Principal
Les symptômes

Symptômes de la prostatite et de son traitement chez l'homme: moyens et méthodes

Le caractère insidieux de la maladie réside dans l'invisibilité des symptômes à un stade précoce de la prostatite. Si vous n'identifiez pas la maladie à temps, elle passe à un stade chronique, provoquant une douleur incessante, des problèmes de miction, une diminution de la libido et, dans certains cas, l'élimination de la vie sexuelle. Les symptômes de la prostatite et son traitement chez l'homme peuvent varier. En l'absence d'un traitement approprié, environ la moitié des patients sont menacés d'impuissance et d'infertilité.

Les causes de la maladie

Une cause fréquente de prostatite chez l'homme est l'ingestion d'une infection bactérienne. En règle générale, les catalyseurs de la maladie sont l’hypothermie, divers processus inflammatoires se produisant dans le corps et le transfert de maladies vénériennes. Ceci est une liste incomplète de pathogènes. Autres causes possibles de la maladie:

  • Violation dans la circulation pelvienne (la stagnation provoque une inflammation de la prostate).
  • Immunité réduite.
  • Hommes de fond hormonaux perturbés.
  • Abstinence prolongée, interruption des rapports sexuels ou extension artificielle de celle-ci.
  • Mode de vie passif et sédentaire.
  • Carence en vitamines, manque d'oligo-éléments.
  • Allergie.
  • Surfusion fréquente.
  • Effort physique excessif, anxiété, stress.

Principaux signes et symptômes

La prostatite est une maladie plus facile à prévenir qu'à guérir. Il existe plusieurs variantes de ses classifications, mais parmi elles, il est nécessaire de distinguer trois formes principales de la maladie: aiguë, chronique et stagnante. Sur la base des symptômes des types de maladie décrits ci-dessous, le médecin diagnostique l'une des formes existantes de la maladie chez le patient.

Avec prostatite aiguë

La maladie se développe souvent soudainement, comme une inflammation aiguë avec les symptômes caractéristiques de la maladie. Avec cette forme de prostatite, la température de l'homme monte à 38-39 degrés, des douleurs coupantes apparaissent dans l'aine, dans la région du passage anal, derrière le pubis. Les processus de défécation et de miction sont invariablement accompagnés de douleur aiguë.

Avec forme chronique

Les symptômes de la prostatite chronique et de son traitement chez les hommes sont diagnostiqués plus souvent que la forme aiguë de la maladie. Au début, la maladie ne gêne pratiquement pas la personne. Les symptômes, bien que similaires à ceux de la prostatite aiguë, sont minimes. La température corporelle ne peut que de temps en temps atteindre 37 degrés, il y a parfois une gêne dans la région de l'aine et au moment de la miction. L'un des symptômes caractéristiques de la forme chronique est la décharge caractéristique de l'urètre.

La prostatite se développe souvent en tant que complication de toute maladie infectieuse transmissible sexuellement, par exemple la trichomonase, la chlamydia, l'ureaplamoz. Au cours de la maladie, seuls des symptômes insignifiants apparaissent: inconfort lors de la miction plus expressif, douleur au périnée plus fréquente, sécrétion fluide de l'urètre. Souvent, les signes sont si doux que l'homme ne les remarque même pas.

Après un certain temps, le patient observe les problèmes de la fonction érectile. Les médecins attribuent cela à la transition de l'inflammation aux nerfs traversant la prostate, responsables de l'érection. La maladie chronique affecte le bien-être général et l'humeur d'un homme. Il y a souvent de l'irritabilité, du mécontentement, peu caractéristique du patient.

Avec stagnant

Cette forme de maladie est inhérente au fait que les hommes mènent un style de vie passif et n’ont pas de relations sexuelles régulières. La prostatite congestive, en règle générale, affecte les hommes mûrs, mais se rencontre également chez les jeunes. Le problème peut survenir dans le contexte de la prostatite chronique, mais sa survenue est due à d'autres raisons. Le principal symptôme d'une maladie congestive est un dysfonctionnement du système urogénital.

Le début du développement de la prostatite est caractérisé par une inflammation du tractus excréteur et du détachement épithélial, qui provoque une douleur lors de la miction. Cependant, même des complications mineures pour aller aux toilettes chez un homme devraient être une raison pour aller chez l'urologue. Les cas graves de prostatite stagnante entraînent une cessation complète du fonctionnement de l'urètre.

