatite aiguë ou d'autres foyers d'inflammation dans les tissus environnants;
  • purulentes - ressemblent à des abcès, apparaissent en raison de l'accumulation de leucocytes dans la cavité;
  • infectieux - causé par diverses microflores pathogènes, y compris les infections sexuellement transmissibles;
  • unique - la capsule est localisée à un endroit, par exemple le kyste de la prostate utérine;
  • les multiples cavités se fondent dans un seul groupe ou sont situées sur différentes parties du corps;
  • faux - formé en raison de l'expansion de l'un des lobes de la prostate, souvent - en HBP.

Causes du kyste de la prostate et facteurs provoquants:

  1. Activité sécrétoire renforcée dans le corps.
  2. La formation de calculs dans la glande - prostatite calcique.
  3. Hyperplasie bénigne de la prostate.
  4. Cancer de la prostate.
  5. Prostatite d'étiologie et de stades divers.
  6. Blessures.

Il convient de noter que même la pathologie décrite chez les hommes en bonne santé Avec les petites tailles (2-5 mm), la maladie ne cause pas d'inquiétude. La présence d'un kyste est découverte par hasard, lors de l'examen en raison d'une autre maladie.

Selon la CIM-10, un kyste de la prostate peut être classé dans la catégorie N-41 - maladies inflammatoires. En fait, la pathologie a une image similaire avec un abcès de la prostate, qui porte le code N 41.2. La seule différence réside dans la nature du fluide (avec un abcès, la cavité est remplie de pus).

Quels symptômes indiqueront un homme sur la pathologie

Dans la plupart des cas, les kystes ne causent pas de gêne à la personne et ne menacent pas la vie. Pour les petites tailles, asymptomatique. La situation s'aggrave s'il n'y a pas de traitement nécessaire. Dans ce cas, le kyste grossit, serre les canaux et les vaisseaux, touche les fibres nerveuses.

Un homme ressent les signes suivants:

  • problèmes de miction - dépendent de l'emplacement de la tumeur;
  • douleurs de gravité variable - le plus souvent au périnée, à l'anus, ainsi que pendant la miction et l'éjaculation;
  • éjaculation précoce;
  • impuissance ou érection faible;
  • avec un processus complexe - une augmentation de la température corporelle.

Les mêmes symptômes sont un adénome de la prostate, une prostatite chronique ou aiguë, d'autres modifications et pathologies de l'organe. Parce que la présence d'un ou de plusieurs de ces symptômes ne donne pas de raison de dire qu'un kyste est apparu. Un diagnostic précis ne peut être établi qu’après un examen complet de l’homme.

Diagnostic de kyste de la prostate

Comment pouvez-vous déterminer la présence de kyste de la prostate? Pour ce faire, le médecin utilise diverses techniques pour confirmer ou infirmer les soupçons. Premièrement, s’il n’ya pas de contre-indication à un examen rectal, l’urologue palpera l’organe. En présence de nodules (cônes) compactés et élastiques, vous pouvez effectuer un diagnostic préliminaire. Cette technique ne donnera des résultats que si le kyste est localisé à la surface de l'organe faisant face au rectum.

Après un diagnostic préliminaire, un certain nombre d'examens instrumentaux seront nécessaires:

  1. Échographie transabdominale ou transrectale (TRUS). La méthode de diagnostic la plus efficace, qui permet à l’image sur le moniteur d’identifier les kystes, leur localisation, leur structure et leur taille.
  2. Examen du sang, de la sécrétion de la prostate, de l'urine, du spermogramme
  3. Dans de rares cas, une biopsie est réalisée à des fins de diagnostic.

Le médecin détermine la nécessité d’une méthode de diagnostic particulière. Pour dire exactement quels tests devront passer - c'est impossible. Avec confiance, nous pouvons parler de la direction de l'échographie ou du TRUS. Les analyses de sang et d'urine pour l'analyse biochimique sont également incluses dans la liste obligatoire des mesures de diagnostic. Le reste - clarifiez le diagnostic si nécessaire.

Traitement de kyste de la prostate

Si la taille de la pathologie est petite, aucun traitement n'est prescrit. Le médecin recommande à un homme de subir des tests afin de surveiller l'état du kyste. La fréquence des contrôles est différente, à la discrétion de l'urologue. Peut-être une fois tous les 6 mois ou plus.

Si, au cours de l'examen, il était possible d'établir la cause de l'apparition de la pathologie, un traitement médicamenteux est alors prescrit. En cas de kyste d'origine infectieuse, le médecin choisira des antibiotiques qui agissent de manière préjudiciable sur le type d'agent pathogène. Peut-être la nomination de remèdes symptomatiques visant à soulager la douleur et la normalisation de la miction.

Avec une augmentation de la pathologie en taille, le médecin peut faire référence à une ponction. Au cours de cette procédure, une aiguille creuse est insérée dans la cavité du kyste, avec laquelle le contenu de la «poche» est pompé. Le liquide sera envoyé pour examen microscopique, afin de déterminer plus précisément la nature et les causes du kyste. Si la pathologie a une chambre, des solutions spéciales sont injectées à travers la même aiguille pour provoquer une sclérose des parois de la capsule et un collage ultérieur. Cependant, une telle procédure ne donne pas l'effet souhaité si le kyste a une structure cellulaire (la cavité a des partitions internes).

L'opération est attribuée en dernier recours. Habituellement, si le kyste atteint 9 mm et menace les fonctions vitales du corps. Dans le même temps, le médecin supprimera la pathologie elle-même ou capturera les tissus de l'organe adjacent. Actuellement, la résection transurétrale est possible. Il s'agit d'une méthode douce dans laquelle toutes les manipulations sont effectuées à travers l'urètre sous contrôle visuel.

Questions populaires sur la pathologie et leurs réponses

Les hommes chez qui on a diagnostiqué un kyste de la prostate s'intéressent à la qualité de vie, aux mesures correctives possibles et aux conséquences. Nous avons préparé des réponses aux questions les plus pertinentes.

