Principal
Pouvoir

Traitement complet de la prostatite - moyens efficaces

La prostatite est une maladie courante de la prostate, qui peut être aiguë ou chronique. La maladie peut survenir pour plusieurs raisons.

Dans tous les cas, quelle que soit la cause de la maladie, le patient devra suivre un traitement complet de la prostatite afin de se débarrasser définitivement de ce problème. Cet article révélera toutes les caractéristiques d'un tel traitement, son efficacité et les méthodes modernes utilisées par les médecins.

Traitement de la prostatite aiguë

Le diagnostic de cette maladie ne cause pas beaucoup de difficulté, parmi les symptômes à noter, douleur au périnée, douleur à la miction.

Le traitement de la forme aiguë de la maladie comprend un traitement antibactérien et anti-inflammatoire. Avec l'aide de l'échographie est déterminée par la taille et l'état de la glande de la prostate. En cas de signes d'intoxication grave, le patient doit être hospitalisé de toute urgence. Dans d'autres cas, la forme aiguë de la maladie est traitée en ambulatoire.

En cours de traitement, il peut y avoir quelques difficultés, à savoir:

-la transition de aiguë à chronique;

-abcès de la prostate, qui est une inflammation de la prostate.

Dans la plupart des cas, un rétablissement rapide se produit si un traitement opportun est utilisé. Dans le même temps, des zones séparées de croissance du tissu conjonctif et des calcinats peuvent rester dans la prostate, ce qui peut nuire davantage à la prostate masculine. Ils peuvent être identifiés par TRUS.

Traitement de la prostatite chronique

En règle générale, la maladie est asymptomatique pendant plusieurs années. Les signes suivants peuvent apparaître: augmentation de la miction, douleurs dans le bas de l'abdomen, diminution de la fonction érectile.

Le traitement de cette forme de la maladie se fait à l'aide d'un traitement antibactérien, qui sera présenté dans cet article. Le traitement peut durer 5 à 8 semaines. Un traitement complet de la prostatite prévoit également un traitement immunostimulant et anti-inflammatoire. Les médecins prescrivent des alpha-bloquants spéciaux qui réduisent le tonus de la glande.

En ce qui concerne les méthodes physiothérapeutiques, la thérapie par micro-ondes et l'électromyostimulation sont très populaires dans ce cas.

Traitement complet de la prostatite chronique non bactérienne

Les méthodes suivantes sont utilisées pour traiter ce type de maladie:

  1. Thérapie antibactérienne.
  2. Physiothérapie
  3. Remèdes spéciaux à base de plantes.
  4. Thérapie anti-inflammatoire.

Les symptômes de la maladie ressemblent à bien des égards aux symptômes de la prostatite chronique habituelle.

Traitement de la prostatite chronique asymptomatique

Cette maladie est asymptomatique. La plupart des médecins conviennent que la forme asymptomatique ne nécessite pas de traitement urgent. Il est seulement nécessaire de mettre en œuvre certaines mesures préventives. Les mesures préventives impliquent une nutrition adéquate, un mode de vie sain, l'utilisation possible de vitamines.

Quels types de traitements complexes existent aujourd'hui?

Les traitements les plus courants pour la prostatite sont:

  • Thérapie antibactérienne.
  • Thérapie anti-inflammatoire.
  • Traitement immunostimulant.
  • Physiothérapie
  • Massage de la prostate.
  • Intervention chirurgicale.

Parlons maintenant de chacune de ces méthodes plus en détail.

Thérapie antibactérienne

Cette méthode est considérée comme la principale dans le traitement des formes aiguës et chroniques de prostatite. En outre, dans le cas de prostatite aiguë, une antibiothérapie conduira rapidement au rétablissement complet du patient, empêchant ainsi la survenue de complications supplémentaires.

Cette méthode implique la sélection d'un médicament antibactérien approprié. Lors du choix, il est nécessaire de prendre en compte la sensibilité de la bactérie à l'antibiotique, la capacité du médicament à pénétrer profondément dans la prostate.

Enfin et surtout, il convient de prêter attention à la sécurité de l'agent antibactérien, ce qui est particulièrement important lors d'un traitement à long terme.

Une antibiothérapie est souvent prescrite en cas de détection de signes évidents d'infection. Chez l'homme, la température augmente, la douleur survient.

Les antibiotiques macrolides, capables de pénétrer les barrières tissulaires, y compris la barrière prostatique, sont actuellement en demande particulière.

Ce traitement est généralement effectué dans les 14 jours. Si, après ce traitement, il n'y a aucun signe d'amélioration, l'utilisation des antibiotiques est interrompue. Dans le cas d'un traitement efficace, l'utilisation de médicaments peut continuer jusqu'à la guérison finale du patient.

Thérapie anti-inflammatoire

Cette méthode implique l'utilisation d'une variété de médicaments ayant une action anti-inflammatoire différente.

Fondamentalement, il s’agit de l’utilisation de bougies spéciales, à savoir:

-Tiatriazoline (la régénération cellulaire augmente, l'inflammation est soulagée);

-Propolis (les bougies ont un large spectre d’action, soulagent l’inflammation et aident à améliorer l’immunité du patient);

-Ichtyol (utilisé pour la prostatite chronique. Les bougies améliorent la circulation sanguine et ont un effet analgésique);

En outre, il existe des médicaments tels que "l'ibuprofène" et le "diclofénac". Ils ont un effet anti-inflammatoire, aident à réduire la température corporelle, qui peut augmenter avec une prostatite aiguë.

Traitement immunostimulant

Avec les méthodes ci-dessus, un traitement immunostimulant est souvent prescrit. Il est à noter qu'une diminution de la fonction de protection du système immunitaire peut rapidement conduire à une prostatite bactérienne aiguë ou chronique.

Compte tenu de ce facteur, l’utilisation d’immunomodulateurs est difficile à surestimer. De plus, une telle thérapie est prescrite pour le traitement de la prostatite d'origines diverses.

Dans la plupart des cas, les médecins prescrivent des médicaments spéciaux contenant du zinc. Cet élément chimique, à son tour, est capable de détruire les microorganismes nuisibles. Les immunostimulants à base de plantes sont également largement utilisés, parmi lesquels l'extrait d'Echinacea purpurea. Il existe également des préparations à base de plantes combinées qui ont un effet positif sur le renforcement de l'immunité humaine.

Si le patient a une forme chronique de prostatite, utilisez des préparations bactériennes de type pyrogène. Les immunostimulants vous permettent d’obtenir les meilleurs résultats dans un temps relativement court. De plus, un effet thérapeutique est établi qui aide à prévenir la récurrence de la maladie.

