Principal
Des analyses

Suppositoires anti-inflammatoires par voie rectale - un outil indispensable en proctologie

Les hémorroïdes sont une maladie désagréable et assez commune du rectum qui touche les personnes de tout âge, sans distinction de sexe ou de mode de vie.

Le traitement des hémorroïdes est un processus long et fastidieux, il implique l’utilisation d’un traitement complexe avec l’utilisation de suppositoires, de comprimés, de pommades et de tampons.

Cependant, en proctologie pour le traitement de cette maladie, les bougies sont le plus souvent utilisées, car elles peuvent affecter immédiatement le site de la maladie.

Le concept de bougies thérapeutiques et leur classification

Les suppositoires sont un moyen efficace, pratique et sans douleur d'introduire un médicament dans le corps humain. En raison de la forme de fabrication spécifique, les suppositoires dans la vie quotidienne sont mieux connus sous le nom de bougies.

Ils sont utilisés avec succès pour le traitement des hémorroïdes, de la prostatite, des maladies des organes génitaux, des systèmes endocrinien, respiratoire, cardiovasculaire et du tractus gastro-intestinal.

En proctologie, les suppositoires rectaux sont pratiqués en thérapie générale pour le traitement des fissures de l'anus, de la prostatite et des hémorroïdes.

L'objectif principal de l'utilisation de médicaments pour réduire l'enflure, éliminer les démangeaisons, guérir les tissus et soulager la douleur.

Contrairement aux autres formes de médicaments, les bougies sont introduites sans douleur et ne nécessitent aucune compétence particulière. Immédiatement après son entrée dans le corps, la substance active pénètre dans le sang par la membrane muqueuse, affectant ainsi le point douloureux localement et par la circulation sanguine.

Les suppositoires rectaux sont utilisés à des fins prophylactiques et pour la lutte contre les maladies fongiques, les infections virales et en tant que composant d’un traitement complexe dans les formations oncologiques.

Améliorer les propriétés thérapeutiques des suppositoires rectaux utilisés en association avec d’autres médicaments et méthodes de traitement. Tenant compte des spécificités de la maladie, on utilise des bougies contenant des hormones, des substances naturelles, un ou plusieurs composants.

Pour une application plus correcte des bougies en proctologie sont classés en deux catégories principales:

  1. Antiseptique. La progression des hémorroïdes s'accompagne du développement de bactéries dans les nœuds hémorroïdaires. Les substances antiseptiques contenues dans la composition des bougies ont pour but d’empêcher le développement des bactéries et leur destruction. Les bougies de ce type peuvent être fabriquées à base d'antiseptiques végétaux et chimiques. Les antiseptiques naturels sont le calendula, la propolis, l'huile d'argousier, l'extrait d'arbre à thé et d'autres. De telles bougies peuvent être utilisées en toute sécurité et ne nécessitent pas de surveillance médicale. Les bougies, qui comprennent des antiseptiques artificiels, peuvent provoquer une réaction indésirable et ne peuvent donc être utilisées que sur recommandation d'un médecin.
  2. L'effet des bougies anti-inflammatoires vise à soulager la douleur, à réduire l'enflure et à éliminer les inconforts.

Les suppositoires anti-inflammatoires du rectum sont divisés en deux sous-espèces:

  1. Non stéroïdien soulager le gonflement, les rougeurs et la douleur. Leur effet bénéfique s’adresse à l’ensemble du corps, et pas seulement à l’endroit de la maladie. Par conséquent, ces outils ont un certain nombre de réserves et de contre-indications.
  2. Les bougies stéroïdes sont plus résistantes que les bougies non stéroïdiennes, elles sont beaucoup plus efficaces dans la lutte contre la maladie. Cependant, s'ils ne sont pas correctement administrés, ils peuvent augmenter la pression artérielle, provoquer le développement de l'ostéoporose et modifier les hormones.

Selon le spectre d'action, les bougies utilisées en proctologie sont divisées en 5 types, qui sont:

  1. Ils soulagent les spasmes et la douleur. Cette catégorie de bougies comprend les analgésiques et les analgésiques, notamment la novocaïne, la benzocaïne, la lidocaïne et l’anesthésine.
  2. Arrêtez le développement du processus inflammatoire. La composition de ces bougies contient des hormones et des composants anti-inflammatoires. Le meilleur de ce groupe est l'hydrocortisone et la prednisone.
  3. Arrêtez le saignement. La composition de ces bougies contient des agents hémostatiques, qui ont tendance à arrêter le sang. Ceux-ci incluent Vikasol.
  4. Améliorer l'état des vaisseaux sanguins. Cette catégorie est représentée par les bougies, auxquelles s'ajoutent les veinotoniques et les veinoprotecteurs. Ceci est généralement extrait de châtaigne et glevenol.
  5. Réduisez le risque de formation de caillots sanguins. La composition des bougies comprend des anticoagulants, qui protègent contre la formation de stagnation et fluidifient le sang.

Suppositoires rectaux efficaces

Bougies - médicament à action rapide et efficace pour le traitement des hémorroïdes. Ils sont faciles à utiliser, n’ont pratiquement aucune contre-indication et peuvent être rapidement absorbés par la muqueuse.

La catégorie des suppositoires pour hémorroïdes est représentée par d'innombrables médicaments, parmi lesquels les meilleurs suppositoires ayant des effets anti-inflammatoires sont:

  1. Soulagement. Le principal composant actif de l'outil est l'huile de foie de requin. Ce composant naturel contribue à renforcer l'immunité cellulaire et à arrêter le processus inflammatoire. Les bougies ont des effets anti-inflammatoires, antimicrobiens, analgésiques et cicatrisants. Le médicament est particulièrement efficace dans les premiers stades des hémorroïdes.
  2. L'hépatrombine G. Cette catégorie de bougies est utilisée pour éviter les exacerbations avant et après la chirurgie. Le composant actif de l'outil est l'héparine et l'allantoïne. Ils réduisent le processus inflammatoire, dissolvent les ganglions, soulagent la douleur et améliorent la circulation sanguine. Les bougies ne sont pas recommandées au cours du premier trimestre de la grossesse.
  3. Proktozan. L'outil est particulièrement efficace pour le traitement des formes avancées d'hémorroïdes (stades 2 et 3). Les substances actives entrant dans la composition de la bougie sont la lidocaïne, le bismuth et le bufeksamak. Ces composants sont caractérisés par une action anti-inflammatoire, éliminent parfaitement la douleur, le gonflement et guérissent les fissures.
  4. L'anuzole est un type de suppositoire rectal particulièrement efficace contre les hémorroïdes aiguës. L'outil protège la membrane muqueuse, soulage la douleur et a un effet hémostatique. Il contient de l'oxyde de zinc, de l'extrait de belladone et du bismuth.
  5. Les bougies Natalsid soulagent l'inflammation, son effet hémostatique et régénérant marqué. Ils sont fabriqués à base d'algues, ils n'ont donc aucune réserve. Ils sont souvent prescrits aux enfants, aux mères allaitantes et aux femmes enceintes.

Faire le choix aidera les frères malheureux

L'opinion des patients sur diverses bougies d'hémorroïdes peut être étudiée ci-dessous.

Encore une fois elle est allée chez le médecin, cette fois il m'a attribué un soulagement. Ils sont un peu plus chers que les précédents, mais plus efficaces. Mon état était normalisé, je vais aux toilettes sans aucun problème et j'oublie ce que sont les hémorroïdes.

Nastya, 24 ans

J'ai un travail sédentaire, donc pour moi, les hémorroïdes sont une maladie habituelle, qui est périodiquement exacerbée. Au début, je ne voulais pas aller chez le médecin, mais lorsque la douleur a commencé à être accompagnée de saignements, j'ai commencé à passer plus de temps aux toilettes que dans ma propre chambre, mais je suis allée au centre médical.

Une infirmière amicale a attribué les bougies à Proktozan. Mettez-les cinq jours. Dès le deuxième jour, le saignement a cessé, le gonflement et la douleur ont disparu.

Vitalik, 45 ans

Au début, j'avais des sensations désagréables, puis la douleur était ressentie lorsque je me rendais aux toilettes, accompagnée chaque fois de constipation.

Au début, je pensais que cela passerait, mais après deux jours, de fortes démangeaisons et un inconfort dans l’anus ont commencé. Un ami a recommandé des bougies Anuzol.

Après un certain temps, la douleur a disparu, je vais aux toilettes sans problème, j'ai oublié les hémorroïdes. Je recommande ces bougies à tout le monde, elles sont assez efficaces et peu coûteuses.

Andrey, 31 ans

Résultats - brièvement sur l'essentiel

La plupart des gens qui ont utilisé des bougies pour traiter les hémorroïdes sont satisfaits de leurs effets. Cependant, il y a des patients qui parlent négativement des suppositoires rectaux.

Le principal motif de plainte est lié à un surdosage ou à une utilisation inappropriée des suppositoires et au non-respect des règles d'hygiène.

Aujourd'hui, il existe de nombreuses bougies pour le traitement des hémorroïdes, mais pour atteindre un taux de traitement élevé, vous devriez consulter votre médecin.

Sur la base des analyses et des caractéristiques individuelles du corps, il prescrira un médicament approprié. Cela vous permettra d'obtenir le résultat souhaité et de réduire considérablement le déroulement du traitement.

