Principal
Traitement

Conséquences de la prostatite: pourquoi est-il dangereux de ne pas traiter?

Comme toute autre maladie, l’inflammation de la prostate est accompagnée de signes classiques: circulation sanguine, gonflement et sensibilité. Si vous ne prêtez pas suffisamment attention au problème et ne demandez pas l'aide d'un urologue, les conséquences de la prostatite peuvent être très graves, à commencer par une diminution de la libido et une perte de puissance et se terminant par un processus tumoral. Alors, essayons de comprendre ce qu'est une prostatite dangereuse.

Le terme «prostatite» en traduction littérale signifie une inflammation de la prostate. Les causes d'inflammation peuvent être à la fois des agents infectieux (microflore spécifique et non spécifique, virus) et une stagnation du bassin (avec mode de vie sédentaire, maladies de l'intestin, de la colonne vertébrale, etc.) ou de la prostate (absence prolongée de relations sexuelles, érection non résolue, etc.).

Anatomie et physiologie de la prostate

La prostate est située dans le bassin, entre la symphyse pubienne et l’ampoule du rectum, à la base de la glande adjacente au col de la vessie et au sommet du diaphragme urogénital. À travers l'épaisseur de la prostate passe l'urètre (urètre), ainsi que le canal déférent.

Le tissu de la glande, directement autour de l'urètre, contient une grande quantité de fibres musculaires, en raison de la réduction de laquelle le flux d'urine dans l'urètre pendant l'érection et l'éjaculation est impossible.

Le tissu fonctionnel de la prostate est constitué de glandes tubulaires alvéolaires, dont les canaux se joignent aux plus grands et s'ouvrent directement dans l'urètre.

Le secret qu'ils ont développé serre les fibres musculaires et se contracte pendant l'éjaculation. Et le tissu conjonctif qui constitue le stroma de la glande contient des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses nécessaires à la nutrition et au fonctionnement des cellules «actives» de nombreuses glandes.

L'apport sanguin à la glande provient de plusieurs petits vaisseaux qui partent des vaisseaux de la vessie et du rectum.

Représentant l'emplacement de la prostate, il est plus facile de comprendre pourquoi la prostatite chez l'homme provoque ces symptômes ou d'autres.

Le processus pathologique peut être aigu et chronique. Dans la prostatite aiguë, les conséquences, si vous ignorez les symptômes ou tentez de vous auto-traiter, peuvent ne pas être les plus agréables. La transformation d'un processus aigu en un processus chronique est inévitable. Et quel est le danger de la prostatite chronique, envisager plus loin.

Symptômes de prostatite

Symptômes associés à un gonflement et des bouffées de chaleur dans la prostate:

  1. En raison de la compression de l'urètre par les tissus de la glande élargie:
  • une perturbation de la miction se forme: en règle générale, les patients se plaignent de mictions fréquentes, douloureuses et de petite taille (goutte à goutte);
  • écoulement clair de l'urètre.
  1. En raison de la nature de l'innervation de la glande (fibres nerveuses accompagnantes) - la formation du plexus nerveux prostatique à partir du tronc du nerf coeliaque inférieur, qui provoque:
  • douleur dans l'abdomen, dans le périnée, pouvant être transmise à la région sus-pubienne;
  • diminution du désir sexuel.
  1. En raison de la compression du canal déférent par le tissu oedémateux et du processus inflammatoire entraînant une diminution de la régulation du travail de la glande par des hormones (testostérone), il se produit ce qui suit:
  • modification de la durée des rapports sexuels (éjaculation rapide ou, au contraire, rapports sexuels prolongés);
  • érection faible;
  • douleur pendant l'éjaculation.

De plus, la particularité de l'apport sanguin au corps, l'absence de gros troncs vasculaires, provoque une obstruction de la circulation sanguine dans la glande et favorise la stagnation de celle-ci. Cela signifie que la prostatite et ses conséquences sont assez difficiles à traiter, elles nécessitent toute une gamme de mesures thérapeutiques. Et sans une approche professionnelle, il ne peut être question de récupération complète.

Avantages et inconvénients de l'inflammation

Bien sûr, l'inflammation est la nature du processus inhérent de protection du corps contre le facteur dommageable, visant à sa destruction. C'est le côté positif du processus.

Cependant, il ne faut pas oublier que, tout d'abord, les tissus infiltrés par les cellules inflammatoires meurent avec les «parasites», et une cicatrice du tissu conjonctif se forme à leur place et dans n'importe quel organe. La taille de ce dernier dépend directement de la zone d'inflammation.

Deuxièmement, les cellules inflammatoires ne traitent pas efficacement tous les agents nocifs: de nombreux agents pathogènes infectieux ont appris à tromper notre système immunitaire, à se défendre et, ainsi, à rester dans le corps pendant de nombreuses années, transformant un processus aigu en processus chronique lent.

Une personne peut ne pas savoir qu’elle a une maladie chronique, parce que les exacerbations peuvent passer inaperçues jusqu'à l'apparition des effets de la prostatite.

Troisièmement, le facteur dommageable peut être si puissant que les cellules du système immunitaire ne peuvent pas le contenir et l'inflammation revêtira un caractère aigu. Quatrièmement, avec un processus chronique à long terme, le renouvellement constant des cellules épithéliales des glandes peut un jour muter et dégénérer en cellules malignes.

Ainsi, nous résumons et nommons les conséquences de la prostatite.

Quel est le danger de cette maladie?

Conséquences de la prostatite aiguë

  1. Cystite, urétrite, vésiculite, épididymo-orchite, pyélonéphrite.
  2. Abcès (formation d'une cavité purulente dans le tissu) de la prostate.
  3. Prostatite chronique.

Conséquences d'une maladie chronique

  1. Fibrose de la prostate.
  2. Dysfonction érectile
  3. Infertilité
  4. Insuffisance rénale.
  5. Urolithiase.
  6. Hyperplasie bénigne de la prostate (adénome).
  7. Cancer de la prostate.

La même liste peut inclure une diminution de la qualité de vie, un changement de caractère (apparition d'agressivité, irritabilité, etc.), une rupture des relations familiales et d'autres troubles de la sphère personnelle.

L'accès en temps opportun à un médecin et le traitement complet commencé vont éliminer la nécessité de faire face aux effets de la prostatite.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Quelle est la prostatite dangereuse

La prostatite est la maladie la plus courante du système génito-urinaire chez l'homme. Il est faux de considérer cette maladie exclusivement en fonction de l'âge.

Le risque de développer une prostatite est à tout âge. L'inflammation de la prostate provoque non seulement un inconfort physiologique chez l'homme, mais provoque également un trouble de l'état psycho-émotionnel.

Malheureusement, la plupart des représentants du sexe fort se tournent vers le médecin plutôt tard. La maladie parvient à acquérir un stade chronique, dont le danger réside dans des complications graves pour la santé.

En bref sur les causes de la prostatite

Les principaux facteurs affectant le développement de la prostatite sont:

  • violation des conditions thermiques. Hypothermie systématique du corps entier ou des organes génitaux. Fort changement de la température corporelle pendant les procédures de bain;
  • manque d'activité physique rationnelle. Mode de vie hypodynamique et faible activité sportive;
  • nourriture malsaine. La prédominance des aliments gras, le manque de vitamines et de minéraux, l'abus d'alcool;
  • vie sexuelle instable;
  • infections sexuellement transmissibles, en particulier sous forme chronique;
  • non-respect du régime de travail et de repos. Surmenage et manque de sommeil
  • maladies chroniques du système urinaire.

La prostatite est classée selon la forme: aiguë et chronique.

La seconde forme est caractérisée par des symptômes modérés. De ce fait, le processus inflammatoire est retardé, le risque de complications augmente.

La menace et le danger des complications

La négligence des symptômes de la prostatite, l’absence de traitement rapide, compliquent considérablement l’éradication de la maladie et accroissent le développement de pathologies.

Conséquences de la maladie aiguë de la prostate

L'accumulation de pus dans les tissus de la prostate (abcès de la prostate) est la complication la plus grave de la prostatite aiguë. Le traitement de cette pathologie n’est qu’une opération pour ouvrir la suppuration et le bougienage de l’urètre (dilatation de l’urètre au moyen d’un bougé métallique spécial). Dans ce cas, le patient souffre d'une maladie très grave:

  • augmentation de la température jusqu'à 40 degrés;
  • douleurs coupantes sévères au niveau du périnée et des organes génitaux;
  • des frissons;
  • gonflement de la prostate.