Dans certains cas, il est conseillé d'utiliser des préparations de vitamines et de minéraux et des moyens connus de médecine alternative. Les vitamines et les minéraux ont pour avantage d’accélérer la régénération des tissus touchés et d’améliorer la résistance du corps aux microbes nocifs.

Physiothérapie

La physiothérapie est l’une des méthodes importantes du traitement complexe de la prostatite. Les procédures de physiothérapie sont capables d’apporter des changements positifs qui affecteront encore plus le rétablissement complet d’une maladie grave.

  1. La procédure contribue à améliorer la circulation de la lymphe, ce qui permet d'espérer une résorption rapide des infiltrats inflammatoires.
  2. Le flux sanguin augmente, de sorte que les antibiotiques et autres médicaments peuvent circuler librement dans la prostate.
  3. Améliore le métabolisme, ce qui affecte favorablement les processus de régénération dans la prostate.
  4. La perméabilité des membranes cellulaires augmente, ce qui favorise la pénétration des préparations nécessaires dans la cellule.

Les méthodes les plus courantes d’effets de physiothérapie sont:

-galvanisation (courant continu de faible puissance);

-électrostimulation (le courant électrique provoque la contraction musculaire);

-UHF-thérapie (effet de champ électrique);

-thérapie par micro-ondes (utilisant des effets de champs électromagnétiques);

-magnothérapie (utilisation de champs magnétiques permanents et à basse fréquence);

Massage de la prostate

Bien que le massage fasse référence à la méthode physiothérapeutique de traitement de la prostatite, il convient de le décrire séparément.

Dans le traitement de cette maladie en utilisant divers types de massage. Les scientifiques ont montré qu'un massage régulier de la prostate pouvait prévenir la stagnation du sang dans les tissus de la glande et améliorer considérablement l'élimination des sécrétions prostatiques.

Le massage n'est contre-indiqué que dans certains cas:

-en cas de prostatite bactérienne aiguë (augmente le risque de propagation de l'infection);

-en cas de problèmes associés aux maladies du rectum.

Comment se déroule ce massage?

Tout d'abord, la procédure ne devrait être confiée qu'à ce spécialiste - urologue ou andrologue hautement qualifié. Cela est dû au fait que pour un bon massage, vous devez clairement connaître l'emplacement de la prostate, la cause de la violation dans son travail.

-assure la pénétration d'agents antibactériens dans le tissu de la prostate;

-a un effet bénéfique sur le tonus musculaire de la prostate.

Intervention chirurgicale

Un traitement chirurgical peut être nécessaire en cas de complications diverses des prostatites aiguës et chroniques. Ces complications incluent la formation d'abcès (tumeurs dans lesquelles le pus s'accumule), qui ne peuvent être enlevés qu'avec l'aide d'une intervention chirurgicale.

L'opération est également indiquée s'il est nécessaire de rétablir la capacité de l'urètre, qui peut être perturbée en raison du rétrécissement de ce canal.

Sans intervention chirurgicale ne peut pas faire même quand il y a des violations causées par l'adénome de la prostate. Dans cette situation, la chirurgie est considérée comme la méthode de traitement la plus efficace, dans laquelle les symptômes de l'adénome de la prostate sont considérablement réduits. Ce traitement provoque parfois des effets secondaires, bien que la plupart des hommes n'aient pas de problèmes de santé graves.

Actuellement, il existe plusieurs types d'interventions chirurgicales, dont l'utilisation ou non dépend de nombreux facteurs déterminés par le médecin traitant.

Le traitement de la prostatite avec des remèdes populaires est également séparé. La médecine traditionnelle ne reconnaît pas toujours de telles méthodes de traitement, bien que certaines soient assez efficaces et sans danger.

Par exemple, le traitement de la maladie avec du persil consiste à verser 1 litre d'eau bouillante et à faire bouillir à feu doux pendant 20 minutes. On demande également des graines de persil, à partir desquelles la teinture est fabriquée.

Pour le traitement de la prostate à la maison, on utilise des graines de citrouille, des poires, du zeste de châtaignier, des jus naturels, du miel mélangé avec de la propolis et du pollen, ainsi que de nombreux autres aliments et plantes.

Dans tous les cas, il faut comprendre que la prostatite est une maladie assez grave qui ne disparaîtra pas d'elle-même. Même si les symptômes évidents de la maladie disparaissent, elle peut évoluer imperceptiblement pour une personne et se manifestera un jour du pire côté.

C'est pourquoi un traitement complet de haute qualité est recommandé, qui fournit:

Tout d'abord, consultez un médecin qualifié et expérimenté,

Deuxièmement, l’adhésion exacte au traitement qui sera prescrit par ce médecin. Ce n'est que dans le cas d'un traitement complexe de la prostatite qu'il est possible de se débarrasser complètement de cette maladie et de se sentir bien pendant de nombreuses années.

Quels sont les moyens de traiter la prostatite et l'adénome de la prostate?

Beaucoup croient que le traitement de la prostatite, l'adénome de la prostate est le même. Ce n'est pas.

Que dois-je faire si j'ai des symptômes? Quel médecin?

L'adénome de la prostate et la prostatite sont des syndromes différents, ils ont des causes différentes. Mais il existe un symptôme commun, le principal dans les deux maladies: difficulté à uriner. Par conséquent, dans les deux cas, les gens vont d’abord chez l’urologue. Il traite souvent avec un traitement dans les deux cas.

Cela est dû au fait qu'un spécialiste du traitement de l'adénome - l'andrologue - ne se trouve pas dans toutes les cliniques. S'il le fait et si l'urologue identifie l'adénome, il dirigera le patient vers l'andrologue.

La prostatite est une inflammation de l'organe, c'est-à-dire une pathologie apparue sous l'action de micro-organismes, d'autres facteurs dommageables.

Adénome - la formation de petits nodules dans la prostate, appuyant sur le canal urinaire - la ménopause chez l'homme, conséquence naturelle du vieillissement, attend en fin de compte presque tous les hommes.

Il n’est pas difficile de s’inscrire à des cours de physiothérapie dispensés en clinique externe dans la clinique de district.

Si le traitement de la prostatite consiste à prendre des médicaments et à faire de la physiothérapie, vous n’avez pas besoin de rester à l’hôpital.

