Principal
Raisons

Prostatite aiguë chez l'homme: symptômes et traitement

La prostatite aiguë et chronique sont les maladies masculines les plus courantes. En urologie clinique, ces maladies sont diagnostiquées chez 30 à 60% des hommes en âge de procréer et en âge de travailler (30 à 50 ans).

La prostatite aiguë est une lésion inflammatoire de la prostate, accompagnée d'un gonflement et de la formation de foyers purulents dans les tissus de la prostate. La maladie est causée par l'exposition à divers agents pathogènes.

La maladie ne nécessite pas de traitement d'urgence. Cependant, ignorer une inflammation aiguë peut devenir chronique. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devriez consulter un médecin et obtenir un rendez-vous pour le traitement.

Les causes de la maladie

Le plus souvent, la maladie affecte les hommes après 30 ans. Les causes de son apparition sont généralement associées aux effets négatifs de diverses microflores pathogènes. Parmi les microorganismes pouvant entraîner l'apparition de symptômes de prostatite aiguë, on trouve:

  • intestinal et Pseudomonas aeruginosa;
  • Staphylococcus aureus;
  • entérocoque;
  • Klebsiella;
  • protei.

Beaucoup de bactéries sont constamment dans le corps. Mais dans l'état normal, ils ne conduisent pas à un processus inflammatoire. Lorsqu'ils pénètrent dans la membrane muqueuse de la prostate par l'urètre, ils commencent à se multiplier activement et provoquent un processus inflammatoire puissant.

Certaines bactéries pénètrent dans le corps lors de rapports sexuels non protégés. Par conséquent, les hommes qui, surtout, n'utilisent pas de contraceptif et changent constamment de partenaire souffrent souvent de la maladie.

Il existe des causes non infectieuses du processus inflammatoire. Parmi eux se trouvent:

  • mode de vie inactif (sédentaire);
  • surpoids;
  • composition et régime malsains;
  • hypothermie sévère;
  • activité sexuelle insuffisante;
  • rapports sexuels interrompus;
  • fumer;
  • consommation excessive d'alcool.

Tous ces facteurs (individuellement ou en combinaison) conduisent à l’apparition de la stagnation du secret dans la prostate et du sang dans les vaisseaux situés à côté de l’organe.

L'accumulation de sécrétions crée des conditions favorables à la reproduction de microorganismes pathogènes, ce qui provoque le processus inflammatoire. Et à son tour, ce dernier peut entraîner diverses complications, allant de l’abcès et de l’adénome de la prostate au cancer de la prostate. Souvent, les hommes ont des problèmes de puissance et de conception des enfants.

Symptômes et formes de la maladie

Lorsque la prostatite aiguë survient chez les hommes, les symptômes peuvent être différents. La gravité des manifestations de la maladie dépend du stade et de la forme du processus inflammatoire dans la prostate.

Au stade initial de l'apparition de la maladie, une forme subaiguë de la maladie peut survenir. Ses signes sont très faibles. Cela est dû à la faible activité des agents pathogènes ou à un bon niveau de résistance du corps. La maladie est très difficile à diagnostiquer. Par conséquent, le traitement peut être intempestif. Et puis la maladie passe par plusieurs étapes: catarrhale, folliculaire, parenchymateuse.

Les manifestations cliniques et les symptômes de la prostatite aiguë correspondent aux étapes du processus. Les manifestations courantes sont la douleur, les troubles de la miction et l’intoxication.

Formulaire catarral

Avec la pénétration de l'infection dans les canaux excréteurs a observé la forme catarrhale de la prostatite aiguë. Dans ce cas, la microflore pathogène infecte la membrane muqueuse sans pénétrer dans les couches les plus profondes de l'organe. Dans la prostate apparaissent des foyers inflammatoires, il gonfle et augmente de taille. La compression de l'urètre est également notée. Souvent, ces signes apparaissent sous l’influence du virus de la grippe.

Les symptômes bénins se manifestent toujours par:

  • problèmes mineurs de miction;
  • augmentation de la miction, surtout la nuit;
  • sensation de lourdeur à l'entrejambe en position assise;
  • augmentation de la température corporelle à 37-38 ° C

Dans ce cas, l'hyperthermie et l'état subfébrile sont parfois complètement absents.

Les symptômes d'inflammation aiguë de la forme catarrhale peuvent disparaître après 14 jours. Dans ce cas, le traitement n'est pas toujours nécessaire. Cependant, dans ce cas, il y a une forte probabilité que la maladie entre dans une évolution chronique.

Le traitement initié au stade catarrhal de la prostatite aiguë conduit à une guérison en 7 à 10 jours.

Forme folliculaire

En l'absence de traitement de la forme catarrhale de la maladie, on observe l'apparition de la forme folliculaire. Au cours de cette période, la propagation de l'infection, la défaite des lobes individuels de la prostate. La symptomatologie se prononce et se manifeste sous la forme de:

  • douleur aiguë en urinant;
  • douleurs sourdes et douloureuses dans le périnée, irradiant vers le pénis, l'anus ou le sacrum;
  • difficulté de détection due à une douleur intense;
  • augmentation de la température corporelle à 38 ° C;
  • complications de la miction.

À ce stade, la prostate est endommagée de manière purulente, comme l'indiquent les filaments de pus dans l'urine.

Avec un traitement vigoureux de la prostatite folliculaire après 12 jours, il est possible de noter l'élimination complète des signes de la maladie. Sinon, nous passons à l'étape suivante plus difficile.

Forme parenchymateuse

La forme diffuse ou parenchymateuse est le stade final de la prostatite aiguë. Le processus inflammatoire s'étend au parenchyme de l'organe, où se forment les foyers purulents. Parfois, il y a une défaite continue. Le fer augmente considérablement en taille.

Les symptômes de cette forme sont très prononcés:

  1. Les hommes souffrent de fortes douleurs dans le périnée, qui sont transmises à la tête du pénis. Le syndrome de la douleur peut s’apaiser en position couchée, les jambes serrées à la poitrine.
  2. Il existe des problèmes significatifs de miction associés à une rétention partielle ou totale de l'urine.
  3. Le patient peut ressentir la présence d'un corps étranger dans le rectum. Dans ce cas, la défécation devient douloureuse. Il y a constipation fréquente, flatulences. Avec le développement de l'inflammation réactive du rectum de l'anus, le mucus est sécrété.
  4. Il y a une augmentation significative de la température corporelle à 40 ° C, des frissons.

Si le traitement de la prostatite aiguë au stade parenchymateux est commencé à temps, le pronostic de récupération complète est favorable. Sinon, la maladie se transformera en une maladie chronique ou un abcès de la prostate se produira.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic et la détermination du stade d'inflammation aiguë de la prostate sont effectués par un urologue et reposent sur un examen physique complet, ainsi que sur des analyses de laboratoire et des instruments, du patient.

L’étude de la prostate à travers le rectum vous permet de déterminer la taille, la consistance, l’homogénéité, la symétrie de la glande, la réponse à la douleur, les foyers de destruction, les signes de fusion purulente des tissus.

La palpation de la glande en cas d’inflammation aiguë est effectuée très soigneusement, sans pression rugueuse ni mouvements de massage.

Dans la sécrétion de la prostate obtenue, une augmentation du nombre de leucocytes et de corps amyloïdes, une diminution du nombre de grains de lécithine est détectée.

Il y a aussi une augmentation de la leucocyturie dans la troisième partie de l'urine.

Pour isoler l'agent responsable de la prostatite aiguë et rechercher sa cause, il est nécessaire d'effectuer:

  • l'urine de bakposeva et l'écoulement de l'urètre avec un antibiogramme;
  • PCR scrape research;
  • hémoculture pour hémoculture.

La nature et la gravité des troubles dysuriques au cours de l'évolution aiguë de la maladie sont évaluées à l'aide de la fluorométrie.

L'échographie de la prostate avec syndrome douloureux modéré peut être réalisée de manière transrectale et, dans le cas d'une réponse douloureuse prononcée, transabdominale. La forme, la taille de la glande, la présence de modifications focales ou diffuses sont évaluées par ultrasons et le stade d'un processus inflammatoire aigu est établi.

