Principal
Pouvoir

Douleur abdominale basse chez l'homme

La douleur dans le bas-ventre gauche chez l'homme peut être causée par différentes raisons. Anatomiquement, le sigmoïde et le rectum sont projetés dans cette zone. En outre, la douleur peut provoquer une inflammation de la prostate, de la rate et des coliques néphrétiques.

Maladie du tractus intestinal

Les douleurs abdominales basses chez les hommes peuvent être un signe des maladies suivantes:

  • la proctosigmoïdite (proctite);
  • la sigmoïdite;
  • diverticulite;
  • obstruction intestinale;
  • colite ulcéreuse;
  • polypes sigmoïdes;
  • cancer sigmoïde / rectal.

Proctosigmoïdite (proctite)

La douleur du côté gauche peut provoquer une inflammation combinée de la membrane muqueuse de la surface du rectum et du côlon sigmoïde. Les signes de la maladie sont:

  • douleur dans le bas de l'abdomen à gauche, s'étendant dans la zone de la fourche, de la vessie, des fesses et de la face antérieure de la cuisse;
  • besoin fréquent de déféquer, accompagné de la libération d'une petite quantité de selles friables contenant du sang et des muqueuses;
  • trouble dyspeptique - diarrhée (la constipation accompagne la maladie beaucoup moins souvent).

La sigmoïdite chronique se caractérise par la sécrétion de mucus par l'anus, qui provoque des démangeaisons et une irritation de la peau autour de l'anus. La cause du développement de la maladie peut être: des infections d’origines diverses, notamment la dysenterie, la fièvre typhoïde, ainsi que la syphilis et la gonorrhée, la constipation - des particules de matières fécales sèches provoquent une irritation des parois intestinales, une réaction allergique.

Sigmoïdite

La sigmoïdite est une inflammation du côlon sigmoïde qui se manifeste sous forme aiguë et chronique. Le plus souvent, il s'agit d'une lésion combinée du sigmoïde et du rectum. Dans ce cas, une rectosigmoïdite est diagnostiquée. Parfois, le tableau clinique de la sigmoïdite peut être retrouvé avec une colite - une inflammation du côlon.

Il existe plusieurs variétés de sigmoïdite:

  • Catarrhal Seule la couche superficielle de la muqueuse intestinale est impliquée dans le processus inflammatoire. La condition est accompagnée par la libération d'une petite quantité de mucus.
  • Érosif. À la surface des muqueuses, des zones érosives se forment, n'affectant pas les couches profondes du mucus.
  • Ulcératif. Des ulcères profonds apparaissent à la surface de la muqueuse.
  • La périsigmoïdite. L'inflammation se propage à la membrane séreuse, ce qui provoque la formation d'infiltrats de différentes tailles autour de l'intestin. Le mésentère est impliqué dans le processus pathologique. La formation des adhérences se produit.

Les symptômes de la sigmoïdite sont les suivants: crampes aiguës dans l'abdomen gauche, s'étendant jusqu'à la jambe gauche et dans la région lombaire, nausées, vomissements, ballonnements, selles bouleversées (diarrhée), associées à de fréquents faux désirs - selles fétides contenant du sang et du mucus (rappelle le slop de viande).

Il y a un écoulement seulement un mélange de mucus et de sang sans particules de masses fécales, une intoxication du corps - maux de tête, faiblesse, faiblesse, fièvre. Le traitement de la maladie est conservateur. On prescrit au patient un régime thérapeutique, ainsi que des antibiotiques et des probiotiques pour restaurer la microflore intestinale.

Diverticules sigmoïdes

La douleur sur le côté gauche du bas-ventre peut être un symptôme de la diverticulite sigmoïde. La maladie s'accompagne du développement de protrusions pathologiques dans les parois intestinales et constitue l'une des pathologies les plus fréquemment diagnostiquées du tractus gastro-intestinal.

Les causes de la formation de diverticule sont les suivantes: modifications des parois intestinales de nature dystrophique, perturbations de la motilité intestinale, stagnation des masses fécales dans la lumière du côlon sigmoïde, pathologies vasculaires du tube digestif. Le plus souvent, ces facteurs fonctionnent ensemble.

La période d'exacerbation de la diverticulite s'accompagne des symptômes suivants:

  • douleurs vives et parfois douloureuses au bas de l'abdomen;
  • constipation fréquente;
  • des ballonnements;
  • lourdeur abdominale diminuant après un acte de défécation;
  • nausée, se terminant par des vomissements;
  • la présence d'impuretés sanguines dans les selles;
  • fièvre
  • malaise général.

Le traitement de la maladie est complexe et comprend plusieurs points:

  • Réception des médicaments. Les hommes reçoivent des médicaments appartenant à la catégorie des médicaments antibactériens, antispasmodiques, laxatifs, procinétiques et enzymes.
  • Respect des régimes thérapeutiques.

Obstruction intestinale

Parfois, un homme souffre d'une obstruction intestinale du côté gauche du bas-ventre. Cette condition pathologique découle de la présence de raisons mécaniques / fonctionnelles empêchant le passage d'aliments et de liquides dans le côlon.

Les principaux signes d’obstruction du côlon sont les suivants: douleur spastique, localisée dans le bas-ventre gauche, nausées, se terminant par des vomissements, distension abdominale asymétrique grave, constipation, libération retardée des gaz.

Le tableau clinique caractéristique se développe dans le contexte du bien-être complet. Le premier symptôme est une douleur intense dans le bas-ventre gauche.

Initialement, il est déterminé à un endroit spécifique, puis, à mesure que l'état se détériore, il devient diffus.

Le patient ressent de fortes contractions des intestins, accompagnées d'un bouillonnement actif. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, l'état de la personne se dégrade considérablement: le patient pâlit, il transpire beaucoup.

L’absence de traitement adéquat d’une condition peut constituer une menace pour la vie d’une personne. Dans le contexte de l'obstruction, la nécrose de l'intestin affecté, provoquée par une circulation sanguine locale altérée, n'est pas exclue. A l'avenir, perforation intestinale et développement de péritonite.

Colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse est une inflammation ulcéreuse diffuse de la membrane muqueuse du côlon. L'origine de la maladie a une étiologie incertaine. Les raisons de son développement peuvent être:

  • virus et bactéries;
  • troubles de la nature auto-immune.

Pour la colite ulcéreuse non spécifique se caractérise par un parcours ondulé: une rémission stable est remplacée par une exacerbation.

Les symptômes de la pathologie dans la période aiguë sont:

  • saignement de l'orifice anal;
  • ténesme douloureux;
  • douleur lancinante dans l'abdomen;
  • diarrhée fréquente;
  • les masses fécales contiennent des impuretés sanguines.

La colite ulcéreuse non spécifique se caractérise par une perte de poids, qui s'explique par une diminution de l'appétit, une altération de l'assimilation des aliments et des selles molles fréquentes. La forme pathologique fulminante, qui se développe à la vitesse de l'éclair, est particulièrement dangereuse pour l'homme. Ses complications les plus dures sont la perforation des parois intestinales et son augmentation toxique.

Étant donné que les causes du développement de la pathologie chez les médecins ne sont pas complètement connues, le traitement se réduit à réduire l'inflammation, à réduire les symptômes pathologiques et à prévenir l'exacerbation. Le traitement implique l'utilisation de techniques thérapeutiques et chirurgicales. Le point important est l'observance des régimes thérapeutiques.

Polypes sigmoïdes

La cause de la douleur peut devenir des polypes se développant à partir des tissus de l'épithélium glandulaire et dirigés à l'intérieur de la lumière de l'intestin. Elles peuvent ressembler à des formations en forme de champignon, laides ou sphériques, fixées à la surface de la muqueuse à l’aide d’une jambe. Au début, ils sont bénins, mais ont tendance à renaître.