L’hospitalisation obligatoire des patients atteints de prostatite est effectuée afin de:

  • le déroulement de l'administration d'antibiotiques par voie intraveineuse;
  • chirurgie (par exemple, abcès).

La nécessité de telles méthodes de traitement se pose lorsque l'exacerbation ou la négligence extrême de la maladie, le risque de complications.

Afin de ne pas provoquer d’exacerbations de prostatite lors d’un traitement à domicile, il est nécessaire:

  1. Mangez bien, au régime.
  2. Oubliez au moment du traitement de la prostatite l'alcool, le tabagisme, le jeu et d'autres activités liées au stress.
  3. Avoir régulièrement des relations sexuelles avec un partenaire.
  4. Ne mettez pas la prostate à risque de blessure.
  5. Ne pas attraper froid.
  6. Déplacer autant que possible.

Traitement de la prostatite et de l'adénome de la prostate

Il est très important d’établir exactement le type de maladie de la prostate que vous avez. Parce que parfois, le traitement des méthodes d'adénome inventées pour le traitement de la prostatite nuit au patient.

Il en va de même pour le traitement de l'exercice physique de la prostatite et de l'adénome, des procédures à base d'eau, des règles de conduite, de la prévention, du régime alimentaire, des remèdes populaires. Le traitement médicamenteux, la physiothérapie sont différents.

La prostatite est le plus souvent traitée à domicile, en consultation externe, avec des méthodes conservatrices. Et seulement dans les cas graves, avec complications, état négligé, les abcès ont recours à la chirurgie.

L'adénome est souvent traité chirurgicalement: il s'agit d'une adénomectomie ou d'une résection transurétrale endoscopique de la prostate. Le traitement conservateur est possible à un stade précoce de la maladie.

Ci-dessous, nous parlerons du traitement de la prostatite, adénome de la prostate:

Médicamenteux

Avec prostate:

Variétés de médicaments utilisés dans le traitement de la prostatite:

  • antibactérien;
  • antifongique;
  • antiviral;
  • alpha-bloquants;
  • des agents hormonaux;
  • immunomodulateurs;
  • des relaxants musculaires;
  • biostimulants;
  • multivitamines.
  1. Un médecin prescrit habituellement des fluoroquinolones pour le traitement de la prostatite bactérienne: ciprofloxacine, gatiloxacine, loméfloxacine, moxifloxacine, ofloxacine. Ils se caractérisent par leur activité, leur perméabilité, leur action contre de nombreux types de bactéries. l'administration orale s'accumule dans la glande.
  2. La prostatite chronique est bien traitée avec des antibiotiques sous les noms de métacycline, doxycycline, oleandomycine érythromycine, céphalexine.
  3. Des bougies Pendant le traitement de la prostatite, des antibiotiques, de la propolis, des antispasmodiques, des composants des glandes bovines et d’autres composants sont utilisés pour le comblement de suppositoires rectaux. Exemples de médicaments administrés avec des bougies: bioprost, prostatilen, viferon, prostopin, olestezin. L'utilisation de suppositoires pour la prostate élimine le gonflement, la douleur et l'inflammation. Avec leur aide, les fonctions sexuelle et urinaire sont rétablies, le développement de la thrombose vasculaire est supprimé et la circulation sanguine est améliorée.
  4. Les patchs chinois agissent sur le site de l'inflammation de la prostate par la pénétration de microparticules de médicament à travers la peau. Atteindre cette nanotechnologie gérée.


Avec adénome

Au stade précoce de l'adénome, il peut être guéri avec des médicaments. Pour ce médicaments sont utilisés:

  • alpha-bloquants;
  • agents d'immunocorrection (Reoferon, Pirogental);
  • des inhibiteurs de la 5-alpha réductase;
  • des moyens pour améliorer la circulation sanguine (Trental);
  • parfois des antibiotiques.

Avec l'inefficacité d'un tel traitement, une intervention chirurgicale est prescrite.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie pour les maladies de la prostate sont effectuées dans le but de:

  1. Améliorer le flux sanguin dans la prostate.
  2. Réduire la douleur.
  3. Soulager l'inflammation et le gonflement de la prostate.
  4. Restauration de la fonction naturelle de la glande.


Ces résultats sont obtenus par l'utilisation de massages, de procédures matérielles. Elles sont généralement effectuées en consultation externe ou chez le patient.

Les appareils peuvent également être achetés pour un usage individuel au détail.

Avec la prostate

Le massage est la partie la plus efficace du traitement complexe de la prostatite. Bien que agréable il ne peut pas être appelé.

En exposant directement le doigt dans le gant, le médecin supprime la tension des muscles de la glande et soulage progressivement l’enflure.

De ce fait, le patient souffre, les lobes de l'organe deviennent de taille égale, ses fonctions sont restaurées. Il y a un écoulement d'un sperme secret et stagnant avec une microflore nuisible.

Un massage compétent de la prostate ne sera effectué que par un médecin spécialiste dans des gants spéciaux, qui pour cela doivent être appelés à la maison.

L’organe est très fragile. Lorsque vous essayez de réaliser les mêmes actions (auto-massage) ou avec l’aide d’une personne incompétente, vous pouvez le blesser gravement au risque d’empoisonnement par le sang. Pour se conformer à toutes les règles de stérilité, le massage manuel est préférable en ambulatoire ou dans un hôpital.

Dans ce cas, il est IMPORTANT de ne pas appliquer:

  • graisse expirée;
  • gants stériles.

Contre-indications pour le massage:

  • stade aigu;
  • calculs de la prostate

S'il est impossible d'assister aux procédures d'un patient en consultation externe, il est nécessaire de prendre en compte: une alternative à celle-ci (bien que inférieure) est l'une des procédures physiques suivantes.

Électrophorèse. Le dispositif utilise la propriété du courant continu pour augmenter la vitesse et la profondeur de pénétration de médicaments dans les tissus corporels du patient atteint de prostatite. La novocaïne, le brome, le sulfate de magnésie (2% pp), le chlorure de calcium (1-3% pp) sont utilisés comme médicaments.

UHF Les sons à haute fréquence améliorent les processus métaboliques, le désir sexuel, soulagent l'inflammation de la prostate, dissolvent les cicatrices, aident à restaurer les tissus endommagés, traitent les blessures rectales.

La magnétothérapie affecte le corps du patient avec un champ magnétique de prostatite.

Soulage l'inflammation, améliore la circulation sanguine, favorise la régénération des tissus sans effets secondaires.

La thérapie au laser augmente l'endurance, l'activité de la prostate, améliore l'état général.