Le deuxième symptôme caractéristique de la maladie est un dysfonctionnement érectile progressif. Chez les hommes, avec le développement de la prostatite congestive, la fonction érectile diminue, l'orgasme est terni. Au fil du temps, la dysfonction sexuelle commence à se développer très rapidement. De plus, la prostatite congestive se caractérise souvent par une sensation de brûlure caractéristique du périnée ou de l'urètre de l'homme. Le symptôme est également des démangeaisons à l'aine, de la fièvre, des signes d'intoxication.

Diagnostic de la prostatite

L’examen de la prostate est complexe et repose sur les plaintes du patient (le cas échéant). Un diagnostic précis ne pouvant être posé que par un spécialiste en urologie, il est donc important de consulter immédiatement un médecin, même en cas de symptômes bénins. Lors de l'examen des organes génitaux de l'homme, il est important de confirmer l'absence de cancer ou d'adénome de la prostate. Les possibilités de la médecine moderne étant vastes, le médecin ne propose à l'homme que les méthodes d'examen nécessaires à certains symptômes. Le diagnostic comprend:

  • examen rectal numérique;
  • analyse des lobes de l'urine et de la prostate;
  • Échographie de la prostate;
  • faire un frottis de l'urètre pour identifier une infection génitale;
  • biopsie;
  • tomographie de la région pelvienne d'un homme.

Comment traiter la prostatite chez l'homme

Il n’est pas toujours possible de guérir un homme malade, mais la médecine moderne a le pouvoir d’éliminer les symptômes désagréables de la prostatite et d’obtenir une rémission durable. La durée de la période de maladie calme dépend du patient. Si un homme suit les conseils d'un médecin, les symptômes peuvent disparaître et ne plus apparaître. Pour ce traitement de la prostatite doit être correctement sélectionné et être complet.

Conformité au régime

Outre la pharmacothérapie, la correction du mode de vie et du régime alimentaire du patient revêt une grande importance. Le respect d'un régime alimentaire spécial contribuera à améliorer le bien-être général des hommes et à réduire les symptômes de la prostatite. Le régime doit être utilisé lorsque les principaux signes de la maladie se manifestent, car un régime équilibré aide à supprimer le processus inflammatoire de la prostate.

Les symptômes de la prostatite et son traitement efficace chez l'homme impliquent le rejet de tels produits:

  • boissons chaudes fortes (café / thé);
  • alcool, soda;
  • abats, produits semi-finis, aliments en conserve;
  • produits de boulangerie;
  • plats fumés, épicés, gras;
  • oignon, ail, poivre;
  • fruits aigres;
  • produits gazeux (haricots, chou-fleur);
  • champignons

La nutrition diététique pour la prostatite comprend la consommation de produits extrêmement digestibles - beaucoup de légumes et de fruits non acides, de poisson, de viande maigre. Dans les maladies chroniques, un homme ne doit pas abandonner complètement les produits ci-dessus, mais doit s'abstenir pendant les périodes d'exacerbation de la forme de la maladie. L'alcool est autorisé seulement une petite quantité de vin rouge.

Traitement de la toxicomanie

Quelle que soit la forme de prostatite diagnostiquée, des antibiotiques sont prescrits à un homme. Les médecins font souvent appel à des fluoroquinologues, car les médicaments de ce groupe se caractérisent par une pénétration accrue dans le tissu prostatique. De plus, les macrolides et l’amoxicilline sont souvent prescrits aux patients. Pour réduire la douleur, le médecin peut prescrire un médicament anti-inflammatoire de type non stéroïdien au patient.

Lors du diagnostic d'infections génitales chez les hommes, un traitement visant à éliminer l'agent de la prostatite en cause est nécessaire. La conséquence de cette thérapie est la guérison complète de l’infection ou la transformation de la maladie en une forme latente. Dans la deuxième variante, l'infection apparaîtra à l'avenir. Par conséquent, un médecin expérimenté est responsable du choix des antibiotiques en effectuant d’abord les tests nécessaires.