Est-il possible de masser la prostate avec un kyste

La nécessité d'un impact physique dans les maladies est déterminée par le médecin. Un massage avec un kyste n'est pas souhaitable. Les parois minces de la cavité peuvent être endommagées, ce qui entraîne la libération de fluide dans les tissus et les cavités adjacents. D'autres conséquences sont difficiles à prévoir: d'une augmentation de la taille des kystes à l'apparition de foyers d'infection dans la cavité pelvienne.

Les charges physiques sont-elles acceptables?

Lorsque le kyste interdit les squats pointus, soulever des poids. Il est conseillé d'abandonner les sports extrêmes. Mais la course facile, la marche, l’exercice en profiteront. Après l'exercice, la circulation sanguine est améliorée, le métabolisme est normalisé et la congestion des organes pelviens est évitée. Tout cela contribue au traitement de la pathologie.

La pathologie mène-t-elle à l'infertilité?

Lorsque observé par un professionnel de la santé, le risque de développer une infertilité due à un kyste est minimisé. Le problème peut être dû à une augmentation de la pathologie et à une compression du canal déférent. Un examen régulier révélera une menace, une ponction ou un traitement chirurgical sera effectué et la perméabilité des vaisseaux sera restaurée. Mais avec le traitement indépendant du kyste, le risque de développement d'infertilité est élevé.

Est-il possible d'être traité avec des remèdes populaires

La médecine traditionnelle n’est efficace qu’avec la connaissance des causes d’une maladie donnée. En outre, de nombreuses recettes comportent un certain nombre de contre-indications et ne conviennent pas à tous les hommes. Le médecin peut prescrire des décoctions d'herbes comme tonique. Dans tous les cas, avant de traiter avec des méthodes non conventionnelles, consultez votre urologue et écoutez ses recommandations.

Quelles sont les conséquences d'un kyste de la prostate

Si vous consultez un médecin et suivez un rendez-vous, il n'y a pas de conséquences graves. Danger de mort consiste à ignorer les symptômes et à essayer de se soigner soi-même. Les complications les plus fréquentes sont:

  • ouverture de la cavité, infection des organes les plus proches;
  • rétention urinaire aiguë;
  • compression et courbure des vaisseaux de la prostate;
  • atrophie de l'organe.

Le kyste cause-t-il le cancer de la prostate?

Oui, la pathologie peut évoluer en cancer kystique de l'organe. Dans ce cas, le médecin sur les résultats de l'échographie portera une attention particulière à la courbure des parois de la capsule. Une autre caractéristique désagréable est la croissance tumorale rapide, par rapport à la forme habituelle.

Nous nous empressons de rassurer - le cancer de la prostate kystique est rarement diagnostiqué.

Conclusion

Vous savez maintenant ce qu'est un kyste de la prostate et à quel point il est dangereux pour la vie. Pour prévenir l'apparition de pathologies, suivez les règles élémentaires:

  1. Mener une vie saine
  2. Arrêtez de fumer et de l'alcool.
  3. Exclure les rapports sexuels non protégés.
  4. Ne pas se soigner soi-même.

En cas de signes indiqués dans l'article, consultez immédiatement un médecin. Avec les petites tailles, le kyste est facilement traitable, des pathologies de 9 mm ou plus apparaissent.

Kyste de la prostate: causes, facteurs de risque et méthodes de traitement

Dans la littérature médicale, un kyste s'appelle la cavité pathologique formée dans les tissus ou les organes. Traduit du grec "kyste" signifie une bulle. Une des variétés de tumeurs kystiques est un kyste de la prostate. Cette pathologie est difficile à attribuer à la catégorie des rares, mais elle ne peut pas être qualifiée de malaise régulier, car elle est observée chez 20% des jeunes hommes de 25 à 40 ans. Sur ces 20% dans 10% des cas, l'affection est d'origine génétique ou congénitale et dans 10% des cas, elle est acquise. La majeure partie du kyste de la prostate acquis est une complication de diverses maladies de la prostate, une nature inflammatoire, généralement une prostatite aiguë ou chronique.

Causes des formations kystiques de la prostate

Le kyste de la prostate chez l'homme résulte d'un ensemble de raisons qui entraînent une augmentation de la sécrétion dans la prostate, dont une partie reste à l'intérieur de la prostate, ce qui entraîne son augmentation, ce qui entraîne une diminution du canal et perturbe l'excrétion naturelle du suc de la prostate.

La probabilité de formation de formations kystiques sur la prostate est accrue sous l'influence des facteurs suivants:

  • lors de rapports sexuels trop actifs avec des changements fréquents de partenaires;
  • avec une vie sexuelle irrégulière ou pas du tout;
  • conditions défavorables de l'activité professionnelle: sédentarité, haltérophilie et exercice excessif;
  • adénome de la prostate, prostatite aiguë ou chronique;
  • gonflement de la prostate, obstruction du canal prostatique ou augmentation du tissu fibreux.

Classification et types de kyste prostatique

Conventionnellement, les kystes de la prostate sont généralement divisés en deux grands groupes: acquis et congénital. Les kystes acquis se forment sur le fond des désordres de santé masculins standard. Dans les formes congénitales de la maladie peuvent être différents types de déviations dans le développement des organes génitaux.

Les kystes de la prostate sont acquis et congénitaux

Les lésions congénitales ont la forme de larmes ne dépassant pas 4 cm et sont localisées à la base de la prostate. En outre, ils se caractérisent par les caractéristiques suivantes:

  • formations à parois épaisses de structure homogène constituée de plusieurs chambres;
  • accompagné de cryptorchidie et hypospadias.

Les néoplasmes kystiques acquis sont uniques, leur taille ne dépasse pas 2,5 cm.Un liquide visqueux de couleur brunâtre, jaune grisâtre est recueilli à l'intérieur du néoplasme, moins souvent il est incolore. Dans la pratique clinique, il existe des cas où le processus kystique peut contenir jusqu'à 1 litre d'une substance liquide et où le kyste lui-même est assez volumineux. Dans ce contexte, la question de savoir si un kyste sur la prostate est dangereux est tout à fait naturelle. Lors du diagnostic des tumeurs kystiques, de nombreux hommes se posent cette question, principalement pour savoir si le sexe est possible dans la vie à l'avenir et s'il ne provoquera pas l'impuissance.