La thérapie est effectuée dans la matinée, le cours - 15 fois.

Les électrostimulateurs par vibration du courant éliminent la stagnation de la glande, reprennent la sortie de son secret.

Les microclysters sont utilisés pour introduire des médicaments pour la prostatite dans le rectum conformément à leur objectif spécifié dans les instructions.

La physiothérapie ne s'applique pas aux:

  • exacerbation de la maladie;
  • la présence de tumeurs;
  • diabète décompensé;
  • tuberculose active.

Avec adénome

Pour les adénomes de la prostate, le massage n’est pas seulement utile, mais DANGEREUX! De lui le processus progressera! Le matériel vibrant est particulièrement dangereux!

Méthodes éprouvées de physiothérapie pour l'adénome:

  1. Cryothérapie - congélation de la prostate avec de l'azote liquide.
  2. L'ablation thermique est la destruction du tissu glandulaire par des températures élevées.
  3. Ablation transurétrale à l'aiguille - des aiguilles sont insérées dans la prostate, transmettant des impulsions de radiofréquence.
  4. Thermothérapie hyperfréquence transurétrale: un générateur de micro-ondes introduit dans l'urètre affecte les cellules à éliminer.

Thérapie de boue Saleté appliquée:

Méthodes folkloriques

Le plus efficace d'entre eux est le traitement de la prostatite à la citrouille. De la prostatite, buvez du jus, de l'huile de pépin de courge et de la citrouille

Jus pressé de la pulpe, trois semaines boire un verre par jour. Les graines doivent être fraîches et non frites. Ils sont pelés, mais la coquille verdâtre devrait rester. Mangez 60-100 graines par jour. Le cours de traitement pendant au moins un mois.

Parmi les autres remèdes populaires éprouvés figurent le noisetier, le tremble, le marron, la propolis et le persil.

L’utilisation de miel (boules de citrouille au miel ou de sorbier au miel, par exemple) est particulièrement remarquable. Depuis longtemps, les gens le remarquent: les adénomes des apiculteurs ne tombent jamais malades.

Traitement de l'eau

Lorsque l’eau fonctionne, utilisez un bain de siège - eau à 43 degrés.

Un bain avec une température de 37 degrés réduit la libido.

Quant au sauna, vous ne pouvez pas vous baigner! Cela peut provoquer un gonflement de la prostate.

Cicatrisants, les bains de boue traitent la prostatite en réchauffant les zones à problèmes et en agissant sur les nutriments contenus dans le liquide.

Régime alimentaire

Le corps du patient devrait recevoir des acides gras naturels.

Ils sont nombreux dans ces produits: huile de tournesol, huile de poisson, foie d'oiseaux, noix.

La quantité d'aliments gras dans le régime alimentaire est inférieure à un tiers. Parmi ceux-ci, un quart est constitué de viande grasse, trois quarts sont d'huile végétale et de poisson.

Évitez les aliments qui causent la constipation.

Inclure dans le régime alimentaire des aliments riches en zinc: jaunes d’œufs, pignons de pin, crevettes, algues, crabes, poisson, moules.

Dans le régime alimentaire du patient, la plupart des légumes et des fruits.

  1. Les épices - persil, moutarde, raifort - réduisent l'inflammation et accélèrent la guérison.
  2. Oignons, l'ail tuer les bactéries qui causent des maladies; améliorer la circulation sanguine, la puissance.

Le patient doit éviter de tels produits:

  • le poivre;
  • alcool, café, soda, thé;
  • aliments fumés, salés, épicés et frits;
  • plats cuisinés, restauration rapide, pâtisseries;
  • les légumineuses;
  • nourriture en conserve.

Évitez les aliments qui causent la constipation. Les aliments épicés avec adénome entraînent un gonflement de la glande. La violation du régime alimentaire annulera les autres coûts du traitement et neutralisera ses effets.

Exercice physique

Toute éducation physique est utile pour la prévention de la prostatite, à commencer par les exercices habituels du matin. Mais développé et des exercices spéciaux contre la prostatite.

Le complexe d’exercices de Kegel vise à renforcer les muscles du périnée.

Les révéler est simple: un homme interrompt l'écoulement de l'urine. Ces muscles (muscles de la prostate) qui vont fonctionner et vous devez vous entraîner.

  1. Tour à tour tendu, relaxant les muscles de la prostate. Le plus vite sera le mieux.
  2. Nous étirons les muscles, restons tendus pendant 4 secondes, détendons en douceur.
  3. Tendre doucement les muscles, comme avec les selles. Nous nous relaxons.

À la première leçon de chaque exercice, nous répétons huit fois. Ce cycle est répété cinq fois par jour.

Chaque semaine, nous augmentons le nombre de répétitions de chaque exercice du cycle de quatre, jusqu'à atteindre 45 répétitions. Nous faisons ces exercices tous les jours, alors que le problème de la prostatite est d'actualité.

Également utilisé des exercices thérapeutiques, le yoga. Parmi leurs exercices, choisissez ceux au cours desquels le mouvement des organes pelviens.

Premiers secours

  1. Les premiers soins sont nécessaires en cas de prostatite aiguë et d’attaque d’adénome. Pour réduire l'activité des micro-organismes, l'administration d'antibiotiques par voie intraveineuse est nécessaire.
  2. Les deux premiers jours des médicaments sont administrés uniquement par injection. Cela accélère la livraison de médicaments dans la zone touchée. Un jour après l'injection, le patient se sent soulagé.
  3. Des médicaments antispasmodiques sont administrés pour réduire la douleur et détendre les muscles.
  4. En cas d'abcès, en particulier si l'écoulement de l'urine est presque impossible, une chirurgie abdominale urgente ou une transfusion sanguine est nécessaire.

Combien de temps le traitement peut-il durer?

Prostatite - généralement d'un mois à trois.

Adénomes: le traitement des adénomes se termine généralement après la chirurgie et la période de récupération. Avec le traitement conservateur d'un stade précoce, le traitement est arrêté après que le médecin a conclu que la chirurgie n'est plus nécessaire.

Maintenant, vous savez tout sur le traitement de la prostatite chronique et de l'adénome de la prostate. La principale exigence du patient est la discipline et le respect de TOUTES les recommandations.

Il est important de respecter le schéma thérapeutique, le régime alimentaire, ne sautez pas la procédure. Rappelez-vous que les remèdes populaires ne sont qu'un complément aux méthodes de la médecine officielle, leur utilisation doit également être coordonnée avec le thérapeute.