La complication la plus courante est le stade chronique de la maladie.

Qu'est-ce qu'une prostatite chronique?

La ruse de la forme chronique de prostatite réside dans l'évolution évolutive des symptômes. Les périodes de rechute, caractérisées par des manifestations aiguës: douleur, sécrétion de la prostate, diminution de la puissance, troubles urinaires. Cet état est remplacé par une rémission, au cours de laquelle le patient ne peut pas ressentir de sensations désagréables, à l'exception du besoin fréquent de vider la vessie. La maladie est pratiquement asymptomatique, mais continue de progresser, se manifestant au cours de la prochaine période d'exacerbation.

Acceptant la rémission pour la délivrance de la maladie, l'homme interrompt par inadvertance le traitement, ce qui ne peut être fait d'aucune façon.

Le traitement doit être prolongé et suivre un cours complet.

Complications dangereuses:

  • adénome de la prostate. Schéma: adénome de la norme et de la prostate

Une complication populaire est une tumeur bénigne qui se forme sur la glande prostatique. Avec un traitement incorrect, il peut renaître en cancer;

  • urétrite Schéma: urétrite masculine

Rétrécissement inflammatoire de l'urètre. Des antibiotiques et des procédures de lavage de l'urètre avec des solutions antiseptiques sont utilisés;

  • vésiculite Schéma: l'emplacement des vésicules séminales

    Inflammation aiguë des vésicules séminales. Le traitement de la maladie est compliqué et long. Le non-respect des conditions de traitement garantit pratiquement la stérilité;

  • épididimorchite. Schéma: la cause de l'épidimoorchite

    Inflammation du testicule, apparaissant rarement comme une maladie indépendante. Dans les phases aiguës de la maladie, une intervention chirurgicale visant à retirer le testicule (orchidectomie) est indiquée.

  • pyélonéphrite. Schéma: pyélonéphrite

    Maladie bactérienne du rein, provoquant souvent une insuffisance rénale. Une maladie chronique peut entraîner une invalidité;

  • la cystite Schéma: cystite

    Inflammation de la vessie, souvent compliquée par un reflux (projection) d'urine dans les reins;

  • infertilité Schéma: réduction du nombre et de la pathologie des spermatozoïdes

    Modifie la texture et la qualité du sperme. Le premier degré de la maladie nécessite un traitement coûteux à long terme. La seconde n'est pratiquement pas traitable;

  • violation de l'érection. Schéma: réduire l'érection

    Gonflement de la prostate avec prostatite, provoque des douleurs lors des rapports sexuels et de l'éjaculation. Cela conduit à un dysfonctionnement de la fonction érectile et une diminution du désir sexuel;

    En l'absence de traitement de la prostatite, le dysfonctionnement érectile complet est inévitable avec le temps;

    Les défaillances systématiques dans les relations sexuelles conduisent à la dépression et à l'impuissance psychogène;

  • sclérose de la prostate La lésion la plus terrible est la mort des cellules de la prostate. C'est une maladie grave et incurable. Le patient ne peut exister que sur des analgésiques. La maladie mène invariablement à la mort.
  • Important: toute lésion de la prostate nécessite un traitement rapide. Commencer la maladie est inacceptable. Après avoir examiné ce qui constitue une prostatite dangereuse, un homme devrait écouter ses propres sentiments. Si vous ressentez une gêne au niveau des parties génitales, vous devez consulter un médecin.

    Les hommes les plus susceptibles à la prostate sont:

    • mener une vie sédentaire, éviter les activités sportives;
    • souffrir de constipation chronique;
    • les amoureux des relations intimes occasionnelles (en particulier les rapports sexuels non protégés);
    • s'abstenir longtemps des relations sexuelles (peu importe pour quelles raisons).

    Avertissement de prostatite

    Pour éviter la maladie, un homme doit se conformer aux mesures préventives contre l'inflammation de la prostate:

    • bonne nutrition;
    • sexe régulier;
    • repos complet;
    • charge athlétique systématique rationnelle;
    • prévention des infections sexuellement transmissibles;
    • éviter l'hypothermie;
    • examens prophylactiques annuels de l'urologue;
    • apport régulier en complexes vitamino-minéraux et en compléments alimentaires pour hommes.

    Comme toute autre maladie, il est plus facile de prévenir que de guérir la prostatite. Dans la vidéo ci-dessous, le spécialiste explique les procédures de prévention de cette affection courante, obligatoires pour tous ceux qui se soucient de leur santé.

    La présence des effets de la prostatite ne dépend que de l'homme lui-même. La maladie détectée par le temps peut être traitée avec des médicaments modernes.

    Qu'est-ce qu'une prostatite dangereuse chez l'homme?

    Conséquences de la prostatite chez l'homme ou de ce qui menace la prostatite

    Facteurs contribuant au développement de la prostatite

    Facteurs provocants

    Complications possibles de la prostatite

    Derniers articles dans cette section:

    Dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate, les médicaments de première ligne sont les alpha-bloquants et les inhibiteurs de la 5-alpha réductase. Des bougies pour adénome de la prostate sont utilisées

    La fibrose de la prostate est une conséquence d'une inflammation de longue date, des modifications de la structure des tissus contre les cicatrices peuvent avoir des conséquences irréversibles. Pathologie sujette

    Prostatite - un processus inflammatoire de la prostate, selon la forme, peut survenir de manière latente, donner des manifestations cliniques faibles ou, au contraire, des symptômes prononcés.

    Les préparations pour le traitement du cancer de la prostate ne sont pas moins importantes que le traitement chirurgical, la chimiothérapie et la radiothérapie. Avant de choisir la tactique de conduite, le médecin prend en compte de nombreux facteurs pour que l'efficacité

    La prostatite affecte-t-elle la santé des femmes et ses dangers?

    La prostatite est une maladie inflammatoire de la prostate qui ne survient que chez le sexe fort. L'infection se développe progressivement dans le corps de l'homme, altérant négativement le tissu prostatique. Cette maladie se propage souvent chez les hommes de plus de 40 ans. Toutefois, aucun membre de la population masculine de la planète n’est à l’abri de la prostatite, même à un âge plus précoce. Selon le degré, la maladie peut être aiguë et chronique.

    Causes de l'infection de prostatite

    • L'hypothermie
    • Immunité réduite.
    • Activité physique réduite.
    • Mode de vie sédentaire / sédentaire.
    • Consommation excessive d'alcool ou de drogues.
    • Abstinence sexuelle à long terme.
    • Opérations dans la région de la prostate et du petit bassin.
    • Infections chroniques (leur activation)
    • Infections (virus, bactéries, microbes, champignons) transmises sexuellement, etc.

    L'effet de la prostatite sur la santé des femmes

    La prostatite étant une maladie de la prostate, une telle maladie ne peut en principe pas être transmise aux femmes car il n’ya pas de prostate dans leur corps. Cependant, il existe une certaine menace de développement de maladies similaires du canal urogénital chez les femmes.

    Comme la prostatite peut être causée par des maladies infectieuses contractées par un homme lorsqu’il a des rapports sexuels, l’ignorant la cause de sa maladie peut transmettre les mêmes infections au corps de la femme, où, à leur tour, une nouvelle branche des processus inflammatoires ne se développe que dans les organes génitaux féminins. les organes.

    La prostatite est-elle dangereuse pour les femmes?

    En principe, une maladie telle que la prostatite ne se transmet ni par voie sexuelle ni par des gouttelettes en suspension dans l'air. Cependant, les infections et les bactéries qui ont provoqué l’inflammation de la prostate chez l’homme peuvent également entraîner une augmentation des maladies sexuelles chez la femme. Par conséquent, avant d'avoir des rapports sexuels non protégés avec un homme, il convient de s'assurer que ses organes génitaux ne sont pas sensibles aux processus inflammatoires et aux maladies infectieuses.

    Les maladies antérieures, qui se manifestent chez les femmes selon le type de prostatite masculine, ne sont pas les seules dangereuses et ont des conséquences graves.