Revenant à la question de la classification, ils distinguent également, en fonction des caractéristiques des formations kystiques, les types suivants de celles-ci diffèrent également:

  • unique et multiple;
  • infectieux et non infectieux;
  • inflammatoire et non inflammatoire;
  • faux et vrais kystes.

C'est la liste principale des types de formations kystiques sur la glande prostatique.

Symptômes de formations kystiques

La prostate à processus kystique se caractérise par une apparence élargie. En outre, à différents stades de la formation du processus, il s'accompagne des symptômes suivants:

  • mictions fréquentes, ainsi que mictions intermittentes en petites portions;
  • envie fréquente la nuit;
  • miction difficile et persistante;
  • le flux d'urine est faible;
  • douleur dans la région pelvienne et douleur à l'aine;
  • augmentation périodique sans cause de la température corporelle à 37 degrés;
  • éjaculation retardée, accompagnée de sensations désagréables;
  • dysfonction érectile et impuissance.

Le danger de cette maladie est que les symptômes peuvent être complètement absents aux premiers stades du processus, ce qui complique considérablement le traitement ultérieur du kyste.

Diagnostic et choix des méthodes de traitement

La définition opportune d’un kyste dépend en grande partie de la compétence et de l’attention du médecin traitant. À de nombreux égards, les symptômes caractéristiques des formations kystiques sont également caractéristiques d'autres affections de la prostate. Par exemple, ils ressemblent à la prostatite. Par conséquent, il est difficile pour les médecins d'établir un diagnostic basé uniquement sur l'analyse des plaintes du patient. Pour déterminer la présence de l'éducation sur la glande peut être à la palpation ordinaire. Il est à noter que dans la majorité des cas, un kyste de la prostate chez l'homme est détecté de cette manière lors de contrôles de routine.

Pour déterminer la présence de kystes de la prostate, vous pouvez utiliser la palpation!

Après la palpation primaire, si une tumeur kystique est suspectée, des méthodes de diagnostic plus complexes sont utilisées:

Lors de la collecte des tests: sang et urine à caractère général. Si le diagnostic est confirmé, le type de formation kystique est déterminé. Ce dernier est nécessaire pour choisir le bon traitement. Les analyses vous permettent de déterminer le type d'infection, s'il existe une formation kystique infectieuse, ainsi que de choisir généralement le schéma de traitement des kystes de la prostate chez l'homme. Il convient de noter qu’un kyste peut également être traité en dehors de l’hôpital si l’appendice est au stade de la formation et que, dans les cas plus complexes, un traitement en milieu hospitalier est recommandé. Dans certains cas, la ponction est sous le contrôle de l'échographie.

Kyste de la prostate: traitement et prévention

La méthode de traitement est choisie en fonction du "comportement" du kyste, de la présence de symptômes. Ainsi, si le kyste ne grossit pas et ne gêne pas particulièrement le patient, il est possible que le traitement ne soit pas prescrit, mais recommande une observation régulière. Dans d'autres cas, les méthodes suivantes sont utilisées pour traiter les kystes de la prostate chez l'homme:

  • traitement de la toxicomanie;
  • ponction du kyste de la prostate;
  • méthode de traitement chirurgical.

Pour traiter un kyste de la prostate avec des médicaments et des médicaments est autorisé s'il est petit. Dans certains cas, avec des médicaments, un traitement avec des remèdes populaires est autorisé. Des préparations à base de plantes pharmaceutiques peuvent être prescrites simultanément avec les préparations.

La ponction d'un kyste de la prostate est une mini-opération effectuée à l'aide d'un appareil à ultrasons, au cours de laquelle un fluide est pompé hors de l'annexe sur la glande et ses parois peuvent également être collées. À cette fin, une petite quantité d'alcool ou une autre solution antiseptique est injectée dans la formation kystique. L'intervention opérationnelle est réalisée dans des cas particulièrement difficiles, lorsque la croissance tumorale est accélérée.

Quel est kyste de la prostate dangereux?

Les maladies de la prostate sont très courantes chez les hommes. Un kyste sur la prostate ne peut pas conduire aux meilleures conséquences.

Néoplasmes cystoïdes dans la prostate. Leurs symptômes et méthodes de traitement.

Les kystes peuvent apparaître dans n’importe quel organe et la prostate ne fait pas exception.

Le kyste de la prostate est un cas très courant. Presque chaque cinquième homme de la planète en souffre. Les petits kystes peuvent être chez les hommes en bonne santé, mais vous devez toujours être surveillé par un médecin. Une augmentation de ces formations peut avoir de mauvaises conséquences.

0 tâche sur 7 terminée

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7

Le diagnostic d'hyperplasie de la prostate fait peur à beaucoup d'hommes chez qui on a diagnostiqué cette affection. Les patients l'assimilent souvent à une tumeur maligne. La maladie cause beaucoup d'inconvénients, il y a violation du processus de miction - jusqu'à l'absence complète d'urine. La maladie nécessite un traitement rapide. Par conséquent, la détection de l'hyperplasie aux premiers stades aidera à éviter le développement de complications graves.

Le diagnostic initial d'hyperplasie bénigne de la prostate peut être effectué à domicile. Un homme suffit pour se faire tester.

Certains représentants de la forte moitié de l'humanité chez qui on a diagnostiqué l'HBP ne font pas attention à la maladie, considérant qu'il s'agit de changements liés à l'âge. Mais cette pathologie est lourde de complications. Pour les hommes qui ont des doutes sur leur état de santé, l'autodiagnostic de l'HBP sera une bonne option pour dissiper tous les doutes.

Vous avez déjà réussi le test auparavant. Vous ne pouvez pas l'exécuter à nouveau.

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour commencer un test.

Vous devez compléter les tests suivants pour commencer ceci:

  1. Pas de rubrique 0%

Nous vous recommandons fortement de contacter un spécialiste!
Vous avez des symptômes graves. La maladie est déjà en cours et il est urgent de se faire examiner par un urologue. Ne remettez pas la visite à l'urologue plus tard, les symptômes pourraient s'aggraver et entraîner le développement de complications.

Tout n'est pas si mal, mais nous vous recommandons de contacter un spécialiste.
Vous présentez des symptômes bénins d’HBP (hyperplasie bénigne de la prostate) et il vous est vivement conseillé de consulter un urologue ou un andrologue dans les mois à venir.