Lors de la planification d'une chirurgie pour les formes destructives de prostatite aiguë, il est conseillé d'effectuer une IRM de la région pelvienne.

Traitement de la maladie

La thérapie étiotropique joue un rôle de premier plan dans le traitement de la prostatite aiguë. Il est nécessaire de nommer le plus tôt possible des médicaments antimicrobiens (antibactériens, antiviraux, antitrihomonadnyh, antimycotiques) pour supprimer la prolifération de micro-organismes dans les glandes et les tissus de l'urètre.

Afin de réduire les spasmes et les mictions douloureuses, les analgésiques, les antispasmodiques, les suppositoires rectaux avec anesthésine ou belladone, prescrivent des microclysters thermiques. Dans le traitement complexe de la prostatite aiguë, on utilise des AINS, des enzymes, des immunomodulateurs, des vitamines et des solutions pour perfusion.

La thérapie physique pour la prostatite aiguë est effectuée après la disparition des symptômes aigus.

L'importance de la thérapie est le régime alimentaire. Aussi pendant la période de traitement est de boire beaucoup de liquides. Cela aide à faciliter le processus de miction et à soulager la douleur.

Les recettes folkloriques peuvent également aider à accélérer le processus de guérison.

Les médicaments

Le traitement de la prostatite aiguë vise à éliminer les infections qui causent une inflammation, à normaliser la circulation sanguine et à éliminer la congestion. Il est généralement effectué sur une base ambulatoire. Une hospitalisation peut être nécessaire chez les patients présentant une maladie parenchymateuse.

En cas de prostatite infectieuse aiguë, le traitement inclut nécessairement l'utilisation d'antibiotiques. La durée du traitement et les médicaments utilisés dans ce cas doivent être prescrits exclusivement par un spécialiste.

Divers antibiotiques sont efficaces contre divers microorganismes. Par conséquent, le médecin doit évaluer le résultat de la plantation et trouver les moyens qui permettront de faire face à l'infection qui a provoqué la maladie. Habituellement, le traitement est effectué en utilisant:

Les fluoroquinolones sont les plus efficaces dans l'inflammation de la prostate. Par conséquent, ils sont souvent prescrits pour l'évolution aiguë de la maladie.

En plus des médicaments antibactériens, des antihistaminiques sont prescrits (Zyrtec, Zodak, Suprastin) et des bactéries intestinales (Lactobacterin, Bifidumbacterin, Linex).

Pendant la période de traitement, il est nécessaire de maintenir la protection immunitaire au niveau approprié. A cette fin, les médicaments suivants sont prescrits:

Timalin (aide à restaurer le tissu glandulaire); Taktivin (indispensable en présence de foyers purulents); SIAM (bon pour les dommages bactériens).

Vous devrez peut-être aussi recevoir de l'interféron. Ils sont utilisés sous forme de suppositoires rectaux et d'injections intramusculaires. Parmi ceux-ci, on note une grande efficacité:

Physiothérapie

Après la disparition des signes de la phase aiguë de la maladie, vous pouvez suivre un traitement de physiothérapie. Il est nécessaire d'éliminer le processus inflammatoire, de soulager l'enflure des tissus de la glande, d'éliminer le syndrome douloureux, d'améliorer la microcirculation et d'augmenter l'immunité locale.

Les méthodes courantes d'exposition sont:

  • électrophorèse rectale;
  • UHF-thérapie;
  • Thérapie par micro-ondes.

Le massage de la prostate est également efficace.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire pour l'inflammation de la prostate est basé sur les principes de la saine alimentation et de la limitation de l'utilisation d'aliments nocifs. Le régime alimentaire est choisi en tenant compte de la gravité de la maladie et des caractéristiques de l'organisme.

Pendant la période de traitement, il vaut la peine de refuser d’utiliser:

  • viande grasse et poisson;
  • aliments salés et épicés;
  • produits de conservation;
  • viande fumée;
  • le chou;
  • les légumineuses;
  • thé fort et café;
  • de l'alcool.

Il est nécessaire d'enrichir le régime alimentaire avec des produits laitiers, des céréales et des jus.

Dans le traitement de l'inflammation de la prostate, un élément tel que le zinc joue un rôle important. Il est contenu dans:

  • viande de poulet;
  • des oeufs;
  • graines de citrouille;
  • les noix.

Au cours de la période de traitement, il est impératif de consommer une grande quantité de liquide. Dans le même temps, complètement besoin d'abandonner la réception des boissons alcoolisées. Ils inhibent le processus de guérison, provoquant diverses complications.

Recettes folkloriques

Les médecins pensent qu'il est impossible de guérir la maladie à l'aide de remèdes populaires. Mais il est plus réel de soulager la situation du patient dans le cours aigu de la maladie. Après tout, même de nombreux médicaments sont fabriqués à partir de plantes médicinales, qui sont largement utilisées dans les recettes de médecine traditionnelle.

Le spécialiste peut recommander l'utilisation de décoctions et de teintures d'herbes et de plantes médicinales. Ils sont pris par voie orale ou ajoutés à l'eau lors d'un bain sédentaire. Parmi les plantes utiles émettent:

  • écorce de tremble;
  • les châtaignes;
  • prêle des champs;
  • marguerite;
  • pied de biche;
  • écorce de chêne.

Il convient de rappeler que certaines herbes peuvent provoquer des réactions allergiques. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de désigner leur réception par eux-mêmes. Sinon, il est possible de provoquer l'apparition de complications diverses.

La forme aiguë de la prostatite est complètement traitable. Il est important de le démarrer rapidement lorsque les premiers symptômes apparaissent. Si le traitement est retardé, la maladie peut acquérir une évolution chronique. Dans ce cas, il sera beaucoup plus difficile de le guérir.

Inflammation aiguë de la prostate (prostatite): que faire?

La prostatite aiguë est un processus pathologique inflammatoire-infectieux qui affecte les tissus de la glande masculine, accompagné d'un œdème et de foyers de formations purulentes.

Les causes de prostatite aiguë sont classiquement divisées en catégories suivantes:

1. Infections causées par des microorganismes pathogènes non spécifiques:

  1. Gram négatif (Proteus, E. coli, Klebsiella);
  2. Gram positif (streptocoques, entérocoques, staphylocoques);
  3. infections urogénitales: trichomonase, gonorrhée, mycoplasmes et autres;

Les microbes envahissent le corps, provoquant une inflammation aiguë de la prostate, de plusieurs manières:

  • Ils sont transportés par le sang depuis la source d'infection située dans le corps. Des agents malveillants délivrés par le sang dans la prostate, même à partir d'un organe qui en est retiré (par exemple, dans l'amygdalite, la carie, les sinus) peuvent infecter les tissus sains. Après tout, la caractéristique anatomique de la glande est un vaste réseau d’anastomoses veineuses et artérielles.
  • Pénétrer des canaux excréteurs de la glande, qui s’ouvrent dans la paroi de l’urètre, situé derrière. Les urétrites, les cystites, les calculs dans l'urètre, le phimosis et les procédures énodourétrales (cystoscopie, bougienage, cathéter) provoquent souvent une inflammation aiguë de la prostate.

2. Causes non transmissibles. Les phénomènes de stagnation permanente dans les veines pelviennes et les canaux excréteurs (acini) sont attribués à cette catégorie de facteurs. L'inflammation aiguë de la glande d'origine non infectieuse est plus fréquente chez les patients qui préfèrent bouger un peu et rester assis, souffrant de varices pelviennes, de constipation régulière et d'intoxication alcoolique chronique. L'hypothermie, les rapports sexuels excessifs ou irréguliers, le diabète, le sida peuvent également être à l'origine de maladies.

Symptômes de l'inflammation aiguë de la prostate

Les signes de la maladie se manifestent en fonction du stade de développement du processus pathologique. Après tout, l’inflammation aiguë passe toujours successivement d’un stade à l’autre.