Types et méthodes de traitement de l'adénome de la prostate. Comment se remettre de cette maladie.

Contenu:

Adénome de la prostate - une prolifération tumorale bénigne de la prostate.

Le traitement de la prostate est complexe et peut être un traitement médicamenteux, chirurgical ou non.

Le traitement médicamenteux n’est efficace que dans les premiers stades de la maladie, lorsque le patient a la miction libre et que l’urine est complètement retirée de la vessie. À ce jour, il existe un grand nombre de médicaments pouvant atténuer l'évolution de la maladie et réduire le volume de l'hypertrophie de la prostate. Cependant, si des complications de la maladie surviennent, seule une intervention chirurgicale peut aider.

Méthodes de traitement conservateur - médicaments

La thérapie médicamenteuse est la méthode la plus simple pour traiter une tumeur bénigne et contrôler les symptômes bénins de l'adénome.

Le marché pharmaceutique fournit aux professionnels et aux patients un large éventail de médicaments pour le traitement de l'adénome de la prostate. Le choix du médicament et du schéma thérapeutique est prescrit par le médecin traitant, en fonction de l'état du patient, de son âge et des caractéristiques de la maladie. En fonction de cela, les groupes de médicaments suivants peuvent être prescrits.

Alpha-1-bloquants

Ce groupe de médicaments a un impact significatif sur les vaisseaux de la prostate - leur état est normalisé et la circulation sanguine est considérablement améliorée. En outre, les bloqueurs adrénergiques réduisent le tonus de l'urètre postérieur, des muscles lisses du col de la vessie et de la prostate.

Les préparations dues à la dilatation des artères kystiques éliminent complètement le manque d'oxygène (hypoxie) de la vessie et améliorent les processus métaboliques de sa paroi.

Cependant, malgré la grande efficacité des alpha-1-bloquants dans le traitement des patients atteints d’un adénome de la prostate, ces fonds n’arrêtent pas la croissance du tissu adénomateux et ne réduisent pas le volume de la glande. Par conséquent, ils doivent être combinés avec des inhibiteurs de la 5-alpha réductase, qui peuvent affecter la croissance du tissu prostatique.

Les bloqueurs alpha-1-andrénorécepteurs sont prescrits si l'évaluation du degré d'adénome de la prostate sur l'échelle I-PSS correspond à 13-19 points et si le débit urinaire est compris entre 10 et 15 ml / s. Médicaments particulièrement efficaces chez les patients présentant des mictions nocturnes et diurnes prononcées et l’envie de le faire. Il est conseillé d'utiliser des inhibiteurs adrénergiques chez presque tous les patients atteints d'adénome, à l'exception de ceux qui subissent une intervention chirurgicale.

Il convient de garder à l'esprit que les inhibiteurs adrénergiques sont caractérisés par des réactions secondaires: leur réception peut provoquer des vertiges, une accélération du rythme cardiaque, une diminution de la pression, des nausées, etc.

Médicaments hormonaux et leurs analogues

L'utilisation d'hormones pour le traitement de l'adénome de la prostate est basée sur le fait que l'augmentation du tissu glandulaire est régulée par le niveau d'hormones sexuelles. Dans le développement de l'HBP (hyperplasie bénigne de la prostate), un rôle important est attribué aux hormones sexuelles - œstrogènes, androgènes et facteurs de croissance tissulaire.

Pour limiter les effets des androgènes (hormones sexuelles mâles), on utilise des médicaments hormonaux qui bloquent la synthèse de la testostérone par les testicules, qui empêchent l'action androgénique au niveau de la prostate.

Malgré une diminution significative du volume de la prostate et une amélioration de l'urine, en raison de la fréquence de divers effets indésirables (diminution du désir sexuel, impuissance, etc.), les hormones ne sont pas prescrites à tous les patients. Cependant, si le médecin traitant constate un risque élevé de développer un cancer, il est impossible de se passer de médicaments hormonaux.

Préparations des groupes finastéride et polypeptides

Actuellement, le traitement le plus efficace contre l'adénome de la prostate est un médicament appartenant au groupe des finastérides - un inhibiteur de la 5-alpha réductase.

Dans les cellules de la prostate, la testostérone est métabolisée sous l'influence d'une enzyme de la 5-alpha réductase en 5-alpha dihydrotestérone; dans le cytoplasme de la cellule, il se lie au récepteur des protéines androgènes et forme ainsi un complexe de récepteurs androgènes qui pénètre dans le noyau de la cellule et active l'ADN.

Cela conduit à la différenciation et à l'augmentation du nombre de cellules prostatiques. Et le finastéride empêche la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone. La 5-alpha réductase ne se lie pas aux récepteurs et ne provoque pas de réactions indésirables caractéristiques des médicaments hormonaux.

Médicaments du groupe des médicaments (vitaprost, prostatilen, etc.) - médicaments dérivés des taureaux de la prostate. Ils améliorent considérablement les processus de microcirculation dans la glande. Les polypeptides sont le plus souvent prescrits aux patients présentant un adénome de la prostate, accablé de symptômes de prostatite chronique.

Antibiotiques polyènes

Ces médicaments lient les stérols dans les intestins, inhibent les processus d’absorption (dissolution, absorption) et de résorption (absorption) et ont également une incidence sur le métabolisme des lipides et du cholestérol.

Cela réduit le niveau d'oestrogène sérique, ce qui améliore les performances de l'urine et réduit la quantité d'urine résiduelle.

Phytodrugs

Les plantes médicinales ont longtemps été prises pour le traitement de l'adénome. Auparavant, les collections les plus couramment utilisées comprenaient le céleri, le persil, les airelles, l'ortie, la citrouille, le millepertuis, etc.

Actuellement, les possibilités de phytothérapie ont considérablement augmenté en raison de l’apparition de produits finis contenant des extraits de plantes sous forme de comprimés, solutions, gélules, etc.

  • inhiber la croissance des cellules de la prostate hyperplasiques (élargies);
  • bloquer l'action des récepteurs aux androgènes;
  • avoir un effet suppresseur sur un certain nombre d'enzymes impliquées dans le métabolisme hormonal;
  • affecte les facteurs de croissance de la prostate tissulaire, etc.

Remèdes homéopathiques

Le mécanisme d'action des remèdes homéopathiques sur l'adénome de la prostate n'est pas encore bien compris.

On sait seulement qu'ils ont un effet anti-inflammatoire et un effet diurétique sur la prostate.

