Principal
Raisons

Traitement de la cystite masculine de manière moderne.

La cystite est une maladie assez commune caractérisée par la présence de processus inflammatoires dans les muqueuses de la vessie. La cause la plus fréquente de la maladie est l’infection, les bactéries ou les champignons, mais la maladie peut aussi être non infectieuse.

Examiner les principaux signes, symptômes et causes de la cystite chez l’homme, ainsi que les méthodes de traitement et de prévention de la cystite.

Causes de la maladie.

La maladie a le plus souvent un caractère infectieux-bactérien, les agents responsables étant:

  • E. coli.
  • Proteus.
  • Staphylocoque.
  • Pseudomonas aeruginosa.
  • Gonocoque
  • Trichomonas
  • Chlamydia.
  • Champignons pathogènes.

Les caractéristiques anatomiques de la structure du système urinaire de l'homme (forme longue et étroite) excluent l'infection de l'extérieur dans la vessie.

Contrairement à la croyance populaire selon laquelle la cystite est une maladie féminine qui n’affecte que le sexe faible, la cystite est également retrouvée chez les hommes, mais beaucoup moins souvent. La cystite est observée chez 5 femmes sur 10 et chez 1 homme sur 200, soit environ 1% des hommes âgés de plus de 40 ans.

La cystite chez l'homme est secondaire, c'est-à-dire qu'elle survient dans le contexte d'une autre maladie. L'infection pénètre dans la vessie à partir d'autres organes dans lesquels des processus inflammatoires ont lieu par le sang. Par exemple, si un homme a une prostatite, une pyélonéphrite sous forme chronique, une tuberculose, une urétrite.

Le système urinaire d'une personne a des fonctions de protection, et le corps d'un homme en bonne santé lutte efficacement contre l'infection, mais certaines circonstances affaiblissent le corps de l'homme. En conséquence, la cause de la cystite chez l’homme peut être:

  • Stase urinaire.
  • Hypothermie due à une exposition prolongée au froid.
  • Stress, nerveux.
  • Abus d'alcool et d'aliments épicés.
  • Blessures à la crête.
  • Immunité réduite.
  • Négligence des règles d'hygiène.

Dans 20% des cas, la cystite est non infectieuse, elle peut alors être provoquée, par exemple:

  • Brûler la muqueuse de la vessie avec une solution de lavage.
  • Déformation de la membrane muqueuse de la vessie par des corps étrangers (par exemple des calculs urinaires).
  • Irritation des muqueuses avec des médicaments.

Regardez un extrait de l'émission "Live Healthy" avec Elena Malysheva. Dans la vidéo, la langue disponible indique d'où vient la cystite et quoi en faire.

La cystite est-elle transmise aux hommes?

La maladie n'est pas transmise par le ménage, par exemple, lors du partage des serviettes, des draps.

En ce qui concerne la transmission sexuelle de la cystite à un homme, il convient de noter que la maladie elle-même ne se transmet pas par contact sexuel, mais qu’une infection peut se transmettre, ce qui, au fil du temps, entraînera une inflammation de la vessie. Par conséquent, au moment du traitement de la maladie, les médecins recommandent fortement d’exclure les contacts sexuels.

Les principales caractéristiques

Les principaux symptômes observés chez les femmes et les hommes sont les suivants:

  • Inconfort et douleur sourde dans l’abdomen. En l'absence de traitement approprié, cette douleur peut devenir aiguë au fil du temps, devenir intense et crampes ou paroxystique.
  • Mictions fréquentes. Et très souvent, les hommes vont aux toilettes en vain, l'envie d'uriner est fausse.
  • Petites portions d'urine pendant la miction, douleur et inconfort pendant le processus lui-même: crampes, brûlures, crampes dans le bas de l'abdomen.
  • Incontinence urinaire.
  • Difficulté à uriner.
  • Douleur à l'aine et au pénis.
  • Couleur boueuse de l'urine, dans certains cas - avec du sang, du pus.
  • Faiblesse, léthargie, somnolence, apathie.
  • Augmentation de la température à 37-38 degrés Celsius.
  • Manque d'appétit.
  • Maux de tête, frissons.

L'absence de diagnostic et de traitement de la maladie en temps opportun, ignorant les symptômes, peut entraîner une inflammation des reins, qui est dangereuse pour l'homme et peut entraîner d'autres complications dans le travail des organes internes. De plus, la cystite peut se transformer en forme chronique qui se développe latéralement, sans symptômes clairs, mais avec des exacerbations douloureuses régulières de la maladie au cours de l’année (par exemple, avec une hypothermie).

À quel médecin devrais-je aller?

Pour un diagnostic précis, vous devez consulter un urologue, qui effectuera un examen complet, y compris un examen et une palpation des organes génitaux, du scrotum et du pubis.

Pour déterminer l'agent causal de la maladie peuvent être affectés aux tests suivants:

  • Culture bactériologique d'urine.
  • Frottis urétral.
  • Analyse d'urine (détermination des globules rouges, des leucocytes, du mucus, de l'épithélium).
  • Cystoscopie
  • Le passage d'étude de l'urine.
  • Analyse d'urine selon Nechyporenko.
  • Examen urodynamique
  • Uroflowmetry.
  • Échographie de la prostate et des reins.
  • Cystographie

Quels antibiotiques prendre?

Les principaux composants du traitement efficace de la cystite chez l’homme sont:

  • Respect du repos au lit.
  • Conformité avec un régime spécial.
  • Traitement de la toxicomanie.

Dans le traitement de la cystite chez les hommes, les médecins doivent prescrire des antibiotiques. Pour la sélection appropriée des antibiotiques, une analyse de la sensibilité des agents responsables de la maladie aux ingrédients actifs du médicament. Habituellement, les médecins prescrivent ces types de médicaments:

  • Monural Convient pour la cystite aiguë causée par une bactérie. Non utilisé pour traiter une forme chronique de la maladie. Prix: 310-370 roubles.
  • Nolitsin. Le médicament a un large spectre, a des propriétés antimicrobiennes. Analogues - Normaks, Norbaktin, Ofloksatsin. Prix: 100-130 roubles.
  • Nitroxoline. Utilisé pour traiter la cystite, l'urétrite, la pyélonéphrite. Prix: 40-70 roubles.
  • Palin Il a un effet antimicrobien et convient au traitement des infections sensibles à l’acide pipémidique. Prix: 170-220 roubles.
  • Furadonin. Il est utilisé pour traiter la cystite bactérienne. Prix: 30 à 60 roubles.
  • Non joué. Il a des propriétés antibactériennes. Prix: 1850-2010 roubles.
  • Rulid Un antibiotique à large spectre. Prix: 700-850 roubles.