Tout va bien!
Tout va bien! Vous avez des symptômes légers d'IPSS. Au niveau de la prostate, tout est relativement bon, mais vous devriez être examiné au moins une fois par an.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  1. Avec la réponse
  2. Avec une marque de visionnement

Au cours du dernier mois, combien de fois avez-vous eu le sentiment de vider votre vessie de manière incomplète après la miction?

  • Jamais
  • Une fois par jour
  • Moins de 50% des cas
  • Dans environ 50% des cas
  • Plus souvent que la moitié du temps
  • Presque toujours

Au cours du dernier mois, à quelle fréquence avez-vous eu besoin d'uriner plus de 2 heures après la dernière miction?

  • Jamais
  • Une fois par jour
  • Moins de 50% des cas
  • Dans environ 50% des cas
  • Plus souvent que la moitié du temps
  • Presque toujours

Combien de fois au cours du dernier mois avez-vous eu des mictions intermittentes?

  • Jamais
  • Une fois par jour
  • Moins de 50% des cas
  • Dans environ 50% des cas
  • Plus souvent que la moitié du temps
  • Presque toujours

Combien de fois au cours du dernier mois a-t-il été difficile pour vous de vous abstenir temporairement d'uriner?

  • Jamais
  • Une fois par jour
  • Moins de 50% des cas
  • Dans environ 50% des cas
  • Plus souvent que la moitié du temps
  • Presque toujours

Combien de fois avez-vous eu un faible débit d'urine au cours du dernier mois?

  • Jamais
  • Une fois par jour
  • Moins de 50% des cas
  • Dans environ 50% des cas
  • Plus souvent que la moitié du temps
  • Presque toujours

Au cours du dernier mois, combien de fois avez-vous dû vous forcer à commencer à uriner?

  • Jamais
  • Une fois par jour
  • Moins de 50% des cas
  • Dans environ 50% des cas
  • Plus souvent que la moitié du temps
  • Presque toujours

Au cours du dernier mois, combien de fois avez-vous dû vous lever la nuit pour uriner?

  • Jamais
  • Une fois par jour
  • Moins de 50% des cas
  • Dans environ 50% des cas
  • Plus souvent que la moitié du temps
  • Presque toujours

Types de kystes

Les experts identifient plusieurs classifications. Ils sont divisés en:

Le premier cas est rare. Ces kystes sont généralement situés à la base de la prostate.

Le plus souvent, les tumeurs apparaissent au fil des ans. Habituellement, ils se trouvent chez les hommes plus âgés.

En fonction des caractéristiques de la manifestation émettent également:

  • Vrai, dans lequel il y a un liquide;
  • Faux sont de petits lobes de la prostate, remplis de liquide.

Il existe une autre classification des kystes:

  • Unique et multiple;
  • Infectieux et non infectieux. La cause de l'apparition du premier était des processus inflammatoires impliquant des bactéries pathogènes, et le second type apparaissait dans le contexte de l'inflammation causée par les caractéristiques physiologiques de l'organisme;
  • Inflammatoire et non inflammatoire. À l'intérieur, les kystes inflammatoires peuvent être du pus.

Comment déterminer la maladie

Il arrive très souvent que des symptômes n'apparaissent pas chez les hommes lors de l'apparition d'un néoplasme. Il est possible de déterminer une tumeur seulement par hasard, lors d'un examen de routine chez le médecin. Pourtant, il y a certains symptômes. Les signes les plus frappants et les plus courants de kyste de la prostate sont:

  • Problèmes de miction;
  • Je veux aller aux toilettes plus souvent, surtout la nuit;
  • Douleur et sensation de brûlure dans l'urètre, qui apparaissent pendant la vidange;
  • Douleur au bas du dos;
  • Éjaculation rapide, accompagnée de gêne, voire de douleur;
  • Érection faible ou nulle;
  • Sentiment constant de plénitude dans la vessie;

Si un kyste apparaît sur la prostate et qu'une infection y est entrée, le processus de suppuration commence et un abcès se produit. De telles formations chez l'homme peuvent atteindre une taille telle qu'elles bloquent la lumière de l'urètre et du rectum.

Si des symptômes tels que des douleurs sévères au niveau du périnée et du rectum apparaissent soudainement, vous devez contacter immédiatement votre urologue. Un phénomène similaire peut indiquer le développement de la suppuration dans le néoplasme.

De tels signes accompagnent la plupart des maladies du système génito-urinaire de l'homme, de sorte que seul un spécialiste qualifié peut déterminer qu'il s'agit d'un kyste de la prostate.

Méthodes de diagnostic

Avant de déterminer le traitement à prescrire, l'urologue doit s'assurer qu'il s'agit d'un kyste de la prostate. Pour cela, il effectue les procédures suivantes:

  1. Sent la prostate par le côlon;
  2. Échographie de la prostate. Cette méthode de diagnostic peut fournir des informations complètes sur la structure de la glande, la présence de tumeurs kystiques, leur taille et leur localisation. Une image plus complète peut donner une échographie transrectale. Mais la procédure est plutôt désagréable et ne peut pas être réalisée avec des hémorroïdes, des fissures rectales, une obstruction intestinale;
  3. Analyse du sang, de l'urine, du liquide séminal et du suc de la prostate;
  4. Ponction et examen du contenu du kyste;
  5. L'IRM peut fournir des données plus précises et plus complètes. Avant l'étude, vous devez bien manger pour que la formation de gaz dans l'intestin diminue.

Comment traiter la pathologie

Le traitement est prescrit en fonction du type et de l'emplacement du kyste. Pour les hommes, il est très important de connaître les symptômes de la maladie pour pouvoir consulter rapidement un spécialiste. Un tel traitement peut être prescrit:

  1. Si une maladie de la prostate a été détectée accidentellement chez un homme en bonne santé, la méthode d'observation est utilisée. Le traitement consiste à mesurer la taille du néoplasme et à observer l'évolution de la maladie;
  2. S'il était possible de déterminer la cause de la maladie, le traitement consiste à prendre des médicaments;
  3. Sous le contrôle vidéo, ponction du kyste: à l'aide d'une fine aiguille du néoplasme, retirez le liquide. En outre, les parois du kyste peuvent coller. Pour cela, l'alcool est introduit à l'intérieur. Ce traitement est utilisé lorsque le kyste est volumineux et provoque des difficultés à uriner et à ériger.
  4. Dans le cas où un kyste met gravement en péril la santé des hommes, il peut être enlevé chirurgicalement. Le kyste peut être atteint par l'urètre, le rectum ou le périnée.