Traitements chirurgicaux

La chirurgie - une méthode efficace de traitement. Cependant, il existe un risque d'impuissance, de rétrécissement de l'urètre et de fuites incontrôlées d'urine.

L'opération est indiquée pour les patients atteints d'adénome, uniquement si les médicaments n'apportent aucune amélioration, lorsque des facteurs tels que:

  • saignements de l'urètre;
  • rétention d'urine;
  • calculs vésicaux, etc.

L'intervention chirurgicale est contre-indiquée chez les patients atteints de maladies concomitantes telles que la cirrhose du foie, le diabète sucré, des maladies graves des reins, du cœur, des poumons et de graves troubles mentaux.

Résection transurétrale

L'élimination transurétrale de la prostate est la procédure la plus couramment utilisée dans le traitement de la prostate.

La TURP est réalisée sous anesthésie générale ou à la colonne vertébrale, sous l’influence de laquelle la sensibilité en dessous de la ceinture est complètement bloquée.

Le chirurgien insère un instrument endoscopique dans l'urètre et, à l'aide d'une lame spéciale, gratte le tissu prostatique envahi par la végétation. Après la RTUP, les patients passent 3 jours de plus à l'hôpital.

Au cours de la période postopératoire normale, 7 à 8 jours, et parfois plus tard, une légère hématurie (présence de sang dans l'urine) peut être provoquée par le processus de réparation tissulaire après exposition au résectoscope et rejet de la croûte par l'urètre postérieur. Dans ces cas, il est recommandé au patient de se coucher, d'ingérer des médicaments hémostatiques et de boire abondamment.

Prostatectomie ouverte

Un type de chirurgie est la prostatectomie ouverte pour enlever une hypertrophie de la prostate. Il existe deux approches pour effectuer cette opération.

Le premier est le retrait du tissu de la prostate par pénétration à travers une section dans les tissus de la vessie. La seconde est la méthode périnéale, dans laquelle le tissu prostatique est prélevé par une incision dans la région périnéale, entre l'anus et le scrotum.

Actuellement, les chirurgiens utilisent des méthodes innovantes permettant d’améliorer l’efficacité et le résultat de l’opération. L'une de ces méthodes vous permet de maintenir la fonction des nerfs, ce qui est responsable du processus d'érection.

Si, malgré tout, il est impossible de préserver les fibres nerveuses «natives», le médecin procède au remplacement et amène les nerfs d'autres zones au site de la prostatectomie.

Après l'opération, le patient est hospitalisé pendant 3 à 6 jours. Le premier jour, le patient est parfois assis en position assise et la nourriture comprend un aliment extrêmement léger et liquide pour l'estomac.

Le deuxième jour, le patient est transféré à un régime alimentaire spécial et un cathéter peut être extrait en l'absence de sang dans l'urine. Le troisième jour après l'examen du médecin traitant, le drainage est éliminé et, en l'absence de complications, le patient est renvoyé à la maison. Au bout d'un mois, le patient récupère progressivement et reprend son ancienne vie.

Traitements non chirurgicaux

Il est possible de guérir un adénome sans chirurgie.

Expansion en ballon de la partie prostatique de l'urètre

Une longue boîte de plastique élastique pliée est introduite dans l'urètre. En se concentrant sur la longueur de l'urètre ou sous contrôle échographique, le spécialiste atteint la prostate et gonfle le ballonnet en poussant le tissu adénome. La procédure vous permet d'élargir l'urètre et d'améliorer le flux d'urine.

Aux stades avancés de la maladie, lorsque le sphincter et le cou interviennent dans le processus, en fonction de la lumière de l'urètre, la résistance à l'écoulement de l'urine ne change pas beaucoup. En outre, l’amélioration pouvant être à court terme, la procédure doit être répétée plusieurs fois par an.

Stenting

Le stenting est la préservation de la lumière de l'urètre par des stents auto-retenus (dilatateurs). Avec l'aide du stent, la partie prostatique de l'urètre est constamment élargie, ce qui crée de bonnes conditions pour l'excrétion de l'urine.

En médecine, utilisé 2 types de stents:

  • permanent (fixé pour une longue période);
  • temporaire (réglé pendant un court instant pour vider la vessie).

Un stent installé en clinique externe avec un outil spécial à usage unique s'autodétruit. Un effet positif est observé chez 95% des patients.

Cependant, après avoir retiré l'expandeur, des mictions fréquentes et douloureuses peuvent apparaître, disparaissant généralement après quelques semaines sans traitement supplémentaire.

Exposition à la chaleur

La méthode est basée sur différents types d'exposition à la chaleur utilisant des températures élevées. Dans le même temps, la température à l'intérieur de la prostate augmente et les tissus environnants restent froids.

Pour les effets thermiques sur les adénomes de la prostate, divers dispositifs sont utilisés, fonctionnant selon différents modes - de 42 à 1000 ° C, avec accès au rectum ou à l'urètre par micro-ondes, ultrasons et ondes radio.

Vaporisation laser

La vaporisation fait référence à l'évaporation des tissus des glandes sous l'influence d'une puissante décharge électrique locale. En raison de l'effet d'énergie élevée, l'évaporation instantanée du tissu prostatique est fournie dans certaines limites. Une cavité est créée qui améliore les voies d'écoulement de l'urine.

Il existe plus de 9 types différents de guides de lumière laser pour la vaporisation et la destruction. Ils se caractérisent par différents angles d'exposition, profils de faisceau, divergences et déviations, densité de puissance, taille du spot actuel, effet thermique, perte d'énergie, etc. Les lasers les plus couramment utilisés de 3 types - holmium, néodyme et diode.

Traitement complet des hémorroïdes et de l'adénome de la prostate

La complexité du diagnostic et du traitement dans la pratique médicale est due au fait que certains types de maladies se manifestent rarement sous la forme d’une maladie distincte. Le plus souvent, l’apparition d’une seule maladie entraîne l’ajout d’une pathologie concomitante, alors que les manifestations cliniques se caractérisent par la présence de symptômes caractéristiques de lésions de divers organes. Les urologues sont souvent confrontés à la nécessité de choisir le schéma de traitement conservateur approprié en même temps que l'hyperplasie bénigne de la prostate et les hémorroïdes. Les caractéristiques de la localisation anatomique des zones touchées, des causes similaires et des mécanismes pathogéniques de formation déterminent la relation étroite qui existe entre les deux maladies. Des difficultés surviennent déjà au stade du diagnostic, car la plupart des méthodes spécifiques d’examen de l’hyperplasie bénigne de la prostate sont associées à la nécessité d’un libre accès rectal, limité à l’augmentation du nombre d’hémorroïdes. Le traitement complet des hémorroïdes et de l'adénome de la prostate exige du médecin qu'il soit attentif au patient, choisisse la méthode de traitement conservateur ou chirurgical appropriée et qu'il attribue un nombre minimal de médicaments, en tenant compte de leur compatibilité.