En plus des antibiotiques, on prescrit aux patients des anti-inflammatoires qui soulagent les signes d'inflammation; préparations à base de plantes pour soulager la douleur et les crampes (Kanephron, Urolesan); des vitamines et des complexes minéraux qui augmentent les fonctions de protection de l'organisme, augmentent l'immunité et la résistance globale aux infections; médicaments antipyrétiques (pour réduire la température); antispasmodiques (No-Spa, Papaverine).

Pour accélérer le processus de récupération, il est efficace de mener des activités de physiothérapie: thérapie par la boue, UHF, échographie, électrophorèse, thérapie magnétique et thérapie au laser.

Dans de rares cas, le médecin prescrit un blocage de Novocainic ou un lavage de la vessie avec des agents antiseptiques.

Traitement folklorique.

Pour un rétablissement rapide, augmenter l’immunité du corps affaibli par la maladie et soulager les symptômes désagréables, il est efficace de combiner un traitement médicamenteux avec un traitement traditionnel.

Faites attention! Vous pouvez rapidement vous aider à la maison avec des canneberges ordinaires ou des airelles. Les boissons de ces baies sont une excellente aide de la cystite. Lire la suite dans cet article.

Il est très utile de prendre à l'intérieur: infusion d'échinacée, graines de lin, feuilles de cassis, succession, sauge, teinture de boutons de peuplier faux-tremble, infusion de blé, feuilles de myrtille, avoine, houblon. Le jus de canneberge, le jus d’airelle et le swede et les graines de citrouille ordinaires possèdent des propriétés curatives.

Régime alimentaire spécial pour la cystite.

Observer un régime alimentaire spécial contre la cystite est un gage de récupération rapide pour le patient. Les règles de base de ce régime sont les suivantes:

  • Buvez 2 à 2,5 litres d'eau potable par jour. En plus de l'eau, vous devriez boire beaucoup de boissons aux fruits, thé, gelée, jus de fruits naturels fraîchement pressés. Il est préférable de refuser le café pendant la période de traitement.
  • Privilégier les produits aux propriétés diurétiques: pastèque, citrouille, melon, concombre, canneberge.
  • Mangez des produits laitiers: kéfir, lait, fromage cottage, fromage faible en gras et non salé.
  • Ne bois pas d'alcool.
  • À exclure de votre alimentation les aliments qui irritent la membrane muqueuse de la vessie - épicés et épicés (moutarde, sauces, adjika, ketchup, raifort, ail, radis, oignons, radis).
  • Il y a du mil, du sarrasin, de la volaille, des fruits secs.
  • Ajoutez le son aux céréales et autres produits, notamment le sarrasin, le blé, l'avoine et le lin.
  • Refuser le pain blanc, muffin. Le pain peut être consommé en grains entiers.
  • Abandonnez les aliments frits salés et gras, les aliments rapides et les aliments instantanés (Mivina, soupes emballées).
  • Exclure les fruits acides et les baies, sauf les canneberges. Le jus de canneberge est très utile pour le corps d'un homme malade.
  • La viande ne peut être consommée que faible en gras, comme la volaille ou le bœuf, le veau. La viande est bouillie ou cuite à la vapeur avec un minimum de sel et aucune épice.
  • Privilégiez les fruits de mer - poissons, calamars et aliments contenant des protéines (œufs, fromage cottage, par exemple).

Pour corriger, clarifiez le régime alimentaire et la liste des produits autorisés doit être testée régulièrement dans l'urine.

Ainsi, lorsque l'urine acide doit être exclue du régime alimentaire de la viande et des légumineuses, privilégiez les produits laitiers, les légumes et les fruits sucrés.

Lorsque l'urine alcaline est utile d'utiliser une grande quantité de fruits de mer, œufs, viande, céréales.

Si des oxalates sont détectés dans l'urine, les légumes verts, les haricots, les mûres, les agrumes, les raisins rouges, les canneberges, les fraises, le cacao et les bleuets doivent être exclus du régime alimentaire.

Plus de détails sur ce que vous ne pouvez pas manger avec la cystite le diront dans son programme Elena Malysheva. Regardez cette vidéo:

Comment éviter la cystite.

Afin de minimiser le risque possible de cystite, les règles suivantes doivent être observées:

  • Suivez les règles d'hygiène personnelle.
  • Limiter l’utilisation des aliments épicés, des boissons alcoolisées.
  • Prévenez l'apparition de constipation, pour laquelle vous devez manger plus d'aliments fibreux, de légumes et de fruits frais.
  • Il est chaud de s'habiller, de ne pas être dans un air froid pendant une longue période afin d'éviter un refroidissement excessif du corps.
  • Limitez votre consommation de sel.
  • Buvez au moins 1,5 litre d'eau pure par jour.
  • Vider la vessie toutes les 2 heures.
  • Passez un examen physique selon un horaire, passez régulièrement des tests d’urine.
  • Traitez rapidement la pyélonéphrite et les maladies des organes génitaux.
  • Pisser après un rapport sexuel.

En résumé.

La cystite est une maladie qui touche non seulement les femmes, mais également les hommes. La maladie n'est pas transmise par des moyens sexuels ou domestiques, mais elle est le plus souvent infectieuse et bactérienne. Chez les hommes, la cystite se manifeste dans le contexte d'autres maladies. Il est donc important de diagnostiquer et de guérir rapidement les processus inflammatoires dans le corps afin de prévenir cette maladie.

Si vous ignorez les symptômes de la maladie et ne traitez pas la cystite, c'est-à-dire le risque de complications dangereuses et de formes chroniques de la cystite, vous devez consulter un médecin qui, après un examen approfondi et selon les résultats du test, sera en mesure de vous prescrire le médicament approprié. antibiotiques. Pour un rétablissement rapide, vous devez utiliser non seulement un traitement médical, mais également des méthodes traditionnelles, ainsi que suivre les règles d'un régime alimentaire spécial pour la cystite.

Si vous avez des questions, nous vous conseillons de contacter nos spécialistes (voir les questionnaires des médecins). Si vous avez du mal à choisir, laissez une demande. Dans les 10 minutes qui suivent, notre opérateur vous rappellera et vous indiquera quel médecin est le mieux à votre place.

Cystite chez les hommes

La cystite chez l'homme est un processus inflammatoire des voies urinaires qui affecte la muqueuse de la vessie et conduit à une violation de ses fonctions. Les manifestations de la cystite chez l'homme sont les mictions fréquentes et douloureuses, la douleur dans la région sus-pubienne, l'apparition d'impuretés pathologiques dans l'urine. Le complexe de diagnostic de la cystite comprend l'examen de l'urine (microscopique, bactériologique), les ultrasons de la vessie, la cystoscopie, la cystographie et la tomodensitométrie. Le traitement de la cystite chez l'homme nécessite la nomination d'un traitement antimicrobien, phytothérapie, physiothérapie, traitement symptomatique.