  1. L'inflammation catarrhale modifie les muqueuses et les membranes sous-muqueuses du kyste et des lobes individuels de la prostate, ce qui entraîne la formation d'un engorgement du flux sanguin et la progression de la maladie. Douleur et lourdeur à l'aine, besoin constant d'uriner la nuit - symptômes de la prostatite aiguë chez l'homme, apparaissant sous la forme catarrhale.
  2. Douleurs sourdes et douloureuses au niveau du périnée, donnant à l'organe génital, au sacrum ou à l'anus, difficulté à uriner (rétention urinaire parfois complète), fièvre, accompagnées d'un saut de température pouvant atteindre 38 ° C, détérioration de l'état général, problèmes de défécation par la douleur, l'urine trouble sédiment ou des fils blanchâtres étrangers - tous ces signes sont des signes de prostatite aiguë au stade folliculaire. A ce stade, l'inflammation affecte plusieurs lobules de la prostate et un foyer suppuratif se développe au site des bouchons. Les symptômes de la maladie apparaissent plus clairement.
  3. L'inflammation non seulement des lobules, mais aussi du tissu de la prostate avec formation d'infiltrats et de multiples foyers pustuleux est appelée stade parenchymateux de la maladie. Dans ce cas, les symptômes de la prostatite aiguë seront les suivants: frissons, soif, faiblesse générale, manque d’appétit, température très élevée (supérieure à 39 ° C), difficulté et miction fortement accrue (incapacité parfois d’uriner), problèmes de transit intestinal, constipation, flatulence. Tenter d'aller aux toilettes est accompagné d'une douleur aiguë. Cela se produit du côté de la vessie, ainsi que du côté du rectum, dans lequel une douleur lancinante est ressentie en raison d'une inflammation réactive. Dans l'anus, on observe un écoulement muqueux. Soulagement de la douleur trouvée par le patient dans une position allongée sur le côté, les genoux serrés.
  4. Un écoulement urinaire obstrué et un dysfonctionnement érectile sont des signes courants de prostatite aiguë chez l'homme à tous les stades de la maladie.

Comment traiter une prostatite aiguë?

Elena Malysheva: "La prostatite est vaincue par des médecins européens. Leur découverte dans le domaine de la santé masculine est parfaite. C'est une avancée décisive qu'on appelle cela."

Exacerbation de la prostatite, que faire? Appelez un médecin immédiatement. En effet, le traitement efficace de la prostatite aiguë chez l'homme n'est possible qu'à l'hôpital du service d'urologie.

Le traitement de la prostatite aiguë est effectué à la fois de manière thérapeutique et chirurgicale. La décision de supprimer une crise aiguë de prostatite ne peut être prise que par un médecin, sur la base du tableau clinique, des résultats de l’examen, qui ont révélé la cause de la maladie et le stade du processus inflammatoire de la glande.

Un abcès survenu dans la prostate, des phlegmon du pelvis et plusieurs autres anomalies peuvent résulter d'une maladie compliquée de prostatite bactérienne aiguë. Le traitement de ce processus de développement de la foudre, ainsi que l'exacerbation de l'adénome de la prostate, est effectué à l'aide d'une opération. L'urologue ouvre d'urgence un abcès, drainant la cavité de la glande pendant une semaine.

Le traitement conservateur se fait par étapes et consiste en un ensemble de mesures: pharmacothérapie, repos au lit, physiothérapie (bains chauds pour sédentaires, UHF, micro-ondes, massage d’organes, électrophorèse rectale). La physiothérapie est effectuée après le soulagement de l'inflammation.

Le régime alimentaire pour la prostatite aiguë est également inclus dans le complexe de mesures thérapeutiques. Une alimentation équilibrée, qui exclut les aliments épicés et gras, l'alcool, les boissons en fermentation et la caféine, permet de soulager l'inflammation aiguë en moins de temps.

Antibiotiques pour la prostatite aiguë

Antibiotique - premiers secours dans la lutte contre l'inflammation. Les antibiotiques pour la prostatite aiguë sont administrés par voie intraveineuse et orale. La perfusion intraveineuse est indiquée pour les formes compliquées de la maladie, accompagnée de fièvre, d'intoxication et d'intoxication du corps. Après le soulagement des symptômes ci-dessus, un médicament sous forme de comprimés est mis en pratique.

«Exacerbation de la prostatite, que traiter?» - seul un médecin peut répondre à cette question. Avec la maladie, les médicaments pour la prostatite aiguë et la durée de leur admission sont nommés par l'urologue. Ce n'est que dans ce cas qu'il y a une garantie de récupération complète. L'autotraitement est dangereux avec les complications et la forme chronique de la maladie. Après tout, l'inflammation chronique de la prostate est une prostatite surélevée complètement non soignée.

Le traitement de la prostatite aiguë est assuré par les groupes de médicaments antibactériens suivants:

  1. Fluoroquinols - ciprofloxacine, norfloxacine, lévofloxacine;
  2. Céphalosporines - céfotaxime, ceftibuten, céfaclor;
  3. Pénicillines protégées semi-synthétiques - ampicilline / sulbactame, amoxicilline / acide clavulanique;
  4. La doxycilline;
  5. Érythromycine, azithromycine, roxithromycine. Avec cette maladie, les médicaments macrolides sont considérés comme des médicaments alternatifs utilisés beaucoup moins fréquemment pour soulager l'inflammation que les antibiotiques énumérés ci-dessus.

Le complexe de médicaments thérapeutiques comprend également des vitamines des groupes B et C, ainsi que les symptômes douloureux des AINS (diclofénac, piroxicam, suppositoire rectal à la belladone), comme indiqué par les immunomodulateurs du médecin.

Le traitement de l'inflammation aiguë de la prostate chez l'homme avec des préparations pharmacologiques est effectué à partir de dix jours (le plus souvent au stade catarrhal) à plusieurs mois (avec la forme compliquée parenchymateuse).

Sexe avec prostatite aiguë

L’interdiction des relations sexuelles pendant l’exacerbation de la prostatite est une condition préalable à un prompt rétablissement. Bien que les symptômes douloureux et l'inconfort du périnée soient rares, les hommes ont une intimité intime.

Après le retrait de l'attaque aiguë, une vie sexuelle régulière ne profitera qu'à l'homme. Mais pour entrer dans une relation intime, le patient a besoin de savoir:

  1. Dans le diagnostic de la prostatite aiguë infectieuse et bactérienne, le sexe doit être protégé afin d'éviter toute infection du partenaire sexuel;
  2. Vous ne pouvez pas retarder les rapports sexuels pendant plusieurs heures, cela peut provoquer une exacerbation de la prostatite. Provoque des épidémies d'inflammation - stagnation du liquide séminal et stress intense sur le corps;
  3. Le sexe anal peut à nouveau provoquer une exacerbation. Le traitement dans ce cas sera long et coûteux. Le sexe anal est une cause fréquente de nombreuses complications graves de la prostate;
  4. Le sexe aveugle peut donner des signes désagréables de maladie. Une aggravation est déclenchée par un conflit de micro-organismes. Après tout, le vagin de chaque femme a sa propre flore. Par conséquent, une inflammation parallèle - le résultat de rapports sexuels avec plusieurs partenaires en même temps.

Vivre en bonne santé: «La prostatite est traitée pour un traitement. Pardon: douleur, miction fréquente, problèmes d’activité physique, ratés au lit. Ce médicament peu coûteux s’appelle.»

Symptômes et traitement de la prostatite aiguë chez l'homme - Comment soulager une attaque avec des antibiotiques et des remèdes populaires

Un homme sur deux en âge de procréer (jusqu'à cinquante ans) est sujet à une maladie aussi délicate que la prostatite aiguë, dans laquelle la prostate (prostate) s'enflamme sous l'influence de certains facteurs, provoquant diverses formes de troubles des fonctions sexuelles, de la fertilité et des états psycho-émotionnels. Faites attention à ce que dit votre corps et ne négligez pas un traitement rapide.