Antibiothérapie

Le remède contre la prostatite est choisi exclusivement par le médecin, qui prend en compte les résultats des analyses de l'homme. Les pilules mal prescrites entraînent l’émergence de résistances de l’agent de prostatite aux médicaments - ceci complique considérablement la poursuite du traitement et peut stimuler le passage de la maladie à la forme aiguë. Si, avant le voyage à la clinique, un homme prenait des agents antibactériens, il valait vraiment la peine d'informer le médecin. Le traitement dure généralement plus de 3 semaines. Il n'est pas possible d'interrompre un traitement ni de réduire la posologie tout en soulageant les symptômes.

Physiothérapie

Les symptômes de la prostatite et de son traitement chez l'homme impliquent un ensemble de mesures visant à supprimer la maladie. La physiothérapie n’est pas moins importante que les médicaments, car elle stimule la nutrition des cellules du tissu de la prostate et accélère le processus de guérison. Pour le traitement de la prostatite aiguë ou chronique, le médecin peut prescrire au patient une ou plusieurs méthodes physiothérapeutiques efficaces en même temps:

  • diadynamophorèse (effet sur les tissus d'un organe de courants de basse fréquence);
  • phonophorèse ultrasonore (effet ultrasonore sur la prostate, dont l'effet est comparable à celui du micro-massage);
  • l'hyperthermie par micro-ondes (on utilise un appareil spécial qui agit sur la prostate au moyen d'ondes électromagnétiques).

Thérapie au laser

Le traitement de la prostatite chez les hommes avec une thérapie au laser est prescrit pour les formes chroniques et proches des formes aiguës de la maladie. Selon des critiques, la technique montre son efficacité dans le traitement de l'inflammation non bactérienne de la prostate. La thérapie au laser aide à obtenir une rémission prolongée, à éliminer l'infection du corps du patient et à renforcer son immunité. Grâce au traitement de l'exposition au laser réduit le temps nécessaire pour éliminer les rhumes de la prostate en augmentant l'efficacité des médicaments. La procédure est indolore et ne prend pas plus de 15 minutes.

Massages

Les symptômes de la prostatite et son traitement chez l'homme apportent de nombreux inconvénients. Pour accélérer le processus de guérison, un massage de la prostate est effectué régulièrement. Grâce à la procédure, le secret accumulé dans la prostate du patient est supprimé, l'apport sanguin à la glande est amélioré, ce qui augmente l'efficacité du traitement local et de la pharmacothérapie. Le massage de la prostate ne doit pas être effectué dans la phase aiguë de la maladie. La méthode de traitement est extrêmement désagréable pour les hommes, mais elle est considérée comme l'une des plus efficaces. Vous ne devez donc pas refuser le massage.

Exercice

La prostatite chronique chez les hommes s'accompagne d'une stagnation du sang dans la région pelvienne. Cela entraîne l'apparition d'un gonflement de la prostate et crée un terrain fertile pour la reproduction de bactéries nocives. Apport sanguin altéré à la prostate - cela signifie que le corps ne reçoit pas assez d'oxygène et ne peut pas fonctionner normalement. L'exercice est un moyen efficace d'améliorer la circulation sanguine dans la prostate et de réduire les poches.

  • Kegel exercice №1. Il est effectué pendant la miction. En sollicitant les muscles de la prostate, maintenez le jet pendant quelques secondes. Répétez 20-30 coupes pour un jeu.
  • Exercice de Kegel numéro 2. Il est effectué à tout moment, dans une pose qui vous convient. Presser et détendre les muscles de l'anus 20 fois par série. Ce jour-là, il est conseillé de répéter l'exercice au moins 2 ou 3 fois.

Remèdes populaires

Les formes lourdes et aiguës de la maladie nécessitent un traitement dans un hôpital. Pour les complications graves de la prostatite, une intervention chirurgicale est nécessaire. À la maison, le traitement de la maladie n’est possible que dans les cas de récidive chronique ou de forme non compliquée de la maladie. Les méthodes non traditionnelles visent à améliorer l'immunité, à réduire la douleur et à supprimer les infections. Voici les remèdes populaires les plus efficaces pour la prostatite:

  • Châtaignes Faites bouillir 200 g de coquilles avec des aiguilles, écrasez-les et versez 600 ml d'eau bouillante dessus. La perfusion doit rester pendant 8 à 10 heures, puis filtrer et boire au lieu de thé, en ajoutant un peu de miel. De plus, la décoction est utilisée pour les microclysters (250 à 300 ml deux fois par semaine).
  • Celandine Préparer une teinture d'herbes, de pruche et de chélidoine, en mélangeant selon les st. composants et verser 100 ml d'alcool. Le liquide est infusé pendant 10 jours dans un récipient en verre foncé. Lorsque l'outil est prêt, filtrez la teinture et prenez-la tous les matins à jeun, en dissolvant une goutte du produit dans un verre d'eau ou de lait. Chaque jour, ajoutez 1 goutte à la dose, atteignant 30 ° C, commencez à réduire la dose au même rythme (le 60ème jour, vous reviendrez à la dose de 1 goutte).
  • Recette avec des bourgeons de peuplier. Pour supprimer les symptômes et traiter la prostatite chronique, utilisez 1 c. À table de perfusion. les reins dans un verre d'eau tiède. Lorsque le liquide est infusé pendant deux heures, il devrait être bu par jour, divisé en 3-4 portions.

Intervention chirurgicale

Les symptômes de la prostatite et de son traitement chirurgical chez l'homme sont examinés par un médecin en présence de formes avancées de la maladie: en cas d'évolution de la maladie, en cas d'abcès interne de la glande, de formation de kystes ou de rétrécissements. Dans ces situations, seule une intervention radicale peut être appliquée, ce qui donne plus de chances d'éliminer le processus inflammatoire. Selon l’état du patient et les aspects de la maladie, le médecin prescrit l’un des trois types d’opérations suivants:

  1. Résection transurortale. Il y a un retrait fermé de la glande par le tube, dans lequel le chirurgien pénètre par l'urètre.
  2. Incision transurétrale. Une incision est faite au col de la vessie, réduisant ainsi la pression sur ce dernier. Utilisé avec une glande de la prostate légèrement élargie chez un homme. Comparé à la résection, ce type d'opération implique moins de complications possibles et la récupération est plus rapide.
  3. Prostatectomie radicale. Opération ouverte au cours de laquelle le médecin retire la prostate. La procédure est complexe, traumatique, souvent accompagnée d'une perte de sang importante chez les patients.

Les médicaments les plus efficaces pour l'inflammation de la prostate

Comprimés "Prostamol Uno":

  • Ingrédients: la substance principale est l'extrait de fruits du palmier Sabal.
  • Indication: adénome de la prostate 1 et 2 stades, en tant que composante du traitement complexe de la prostatite. L'outil régule le travail du système urogénital masculin, a un effet anti-inflammatoire et anti-androgène.
  • Application: le médicament est pris après les repas avec un verre d'eau. La posologie recommandée est de 320 mg par jour, en respectant le même temps d'administration.
  • Prix: 650-1200 r.
  • Structure: le composant opérationnel - extrait d'une prostate de taureaux.
  • Indication: le médicament active la circulation sanguine dans la prostate, renforce les parois des vaisseaux sanguins. Les injections aident le travail de la vessie masculine et ont un effet bénéfique sur l’immunité du patient. Prostatilen est utilisé pour le traitement de la prostatite chronique, de la rétention réflexe urinaire, de l'adénome de la prostate.
  • Application: administré par voie intramusculaire à 5-10 mg par jour. Le traitement dure de 6 à 10 jours.
  • Prix: 250-400 r.
  • Ingrédients: la substance principale est le chlorhydrate monohydraté de ciprofloxacine.
  • Indication: le médicament détruit les bactéries pathogènes, notamment les streptocoques, salmonelles, staphylocoques et autres. Les comprimés sont prescrits par un médecin pour la cystite, la prostatite, la pyélonéphrite et d'autres maladies du système urogénital masculin.
  • Application: dosage standard - 1000 mg par jour, en divisant la réception par 2 fois avec un intervalle de 12 heures. Les symptômes de la prostatite non aiguë et de son traitement chez l'homme impliquent l'administration du médicament à raison de 250 mg deux fois par jour. Le traitement dure jusqu'à 28 jours.
  • Prix: 17-50 p.