Cystite chez les hommes

La prévalence de la cystite chez les hommes est beaucoup plus faible que chez les femmes. En urologie, la cystite est diagnostiquée chez 0,5% des hommes, généralement âgés de plus de 40 ans. La nature atypique de la cystite masculine s'explique par les particularités de l'urètre masculin: l'urètre long, étroit et incurvé retient dans la plupart des cas l'infection et l'empêche de monter dans la vessie. Dans le même temps, le développement de la cystite chez l'homme est plus souvent causé par une obstruction infra-vésiculaire, une compression de la vessie au-dessous de la vessie (au niveau de l'urètre ou du col de la vessie), qui empêche la libre circulation de l'urine.

Classification de la cystite

Selon ces facteurs, les cystites primaire et secondaire sont sécrétées. La cystite primaire chez les hommes comprend les lésions aiguës et chroniques de la vessie. À son tour, la cystite aiguë peut être une genèse infectieuse (non spécifique et spécifique), causée par des facteurs thermiques, chimiques, médicinaux, toxiques, nutritionnels. La cystite chronique primaire peut avoir une étiologie infectieuse, post-traumatique, parasitaire. Plus souvent, la cystite chez l'homme est de nature chronique secondaire et se développe dans le contexte d'une pathologie urologique concomitante de la localisation kystique ou extravésicale.

Les cystites cervicales, focales et diffuses se distinguent par la prévalence de l'inflammation dans la vessie. Compte tenu de la nature des modifications cliniques et morphologiques et des images endoscopiques, la cystite chez les hommes peut porter des formes catarrhale, granuleuse, hémorragique, fibrineuse, ulcéreuse, phlegmoneuse, gangréneuse, nécrotique, kystique, polypeuse, encroûtante, croûteuse.

Causes de la cystite chez l'homme

Les principales causes de cystite chez l'homme sont les problèmes urologiques, accompagnés d'une obstruction infra-vésiculaire et d'une stagnation urinaire. Les corps étrangers et les calculs de la vessie, les tumeurs, les diverticules, les adénomes de la prostate, les rétrécissements de l'urètre peuvent constituer des obstacles mécaniques à l'écoulement de l'urine. Chez les garçons, une cystite accompagne assez souvent le phimosis - le rétrécissement du prépuce, un dysfonctionnement de la vessie neurogène.

La cystite infectieuse chez l'homme se développe généralement sur fond d'uréthrite, de prostatite, d'orchite, de vésiculite, d'épididymite. Les agents responsables de la cystite chez les hommes, ainsi que de la cystite chez les femmes, sont principalement des bactéries non spécifiques - E. coli (80%), St. saprophyticus, Klebsiella, Proteus (15%), Pseudomonas aeruginosa, champignons de la levure Candida et autres La cystite spécifique chez les hommes est provoquée par des mycoplasmes, des chlamydia, des trichomonas, des mycobactéries tuberculeuses et des gonocoques. Les formes rares de cystite chez les hommes comprennent l'actinomycose, le purpura, la schistosomiase, etc.

La cystite infectieuse chez l'homme peut se développer par des voies ascendantes, descendantes, lymphogènes, hématogènes, directes. Dans la voie ascendante de pénétration, des agents pathogènes pénètrent dans la vessie à partir de l'urètre, de la prostate, du testicule ou de son appendice, les vésicules séminales. Le mécanisme descendant est plus souvent observé avec la tuberculose rénale, la pyélonéphrite, la pyonephrose. La dérive hématogène de micro-organismes pathogènes dans la vessie se produit à partir de foyers purulents lointains associés à une amygdalite, une sinusite, un furonculose, une pulpite, etc. En outre, un agent pathogène peut toucher directement la vessie en présence d'une fistule de la vessie, d'une ouverture de l'infiltrat appendiculaire, d'un abcès de la prostate dans la cavité vésicale.

Parmi les autres facteurs qui augmentent le risque de développer une cystite chez l’homme, il faut noter le diabète, les lésions de la colonne vertébrale, la chirurgie transurétrale (résection de la prostate, tumeurs de l’urètre, de la vessie), le stress, l’hypothermie, l’abus d’alcool, les aliments épicés.

Symptômes de la cystite chez les hommes

Les principales manifestations de la cystite aiguë chez les hommes sont les mictions fréquentes (y compris la nycturie), les pulsions impérieuses, les difficultés et les mictions douloureuses (strangurie), l'hématurie terminale, la turbidité urinaire. Les symptômes associés peuvent être de la fièvre et des frissons, un handicap.

La douleur au cours du processus de miction, en particulier au stade initial et final, est accompagnée d'une sensation de brûlure dans l'urètre. En dehors du miccia, il y a une douleur dans la région sus-pubienne, aine, scrotum, pénis. Le volume d'une seule portion d'urine est réduit à 10-20 ml, dans certains cas, le développement de l'incontinence urinaire est possible. Les signes typiques de la cystite chez les hommes sont la leucocyturie et la pyurie, l'hématurie microscopique ou macroscopique.

Dans les formes sévères de cystite chez l'homme (hémorragique, phlegmoneux, gangréneuse), l'intoxication se développe, en raison de la température corporelle élevée, de l'oligurie. L'urine a une couleur trouble, une odeur putride, contient des impuretés de sang, de la fibrine, des couches de la membrane muqueuse détachée.

La cystite chronique chez les hommes se caractérise par une symptomatologie plus rare, elle peut évoluer de façon onduleuse ou en permanence. Dans la cystite chronique chez les hommes, les mictions ne sont pas si fréquentes et douloureusement douloureuses; la leucocyturie, la protéinurie, la microhématurie périodique et le mucus dans l'urine sont préservés. Les complications de la cystite chez l’homme peuvent être la paracystite (inflammation du tissu para-vésical), la pyélonéphrite, la sclérose des parois de la vessie avec une forte diminution de sa capacité.

Diagnostic de la cystite chez l'homme

Les hommes chez qui on soupçonne une cystite devraient subir un examen approfondi par un urologue. Chez les hommes atteints de cystite, l'examen des organes génitaux, la palpation du scrotum et l'examen de la prostate par le rectum sont obligatoires. Ces études nous permettent de confirmer ou d’exclure le lien entre cystite et phimosis, orchiepididymite et prostatite.