Conséquences possibles

Si vous ne contrôlez pas la maladie et n'agissez pas à temps, les néoplasmes peuvent se propager et prendre tout le pelvis.

Mesures préventives

Pour réduire le risque de maladie, vous devez:

  1. Subir régulièrement un examen par un urologue;
  2. Traiter toutes les maladies urologiques dans le temps et jusqu'à la fin;
  3. S'il y a des anomalies dans le système urogénital, vous devriez immédiatement consulter votre médecin.

Kyste de la prostate

La formation kystique peut apparaître dans n’importe quel organe du corps humain. La prostate ne fait pas exception. Le kyste de la prostate est faux et vrai. Ce dernier apparaît entre les lobules, dans ce cas la cavité est remplie de liquide. Sa couleur et sa texture peuvent varier. Les parois de la formation sont constituées de tissu fibreux, l'épithélium de type cylindrique ou cubique est possible. La fausse cavité kystique est un lobe glandulaire envahi par la végétation.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé de PROSTATITIS, une méthode efficace. Il a vérifié lui-même - le résultat est à 100% - l'élimination complète de la prostatite. C'est un remède naturel à base de miel. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

Environ 20% des représentants du sexe fort souffrent d'un kyste de la prostate. Les hommes à risque sont principalement des hommes de plus de 40 ans. Les formations kystiques sont classées selon:

  • causes de (congénitale, acquise);
  • taille
  • les lieux;
  • des formes;
  • le contenu;
  • la présence (absence) de partitions (simple, complexe);
  • quantités (simples, multiples).

Les kystes dont le diamètre est compris entre 2 et 5 mm sont considérés comme petits. Ils peuvent être trouvés même chez un homme en bonne santé. Ils n'ont pas d'impact négatif sur le travail de la prostate jusqu'à ce qu'ils changent sous l'influence de facteurs externes et internes.

La formation peut être située près de l'ouverture interne de l'urètre. Les cavités kystiques causées par des troubles congénitaux sont localisées à la base de la prostate. Ils se caractérisent par une forme de fuseau ou une forme de goutte, ont une jambe mince formée à partir de tissu parenchymal.

Les kystes de la prostate acquis sont plus fréquemment détectés chez les personnes âgées. Les cavités de ce type peuvent atteindre des tailles énormes. En conséquence, non seulement la prostate est endommagée, mais également la vessie, l’urètre et d’autres organes internes situés dans la région pelvienne.

Facteurs de risque

Chaque type de kyste de la prostate a ses propres caractéristiques. La cavité de type faux est formée en raison de l'obstruction des canaux excréteurs de la prostate. Pour cette raison, le secret produit par ce corps est accumulé. Il existe une stagnation qui crée des conditions favorables à l'activité vitale de la microflore pathogène. L'élargissement du lobe de la prostate s'accompagne de son remplissage avec du fluide contenant du pus. Un narod de type vrai se caractérise par une structure fermée.

La probabilité d'un kyste de la prostate augmente sous l'influence des raisons suivantes:

  • Maladies de la prostate (prostatite, hyperplasie, oncologie).
  • Activité sexuelle insuffisante (excessive).
  • Augmenter la quantité de sécrétion produite.
  • Coûts des activités professionnelles (haltérophilie, vibrations).
  • Grand effort physique.
  • Le stress.
  • Difficulté à dormir
  • Alcoolisme, tabagisme et autres dépendances nuisibles.

La prolifération des tissus fibreux est souvent le résultat de pathologies du système urogénital. Ignorant les recommandations du médecin traitant, le refus de se soumettre à l'examen médical annuel nuit à la fonctionnalité de la prostate. Les kystes congénitaux résultent de la formation incorrecte de canaux de Müller. Cette violation est souvent associée à des pathologies de la structure du pénis et du scrotum.

Manifestations cliniques

Les symptômes du kyste de la prostate chez l'homme ressemblent aux signes d'autres pathologies du système génito-urinaire. Ceux-ci comprennent:

  • Douleur à l'aine, région rectale.
  • Rétention urinaire aiguë.
  • Éjaculation précoce
  • Gêne pendant la miction et l'éjaculation.
  • Envie fréquente d'uriner, surtout la nuit.
  • Le sentiment de vidange incomplète.
  • Température corporelle subfébrile pendant une période prolongée.
  • L'affaiblissement du jet urinaire.
  • Impuissance

Un kyste de la prostate se développe souvent sans manifestations cliniques perceptibles. Il est plus difficile à diagnostiquer dans ce cas qu'en présence de symptômes vifs. Cela est souvent dû à des contrôles préventifs réguliers.

La situation est exacerbée si l'infection pénètre dans le corps. L'infection devient un élan pour la formation de pus, la croissance de tissu fibreux, un abcès, une augmentation du kyste de la prostate. Le résultat est considéré comme un rétrécissement des conduits du rectum et de l'urètre. Pour identifier la cause exacte de la maladie, vous aurez besoin de l'aide d'un urologue qualifié.

Comment diagnostiquer

Le canal éjaculateur se dilate si la perméabilité du canal déférent est perturbée. Vous pouvez comprendre cela en examinant le sperme. Cette méthode est nécessaire pour déterminer les moyens de restaurer la fonction de reproduction. Les anomalies détectées par les tests de laboratoire sur les sécrétions produites par la prostate complètent le tableau clinique.