Quelle est la prostatite aiguë

Si un homme ressent une gêne et même une douleur en urinant, il doit immédiatement consulter un médecin, car la prostatite aiguë est une maladie à étiologie infectieuse qui provoque une inflammation de la prostate avec formation de tissu glandulaire oedémateux et formation de foyers purulents. Si vous ne faites pas attention aux signes d'inflammation aiguë de la prostate, le processus pathologique peut se transformer en une forme chronique difficile à traiter et il reste très peu de temps pour réfléchir - la transformation se produit en quelques jours.

Cependant, des complications plus graves sont possibles que son passage à la forme chronique. Il existe un risque de septicémie - infection sanguine générale et infection urinaire ascendante avec développement de pyélonéphrite et de cystite. Dans ces cas, le patient est hospitalisé d'urgence, la condition peut être critique. Bien que la septicémie, en tant que complication, soit rare, elle peut survenir chez des patients immunodépresseurs - intoxication, fièvre, symptômes sévères, faiblesse. Par conséquent, il est nécessaire de semer du sang pour détecter les micro-organismes.

Symptômes de la prostatite aiguë

Chaque homme a besoin de connaître et de retenir les symptômes de la prostatite aiguë. Les symptômes communs de la maladie se manifestent:

  • Douleur vive en urinant.
  • Intoxication du corps.
  • Violations de la miction (jet intermittent, faible, fatiguant).
  • Envie fréquente d'aller aux toilettes la nuit.

Ce sont des symptômes externes de la prostatite, mais avec un examen plus approfondi dans l'urine, on trouve des leucocytes, des traces de mucus et de pus dans le liquide sécrétoire de la prostate. A la palpation, un organe dense et élargi est palpable, une pression sera douloureuse. Le développement ultérieur du processus inflammatoire est caractérisé par une sévérité et une douleur dans le périnée, s'étendant jusqu'au pénis, au sacrum et au rectum. En conséquence, il devient difficile pour le patient de vider sa vessie et de faire un transit intestinal en raison de fortes sensations douloureuses. La température corporelle peut atteindre 38 ° C

Causes de prostatite aiguë

Comme cette maladie est de nature bactérienne inflammatoire, les agents infectieux suivants sont à l'origine de la pancréatite aiguë:

  1. Gram négatif - Klebsiella, E. coli, Proteus.
  2. Gram positif - entérocoques, staphylocoques, streptocoques.
  3. Uro-génital - trichomonase, chlamydia, ureaplasmose, gonorrhée, candidose, mycoplasmose.

La microflore microbienne pénètre en général dans le tissu glandulaire de la prostate par la voie transcanale (à travers l’urètre et les canaux excréteurs de la prostate). Dans la cystite, l’infection migre de la vessie vers la prostate. D'autres voies possibles d'introduction des bactéries s'ouvrent lors de manipulations endo-urétrales (insertion de cathéter, dilatation de l'urètre, cystoscopie, urétroscopie). Les agents pathogènes migrent vers la prostate à partir de foyers pathogènes distants pour la carie, la sinusite, l’angine, la cholécystite, la pyodermite, la bronchite.

Risques d'infection intestinale avec proctite, fissures hémorroïdaires, colite. Les facteurs non infectieux pouvant causer une attaque de prostatite sont les phénomènes veineux congestifs (congestifs) dans la région pelvienne et le drainage insuffisant des glandes acineuses. La congestion peut être causée par une activité sexuelle irrégulière ou au contraire excessive, une interruption des rapports sexuels, un mode de vie sédentaire, une constipation fréquente, une intoxication alcoolique fréquente, des varices des veines pelviennes et une hypothermie.

Formes de prostatite aiguë

Le développement clinique de cette maladie est considéré en trois étapes, qui sont cependant des formes de pancréatite aiguë. C'est:

  1. La première étape est la forme catarrhale.
  2. La deuxième étape est la forme folliculaire.
  3. La troisième étape est la forme parenchymateuse.

La prostatite aiguë chez l'homme commence par une inflammation catarrhale, caractérisée par l'expansion des acinis, l'apparition d'un œdème du tissu glandulaire et, par conséquent, par une augmentation de la taille du corps. Dans le processus inflammatoire impliqué activement les canaux excréteurs des glandes de la prostate, qui ouvrent dans l'urètre postérieur. Les lobules et les conduits de la prostate deviennent enflammés, leur contractilité est altérée, ils se rétrécissent et se bouchent, ce qui peut rendre difficile la libération de la sécrétion de la prostate.

Au stade catarrhal, le processus pathologique s'arrête sur les couches muqueuses et ne va pas plus loin. En cours de progression, la maladie se propage à la totalité de la prostate. Développé prostatite bactérienne aiguë folliculaire. Dans l'analyse dans l'urine, du pus est détecté. Les glandes tissulaires changent de manière destructive, le gonflement continue d'augmenter. La forme folliculaire est encore relativement facile à traiter.

En outre, la forme parenchymateuse de la maladie se développe, dont le résultat peut être un abcès de la prostate, c'est-à-dire une prostatite chronique. Par conséquent, vous ne pouvez pas ignorer des symptômes tels que:

  • Augmentation de la température corporelle à 39 ° C et plus.
  • Manifestations d'intoxication: faiblesse, frissons, soif, manque d'appétit.
  • Le besoin fréquent d'aller aux toilettes pour un petit besoin s'accompagne de douleurs aiguës et lancinantes.
  • L'impossibilité de vider la vessie.
  • Flatulences
  • Tenesmus.
  • Constipation
  • Excrétion de mucus de l'anus.

Diagnostic de la prostatite aiguë

Au premier soupçon d'inflammation de la prostate, dépêchez-vous d'aller chez le médecin. Un diagnostic correct et complet de la prostatite aiguë est très important pour un traitement rapide et efficace. Le médecin va d’abord analyser les antécédents, préciser quand la douleur dans le périnée apparaît, si elle augmente ou diminue au cours de l’éjaculation, de la miction et de la défécation. Il est impératif que le médecin examine les antécédents médicaux du patient: quelles maladies ont été transmises, s'il existe ou non des infections sexuellement transmissibles.

L'urologue palpera les organes génitaux externes pour déterminer les pathologies du développement, les signes visibles de prostatite et l'examen rectal - palpation de la prostate par l'anus. Pour créer un tableau clinique complet, vous devrez passer les examens suivants:

  1. Analyse d'urine pour déterminer le niveau de leucocytes et la présence de filaments purulents.
  2. Test sanguin
  3. Les frottis bactériens - le contenu et le grattage de l'urètre servent à déterminer la croissance des bactéries et leur sensibilité aux antibiotiques.
  4. Détermination de la vitesse de l'urine (débitmétrie).
  5. Échographie de la prostate pour détecter les modifications diffuses de la glande et son abcès.
  6. Un test sanguin pour déterminer la présence d'agents pathogènes tels que la syphilis, la gonorrhée, la mycoplasmose, la chlamydia.
  7. Diagnostic PCR.

Traitement de la prostatite aiguë

Après un diagnostic approfondi, procédez au traitement de la prostatite aiguë. Il est basé sur une thérapie antibactérienne, dont le but est d'inhiber les agents pathogènes infectieux. De plus, le traitement conservateur de la prostatite comprend l’utilisation de:

  • Anti-inflammatoires.
  • Le moyen d'améliorer l'approvisionnement en sang.
  • Analgésiques et antispasmodiques.
  • Les médicaments qui soutiennent les processus métaboliques dans la prostate.
  • Multivitamines.
  • Remèdes à base de plantes.
  • Immunomodulateurs

Les formes d'inflammation lancées de la prostate avec l'apparition de foyers purulents nécessitent une intervention chirurgicale. Un drainage transurétral (à travers la paroi de l'urètre) ou transrectal (à travers la paroi de l'anus) des sections d'abcès est réalisé. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire en cas de rétention urinaire anormale. Une épicystostomie de ponction est réalisée. Une incision est pratiquée dans la cavité abdominale dans laquelle un tube est inséré pour évacuer l'urine.