Pour déterminer la flore pathologique responsable de la cystite chez l'homme, une culture bactériologique de l'urine et un frottis urétral sont effectués, ainsi qu'un examen PCR du grattage pour détecter des infections génitales. Dans l'analyse générale de l'urine, on trouve de grandes quantités de globules rouges, de globules blancs, de mucus et d'épithélium. L'urine acide est caractéristique de la cystite tuberculeuse. Pour exclure une obstruction organique, accompagnant souvent une cystite chez l'homme, une débitmétrie est réalisée; afin de confirmer ou d’exclure la dyssynergie detrusor-sphincter - examen urodynamique.

L'examen échographique de la vessie en cas de cystite aiguë chez l'homme est difficile, car les patients ne peuvent pas accumuler d'urine, ce qui permet de visualiser les parois de la vessie à l'état non déployé. Par conséquent, l’échographie de la prostate est d’une importance primordiale lors de la détermination de la quantité résiduelle d’urine et de l’échographie des reins, ce qui permet d’identifier les modifications pathologiques des voies urinaires et les complications de la cystite chez les hommes.

Avec une hématurie macroscopique, ainsi que la cystite chronique chez les hommes présentant une cystoscopie. Au cours de l'examen endoscopique, il est possible de reconnaître la nature et la forme de l'inflammation, d'identifier les calculs, les tumeurs, les corps étrangers de la vessie, d'effectuer une biopsie. Dans les situations douteuses, ainsi que dans le but du diagnostic, la cystographie et la cystourethrographie multispirale sont effectuées.

Traitement de la cystite chez les hommes

Dans la phase aiguë de la cystite chez les hommes, il est nécessaire de rester au lit, de boire beaucoup de liquides (au moins 2 à 2,5 litres de liquide par jour), d’exclure les aliments épicés, épicés, salés, acides et d’alcool, et de s’abstenir de rapports sexuels. En cas de rétention urinaire aiguë ou de douleur persistante, une hospitalisation peut être nécessaire.

Le traitement étiotropique de la cystite masculine nécessite des agents antimicrobiens: le plus souvent des fluoroquinolones, des céphalosporines, des nitrofuranes; moins souvent - les pénicillines, dans les 5-7 jours. Dans le traitement de la cystite chez les hommes montre la nomination de la phytothérapie, plante uroseptikov. Pour soulager le syndrome douloureux, on utilise des formes d’AINS, des comprimés et des antispasmodiques.

Dans certains cas, la vessie est lavée avec des antiseptiques pour effectuer des blocages pré-vessie, intra-vessie, novocaïne présacrale. Après le soulagement de l'inflammation aiguë, le traitement de la cystite chez l'homme est complété par la physiothérapie: séances d'inductothermie, d'électrophorèse, de thérapie UHF, d'ultrasons, de thérapie magnétique et de thérapie laser magnétique, applications de boue. antispasmodiques.

Si des maladies urinaires associées à la cystine sont détectées chez l'homme, leur élimination est nécessaire - traitement de la pyélonéphrite, de la prostatite, de l'épididymo-orchite, de la lithiase urinaire, de l'adénome de la prostate et de l'adénomectomie. Avec les déformations du col de la vessie, la vessie TUR est indiquée; avec les sténoses de l'urètre, il est dilaté. La sclérose cicatricielle de la vessie peut nécessiter une néphrostomie unilatérale, l’imposition d’urétéro-anastomose, une urétérosigmo-anastomose et une iléocystoplastie.

Prévention de la cystite chez l'homme

Prévenir le développement de la cystite chez les hommes permet une hygiène intime, la prévention des MST, l'élimination des facteurs de stress et de l'hypothermie, le traitement rapide des maladies de l'appareil génital masculin, la pyélonéphrite, l'assainissement des foyers purulents. Lors de la réalisation d'études et de manipulations endo-vésicales, il est nécessaire de respecter scrupuleusement l'asepsie et une prophylaxie avancée aux antibiotiques.

Les symptômes de la cystite chez les hommes. Cystite: traitement (médicaments)

La cystite est une maladie du système urogénital qui se développe à la suite du processus inflammatoire dans la paroi de la vessie. Cette pathologie est assez fréquente chez les hommes. La maladie se caractérise par des manifestations désagréables qui violent le rythme de vie habituel. Pour éviter que la cystite ne se transforme en une forme chronique, il ne faut pas différer la visite chez le médecin dès l'apparition des premiers signes d'indisposition.

Formes de cystite chez les hommes

En médecine, il existe trois types de cystite:

  • cystite aiguë (apparaît dans les 2-3 heures);
  • cystite chronique (le patient ressent un inconfort constant);
  • forme récurrente de cystite (les symptômes réapparaissent après environ 2 semaines).

Symptômes typiques de la maladie

  • Mictions fréquentes (plusieurs fois par heure).
  • Envie constante d'uriner, l'urine étant excrétée par petites portions.
  • Douleur et sensation de brûlure pendant la miction (la douleur est déterminée dans la région de la vessie et de l'urètre, ainsi que dans le dos lombaire).
  • Mictions fréquentes en petites portions la nuit.
  • Urine opaque (trouble), peut être mélangé avec du sang.

Symptômes de la cystite aiguë

  • Mictions fréquentes.
  • Les symptômes de la cystite chez les hommes peuvent se manifester par une légère augmentation de la température corporelle, mais dans certains cas, si le processus inflammatoire est passé dans les reins, il se produit un refroidissement et la température atteint 39-40 ° C.
  • La douleur peut également être ressentie dans le périnée, dans l'anus et les organes génitaux.
  • L'urine est trouble, elle contient des leucocytes, des bactéries et un épaississement des cellules de la membrane de la vessie.

Si des signes de cystite apparaissent et disparaissent soudainement, cela ne signifie pas pour autant que la maladie est passée d'elle-même, mais plutôt que la maladie est devenue chronique. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de la cystite apparaissent, consultez un médecin.

Cystite chronique - symptômes

  • En règle générale, la cystite chronique est la conséquence d'une autre maladie présente dans le système urogénital (pathologie de la vessie, des voies urinaires, des reins ou des organes génitaux).
  • Les symptômes de la cystite chronique ressemblent aux signes caractéristiques de la forme aiguë de la maladie, mais ils ne sont pas prononcés.

Les difficultés auxquelles le patient peut faire face s'il développe une cystite chronique: les symptômes peuvent être effacés, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic et la prescription d'un traitement.

Qu'est-ce qui peut causer une cystite?

La forme et les symptômes de la cystite chez l'homme dépendent du type de bactérie qui contribue au développement de cette maladie.