La relation entre les hémorroïdes et l'adénome de la prostate

Les maladies appartiennent à différentes formes nosologiques et domaines de la médecine, les médecins de différentes spécialités sont responsables de la gestion des hommes. Les patients atteints d'adénome de la prostate, qui est une pathologie masculine, sont observés dans le bureau de l'urologue, et le principal médecin des patients atteints d'hémorroïdes est un proctologue. Cette maladie survient non seulement chez les représentants de la moitié plus forte, mais aussi chez les femmes.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé de PROSTATITIS, une méthode efficace. Il a vérifié lui-même - le résultat est à 100% - l'élimination complète de la prostatite. C'est un remède naturel à base de miel. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

La relation entre les maladies est due à la localisation anatomique, à la présence de structures musculaires, de ligaments et de vaisseaux sanguins communs, entraînant l'écoulement de sang veineux des organes pelviens. C’est pourquoi les adénomes et les hémorroïdes se manifestent souvent simultanément, ce qui complique l’évolution et complique le choix du traitement:

  • L'hyperplasie bénigne de la prostate se développe à la suite d'une prolifération tissulaire excessive. Une hypertrophie de la prostate commence à exercer une pression sur les organes internes adjacents. La vessie souffre en premier lieu, il y a des symptômes de rétention urinaire et d'interruption du flux urinaire en raison de la compression de l'urètre, ce qui augmente encore la charge du système de filtration rénale. Avec la croissance progressive d'une tumeur de la prostate, la prostate peut se développer dans la direction où se trouvent les nerfs, les vaisseaux sanguins, les vaisseaux lymphatiques et la partie inférieure du rectum. La violation du flux sanguin et lymphatique ainsi que l'affaiblissement du système ligamento-musculaire des structures de soutien du plancher pelvien entraînent une augmentation de la pression dans les veines, ce qui entraîne le prélèvement de sang des organes pelviens. À la suite de l’étirement des parois des vaisseaux veineux, leur déformation se produit, des conditions sont créées pour la formation de protrusions ou d’hémorroïdes remplies de sang stagnant. La progression de l'adénome conduit au développement d'hémorroïdes, complication souvent hémorragique, lorsque les parois des vaisseaux sanguins ne résistent pas à la pression.
  • La rétroaction des maladies est moins fréquente, mais il existe des cas d'adénome de la prostate sur le fond des varices rectales. La violation de l'apport sanguin aux organes internes situés dans la région pelvienne entraîne une diminution du flux sanguin, une diminution de la production d'hormones et d'enzymes, des conditions sont créées pour la stagnation des liquides dans les canaux excréteurs de la prostate. L'affaiblissement et l'étirement des muscles du plancher pelvien intensifient les réactions négatives, déclenchant une chaîne de mécanismes pathogéniques successifs. Tous ces changements négatifs, provoqués par l'effet des hémorroïdes sur la prostate, amènent à penser que, pour compenser les dysfonctionnements des fonctions des tissus de la prostate, des processus actifs de division cellulaire sont à l'origine de la pathogenèse de l'hyperplasie bénigne.

Malgré les différents mécanismes de développement du processus pathologique, les causes de leur apparition ont beaucoup en commun; par conséquent, une forme nosologique conduit souvent au développement d'une seconde ou de la formation simultanée de maladies:

Remède à la maison éprouvé pour augmenter la POTENCE:

  • résultat incroyable
  • faible coût
  • sécurité complète
  • ne provoque pas de dépassement.
  1. Le principal facteur de provocation dans le développement de l'adénome de la prostate et des hémorroïdes est considéré comme un mode de vie sédentaire associé au travail sédentaire et à la nécessité de maintenir une position du corps pendant une longue période. Dans de telles conditions, il existe des conditions préalables au ralentissement du flux sanguin et des mécanismes pathologiques sont déclenchés, conduisant au développement de maladies.
  2. Une faible activité sexuelle provoque également la formation de processus stagnants dans les tissus de la prostate et des organes pelviens. Les rapports sexuels rares entraînent une diminution de la vitesse du flux sanguin, une altération du métabolisme des tissus et une stagnation des liquides dans les canaux excréteurs de la prostate. Ces changements conduisent à la formation d'hémorroïdes et d'adénomes.
  3. Les habitudes néfastes, le tabagisme et l’abus d’alcool affaiblissent les parois des vaisseaux sanguins et provoquent des modifications irréversibles au niveau cellulaire. En raison de la fragilité et de la perméabilité accrues des membranes vasculaires, des conditions favorables au développement des hémorroïdes sont créées et l'adénome progresse rapidement en présence d'une intoxication chronique à l'éthanol et sous l'influence de composés de métaux lourds.
  4. Les maladies associées à une altération des processus physiologiques de défécation et de miction créent des conditions propices au développement de varices du rectum et à une hyperplasie bénigne de la prostate. La constipation, la rétention ou l’incontinence urinaire sont souvent causées par une faiblesse des muscles du plancher pelvien et non seulement entraînent le développement d’hémorroïdes et d’adénomes, mais sont également les premiers symptômes de la maladie.

Les signes cliniques de maladies qui se manifestent simultanément mettent souvent en cause le diagnostic final de la pathologie sous-jacente et rendent difficile le diagnostic:

  • L'adénome de la prostate se caractérise principalement par le développement de troubles dysuriques. Les symptômes de l'hyperplasie bénigne sont des mictions fréquentes, un affaiblissement de la pression du flux d'urine, l'apparition d'une douleur lancinante dans le périnée, provoquée par la nécessité de forcer à vider la vessie. La puissance masculine en souffre car, en raison de processus stagnants, les fonctions de la prostate sont altérées. Une augmentation significative du volume de la prostate entraîne l'apparition d'une insuffisance rénale et si la tumeur se développe dans la direction de l'intestin, l'acte de défécation devient difficile, les hémorroïdes augmentent et le risque de saignement est présent.
  • Pour les hémorroïdes est caractérisée par une altération des mouvements de l'intestin, la constipation, des douleurs crampes lors d'un effort, une douleur dans le périnée, aggravée en position assise. En raison de la faiblesse des muscles du plancher pelvien, la fonction urinaire en souffre, souvent un homme constate de fausses envies d'aller aux toilettes, et une douleur et un inconfort constants conduisent à une violation de la puissance.