Bougies anti-inflammatoires en gynécologie

Informations générales

Les médicaments anti-inflammatoires sous forme de suppositoires sont prescrits pour diverses maladies des organes de l'appareil reproducteur féminin. Certaines bougies gynécologiques sont utilisées par voie vaginale, d'autres par voie rectale. Mais en général, la liste des bougies gynécologiques est très longue.

Les médicaments anti-inflammatoires en gynécologie sont toujours prescrits si un processus inflammatoire est noté. Ils sont largement utilisés, mais en même temps, comme les autres médicaments, les suppositoires vaginaux et rectaux présentent certains inconvénients.

Suppositoires sous forme de dosage

Suppositoires - l'un des meilleurs médicaments, permettant de soigner efficacement les maladies féminines. Appliquez des bougies pour la prévention des maladies féminines, ainsi que pour leur traitement. La composition comprend la base, qui donne à l'outil la forme d'une bougie, ainsi qu'une substance médicinale. La principale caractéristique de ce médicament est que sa forme est maintenue à la température ambiante et se transforme en une forme liquide lorsque la température corporelle est indiquée.

Les suppositoires vaginaux anti-inflammatoires sont prescrits pour diverses maladies du système reproducteur féminin. Les suppositoires vaginaux sont également utilisés pour prévenir de telles maladies. En particulier, prescrire des suppositoires vaginaux pour l'inflammation des ovaires, des suppositoires antiviraux pour les femmes, etc.

Bien que la liste des suppositoires vaginaux soit très longue, leurs noms sont connus de tous et, dans les pharmacies, la plupart de ces médicaments sont vendus sans ordonnance, le médecin doit indiquer à la personne quels médicaments antibactériens ou antiviraux doivent être utilisés.

Il est très important de savoir comment administrer correctement les suppositoires. Comment utiliser cette forme de médicament est indiqué dans les instructions. Mais comment mettre des bougies peut varier en fonction du médicament. Par exemple, certains suppositoires sont recommandés une fois par jour avant de se coucher.

Pour insérer correctement les bougies, vous devez vous placer sur le ventre, commencez par vous laver les mains. En outre, avant d'entrer dans le médicament, vous devez préparer un tampon hygiénique.

Toutes les bougies peuvent être divisées en différents types selon l'endroit où elles sont introduites:

Le principal avantage de l’utilisation de cette forme de médicament est que le principe actif pénètre dans le sang relativement rapidement (environ une demi-heure en une heure et 100% au bout d’une heure). Cependant, il n'entre pas dans le tube digestif et n'est pas détruit dans le foie. De plus, les suppositoires vaginaux ont non seulement un effet général, mais aussi un effet local.

De plus, le processus d'application est très simple et se déroule sans douleur. Les bougies provoquent très rarement des manifestations allergiques.

Bougies avec colpitis

Vous devez connaître ceux qui s'intéressent à ce qu'est une colpite en gynécologie, à une maladie caractérisée par un processus inflammatoire de la muqueuse vaginale. Le traitement de la colpite chez les femmes dépend du type d'agent infectieux provoquant l'inflammation. Ainsi, la colpite (vaginite) peut être spécifique (fongique, trichomonas, gonorrhée, etc.) ou non spécifique (streptocoque, staphylocoque, polymicrobien). C’est précisément en fonction du type d’infection que les médicaments pour le traitement de la colpite sont choisis, en particulier les bougies pour la colpite.

Les principaux signes de la vaginite sont une gêne dans la région des organes génitaux externes, une sensation de démangeaison grave et de brûlure. La quantité de décharge avec une odeur désagréable augmente, la température peut augmenter, il y a des sensations douloureuses dans le bas-ventre, des problèmes de miction apparaissent.

Dans cette situation, il est important d'appliquer des bougies correctement sélectionnées pour la vaginite, qui aident non seulement à se débarrasser des symptômes, mais également à guérir complètement la vaginite en supprimant l'activité des micro-organismes pathogènes.

Au cours des premiers jours de la maladie, il faut procéder à une douche vaginale avec des antiseptiques (Rivanol, Permanganate de Potassium, Chlorhexidine, Bicarbonate de Sodium). Les herbes sont également utilisées à cette fin - ce sont la camomille, la sauge, la mélisse,

Parallèlement aux douches vaginales, vous pouvez insérer des bougies dans le vagin. Le médecin choisit de telles bougies, qui démontrent une activité en relation avec le type de microflore pathologique qui a provoqué la maladie. Par conséquent, avant la nomination du traitement gynécologue effectue une étude pour déterminer quels médicaments doivent être pris.

Vaginite non spécifique

Si la patiente reçoit un diagnostic de colpite non spécifique, on lui prescrit des suppositoires ou des antiseptiques vaginaux antibactériens à large spectre.

Les bougies suivantes peuvent être assignées pour guérir le processus inflammatoire en gynécologie.

Polygynax

La composition de Polygynax comprend la nystatine, la néomycine, la polymyxine B. Polygynax est prescrit deux fois par jour. Vous devez l’utiliser dans un délai de 1 à 2 semaines.

Coût - de 320 roubles. pour 6 pièces

Terzhinan

La composition comprend la néomycine, le ternidazole, la prednisone, la nystatine. Mettre les bougies dont Terzhinan a besoin une fois le soir, pendant 10 jours.

Prix ​​- à partir de 370 roubles.

Meratin-Combi

La meratine comprend la néomycine, la nystatine, la prednisone, l’ornidazole. Vous devez entrer 1 supp. le soir pendant 10 jours.

Le coût de Meratin-Combi - de 350 roubles.

Mikozhinaks

La composition comprend la nystatine, le chloramphénicol, la dexaméthasone, le métronidazole. Les Mikozhinaks doivent entrer dans l’espace 1-2 semaines, utiliser 1-2 supp par jour.

Hexicon

La composition comprend le composant actif du digluconate chlorhexidine. Hexione est administré en 1 supp., Le traitement dure jusqu'à 10 jours.

Prix ​​- à partir de 290 roubles.

Bétadine

La composition comprend de l'iode, la bétadine doit être appliquée deux fois par jour, la durée du traitement est jusqu'à 12 jours.

Prix ​​- à partir de 280 roubles.

Depantol

La composition des moyens combinés Depantol comprend le digluconate de chlorhexidine et le dexpanthénol. Il a un effet antimicrobien, anti-inflammatoire et réparateur. Entrez 1 supp. 2 fois par jour jusqu'à 10 jours.

Prix ​​- à partir de 270 roubles.

Parfois, le médicament Depantol est confondu avec la pommade Depantenol. Il convient de noter que le dépanténol est une pommade utilisée pour traiter les lésions de la peau.

Gardnerellose

Si Gardnerell est trouvé chez une femme sur un frottis, on lui prescrit alors des suppositoires contenant du métronidazole comme principe actif.

Ginalgin

Fabricant - Ukraine. Ginalgin contient du tinidazole, de la vitamine C, du synestrol et de l'acide lactique. Appliquer besoin 1 supp. l'heure du coucher pendant 10 jours.

Klion-D

La composition de Klion-D comprend le miconazole, le métronidazole. Appliquer deux fois par jour pendant 10 jours. Prix ​​- à partir de 390 roubles.

  • En outre, le traitement est administré avec Mikozhinaks, Meratin-Kombi - ils sont prescrits deux fois par jour pendant 12 jours.
  • Flagyl, Metronidazole, Trichopol sont prescrits deux fois par jour pendant 10 jours.

Colpitis déclenchée par les trichomonas

Si des trichomonas se trouvent dans le contenu du vagin, il est alors prescrit à la patiente des suppositoires contenant du métronidazole, qui a un effet antimicrobien et est efficace dans la lutte contre les trichomonas. Ce sont des médicaments Flagyl, Metrovagin et autres.Appliquez Metrovagin, Flagyl devrait être 1 supp. avant le coucher.

Des dérivés du métronidazole sont également prescrits - Trichopol, Klion D, Pitrid, Ginalgin, Flagyl, administrés 1 jour par jour pendant 10 jours. D'autres bougies sont également largement utilisées:

  • Gynomax (Tinidazole). Les bougies Gainomak s'appliquent pendant 10 jours.
  • Macmiror - nystatin et nifturer sont inclus dans la composition, utilisés pour la candidose, la chlamydia, la trichomonase, la vaginite non spécifique. Cours d'application - 8 jours.
  • Terzhinan, Mikozhinaks, Meratin-Kombi - chaque jour pour 1 personne dans les 10 jours.
  • Également prescrit Trichomonacid, Trichocid dans les 10 jours.
  • Le néo-Penotran contenant du métronidazole et du miconazole est utilisé 2 fois par jour pendant deux semaines.
  • Hexicon - 3 fois par jour, vous devez appliquer Hexicon pendant 1 à 3 semaines.
  • Le tinidazole est un analogue du médicament Hexicon. Appliquez le tinidazole de la même manière.
  • Evkalimin - selon le schéma prescrit par le médecin.

Il convient de noter qu’avec la vaginite à trichomonas, le traitement par suppositoires anti-inflammatoires est réalisé pendant trois mois, par cycles de 10 jours. Début d'application - immédiatement après la menstruation.

Quoi d'utiliser des bougies féminines pour l'inflammation, ce qui est mieux, expliquera le gynécologue.

L'herpès génital

Les suppositoires antiviraux et d’autres médicaments sont utilisés pour traiter l’herpès génital.