  • Micro-organismes de la microflore opportuniste de l'intestin (E. coli, Klebsiella, entérocoques, proteus, entérobactéries, staphylocoques).
  • Bactéries responsables de maladies génitales (chlamydia, trichomonas, mycoplasmes, ureaplasmas, herpès type 2, champignons du genre Candida).
  • Les infections nosocomiales - cystite peuvent se produire après la chirurgie ou la pose du cathéter (staphylocoque, streptocoque, salmonelle, esherehii, Proteus, Klebsiella, iersenii, Morganella, Pseudomonas aeruginosa, gerperovirus, varicelle, herpès zoster, le cytomégalovirus, l'adénovirus, paramyxovirus).

Voies d'infection par la cystite

  • Chemin ascendant - l'urètre (voie d'infection la plus courante).
  • Chemin descendant - les agents pathogènes pénètrent dans la vessie par les reins.
  • Voie lymphogène - l'infection se produit à partir des organes pelviens adjacents. Ce mode d'infection est typique pour les femmes. Cela est dû à la particularité de la structure anatomique.
  • Voie hématogène - L’infection se produit par le sang (les bactéries sont transportées par la circulation sanguine dans tout le corps et pénètrent ainsi dans la vessie).
  • Le chemin direct - L’infection peut se produire lors de l’ouverture d’ulcères dans les organes voisins.

Causes non infectieuses de la cystite

  • Anomalies du système immunitaire.
  • Divers troubles hormonaux.
  • Dysfonctionnements du système nerveux (entraînant une fibrose de la vessie). C'est la forme la plus grave de cystite.
  • Une réaction allergique qui peut se manifester sous la forme d'une cystite.
  • La radiothérapie a été réalisée dans la région pubienne ou dans le bas de l'abdomen.
  • Des brûlures dans les parois de la vessie peuvent survenir en raison de l'introduction de divers produits chimiques dans sa cavité.

Causes infectieuses de la cystite

La cystite chez les hommes survient souvent à cause de l'urine stagnante dans la vessie avec:

  • maladies tumorales;
  • urolithiase;
  • diverticule de la vessie;
  • pénétration de corps étrangers;
  • adénome de la prostate.

Les symptômes de la cystite chez les hommes peuvent se produire en raison de la présence de processus inflammatoires dans le système urogénital:

  • avec urétrite (inflammation des parois de l'urètre);
  • avec orchite (inflammation des testicules);
  • vésiculite (inflammation des vésicules séminales);
  • avec prostatite (inflammation de la prostate);
  • pyélonéphrite (maladie du rein).

L'apparition de la cystite est facilitée par diverses anomalies du système urogénital (diverses contractions empêchant l'écoulement de l'urine):

  • phimosis (rétrécissement du prépuce chez les garçons);
  • obstruction intravésicale (l'obstruction sousvésicale de l'appareil urinaire est une anomalie congénitale).

Les maladies ci-dessus augmentent considérablement le risque de développer une cystite, mais cela ne signifie pas que tous les hommes souffrant de certains problèmes de santé en souffrent. Le risque d'apparition de la maladie augmente en présence de certains facteurs concomitants.

Facteurs prédisposants

  • L'hypothermie
  • L'hypodynamie.
  • Rapports sexuels non protégés.
  • Porter des sous-vêtements serrés.
  • Violation de l'hygiène personnelle.
  • Vidange incomplète de la vessie due à un adénome de la prostate et à une prostatite.
  • Carence en vitamine.
  • La présence de maladies chroniques d'autres organes.
  • L'apparition d'une cystite peut être le résultat de manipulations médicales (cathétérisme, urétrocystoscopie).
  • La présence de corps étrangers dans la vessie (calculs, cystostum, endoprothèses dans les uretères).

Comment guérir la cystite, pour déterminer la cause exacte de la maladie aidera le médecin. En raison de facteurs mal établis provoquant une pathologie, l'auto-traitement de ce problème peut entraîner des complications graves et le développement d'une cystite chronique.

Traitement conservateur de la cystite

Le traitement de la cystite dépend directement de la forme de la maladie et de la cause de son apparition. Souvent, le traitement de la maladie est effectué à l'aide de médicaments antibactériens. Le choix de l'un ou l'autre groupe d'antibiotiques dépend du type d'agent pathogène. Fondamentalement, les comprimés pour la cystite ont un large spectre d’action, c’est-à-dire qu’ils combattent divers types de microorganismes nuisibles. Par conséquent, des médicaments peuvent être prescrits pour obtenir les résultats des tests. Lorsque l'agent causal de la maladie est établi avec précision, les agents antibactériens sont pris à la maison, conformément au mode d'emploi ou à la prescription d'un médecin. Les médicaments suivants peuvent être utilisés pour le traitement:

  • "Lévofloxacine".
  • "Nevigremon".
  • "Ciprofloxacine".
  • Palin
  • "Nolitsin" ou son analogue "Norbaktin".
  • "Furadonin".
  • "Monural".
  • Augmentin ou Amoxiclav.
  • "Furagin".
  • "Rulid".
  • "Nitroxoline".
  • "Furazolidone".

Le traitement thérapeutique des médicaments antibactériens dure en moyenne 7 à 10 jours (parfois 2 à 4 semaines). L'exception est le médicament "Monural" - il doit être pris une fois par dose de 3 grammes.

Mais, malgré l'efficacité des médicaments antibactériens, ils causent de graves dommages à l'organisme et entraînent des effets secondaires:

  • dans le système cardiovasculaire;
  • dans le système génito-urinaire;
  • dans le système nerveux central (faiblesse, somnolence, maux de tête fréquents, vision floue);
  • dans le tube digestif (diarrhée ou constipation, nausée, douleur et ballonnements dans l'abdomen, gastrite, dysbactériose, etc.);
  • réactions allergiques;
  • violation de la formation de sang.

Cystite: traitement

Les préparations à base de plantes peuvent, dans certains cas, guérir la cystite. Ces produits contenant des extraits de plantes sont les plus sûrs et réduisent considérablement le risque d'effets secondaires. Mais dans la plupart des cas, les préparations à base de plantes sont prescrites en association avec un traitement antibactérien. Ceux-ci sont tels que:

  • "Feuilles d’airelles et camomille";
  • Canephron est le remède à base de plantes le plus efficace contre la cystite;
  • "Monurel";
  • "Cyston";
  • "Fitolizin".

Les symptômes douloureux de la cystite chez l'homme sont éliminés à l'aide d'anesthésiques non stéroïdiens et d'antispasmodiques, tels que:

En plus des médicaments pour la cystite, des procédures thérapeutiques supplémentaires peuvent être indiquées:

  • physiothérapie (UHF, iontophorèse, inductothermie);
  • plateaux sessiles avec des herbes médicinales: sauge, camomille, calendula;
  • herbes diurétiques;
  • douche vésicale avec solutions antiseptiques;
  • traitement chirurgical.