Méthodes de prévention de la maladie

Les mesures prophylactiques de la prostatite aiguë ou des rechutes de la forme chronique de la maladie reposent sur une attitude attentive à l'égard de la santé, un exercice régulier et l'abandon des mauvaises habitudes. La prévention de la prostatite chez les hommes comprend plusieurs règles importantes que chaque membre du sexe fort, y compris les hommes en bonne santé et jeunes, devrait suivre:

  • Il est préférable d'avoir un partenaire sexuel permanent, car des connexions inintelligibles entraînent souvent des infections vénériennes, responsables de la prostatite.
  • Maintenir une vie sexuelle régulière (l'éjaculation est la principale mesure préventive).
  • Fournir un traitement rapide de toutes les maladies urologiques.
  • Mangez bien.
  • Mener une vie active, faire du sport.
  • Essayez de ne pas trop refroidir.

Vidéo

En règle générale, les méthodes de traitement à domicile de la prostatite chez l'homme sont utilisées simultanément avec un traitement antibactérien. Il existe un grand nombre de remèdes non traditionnels différents pour l'inflammation de la prostate, qui aident à accélérer la récupération et à augmenter l'efficacité des médicaments. En suivant les conseils donnés dans la vidéo, il est possible d’éliminer soi-même les symptômes de la prostatite à la maison.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Prostatite

La prostatite est une maladie inflammatoire de la prostate, la maladie la plus courante du système génito-urinaire chez l'homme. La prostatite peut être aiguë ou chronique. Le plus souvent, affecte les patients âgés de 25 à 50 ans. Selon diverses données, 30 à 85% des hommes âgés de plus de 30 ans souffrent de prostatite. Les symptômes de la prostatite comprennent la douleur, la difficulté et la miction douloureuse, les troubles sexuels. Le diagnostic de prostatite est établi par un urologue ou un andrologue plus souvent selon un tableau clinique typique. En outre, une échographie de la prostate, des sécrétions de la prostate et de l'urine est effectuée.

Prostatite

Prostatite - inflammation de la glande séminale (prostate) - la prostate. Manifesté par des mictions fréquentes avec du sang, du pus dans l'urine, des douleurs dans le pénis, le scrotum, le rectum, des troubles sexuels (dysfonction érectile, éjaculation précoce, etc.), parfois une rétention urinaire. Peut-être la formation d'abcès de la prostate, l'inflammation des testicules et des appendices, qui menace l'infertilité. L'ascension de l'infection entraîne une inflammation du système urogénital supérieur (cystite, pyélonéphrite).

La prostatite se développe lorsqu'un agent infectieux pénètre dans le tissu de la prostate à partir des organes du système urogénital (urètre, vessie) ou d'un foyer inflammatoire éloigné (avec pneumonie, grippe, mal de gorge, furonculose). Un certain nombre de facteurs de risque augmentent le risque de développer une prostatite.

Facteurs prédisposants

Le risque de développer une prostatite augmente avec l'hypothermie, des antécédents d'infections spécifiques et des problèmes de congestion dans les tissus de la prostate. Les facteurs suivants augmentent le risque de développer une prostatite:

  • Hypothermie générale (unique ou permanente, liée aux conditions de travail).
  • Mode de vie sédentaire, spécialité, forçant une personne à rester assise longtemps (opérateur, conducteur, etc.).
  • Constipation permanente
  • Perturbation du rythme normal de l'activité sexuelle (activité sexuelle excessive, abstinence prolongée, éjaculation incomplète au cours du rapport sexuel «habituel» dépourvu de coloration émotionnelle).
  • La présence de maladies chroniques (cholécystite, bronchite) ou de foyers infectieux chroniques dans le corps (ostéomyélite chronique, carie non traitée, amygdalite, etc.).
  • Maladies urologiques reportées (urétrite, cystite, etc.) et maladies sexuellement transmissibles (chlamydiaz, trichomonase, gonorrhée).
  • Affections provoquant une dépression du système immunitaire (stress chronique, nutrition irrégulière et inadéquate, manque de sommeil régulier, surentraînement des athlètes, etc.).

On suppose que le risque de prostatite augmente avec une intoxication chronique (alcool, nicotine, morphine, etc.). Certaines études menées dans le domaine de l'urologie prouvent que le facteur prédisposant à la survenue d'une prostatite est une lésion chronique du périnée (vibrations, commotions cérébrales) chez les automobilistes, les motocyclistes et les cyclistes. Cependant, un nombre écrasant d'experts estiment que tous ces facteurs ne sont pas les causes réelles de la prostatite, mais contribuent uniquement à l'exacerbation du processus inflammatoire latent dans les tissus de la prostate.