Au premier stade de l'examen, le médecin recueille l'anamnèse. Après cela, il utilise des méthodes physiques de diagnostic. Ceux-ci incluent la palpation de la prostate. Ainsi, vous pouvez déterminer la taille de la glande endocrine, la nature de la maladie, la présence (absence) du processus inflammatoire. Le kyste se manifeste par un néoplasme arrondi caractérisé par une élasticité. Ensuite, le médecin prescrit des tests de laboratoire sur du matériel biologique (urine, sang, liquide séminal, jus de la prostate). Dans la liste des méthodes requises:

  • Analyse générale de l'urine et du sang.
  • Biochimie
  • Urétrocystoscopie.
  • Urétrocystographie.
  • Tomographie par ordinateur.
  • Échographie du système génito-urinaire.
  • Spermogramme

Le cancer kystique est beaucoup moins répandu que le cancer de la prostate. Diagnostiquer cette maladie par TRUS. En utilisant cette technologie, vous pouvez identifier la zone touchée de la prostate. Le kyste a des parois inégales, plus la tumeur est grosse, plus elle est perceptible. Si nécessaire, effectuez une ponction.

L'intensité des manifestations cliniques dépend du type de formation kystique, de son emplacement et de sa taille. Les petits kystes de structure simple ne nuisent pas au corps masculin. L'essentiel est de commencer une thérapie de soutien à temps et d'éviter les facteurs négatifs.

Traitement

Le schéma thérapeutique est prescrit en fonction du stade de développement de la pathologie. Si le kyste de la prostate ne perturbe pas le patient et qu'il n'y a pas d'inflammation, le médecin vous prescrit un traitement médicamenteux et des procédures mini-invasives. Si la formation kystique est importante et compliquée par la suppuration, l'intervention chirurgicale devient la seule issue.

L'auto-traitement dans ce cas n'apportera pas de soulagement. Sans un diagnostic précis, il est impossible de choisir un traitement efficace et, en l’absence de ce dernier, l’état du patient s’aggravera progressivement. Le schéma thérapeutique peut inclure une perforation ou un durcissement. Les mesures supplémentaires prises pour éliminer les complications sont d’une grande importance.

Ceux-ci incluent la physiothérapie (réflexologie, thérapie magnétique). Un effet bénéfique sur la prostate est un traitement aux ultrasons, au vide et à la chaleur. Avec leur aide, vous pouvez arrêter la transformation de la prostate. Un traitement complet est une alternative à l'intervention chirurgicale. Ces méthodes sont utilisées avec succès dans la période postopératoire. Ils restaurent la fonction érectile, éliminent la stagnation, augmentent la libido. Grâce à eux, l'intensité des manifestations cliniques diminue: la douleur disparaît, l'inconfort qui survient pendant la miction disparaît.

Les thérapies incluent souvent des méthodes de médecine alternative. Le médecin vous aidera à choisir des recettes qui amélioreront l’état de la prostate. Utilisez les remèdes populaires doivent être prudents. Malgré leur composition naturelle, ils ont des effets secondaires et des contre-indications. Herbes utilisées pour le traitement symptomatique, un kyste avec leur aide ne peut pas être éliminé. La phytothérapie contre les kystes de la prostate est utilisée en association avec des médicaments et de la physiothérapie.

Les médicaments les plus efficaces comprennent:

  • Teinture de Bardane. Le jus d'une plante médicinale (300 ml) est combiné à un verre de boisson alcoolisée (vodka). Le mélange est infusé pendant 2 jours. Une seule dose équivaut à une cuillère à thé. Buvez le médicament avant de prendre des aliments.
  • Huile essentielle de cumin noir. Il est frotté quotidiennement dans la région de l'aine. L'effet positif de la composition est complété par un massage. En conséquence, le désir sexuel augmente, la puissance est rétablie.
  • Infusion de Stalnik, de feuilles de bouleau et de graines de lin. Les ingrédients sont pris dans la même proportion et mélangés. Ensuite, mettez 3 cuillères à soupe de collection de légumes dans un thermos, versez le mélange sec avec de l'eau bouillante. La composition sera prête dans 2 heures, vous devez la prendre trois fois par jour. Le débit journalier est de 300 ml. Avec cet outil, ils traitent la prostatite et l'adénome de la prostate.

Il faudra beaucoup de temps pour guérir un kyste de la prostate. Les mélanges de cicatrisation ont un effet cumulatif, il est donc déconseillé de sauter.

Observation

Cette technique est nécessaire dans tous les cas. Le suivi de la taille de la prostate et de la cavité kystique permet d’évaluer l’efficacité des mesures prises et d’arrêter le processus inflammatoire dans le temps. Cette méthode est fondamentale, si le diamètre de la formation ne dépasse pas 2 mm, la couleur et la consistance du liquide importent également.

Lorsqu'il choisit une méthode d'observation, le médecin prescrit un calendrier régulier de visites chez le patient. L'examen médical du système génito-urinaire devrait avoir lieu au moins deux fois par an. Si vous ressentez une douleur, une gêne lors de la miction et de l'éjaculation, vous devez contacter votre médecin de toute urgence. L’apparition de tels signes indique le passage de la formation kystique au stade suivant.

Prise de médicaments

La pharmacothérapie fait partie du régime thérapeutique prescrit pour le kyste de la prostate. Le médecin procède à la sélection des médicaments en se concentrant sur les résultats des examens de diagnostic. Il prend nécessairement en compte la cause fondamentale des changements pathologiques et la taille de la cavité kystique.

Si le kyste se complique d’inflammation, on prescrit des médicaments qui ralentissent sa croissance et empêchent toute modification ultérieure du tissu glandulaire de l’organe. Cela contribue au complexe médical composé d'antibiotiques, d'hormones, d'analgésiques, d'enzymes animales et d'antispasmodiques.

Ces médicaments ont un effet bénéfique sur la circulation sanguine dans la région pelvienne et le travail de la prostate. Dans le schéma de traitement comprennent les suppositoires rectaux, avec une inflammation prolongée, le traitement n'apportera pas l'effet attendu. Si la formation d'une cavité kystique est déclenchée par la croissance accélérée d'un cancer, le schéma thérapeutique comprend la chimie, le blocage androgène et la chirurgie.

Ponction

La nécessité d'un tel traitement du kyste de la prostate apparaît s'il existe des problèmes de miction. Mini-chirurgie réalisée par ultrasons. Le liquide est pompé hors du processus sur la prostate. La ponction est souvent associée à la sclérothérapie. Une procédure d'extraction de kyste mini-invasive est considérée comme efficace, simple et sûre.