Les types de polypes suivants sont distingués:

  • Hyperplasique Les néoplasmes les plus fréquemment diagnostiqués ressemblent à des plaques plates et rondes. La transition vers le cancer est assez rare.
  • Adénomateux Sujettes à la renaissance et appartiennent à des conditions précancéreuses. Au tout début du développement, ils ne déclarent rien sur eux-mêmes. En grandissant, ils peuvent provoquer une obstruction intestinale et des saignements fréquents.
  • Diffuse Les raisons de leur formation sont des maladies héréditaires.

Les causes de la formation de polypes sont les suivantes: pathologie gastro-intestinale chronique - diverticulite, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, dysbiose intestinale, prédisposition génétique, exercice insuffisant, faible teneur en fibres de la nourriture consommée.

Les symptômes des polypes sigmoïdes deviennent (les symptômes cliniques se manifestent tardivement et seulement après que la taille du polype dépasse 3 cm):

  • lorsqu'il essaie de s'asseoir ou de faire un mouvement brusque, le patient ressent une douleur aiguë dans le segment abdominal inférieur gauche;
  • la présence dans les masses fécales de la traînée de sang frais, ce qui s'explique par le traumatisme des polypes villeux;
  • une grande quantité de mucus dans les masses fécales indique la présence de formations polypeuses glandulaires;
  • alternance de constipation et de diarrhée;
  • fausse envie de déféquer;
  • distension abdominale causée par une flatulence accrue;
  • brûlures d'estomac et éructations fréquentes.

Maladies de la rate

Les causes de la douleur peuvent être la pathologie de la rate. La douleur abdominale gauche peut être accompagnée par: l'expansion pathologique de l'organe, l'infarctus de la rate, l'abcès, la torsion, la leucémie myéloïde et lymphatique.

L'élargissement de la rate

L'organe est situé dans l'hypochondre gauche, mais à la suite de l'expansion pathologique de la douleur, il se produit le long du bas-ventre (son côté gauche). Les causes de l'inflammation peuvent être le processus inflammatoire, la détérioration de la circulation sanguine dans l'organe.

Les signes de pathologie sont:

  • crampes intestinales douloureuses ressenties en bas à gauche;
  • accès de nausée se terminant par des vomissements;
  • augmentation de la température corporelle totale.

Crise cardiaque rate

Une crise cardiaque est causée par le chevauchement de la lumière de l'artère qui alimente la rate. Lorsque cela se produit, la mort d'une partie du corps. Les signes d’une crise cardiaque sont les suivants: douleur aiguë, abaissement de l’hypochondre gauche dans le bas de l’abdomen, douleur accrue pendant une respiration profonde, mouvements, toux, fièvre à des niveaux élevés.

Abcès splénique

Une douleur intense est accompagnée par la formation d'ulcères. Les symptômes de la maladie sont les suivants: douleur spasmodique dans l'hypochondre gauche, s'étendant du côté gauche du thorax et du bas-ventre, faiblesse croissante, fièvre, nausée, se terminant par des vomissements.

Inversion de la rate

La cause de la maladie est la torsion de l’artère alimentant la rate en sang. Le défaut peut être causé par une lésion des ligaments du mésentère ou par leur pathologie congénitale. Les symptômes de la pathologie peuvent être: ballonnements, constipation, douleur, descente de l'hypochondre gauche jusqu'à l'abdomen, vomissements, détérioration progressive.

Leucémie myéloïde et lymphocytaire

La douleur se développe après avoir mangé et appuyé sur la zone de projection de la rate. À mesure que l'état s'aggrave, la douleur ne fera qu'augmenter.

Gastrite ou gastroduodénite

Lorsque l'inflammation de l'estomac peut augmenter de manière significative en taille, tomber dans le bas vêlage de l'abdomen. Dans de tels cas, la gastrite est accompagnée de spasmes intestinaux sévères. Les autres signes de pathologie sont:

  • des nausées;
  • attaques de brûlures d'estomac;
  • douleur lancinante en appuyant sur la région épigastrique.

Emplacement atypique de l'appendice enflammé

Dans l'appendicite, la douleur est le plus souvent définie à droite, mais dans de rares cas, la douleur se déplace vers la gauche. Les symptômes d'un état pathologique sont:

  • spasmes intestinaux légers au départ, aggravés avec le temps - la douleur devient crampes, battements;
  • nausée, se terminant par des vomissements;
  • diarrhée (relativement rare);
  • fièvre.

La douleur de l'abdomen inférieur gauche chez les hommes peut indiquer le développement de maladies graves. Et lorsque les symptômes pathologiques apparaissent, il est recommandé de consulter un médecin qualifié.

Douleur abdominale chez l'homme gauche: causes, symptômes et méthodes de traitement

Des sensations désagréables, manifestées dans le bas ventre à gauche, peuvent indiquer de nombreuses pathologies du corps masculin.

Dans la plupart des cas, les maladies ont le caractère de lésions du tractus gastro-intestinal, mais il n’est pas nécessaire non plus d’exclure les défaillances du système urogénital ou du système musculo-squelettique.

Afin de se débarrasser de ces pathologies le plus rapidement et le plus efficacement possible, il importe non seulement de déterminer leur existence, mais également de révéler toute leur pathogénie. Après cela, vous pouvez commencer le traitement. Nous parlerons davantage des principes de son organisation, des caractéristiques des problèmes résumés et des méthodes de diagnostic actuelles.

Quelles sont les principales causes de douleur?

La douleur abdominale peut avoir une intensité différente

Comme indiqué ci-dessus, une douleur dans le bas-ventre gauche chez l'homme peut indiquer le développement ou l'évolution complète de nombreuses pathologies du corps.

Naturellement, avec une manifestation ponctuelle d'inconfort, il peut être ignoré, mais si les sensations douloureuses sont systématiques, il est impossible de retarder, du moins, un diagnostic de base doit être posé.

Il est à noter que la douleur dans une zone résumée du corps peut être un symptôme des pathologies les plus dangereuses du corps.

La nature la plus commune de la gêne:

  1. douloureux
  2. tirant;
  3. coupe;
  4. pointu
  5. ou sous la forme de "coliques".

Peu importe le type d'inconfort associé à une manifestation systématique, cela indique nécessairement la survenue d'un processus pathologique. Les causes typiques de ces derniers sont:

  • Maladies du système génito-urinaire. En règle générale, des processus inflammatoires ou des lésions infectieuses d'organes se produisent. Beaucoup moins souvent, des douleurs abdominales basses se développent en raison de pathologies vénériennes, d'uréthrite, voire de cancer.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal (GIT). Ici, comme dans le système urogénital, les pathologies inflammatoires se développent le plus souvent. Les lésions bactériennes des organes abdominaux sont légèrement moins fréquentes.
  • Maladies du système musculo-squelettique de la ceinture. À cet égard, les os, les muscles et les articulations sont également touchés.

Déterminer plus précisément la zone touchée n'est possible qu'en effectuant un diagnostic qualitatif du squelette du corps.

Il faut comprendre que la spécificité d'une pathologie particulière élargit encore la liste des symptômes manifestés. Ainsi, lors de la défaite des organes urinaires, des douleurs du côté gauche du bas-ventre sont transmises à l'aine et aux maladies gastro-intestinales - à la zone anale.

Dans tous les cas, un diagnostic précis des maladies n’est possible qu’après une étude approfondie. Il est presque impossible de diagnostiquer une maladie uniquement à partir des symptômes présentés.

Procédures de diagnostic

Il peut y avoir plusieurs causes de douleur.

Avec le développement de malaises dans le bas de l'abdomen du côté gauche, il est inacceptable que les hommes hésitent. L'adoption en temps voulu de mesures appropriées est un élément fondamental du traitement de toute pathologie, et les affections en question aujourd'hui ne sont pas devenues cette exception.