    Qu'est-ce qu'une prostatite dangereuse pour les femmes?

    Lors de contacts sexuels non protégés, des micro-organismes nuisibles, des infections et des bactéries pathogènes présentes chez sa partenaire, atteinte d'une prostatite infectieuse aiguë, peuvent pénétrer dans le corps de la femme.

    Il existe plusieurs processus inflammatoires des organes de la femme, analogues de la prostate. Ainsi, une femme peut manifester une «prostatite» sous la forme de:

    • Salpingite (inflammation des trompes de Fallope)
    • Ovarite (inflammation des ovaires)
    • Annexite (inflammation de l'utérus)

    La salpingite est une inflammation des trompes de Fallope de nature infectieuse. Les causes de la salpingite peuvent être différentes sortes d’infections bactériennes transmises sexuellement. Ce sont la chlamydia, la gonorrhée, E. coli, le trichomonas, le staphylocoque, le cytamegalovirus, la candidose, le streptocoque.

    Les symptômes de la salpingite peuvent se manifester par une augmentation de la température corporelle, un écoulement purulent du vagin, une douleur dans le bas de l'abdomen ou peuvent ne pas apparaître du tout.

    L'ovariose est une pathologie qui se manifeste par l'inflammation des glandes génitales appariées, ce qui constitue un grave danger pour le système de reproduction du corps de la femme.

    Les causes de l'oophorite peuvent être: hypothermie des ovaires, processus gynécologiques (avortement, accouchement), rapports sexuels sédentaires, maladies du système endocrinien, facteurs neurologiques (stress, surmenage), ainsi que de maladies infectieuses (trichomonose, gonorrhée, chlamydiose) et d'inflammations urogénitales. L'ovariose se manifeste par de la fièvre, des douleurs abdominales basses, des pertes vaginales spécifiques et l'état pathologique général du corps.

    L'annexite est une lésion des appendices utérins, à savoir les ovaires et les trompes de Fallope, par des microorganismes pathogènes. Les causes de l'annexite: immunité réduite, manque d'hygiène personnelle, hypothermie, maladies gastro-intestinales, processus tels que l'accouchement et l'avortement, ainsi que les rapports sexuels non protégés avec un partenaire en mauvaise santé. La symptomatologie peut se manifester par une augmentation constante de la température corporelle, des frissons, des maux de tête et des douleurs de nature différente dans le bas de l'abdomen.

    Comment la prostatite affecte-t-elle une femme?

    La prostatite, bien que non transmise à d’autres personnes, peut bien sûr avoir un impact négatif sur les femmes. Premièrement, une femme est tout à fait capable de «rattraper» des microorganismes pathogènes qui peuvent déclencher les processus inflammatoires de ses organes urinaires, en détruisant leur microflore et en réduisant considérablement leur immunité. Les médecins indiquent que le processus d'infection et d'inflammation de l'urètre et de la vessie chez la femme est la cause d'une maladie grave, appelée couramment «prostatite féminine» dans la sphère scientifique - la skinite.

    La skinite est une maladie caractérisée par un processus inflammatoire aigu des glandes cutanées chez la femme, qui est en réalité une image miroir de la prostatite. Bien entendu, pour déterminer ce type de maladie, une femme doit consulter un médecin qui, grâce à des examens et à un certain nombre de tests, sera en mesure de poser un diagnostic précis et, en conséquence, de recommander une option de traitement valide. Cependant, la manifestation de symptômes peut aider une femme à conclure qu'elle a la peau. Les symptômes sont les suivants:

    • Miction difficile avec douleur en le faisant.
    • Douleur périodique ou même constante dans le bas de l'abdomen.
    • Augmentation de la température corporelle.
    • Écoulement muqueux et purulent du vagin.
    • Faiblesse, mauvaise santé du corps dans son ensemble.
    • Douleur pendant les rapports sexuels.
    • Exacerbations virales après hypothermie.

    Deuxièmement, la prostatite, qui peut conduire à une violation de la puissance et, par conséquent, à la réticence à avoir des relations sexuelles avec votre partenaire, traumatise psychologiquement une femme. Par conséquent, même si physiquement cette maladie n'a pas asservi le corps féminin, elle peut même affecter très négativement et négativement l'état psychologique en introduisant une femme dans des complexes, une dépression prolongée et même en provoquant un adultère.

    Que faire

    Si les causes de la prostatite chez l’homme sont les infections et la flore pathologique, qui se propagent aux organes génito-urinaires féminins lors de rapports sexuels non protégés et que, par conséquent, des processus inflammatoires conduisant à des maladies graves commencent, vous devez immédiatement consulter un médecin et être examiné. En aucun cas, il n'est impossible de retarder le traitement, car les conséquences peuvent être non seulement déplorables, mais tout simplement fatales.

    Si, toutefois, l'infection ne se transmettait pas aux organes génitaux féminins, il est recommandé de prévenir le plus possible la maladie des organes de l'appareil génito-urinaire et la survenue d'une «prostatite féminine».

    Mesures préventives à respecter impérativement:

    • Hygiène personnelle.
    • Cohérence dans le choix du partenaire sexuel.
    • Une visite systématique chez le gynécologue, en particulier en cas de malaise et de douleur au bas de l'abdomen.
    • Améliorer l'immunité.
    • Sexe protégé.

    En cas de respect des règles de précaution et de prévention, le risque d’infection et le développement de processus inflammatoires sont exclus.

    La prostatite est-elle dangereuse pour une femme? Impact et conséquences

    La prostatite est une inflammation de la prostate chez l'homme. Il y a un cours aigu et chronique. Peut être asymptomatique et peut être détecté par hasard lors d'un examen de routine.

    Les femmes, après avoir établi un partenaire de diagnostic, se posent de nombreuses questions.

    Un homme peut-il infecter une femme avec une prostatite? Qu'est-ce qu'une prostatite dangereuse pour une femme? Comment la maladie affecte-t-elle la conception? Essayons de le comprendre.

    La prostatite chez les femmes: est-ce?

    En raison des différences anatomiques chez les femmes, il n’ya pas de prostate. Donc, la prostatite féminine ne se produit pas. Cette maladie n'affecte que le sexe masculin. Mais les processus inflammatoires dans les organes génitaux féminins (utérus, ligaments, ovaires, trompes de Fallope) sont similaires à ceux de la prostatite.

    Maladies féminines similaires

    Dans les organes pelviens de la femme, sous l’influence des infections, il existe également des foyers d’inflammation. Des causes similaires qui causent la maladie, des symptômes. Ces maladies comprennent: la dermatite cutanée, l'oophorite (inflammation des ovaires), la salpingite (inflammation des trompes de Fallope), les annexites.

    Skinite

    Au lieu de la prostate chez la plupart des femmes, il existe un analogue rudimentaire: la glande de Skene. Situé à l'arrière de l'urètre. Le fer pendant l'orgasme produit un liquide semblable au secret de la prostate.

    Si une infection pénètre dans le canal cutané, une skinite se développe - une inflammation de la glande. Beaucoup ne connaissent même pas cette maladie et la confondent avec la cystite.

    Manifestations de skinneitis:

    • miction douloureuse fréquente;
    • brûlant dans l'urètre;
    • douleur pendant les rapports sexuels;
    • exacerbation de la cystite après un contact sexuel.

    La prostatite est-elle dangereuse pour les femmes? Cette maladie survient lorsque l'infection est transmise du rez-de-chaussée.

    Surtout s'il s'agit d'un vecteur de la flore pathogène. Qu'est-ce qui se passe souvent avec la prostatite infectieuse. Les bactéries peuvent pénétrer par des procédures d'hygiène inadéquates (des intestins lors d'un lavage), une inflammation ou une blessure de l'urètre.

    Pour le diagnostic et le traitement, vous devez contacter un gynécologue. Si, en présence de symptômes de cystite, le traitement s'avère inefficace, vous devez exclure la dermatite.

    Annexite

    Une autre maladie similaire est l’annexite - inflammation des appendices utérins (ovaires, ligaments, trompes de Fallope). Souvent, la maladie est causée par une infection.