Un rôle crucial dans l'apparition de la prostatite est joué par la stagnation dans les tissus de la prostate. La violation du flux sanguin capillaire entraîne une augmentation de la peroxydation lipidique, de l'œdème, de l'exsudation des tissus de la prostate et crée les conditions nécessaires au développement d'un processus infectieux.

Étiologie

Comme l'agent infectieux dans la prostatite aiguë peut agir Staphylococcus aureus (staphylocoque doré), les entérocoques (Enterococcus), Enterobacter (Enterobacter), Pseudomonas aeruginosa (Pseudomonas), Proteus (Proteus), Klebsiella (Klebsiella) et Escherichia coli (E. coli). La plupart des microorganismes appartiennent à la flore sous condition pathogène et ne causent la prostatite que s’il existe d’autres facteurs prédisposants.

L'inflammation dans la prostatite chronique est généralement causée par des associations polymicrobiennes.

Symptômes de prostatite

Symptômes de la prostatite aiguë

Il existe trois stades de prostatite aiguë caractérisés par la présence d’un tableau clinique spécifique et de modifications morphologiques:

  • Prostatite catarrhale aiguë. Les patients se plaignent de mictions fréquentes et souvent douloureuses, de douleurs au sacrum et au périnée.
  • Prostatite folliculaire aiguë. Les douleurs deviennent plus intenses, irradiant parfois vers l'anus, aggravées par les selles. La miction est difficile, l’urine coule à flot. Dans certains cas, une rétention d'urine est notée. Hyperthermie subfébrile ou modérée.
  • Prostatite parenchymateuse aiguë. Intoxication grave, hyperthermie jusqu'à 38-40 ° C, frissons. Troubles dysuriques, souvent - rétention urinaire aiguë. Douleurs vives et lancinantes dans le périnée. Difficulté à faire ses besoins.
Symptômes de la prostatite chronique

Dans de rares cas, la prostatite chronique devient le résultat d'un processus aigu. Cependant, en règle générale, une prostatite chronique primaire se développe avec l'effacement des symptômes. La température monte rarement à des valeurs subfébriles. Un patient atteint de prostatite chronique note un inconfort ou une douleur légère dans le périnée, un inconfort pendant la miction et la défécation. Le symptôme le plus caractéristique de la prostatite chronique est un mauvais écoulement de l'urètre lors d'un acte de défécation.

Il convient de rappeler que la prostatite chronique primaire se développe sur une période de temps significative. Elle est précédée d'une prostatose (stagnation du sang dans les capillaires), se transformant progressivement en prostatite abactérienne (stade initial de l'inflammation).

La prostatite chronique est souvent une complication du processus inflammatoire chronique provoqué par l'agent causal d'une infection spécifique (chlamydia, trichomonas, ureaplasma, gonocoque). Les symptômes d'un processus inflammatoire spécifique masquent souvent la manifestation d'une prostatite chronique. Peut-être une légère augmentation de la douleur pendant la miction, une légère douleur au périnée, un écoulement peu abondant de l'urètre lors de la défécation. Un changement mineur du tableau clinique et l’apparition d’une prostatite chronique passent souvent inaperçus au patient.

La prostatite chronique peut manifester une sensation de brûlure dans l'urètre et le périnée, une dysurie, des troubles sexuels et une fatigue générale accrue. La conséquence des violations de la puissance (ou de la peur de ces violations) devient souvent une dépression mentale, une anxiété et une irritabilité. Le tableau clinique de la prostatite chronique ne comprend pas toujours tous, sans exception, les groupes de symptômes énumérés, varie selon les patients et évolue avec le temps.

Il existe trois principaux syndromes caractéristiques de la prostatite chronique:

  • Douleur dans la prostatite chronique

Il n'y a pas de récepteur de la douleur dans le tissu de la prostate. La cause de la douleur dans la prostatite chronique devient presque inévitable, en raison de l'innervation abondante des organes pelviens, de l'implication dans le processus inflammatoire des voies nerveuses.