Dans ce cas, le diagnostic consiste à s'assurer que les spécialistes:

  1. Premièrement, nous avons mené une histoire de la maladie existante. A ce stade, le médecin discute en détail avec le patient, examine l'historique de ses maladies et réalise la palpation des zones touchées.
  2. Deuxièmement, ils ont prescrit des tests pour les principaux biomatériaux humains - le sang, l'urine et les matières fécales.
  3. Et troisièmement, nous avons déterminé les méthodes de diagnostic instrumentales nécessaires à la mise en œuvre. Ceux-ci incluent, en règle générale, une échographie pelvienne, une IRM et une tomodensitométrie. Les études les moins fréquentes sont complétées par autre chose, tout dépend des caractéristiques individuelles d'un cas particulier.

En principe, l’essence du diagnostic est complètement transparente. Malgré cela, notre ressource aimerait accorder une attention particulière à l’analyse des symptômes se manifestant dans diverses pathologies.

Nous commençons, bien sûr, par les maladies gastro-intestinales courantes, qui provoquent des douleurs au bas-ventre chez les hommes. Ces pathologies sont principalement représentées par des gastrites, des ulcères et des inflammations. Les symptômes de lésions du tractus sont les suivants:

  • douleur lors des selles;
  • augmentation du rot;
  • diarrhée ou constipation;
  • jaunissement et desquamation de la peau.

Dans la plupart des cas, les symptômes décrits sont complexes, de sorte que la cause de la douleur dans l'abdomen gauche est rapidement et extrêmement facilement diagnostiquée. Si les signes ne sont pas aussi prononcés ou extrêmement rares, vous devez faire attention à la présence de:

  1. une gêne dans les muscles de la région pelvienne, des bruits parasites et la stabilité de l'ensemble du système musculo-squelettique (de tels symptômes indiquent une arthrose, une scoliose, une goutte et des maladies similaires);
  2. inconfort pendant la miction, écoulement du système reproducteur, odeur désagréable, éruption cutanée (signe caractéristique de prostatite ou de lésions vénériennes chez l'homme).

Notez que c'est l'analyse initiale des symptômes qui sert de base au diagnostic des problèmes examinés aujourd'hui. Les méthodes de diagnostic restantes ne sont que de nature affirmative et contribuent à accroître l'efficacité de la thérapie organisée.

Faire un diagnostic par vous-même est inacceptable et la manifestation des symptômes existants ne devrait être analysée que par un médecin professionnel.

A propos du traitement des pathologies possibles

No-shpa - un médicament contre la douleur

Le traitement de l’inconfort douloureux du bas-ventre chez l’homme est un ensemble complet de procédures thérapeutiques, chacune ayant sa propre orientation.

Dans la plupart des cas, certaines des mesures prises sont nécessaires pour éliminer les signes désagréables de pathologie, et d’autres, pour organiser la lutte contre la cause. Cependant, il est important de comprendre que la méthode exacte et le vecteur de la thérapie sont déterminés uniquement par le résultat des diagnostics effectués. Par conséquent, ils peuvent être différents chez deux patients différents.

Les méthodes de traitement standard utilisées pour se débarrasser des affections considérées aujourd'hui sont présentées:

  • Traitement médicamenteux (le plus souvent). Ces mesures thérapeutiques ont pour but de faire cesser les symptômes et d’en éliminer les causes. Ainsi, en cas de douleur intense, les analgésiques sont utilisés naturellement à des doses strictement définies. N'oubliez pas que le soulagement des symptômes désagréables ne représente qu'une petite partie du traitement de toute pathologie. La principale chose à faire pour organiser cette dernière consiste à lutter contre la cause de la maladie, ce qu’il est également souvent possible de faire grâce à l’utilisation de médicaments. Ces derniers, en passant, sont sélectionnés pour chaque patient individuellement, nous ne conseillerons donc rien de concret aujourd'hui.
  • Intervention chirurgicale (avec des pathologies négligées ou extrêmement graves). Dans la très grande majorité des cas, la chirurgie ne concerne que des problèmes d’appareil locomoteur. Pour les douleurs causées par des lésions du tractus gastro-intestinal ou du système génito-urinaire, la chirurgie est très rarement utilisée, car ces pathologies sont presque toujours éliminées par une méthode conservatrice.
  • Tactiques de traitement des femmes enceintes. Le plus souvent, cette méthode de traitement est utilisée pour les pathologies de l'estomac et des intestins. Habituellement, il ne demande pas au patient de prendre des mesures spécifiques, il suffit de corriger son mode de vie et son régime alimentaire. Il est important de comprendre qu'un médecin exclusivement professionnel devrait prescrire un traitement en attente. Sinon, un traitement mal organisé, ou plutôt son absence, provoquera l’apparition de complications des affections existantes. Une telle coïncidence n’est probablement nécessaire pour personne.

Avec toute méthode de traitement, il est souhaitable:

  1. optimiser le mode de vie de la manière la plus correcte (modes de vie sains, nutrition normale, restrictions concernant les mauvaises habitudes, etc.);
  2. en complément d'utiliser les moyens de la médecine traditionnelle (sans le fanatisme, bien sûr);
  3. compléter la base du traitement avec des procédures physiothérapeutiques.

Peut-être que tout cela est sur le sujet à l'étude aujourd'hui. Nous espérons que le matériel présenté vous a été utile et a répondu à vos questions. Santé à vous!

La diverticulite en tant que cause de douleur abdominale basse - le sujet de la vidéo:

Quel est le bas-ventre gauche chez l'homme

Une gêne dans le bas de l'abdomen, à gauche, peut amener un homme à réfléchir à la structure anatomique. Qu'est-ce qui peut déranger dans ce domaine? Exacerbation possible de l'appendicite, et peut-être une inflammation du pancréas.

Si nous parlons de sensations douloureuses dans le bas-ventre gauche, il convient de noter que cela se produit assez fréquemment. En premier lieu dans la fréquence des cas - c'est une appendicite.

Attention! L'appendicite peut être douloureuse non seulement dans l'abdomen, mais aussi dans le bas du dos, si la queue du processus enflammé repose sur le dos.

Quel est le bas-ventre gauche chez l'homme

Il n'est pas nécessaire d'exclure des causes telles que la formation de kystes, l'apparition d'une hernie, une inflammation des testicules, des maladies des organes urinaires. L'inconfort du bas-ventre gauche peut s'expliquer par des maladies du tractus gastro-intestinal, des troubles urologiques ainsi que par des problèmes de la colonne vertébrale. Par conséquent, il est nécessaire de prendre en compte les symptômes de diverses affections qui provoquent une douleur dans cette zone afin de comprendre quel spécialiste consulter.

Organes pouvant blesser le bas-ventre gauche

En cas de douleur, vous devez penser à une maladie chronique. Le plus souvent, le problème se produit chez les hommes dans le système génito-urinaire.

Qu'est-ce que la douleur dans le bas-ventre chez les hommes à gauche

Les douleurs abdominales chez les hommes de gauche apportent non seulement un inconfort, mais peuvent également être un signal d'alarme d'une maladie grave.

Quel personnage a des douleurs abdominales basses?

La nature de la douleur dans l'abdomen à gauche d'un homme peut être différente, par exemple:

Causes de la douleur abdominale basse chez les hommes

Le plus souvent, la douleur dans le bas ventre à gauche chez l'homme se produit en raison de maladies telles que:

  • urologique;
  • tractus gastro-intestinal;
  • système musculaire osseux.

Parfois, la douleur irradie à l'aine, dans l'entrejambe. Au fil du temps, ils peuvent donner au pénis, aux testicules, faire pression sur le rectum. Il est très difficile de déterminer la cause. Seul un examen complet peut aider à déterminer l'origine de la douleur.