Sclérothérapie

Cette opération est une ponction, complétée par le collage des parois de la formation kystique. Lors de la première étape, le liquide est retiré de la cavité et lors de la deuxième étape, une préparation spéciale est injectée.

Cette méthode est autorisée à prescrire pour la plupart des patients, elle n’a aucune limite. Le durcissement est nécessaire si le kyste de la prostate est caractérisé par une taille importante et que, dans le tableau clinique, il existe, en plus des signes de troubles du système urinaire, un affaiblissement de la fonction érectile.

Retrait en ligne

La chirurgie visant à éliminer la formation de kystes est prescrite lorsque les effets de la médecine traditionnelle et de la physiothérapie ne suffisent pas. Il existe plusieurs méthodes de chirurgie, parmi lesquelles:

  • Le drainage du kyste de la prostate est un type de sclérothérapie. La méthode est prescrite en présence d'éducation en masse. L'opération est réalisée comme suit: la cavité kystique est traitée à l'alcool éthylique, provoquant une sclérose et un séchage de la formation.
  • L'énucléation au laser d'un kyste de la prostate est une intervention nécessaire si un kyste de la prostate est causé par une hyperplasie. Il est prescrit si le volume de la prostate a atteint 80 pi³. Le traitement au laser est contre-indiqué chez les personnes atteintes d’oncologie. La raison du refus de cette procédure est la présence d'exsudat purulent.
  • La laparoscopie est une méthode qui consiste à exciser un kyste de la prostate avec un endoscope. L'opération se fait en présence d'abcès, le risque d'infection est minime. Après la chirurgie, une rééducation est nécessaire. La fonctionnalité de la prostate est complètement restaurée.

Mesures préventives

Pour éviter le développement de kystes et de complications de la prostate, il est nécessaire de minimiser l’impact des facteurs négatifs. Par conséquent, vous ne devriez pas trop vous exercer si la vessie est pleine. Vous devez également respecter la température, la surfusion est strictement interdite. Toute maladie catarrhale peut provoquer une diminution de la fonctionnalité de la prostate.

La meilleure prévention sera un mode de vie sain. N'oubliez pas l'exercice modéré et une nutrition adéquate. De l'alimentation devra éliminer le café, l'alcool, les aliments épicés et gras. Veillez à respecter l'hygiène intime, il est souhaitable d'éviter les relations accidentelles.

Il devrait subir chaque année un examen urologique. Ne pas ignorer les changements même mineurs dans le travail de la prostate. Si des symptômes de kyste de la prostate apparaissent, vous devez immédiatement vous rendre à l’hôpital. Cela est particulièrement vrai pour les hommes de plus de 35 ans.

Complications possibles

En l'absence de traitement opportun, le kyste de la prostate peut augmenter considérablement. Dans ce cas, il exercera une pression sur la prostate, la vessie, l’intestin et l’urètre. Le résultat de cet effet est souvent la formation de calculs, une inflammation de la prostate, un abcès, la prolifération de tissu fibreux. Au stade suivant, on observe une sclérose et une atrophie des cellules endommagées de la prostate.

Le développement de la cavité kystique dans la prostate est accompagné d'une déformation du tissu glandulaire et des vaisseaux sanguins et d'une rétention urinaire. En raison de la progression de la pathologie, il se produit une rupture de la formation, qui entraîne de nombreux dommages pour les organes voisins et une sepsie. Le kyste de la prostate est dangereux, alors n’ignorez pas ses symptômes et ses conséquences.

Qui a dit qu'il est impossible de guérir la prostatite?

VOULEZ-VOUS PROSTATE? Déjà beaucoup d'outils essayés et rien n'a aidé? Ces symptômes vous sont familiers:

  • douleur persistante dans le bas de l'abdomen, le scrotum;
  • difficulté à uriner;
  • dysfonctionnement sexuel.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. La prostatite peut être guérie! Suivez le lien et découvrez comment un spécialiste recommande de traiter la prostatite.

Comment traiter un kyste de la prostate

Les formations kystiques peuvent être un problème grave. Ils se produisent absolument dans n'importe quel organe. Il est rare que les médecins diagnostiquent un kyste de la prostate. Ils observent une telle déviation pratiquement dans la cinquième partie de la population masculine totale. Très rarement, cette pathologie est innée. Le plus souvent, il est acquis et est causé par divers processus pathologiques de la prostate.

D'où vient le kyste de la prostate?

La néoplasie kystique dans les structures de la prostate peut difficilement être qualifiée de phénomène agréable. Et après tout, près de 20% des hommes du monde entier doivent s’en occuper.

Deux raisons principales seulement entraînent l'apparition de kystes:

  1. Processus perturbé de la sortie de fluide de la prostate;
  2. Haute éducation prostate secrète.

Avec de tels écarts, qui à première vue peuvent sembler insignifiants pour les hommes, le risque de contracter une vessie kystique augmente plusieurs fois.

Tumeur kystique est plus commun chez les hommes plus âgés

Facteurs de risque

Les personnes qui présentent les conditions et comportements suivants risquent davantage de faire face à une tumeur kystique dans la prostate tôt ou tard:

  • La présence d'hyperplasie prostatique, qui se déroule sous une forme bénigne;
  • Vie sexuelle trop active ou absence de vie sexuelle;
  • L'impact sur le corps des facteurs néfastes liés à la profession. Par exemple, l'haltérophilie régulière.

Si un homme a 2 facteurs de risque ou plus pour un homme, il développera dans un proche avenir un kyste dans le système urogénital. Empêcher cela aidera le diagnostic constant des organes pertinents pour les changements pathologiques.

Symptomatologie

Le kyste de la prostate chez l'homme n'a pas de signes spécifiques qui indiquent précisément cette violation. Tous ses symptômes sont très généralisés. À cause de cela, les gens ne comprennent pas toujours ce qui les dérange et quel spécialiste ils devraient contacter pour se débarrasser de leur inconfort.

Les symptômes ne sont pas spécifiques. Par exemple, cela peut être une diminution de la libido.