    Manifestations:

    • douleur sévère ou douloureuse dans le bas de l'abdomen, pouvant être accompagnée de vomissements;
    • pertes vaginales inhabituelles, parfois avec un mélange de pus;
    • il peut y avoir une mauvaise odeur du vagin;
    • douleur aiguë en urinant;
    • faiblesse générale, fatigue, maux de tête;
    • la température corporelle peut augmenter de manière significative.

    Les annexites sont dangereuses avec des complications. Lorsque la maladie est négligée, des zones infranchissables se forment dans les tuyaux - la stérilité se développe. Autre danger: les annexites sont difficiles à diagnostiquer, la maladie peut être asymptomatique. Par conséquent, il est nécessaire de subir régulièrement des examens par un gynécologue et sous le moindre soupçon d’être examiné.

    L'effet de la maladie sur la santé du partenaire

    De nombreuses femmes se déclarent en mauvaise santé après avoir eu des rapports sexuels avec un partenaire qui présente des formes avancées ou aiguë de prostatite.

    La prostatite est une inflammation de la prostate et l'inflammation n'est pas contagieuse.

    Mais les agents pathogènes dangereux qui ont provoqué le développement de la maladie.

    La maladie est de nature bactérienne ou causée par une congestion de la prostate.

    Avec la nature infectieuse de la maladie - un risque accru de partenaire d'infection.

    Les hommes doivent être examinés lorsque les symptômes de la prostatite apparaissent. Il est nécessaire de déterminer la cause de la maladie.

    Le plus dangereux

    Les effets de la prostatite sur les femmes peuvent être dangereux. Surtout si la maladie a une forme infectieuse. La prostatite infectieuse est causée par des microorganismes pathogènes, des virus, des infections fongiques.

    Chez les jeunes hommes (âgés de 35 à 40 ans), l'inflammation de la prostate est souvent une complication de l'urétrite - une maladie inflammatoire de l'urètre (qui, dans plus de 90% des cas, est causée par une infection sexuellement transmissible).

    Les organismes malveillants sont dangereux pour les hommes et leurs partenaires. Ils conduisent au développement de maladies graves.

    Les agents causatifs dangereux de la prostatite incluent: chlamydia, staphylocoque, gonocoque, gardnerella, trichomonas, mycoplasme, ureplazma, virus de l'herpès, E. coli.

    Planification de la grossesse

    Si un couple n'arrive pas à concevoir un enfant, vous devez rechercher la cause des deux partenaires. L'infertilité masculine est souvent une conséquence de l'inflammation de la prostate. Après le traitement, la fonction de reproduction est généralement rétablie.

    Complications possibles de la conception d'un enfant:

    1. L'infection qui a provoqué l'inflammation peut être transmise à la femme. En conséquence, il existe des maladies de l’utérus ou des appendices qui empêchent l’apparition de la grossesse.
    2. Lorsque l'inflammation de la prostate détériore la qualité du liquide séminal, diminue l'activité du sperme.
    3. L'inflammation chez l'homme lors d'une exacerbation s'accompagne de douleur lors de l'éjaculation.

    Ce qui contribue au rejet de la vie sexuelle.

    Il est important de comprendre que la prostatite n'est pas une phrase. Avec un traitement approprié de la prostatite, la maladie recule pendant longtemps.

    Pour les hommes, il est important de ne pas trop refroidir, d’empêcher une diminution de l’immunité, d’abandonner les mauvaises habitudes et de suivre les instructions du médecin.

    Il est conseillé aux futurs parents de planifier un examen complet avant de planifier une grossesse.

    Prévention des complications

    Si le partenaire a une prostatite infectieuse, il est nécessaire d’utiliser un équipement de protection (préservatif) pendant les rapports sexuels. L'agent causal est déterminé par le médecin après examen et examen.

    Recommandations pour les femmes:

    1. Surveiller la santé. Mangez bien, faites de l'exercice, maintenez votre immunité, évitez le stress et la surmenage nerveuse Corps fort pour faire face à toute maladie.
    2. Suivez les règles d'hygiène personnelle.
    3. Afin de ne pas aggraver la situation du partenaire - également être examiné. Si une femme a une flore pathogène, la bactérie peut exacerber la prostatite chez l’homme. Une maladie qui s'aggrave est mauvaise pour la santé des femmes.
    4. Utilisez un équipement de protection pour les rapports sexuels avec des partenaires occasionnels.
    5. Si un orchestre a une prostatite de nature infectieuse ou une maladie au stade aigu, utilisez des contraceptifs barrières.
    6. Si après les rapports sexuels il y a des sensations désagréables, des brûlures, des démangeaisons, des pertes vaginales, consultez un gynécologue. Plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus il est facile de la guérir.
    7. Ne sautez pas les examens médicaux prévus. Visitez un gynécologue au moins une fois par an.


    La prostatite est-elle contagieuse pour les femmes? Non Mais les conséquences de la prostatite pour les femmes sont menacées. Ils peuvent développer des maladies similaires: annexite, skinite. La prostatite n'est pas contagieuse, mais les causes qui l'ont provoquée sont dangereuses.

    Si la maladie est de nature infectieuse, des microorganismes nuisibles sont transmis à la femme. Lorsque l'inflammation de la prostate, la possibilité de conception n'est pas exclue, mais vous devez d'abord subir un examen et un traitement.

    Qu'est-ce qu'une prostatite dangereuse si elle n'est pas traitée?

    Contenu de l'article

    Complications de la prostatite

    Qu'est-ce qu'une prostatite dangereuse? En plus des symptômes désagréables, vous pouvez également contracter les maux auxquels les hommes sont confrontés s’ils ne traitent pas l’inflammation de la prostate à temps. Parfois, même ceux qui se tournaient rapidement vers l’urologue pour faire face aux complications de la prostatite, mais le processus inflammatoire était plus fort, et d’autres facteurs défavorables, tels que la diminution de l’immunité ou le stress grave, se faisaient sentir. Alors, voici les complications les plus courantes de la prostatite:

    • l'inflammation des reins, ainsi que les douleurs latérales sévères qui y sont associées;
    • violation de la fonction sexuelle: érection réduite, éjaculation faible, manque de satisfaction après un rapport sexuel;
    • la prostatite chronique, qui est très difficile à traiter, y compris les méthodes et préparations les plus modernes;
    • atrophie de la prostate;
    • la cystite;
    • adénome de la prostate;
    • stérilité absolue;
    • cancer de la prostate;
    • vésiculite;
    • anomalies psychologiques graves.

    Cystite en tant que complication de la prostatite

    La structure des organes masculins est telle que la cystite touche beaucoup plus souvent (environ 40 fois) les femmes que les hommes. Cela est dû au fait que l'urètre dans le corps masculin est beaucoup plus long et que, comme la maladie apparaît à la suite d'une inflammation ascendante, l'infection est plus difficile à suivre par le "sentier masculin". Chez les hommes présentant une inflammation de la prostate, la cystite survient lorsque la prostate est malade, pas hier, et très probablement que la maladie a déjà pris une forme chronique.

    Les symptômes de la cystite sont extrêmement désagréables. Ils interfèrent avec la vie. Ainsi, le besoin nocturne croissant d'aller aux toilettes fait que l'homme ne dort pas suffisamment et qu'il se sent débordé le matin. À cet égard, même une carrière peut être en cause, et tout cela - les complications de la prostatite. Si la cystite est ignorée, une telle étape provoquera une insuffisance rénale, une infection des reins et finalement une pyélonéphrite se développe dans le corps.

    Atrophie terrible de la prostate

    Dans de rares cas, l'atrophie de la prostate peut être une anomalie congénitale, même si dans la pratique, les urologues sont beaucoup plus susceptibles de rencontrer la forme acquise de la maladie, généralement sans tenir compte à long terme des symptômes de la prostatite. Au premier stade, le flux sanguin diminue et la nutrition des tissus et des structures cellulaires de la prostate est perturbée. De plus, en violation du métabolisme des cellules, le mécanisme de leur auto-destruction est déclenché. Et maintenant, l'homme est confronté au fait que sa prostate est considérablement réduite et ne peut plus remplir ses fonctions. À la réception, le spécialiste ne peut détecter que de petits restes du corps. De manière surprenante, il est toujours possible de renvoyer l'organe «perdu» si vous vous conformez pleinement au traitement prescrit, qui comprend, en plus des médicaments, un massage et une stimulation de la prostate.