  • Le schéma thérapeutique comprend des médicaments locaux, dont l’interféron-A, qui doivent être utilisés en une à deux doses. pour une semaine.
  • Désigne également Genferon, Viferon sous forme de suppositoires. Viferon est utilisé 2 fois par jour pendant 7 jours. Les bougies Viferon sont également efficaces contre le rhume: si une femme a un rhume, le médecin les lui prescrit parfois dans le cadre d'un traitement d'association.
  • En plus des suppositoires, des onguents sont utilisés pour traiter la vulve et les tampons: Epigen, Acyclovir, Bonafton, Megosin, Alpizarin.

Colpite à Candida

Pour le traitement de la colpite à Candida, prescrire des bougies gynécologiques antifongiques à large spectre d’action. Ce sont des médicaments qui incluent le clotrimazole, la natamycine, le kanesten, la nystatine. Ces bougies sont largement utilisées pour traiter le muguet. Il convient de prêter attention à la liste des autres suppositoires utilisés pour la candidose - Fluomizin (Fizomizin - nom incorrect), etc. Des onguents antifongiques sont également prescrits: Miconazole, Pimafukort; comprimés: Pimafucin, Flucostat, Oronazol.

Une fois le premier stade du traitement terminé et l’activité des champignons supprimée, un deuxième stade du traitement est nécessaire pour rétablir la flore vaginale normale. Il est important de créer les conditions normales pour la reproduction active des bactéries lactiques.

Pendant cette période, les femmes sont prescrites:

  • Bougies Bifidumbakterin contenant des bifidobactéries. Le médicament est conçu pour normaliser la microflore. La bifidumbactérine est utilisée pendant 10 jours au maximum, 1 supp. par jour
  • Bifikol (avec bifidobactéries séchées) doit être appliqué tous les jours pendant 1 supp. jusqu'à 10 jours.
  • Acylact est utilisé pendant 10 jours, 1 supp. Atsilakt pour la nuit. Aussi prescrire des bougies Vagilak.
  • Le médicament Laktozhinal contient des lactobacilles, injectés dans le vagin et 1 gélule. le matin et le soir, le traitement dure jusqu'à 10 jours.
  • En cours de traitement, vous pouvez également utiliser la colibacterine, le bifikol et la bifidumbakterine en ampoules. Le contenu des ampoules doit être dilué avec de l'eau et des tampons intravaginaux injectés avec ce liquide.

Bougies anti-inflammatoires en gynécologie

Actuellement, la liste des noms de médicaments ayant des effets anti-inflammatoires est très longue. Ces médicaments sont utilisés pour traiter l'inflammation, en tant que fonds supplémentaires dans le schéma de traitement, qui comprend également des pilules, des injections, des herbes, etc. Tous les noms de bougies inflammatoires, proposés dans les pharmacies, doivent être rapportés au médecin afin qu'il prescrive le traitement le plus efficace.

Souvent, dans le cadre d'un schéma thérapeutique complet, les antibiotiques sont également présents en gynécologie. Les médicaments antibactériens complètent efficacement les médicaments locaux sous forme de suppositoires.

Bougies Ichthyol en gynécologie

En dépit de la simplicité de ce médicament sur une base naturelle, les examens des bougies ichtyol en gynécologie sont presque toujours positifs, car ils agissent efficacement. La substance active est l'ichthyol.

Ces suppositoires sont utilisés si le traitement des maladies inflammatoires est nécessaire, ainsi que pour accélérer la cicatrisation des lésions et des ulcères de la membrane muqueuse. Les médicaments contenant de l’ichtyol conviennent aux femmes et aux hommes (par voie rectale).

Si nécessaire, également utilisé en médecine vétérinaire - pour le traitement des chiens.

Bougies de méthyluracile en gynécologie

Utilisé pour traiter une variété de maladies gynécologiques. Accélère le renouvellement de l'épithélium, soigne la peau endommagée, stimule les processus métaboliques. Produire un effet anti-inflammatoire, sont utilisés comme un outil supplémentaire dans le traitement de l'érosion cervicale.

Bougies à l'argousier en gynécologie

Pratiqué l'utilisation répandue de bougies à l'argousier en gynécologie.

Il est conseillé de les utiliser dans le traitement de l'érosion du col utérin, des lésions de la membrane muqueuse et de la dysbactériose. Les avis montrent que les bougies à base d’argousier en gynécologie sont très efficaces. Cependant, ils peuvent être utilisés à tout âge - la sénilité ou un âge trop jeune ne constitue pas une contre-indication. Autorisé également un traitement avec ce médicament pendant la grossesse.

Bougies Au Calendula

En choisissant des agents antimicrobiens, n'oubliez pas les bougies à la calendula. Après tout, le calendula a un effet antimicrobien, anti-inflammatoire et cicatrisant. Les instructions indiquent que les effets secondaires de cette forme posologique sont rares.

Les suppositoires vaginaux sont utilisés pour le traitement des processus inflammatoires, de la vaginite atrophique et de l’érosion cervicale.

Bougies d'indométacine en gynécologie

Ce médicament, bloquant la synthèse des prostaglandines, anesthésie, réduit la température, réduit l'inflammation. Ils sont prescrits pour l'endométriose, l'inflammation des ovaires, le myome utérin avec syndrome douloureux.

Les suppositoires d’indométacine sont également efficaces pour réduire la formation d’adhésions.

Bougies Betiol

En gynécologie, les bougies Betiol, parmi lesquelles la belladone et l'ichthammol, sont utilisées comme antiseptique. Ils sont utilisés par voie rectale pour les hémorroïdes. Mais parfois, pendant la période de planification de la grossesse, le médecin prescrit des suppositoires, parmi lesquels la belladone, dans le but d’influencer la température de base.

Bougies à la syntomycine

Sintomitsin est utilisé si les organes pelviens sont atteints de staphylocoques, de chlamydia, de streptocoques et d’autres bactéries.

Ils sont prescrits pour la cervicite, la vaginite, etc. Sintomitsin n'a pratiquement aucun effet systémique sur le corps. La syntomycine est administrée deux fois par jour par voie intravaginale. Le médecin détermine la durée d'utilisation du médicament, mais le traitement dure en règle générale jusqu'à 10 jours.

Bougies Kyzyl-May

Il se compose d'herbes, d'huile d'argousier, de beurre de cacao, de bentonite et de cire d'abeille. Les bougies Kyzyl-Mai améliorent la régénération des tissus, ont des effets anti-inflammatoires.

Attribuer avec colpite, cervites, érosion. Appliquer par voie rectale 1-2 supp. par jour, le traitement continue jusqu'à 15 jours. Coût - à partir de 600 roubles.

Bougies avec annexite, endométriose

Les instructions pour de nombreux médicaments sous forme de suppositoires indiquent les noms des maladies gynécologiques chez la femme. Après tout, les antibiotiques pour les maladies gynécologiques sous forme de comprimés, ainsi que les injections doivent être complétés par des moyens locaux.

Le traitement des annexites doit être effectué selon le schéma prescrit par un spécialiste. Il est important que les antibiotiques pour les annexites soient choisis correctement. Après tout, les maladies inflammatoires de l'appareil reproducteur peuvent provoquer des microorganismes spécifiques (chlamydia, gonorrhée, trichomonase) et non spécifiques.

  • L'annexite est une inflammation des appendices dans laquelle une femme ressent une douleur dans la région de l'aine. La douleur peut être tranchante, sourde et douloureuse.
  • L'endométrite est une inflammation de l'utérus qui provoque une douleur de nature différente dans le bas de l'abdomen. Le plus souvent, cette maladie se développe après des dispositifs intra-utérins (curetage, avortement, travail opératoire).

Avec les annexites et l’endométrite, la température corporelle de la femme peut augmenter et d’autres signes d’intoxication sont notés.

Pour l'endométriose, les médicaments sont souvent utilisés pour restaurer le statut immunitaire. Comment traiter l'endométriose - médicaments ou autres méthodes, le médecin détermine après l'examen et l'établissement d'un diagnostic précis. Le traitement de l'endométriose implique l'utilisation du médicament Viferon avec l'interféron et les vitamines E et C. Pour l'analgésie, utilisez des bougies rectales - AINS.

Aux fins de résorption des adhérences, le médicament Longidase est utilisé. Bougies Terrilitin, etc. nommer pour réduire les processus inflammatoires. Il est également parfois conseillé de prendre des pilules - Curantil, etc.

Le traitement de l'inflammation de l'utérus et des appendices fournit surtout des antibiotiques; les bougies sont également utilisées pour l'inflammation des organes de la femme. L'utilisation de suppositoires est pratiquée à des fins différentes.

Les suppositoires rectaux pour l'inflammation des appendices ayant des effets anti-inflammatoires sont généralement basés sur des AINS. Ils fournissent un effet anti-inflammatoire, antipyrétique, analgésique. Les médicaments appartenant au groupe des AINS suppriment la synthèse des prostaglandines, qui se forment en grande quantité lors des processus inflammatoires et provoquent une douleur.

L'utilisation de suppositoires par voie rectale commence au même moment que le patient commence à boire des antibiotiques. Le traitement dure de 7 à 10 jours. En règle générale, l’indométacine, le Movalis, le Voltaren, le Diclofenac, le Diklovit, le Flamax et d’autres sont prescrits.