Cause urologique de la douleur

Que signifie la douleur dans le bas-ventre à gauche chez un homme? Comme mentionné ci-dessus, la cause peut être des maladies urologiques, c'est-à-dire des hommes associés au système reproducteur. C'est:

  • inflammation de la prostate (prostatite);
  • infections des voies urinaires, inflammation ou calculs vésicaux (cystite);
  • cancer de la prostate, adénome (nom moderne - hyperplasie bénigne de la prostate);
  • urétrite (processus inflammatoire dans l'urètre);
  • vésiculite (inflammation des vésicules séminales).

Ces maladies peuvent être accompagnées non seulement de douleurs abdominales, mais également de manifestations supplémentaires sous la forme de:

  • miction douloureuse;
  • décharge avec une odeur désagréable;
  • éruption cutanée sur les organes intimes;
  • sang dans l'urine et le sperme;
  • douleur pendant ou après l'intimité sexuelle.

Avec ces symptômes, l’urologue prescrit un examen approprié. Il peut s'agir d'une échographie de la prostate, de l'urine et du sperme, d'une biopsie.

De plus, les maladies sexuellement transmissibles font partie des causes urologiques. Ceux-ci comprennent:

Les hommes qui ont des relations sexuelles imprudentes risquent de contracter l'une des maladies ci-dessus. Au début de l'infection, il peut ne pas y avoir de manifestations de la maladie. Par exemple, l’infection par le VIH ne montre aucun symptôme particulier pendant 3-4 ans.

Et seulement lorsque le système immunitaire est gravement touché, la température augmente, les ganglions lymphatiques augmentent. Les maladies chroniques entrent dans la phase aiguë.

Maladies gastro-intestinales

Les maladies du tractus gastro-intestinal sont les plus courantes. Le système digestif humain traite chaque jour une grande variété d'aliments. Le plus souvent, cet aliment n'est pas du tout utile et contient des produits chimiques difficiles à transformer et qui ont un effet toxique sur tout le corps.

Les violations du travail de l'estomac et des intestins peuvent indiquer une constipation, une diarrhée, des éructations, des nausées, des brûlures d'estomac, des ballonnements et des grondements dans l'estomac. Parfois, il peut causer de fortes douleurs en raison de crampes rénales et intestinales lors de la consommation d'aliments épicés et salés contenant de nombreuses épices.

Si vous n'écoutez pas votre corps, la manifestation d'inconfort dans le système digestif se transformera en diverses maladies. Une gastrite, des ulcères gastriques et duodénaux, une inflammation du petit ou du grand intestin, des maladies du rectum (hémorroïdes), une colite ulcéreuse de nature chronique, un cancer de l'intestin ou du rectum peuvent se développer.

S'il existe une maladie associée au tractus gastro-intestinal, la douleur et l'inconfort de l'abdomen seront des compagnons constants. Après l'ingestion d'aliments gras, frits et salés, une douleur aiguë à l'estomac peut survenir dans l'hypochondre droit. S'il y a des processus inflammatoires dans l'intestin, cela fera mal soit en bas à gauche, soit à droite.

La partie inférieure du gros intestin est située directement au-dessus du rectum. En cas de dysfonctionnement, il s'enflamme et la douleur caractéristique du bas-ventre vous le rappelle.

Maladies musculo-squelettiques

Les maladies musculo-squelettiques existent beaucoup et il est impossible de tout énumérer. Le plus commun:

  • arthrose;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • la scoliose;
  • la goutte;
  • rachitisme;
  • la coccygodynie (douleur au coccyx);
  • spondylarthrite ankylosante;
  • les tumeurs;
  • anomalies congénitales.

On sait que des maladies du système musculo-squelettique affectent divers organes. Par exemple, les patients se plaignent souvent auprès d'un médecin de douleurs cardiaques. Mais de telles douleurs peuvent être causées non par la pathologie du coeur, mais par la névralgie, le pincement du nerf cardiaque.

Si, en raison d'une scoliose de la colonne vertébrale, les nerfs responsables des organes internes du système digestif sont pincés, la douleur peut se produire dans l'estomac, les intestins ou le bas de l'abdomen.

Élimination de diverses douleurs

Que faire si le bas-ventre fait mal à gauche? Depuis les causes de la douleur abdominale, il y en a beaucoup, ne pensez pas qu'elles sont toutes associées à une maladie terrible. Lorsque la douleur apparaît, il faut d’abord déterminer où elle se trouve et après quoi elle est apparue.

Si cela ne fait mal qu'après avoir mangé des aliments épicés, il est alors nécessaire de les éliminer, en adhérant à un régime. Si la douleur persiste et persiste pendant un certain temps, il est nécessaire de consulter un thérapeute. Sur la base des plaintes du patient, il consultera le prochain spécialiste, éventuellement un urologue, un néphrologue ou un proctologue.

Certains hommes refusent catégoriquement de se rendre à l'hôpital. Ils peuvent suivre le «traitement» prescrit par la femme. Buvez diverses herbes, prenez des pilules contenant des enzymes pour une meilleure digestion ou des antispasmodiques.

Cette approche n’est pas très prudente, car l’automédication peut conduire à masquer des maladies graves. Divers médicaments et infusions à base de plantes peuvent apaiser la douleur, mais n'éliminent pas la cause. Et cela peut être assez dangereux. La maladie va se développer. Lorsqu'il atteindra un état négligé, il sera beaucoup plus difficile à traiter.

Si la douleur dans le bas-ventre gauche ne disparaît pas pendant un certain temps, vous ne devriez pas retarder la visite chez le médecin.

Il vaut mieux consulter un spécialiste et prévenir la maladie que de consacrer du temps à un traitement coûteux.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Causes de la douleur abdominale basse chez les hommes

Les hommes de notre époque sont constamment exposés au stress et à un effort physique intense. De ce fait, diverses maladies dangereuses se développent. Les hommes ne sont pas pressés de les traiter jusqu'à ce que de graves problèmes apparaissent. C'est une approche absolument fausse. Le manque de prise de conscience est très grave. Aujourd'hui, nous allons parler des raisons pour lesquelles le bas-ventre fait mal chez les hommes.

Quels organes peuvent blesser le bas-ventre chez les hommes

Le plus souvent, des douleurs dans le bas-ventre suggèrent l'apparition de maladies chroniques. Ils sont généralement causés par des problèmes du système urinaire, ce qui est particulièrement désagréable pour le sexe fort.

7 causes principales pouvant causer de la douleur

  1. La paroi avant de l'abdomen. Il peut être divisé en épigastrique, mésogastrique et hypogastrique. La douleur est le plus souvent localisée dans la région allant de l'aine au muscle abdominal.
  2. Les bourgeons. C'est un organe très important qui agit comme un filtre dans le corps humain. Le syndrome douloureux qui leur est associé peut être complètement différent. Le signe le plus évident de problèmes avec eux est le sang dans les urines.
  3. La vessie Le corps qui sert de sorte de récipient pour le fluide urinaire. D'abord, l'urine s'y accumule, puis l'envie de vider apparaît.
  4. Intestin grêle. Cet organe joue l'un des rôles principaux dans le système digestif humain.
  5. Gros intestin. C'est dans cet organe que s'achève le processus de digestion des aliments et de leur libération ultérieure par l'organisme.
  6. Bulles de graines. Ils contribuent au fonctionnement normal du sperme dans le corps de l'homme.
  7. La prostate. C'est l'un des organes les plus importants pour le système reproducteur de l'homme. Avec l’âge, il peut grossir, menant à la miction et à d’autres problèmes.

Nous avons nommé les principaux organes les plus à risque. C'est à cause d'eux qu'il peut y avoir des douleurs dans le bas-ventre chez les hommes. Nous passons maintenant aux maladies et aux symptômes qui leur sont associés.