Drogues

Le traitement de la prostatite aiguë chez les hommes avec des médicaments (pilules, injections) est la base d'un traitement réussi. Avec un traitement antibiotique bien conçu, l’infection peut être surmontée en quelques jours. Cependant, il est recommandé de poursuivre le traitement pendant quatre semaines afin d’éradiquer complètement la microflore pathogène. Les médicaments utilisés pour la maladie sont:

  • Étiotropes (antibiotiques) - agents pathogènes destructeurs.
  • Pathogénétique (AINS) - élimine la congestion dans la prostate.
  • Symptomatique (analgésiques, antipyrétiques) - soulage la douleur, spasmes musculaires de l’organe, autres symptômes.

Pour le traitement de l'inflammation de la prostate, le médecin peut vous prescrire un complexe de médicaments, qui comprendra:

  • Injections - contribuent à la pénétration de médicaments dans les tissus d'un organe en peu de temps.
  • Bougies (rectales) - analgésiques, effet antibactérien.
  • Instillation - administration du médicament à la prostate par l'ouverture de l'urètre.
  • Microclysters avec décoctions d'herbes.
  • Médicaments antibactériens à large spectre d'action, si l'agent causal spécifique de la maladie n'est pas déterminé.

Antibiotiques pour la prostatite aiguë

Les principaux agents responsables de la prostatite sont des bactéries pathogènes qui provoquent une inflammation des tissus de la prostate. Par conséquent, les antibiotiques pour la prostatite aiguë constituent la base du traitement et sont prescrits uniquement après le test de sensibilité de la microflore. Les médicaments antimicrobiens utilisés pour l'inflammation sont répartis dans les groupes suivants:

  1. Fluoroquinolones - Ciprofloxacine, Péfloxacine, Norfloxacine, Ofloxacine, Ciprolet, Nolitsin, Tavanic, Levofloxacine.
  2. Pénicillines - amoxicilline, ampioks, augmentine, oxacilline, carbénicilline, amoxiclav.
  3. Céphalosporines - Ceftriaxone.
  4. Macrolides - Rulid, Azithromycin, Clarithromycin, Sumamed, Oleandomycin.
  5. Tétracyclines - Tétracycline, Doxycycline, Unidox Solutab, Oxytetracycline, Minocycline.
  6. Aminoglycosides - Kanamycine, Gentamicine, 5-NOK.

Prévention de la prostatite aiguë

Pour qu'un homme soit toujours en bonne santé et plein d'énergie, la prévention de la prostatite aiguë est importante, notamment:

  1. Vie sexuelle régulière avec un partenaire régulier, à l'exclusion des relations occasionnelles.
  2. Utilisation du préservatif.
  3. Cesser de fumer, la drogue, l'alcool.
  4. Bonne nutrition.
  5. Hygiène personnelle.
  6. Examens annuels préventifs chez l'urologue.
  7. Réception de vitamines et de préparations de zinc.

Il est important de compléter le traitement des maladies des organes urinaires (urétrite, cystite, pyélonéphrite, balanoposthite). Les maladies non traitées peuvent provoquer le développement du processus inflammatoire dans la prostate. De plus, il ne faut pas oublier l'augmentation de l'activité physique. Dans la saison froide, l'hypothermie devrait être évitée. Le massage de la prostate est très utile pour la santé masculine. Cependant, si la maladie s'est déjà manifestée, le massage est contre-indiqué et même impossible en raison de la douleur du corps.

Vidéo: signes de prostatite aiguë

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Prostatite aiguë

La prostatite aiguë est une lésion infectieuse-inflammatoire de la prostate, accompagnée d'un gonflement et de la formation de foyers purulents dans les tissus de la prostate. Les manifestations de la prostatite aiguë dépendent du stade (catarrhale, folliculaire, parenchymateuse, abcès) et peuvent inclure des troubles dysuriques, des douleurs périnéales, de la fièvre, une intoxication. Le diagnostic repose sur les données relatives à la palpation de la prostate, aux ultrasons et à la dopplerométrie de la prostate, à des études de décharge de la sécrétion de l'urètre et de la prostate. Le traitement de la prostatite aiguë comprend la nomination d’un traitement antimicrobien, d’AINS, d’antispasmodiques, d’analgésiques, d’immunomodulateurs et de la physiothérapie.

Prostatite aiguë

La prostatite aiguë et chronique sont les maladies masculines les plus courantes et les plus importantes sur le plan social. En urologie clinique, la prostatite est diagnostiquée chez 30 à 58% des hommes en âge de procréer et en âge de travailler (30 à 50 ans). L'évolution de la prostatite aiguë s'accompagne de troubles de la fonction sexuelle et de la fertilité, de troubles de l'état psycho-émotionnel et d'un dérèglement social.

Causes de prostatite aiguë

Les agents responsables de la prostatite aiguë sont principalement des agents infectieux non spécifiques qui pénètrent dans le tissu prostatique - Gram négatif (E. coli, Klebsiella, Proteus) ou Gram positif (staphylocoques, entérocoques, streptocoques). La prostatite aiguë peut souvent être causée par des agents pathogènes d’infections urogénitales - chlamydia, trichomonase, ureaplasmose, gonorrhée, mycoplasmose, candidose, etc.

La pénétration la plus fréquente d'agents microbiens dans le tissu prostatique se fait par la voie transcanaliculaire - par les canaux excréteurs de la glande s'ouvrant dans la paroi de l'urètre postérieur. Par conséquent, l'urétrite de n'importe quelle genèse est souvent compliquée par une prostatite aiguë. Moins fréquemment, la flore microbienne pénètre dans la prostate par la vessie en cas de cystite aiguë. L'introduction d'agents pathogènes dans la glande est grandement facilitée par une pression intra-urétrale élevée (rétrécissements, calculs urétraux), des manipulations endoréthrales (bowling de l'urètre, cathétérisme de la vessie, urétroscopie, cystoscopie, etc.).

En outre, la prostatite aiguë peut être une conséquence d’une infection hématogène, qui est facilitée par les conditions d’alimentation en sang de la prostate avec un système largement développé d’anastomoses artérielles et veineuses. Lorsque des microbes de dérive hématogènes peuvent pénétrer dans le tissu prostatique à partir de foyers purulents lointains avec amygdalite, sinusite, caries, cholécystite, bronchite, pyodermie, etc.

Les facteurs non infectieux contribuant au développement de la prostatite aiguë incluent les phénomènes persistants de congestion (congestifs) dans les veines du pelvis et l’altération du drainage de l’acini dans la prostate. La congestion peut être causée par une dysarythmie de la vie sexuelle et un dysfonctionnement sexuel - la pratique de rapports sexuels interrompus, l'absence ou l'irrégularité de la vie sexuelle, une activité sexuelle excessive, etc. principalement intoxication alcoolique, varices du pelvis.

Formes de prostatite aiguë

Dans le développement de la prostatite aiguë, on distingue 3 formes, qui sont en même temps ses stades - catarrhal, folliculaire, parenchymal, abcès.

La prostatite aiguë commence par une inflammation catarrhale - modifications de la couche muqueuse et sous-muqueuse des canaux excréteurs des différents segments de la glande. Dans le futur, l'œdème des parois des canaux contribue à la stagnation de la sécrétion mucopurulente dans les follicules de la prostate et à la progression de l'inflammation, et peut donc développer une suppuration focale des lobules - prostatite folliculaire aiguë. Avec de multiples lésions des lobes et une implication diffuse du tissu prostatique parenchymal et interstitiel dans le processus inflammatoire purulent, la prostatite aiguë passe à son stade suivant, le parenchyme. Dans le cas de la fusion de petits ulcères en une lésion large, il se forme un abcès de la prostate qui peut déboucher dans l'urètre, le périnée, le rectum ou la vessie.

Symptômes de la prostatite aiguë

Les manifestations cliniques de la prostatite aiguë correspondent aux stades du processus. Les manifestations courantes sont la douleur, les troubles de la miction et l’intoxication.