  • Indomethacin est prescrit une fois, vous devez appliquer dans la soirée.
  • Movalis (le composant actif du méloxicam) est utilisé une fois avant le coucher, 7 jours.
  • Voltarenenyat le soir et le matin.
  • Diclofenac, Diklovit - une fois par jour.
  • Bougies à la belladone 1 à 3 fois par jour.
  • Fleksin, Flamaks (ingrédient actif au kétoprofène) est utilisé une fois tous les 7 jours. Le nom "Alamax" est également trouvé. Cependant, les bougies ne s'appellent pas Alamax, mais Flamax.

La gynécologie moderne offre une liste assez large de suppositoires anti-inflammatoires rectaux, mais tout analgésique et suppositoire anti-inflammatoire doit être prescrit par un médecin du régime général du traitement. Si vous avez besoin d'analgésiques supplémentaires sous forme de pilules, vous devez également choisir un spécialiste.

Les bougies anti-inflammatoires pour les femmes atteintes d'endométrite et d'annexite sont prescrites par voie intra-vaginale. Comme les suppositoires anti-inflammatoires, ils doivent être utilisés régulièrement. Le but de l'utilisation de ces médicaments - la réhabilitation du vagin, la suppression de la flore anaérobie.

Assigner avec ces maladies Terzhinan et Fluomizin (le composant actif du métronidazole). Utilisez Terzhinan et Fluomizin besoin jusqu'à 10 jours, 1-2 supp. tous les jours

Lorsque la thérapie principale avec les anti-inflammatoires est terminée, il est très important de normaliser la biocénose vaginale. À cette fin, ils sont utilisés comme préparations contenant des bifidobactéries et des lactobactéries, ainsi que les suppositoires de Longidase.

Le remède Longidase fournit un effet protéolytique. Ce sont des suppositoires prophylactiques efficaces, car ils préviennent l’apparition d’adhésions et dissolvent les adhérences existantes. La longidase stabilise la fonction du système immunitaire et procure également un effet antioxydant et anti-inflammatoire. Cette préparation est également prescrite pour un kyste ovarien. Appliquer des bougies besoin rectal, avant le coucher. Le cours de thérapie dure jusqu'à 3 semaines.

Bougies pour l'érosion cervicale

L'érosion cervicale est une maladie très courante chez les femmes. Il se développe si la desquamation de l'épithélium squameux stratifié se produit dans la partie vaginale du col de l'utérus. À sa place, les cellules de l'épithélium cylindrique se multiplient, qui tapisse le canal cervical. Ectopie du col utérin - un nom plus correct pour cette maladie.

Ceux qui recherchent le nom des bougies de l'érosion du col utérin, il convient de noter que le traitement de cette maladie est la suivante: la zone pathologique est détruite par des méthodes électriques, chimiques et laser. Avant et après la cautérisation, des bougies sont prescrites pour traiter l'érosion du col utérin. Avant la cautérisation avec un laser, des ondes radio ou d'autres méthodes, des bouchons anti-inflammatoires doivent être utilisés 5 à 7 jours avant la procédure afin de prévenir l'inflammation du col utérin après la chirurgie. Attribuer, en règle générale, des bougies Poliginaks, Hexicon, Livarol, Suporon, ainsi que d'autres médicaments.

Quatre à cinq jours après la cautérisation, il est nécessaire d’appliquer des suppositoires de cicatrisation, qui ont un effet stimulant et antioxydant sur l’ensemble du corps, améliorant ainsi la santé ainsi que la zone sujette à manipulation. Pendant la période postopératoire, les bougies à l'argousier sont efficaces contre l'érosion du col utérin, tout comme les bougies Galavit, Galenofillipt, Suporon, Depantole, Eucolec et Jupiter. Parfois, suppositoires prescrits avec belladonna. Revitax Candles - Phyto-bougies, qui contiennent également de l'acide hyaluronique. Ils soulagent efficacement l'inflammation et favorisent la guérison.

Vous pouvez acheter des médicaments coûteux et leurs homologues moins chers. Bougies avec des propriétés réparatrices, appliquer 1 pc. pendant 10-14 jours.

Si nécessaire, prescrire également des pilules, d'autres médicaments.

Avec la cystite

Les femmes souffrant de cystite utilisent différents médicaments sous cette forme. Ceci informe presque tous les forums thématiques, où les femmes décrivent souvent les moyens utilisés. Cependant, il est nécessaire d'utiliser des médicaments pour la cystite après leur prescription par des médecins spécialistes, même si dans les pharmacies, vous pouvez souvent les acheter sans ordonnance. Les suppositoires sont prescrits comme traitement d'appoint. En règle générale, le médecin prescrit des antibiotiques à large spectre, qui sont utilisés dans les maladies infectieuses.

Le plus souvent, la cystite est prescrite suppositoires Hexicon (qui comprend la chlorhexidine, qui est un antiseptique), Bétadine, Genferon, McMiror, Bougies synthomycine, Bougies avec Palin, etc.

Conclusions

Dans la médecine moderne, il existe un grand nombre de médicaments sous cette forme. Leur utilisation vous permet de soigner rapidement et efficacement diverses maladies de l'appareil reproducteur féminin. Un certain nombre des médicaments ci-dessus sont également utilisés pendant la ménopause. Mais chaque femme doit comprendre que le traitement le plus efficace et le plus rapide sera le suivant: un gynécologue, après l’établissement du diagnostic, vous prescrira un schéma thérapeutique.

Suppositoires anti-inflammatoires rectaux

Le principal avantage d’une telle forme posologique de préparations comme les suppositoires est la vitesse à laquelle les ingrédients actifs pénètrent dans le sang. La concentration thérapeutique nécessaire est atteinte dans la demi-heure qui suit l’application du médicament. En outre, la charge est réduite et l'impact négatif sur le foie, le tube digestif. Par conséquent, les suppositoires anti-inflammatoires du rectum sont non seulement efficaces, mais constituent également l’alternative la plus sûre aux comprimés, gélules ou poudres aux propriétés similaires.

Liste des suppositoires pour suppositoires rectaux

Il est possible d'arrêter les processus pathologiques dans le corps et de corriger la réaction du système immunitaire au développement d'une infection en utilisant des suppositoires contenant des principes actifs anti-inflammatoires. Ils sont d'origine synthétique et naturelle.

Dans le premier cas, il est recommandé de faire attention aux noms de médicaments suivants:

  • Anuzol et Néo-Anuzol;
  • Duspatalin;
  • Hexicon;
  • Meratin-Combi;
  • Polygynax;
  • La bétadine;
  • Yueks;
  • Les Mikozhinaks;
  • Relief et Relief Ultra;
  • Natalcid;
  • Méthyluracile;
  • Indométacine;
  • Prostopine;
  • Endogem;
  • L'ichtyol;
  • Gemo-Pro;
  • Salofalk;
  • Galavit;
  • Viburcol;
  • cônes avec flaraxin;
  • Longidase

Il convient de noter que nombre des médicaments ci-dessus contiennent des hormones glucocorticoïdes. Par conséquent, leur utilisation ne doit être effectuée que sur rendez-vous d'un spécialiste et sous son contrôle.

Des propriétés anti-inflammatoires similaires du médicament sont basées sur des ingrédients naturels, par exemple des bougies et Quercotel Posterizan. Ce groupe comprend également les suppositoires contenant des extraits de ces plantes médicinales et des produits comprenant:

Les noms d'analgésiques et de suppositoires anti-inflammatoires rectaux

En règle générale, les maladies infectieuses accompagnées d'une inflammation aiguë sont associées à une douleur intense. Dans de tels cas, il est nécessaire d’utiliser les médicaments combinés contenant des anesthésiques et des antispasmodiques.

Suppositoires rectaux de qualité à action anti-inflammatoire et anesthésique:

  • Procto-Glevenol;
  • Avance de secours;
  • Proktosedil M;
  • Diklak;
  • L'hépatrombine G;
  • Ultraprokt;
  • Olestezin;
  • Proktozan;
  • Flexen;
  • L'hépazolone;
  • Nigepan;
  • Le diclofénac;
  • Anestezol;
  • Movalis;
  • Flamax;
  • Voltaren;
  • Analgin.

Suppositoires Npvs rectaux avec ostéochondrose

Les comprimés de radiculite sont utilisés pour la forme bénigne de la maladie. Quand une personne a "lumbago", syndrome radiculaire prononcé, nombreux changements dans les organes secondaires, une méthode de traitement de la maladie ne suffit pas.

Dans la plupart des cas, le traitement de la radiculite est associé à d'autres méthodes de traitement de la maladie: massage, physiothérapie, étirement, régime alimentaire, organisation du régime sanitaire-hygiénique et épidémiologique.

Les principes de base de l'usage de drogues

Le traitement de la sciatique de la colonne lombosacrale avec des pilules et d’autres médicaments est efficace dans les premiers stades de la maladie, lorsque le syndrome douloureux n’est pas prononcé.

La base du traitement de la maladie repose sur l’utilisation de médicaments appartenant au groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (diclofénac, movalis, kétorolac). Ils ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires. La voie d'administration préférée est l'injection intramusculaire. Les comprimés sont prescrits en cas d'impossibilité d'administration parentérale du médicament.

Le traitement par AINS ne devrait pas durer plus de 2 semaines, car ces médicaments ont des effets secondaires sur le tractus gastro-intestinal. Ils empêchent la sécrétion de la sécrétion muqueuse intestinale et des enzymes digestives de l'estomac. En conséquence, les particules alimentaires grossières traumatisent la membrane muqueuse. Dans ce contexte, des défauts ulcératifs et érosifs se forment.