Dans certains cas, une immunothérapie et des médicaments immunomodulateurs sont prescrits. Ils sont utilisés pour activer le système immunitaire afin de lutter contre les bactéries pathogènes.

Pendant la période de traitement, il est recommandé d’adhérer au repos au lit, à l’alimentation et de s’abstenir de rapports sexuels. Le traitement n'est interrompu que sur prescription d'un médecin en fonction des résultats des tests nécessaires pour la transmission au patient à la fin du traitement.

Bonne nutrition

Le régime alimentaire pour la cystite est un élément important du traitement, il contribue également à améliorer le bien-être du patient lors de l’exacerbation d’une cystite chronique et lors de l’apparition de sa forme aiguë. La règle de base d'un tel système alimentaire: le matin, il est recommandé de manger des aliments «difficiles» à digérer, et l'après-midi, le menu doit être composé de plats légers et diététiques.

Régime alimentaire avec cystite aiguë

Le régime alimentaire pour les cystites aiguës a une règle générale: les aliments qui irritent les parois de la vessie sont complètement exclus du régime: aliments au vinaigre, aliments fumés, épicés et salés et divers assaisonnements. Il est également nécessaire de limiter la consommation de produits potentiellement dangereux:

  • soda, bonbons;
  • produits à base de farine de qualité supérieure, pommes de terre;
  • thé fort et café.

Il est strictement interdit de prendre de l'alcool!

Pendant l’exacerbation de la cystite, il est recommandé de boire du jus de canneberge. Il est conseillé de manger des fruits (en particulier de la pastèque), des légumes, des produits laitiers, des jus de légumes. Il est également recommandé de boire beaucoup.

Nourriture pour la cystite chronique

Pendant la rémission, il n'y a généralement pas de restrictions alimentaires strictes. Mais il reste certaines recommandations à suivre:

  • limiter la consommation d'aliments gras et glucidiques;
  • se concentrer sur les produits à base de lait fermenté;
  • consommer du pain de grains entiers, des céréales non emballées, des légumes et des fruits;
  • Les soupes de légumes, les jus de fruits frais, le poulet et la viande maigre sont utiles pour la cystite;
  • de la ration alimentaire quotidienne excluent les produits qui entraînent une irritation des parois de la vessie (viandes fumées, boissons alcoolisées, conserves, assaisonnements, sauces chaudes).

Diagnostic de la cystite

En règle générale, le traitement de la cystite est prescrit après l'examen du patient, ce qui comprend:

  • analyse d'urine pour l'ensemencement;
  • palpation du scrotum et de la prostate, étude des organes génitaux;
  • tests pour les infections sexuellement transmissibles;
  • Échographie des reins, de la prostate et de la vessie.

Mesures préventives

Malgré le fait que les médicaments pour le traitement de la cystite combattent rapidement et efficacement la maladie, il est préférable de la prévenir que de la traiter. La prévention empêchera non seulement le développement de la cystite, mais améliorera également la santé en général. Que comprennent les mesures proactives? Ce sera utile:

  • Élimination du stress, manque de sommeil, hypothermie.
  • Manger des légumes, des fruits.
  • Rejet des produits épicés, gras et fumés.
  • Buvez au moins 2 litres de liquide par jour.
  • Vidange systématique et complète de la vessie.
  • Prévenir l'hypothermie.
  • Observez l'hygiène personnelle.
  • Il est déconseillé de porter des sous-vêtements bien ajustés.
  • Diagnostic et traitement opportuns d'autres maladies du système génito-urinaire.
  • Une fois par an, consulter un urologue pour un examen de routine.

Des complications

Il est important de comprendre que la cystite est une maladie grave qui, en cas de traitement tardif, peut entraîner de graves problèmes de santé et, dans certains cas, des processus irréversibles.

  • La cystite aiguë deviendra chronique.
  • Une réduction du volume de la vessie peut survenir.
  • Violation de la sexualité.
  • Le processus inflammatoire peut aller aux reins (pyélonéphrite), à ​​l'urètre (urétrite), aux tissus entourant la vessie.

Pour éviter des conséquences graves, il est nécessaire de consulter un médecin et de respecter scrupuleusement tous ses rendez-vous.

Traitement de la cystite masculine

La cystite est une inflammation des parois de la vessie. En règle générale, chez les hommes, la cystite survient après 40 ans et est une complication de diverses autres maladies urologiques, caractérisée par une congestion de la vessie ou une pénétration de l’infection dans la vessie.

Si la cystite est fréquente chez les femmes, alors, en raison des caractéristiques de l'urètre, les hommes tombent rarement malades: 6 à 8 cas pour 1 000 hommes et 100 à 200 cas pour 1 000 femmes.

Pourquoi les hommes souffrent rarement de cystite?

Chez les hommes, la cystite est relativement rare en raison de la structure particulière du système urinaire inférieur: leur urètre est long et convoluté, ce qui empêche dans la plupart des cas la pénétration de l'infection directement dans la vessie.

Dans des conditions normales, même si l’infection pénètre dans l’urètre, elle est partiellement éliminée par un jet d’urine et le reste est détruit par les cellules du système immunitaire avant même que l’infection n’atteigne la vessie.

Chez les hommes, la cystite survient dans la plupart des cas lorsque l'immunité diminue, survient une congestion de la vessie ou que des agents infectieux y pénètrent en grand nombre.

Causes de la cystite chez l'homme

La cystite aiguë ou chronique chez l'homme se développe le plus souvent à la suite des facteurs suivants:

  • rayonnement,
  • les allergies
  • maladies infectieuses des reins, des uretères,
  • la présence d'infections génitales
  • déficits immunitaires, ainsi qu'une baisse générale de l'immunité due à la présence d'une autre maladie - par exemple, diabète sucré ou maladies du sang,
  • pénétration dans la vessie par la lymphe, le sang ou avec le courant urinaire de Mycobacterium tuberculosis ou d’autres bactéries, protozoaires, virus,
  • hypothermie prolongée
  • la septicémie,
  • prostatite, urétrite,
  • adénomes et cancer de la prostate,
  • le flux inverse de l'urine, quand dans l'urètre il commence à se déplacer de façon turbulente,
  • lésions traumatiques de la vessie, y compris lors du cathétérisme et d'autres manipulations médicales,
  • fistule entre le rectum et la vessie, etc.

Les agents pathogènes les plus typiques de la cystite:

  • protéi,
  • E. coli
  • agents pathogènes des infections urogénitales,
  • cocci.