    Prostatite chronique

    Pourquoi peut-on distinguer la prostatite chronique en tant que complication indépendante? Le fait est que le traitement d'une maladie qui existe depuis plusieurs années est complètement différent. Pratiquement tous les organes pelviens d'un tel homme sont tellement altérés qu'il n'est presque jamais possible de tout arranger d'un seul coup. Le patient doit prendre des médicaments anti-inflammatoires en grande quantité et avec eux, ainsi que des moyens de traitement d'entretien. De nombreux médicaments subissent une phase de clivage final dans le foie et cet organe en souffrira pendant le traitement. Ceci est un effet secondaire particulier de la thérapie nécessaire.

    En outre, le traitement de la prostatite chronique prend beaucoup plus de temps, car il faut prendre des pauses entre les traitements. Ainsi, cela prend plusieurs mois, parfois jusqu'à un an ou plus. Enfin, les médicaments pour la prostatite ne sont pas bon marché et il s'avère qu'un homme consacre une partie importante de son revenu à la toxicomanie pendant plusieurs mois.

    Vésiculite en tant que complication de la prostatite

    La vésiculite (inflammation des vésicules séminales) est surprenante en ce qu'elle se développe toujours comme une complication d'une autre maladie. Soit dit en passant, les maladies de la sphère génito-urinaire ne sont pas toujours «coupables» dans son apparence, elles surviennent souvent après la grippe, une stomatite ou une amygdalite. L’homme ne remarque presque pas les premiers symptômes de la vésiculite: augmentation de la température jusqu’à 37 degrés, faiblesse, fatigue. Ensuite, des douleurs peuvent être transmises à l'aine, au bas du dos ou au sacrum. Ces douleurs sont aggravées par les selles ou une vessie remplie. En règle générale, le patient assume la présence d'une hernie ou croit qu'il a simplement tiré le bas du dos tout en soulevant un poids. Finalement, un homme remarque une éjaculation douloureuse. Le sperme apparaît souvent comme du sang, et seulement alors il réalise que le problème est beaucoup plus fort et plus profond qu'il ne le pensait au début.

    La maladie est très grave, mais il est bien traitable. Si vous ne traitez pas la vésiculite, l'infertilité attend le patient avec une certitude de cent pour cent et, en cas de suppuration des vésicules séminales, seule une intervention chirurgicale peut le sauver.

    Adénome de la prostate

    Tous les patients souffrant de prostatite ne sont pas confrontés à cette maladie. Elle risque de frapper un jeune homme récemment atteint d'une prostatite, et un patient ayant reçu un diagnostic de prostatite chronique pourrait ne jamais savoir ce qu'est une prostate. En bref, la maladie est assez sélective et, en plus des processus inflammatoires de la région pelvienne, d'autres facteurs peuvent également affecter son apparence - stress, régime alimentaire et tabagisme.

    Dans l'adénome, le nombre de nodules dans la région de la vessie augmente de manière significative et les tailles deviennent plus grandes. Ils peuvent presser la vessie si fort que le processus de miction devient impossible pour les hommes. Enfin, l'adénome est même bénin, mais reste une tumeur et, dans des conditions défavorables, la tumeur chez l'homme peut se transformer en tumeur maligne.

    Cancer de la prostate pour la prostate

    Dans ce cas, les tissus de la prostate renaissent et se remplissent de cellules tumorales. La jeune génération peut se détendre, car le cancer de la prostate n'affecte que les hommes âgés de 45 à 50 ans. Toutefois, la formation de cellules cancéreuses primaires peut parfois être détectée dès 40 ans. Comme toute tumeur maligne, ce type de cancer constitue un danger pour la santé et la vie. Ainsi, aux derniers stades du cancer de la prostate, les cellules tumorales se propagent au-delà de ses limites et se métastasent dans des organes vitaux tels que le foie, les poumons, le système osseux, etc. À la dernière étape, le patient ne vit pas plus de trois ans. N'est-ce pas une raison pour avoir accès en temps utile à un médecin?

    L'infertilité en tant que complication de la prostatite

    Il est pratiquement inutile d'intimider les jeunes hommes qui ne cherchent pas encore à créer une cellule sociale et à concevoir des enfants. Ils croient que les symptômes désagréables de la prostatite disparaîtront d'eux-mêmes. À l'âge de 25-30 ans, alors que la prostatite perfide et dangereuse est déjà fermement ancrée dans le corps de l'homme, le jeune homme pense déjà à sa progéniture, mais doit faire face à des problèmes. L'infertilité est l'un des partenaires fréquents de la prostatite, en particulier lorsque le besoin de traitement est apparu il y a quelques années.

    L'infertilité est généralement précédée d'une violation de la fonction sexuelle, à savoir une diminution de l'érection, une diminution du nombre de spermatozoïdes lors des rapports sexuels, et l'intimité elle-même n'est plus aussi souhaitable qu'elle l'était auparavant. L'infertilité apparaît un peu plus tard. Il a deux raisons principales:

    • blocage des canaux séminaux;
    • sperme sédentaire.

    Dans le premier cas, il est impossible de faire appel à des professionnels de la procréation professionnels, ce qui signifie que le couple devra probablement subir une procédure de FIV et que le sperme devra être prélevé à l'aide d'une biopsie testiculaire, opération réalisée sous anesthésie générale. Le traitement du canal déférent ne donne pas toujours un résultat positif. Cela est dû au fait que la lumière des conduits est très mince et que, lorsque le tissu des murs est détruit, il n’est pas toujours possible de les restaurer.

    Dans la deuxième cause d'infertilité masculine, le patient est confronté à des modifications du spermogramme. Le nombre de spermatozoïdes actifs est considérablement réduit. Par ailleurs, la génétique du sperme laisse également beaucoup à désirer. Heureusement, cette situation peut encore être corrigée en prenant des médicaments spéciaux, en modifiant le régime alimentaire et le mode de vie en général.

    La prostatite est-elle dangereuse pour les femmes?

    Bien sûr, car l'inflammation peut se propager et le risque de prostatite ne doit pas être sous-estimé.

    L'infection est très facilement transmise par la membrane muqueuse, et cela vaut à la fois pour le vagin et la cavité buccale de la femme pendant les rapports sexuels oraux. Dans le premier cas, vous pouvez rencontrer divers processus inflammatoires au niveau des organes génitaux et dans le second - avec pharyngite, stomatite, amygdalite, notamment purulente.

    Comme pour toute autre maladie, vous devez engager une lutte opportune contre la prostatite, qui aboutira nécessairement à une victoire, à condition que le patient respecte toutes les instructions du médecin.

    Que rechercher lors du traitement

    Aller chez un spécialiste est la moitié de la bataille. Il est important de trouver un professionnel qui vérifiera immédiatement le corps de l'homme pour détecter d'éventuelles complications de la prostatite et vous prescrira le traitement approprié. La liste des médicaments en raison d'un complexe de maladies peut être augmentée, mais c'est ce schéma thérapeutique qui convient. Traitez d'abord séparément la prostatite, puis une autre maladie, de manière incorrecte, et peut s'avérer inutile.

    En outre, la présence de certains diagnostics apparus au cours du développement de la prostatite peut également affecter les méthodes de physiothérapie prescrites. Les complications peuvent également affecter la décision du médecin à la chirurgie. Si l'urologue prétend que sa tâche est de soigner la prostatite et que le reste des diagnostics disparaissent d'eux-mêmes, en tant que succès du traitement, il est alors préférable de consulter un autre médecin. Et bien sûr, vous devez être prêt pour des changements significatifs dans votre vie, pas pour la durée du traitement, mais pour toujours.

    La prostatite est-elle dangereuse?

    Les avantages de notre centre:

    en semaine 11-21 heures; Heures de fin de semaine 11-18

    Prostatite

    Qu'est-ce que la prostatite?

    La prostatite est une inflammation de la prostate. La maladie est plus fréquente chez les hommes âgés de 30 à 50 ans. Actuellement, une image globale des causes et des mécanismes du développement de la prostatite n’est pas complètement comprise. Seuls quelques fragments de cette image sont connus.