Pour prévenir la formation d’ulcères gastriques, certains médecins prescrivent un diclofénac et un oméprazole à la fois. Le dernier médicament est un inhibiteur de la sécrétion gastrique. Évidemment, son utilisation est déraisonnable, car l’outil ne contribue pas au mouillage des muqueuses, mais au contraire, les sèche.

Diclofenac - l'un des premiers médicaments qui ont été utilisés dans le passé pour le traitement de maladies de l'intestin. Movalis - développement moderne des entreprises pharmaceutiques. Il est plus fort, mais non sans les inconvénients de ses prédécesseurs. Son utilisation n'est justifiée que pour réduire le temps de douleur, mais pas pour le traitement constant de la maladie.

Les anti-inflammatoires ne sont pas utilisés uniquement sous forme de comprimés. Ils sont disponibles sous forme de pommades, de crèmes, de formes injectables.

Que sont les relaxants musculaires et pourquoi sont-ils utilisés?

Les myorelaxants atteints de radiculite sont prescrits pour éliminer les spasmes musculaires. Les médicaments détendent les tissus musculaires et empêchent ainsi l’atteinte des fibres nerveuses. Leur utilisation est rationnelle si le syndrome douloureux est causé par un spasme des muscles du bas du dos et de la région fessière.

Dans l'ostéochondrose, la radiculite lombaire est due à la protrusion du disque intervertébral. Dans une telle situation, des injections de chondroprotecteurs (alflutopa, mucosate) sont utilisées pour éliminer la douleur.

Caractéristiques du traitement des médicaments anti-inflammatoires radiculite

Diclofenac, Ketorolac, Movalis - des représentants d’anti-inflammatoires que les médecins utilisaient pour traiter les maladies de la colonne vertébrale, accompagnées de douleur.

Leur utilisation en tant que médicaments protivoradikulitnyh en raison des mécanismes d'action:

  • anti-œdémateux;
  • anti-douleur;
  • anti-inflammatoire.

Le traitement médicamenteux des maladies avec AINS n'est pas difficile, car elles sont disponibles sous forme de pommades, de comprimés, de crèmes et de suppositoires rectaux. Cependant, avec l'utilisation prolongée de ces médicaments provoquer des effets secondaires:

  1. ulcères et érosions dans le tractus gastro-intestinal;
  2. troubles de la coagulation;
  3. insuffisance hormonale surrénale.

Pour réduire l'incidence des effets secondaires de ces médicaments, les sociétés pharmaceutiques ont mis au point une nouvelle génération de médicaments (movalis, nimésulide). Ils peuvent être prescrits même avec un ulcère peptique après avoir mangé.

Il n'est pas efficace de traiter les formes exprimées de radiculite avec ces préparations. Dans ce cas, les médecins prescrivent des anti-inflammatoires hormonaux:

  • le diprospan;
  • la dexaméthasone;
  • l'hydrocortisone;
  • le kenalog;
  • méthylpred;
  • prednisone

Lorsque les hormones stéroïdiennes n’aident pas, le patient reçoit un blocage de Novocain. Ils ne peuvent pas être utilisés plus de trois fois par an. Dans certains cas, il est nécessaire d'effectuer des opérations pour éliminer la cause de la violation des racines nerveuses.

Il est possible de traiter les douleurs lombaires en même temps que les médicaments, en lubrifiant la peau dans la zone douloureuse avec les onguents anti-inflammatoires suivants:

Il est souhaitable d'inclure des méthodes de massage et de physiothérapie dans la thérapie complexe de la pathologie. Entre les attaques, nous recommandons les procédures suivantes:

  • phonophorèse avec hydrocortisone;
  • darsonvalization;
  • amplipulse;
  • traitement à la paraffine.

Les procédures ci-dessus sont appliquées simultanément avec d'autres méthodes de traitement des maladies de la colonne lombaire.

Traitement non médicamenteux

Le traitement avec le diclofénac et le movalis ne supprime la douleur que pendant un certain temps. Les médicaments n'éliminent pas la cause de la maladie, ils ne peuvent donc pas garantir leur élimination complète. Pour prévenir la récurrence de la maladie, le patient doit se conformer à certaines exigences:

  1. Le repos au lit pendant la période d’exacerbation vous permet d’enlever la charge de la colonne lombaire. Lorsque vous vous déplacez, fixez la région lombaire avec une ceinture élastique ou un bandage.
  2. La traction est une méthode recommandée par certains neurologues. La procédure permet d'élargir l'espace intervertébral et de prévenir les atteintes nerveuses. Certains médecins s'opposent à l'utilisation de cette méthode pour la radiculite, cette procédure entraînant un étirement des tissus mous environnants.
  3. Entraînement physique thérapeutique - Il existe des complexes de gymnastique individuels pour les personnes souffrant de maladies de la colonne vertébrale. Ils sont sélectionnés par le médecin traitant et nécessitent une mise en œuvre régulière.
  4. La correction mentale nécessite de supprimer de la personne le fardeau psychologique résultant du syndrome douloureux constant. À cette fin, des antidépresseurs sont prescrits au patient.

Le traitement médicamenteux combiné aux méthodes ci-dessus permet de se débarrasser de la douleur pendant longtemps. Pour éviter la récurrence de la sciatique, la colonne vertébrale doit être protégée contre la surcharge tout au long de la vie.

Seul un traitement complet de la sciatique permettra longtemps de se débarrasser de la douleur. Une personne elle-même ne sera pas capable de guérir les maladies de la colonne vertébrale. Par conséquent, dès les premiers signes de lombalgie, nous vous recommandons de consulter un médecin. Plus tôt vous commencez à traiter la maladie, plus vous avez de chances de prévenir les accès de douleur récurrents.

Les médicaments pour l'arthrose et l'arthrite des articulations

Face à une maladie des articulations, une personne s'intéresse principalement aux médicaments anti-inflammatoires qu'elle doit utiliser pour éliminer rapidement les symptômes. Et bien que les pharmacies offrent une variété de médicaments, ils ne sont pas tous également sûrs, ce qui doit être pris en compte avant de commencer le traitement.

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Liste des AINS dans les maladies des articulations
    • Inhibiteurs de la COX-1
    • Inhibiteurs de la COX-2: AINS de nouvelle génération
  • Conclusion

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Le plus souvent, les médecins prescrivent ces médicaments pour le traitement de l'arthrite et de l'arthrose. Les propriétés thérapeutiques de ces médicaments sont associées à leur capacité à réduire le niveau d'inflammation dans les articulations, ainsi que la douleur.

La composition des AINS manque d'hormones, en quoi elles diffèrent des anti-inflammatoires hormonaux. En outre, ils ont beaucoup moins de contre-indications, ce qui les rend plus sûrs pour traiter les articulations.

Que doit savoir le patient avant d'utiliser des AINS pour le traitement des articulations?

  • De nombreux médicaments du groupe des AINS destinés au traitement des articulations, généralement considérés comme sûrs, ne peuvent être pris que sous forme de traitements de courte durée en raison de leurs effets secondaires graves. Les personnes souffrant de maladies du tractus gastro-intestinal, du foie, des reins et du système cardiovasculaire doivent faire l'objet d'une attention particulière.
  • La liste des médicaments recommandés pour le traitement de l'arthrite ne doit contenir aucun anti-inflammatoire si le patient a déjà eu une gastrite, un ulcère gastrique et un ulcère duodénal, et une colite. Ces médicaments pour le traitement des articulations sont dangereux pour la santé car ils irritent les muqueuses, entraînant une inflammation et des ulcères.
  • Utilisés pour le traitement de l'arthrite, ces médicaments destinés aux personnes atteintes d'une maladie du foie ou des reins ne sont nécessaires qu'avec l'autorisation du médecin traitant. Les AINS ont pour caractéristique d'affecter le débit sanguin rénal, entraînant la rétention d'eau et de sodium. Ceci est dangereux non seulement en cas d'augmentation de la pression artérielle, mais également en raison d'un dysfonctionnement de l'appareil rénal et du foie.
  • Certains patients présentent une intolérance ou une hypersensibilité individuelle aux anti-inflammatoires pour le traitement de l'inflammation des articulations. Indépendamment de la présence de maladies présentes dans la liste des contre-indications, il est nécessaire de commencer leur réception à petites doses, pour atteindre progressivement le taux recommandé.
  • Il est nécessaire de commencer le traitement de l'inflammation des articulations avec le médicament sélectionné uniquement après avoir lu le mode d'emploi, qui doit être suivi à la lettre pendant toute la durée du traitement.
  • Les médicaments de la catégorie des AINS ont des effets néfastes sur la muqueuse gastrique. Afin de réduire ces dommages dans l'arthrite, il est nécessaire de prendre les comprimés avec le plus de liquide possible. Il est recommandé de les boire avec un grand verre d'eau. L'eau ordinaire doit être utilisée. Si d'autres liquides sont utilisés, l'effet du traitement peut être moins important en raison de leur capacité d'absorption des médicaments.
  • En cas d'arthrite, il n'est pas recommandé de suivre simultanément un traitement par plusieurs médicaments du groupe AINS: une telle approche de traitement ne rapportera pas grand-chose. La seule chose que vous puissiez réaliser est une augmentation du nombre d'effets secondaires.
  • S'abstenir de prendre des médicaments dans ce groupe devrait être des femmes pendant la grossesse. Les patients qui, en raison de leur état de santé, sont tenus d’utiliser ces médicaments, par exemple pour traiter l’arthrite, doivent consulter un médecin avant de les utiliser.
  • En commençant un traitement avec des médicaments du groupe des AINS, il est nécessaire d'éliminer temporairement l'alcool de l'alimentation, sinon cela augmenterait les effets nocifs que les médicaments peuvent avoir sur la muqueuse gastrique.
  • La principale recommandation est de ne pas choisir de médicaments pour le traitement des articulations arthritiques. Toute décision que vous devez être d'accord avec votre médecin. Vous éviterez ainsi les complications pendant le traitement et pourrez vous débarrasser des symptômes désagréables beaucoup plus rapidement.