Types de cystite

Aiguë et chronique

La nature de la maladie cystite est:

La cystite aiguë est divisée en:

  • premier surgi
  • se produisant rarement (une fois par an ou moins),
  • se produisant souvent (chaque année à partir de 2 fois et plus souvent).

Après guérison de la cystite aiguë, tous les paramètres de laboratoire et les données obtenues par des moyens instrumentaux ne diffèrent pas de la norme.

La cystite chronique à son tour peut être des types suivants:

1. Asymptomatique (latent), qui a:

  • évolution asymptomatique stable (l'identification d'une telle cystite n'est possible que sur la base des données d'études endoscopiques),
  • rares périodes d'exacerbation,
  • exacerbations 2 fois ou plus par an.

La période d'exacerbation du flux latent ressemble à l'image d'une cystite aiguë ou subaiguë.

2. Cystite persistante. Exacerbées généralement 2 à 3 fois par an, les résultats des examens de laboratoire et des instruments obtenus indiquent la présence d'un processus inflammatoire.

3. Cystite interstitielle. La forme la plus grave de cystite chronique, caractérisée par des exacerbations fréquentes, une douleur presque constante dans la région de la vessie, des modifications progressives de ses parois.

Fait intéressant, lorsqu'il s'agit de cystite aiguë ou chronique, son apparence détermine davantage la nature des modifications identifiées de la muqueuse de la vessie que la fréquence des exacerbations au cours de l'année.

Cystite primaire et secondaire

Par la nature de l'apparition de la cystite est:

La cystite primaire survient d'elle-même et n'est associée à aucune autre maladie. À leur tour, on distingue les types suivants de cystite primaire:

  • cystite aiguë (infectieuse, chimique, médicinale, toxique, thermique, neurogène, alimentaire);
  • cystite chronique (infectieuse, inlay, irradiante, neurotrophique ulcéreuse, post-traumatique, involutive, etc.);
  • parasite.

L'inflammation secondaire se développe en raison d'une autre maladie. Les cystites secondaires sont:

  • origine de la vésicule biliaire (par exemple, calculs, corps étrangers, lésions traumatiques, tumeurs, anomalies du développement, chirurgies de la vessie);
  • origine extracellulaire (adénome de la prostate, maladies et lésions de la colonne vertébrale, prostatite, rétrécissements de l'urètre, etc.).

Cystite cervicale et diffuse

Selon la partie de la vessie enflammée, on distingue les types de cystite suivants:

  • cystite cervicale (seul le col de la vessie est enflammé),
  • trigonite (triangle de vessie enflammé, limité à la bouche de l'uretère et à l'ouverture de l'urètre)
  • cystite diffuse (la paroi de la vessie est impliquée dans le processus d'inflammation).

Avec la cystite cervicale, les sphincters de la vessie deviennent enflammés, ce qui se manifeste par des mictions douloureuses et une incontinence urinaire. Parmi les autres symptômes - envie fréquente d'uriner.

Avec la trigonite, l’inflammation affecte non seulement les sphincters de la vessie, mais également la bouche de l’uretère, qui présente de nombreuses complications telles que le reflux vésico-urétéral (l’urine est rejetée dans l’uretère et peut atteindre les reins, entraînant le développement de pyélonéphrite et une congestion). Pour la trigonite, les troubles de la miction, la présence de sang et de pus dans les urines sont caractéristiques.

La cystite diffuse est caractérisée par une inflammation totale de la membrane muqueuse et des symptômes typiques, qui seront décrits ci-dessous.

Catarrhal et ulcératif

En fonction de l'évolution de la membrane muqueuse et des structures profondes, on distingue les types d'inflammation suivants liés à la cystite:

  • catarrhale - la muqueuse est tout simplement hyperémique,
  • hémorragique - on observe des hémorragies,
  • kystique - l'inflammation s'accompagne de l'apparition de kystes,
  • ulcères - des ulcères apparaissent sur les muqueuses,
  • phlegmoneux - avec la présence d'une grande quantité de pus,
  • on observe une nécrose gangréneuse - du tissu de la vessie,
  • d'autres types (par exemple, incrustation, interstitielle, granulomateuse).

Le type d'inflammation dans la cystite dépend des propriétés de l'agent pathogène lui-même et de l'état des défenses de l'organisme. Dans la cystite catarrhale, les modifications de la membrane muqueuse sont minimes par rapport aux autres formes. Déterminer l'un ou l'autre type d'inflammation ne peut que par voie endoscopique (par exemple, avec une cystoscopie), suivie d'une biopsie.

Formes rares de cystite

Les formes rares de cystite comprennent:

  • cystite dans la schistosomiase urogénitale (bilharciasis),
  • actinomycose (lésion de la vessie avec le champignon approprié),
  • Malakoplakyy - l'apparition de nombreuses plaques et croissances sur la membrane muqueuse de la vessie (et de certains autres organes), accompagnée de réactions inflammatoires,
  • la cystite qui se produit avec le purpura.

Les principaux symptômes de la cystite chez l'homme

Selon qu'il s'agisse d'une cystite aiguë ou d'une exacerbation de la maladie chronique, l'évolution de la maladie peut être légère, modérée ou grave.

Cystite aiguë

Les symptômes les plus caractéristiques de la cystite aiguë:

  • douloureusement
  • dur
  • avec des désirs fréquents et faux,
  • observé la nuit.
  • avec du sang (hématurie terminale),
  • avec du pus (leucocyturie),
  • boueux,
  • parfois avec une odeur désagréable.

3. Autres symptômes:

  • augmentation de la température
  • faiblesse générale
  • performance réduite
  • douleur dans la région sus-pubienne, ainsi que dans le pénis, l'aine, le scrotum,
  • incontinence urinaire (avec forme cervicale et trigonite),
  • brûlant dans l'urètre,
  • douleurs dans les muscles, les articulations, en raison de la température élevée.

Cystite chronique

La cystite chronique survient moins rapidement que la aiguë et se caractérise généralement par:

  • moins de douleur
  • moins de dysfonctionnement urinaire,
  • le meilleur bien-être général.

La cystite latente chronique peut généralement se produire de manière imperceptible pour le patient et ne peut être diagnostiquée que par des modifications des données urinaires et de la cystoscopie. Cependant, la cystite interstitielle entraîne une augmentation de la miction (presque toutes les heures), une douleur persistante et persistante dans la région sus-pubienne et l'irritabilité, la dépression, l'anxiété et la qualité de vie qui y sont associées. Habituellement, les patients souffrant de cystite interstitielle subissent plus d’un traitement antibiotique infructueux jusqu’à ce qu’ils obtiennent un diagnostic précis.