    Dans la plupart des cas, la prostatite est causée par diverses bactéries. Cependant, ils infectent rarement la prostate inchangée. Le plus souvent, la prostate au moment de l’entrée des bactéries dans celle-ci est altérée (conséquence de la stagnation de la sécrétion de la prostate, de la stase veineuse, de l’affaiblissement de l’immunité générale et locale). Chez les hommes jeunes (jusqu'à 40 ans), les agents responsables des maladies vénériennes - chlamydia, ureaplasma et trichomonas - provoquent le plus souvent une prostatite. Chez les hommes âgés de plus de 40 ans, la maladie est le plus souvent causée par des bactéries opportunistes, toujours présentes dans le corps humain, mais qui se reproduisent activement lorsque l’immunité générale ou locale est affaiblie. Ces bactéries comprennent E. coli, le staphylocoque, le streptocoque et d'autres.

    La prostatite aiguë et chronique est distinguée.

    Facteurs contribuant au développement de la prostatite:

    - vie sexuelle irrégulière (entraîne la stagnation de la sécrétion de la prostate)

    - sédentarité et sédentarité (conduisant à la stagnation de la prostate)

    - affaiblissement de l'immunité (en raison du manque de vitamines dans les aliments, de l'abus d'alcool, du tabagisme, de l'hypothermie, d'une surcharge émotionnelle)

    Comment se manifeste la prostatite?

    - Douleur aiguë au périnée ou au bas de l'abdomen

    - Sensation de vidange incomplète de la vessie

    La prostatite est-elle dangereuse?

    Il ne représente pas un danger pour la vie, mais peut causer beaucoup de problèmes au patient et réduire la qualité de vie. En outre, il peut provoquer une infertilité masculine.

    Comment est le diagnostic de la prostatite?

    Il existe trois critères de diagnostic principaux:

    - Examen digital rectal (à travers le rectum) de la prostate. En faveur de la prostatite montre la douleur, l'asymétrie et la structure hétérogène de la glande de la prostate.

    - Recherche d'un secret (le jus) d'une glande de la prostate. En faveur de la prostatite, une augmentation du nombre de leucocytes dans le secret (suc) de la prostate est la preuve. Le secret (jus) est obtenu à la suite du massage diagnostique de la prostate. L'étude du secret (suc) de la prostate est la méthode la plus fiable pour diagnostiquer la prostatite.

    - Échographie de la prostate. Ce n'est pas une méthode très fiable pour le diagnostic de la prostatite. Aux premiers stades de la prostatite, une échographie peut ne révéler aucun changement pathologique. En outre, les résultats de la méthode dépendent en grande partie de l'expérience et des qualifications du médecin effectuant l'échographie.

    Comment traite-t-on la prostatite?

    Le traitement de la prostatite doit être complet et individuel. Le traitement repose sur le traitement antibactérien (au moins 1 mois).

    En outre, prescrire un traitement local (massage de la prostate, physiothérapie), une immunothérapie, etc.

    Une urétroscopie est-elle nécessaire en cas de prostatite chronique?

    Auparavant, l'urétroscopie était largement utilisée dans le diagnostic et le traitement de l'uréthrite chronique et de l'uréthroprostatite. Selon les concepts modernes, il n’ya pas de besoin particulier d’uréthroscopie dans le traitement de l’urétrite chronique et de la prostatite. Dans les pays développés, l'urétroscopie n'est actuellement pas utilisée pour ces maladies. Dans notre pays, un certain nombre d'auteurs continuent de défendre la faisabilité d'une urétroscopie pour la prostatite.

    Vos partenaires sexuels

    Les 1 à 2 premières semaines de traitement sont souhaitables pour éviter les contacts sexuels. Ensuite, une vie sexuelle régulière avec un préservatif est recommandée. Dans le même temps devrait être orageux, très long, les actes sexuels répétés. Il est strictement contre-indiqué l'interruption des rapports sexuels.

    Si la prostatite est associée à une maladie sexuellement transmissible (chlamydia, trichomonase), un examen et un traitement de tous les partenaires sexuels sont nécessaires.

    Prévisions

    La prostatite chronique est une maladie chronique qui se manifeste par une alternance d'exacerbations et de rémissions. À l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement pour guérir cette maladie une fois pour toutes. Un traitement moderne ne peut que supprimer l'aggravation. La rechute peut survenir quelques mois, plusieurs années après le traitement ou même pas du tout. Dans le même temps, le moment de la récidive dépend principalement du mode de vie du patient.

    Réduire le risque de rechute permet de se conformer aux recommandations du médecin et à un examen de suivi régulier (généralement une fois par 6 mois) par un médecin.

    La prostatite est-elle dangereuse?

    Quel est le risque de prostatite chronique?

    Qu'est-ce qu'une prostatite dangereuse? C'est la question que se posent non seulement les hommes qui ont découvert la maladie, mais également ceux qui présentent une forme de pathologie chronique. L'inflammation de la glande ne doit en aucun cas être ignorée. Pardonner - c'est un élément déclencheur du développement de multiples maladies du système génito-urinaire, dont le traitement est beaucoup plus difficile à effectuer.

    Fondamentalement, la question de ce qui est dangereux prostate, sont ces jeunes qui ne veulent pas consulter le médecin en raison de contraintes. Beaucoup commencent à traiter eux-mêmes la pathologie, ce qui est généralement inacceptable.

    Effets de l'inflammation

    La prostatite chronique est due à la consommation d'alcool, au tabagisme, à la malnutrition et à un mode de vie inapproprié et sédentaire.

    Ce qui est lourd de prostatite chez les hommes:

    • La première et déplaisante complication est une diminution de la puissance, l'absence d'érection et une diminution de la libido masculine. Presque toutes les maladies du système génito-urinaire et de la prostate sont à l'origine de ces symptômes. Par conséquent, si un homme refuse de s'acquitter de sa dette conjugale pendant une longue période, cela ne signifie pas toujours qu'il est fatigué au travail. Cela peut être un symptôme d'inflammation naissante. Surtout s'il n'y a pas d'érection du matin et que l'on observe une miction nocturne.
    • Prostatite chronique.
    • La cystite Bien que chez les hommes cette maladie se produise beaucoup moins fréquemment que chez les femmes, mais selon les statistiques, encore 5% des 100% contractent une cystite dans le contexte de la prostatite.
    • La pyélonéphrite est un processus inflammatoire dans les reins.
    • Inflammation des vésicules séminales (vésiculite).
    • Abcès de la prostate, septicémie.
    • Adénome.
    • Processus inflammatoires dans les testicules.
    • Infertilité masculine.
    • Sclérose de la prostate.
    • Impuissance.
    • Tumeur maligne de la prostate.
    • Pannes psycho-émotionnelles, dépression.

    Comme on peut le constater, la prostatite a un certain nombre de conséquences assez complexes et graves pour la santé et certaines d'entre elles peuvent devenir irréversibles. Par conséquent, si un homme remarque les symptômes de la prostatite, vous devez immédiatement consulter un médecin, sans aucune contrainte, et suivre un traitement.

    Prostatite - une maladie de l'amour des hommes

    S'il y a un processus inflammatoire, alors il y a une infection pathogène qui l'a provoqué. Non seulement un style de vie sédentaire et d'autres facteurs peuvent être en retard sur la cause de la prostatite.

    La prostatite chronique peut être causée par des microorganismes nuisibles transmis sexuellement.

    1. la mycoplasmose;
    2. la chlamydia;
    3. Gardnell;
    4. les trichomonas;
    5. staphylocoque;
    6. streptocoques.

    Dans le contexte de cette infection, une chlamydia, une syphilis, une gonorrhée, une mycoplasmose, une ureaplasmose, une gardnerellezis et une trichomonase peuvent se développer. Le traitement de ces maladies est long et coûteux. De nombreuses infections ne peuvent pas être éliminées du corps et, dans certaines circonstances, elles peuvent se manifester à nouveau dans le temps.

    Par conséquent, si un homme mène une vie sexuelle promiscente (en particulier chez les adolescents), il est nécessaire d’utiliser des méthodes de protection - préservatifs, crèmes spéciales. Au moins, ayez confiance en votre partenaire.

    La maladie est-elle dangereuse pour les femmes?

    Bien que l'inflammation de la prostate soit une pathologie exclusivement masculine, elle peut être dangereuse pour les femmes.