Liste des AINS dans les maladies des articulations

Les médicaments de cette catégorie peuvent être classés en deux groupes:

  • Premiers inhibiteurs de la cyclooxygénase (COX-1);
  • inhibiteurs de la cyclooxygénase de type 2 (COX-2).

Inhibiteurs de la COX-1

C'est l'un des premiers médicaments utilisés en médecine pour le traitement de nombreuses maladies. Il a été inventé il y a plus de 100 ans et, aujourd'hui, il fait toujours l'objet d'une demande, même si de nombreux médicaments plus modernes et efficaces sont disponibles. Par conséquent, pour commencer le traitement de l'arthrose, vous devez commencer par prendre de l'aspirine.

Ce médicament a un large éventail d'effets, mais l'effet positif de son utilisation dans le traitement de l'arthrose et de l'arthrite est insignifiant. Par conséquent, plusieurs semaines après la prise, d'autres médicaments sont prescrits à la place et refusent parfois l'aspirine au profit de médicaments plus modernes.

Il ne vaut pas le risque de commencer à prendre de l'aspirine pour l'arthrite, les personnes qui ont des maladies du sang. Ce médicament peut avoir un effet négatif en raison de sa capacité à ralentir la coagulation du sang.

De nombreux experts recommandent le plus souvent l'utilisation de ce médicament de la catégorie des AINS, créée dans les années 60 au siècle dernier. Dans les pharmacies, il est offert sous forme de comprimés et de pommades. Les propriétés thérapeutiques de ce médicament pour le traitement de l'arthrose sont associées à sa capacité à supprimer la douleur et à lutter contre les processus inflammatoires.

Dans les pharmacies présentées sous plusieurs noms:

Avec l'aide de ce médicament, il est impossible d'obtenir une élimination aussi rapide du syndrome inflammatoire et douloureux qu'avec l'utilisation d'autres médicaments, y compris l'indométacine. Cependant, il est toujours utilisé en raison de la bonne tolérance de la majorité des patients.

Dans les pharmacies, ce médicament est présenté sous différents noms - Bonifen, Ibalgin, Reumafen, Faspik, etc.

La liste des éléments obligatoires pour le traitement de l'arthrite est incluse et cet outil en raison de sa capacité à supprimer rapidement les symptômes de la douleur. Dans les pharmacies, il est offert sous forme de comprimés pesant 25 grammes, ainsi que de gels, de pommades et de suppositoires rectaux. Mais vous devez l'utiliser avec prudence en raison de la présence de nombreux effets secondaires. Il reste en demande en raison de sa capacité à éliminer rapidement les symptômes de l'arthrite et de l'arthrose des articulations. Il attire de nombreux coûts et abordables - l'emballage des comprimés coûte 15-50 p.

Selon le fabricant, ce médicament peut avoir des noms différents - Indovazine, Metindol, Indokollir, etc.

Outre les préparations ci-dessus, il est courant d'inclure le kétoprofène dans le groupe des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens non sélectifs. Il a presque le même effet que l'ibuprofène, disponible dans le commerce sous forme de comprimés, gels, aérosols, crèmes et solutions à usage externe.

Dans les pharmacies, il est proposé sous différents noms - Fastum, Flamax, Artrum, Febrofid, etc.

Inhibiteurs de la COX-2: AINS de nouvelle génération

Une des caractéristiques des médicaments de ce groupe d’AINS est leur effet sélectif sur le corps. En raison de cette caractéristique, les dommages au tractus gastro-intestinal sont minimisés. Il a également une meilleure tolérance. On pense que certains médicaments appartenant à la catégorie de la COX-1 peuvent causer des dommages importants aux tissus cartilagineux. Mais les médicaments du groupe COX-2 n'ont pas le même effet négatif, il est donc recommandé de les utiliser dans de telles situations, principalement dans le traitement de l'arthrose.

Mais ces médicaments ont leurs inconvénients. Bien que l'utilisation à long terme de ces médicaments n'affecte pas l'estomac, leur utilisation peut affecter le fonctionnement du système cardiovasculaire.

Dans la liste des médicaments de cette catégorie, il est d'usage d'inclure: le méloxicam, le nimésulide, le célécoxib, l'étoricoxib, etc.

Parmi les préparations contenant cet ingrédient actif, le moval est assez courant. Comparé au diclofénac et à l'indométacine, ce médicament est autorisé à être pris pendant une longue période - le traitement peut être poursuivi même pendant de nombreuses années. Mais dans tous les cas, vous devez être surveillé régulièrement par un médecin.

En pharmacie, ce médicament est offert sous forme de comprimés, de suppositoires rectaux, de pommades et de solution pour injections intramusculaires. Les experts recommandent d’utiliser principalement des comprimés en raison de leur longue durée d’action. Il est généralement nécessaire de ne boire qu'un seul comprimé le matin ou au coucher, afin qu'il agisse le lendemain.

En pharmacie, ce médicament est proposé sous différents noms - Melox, Matarin, Mesipol, Melbek, etc. Dans notre pays, beaucoup de gens le connaissent sous le nom de movalis.

Le fabricant de ce médicament est la société pharmaceutique Pfizer, qui l’a initialement publié sous le nom de Celebrex. Ce médicament est en demande en raison de sa capacité à soulager rapidement les symptômes d'inflammation et de douleur dans des maladies telles que l'arthrite et l'arthrose. Il n'a pas d'effets secondaires importants qui pourraient affecter négativement les muqueuses gastriques et gastro-intestinales. En pharmacie, il est offert sous forme de gélules de 100 et 200 mg.

Ce médicament s'est révélé un excellent moyen de nettoyer les symptômes de la douleur et l'inflammation des articulations, ce qui en fait une excellente option pour le traitement de l'arthrose des articulations. Les spécialistes l'apprécient pour ses propriétés antioxydantes, ainsi que pour sa capacité à ralentir l'action des substances qui cassent le cartilage, des fibres de collagène et des protéoglycanes.

Dans le réseau des pharmacies, ce médicament pour le traitement des articulations est proposé sous différentes formes: gel à usage topique, comprimés à usage interne et résorption, ainsi que granulés utilisés pour la préparation de solutions.

Les pharmacies proposent des médicaments sous plusieurs noms - Aponin, Nimegesic, Rimesid, Prolid et autres.

Conclusion

Les maladies des articulations sont accompagnées de symptômes très désagréables, qui causent de grands inconvénients aux personnes. Par conséquent, il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible, dont l'efficacité dépend en grande partie du choix correct des médicaments. De nos jours, les pharmacies proposent un large choix de médicaments pour le traitement de l'arthrite et de l'arthrose.

L'utilisation de l'un des médicaments présentés est nécessaire uniquement sur la recommandation d'un médecin. Bon nombre d'entre eux ont des effets secondaires. Par conséquent, si vous choisissez le mauvais médicament, des complications graves peuvent survenir à la suite de ce traitement.

Qu'est-ce que spondylose de la colonne lombaire, cervicale et thoracique: signes, symptômes et traitement

Le nom "spondylose" est dérivé du mot d'origine grecque spondylos, qui se traduit par "vertèbre". La terminaison latine –osis parle de la nature non inflammatoire de ce processus. Rappelez-vous certaines caractéristiques de la structure de la colonne vertébrale. Chaque vertèbre consiste en un corps et des processus s’étendant de celui-ci vers les côtés et le dos. Entre les vertèbres sont reliés par des disques intervertébraux, ainsi que des ligaments et des articulations.

  • Qu'est-ce que la spondylose?
  • Les causes
  • Degrés et types
  • Spondylose de la colonne lombaire
  • Spondylose de la colonne thoracique
  • Spondylose de la colonne cervicale
  • Diagnostic et diagnostic différentiel
  • Quand voir un docteur
  • Traitement

L'un d'entre eux s'étend de haut en bas sur toute la longueur de la colonne vertébrale, reliant toutes les surfaces avant et partiellement latérales des corps vertébraux. Cette formation s'appelle le ligament longitudinal antérieur. Si, pour une raison quelconque, il se détache des corps des vertèbres, la croissance des cellules osseuses commence à se former dans les lieux de l'endommagement, puis les vertèbres se fixent progressivement entre elles et deviennent immobiles les unes par rapport aux autres. Cette condition s'appelle "spondylose".

Il survient plus souvent chez les jeunes et à l'âge moyen et s'accompagne d'une limitation progressive de la mobilité de la colonne vertébrale. Par conséquent, il est nécessaire de diagnostiquer cette maladie à temps et de la traiter, tout d'abord à l'aide d'exercices réguliers de gymnastique.