Diagnostics

Examen par un urologue

Le diagnostic préliminaire est basé sur les plaintes du patient, ainsi que sur les données de l'examen urologique, notamment l'examen et la palpation des organes génitaux externes et un examen numérique de la prostate à travers la paroi rectale. Déjà à ce stade, il devient clair si la cystite est associée ou non à la présence d'adénome, de prostatite, d'orchiepididymite.

Après cela, le médecin vous prescrira un autre examen de laboratoire et un instrument, ce qui permettra d'identifier l'agent pathogène et de clarifier la nature de l'inflammation.

Tests de laboratoire

1. Analyse générale des urines. La cystite se caractérise par les modifications suivantes dans l'urine:

  • augmentation des leucocytes (leucocyturie),
  • la présence de sang (hématurie),
  • dans certains cas - mucus, cellules épithéliales desquamées, bactéries, protozoaires.

2. numération globulaire complète. Le tableau sanguin reflétera la gravité de la cystite et certaines de ses caractéristiques (par exemple, une augmentation des éosinophiles dans la cystite allergique, une augmentation de la RSE et une leucocytose en cas de fièvre).

3. Culture bactériologique du contenu de l'urètre et de l'urine. Avec cette étude, l'agent causal de la cystite est identifié et sa sensibilité aux antibiotiques est déterminée.

4. Etude PCR. Il est prescrit pour les infections génitales suspectées. Dans le même but et le grattage est fait.

Une étude plus complète et approfondie peut inclure un immunogramme, un test sanguin biochimique (urée, créatinine, composition électrolytique), un taux d'antigène spécifique de la prostate, etc.

Études instrumentales

Pour clarifier la cause de la cystite, les hommes sont affectés:

  • débitmétrie,
  • examen urodynamique complet,
  • la cystoscopie
  • Échographie de la prostate, du rein,
  • la cystographie.

L'échographie de la vessie au cours de la période d'exacerbation de la cystite chronique ou aiguë n'est pas réalisée en raison de l'impossibilité de remplir au maximum l'urine de cet organe au cours de cette période.

Traitement de la cystite chez les hommes

Le traitement de la cystite ne doit être effectué que par un spécialiste ambulatoire ou, en cas de douleur incessante, une rétention urinaire aiguë, une cystite hémorragique - de manière permanente.

La plupart des formes de cystite sont traitées de manière conservatrice. Pour une intervention chirurgicale chez les hommes ont eu recours dans les cas suivants:

  1. Cystite gangréneuse. Pendant l'opération, la vessie est débarrassée des tissus morts, un débit d'urine adéquat est fourni et du plastique est fabriqué si nécessaire.
  2. Cystite chronique causée par un adénome de la prostate. Selon les indications, une exérèse de la totalité ou de la partie de la prostate est réalisée, ce qui permet de normaliser l'écoulement de l'urine et de faire disparaître l'inflammation.

Cystite aiguë

  • repos au lit dans les premiers jours,
  • beaucoup de boisson (2–3 litres par jour),
  • exclusion du régime quotidien des épices, des assaisonnements, de l'alcool, du café, des plats épicés,
  • refus de fumer pendant la période de traitement,
  • antispasmodiques (par exemple no-shpa, papaverine),
  • décoctions d'herbes ayant des effets antiseptiques et anti-inflammatoires,
  • médicaments antibactériens (furagine, noirs, oxacilline, tétracycline, olététrine, etc.) pendant 1 à 1,5 semaines.

Pour réduire la douleur prescrite par le médecin, vous pouvez utiliser de la chaleur sur le bas de l'abdomen (sauf pour la cystite hémorragique et tuberculeuse), les bains chauds et les microclysters contenant 2% de novocaïne.

Cystite chronique

Pour un traitement efficace de la cystite chronique, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer les causes qui causent et entretiennent l'inflammation. Par exemple, ils éliminent la stagnation de l'urine, enlèvent les calculs, traitent la prostatite.

Les antibiotiques sont prescrits après avoir identifié le pathogène et déterminé sa sensibilité au médicament.

Le traitement local est réduit au rendez-vous du lavage de la vessie avec des solutions de furatsilina, nitrate d'argent pendant 2 semaines. Instillé (injecté dans la vessie), huile d’argousier, émulsion d’agents antibactériens.

De la physiothérapie pour le traitement de la cystite chronique par hyperfréquences, iontophorèse, applications de boue, inductothermie.

Caractéristiques du traitement de certaines formes de cystite

  1. Cystite tuberculeuse. Outre les médicaments antituberculeux, des instillations d'huile de poisson stérile, de saluzide et de PAS sont prescrites.
  2. Cystite de rayonnement Le traitement topique est complété par l'instillation de stimulants cicatrisants. Si de grandes parties de la membrane muqueuse sont touchées, une chirurgie plastique est effectuée.
  3. Cystite interstitielle. Entre autres choses, le traitement est complété par la nomination d'instillations de médicaments hormonaux, antibactériens et analgésiques. Dans les médicaments peuvent être prescrits anti-inflammatoires et anti-allergiques série.

Phytothérapie

Pour le traitement de la cystite, les frais sont largement utilisés. Ils peuvent inclure les plantes suivantes: racine de calamus, millepertuis, mélisse, citrouille, thé du rein, renoncule, myrtille, fenouil, otarie, camomille, romarin sauvage, prêle quelques autres.

Le traitement de la cystite chronique peut aller jusqu'à 1,5 ans, en alternant les tisanes entre eux tous les 2 mois.

Complications de la cystite

Les complications les plus graves de la cystite sont l'apparition d'un reflux vésico-urétéral (lorsque l'urine est rejetée de la vessie dans les uretères) et d'une pyélonéphrite. Les formes sévères de cystite (par exemple, les gangrènes) peuvent entraîner des fistules et une inflammation de la cellulose paravésicale. L'inflammation du sphincter de la vessie s'accompagne parfois d'une rétention urinaire aiguë.

Prévention de la cystite chez l'homme

Afin de prévenir l'apparition de la cystite chez l'homme, vous avez besoin de:

  • maintenir l'hygiène des organes génitaux,
  • éviter les infections sexuellement transmissibles,
  • ne pas surcharger
  • adénome, prostatite ou cancer en temps opportun,
  • boire suffisamment de liquide
  • renforcer le système immunitaire.

Conclusion

Bien que la cystite soit relativement rare chez les hommes, il convient de rappeler qu'après 40 ans, la situation peut évoluer en raison de l'apparition d'une prostatite, d'un adénome de la prostate ou d'un cancer de la prostate.

Étant donné que la cystite peut être complètement asymptomatique pendant une longue période, il est nécessaire de subir des examens médicaux réguliers, y compris une analyse d’urine complète.

Dans la plupart des cas, au début, la cystite répond bien au traitement et peut être vaincue.