Maladies provoquant des douleurs abdominales basses chez l'homme

Toutes les maladies qui peuvent affecter les douleurs abdominales basses chez les hommes seront divisées en problèmes dans les systèmes suivants:

  • urinaire;
  • reproductif;
  • digestif.

Alors, considérons les principales maladies de l'urètre:

Pyélonéphrite

Se produit souvent en raison de complications de la lithiase urinaire. C'est une infection qui entraîne l'urine dans l'uretère.

Parmi les principaux symptômes se dégagent:

  • augmentation de la température corporelle;
  • somnolence;
  • mal de tête;
  • problèmes de miction;
  • petite quantité d'urine excrétée.

À un stade particulièrement avancé, diverses excrétions peuvent sortir avec l’urine, notamment du mucus et du sang.

Urolithiase

Il se caractérise par la formation de calculs de sable dans les reins, dont la taille peut atteindre 1 kg.

Les principales raisons sont un régime alimentaire inapproprié, la présence de diverses maladies infectieuses, une prédisposition génétique.

La maladie est aiguë dans la région lombaire et s'étend aux muscles abdominaux inférieurs. Il est observé non seulement dans un état d'activité, mais également dans un état de repos.

La cystite

Cette maladie affecte la vessie et est causée par des infections qui pénètrent dans cet organe. Les facteurs suivants peuvent augmenter la probabilité de maladie:

Même des "négligés" calculs rénaux peuvent rapidement se débarrasser. N'oubliez pas de boire une fois par jour.

  • exposition à de basses températures;
  • violation du fond hormonal;
  • traumatisme abdominal;
  • Stase du sang dans la région pelvienne.

Si un homme souffre de cette maladie, il ressentira une gêne et une douleur intense palpitant dans le bas de l'abdomen.

Cancer de la vessie

Les raisons de la formation de cancer de la vessie ne sont pas entièrement comprises. Mais les médecins estiment que les facteurs suivants sont nocifs:

  • une profession liée à la manipulation de produits chimiques nocifs;
  • l'hérédité;
  • autres maladies associées au système urinaire.

Pendant longtemps, l'oncologie peut ne pas se manifester. S'il n'est pas diagnostiqué à temps, les chances de guérison sont grandement réduites.

Système reproducteur

Comprend tous les organes génitaux. Sa défaite cause des problèmes particuliers dans la vie d'un homme.

Prostatite

Ceci est une inflammation de la prostate. Le plus souvent, ils souffrent d'hommes qui ont dépassé l'âge moyen.

Les principales causes de prostatite:

  • faible immunité;
  • mode de vie sédentaire;
  • diverses infections;
  • troubles hormonaux;
  • blessures.

Parmi les symptômes ressortent:

  • douleur intense dans le bas de l'abdomen;
  • inconfort dans la région de la fourche;
  • la faiblesse;
  • maux de tête;
  • douleur dans le pénis après un rapport sexuel;
  • manque d'érection.

Un autre symptôme important est une miction imprévue et fréquente. La prostatite ne peut pas courir. En l’absence de traitement, l’impuissance et la stérilité sont terminées.

Adénome de la prostate

Ceci est une augmentation de la taille de la prostate. En conséquence, il y a une forte pression sur l'urètre. L'adénome de la prostate survient chez les personnes âgées. La cause peut être la production d'œstrogène.

Le symptôme le plus important est le besoin fréquent d'uriner. En outre, l'urine stagne, ce qui conduit au début du processus inflammatoire.

Cancer de la prostate

Les médecins de notre époque ne sont pas en mesure de déterminer les véritables causes du développement de cette maladie. On pense que les facteurs suivants influent sur:

  • travail spécifique;
  • l'hérédité;
  • excès de testostérone;
  • la vieillesse

Les symptômes ne commencent pas à se manifester immédiatement. Parmi eux figurent les mictions fréquentes et la présence de sang dans les urines. Si le cancer de la prostate n'est pas détecté à temps, cela aura des conséquences désastreuses pour le patient.

Vésiculite

Caractérisé par le fait que l'inflammation de la vésicule séminale se produit. La principale raison - la pénétration de diverses infections dans le corps.

Les principaux symptômes sont:

  • douleur dans le bas-ventre, y compris dans la région de l'aine;
  • douleur lors de la décharge du sperme;
  • saignements pendant la miction;
  • maux de tête;
  • nausée

La maladie peut survenir de différentes manières. Il existe des formes chroniques et aiguës.

Torsion des testicules

Cela est dû au fait que le métabolisme dans le testicule est perturbé, ce qui est une conséquence de la torsion du cordon spermatique. Le principal symptôme de cette maladie est l'absence de fixation normale du testicule.

La douleur se manifeste dans l'aine et s'étend jusqu'au bas de l'abdomen.

Orhit

Il s'agit d'une inflammation du testicule qui survient après diverses infections dans le corps.

Le patient peut avoir de la fièvre, des nausées et des vomissements. Mais le principal symptôme - forte douleur dans le périnée et le bas-ventre.

Système digestif

Transforme la nourriture consommée par l'homme. Aide à l'absorption des nutriments et à la conclusion inutile.

Nous nous tournons vers les maladies qui y sont associées.

La maladie de Crohn

Caractérisé par la formation d'une inflammation qui affecte tous les organes du tractus intestinal. Des ulcères et des fissures spécifiques se produisent dans les zones touchées. Après le traitement, il peut y avoir une rechute.

Les principales causes de cette maladie:

  • facteur génétique;
  • mauvaises habitudes
  • diverses infections;
  • immunité réduite.

Il se caractérise par des douleurs fréquentes dans les muscles abdominaux inférieurs. De plus, la digestion des aliments pose des problèmes.

Appendicite

C'est une inflammation dangereuse du caecum. Peut se produire pour les raisons suivantes:

  • dysfonctionnement intestinal;
  • maladies infectieuses dans la cavité abdominale;
  • blessures diverses;
  • pathologie.

Parmi les symptômes distinguent:

  • douleur dans le bas-ventre du côté droit;
  • des nausées et des vomissements;
  • diarrhée et autres problèmes d'excréments.

L'appendicite n'est pas autorisée à s'exécuter. Cela peut conduire au développement de maladies plus graves.

Obstruction intestinale

Pathologie, qui est détectée violation de la perméabilité intestinale. Cela se produit pour les raisons suivantes:

  • pénétrer dans le rectum avec des objets étrangers qui gênent la perméabilité des aliments;
  • changer le régime journalier d'une personne;
  • changement de régime;
  • prendre divers médicaments pendant trop longtemps.

En raison de cette maladie, la douleur, la nausée et il y aura des problèmes avec l'excrétion des matières fécales du corps.

Constipation chronique

Perturbation du fonctionnement normal du tractus intestinal et selles trop rares. Se produit à cause des points suivants:

  • mépris intestinal de l'envie de vider;
  • consommation fréquente de malbouffe;
  • long antibiotiques.

Il est difficile de confondre la constipation avec d'autres maladies qui affligent une personne. Quand ce sera senti la lourdeur et la douleur.

Hernie

Le plus souvent, les hernies se forment sur la paroi frontale de l'intestin pour les raisons suivantes:

  • exercice lourd;
  • l'obésité;
  • constipation persistante.

Au début, aucun symptôme n'apparaît. Ensuite, le patient commence à ressentir de la douleur pendant l'activité physique.

Cancer du colon

Peut être dû aux raisons suivantes:

  • l'hérédité;
  • la vieillesse;
  • mauvaise nutrition;
  • infections et inflammations dans le gros intestin.

Au début, le cancer du côlon ne se manifeste presque pas. En outre, une faiblesse constante et une perte d'appétit commencent à apparaître. Poids nettement réduit et la peau devient une teinte pâle.

Diverticulose

Maladie provoquant des lésions des organes creux, y compris du côlon sigmoïde. Les raisons de son apparition ne sont pas connues, mais elles sont associées à une pression accrue à l'intérieur de l'intestin.