Qu'est-ce que la spondylose?

La spondylose est une ossification plus ou moins limitée du ligament situé à la surface antérieure de la colonne vertébrale. Certains scientifiques le considèrent comme une manifestation de la dégénérescence du tissu conjonctif et une violation de sa nutrition. D'autres n'excluent pas le caractère traumatique de cette maladie.

Le débat sur la nature de la spondylose se poursuit encore de nos jours.

La plupart des chercheurs pensent que la spondylose déformée est causée par la saillie de l'anneau fibreux entourant le disque intervertébral. Un tel renflement arrache progressivement le ligament longitudinal antérieur du lieu de sa fixation au corps de la vertèbre. Une petite ecchymose (hématome) se forme à cet endroit, puis le calcium s'accumule et cette zone est calcifiée. Croissance osseuse formée - ostéophyte, situé à l'avant ou à la surface antérolatérale de la colonne vertébrale. Il a la forme d'un bec et est dirigé vers le haut, coïncidant avec le lieu de détachement du ligament. Souvent, vous pouvez trouver le nom "os épi" - ce n'est qu'un ostéophyte.

Dans ce cas, le disque intervertébral n'est pas dérangé, sa hauteur reste inchangée. Le ligament exfolié et ossifié n'est plus blessé à l'avenir et l'ostéophyte n'augmente pas. Cependant, dans les lieux de nouvelles fractures, d'autres excroissances osseuses peuvent se former.

Les modifications correspondantes de la colonne vertébrale sont souvent appelées arthrose de la colonne vertébrale, surtout s’il existe également une lésion des disques intervertébraux. La spondylose en tant que lésion isolée est assez rare et se combine principalement avec d'autres processus inflammatoires ou dégénératifs de la colonne vertébrale.

Les causes

Actuellement, on pense que le mécanisme principal de la spondylose est associé à une lésion de la moelle épinière. En même temps, l'ossification du ligament longitudinal situé devant les vertèbres joue un rôle protecteur, renforçant la colonne vertébrale et protégeant le corps vertébral.

Auparavant, les scientifiques pensaient que la spondylose pouvait être courante et affecter la colonne vertébrale pendant longtemps. Ils suggèrent maintenant que la spondylose est limitée à 1 ou 2 corps vertébraux et qu’elle n’a pas progressé depuis de nombreuses années, voire des décennies. S'il existe une option progressive qui s'étend à des parties entières de la colonne vertébrale, le médecin doit réfléchir à d'autres maladies, en particulier l'hyperostose de fixation commune (maladie de Forestier).

L'incidence de la spondylose parmi les autres maladies de la colonne vertébrale, associée à la violation de son trophisme, est d'environ 3%. Les premiers symptômes de la maladie apparaissent généralement entre 30 et 55 ans, mais plus le patient est âgé, plus il est susceptible de souffrir de la maladie. Cela est dû au fait qu'avec le temps, le ligament longitudinal et les corps vertébraux s'usent, la probabilité de lésion traumatique augmente. Sur 4 personnes âgées de plus de 40 ans sur 5, la radiographie des ostéophytes de la colonne vertébrale est détectée.

La vitesse de développement du processus dépend des lésions de la colonne vertébrale ainsi que de facteurs génétiques.

Degrés et types

La classification de la spondylose repose principalement sur le degré de ses manifestations radiologiques. Au tout début de la maladie, les coins antérieurs de la vertèbre sont aigus, plus précisément les endroits sont légèrement plus bas que les points les plus saillants. Peu à peu, les ostéophytes enroulés commencent à «se développer». Ils font le tour du disque intervertébral et montent jusqu'au corps de la vertèbre adjacente. Vers le même ostéophyte, dirigé vers le bas, grandit souvent.

La spondylose isolée ne s'accompagne pas d'une diminution de l'épaisseur du disque située entre les vertèbres. C'est l'une des différences entre cette maladie et l'ostéochondrose de la colonne vertébrale.

Selon la gravité des modifications radiologiques, qui caractérisent également les symptômes, la maladie se divise en 3 étapes:

  1. Les excroissances osseuses commencent tout juste à apparaître au coin d'une vertèbre.
  2. Les ostéophytes autour des disques intervertébraux, parfois ils s'emboîtent et grandissent ensemble.
  3. Les ostéophytes fusionnés forment un support osseux épais qui fixe fermement les corps des vertèbres adjacentes, leur donnant ainsi une immobilité.

Quelques caractéristiques de la spondylose:

  • dans la plupart des cas, il n'y a pas de douleur dans la colonne vertébrale;
  • 1 à 2 vertèbres, principalement lombaires, sont touchées plus souvent;
  • asymétrie des ostéophytes, leur forme coracoïde typique;
  • disques intervertébraux de taille normale.

Selon la partie touchée, on distingue ces types de maladies: cervicale, thoracique, lombaire. Thoracic est plus rare que cervical et lombaire.

Spondylose de la colonne lombaire

Manifestations cliniques

La spondylose souvent déformante de la colonne lombaire ne provoque pas une altération significative du bien-être. Cependant, il peut être accompagné de douleurs dans le bas du dos, dans la région interdigitale. Certains patients développent un syndrome douloureux chronique.

Si la hernie accompagnant le disque intervertébral provoque une atteinte nerveuse, la douleur peut se propager et se propager au membre inférieur. Cette douleur augmente avec une position assise longue, debout et inclinée et diminue avec un changement de position du corps.

Si la douleur est causée par une lésion concomitante des articulations facettaires, elle est généralement pire lorsque vous marchez et êtes debout, et est plus facile lorsque vous vous penchez en avant.

Il peut y avoir une soi-disant fausse claudication intermittente - l'apparence lors de la marche des douleurs dans la fesse, la cuisse, ce qui provoque l'arrêt du patient. Dans le même temps, de nombreux patients ne parlent pas tant de la douleur que d'une violation de la sensibilité («les jambes comme du coton»). Contrairement à la claudication intermittente actuelle causée par la défaite des artères des jambes, dans ce cas, la douleur disparaît après que le patient se soit couché en pliant les genoux vers le menton, c'est-à-dire en pliant le dos. Les ostéophytes, irrités par les nerfs, vont se disperser et la douleur s'atténuer.

En général, les troubles neurologiques graves liés à la spondylose ne sont pas caractéristiques. Cependant, avec le temps, la maladie peut provoquer des modifications dystrophiques de la colonne vertébrale au niveau du rétrécissement du canal rachidien, ce qui peut entraîner des lésions de la moelle épinière. Ce qui est une spondylose dangereuse: une complication rare mais grave de la spondylose peut être considérée comme un syndrome de prêle, lorsque les fibres nerveuses situées au bas de la moelle épinière sont soumises à une compression du disque intervertébral ou à une croissance osseuse. Cela peut entraîner de graves troubles neurologiques (douleur intense aux membres inférieurs, faiblesse, engourdissement, fourmillements, troubles de la mobilité et sensibilité des jambes).

La spondylose de la colonne lombo-sacrée, au cours de sa progression, fait que les vertèbres correspondantes se rejoignent. En général, l'intensité de la douleur est considérablement réduite, car les ostéophytes sont fixes et cessent d'irriter les tissus environnants. Dans le même temps, mobilité réduite dans le bas du dos.

Traitement folklorique

Le traitement médicamenteux des symptômes est effectué selon les principes généraux décrits ci-dessous.

Certains remèdes à la maison peuvent également être utilisés pour soulager la douleur causée par une irritation des nerfs lombaires.

Par exemple, les lotions et les compresses avec infusion de feuilles de gui ont un bon effet analgésique. Dans la matinée, versez une cuillerée à thé de feuilles broyées dans un verre d’eau bouillante. Le soir, passez une serviette propre et humidifiez-la. Placez-vous sur le bas du dos, au lit, sans vous pencher mais au contraire, recourbez-vous. Il est préférable de couvrir la serviette avec un sac en plastique et de laisser la compresse pendant une demi-heure.

Le persil ordinaire aidera à réduire la douleur causée par la croissance des ostéphytes. Ses racines doivent être consommées crues quotidiennement. La présence constante de racine de persil dans l'alimentation réduira le taux de croissance des éperons en os.

La teinture alcoolique d’aloès ou d’une autre plante - l’agave convient à un usage interne. Pour le préparer, verser 200 grammes de feuilles fraîches broyées dans un verre d'éthanol à 70% ou 0,5 litre de vodka et laisser reposer une semaine. Prenez la teinture de 20 gouttes trois fois par jour pendant une longue période.

Physiothérapie

Les exercices aident à renforcer les muscles, la nutrition des tissus de la colonne vertébrale, augmentent la mobilité dans le bas du dos.

Ils doivent être effectués uniquement en l'absence d'exacerbation, afin de ne pas causer d'atteinte supplémentaire des nerfs irrités. Gymnastique effectuée dans la position couchée. Vous pouvez faire les exercices suivants:

  1. Mains derrière la tête Soulevez lentement le haut du corps en réduisant les omoplates. Nous corrigeons cette position pendant quelques secondes. Répétez 5 fois.
  2. En sollicitant les muscles fessiers, nous élevons les jambes redressées aussi haut que possible. Nous fixons la position, puis baissons progressivement les jambes.
  3. Debout à quatre pattes, nous arquons et plions doucement le dos.