Au stade catarrhal aigu de la prostatite, on ressent la lourdeur et la douleur du périnée. Les troubles dysuriques se caractérisent par une augmentation douloureuse des mictions, surtout la nuit. La température corporelle est maintenue dans la plage normale, elle peut être légèrement élevée; l'intoxication est absente. Avec l'examen de palpation, la prostate n'est pas modifiée ou légèrement élargie, quelque peu douloureuse. L'étude de la sécrétion de la prostate révèle une augmentation du nombre de leucocytes, une accumulation de filaments mucopuruleux. Dans les urines lors de la vidange des canaux excréteurs des acini leucocytes apparaissent. Le massage de la prostate est généralement impossible à cause de la douleur. Le traitement initié au stade catarrhal de la prostatite aiguë conduit à une guérison en 7 à 10 jours.

La forme folliculaire de prostatite aiguë s'écoule plus clairement, accompagnée de douleurs sourdes et douloureuses au périnée, irradiant vers le pénis, l'anus ou le sacrum. Dans ce contexte, la miction est douloureuse et difficile, jusqu’au développement d’une rétention urinaire aiguë. La défécation dans la prostatite folliculaire aiguë est également difficile en raison d'une douleur marquée. En raison de l'augmentation de la température corporelle jusqu'à 38 ° С, l'état général est perturbé. La palpation du péritum est déterminée par une prostate élargie, dense, intense, asymétrique, extrêmement douloureuse dans certaines zones au cours d'une étude des doigts. L'urine recueillie après la palpation de la glande contient un grand nombre de leucocytes et de filaments purulents qui forment un sédiment trouble. Le massage pour obtenir la sécrétion de la prostate au stade folliculaire de la prostatite aiguë est contre-indiqué. Avec un traitement vigoureux, la prostatite folliculaire aiguë peut être résolue favorablement; sinon, il entre dans l'étape suivante, le stade parenchymateux.

La clinique de prostatite parenchymateuse aiguë se développe rapidement. Caractérisé par une hyperthermie sévère (jusqu'à 39-39,5 ° C et plus) avec des frissons, une faiblesse générale, une oppression de l'appétit, une soif. Initialement, la miction est considérablement accrue et difficile, puis elle peut cesser complètement. Les tentatives de vider la vessie ou les intestins sont accompagnées d'une douleur intense. Ténesme douloureux, constipation, flatulences se développent. La douleur se propage dans le rectum, est de nature palpitante, amène le patient à se mettre en position de force - couché avec les jambes repliées. Avec le développement de l'inflammation réactive du rectum de l'anus, le mucus est sécrété.

La palpation est déterminée de manière diffuse, agrandie, avec des contours de fer flous, extrêmement douloureux au moindre contact. Le massage de la prostate au stade parenchymateux de la prostatite aiguë est catégoriquement contre-indiqué. Parfois, en raison d'un gonflement prononcé de la fibre adrectale et de douleurs, un examen rectal ne peut pas être effectué. Dans l'urine - prononcé leucocytrie, pyurie. Le résultat d'une prostatite parenchymateuse aiguë peut être une résolution de la maladie, la formation d'un abcès de la prostate ou une prostatite chronique.

Diagnostic de la prostatite aiguë

La reconnaissance et la détermination du stade de la prostatite aiguë est effectuée par un urologue (andrologue) et repose sur un examen physique, de laboratoire et instrumental complet. L’examen de la prostate par le rectum vous permet de déterminer la taille, la consistance, l’homogénéité, la symétrie de la glande; réaction douloureuse, foyers de destruction, signes de fusion purulente des tissus. La palpation de la glande en cas de prostatite aiguë est effectuée avec précaution, sans pression rugueuse ni mouvements de massage. Dans la sécrétion de la prostate obtenue, une augmentation du nombre de leucocytes et de corps amyloïdes, une diminution du nombre de grains de lécithine est détectée.

Dans la prostatite aiguë, on observe une augmentation de la leucocyturie dans la troisième partie de l'urine et dans l'urine collectée après la palpation de la prostate. Pour isoler l'agent responsable de la prostatite aiguë, il est nécessaire d'effectuer une urine de bakposevoy et un écoulement de l'urètre avec un antibiogramme, des études PCR de raclage, d'hémoculture pour une hémoculture. La nature et la gravité des troubles dysuriques dans la prostatite aiguë sont évaluées à l'aide de la débitmétrie urinaire.

L'échographie de la prostate avec un syndrome douloureux modéré peut être réalisée par voie transrectale; en cas de réponse douloureuse prononcée - transabdominale. La forme, la taille de la glande, la présence de modifications focales ou diffuses sont évaluées par échographie, le stade de la prostatite aiguë étant établi. L'utilisation de la dopplerométrie permet une évaluation détaillée et différenciée de la vascularisation de la prostate.

Lors de la planification d'une tactique chirurgicale pour les formes destructives de prostatite aiguë, il est conseillé d'effectuer un scanner ou une IRM du pelvis.

Traitement de la prostatite aiguë

La thérapie étiotropique joue un rôle de premier plan dans le traitement de la prostatite aiguë. Il est nécessaire de nommer le plus tôt possible des médicaments antimicrobiens (antibactériens, antiviraux, antitrihomonadnyh, antimycotiques) pour supprimer la prolifération de micro-organismes dans les glandes et les tissus de l'urètre. Afin de réduire les spasmes et les mictions douloureuses, les analgésiques, les antispasmodiques, les suppositoires rectaux avec anesthésine ou belladone, prescrivent des microclysters thermiques. Dans le traitement complexe de la prostatite aiguë, on utilise des AINS, des enzymes, des immunomodulateurs, des vitamines et des solutions pour perfusion.

La thérapie physique pour la prostatite aiguë est effectuée après la disparition des symptômes aigus. Aux fins d'anti-inflammatoire, d'œdème, d'action analgésique, d'amélioration de la microcirculation et de l'immunité locale, l'électrophorèse rectale, la thérapie UHF, la thérapie par micro-ondes, le massage de la prostate sont utilisés. Dans les cas de prostatite aiguë, l'observance du repos au lit, du régime alimentaire, du repos sexuel est démontrée.

En cas de rétention urinaire sur le fond de prostatite aiguë, on évite le cathétérisme de la vessie, préférant la cystostomie par trocart. Lors d'un abcès de la prostate, un outil chirurgical est nécessaire - ouverture et drainage de la cavité de l'abcès.

La guérison de la prostatite aiguë est jugée par la restauration de la structure des tissus des glandes et de ses fonctions, la normalisation de la composition du suc de la prostate, l’élimination des agents pathogènes responsables de l’inflammation causée par les liquides biologiques.

Pronostic et prévention

En règle générale, un traitement étiotrope raisonnable et opportun permet de soulager les signes de prostatite aiguë. Un abcès de la prostate ou une inflammation chronique survient dans les cas avancés.

La prévention de la prostatite aiguë devrait inclure la réhabilitation des foyers infectieux dans le corps, la réalisation de manipulations endo-vésicales et endoéthétrales conformément aux normes aseptiques, le traitement rapide des MST et de l'urétrite, la normalisation de la vie sexuelle et l'activité physique.

Prostatite aiguë: causes et traitement

La prostatite aiguë est une maladie inflammatoire de nature infectieuse dans laquelle le processus inflammatoire pathologique se développe dans les tissus de la prostate. La maladie s'accompagne d'œdème, d'une accumulation d'exsudat purulent dans les tissus de la prostate. Cette pathologie occupe le troisième rang du nombre d'hommes visitant un urologue. Si un traitement approprié n'est pas prescrit à temps, la prostatite aiguë chez l'homme devient chronique, peut entraîner une infertilité, un dysfonctionnement érectile, une altération de l'éjaculation, le développement d'un cancer.

Causes de prostatite aiguë

En pratique médicale, l'urologie clinique, la prostatite aiguë de forme chronique est diagnostiquée chez 35 à 60% des hommes et le risque de développer cette pathologie augmente avec l'âge. Les raisons qui ont conduit au développement de cette pathologie urologique peuvent être causées par divers endo-et exofacteurs.