    1. Dans l'inflammation, une infection par un agent pathogène peut pénétrer dans le liquide séminal et la sécrétion produite par la prostate.
    2. La sécrétion est produite 2-3 minutes avant l'éjaculation.
    3. Avec des rapports sexuels non protégés, elle tombera dans la flore vaginale, à partir de laquelle une femme peut aussi avoir des problèmes et diverses pathologies.

    Le sexe anal oral ne fait pas exception. Une fois que les microorganismes atteignent les parois du rectum ou la membrane muqueuse de la cavité buccale, ils se multiplient immédiatement. En conséquence, un certain nombre de maladies infectieuses peuvent survenir, allant de l’angine à la dysbiose en passant par l’inflammation des appendices.

    Les femmes peuvent aussi avoir des problèmes si elles ont des relations sexuelles avec un homme qui a une inflammation de la prostate. Ce trouble s'appelle cystite après le rapport sexuel.

    • Certaines femmes ont des soi-disant adhésions sur la place de l'hymen. C'est-à-dire que des cicatrices du tissu vaginal se produisent.
    • Qu'est-ce qu'une cicatrice? Ceci est une cicatrice. En raison d'une telle déformation, l'urètre est resserré, ce qui conduit à l'ouverture de son urètre.
    • Normalement, l'urètre doit être fermé lorsqu'il n'est pas nécessaire de le vider. Mais avec les cicatrices, le canal est constamment ouvert. C’est le portail par lequel l’infection par le sperme ou la sécrétion est infectée. Par conséquent, de nombreuses femmes éprouvent de l'inconfort, des brûlures et d'autres symptômes désagréables de la cystite après un rapport sexuel quelques heures plus tard.

    En aucun cas, ne peut pas quitter la prostatite sans attention, et surtout ne pas se soigner soi-même. Il est nécessaire d'identifier les causes du processus inflammatoire et ce qui l'a provoqué, et uniquement sur la base de telles données, pour élaborer un traitement.

    Conséquences de la prostatite: pourquoi est-il dangereux de ne pas traiter?

    Comme toute autre maladie, l’inflammation de la prostate est accompagnée de signes classiques: circulation sanguine, gonflement et sensibilité. Si vous ne prêtez pas suffisamment attention au problème et ne demandez pas l'aide d'un urologue, les conséquences de la prostatite peuvent être très graves, à commencer par une diminution de la libido et une perte de puissance et se terminant par un processus tumoral. Alors, essayons de comprendre ce qu'est une prostatite dangereuse.

    Le terme «prostatite» en traduction littérale signifie une inflammation de la prostate. Les causes d'inflammation peuvent être à la fois des agents infectieux (microflore spécifique et non spécifique, virus) et une stagnation du bassin (avec mode de vie sédentaire, maladies de l'intestin, de la colonne vertébrale, etc.) ou de la prostate (absence prolongée de relations sexuelles, érection non résolue, etc.).

    Anatomie et physiologie de la prostate

    La prostate est située dans le bassin, entre la symphyse pubienne et l’ampoule du rectum, à la base de la glande adjacente au col de la vessie et au sommet du diaphragme urogénital. À travers l'épaisseur de la prostate passe l'urètre (urètre), ainsi que le canal déférent.

    Le tissu de la glande, directement autour de l'urètre, contient une grande quantité de fibres musculaires, en raison de la réduction de laquelle le flux d'urine dans l'urètre pendant l'érection et l'éjaculation est impossible.

    Le tissu fonctionnel de la prostate est constitué de glandes tubulaires alvéolaires, dont les canaux se joignent aux plus grands et s'ouvrent directement dans l'urètre.

    Le secret qu'ils ont développé serre les fibres musculaires et se contracte pendant l'éjaculation. Et le tissu conjonctif qui constitue le stroma de la glande contient des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses nécessaires à la nutrition et au fonctionnement des cellules «actives» de nombreuses glandes.

    L'apport sanguin à la glande provient de plusieurs petits vaisseaux qui partent des vaisseaux de la vessie et du rectum.

    Représentant l'emplacement de la prostate, il est plus facile de comprendre pourquoi la prostatite chez l'homme provoque ces symptômes ou d'autres.

    Le processus pathologique peut être aigu et chronique. Dans la prostatite aiguë, les conséquences, si vous ignorez les symptômes ou tentez de vous auto-traiter, peuvent ne pas être les plus agréables. La transformation d'un processus aigu en un processus chronique est inévitable. Et quel est le danger de la prostatite chronique, envisager plus loin.

    Symptômes de prostatite

    Symptômes associés à un gonflement et des bouffées de chaleur dans la prostate:

    1. En raison de la compression de l'urètre par les tissus de la glande élargie:
    • une perturbation de la miction se forme: en règle générale, les patients se plaignent de mictions fréquentes, douloureuses et de petite taille (goutte à goutte);
    • écoulement clair de l'urètre.
    1. En raison de la nature de l'innervation de la glande (fibres nerveuses accompagnantes) - la formation du plexus nerveux prostatique à partir du tronc du nerf coeliaque inférieur, qui provoque:
    • douleur dans l'abdomen, dans le périnée, pouvant être transmise à la région sus-pubienne;
    • diminution du désir sexuel.
    1. En raison de la compression du canal déférent par le tissu oedémateux et du processus inflammatoire entraînant une diminution de la régulation du travail de la glande par des hormones (testostérone), il se produit ce qui suit:
    • modification de la durée des rapports sexuels (éjaculation rapide ou, au contraire, rapports sexuels prolongés);
    • érection faible;
    • douleur pendant l'éjaculation.

    De plus, la particularité de l'apport sanguin au corps, l'absence de gros troncs vasculaires, provoque une obstruction de la circulation sanguine dans la glande et favorise la stagnation de celle-ci. Cela signifie que la prostatite et ses conséquences sont assez difficiles à traiter, elles nécessitent toute une gamme de mesures thérapeutiques. Et sans une approche professionnelle, il ne peut être question de récupération complète.

    Avantages et inconvénients de l'inflammation

    Bien sûr, l'inflammation est la nature du processus inhérent de protection du corps contre le facteur dommageable, visant à sa destruction. C'est le côté positif du processus.

    Cependant, il ne faut pas oublier que, tout d'abord, les tissus infiltrés par les cellules inflammatoires meurent avec les «parasites», et une cicatrice du tissu conjonctif se forme à leur place et dans n'importe quel organe. La taille de ce dernier dépend directement de la zone d'inflammation.

    Deuxièmement, les cellules inflammatoires ne traitent pas efficacement tous les agents nocifs: de nombreux agents pathogènes infectieux ont appris à tromper notre système immunitaire, à se défendre et, ainsi, à rester dans le corps pendant de nombreuses années, transformant un processus aigu en processus chronique lent.

    Une personne peut ne pas savoir qu’elle a une maladie chronique, parce que les exacerbations peuvent passer inaperçues jusqu'à l'apparition des effets de la prostatite.

    Troisièmement, le facteur dommageable peut être si puissant que les cellules du système immunitaire ne peuvent pas le contenir et l'inflammation revêtira un caractère aigu. Quatrièmement, avec un processus chronique à long terme, le renouvellement constant des cellules épithéliales des glandes peut un jour muter et dégénérer en cellules malignes.

    Ainsi, nous résumons et nommons les conséquences de la prostatite.

    Quel est le danger de cette maladie?

    Conséquences de la prostatite aiguë

    1. Cystite, urétrite, vésiculite, épididymo-orchite, pyélonéphrite.
    2. Abcès (formation d'une cavité purulente dans le tissu) de la prostate.
    3. Prostatite chronique.

    Conséquences d'une maladie chronique

    1. Fibrose de la prostate.
    2. Dysfonction érectile
    3. Infertilité
    4. Insuffisance rénale.
    5. Urolithiase.
    6. Hyperplasie bénigne de la prostate (adénome).
    7. Cancer de la prostate.

    La même liste peut inclure une diminution de la qualité de vie, un changement de caractère (apparition d'agressivité, irritabilité, etc.), une rupture des relations familiales et d'autres troubles de la sphère personnelle.

    L'accès en temps opportun à un médecin et le traitement complet commencé vont éliminer la nécessité de faire face aux effets de la prostatite.