Les principaux symptômes sont la douleur et les problèmes fécaux.

Traitement de la douleur abdominale basse chez un homme

Le traitement dépend entièrement de la nature de la maladie identifiée. Dans certains cas, vous aurez besoin d'un régime alimentaire spécial et de la normalisation du mode de vie, et dans d'autres cas, d'une opération d'urgence.

Si vous ressentez les symptômes communs suivants:

  • syndrome de douleur;
  • température et pression élevées;
  • la faiblesse;
  • somnolence;
  • nausées et vomissements.

besoin urgent d'appeler une ambulance. Ce n’est qu’à l’hôpital que vous pourrez fournir la gamme de services nécessaire pour faciliter votre rétablissement.

Ne vous soignez jamais et consultez votre médecin si vous ressentez une douleur.

Et un peu sur les secrets.

Avez-vous déjà souffert de problèmes de douleur aux reins? À en juger par le fait que vous lisiez cet article, la victoire n’était pas de votre côté. Et bien sûr, vous ne savez pas ce que c'est:

  • Malaise et douleur au bas du dos
  • Le gonflement matinal du visage et des paupières ne vous rend pas plus confiant.
  • C'est même embarrassant, surtout si vous souffrez de mictions fréquentes.
  • En outre, des faiblesses et des maux constants sont déjà fermement entrés dans votre vie.

Et maintenant, répondez à la question: cela vous convient-il? Est-il possible de supporter des problèmes? Et combien d'argent avez-vous déjà «perdu» pour un traitement inefficace? C'est vrai - il est temps de finir ça! Êtes-vous d'accord? C'est pourquoi nous avons décidé de partager une méthode exclusive dans laquelle le secret du traitement de la douleur rénale est révélé. Lire l'article >>>

Douleur abdominale basse chez les hommes: causes

Les douleurs abdominales, les troubles de la fonction sexuelle et les troubles urinaires sont bien connus de nombreuses personnes. Et souvent, ces symptômes se produisent dans le complexe.

Que peut suspecter un homme s’il a mal au bas-ventre à gauche? Quelles maladies des organes génitaux sont accompagnées de ce signe? Y a-t-il un lien entre la colonne vertébrale et la douleur abdominale? Sous quelles maladies du système digestif les hommes ressentent-ils des douleurs au bas-ventre? Quels médecins devraient être consultés? Ci-dessous, nous répondrons à toutes les questions.

Raisons

La localisation de la douleur abdominale inférieure chez l'homme indique la pathologie de divers organes:

  1. Les causes les plus courantes sont les maladies urologiques - prostatite, épididymite, orchite, urolithiase, tumeur maligne de la vessie et de la prostate et vésicules.
  2. Changements pathologiques dans la colonne vertébrale.
  3. Maladies du système digestif.

Pour identifier la cause de la douleur, vous devrez peut-être consulter un urologue, un neuropathologiste ou un gastro-entérologue.

Prostatite

La prostatite est la maladie la plus courante de la douleur dans le bas-ventre à gauche. La prostate est située dans les profondeurs du bassin, en contact étroit avec le devant de la vessie et derrière avec le rectum. Cela conduit inévitablement à la propagation de la douleur de la prostate aux organes voisins - le sacrum, le pénis et la surface antérieure des cuisses. C'est important! Chez les hommes, la douleur est ressentie dans le bas de l'abdomen gauche parce que le rectum est projeté ici.

Autres signes de prostatite:

  • La violation de la miction est interrompue jusqu'à la rétention urinaire. Mais lorsque vous essayez de vider la bulle, la douleur apparaît.
  • Il y a des difficultés avec les selles.
  • Dans la phase aiguë, des signes d'intoxication apparaissent - la température monte à 39,5 ° C, détérioration du bien-être.

Si au cours de cette période de traitement n’est pas correct, des complications graves se développent:

  • abcès de la prostate;
  • inflammation du plexus veineux et des tissus autour de la glande.

Dans les cas moins graves, la prostatite aiguë devient chronique avec des rechutes fréquentes.

Causes de la prostatite

L'inflammation de la prostate peut commencer après l'hypothermie des jambes ou de la région pelvienne. L'infection pénètre souvent dans la prostate par la vessie ou l'urètre en cas de cystite. Les bactéries peuvent pénétrer dans la prostate avec un flux de sang provenant des organes inflammatoires adjacents - le gros intestin. De même, l'infection pénètre à partir d'organes distants, par exemple des amygdales dans l'amygdalite chronique. Agents causaux de la maladie:

  • E. coli est retrouvé dans 86% des cas;
  • rarement staphylocoque;
  • streptocoque

La prostatite se développe également après une infection par des infections génitales. Dans ce cas, la maladie est causée par une bactérie:

  • Trichomonas;
  • la chlamydia;
  • ureaplasma;
  • des gonocoques;
  • mycoplasme;
  • Gardnerella
  • les virus;
  • champignons du genre Candida.

La prostatite peut se développer en raison de la stagnation du bassin due à un mode de vie sédentaire, en violation de la fonction des organes génitaux. L'abstinence sexuelle, l'immodération sexuelle et les rapports sexuels interrompus provoquent également le développement de la prostatite. Les facteurs de risque sont la consommation d'alcool, l'obésité, une diminution de l'immunité. Facteurs prédisposant au développement de la prostatite - un long trajet en moto ou en voiture.

Diagnostic de la prostatite

La recherche urologique comprend plusieurs méthodes:

  1. Physiquement, à travers le rectum, l'urologue détecte une glande dilatée. Lors de la palpation, le médecin collecte les glandes secrètes et l'urine à des fins d'examen.
  2. L'analyse en laboratoire révèle une augmentation du nombre de leucocytes dans les urines. De plus, le suc de la prostate diminue le nombre de grains de lécithine.
  3. Culture bactérienne d'urine et de sang pour déterminer l'agent causal de l'infection. Mais le résultat de l'analyse arrive dans 5 jours.
  4. Effectuer une méthode rapide pour le diagnostic de la sécrétion de la prostate par PCR (réaction en chaîne de la polymérase). De cette méthode de diagnostic ne cachera aucun agent pathogène, qu’il soit vivant ou tué à la suite du traitement. Par conséquent, l'analyse montre une réponse positive après l'infection précédente. Pour déterminer le stade d'infection aigu ou chronique, un test ELISA (dosage immuno-enzymatique) est également effectué.
  5. Dans les cas douteux, un diagnostic échographique transrectal est réalisé.

Si nécessaire, l'intervention chirurgicale a utilisé des méthodes de recherche de haute précision - IRM (imagerie par résonance magnétique) ou CT (tomodensitométrie).

Traitement de la prostatite

Après avoir identifié l'agent responsable, les urologues prescrivent un traitement:

  • des antibiotiques;
  • analgésiques et antispasmodiques, y compris sous forme de suppositoires rectaux;
  • massage de la prostate;
  • La physiothérapie est utilisée au stade de l'affaiblissement d'un processus aigu - thérapie par micro-ondes ou électrophorèse avec des substances médicinales.

En cas de rétention urinaire, une cystotomie au trocart est réalisée.

Urolithiase

Chez l'homme, les douleurs abdominales basses provoquent également une maladie rénale. Néphrolithiase, calculs rénaux ou urolithiase, urolithiase sont les noms de la même maladie. Il se manifeste par la formation de calculs dans les reins, les uretères et la vessie.

La néphrolithiase se rencontre chez les hommes âgés de 20 à 50 ans. Les concrétions sont généralement détectées dans un rein ou un uretère.

C'est important! Le nombre de pierres est de plusieurs centaines. Et les tailles varient de grains de sable à 12 cm de diamètre. Par conséquent, la maladie est communément appelée «sable ou sel dans les reins».