Le développement de la prostatite aiguë est favorisé par une infection qui pénètre dans la prostate à partir de l'urètre. Dans la plupart des cas, la prostatite aiguë est associée à d'autres maladies virales et infectieuses qui surviennent dans le corps des hommes.

Les principaux agents responsables de la prostatite aiguë sont des agents pathogènes non spécifiques de différentes espèces et groupes taxonomiques, des microorganismes pathogènes qui pénètrent dans les tissus de la prostate:

  • bactéries à Gram négatif (intestin, bâtonnets pyocyaniques, Proteus, tréponème pâle);
  • Gram négatif (streptophylococoques, entérocoques);
  • agents pathogènes des infections uro-génitales (chlamydia, trichonella, ureaplasma, mycoplasme, gonocoque, candida).

Les agents pathogènes, les bactéries, les champignons, les virus peuvent pénétrer dans la prostate au cours de l'inflammation de la vessie, forme chronique de la cystite, à partir d'autres foyers distants inflammatoires-infectieux.

La plupart des microorganismes sont constamment présents sur la peau, appartiennent à la microflore normale, mais avec une diminution des forces de protection immunitaire, la résistance du corps après la pénétration de la prostate peut provoquer le développement du processus inflammatoire. La microflore pathogène après pénétration dans le corps est localisée dans les tissus de la prostate, provoquant le développement de processus purulents-inflammatoires. Des agents malveillants capables d'infecter des tissus sains pénètrent dans la prostate à partir des lésions primaires des organes avec la circulation sanguine. Ceci s’explique par la capacité anatomique de l’approvisionnement en sang de la glande, à savoir le vaste réseau d’anastamoses veineuses et artérielles.

Les microorganismes pathogènes au cours de leur vie émettent des endotoxines, provoquent le développement d'une inflammation dans les tissus des organes, ce qui entraîne des modifications structurelles dans les cellules des glandes et perturbe les processus métaboliques naturels.

Les bactéries et les virus peuvent également pénétrer dans la prostate à partir de ses canaux excréteurs, en s’ouvrant dans la paroi de l’urètre. Les calculs vésicaux, l'urétrite, l'épidhymite, la cystite chronique, le phimosis et les maladies rectales (proctite, anusite) peuvent entraîner le développement d'une forme aiguë de prostatite.

Un processus inflammatoire aigu dans les tissus de la prostate peut également se développer après des procédures endoéthétrales - cystome, cathétérisme.

Les raisons de nature non infectieuse incluent:

  1. processus congestifs chroniques dans le bassin (veines pelviennes);
  2. manque d'hygiène personnelle;
  3. maladies auto-immunes;
  4. hypothermie prolongée du corps;
  5. mode de vie sédentaire, hypodynamie;
  6. manque d'exercice pendant le travail sédentaire;
  7. vie intime irrégulière, violation de la sexualité;
  8. constipation régulière, selles douloureuses;
  9. alcoolique chronique, intoxication médicamenteuse du corps.

La forme aiguë de la prostatite chez l'homme peut également apparaître avec des troubles du fonctionnement des organes du système endocrinien (diabète sucré).

Vidéo sur la prostatite aiguë et chronique.

Formes, stades de prostatite aiguë

Dans le développement clinique de la prostatite aiguë, il existe trois formes principales:

  1. Catarrhal
  2. Folliculaire.
  3. Parenchyme

Au début du développement de la pathologie urologique, on note toujours le développement d'une inflammation catarrhale, ce qui conduit au gonflement du tissu interstitiel d'un organe, à une augmentation de la taille de la prostate. Au fur et à mesure que la maladie progresse, des processus inflammatoires se développent rapidement dans les canaux excréteurs et les lobes de la prostate. Marque se rétrécissant, blocage de la lumière des conduits. La fonction contractile de la glande est altérée, ce qui entraîne un retard de la sécrétion du contenu des follicules.

Si vous ne traitez pas la prostatite aiguë, le stade catarrhal passe au folliculaire. Dans le cas de la forme folliculaire de prostatite aiguë, l'inflammation se propage aux glandes prostatiques de l'organe entier, des lobes individuels. Le pus pénètre dans le canal urinaire, il est possible de former des foyers purulents dans les tissus de la prostate. Des processus destructifs se produisent dans les structures cellulaires des tissus glandulaires du corps, tandis que la prostate continue de grossir.

En règle générale, la forme parenchymateuse se développe indépendamment à la suite d’une infection par voie hématogène ou par contact (après opération, cathétérisme, putstion). Le tissu prostatique interstitiel est impliqué dans le processus pathologique.

Dans cette forme de pathologie urologique, les lésions acquièrent un caractère de foyer diffus. Il se forme sur la glande des pustules individuelles qui, à mesure que la maladie progresse, se confondent, contribuant à la formation d'abcès sur les tissus de l'organe.

Dans les formes folliculaires et parenchymateuses de prostatite aiguë, le processus inflammatoire est localisé dans la partie postérieure du canal urinaire, dans l'urètre et dans le col de la vessie.

Symptômes de la prostatite aiguë

Les manifestations cliniques typiques, les symptômes de la prostatite aiguë sont très divers et dépendent du stade de la maladie, de la cause fondamentale, de l'état physiologique général du corps. Les symptômes de la prostatite aiguë peuvent être compliqués par d'autres manifestations pathologiques en cas de développement d'infections courantes (amygdalite, ARVI, grippe).

Sur le fond des principales maladies déjà existantes, les symptômes de la prostatite aiguë peuvent ne pas être très prononcés. Les patients peuvent ressentir une gêne, des douleurs à la miction, des mictions fréquentes, surtout la nuit, une lourdeur dans la partie inférieure du péritoine, du périnée.

Symptômes cliniques dans la prostatite aiguë:

  1. Douleur sourde et douloureuse au bas du dos, au bas du dos, au bas de l'abdomen et à l'aine.
  2. Dysurie (douleur aiguë, brûlures, coupures dans l'urètre pendant la miction).
  3. Augmentation de la miction d'uriner.
  4. Changer, séparer un flux d'urine.
  5. Faiblesse, apathie, détérioration de l'état physique général, émotionnel.

Avec cette forme de prostatite, la température corporelle peut être normale ou légèrement élevée. Lors de la palpation au début du développement d'un processus infectieux-inflammatoire, une légère augmentation de la prostate et une légère douleur sont diagnostiquées.

Signes possibles d'intoxication générale dans le corps, spasmes musculaires, maux de tête, nausées, vomissements. La douleur désagréable peut augmenter après l'exercice, les visites au bain, le sauna, les rapports sexuels.

Les symptômes cliniques sont les plus prononcés aux stades folliculaire et parenchymateux de la prostatite aiguë.

Si vous ne commencez pas un traitement, la forme aiguë de la prostatite peut entraîner le développement d'un abcès de la prostate, de la paraprostatite, de la phlébite du plexus veineux paraprostatique. Au stade chronique, il sera beaucoup plus difficile de guérir la prostatite.

Vidéo sur les symptômes et le traitement de la prostatite aiguë.

Diagnostics

Afin de prescrire un traitement efficace et en temps utile de la prostatite aiguë, il est très important de contacter le centre médical à temps pour qu'un diagnostic complet puisse être posé. L'urologue prescrira un certain nombre d'études diagnostiques qui détermineront la cause du développement. forme, stade de la pathologie urologique.

Le diagnostic complet comprend un certain nombre d'études de laboratoire, instrumentales et physiques. Les méthodes physiques impliquent une étude diagnostique de la prostate à travers le rectum, ce qui permet de déterminer la taille, la consistance, la forme, les contours d'un organe, d'identifier les modifications structurelles et la douleur.

Pour le diagnostic de laboratoire, l'urine est envoyée pour analyse. Selon les résultats d'études de laboratoire sur la prostatite aiguë, une augmentation de la concentration de leucocytes (leucocyturie), la présence de filaments mucopurulants, une diminution du nombre de grains de lécithine sont notés.