    Effets dangereux de la prostatite

    La prostatite chez l'homme est une maladie dangereuse. Il apparaît souvent après 45 ans, mais il peut également être diagnostiqué chez les jeunes hommes. Si des symptômes du processus inflammatoire sont détectés, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin et de ne pas attendre leur développement. Sinon, une prostatite chronique peut être diagnostiquée et ses conséquences seront plus graves.

    La progression de la maladie peut entraîner divers troubles du corps. Avec la prostatite, les complications se rencontrent dans les systèmes urinaire, génital et nerveux.

    Troubles du système urinaire

    Lorsqu'un processus inflammatoire se produit, la vessie et les voies urinaires sont touchées en premier. Comme la prostatite est causée par une infection du corps, des bactéries nocives se propagent rapidement dans les zones voisines.

    Le système urinaire est vulnérable aux infections. Une maladie ou une infection des reins et d'autres organes des voies urinaires peut causer de nombreux problèmes, allant d'une légère cystite à une insuffisance rénale chronique. Il est donc essentiel de maintenir ce système en bon état de fonctionnement.

    Par conséquent, il existe divers symptômes chez les hommes, parmi lesquels:

    • difficulté à sortir de l'urine et sa stagnation dans les canaux;
    • sentiment constant de plénitude de la vessie;
    • lourdeur dans la vessie;
    • douleur aiguë, coupante et pénétrante;
    • rétrécissement de l'urètre.

    Lorsque de tels signes apparaissent, un homme devrait toujours consulter un médecin. Ils indiquent un processus inflammatoire non seulement dans la prostate, mais également dans d'autres organes du système urogénital. Par conséquent, les conséquences de la prostatite sont souvent exprimées sous la forme:

    • insuffisance rénale;
    • la cystite;
    • l'urétrite.

    Lorsque le dos de l'urétrite, accompagné de colliculite, apparaissent souvent des érections nocturnes et une éjaculation prématurée. La miction devient fréquente, associée à une douleur aiguë et à un inconfort.

    Avec la prostatite chronique, une vésiculite peut apparaître. Elle se caractérise par un processus inflammatoire dans les testicules, les appendices et les vésicules séminales. L'infection se fait à partir de l'urètre postérieur, ainsi que par la bouche des canaux éjaculatoires.

    Changements dans la prostate

    Le processus inflammatoire affecte principalement la prostate. Chez l'homme, le fonctionnement de la prostate est altéré, la sécrétion est sécrétée. En réduisant la glande, on peut observer une microcirculation insuffisante, une atrophie des tissus et un gonflement musculaire.

    En médecine, les modifications diffuses sont des modifications dystrophiques du parenchyme de la prostate, qui peuvent être dues à des maladies telles que des tumeurs, une inflammation de la glande.

    L’apparition d’une douleur, d’une miction perturbée et d’autres modifications de la prostate devrait alerter l’homme. Il doit consulter un médecin qui prescrira un traitement thérapeutique. Il est important de le faire au début. Si, après traitement, les symptômes de la prostatite persistent, des complications peuvent alors apparaître.

    Des pierres peuvent s'accumuler dans la prostate. Leur apparence est causée par des kystes qui sont observés avec une prostatite. Au moment de l'infection apparaît lésion purulente. Si le kyste pénètre dans l'urètre, le mur de la glande se gonfle sous la forme d'un sac. Les pierres de la prostate provoquent une inflammation chronique. Ils peuvent blesser la glande, en perturbant la circulation sanguine. De plus, la microflore bénéfique ne peut pas pénétrer dans la zone de localisation des formations. Si les muscles du périnée se contractent, les hommes ressentiront une douleur intense. Ceci est particulièrement aigu avec les selles, la miction, l'éjaculation.

    L'adénome de la prostate est une conséquence dangereuse de la prostatite masculine. C'est une tumeur bénigne provenant des tissus glandulaires et du composant stromal. Même après le traitement, la prostatite peut rester un petit nodule dans la prostate.

    L'éducation n'est pas un danger grave en soi, si elle n'est pas convertie en cancer. Mais après 60 ans, plus de la moitié des hommes ont une forme progressive de la maladie, qui n'a pas été identifiée et guérie à temps.

    Avec la progression de l'hyperplasie prostatique, des conséquences extrêmement dangereuses de la prostatite peuvent apparaître - tumeurs cancéreuses. Ils sont formés sur les tissus périphériques de la glande. Par conséquent, la croissance, même bénigne, peut provoquer une tumeur maligne.

    Si la prostatite n’a pas été guérie jusqu’à sa fin, une conséquence dangereuse chez l’homme peut être la sclérose de la prostate. La maladie est presque impossible à éliminer. Dans ce cas, le patient peut noter:

    • difficulté constante à libérer l'urine de l'urètre;
    • douleur intense;
    • réduction et durcissement de la prostate.

    Avec le développement de la maladie entraîne la mort de la prostate, l'apparition de cicatrices et une dessiccation complète. Dans ce dernier cas, le fer n'est plus en mesure de remplir ses fonctions.

    Dysfonctionnement du système reproducteur

    Lorsque les complications de la prostatite peuvent être exprimées dans la violation du fonctionnement des organes du système reproducteur, ce qui entraîne une diminution de la puissance, de la libido et, finalement, de la stérilité.

    L'apparition d'un dysfonctionnement sexuel se produit toujours de manière inattendue. Pour un homme, un tel événement signifie une catastrophe, une perte d'estime de soi

    Avec une diminution du désir sexuel chez les hommes, la puissance devient plus difficile. Premièrement, il y a un affaiblissement de l'érection. Par la suite, il devient rapide ou irrégulier. Un homme peut penser qu'il est fatigué. Cependant, il réalise par la suite que la libido est considérablement réduite et que les troubles se manifestent jour après jour.

    S'il y a une érection affaiblie, l'homme est sur le point de devenir impuissant. Le groupe à risque de mettre fin à la vie intime en raison d'une prostatite chronique comprend environ 40% des patients.

    Les complications de la prostatite s'expriment en violation de l'éjaculation. Il a un caractère incontrôlable, se produit souvent prématurément. En même temps, au moment de l'éjaculation, un syndrome de douleur intense peut apparaître.

    Diverses violations dans la sphère sexuelle conduisent au fait que l'homme devient stérile. La conscience de ce fait peut conduire à des troubles mentaux.

    Troubles nerveux

    Les violations du plan nerveux sont associées à des changements négatifs dans d'autres domaines. L’homme se sent insatisfait et se rend compte également qu’il a perdu le pouvoir et la puissance. Par conséquent, psychologique peut également rejoindre les changements physiologiques:

    • anxiété constante;
    • état de nervosité;
    • l'apathie, exprimée par le manque d'intérêt pour la vie, le plaisir et la joie;
    • état dépressif;
    • troubles nerveux

    Lorsque le processus inflammatoire dans la prostate peut réduire considérablement la capacité de travail. En raison de la réduction recommandée de l'effort physique, un homme peut s'affaiblir non seulement sexuellement, mais aussi physiquement. Cela affecte l'apparition de la douleur:

    • dans l'anus;
    • entrejambe;
    • colonne lombaire.

    Troubles du système nerveux - maladies neuropsychiatriques. Avec la progression et l'absence de traitement peut conduire à des lésions des structures cérébrales.

    Autres effets

    Pendant la prostatite, le métabolisme est interrompu. Un homme peut transpirer beaucoup, ce qui crée un inconfort accru. Ceci est particulièrement évident dans la région périnéale. De plus, après être allé aux toilettes, un écoulement de la prostate peut apparaître, ce qui crée également des difficultés pour le patient.

    Les conséquences de la prostatite peuvent être observées non seulement par l'homme lui-même, mais aussi par son partenaire sexuel. Tout d'abord, une femme peut souffrir d'un manque d'activité sexuelle.

    Des changements dans le corps d'une femme peuvent également être observés avec la prostatite de son homme. Les microorganismes qui sont les agents responsables du processus inflammatoire peuvent pénétrer dans les différents systèmes du partenaire. Ils provoquent des changements négatifs chez les femmes.

    Pour prévenir les effets dangereux et désagréables de la prostatite, il est nécessaire de consulter un médecin à temps. Même les changements les plus mineurs doivent être notés et éliminés rapidement. Il est également recommandé de normaliser la nourriture, le mode de vie et d'observer les règles préventives.