Selon les statistiques, près de 30% des hommes ont une évolution simultanée des hémorroïdes et des adénomes de la prostate, et le tableau clinique de la maladie qui s'est formée en premier et qui est au stade de la progression prévaut.

L'efficacité de la thérapie complexe

Malgré la complexité du cours combiné de deux pathologies, un traitement complexe donne de bons résultats avec un diagnostic rapide et une tactique correcte. Le traitement conservateur des stades précoces des hémorroïdes et de l'adénome de la prostate, tandis que le développement de maladies chez un patient, est réalisé en utilisant un nombre minimum de médicaments à action complexe. Le traitement vise à éliminer les manifestations cliniques et comprend également l'utilisation de médicaments spécifiques pour arrêter les modifications pathologiques de la prostate et de la région intestinale:

  1. Afin de réduire le taux de prolifération hyperplasique du tissu prostatique, des médicaments appartenant au groupe des inhibiteurs adrénergiques, des inhibiteurs de la phosphodiestérase, des médicaments hormonaux ou d’autres groupes de médicaments d’efficacité prouvée sont prescrits.
  2. Il est plus difficile de traiter les hémorroïdes avec des pilules et a le caractère d'un traitement symptomatique. Les analgésiques, le renforcement des vaisseaux et les anti-inflammatoires sont prescrits par un médecin en tenant compte du tableau clinique existant.
  3. Les suppositoires et les onguents rectaux sont un moyen courant de thérapie complexe qui permet d’agir simultanément sur les hémorroïdes étendues et de soulager les symptômes typiques de l’adénome de la prostate. Les suppositoires contenant de l'ichtyol, de l'huile d'argousier, de la propolis, des pommades contenant des produits à base d'abeille et des complexes anti-inflammatoires donnent de bons résultats.
  4. Les méthodes de physiothérapie sont largement utilisées. Elles permettent non seulement de se débarrasser des symptômes désagréables de l'adénome de la prostate et des hémorroïdes, mais peuvent également ralentir la progression des modifications pathologiques.

L'efficacité du traitement conservateur complexe en présence d'un homme de deux types de pathologies ou plus est évaluée par le médecin traitant lors d'examens diagnostiques intermédiaires. La faible réaction aux médicaments, la détérioration du patient, le passage des maladies au stade suivant de développement soulèvent la question du traitement chirurgical. L'adénome de la prostate est éliminé à l'aide de techniques chirurgicales modernes et les hémorroïdes sont traitées en éliminant les hémorroïdes endommagées à l'aide de techniques au laser, de cryolyse ou de techniques chirurgicales classiques.

Principes de base du traitement complexe

Le diagnostic d'hémorroïdes et d'adénomes de la prostate de nature combinée n'est pas rare dans la pratique médicale. Étant donné que la plupart des complications possibles associées à la progression de l'hyperplasie prostatique, l'urologue devient dans la plupart des cas le médecin traitant. Les normes régissant les soins médicaux, mises au point pour le traitement efficace des maladies, prévoient le respect de certaines règles et d’un ensemble d’instructions qui énoncent les principes de base de la thérapie:

  1. Isolement du principal syndrome et prise en charge du patient en tenant compte du tableau clinique et des données de diagnostic.
  2. Le choix de médicaments à action complexe pour le traitement des hémorroïdes et de l'adénome de la prostate.
  3. La préférence est donnée aux médicaments à usage local.
  4. La combinaison du traitement médicamenteux avec les méthodes de la physiothérapie.
  5. Correction du mode de vie avec le rejet obligatoire des mauvaises habitudes, assurant un niveau normal d'activité physique et modifiant le régime alimentaire.
  6. Examen régulier pour déterminer l'efficacité du traitement et identifier les complications possibles d'une des maladies.

Au cas où les méthodes conservatrices de traitement des hémorroïdes et de l'adénome de la prostate n'apporteraient pas d'effet tangible, la décision est prise sur l'intervention chirurgicale.

Prévention des hémorroïdes et de l'adénome de la prostate

Les mesures préventives visant à prévenir le développement de maladies du système génito-urinaire, le maintien de la puissance et le fonctionnement normal des organes internes ont beaucoup en commun. Étant donné que les facteurs provoquant l'adénome et les hémorroïdes sont similaires, vous pouvez réduire le risque de comorbidités en effectuant la prévention d'une seule maladie. Il est toujours plus facile et plus sûr de prévenir une maladie que dans le futur de recourir à l'aide de médecins pour le traitement d'une maladie.

Les mesures préventives efficaces contre l'adénome de la prostate et les hémorroïdes chez les hommes sont les suivantes:

  1. Conformité avec le mode moteur rationnel. Le seuil minimum de mouvement est de 10 000 pas par jour.
  2. L'exercice des muscles abdominaux, des jambes et du plancher pelvien contribue à améliorer la circulation.
  3. Le rejet des mauvaises habitudes est une condition nécessaire pour atteindre une longévité active.
  4. Activité sexuelle régulière visant à réduire le risque de développement de processus stagnants dans la région pelvienne.
  5. Faire un régime riche en fibres contenant peu de fibres et de matières grasses aide à éviter les problèmes de transit intestinal et réduit le risque d'obstruction des vaisseaux sanguins.
  6. Traitement opportun des maladies inflammatoires pouvant compliquer le cours de l'adénome de la prostate et des hémorroïdes.
  7. Subissant régulièrement des examens préventifs afin de diagnostiquer précocement les pathologies et d’établir l’activité fonctionnelle de tous les organes et systèmes.

La relation entre adénome de la prostate et hémorroïdes est un fait scientifique, basé sur les caractéristiques anatomiques et physiologiques du corps humain. L'attention portée à sa propre santé et l'accès en temps opportun à un médecin dès les premiers signes de la maladie facilitent le diagnostic et permettent d'obtenir de bons résultats de traitement sans avoir recours à l'aide d'un chirurgien.

Qui a dit qu'il est impossible de guérir la prostatite?

VOULEZ-VOUS PROSTATE? Déjà beaucoup d'outils essayés et rien n'a aidé? Ces symptômes vous sont familiers:

  • douleur persistante dans le bas de l'abdomen, le scrotum;
  • difficulté à uriner;
  • dysfonctionnement sexuel.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. La prostatite peut être guérie! Suivez le lien et découvrez comment un spécialiste recommande de traiter la prostatite.