L'apparition d'une gêne ou d'une douleur est un signal pour l'arrêt immédiat de la gymnastique. De tels exercices doivent être effectués pendant une longue période. Les courbes et les courbures du corps doivent être évitées. L'entraînement en force avec une charge sur le bas du dos doit être évité. Promenades et natation utiles.

Spondylose de la colonne thoracique

Manifestations cliniques

La spondylose déformante de la colonne thoracique chez de nombreux patients ne provoque pas de signes cliniques. Cela est dû au fait que le thoracique et dans la normale moins mobile que les autres. La douleur chronique ne survient qu'en cas d'ostéochondrose et de hernie discale concomitantes, qui tirent en outre le ligament longitudinal. En raison de la douleur, il y a un spasme des muscles paravertébraux, des points déclencheurs apparaissent.

Le patient se plaint de douleurs au milieu du dos, souvent d'une part. Souvent, la douleur pénètre selon le trajet des nerfs entre les côtes jusqu'au sternum, imitant parfois le "cœur". La douleur augmente avec la palpation des points le long de la colonne vertébrale, diminue lorsque vous vous penchez en avant.

Traitement folklorique

Pour soulager la douleur, vous pouvez essayer de faire une infusion de racines de persil, de feuilles d’ortie et de sureau noir. Vous devez prendre une troisième tasse de chaque ingrédient et verser un verre d'eau bouillante, laisser reposer pendant un jour, filtrer et boire pendant la journée en trois doses.

Aide à la spondylose à utiliser régulièrement le jus de baies fraîches de cassis, myrtille ou airelle. Le thé de feuilles de cassis conviendra également, il peut être utilisé à la place du noir habituel.

Pour le traitement de la chaleur, essayez de faire des compresses avec de la cire de paraffine ou de la cire, que vous pouvez acheter à la pharmacie ou prendre de vraies bougies de cire. La substance est fondue dans un bain-marie, refroidie à une température tolérable, humidifiée avec une serviette en gaze et placée le long de la région thoracique, recouverte de polyéthylène. La durée de la procédure est de 20 minutes et peut être effectuée tous les jours ou tous les deux jours pendant un mois.

Physiothérapie

Exercices utiles pour la formation d'une posture et d'une traction correctes.

  1. Tenez-vous près du mur en lui touchant la tête, les omoplates, les fesses et les talons. Rappelez-vous cette position. Faites le tour de la pièce pendant 20 minutes.
  2. En position debout, les bras baissés, levez les bras sur les côtés, atteignez le sommet de la tête.
  3. Prenez un bâton de gymnastique ou un outil similaire. Soulevez le bâton, essayez de baisser la tête et le plus bas possible. Fix cette position.

Spondylose de la colonne cervicale

Manifestations cliniques

Habituellement, la douleur ne survient pas. Cependant, si la colonne vertébrale est étranglée ou pincée par un ostéophyte, elle peut causer une douleur persistante au cou.

La compression nerveuse est causée par la pression de la croissance osseuse sur les articulations de la facette, ce qui provoque un rétrécissement des trous par lesquels les racines nerveuses quittent le canal rachidien. Même si les ostéophytes sont petits, la pression du disque intervertébral, c'est-à-dire les manifestations d'une ostéochondrose concomitante, peut avoir un effet supplémentaire.

Avec des processus concomitants marqués (hernie discale), il est probable que la myélopathie cervicale se manifeste, ce qui se traduit par une violation de la sensibilité et une faiblesse des mains.

Une spondylose déformante de la colonne cervicale peut être accompagnée d'un resserrement et d'une douleur dans le cou, de vertiges et d'acouphènes.

Une fois encore, nous précisons que les manifestations cliniques de la spondylose sont le plus souvent causées par les lésions dégénératives de la colonne vertébrale qui les accompagnent (ostéochondrose). Chez de nombreuses personnes, la spondylose ne s'accompagne d'aucune plainte et constitue un résultat radiographique accidentel.

Traitement folklorique

Pour réduire la tension musculaire aidera la perfusion préparée à partir d'ail haché, de carotte fraîche et de jus de pomme de terre. Une cuillerée de ce mélange peut être prise plusieurs fois par jour.

Infusion utile d'écorce de saule et de feuille de bouleau. À 0,5 litre d'eau bouillante, vous avez besoin de 3 cuillères à soupe du mélange, que l'on tire pendant un jour et que l'on boit ensuite en trois doses par jour.

En cas de spondylose cervicale, des compresses chauffantes à la paraffine ou à la cire sont également présentées. Vous pouvez également utiliser un foulard en laine de mouton qui retient bien la chaleur.

Physiothérapie

Les exercices ne doivent pas causer de gêne au cou ni de vertiges.

  1. Lisser les inclinaisons de la tête sur les côtés, puis en avant.
  2. Debout ou assis, levez les épaules et verrouillez-le pendant quelques secondes.
  3. Rotation circulaire des épaules, mains en même temps pressées contre le corps.
  4. La connexion alternée des mains derrière les omoplates.
  5. En position assise ou debout, dégagez un nez de 0 à 9.
  6. Couché avec un rouleau sous le cou, nous levons la tête en avant, de façon à ce que le menton touche la poitrine. Descendez à la position de départ. Puis tournez votre tête d'un côté à l'autre avec la plus grande amplitude possible.

Diagnostic et diagnostic différentiel

Le diagnostic de la spondylose est réalisé à l'aide de techniques de radiation, telles que la radiographie conventionnelle de la colonne vertébrale, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) ou la tomodensitométrie.

La radiographie peut révéler des excroissances osseuses sur les corps vertébraux, un épaississement des articulations intervertébrales, un rétrécissement de l'espace intervertébral (avec ostéochondrose concomitante).

La tomodensitométrie fournit une visualisation plus détaillée et est capable de détecter un rétrécissement du canal rachidien. L’IRM est une étude plus coûteuse, mais elle permet un examen détaillé des vertèbres, diagnostique une hernie intervertébrale, visualise les facettes articulaires, les nerfs, les ligaments de la colonne vertébrale et confirme l’atteinte nerveuse.

La lésion limitée distingue la spondylose de la maladie de Forestier et de la spondylarthrite ankylosante. En outre, la spondylarthrite ankylosante se distingue par une croissance osseuse massive au cours de la spondylose et par l'absence d'ostéoporose des corps vertébraux. Dans l'ostéochondrose, les excroissances osseuses sont dirigées horizontalement et ne se rapprochent pas. Durant la spondylose, elles vont dans une direction verticale, bloquant parfois complètement le mouvement dans le segment affecté.

Il existe plusieurs termes que l'on confond souvent avec spondylose.

Spondylite - inflammation du corps vertébral, souvent de nature infectieuse ou auto-immune; Un exemple est la spondylarthrite ankylosante - la spondylarthrite ankylosante. La principale différence est la présence d'un composant inflammatoire, confirmé par des tests de laboratoire.

La spondylolyse est une violation du développement d'une vertèbre dans laquelle la formation d'un arc vertébral est perturbée. En raison de l'instabilité de la colonne vertébrale, des conditions sont créées pour la formation de spondylolisthésis.

Spondylolisthésis - le déplacement du corps d'une des vertèbres en avant ou en arrière par rapport à la vertèbre adjacente.

Enfin, la sténose rachidienne est une réduction de la lumière du canal rachidien, accompagnée d'une compression du cerveau et des racines qui en sortent. par conséquent, douleur, manque de sensibilité et fourmillements dans les membres.

Quand voir un docteur

Habituellement, la spondylose est détectée par hasard et ne nécessite aucune intervention urgente. Le médecin prescrit un traitement pour la comorbidité de la colonne vertébrale.

Raisons pour une deuxième visite chez le médecin:

  • le traitement prescrit ne soulage pas la douleur;
  • le développement d'un dysfonctionnement aigu du nerf, une faiblesse soudaine du membre, l'incapacité de marcher sur tout le pied;
  • écoulement d'urine involontaire, perte de contrôle de la défécation;
  • l'incapacité de démarrer ou d'arrêter consciemment le processus de miction en raison d'une douleur aiguë au cou ou au dos;
  • engourdissement de l'aine, manque de sensibilité de la région périnéale, ce qui peut être un signe de troubles neurologiques graves;
  • une combinaison de maux de dos avec perte de poids ou fièvre constante.

Lorsque les symptômes s'intensifient, la radiographie et d'autres études de diagnostic sont généralement effectuées à nouveau pour identifier une nouvelle pathologie.

Traitement

La spondylose est un processus dégénératif, de sorte qu'aucun traitement ne peut l'inverser. Le traitement se concentre sur les symptômes - les douleurs au dos et au cou qui peuvent apparaître dans cette condition. En l'absence de symptômes, le traitement n'est généralement pas requis ou consiste en une activité physique rationnelle.

Comment traiter la spondylose? Pour ce faire, appliquez plusieurs catégories de méthodes:

  • traitement médicamenteux;
  • mode;
  • exercices physiques, thérapie physique;
  • manuel et acupuncture;
  • procédures mini-invasives (injections);
  • opération.

Médicaments pour la spondylose

Aucun des médicaments n'a d'effet réparateur prouvé dans cet état. Par conséquent, seuls les médicaments symptomatiques agissant sur l'intensité de la douleur sont utilisés - les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les analgésiques (analgésiques) et les muscles contractés (relaxants musculaires). Le tableau répertorie les principaux médicaments et leurs propriétés.