Les techniques de diagnostic instrumentales comprennent l’échographie, qui peut être réalisée de manière transrectale, mais uniquement en l’absence d’un fort syndrome douloureux. En cas de forte douleur, l'échographie est réalisée de manière habituelle, transabdominale.

Pour un diagnostic plus précis, il est obligatoire de prescrire des études sérologiques, un diagnostic différentiel (PCR) et des recherches sur l'urètre. Si le traitement de la prostatite aiguë chez les hommes sera effectué par voie chirurgicale, une IRM et une tomodensitométrie supplémentaires seront prescrits.

Traitement de la prostatite aiguë

Considérant que cette pathologie urologique peut entraîner le développement de complications graves, plutôt que de traiter les méthodes de traitement en cas de pardon aigu, seul l'urologue traitant devrait choisir un schéma thérapeutique. Ne prenez pas l'automédication, prenez les médicaments pharmacologiques annoncés afin de ne pas aggraver la maladie, ne faites pas de mal à votre santé.

Les techniques thérapeutiques seront attribuées en fonction des résultats des études de diagnostic obtenues et dépendent en grande partie du stade, de la forme de la maladie, de l'état général du patient et de son âge.

Si la prostatite aiguë s'est développée dans le contexte de maladies secondaires aiguës et chroniques concomitantes, le traitement de la prostatite aiguë chez l'homme visera à en atténuer les causes profondes, en éliminant les manifestations cliniques.

Les patients sous thérapie étiotropique, anti-inflammatoires, antibactériens à action complexe. Les antibiotiques ont un effet néfaste sur la microflore pathogène et inhibent le développement de processus inflammatoires et infectieux pathologiques.

Pour soulager les syndromes douloureux, des analgésiques, des antispasmodiques, des alpha-bloquants (non-spa) sont prescrits, lesquels favorisent la relaxation des muscles lisses, des antipyrétiques et d'autres médicaments symptomatiques. En outre, des immunomodulateurs, des complexes de minéraux et de vitamines pour renforcer le système immunitaire, ainsi que des enzymes permettant de normaliser la microflore intestinale peuvent être prescrits.

Au cours de la prostate absedirovanii nommer une intervention chirurgicale visant à l'ouverture, le drainage des abcès purulents, l'élimination des foyers inflammatoires. Lors du blocage des canaux excréteurs des canaux urinaires, une rétention urinaire prolongée, un cathétérisme de la vessie, un trocart cystome est réalisé.

Après avoir arrêté les symptômes aigus, des procédures physiothérapeutiques sont prescrites aux patients. Pour normaliser l'apport sanguin à la glande, on utilise la normalisation des processus métaboliques, l'élimination de l'œdème, l'électrophorèse rectale, la hyperfréquence hyperfréquence et la micro-ondes. Le massage de la prostate dans la prostatite aiguë est catégoriquement contre-indiqué.

Un traitement supplémentaire peut être prescrit pour normaliser l'état général, soulager les symptômes d'intoxication, des préparations homéopathiques, un régime thérapeutique doux et un repos au lit. Un résultat positif peut être observé lors de l'utilisation de médicaments alternatifs, de teintures, de décoctions à base d'herbes médicinales - camomille, sauge, mélisse, millepertuis et plantain. Dans la prostatite aiguë, il est recommandé de prendre des honoraires diurétiques d'herbes médicinales.

La durée du traitement, en fonction de la forme de prostatite aiguë, peut aller de deux semaines à un mois. Avec le traitement opportun et correctement effectué de la prostatite aiguë, le traitement étiotropique, le pronostic est favorable. Les fonctions de sécrétion de la prostate, la structure des tissus de l'organe sera entièrement restaurée.

Complications possibles après une prostatite aiguë

Dans l'inflammation de la prostate, les organes internes situés à proximité immédiate de la prostate sont souvent sujets à l'inflammation. Le tubercule séminal, l'urètre, les vésicules séminales et les glandes de Cooper sont touchés.
Les complications de la prostatite aiguë se manifestent dans le sens du processus inflammatoire. Aux premiers signes de prostatite et de douleur, un besoin urgent de consulter un médecin. La maladie ne peut pas être autorisé à couler. L'utilisation d'un traitement médicamenteux minimisera les complications possibles.
Conséquences de la prostatite aiguë:

  1. Infertilité - la cicatrisation des tissus survient lors d'une inflammation aiguë. Lorsque les conduits séminaux et les vésicules sont affectés, la qualité du sperme diminue. La probabilité d'infertilité est d'au moins 60% si la maladie devient chronique.
  2. Abcès de la prostate - abcès percé dans le rectal ou la glande. Il y a une intoxication générale du corps et, en cas d'évolution défavorable, la mort est possible.
  3. Impuissance - un processus inflammatoire conduit à la stagnation et à des modifications de la structure des tissus. La prostatite aiguë est accompagnée d'un apport sanguin insuffisant au pénis.
  4. Colliculite, urétrite - une inflammation du tubercule de la graine se produit. L'émergence d'une douleur intense pendant l'orgasme, la peur d'avoir des relations sexuelles.
  5. Vésiculite - vésicules séminales enflammées. Cela conduit à l'apparition de pus dans le sperme. La qualité de l'éjaculat diminue, l'infertilité se produit souvent.
  6. Implication d'autres organes dans le processus infectieux.
  7. Rétrécissement de la prostate.

Au stade avancé, avec un degré de probabilité élevé, l’homme devra faire face aux conséquences désagréables d’une prostatite aiguë. De telles complications peuvent être évitées si le traitement de la prostatite aiguë est instauré rapidement.

Puis-je avoir des relations sexuelles avec une prostatite aiguë

Le manque d'activité sexuelle affecte négativement l'état de la prostate. Des formes de congestion se forment qui sont les facteurs qui causent des problèmes avec la glande de la prostate.

L'inflammation aiguë de la prostate affecte négativement la qualité de la vie intime:

  • pendant les rapports sexuels, la douleur et l'inconfort sont forts;
  • éjaculation prématurée;
  • rapports sexuels prolongés sans orgasme;
  • érection réduite;

En raison de douleurs aiguës et d'une inflammation de la prostate, les rapports sexuels deviennent extrêmement rares et créent beaucoup de désagréments pour les deux partenaires.

Au moment du traitement, il est nécessaire de limiter la vie sexuelle, de ne le faire qu'avec l'utilisation du préservatif et avec un partenaire régulier. Les préservatifs protégeront les deux partenaires de l'infection.

Avec le traitement rapide de la prostatite aiguë, la vie sexuelle commencera progressivement à s’améliorer. Le sexe va commencer à faire plaisir. La puissance est complètement rétablie et, avec le temps, la qualité du sperme s'améliorera. Et le couple pourra penser à avoir un bébé.

Prévention de la prostatite aiguë

La prévention de la prostatite aiguë est la réhabilitation rapide des foyers d'inflammation infectieuse, le soulagement rapide des symptômes de maladies virales, fongiques et bactériennes. Les manipulations médicales endovasculaires et endo-urétrales lors des examens urologiques doivent être effectuées dans le respect des règles d'asepsie.

Il est également important de veiller à renforcer les défenses de l'organisme, à normaliser la vie sexuelle et à contrôler l'hygiène des organes génitaux. Ne négligez pas l'exercice, faites de l'exercice, marchez au grand air. Il est également important de respecter le régime alimentaire, d'abandonner les mauvaises habitudes. Le massage de la prostate aidera à prévenir le développement de la prostate à des fins prophylactiques.

N'oubliez pas qu'un mode de vie sain et correct, l'absence de mauvaises habitudes, une alimentation complète et équilibrée, une vie sexuelle régulière et une hygiène personnelle aideront à prévenir le développement de pathologies urologiques dangereuses. Lorsque les premiers symptômes cliniques caractéristiques de la prostatite aiguë apparaissent, contactez immédiatement un centre médical pour un examen.

Regardez une vidéo sur le traitement de la prostatite congestive.