La principale cause de la formation de calculs - troubles du métabolisme, conduisant à la formation de sels insolubles d'urates, d'oxalates, de phosphates. Au fil du temps, des pierres se forment d'eux. Facteurs de risque de maladie de pierre à pierre:

  • apport hydrique insuffisant;
  • l'hypovitaminose;
  • prédisposition génétique;
  • maladies du système génito-urinaire - adénome de la prostate, cystite, prostatite, pyélonéphrite.

Chez la plupart des patients, des calculs et de petits cristaux se déplacent le long de l'uretère et sont excrétés dans l'urine. Avec le passage du sable, il y a une douleur dans l'abdomen.

Signes typiques de maladie rénale de pierre:

  • Douleur abdominale d'intensité variable, puis disparaissant puis augmentant sans disparaître complètement. Une grave attaque de colique rénale nécessite des soins médicaux. En cas d'avancée le long de l'uretère, la pierre, plus large que la largeur de l'uretère, se coince et provoque une douleur intense dans le bas de l'abdomen, à gauche ou à droite, là où se trouve la partie inférieure de l'uretère.
  • Pendant une crise, les patients souffrent de nausée, de vomissements et de miction douloureuse.
  • Les petites pierres ou les sels dans l'urine ne sont pas rares chez les personnes atteintes d'urolithiase.
  • Les érythrocytes dans l'urine sont un signe typique de la maladie rénale de pierre, surtout après une attaque de colique. Dans ce cas, l'urine est peinte en rose, rougeâtre ou de la couleur "chair slop". Dans d'autres cas, l'hématurie peut être détectée au microscope ou à l'aide de bandelettes réactives spéciales.

L'urolithiase peut durer des années de manière cachée, mais peut être détectée par hasard.

Diagnostic de la lithiase urinaire

Les bétons dans les voies urinaires et les reins trouvent des méthodes d’examen instrumentales:

  • L'échographie est la méthode la plus abordable, sûre et fiable pour détecter les calculs.
  • Dans les cas douteux ou lors de la préparation d'une opération, une méthode de haute précision pour le diagnostic de l'IRM (imagerie par résonance magnétique) ou de la tomodensitométrie (TDM) est utilisée.

Les méthodes d’examen par instrument sont appliquées après détection en laboratoire du sang, des sels et des leucocytes dans l’urine.

Traitement de la maladie de calculs rénaux

Lors des attaques fréquentes, les urologues utilisent des méthodes pour casser ou enlever les calculs:

  • La lithotripsie à ondes de choc (UVL) est utilisée pour les calculs rénaux et les uretères supérieures. Après la destruction, les pierres sortent naturellement.
  • URS - urétroscopie. L'appareil avec l'appareil photo est inséré dans la vessie, propulsé le long de l'uretère jusqu'au rein. Il est équipé d'outils de concassage et d'extraction de pierres.
  • La néphrolithotomie percutanée est une méthode endoscopique permettant de retirer de gros calculs. Un dispositif avec une caméra est inséré dans le rein par une petite perforation dans l'abdomen. Il écrase et enlève les pierres de leurs reins.

Lors d'une crise modérée de douleur à l'estomac et au bas du dos, les urologues prescrivent un traitement ambulatoire - analgésiques et antispasmodiques, Ibuprofen, Baralgin. Les médecins prescrivent la tamsulosine, la nifédipine, pour accélérer le déversement de calculs.

Épididymite

L'épididymite est une inflammation de l'épididyme, dans laquelle la douleur est ressentie dans le bas-ventre à gauche. Anatomiquement, cette petite formation est située au sommet de cet organe. À travers les tubules de l'appendice vient la graine.

L'infection entre généralement dans l'épididyme avec le sang de la prostate. Les agents responsables de la maladie sont Pseudomonas purulent et E. coli, Chlamydia, gonocoque. L’épididymite se développe dans les cas de chlamydiose urogénitale, de tuberculose et de gonorrhée. Le développement de la maladie contribue à l'hypothermie, l'hypovitaminose, la mise en scène d'un cathéter pour la miction.

Signes d'épididymite aiguë:

  1. La maladie débute de manière aiguë - dans les 3-4 heures. Une douleur aiguë dans le scrotum provoque l'abaissement de l'abdomen lors d'une épididymite gauche.
  2. Hausse de température jusqu'à 38,0 °
  3. Gonflement scrotal.

L'inflammation chronique se développe progressivement. La douleur dans le testicule augmente, le gonflement du scrotum apparaît. L'épididymite chronique aiguë peut être traitée avec des antibiotiques. Mais avec une inflammation non traitée, l'infection se propage aux organes voisins. Dans ce cas, des complications surviennent:

  • orchite - inflammation du testicule, transmettant le scrotum;
  • septicémie - empoisonnement du sang;
  • infertilité

Les médecins et les urologues posent un diagnostic lors d'un examen externe et d'une palpation du scrotum.

  1. Antibiotiques Unidox Solutab 100 mg deux fois par jour ou Ofloxacine 200 mg 2 fois par jour pendant 2 semaines.
  2. Superposez le scrotum avec un pansement suspendu sur la glace pour réduire l'inflammation et la douleur.
  3. Bougies rectales Diclofenac pour soulager l'inflammation et la douleur.

C'est important! L’automédication conduit à une complication ou à une épididymite chronique. L'inflammation bilatérale de l'épididyme est la cause de l'infertilité masculine.

Urétrite

L'uréthrite est une autre maladie dans laquelle la douleur est localisée dans le bas de l'abdomen, à gauche ou à droite. Même avec une maladie aiguë, il n'y a pas de fièvre.

  • Les coupures et les douleurs se propagent sur toute la longueur de l'urètre. Sur le plan anatomique, sa partie inférieure descend de l’abdomen à gauche et à droite, où il y a une douleur d'un ou des deux côtés.
  • Écoulement muqueux copieux de l'urètre le matin.
  • Urine trouble parfois avec des gouttelettes de sang à la fin de la miction.
  • Besoin fréquent d'uriner.
  • Rougeur du gland du pénis avec mâchoires adhérentes de l'urètre.
  • Douleur avec érection.
  • Une cause fréquente de la maladie est l’infection génitale.
  • L'uréthrite apparaît également après l'hypothermie. Les agents responsables du staphylocoque, du streptocoque et de l’E. Coli augmentent dans l’urètre à partir de la vessie présentant une cystite. Les bactéries se propagent des organes voisins (intestins) et distants (amygdales) avec le flux sanguin.
  • L'urétrite allergique survient après l'utilisation de préservatifs, de savons et de shampooings. Les substances médicinales provoquent également des réactions allergiques.
  • L'urétrite non infectieuse se développe après le passage de sels ou de calculs dans l'urètre.

La congestion dans le bassin avec un mode de vie sédentaire contribue au développement de l'uréthrite.

Diagnostic et traitement de l'urétrite chez l'homme

Le diagnostic de la maladie est établi en collectant l'anamnèse, la palpation de l'abdomen et l'examen des organes génitaux externes.

Les tests de laboratoire visent à identifier l'infection:

  • En général, l'analyse de l'urine est déterminée par un grand nombre de leucocytes.
  • Pour déterminer le type d'agent pathogène chez l'homme, le semis de l'écoulement urétral ou de la première partie de l'urine est effectué. L’ensemencement bactérien détermine également la sensibilité de la microflore aux antibiotiques.
  • les antibiotiques prescrits par le médecin après avoir déterminé le type d'agent pathogène;
  • préparations pour restaurer la flore intestinale normale;
  • médicaments antiallergiques;
  • immunostimulants et vitamines.

Il est impossible de guérir soi-même l'urétrite, car le traitement est orienté vers la destruction de l'agent pathogène, déterminée par laboratoire. Après le traitement, les urologues procèdent à un examen de contrôle. Avec un traitement inadéquat, l'urétrite devient chronique avec de fréquentes rechutes.