L'apparition de kystes de la prostate peut présenter les symptômes suivants:

  • Mictions fréquentes;
  • Douleur pendant l'éjaculation;
  • Douleur lors de la vidange de la vessie;
  • La fièvre;
  • Impuissance temporaire;
  • Réduction du désir sexuel et de l'activité sexuelle.

Diagnostics

Pour confirmer la présence d'un kyste de la prostate, le patient doit être diagnostiqué. Déterminer avec précision le diagnostic aidera le médecin les résultats des études suivantes:

  1. Échographie;
  2. Test de sang et d'urine;
  3. IRM
  4. Urétrocystographie;
  5. Spermogramme

Aujourd'hui, l'échographie est l'une des plus efficaces et des plus informatives. Il vous permet d'évaluer visuellement l'état de la prostate, dans laquelle la formation kystique se développe. Avant l'échographie, la palpation du site problématique est requise. Si le kyste est suffisamment gros, le médecin pourra le sentir, en évaluer la taille et la densité.

Le kyste est facilement visible à l'échographie, même s'il est petit

Les médecins distinguent plusieurs types de kystes que l’on trouve dans les structures de la prostate. Chacun d'eux a ses propres manifestations et conséquences.

Il existe des formations kystiques de ces types:

  1. Vrai et faux. Les premiers sont formés dans les tissus de la prostate. False est difficile à reconnaître car ils peuvent ressembler à l'un des lobes de la prostate. À l'intérieur de ces kystes est fluide;
  2. Inflammé et non enflammé. Les premiers apparaissent sur le fond du processus inflammatoire, qui se déroule sous une forme aiguë. Une tumeur kystique peut contenir du pus. Ces derniers sont plus susceptibles de se produire en raison de troubles chroniques;
  3. Infectieux et non infectieux. Les kystes du premier type sont causés par une inflammation, apparue du fait d’une infection du système urogénital par une microflore pathogène. Les formations non infectieuses sont généralement dues à l’effet sur le corps d’un certain nombre de processus physiologiques;
  4. Pluriel et célibataire. Le principe de répartition de ces espèces est déjà clair.

En fonction des facteurs indésirables qui influencent la prostate, la localisation de la tumeur kystique et les caractéristiques de sa manifestation sont déterminées.

Traitement

La médecine moderne offre plusieurs méthodes efficaces permettant de traiter efficacement les kystes dans la région des glandes. Le choix d’une technique dépend des facteurs qui ont provoqué son apparition. La taille de la tumeur et sa variété sont également prises en compte.

Si le kyste est petit, vous pouvez généralement vous limiter à voir

Traiter un kyste des manières suivantes:

  1. Observation Si une tumeur kystique n’affecte pas le bien-être général de l’homme et ne provoque pas de douleur, son traitement n’est pas obligatoire. Il convient également de laisser la tumeur seule si elle ne dépasse pas 2 mm. Il est préférable de se limiter à une simple observation du développement de la pathologie, aussi longtemps que cela est possible.
  2. Réception des médicaments. Le kyste ne peut être guéri à l'aide de médicaments qu'au tout début de son développement. Le choix des médicaments dépendra de la cause du néoplasme. L'agent thérapeutique doit être prescrit par un médecin.
  3. Ponction. Si le kyste est très gros, il commence alors à influencer le processus de miction. Afin d'éliminer l'infraction, les médecins suggèrent aux patients de suivre un tel traitement;
  4. Sclérosante Une procédure moderne qui prévoit l'introduction d'un médicament spécial dans le kyste. Il effectue le collage de sa cavité, empêchant ainsi la croissance de la tumeur;
  5. Retrait en ligne. Lorsqu'un kyste atteint une taille énorme, la seule option pour le traiter consiste à le retirer chirurgicalement.

Ponction d'un kyste sous contrôle échographique

La thérapie de base est souvent complétée par un traitement avec des remèdes populaires.

Des complications

Les conséquences d'un kyste non traité ayant affecté la prostate peuvent être très graves. Les médecins mettent en garde contre de telles complications:

  • Fusion purulente du tissu affecté;
  • Rétention urinaire sous forme aiguë;
  • Déformation et compression du tissu de la glande;
  • Rupture de kystes.

Bien entendu, tous les patients ne présentent pas ces complications. Cependant, vous ne devez pas une nouvelle fois mettre votre santé en danger. Il est préférable de commencer à traiter rapidement une tumeur kystique afin d'éviter davantage de maladies potentiellement mortelles.

Vous ne pouvez pas simplement ignorer la présence d'un kyste - il menace de complications très graves

Questions populaires

Lorsqu’ils entendent parler de leur diagnostic, les hommes commencent à poser diverses questions ayant trait à leur santé et au développement d’un kyste dans les structures de la prostate.

Puis-je faire un massage avec un kyste

Seul un médecin peut décider de masser le patient ou non. Dans la plupart des cas, de telles manipulations sont indésirables car elles peuvent provoquer la rupture de la tumeur.

Les charges sont-elles autorisées?

Quand un kyste de la prostate est très dangereux de faire des exercices basés sur des mouvements brusques. Il est préférable de privilégier les exercices légers, la course lente et la marche jusqu'au rétablissement complet.

Peut causer l'infertilité

Les experts affirment que les tumeurs kystiques n’ont pas d’effet négatif sur la capacité d’un homme de concevoir un enfant. Cependant, un tel problème peut être rencontré chez le patient en raison de la prolifération excessive du néoplasme et de sa pression exercée par les parois des organes du système urogénital.

Le cancer cause-t-il

En médecine, des cas ont été enregistrés à plusieurs reprises lorsqu'un kyste s'est développé en une tumeur maligne. Donc, de telles craintes des hommes sont tout à fait justifiées. Heureusement, le cancer kystique est extrêmement rare.

Si les patients chez qui on a diagnostiqué un kyste de la prostate ont des questions sur cette maladie, ils peuvent toujours les demander à leur médecin lors d'une visite régulière.

Tout médecin vous proposera un certain nombre de moyens pour traiter la prostatite, du plus banal et inefficace au radical

  • Vous pouvez régulièrement suivre un traitement avec des pilules et un massage rectal, revenant tous les six mois;
  • vous pouvez faire confiance aux remèdes populaires et croire à un miracle;
  • optez pour une opération et oubliez la vie sexuelle...