C'est important! Pour les hommes, l'urétrite est une complication dangereuse d'épididymite, de prostatite et d'infertilité.

Maladies du système digestif

Une cause fréquente de douleur dans le bas-ventre - la pathologie du système digestif. Anatomiquement, chez l’homme, dans le bas de l’abdomen, le rectum et le côlon sigmoïde sont projetés à gauche. Par conséquent, avec leur inflammation, la douleur est ressentie ici. En outre, le plexus du rectum et le côlon sigmoïde sont interconnectés avec la prostate et l'urètre.

Maladies de l'intestin, s'étendant vers le bas de l'abdomen:

  • la proctite (proctosigmoïdite);
  • constipation avec colite;
  • obstruction, diverticules ou gonflement intestinal;
  • hernie;
  • colite ulcéreuse;
  • gonflement du côlon.

Considérez certaines de ces maladies.

Proctite

La rectite (proctosigmoïdite) est une inflammation de la paroi interne du rectum et du côlon sigmoïde.

  • La douleur dans le bas-ventre passe dans le périnée, la vessie, l'aine et parfois les fesses et la surface antérieure des cuisses.
  • Dans les cas de rectite aiguë, il existe souvent un besoin urgent de selles ou une petite quantité de selles minuscules contenant des particules de sang et de mucus.
  • La proctosigmoïdite chronique s'accompagne de sécrétions fréquentes de mucus par les intestins, provoquant des démangeaisons et une irritation de la peau autour de l'anus.
  • Troubles dyspeptiques - diarrhée, moins de constipation.

Le médecin pose le diagnostic de proctite sur les bases suivantes:

  • La palpation de l'abdomen est douloureuse dans le bas de l'abdomen, à gauche.
  • La peau autour de l'anus est irritée.
  • Lors de la palpation du doigt, on note des spasmes et des douleurs du sphincter.

Méthodes de recherche instrumentale et de laboratoire:

  1. La rectoscopie montre une muqueuse hyperémique avec des érosions et des ulcères.
  2. L'examen coprologique des matières fécales révèle une augmentation du nombre de leucocytes. Les érythrocytes et les champignons sont également visibles. Lorsque des infections à protozoaires sont détectées, amibes, giardia, œufs d'helminthes.
  3. La méthode bactériologique (ensemencement) révèle les gonocoques, les bactéries de la dysenterie et la fièvre paratyphoïde.

Si vous soupçonnez une maladie sexuellement transmissible, ils font une réaction de Wasserman et Koch, ainsi qu'un test sanguin utilisant la PCR et l'ELISA.

Causes de la proctite

Le développement de la maladie contribue à plusieurs raisons:

  • Infections - dysenterie bactérienne et amibienne, fièvre typhoïde. Chez les homosexuels, la syphilis et la gonorrhée provoquent une rectite.
  • Une cause fréquente de proctite est la constipation, quand les matières fécales sèches restent longtemps dans le rectum et irritent mécaniquement et chimiquement ses parois. Les laxatifs forts et l'administration de mélanges hypertoniques et d'éther-huile, la glycérine, avec le lavement ont le même effet sur le rectum.
  • Proctite allergique après avoir mangé des écrevisses, des champignons, des calmars.

La rectite est une manifestation de l'inflammation intestinale commune.

Traitement de la proctite

Après l'examen, le proctologue prescrit un ensemble de mesures thérapeutiques, en fonction de la cause et de l'agent causal. L'action des médicaments vise à éliminer la cause de la maladie, ce qui épargne aux hommes les douleurs abdominales basses à gauche. Pour ce médicament prescrit:

  • Antibiotiques. Lorsque la giardiase est prescrite Intestopan.
  • Suppositoires anti-inflammatoires rectaux.
  • Lavements de guérison chauds avec du bouillon Protargol ou Dogrose.
  • Après l’atténuation du processus aigu, physiothérapie et balnéothérapie sont utilisées - courants diathermiques, pantalons de boue.

Au cours de la période d'exacerbation, les proctologues recommandent le repos au lit et un régime alimentaire ménageant.

Maladies du système nerveux périphérique

Une cause fréquente de douleur abdominale basse chez les hommes est une inflammation du nerf sciatique. Dans cette maladie, les racines de la colonne lombo-sacrée sont atteintes. La cause de la compression est une hernie discale.

Symptômes d'une hernie discale:

  • Le signe précoce le plus courant est la douleur au bas du dos associée aux mouvements. Le disque déplacé pince les racines qui sortent de la colonne vertébrale.
  • L'un des signes d'une hernie est une douleur dans le bas de l'abdomen, à gauche ou à droite. En neurochirurgie, on parle de "syndrome de la prêle". Cela signifie une violation de la sensibilité et du mouvement des membres, ainsi que la miction et la défécation. La queue de cheval est la continuation de 40 racines nerveuses qui s'étendent de la colonne lombaire et descendent en un faisceau jusqu'au coccyx lui-même. La queue est responsable de l'innervation des membres inférieurs ainsi que des organes du petit bassin - le rectum, la vessie. Avec la défaite de la queue du cheval, la douleur apparaît le long de la queue du cheval - membre, périnée, fesses, abdomen inférieur à gauche ou à droite, selon le côté de la lésion. À un stade ultérieur du syndrome de la prêle, la miction et la défécation sont altérées. En effet, la transmission de l'influx nerveux au rectum et à la vessie est perturbée lors d'une hernie. La plupart des douleurs dans le bas-ventre apparaissent plus tard que dans le bas du dos, mais il existe des exceptions.

Signes de dysfonctionnement de la vessie - difficulté à démarrer la miction et absence de désir. Perturbés et le travail du rectum sous la forme de constipation et la difficulté d'évacuation des gaz. Au stade avancé du syndrome de la queue de cheval, il n'y a aucune envie d'uriner ou de déféquer. Le patient souffre d’incontinence d’urine et de selles.

Causes de la hernie intervertébrale:

  1. La colonne vertébrale lombo-sacrée est la partie la plus vulnérable de la colonne vertébrale. Il porte la plus grande charge et est plus susceptible de se blesser en tombant. La levée de poids régulière au fil des années peut déclencher le développement d'une hernie.
  2. La prédisposition héréditaire contribue à la formation de la maladie - la structure des os et des ligaments de la colonne vertébrale.
  3. L'ostéochondrose est également un facteur provoquant.
  4. La faiblesse des muscles du dos.
  5. Courbure de la colonne vertébrale.
  6. Nutrition insuffisante des tissus vertébraux.

Le diagnostic et le traitement de la hernie est un neurologue et un vertébrologue. Après examen, les médecins utilisent des méthodes d'examen instrumentales:

  • Rayon X de la colonne vertébrale.
  • TDM (tomodensitométrie).
  • IRM (imagerie par résonance magnétique).
  • Myélographie (fonction lombaire par contraste).

Le traitement du «syndrome de la queue de cheval» consiste en un traitement conservateur et chirurgical. Si la maladie est causée par des maladies inflammatoires de la colonne vertébrale (spondylarthrite ou maladie de Paget), appliquez des méthodes conservatrices. En cas de hernie intervertébrale, une intervention chirurgicale est effectuée.

Sur la base de ce qui précède, nous notons. Le plus souvent, la douleur dans le bas-ventre gauche chez l'homme provoque une inflammation des organes du système urogénital. Si l'urologue n'a pas identifié la maladie, la cause probable de la maladie est une proctite ou une autre maladie intestinale. Dans ce cas, le proctologue ou le gastro-entérologue s'occupe du diagnostic. Moins fréquemment, la cause de la douleur abdominale est causée par une pathologie de la colonne vertébrale, à laquelle le neurologue s’occupe.