Les patients atteints de prostatite chronique se plaignent de douleurs d'intensité variable, allant d'un sommeil faible à intense à un sommeil perturbé. Il y a un changement dans la nature de la douleur (augmentée ou atténuée) lors de l'éjaculation, d'une activité sexuelle excessive ou de l'abstinence sexuelle. Douleur irradiant dans le scrotum, le sacrum, le périnée, parfois - dans la région lombaire. Il ne faut pas oublier que les douleurs au dos ne surviennent pas uniquement avec la prostatite. La cause de la douleur dans cette région peut être l'ostéochondrose et un certain nombre d'autres maladies.

  • Syndrome dysurique (trouble de la miction)

En raison de l'inflammation dans la prostatite chronique, le volume de la prostate comprimant l'uretère augmente. La lumière de l'uretère est réduite. Un patient souffrant de prostatite a fréquemment besoin d’uriner, ce qui donne l’impression de vider sa vessie de manière incomplète. En règle générale, les phénomènes dysuriques sont exprimés au début de la prostatite chronique. Ensuite, une hypertrophie compensatoire de la couche musculaire de la vessie et des uretères se développe. Les symptômes de dysurie au cours de cette période s'affaiblissent puis augmentent à nouveau avec décompensation des mécanismes d'adaptation.

  • Troubles sexuels dans la prostatite chronique

Dans les premiers stades de la prostatite chronique, une dyspotension peut se développer, se manifestant différemment selon les patients. Les patients peuvent se plaindre d'érections nocturnes fréquentes, d'un orgasme flou ou d'une détérioration de l'érection. L’éjaculation accélérée est associée à une diminution du seuil d’excitation du centre orgasmique. La douleur pendant l'éjaculation peut amener le patient à refuser la sexualité de la prostate. À l'avenir, les troubles sexuels deviennent plus prononcés. Au stade avancé de la prostatite chronique, l'impuissance se développe.

Le degré de trouble sexuel dans la prostatite chronique dépend de nombreux facteurs, notamment la constitution sexuelle et l'humeur psychologique du patient. Les violations de la puissance et de la dysurie peuvent être causées à la fois par des modifications de la prostate et par la suggestibilité du patient, qui, si une prostatite chronique est diagnostiquée, attend inévitablement l'apparition de troubles sexuels et de miction. La dyspotence et la dysurie psychogènes se développent souvent chez des patients anxieux et suggestibles.

L'impuissance, et parfois même la menace d'un éventuel dysfonctionnement sexuel, est difficilement tolérée par les patients atteints de prostatite. Il y a souvent un changement de caractère, de l'irritabilité, de l'obscénité, une préoccupation excessive pour sa propre santé et même «la maladie».

Complications de la prostatite

Complications de prostatite aiguë

En l'absence de traitement rapide de la prostatite aiguë, il existe un risque important de développer un abcès de la prostate. Avec la formation d'un foyer purulent dans la prostate, la température corporelle du patient s'élève à 39–40 ° C et peut acquérir un caractère agité. Des périodes de chaleur alternent avec des frissons marqués. Une douleur aiguë dans le périnée rend l'urination difficile et rend impossible la défécation. L'augmentation du gonflement de la prostate entraîne une rétention urinaire aiguë. Dans de rares cas, un abcès est spontanément ouvert dans l'urètre ou le rectum. En s'ouvrant dans l'urètre, une urine trouble et purulente apparaît avec une odeur désagréable et piquante, tandis que dans le rectum, les selles contiennent du pus et du mucus.

Complications de la prostatite chronique

La prostatite chronique se caractérise par une évolution en forme de vague avec des périodes de rémission prolongée au cours desquelles l'inflammation dans la prostate est latente ou se manifeste par une symptomatologie extrêmement rare. Les patients qui ne sont pas dérangés arrêtent souvent le traitement et ne sont traités que lorsque des complications se développent.

La propagation de l'infection par les voies urinaires dans les cas de prostatite chronique provoque l'apparition de pyélonéphrite et de cystite. La complication la plus courante de la prostatite chronique est l’inflammation des testicules et de l’épididyme (épididimorchite) et l’inflammation des vésicules séminales (vésiculite). Le résultat de ces maladies est souvent l'infertilité.

Diagnostic de la prostatite

Le tableau clinique caractéristique simplifie le processus de diagnostic des prostatites aiguës et chroniques. Si vous pensez qu'une prostatite est nécessaire, un examen rectal de la prostate est effectué, au cours duquel l'urologue effectue un test de sécrétion de la prostate. La sensibilité de la microflore est déterminée (culture de sécrétions de prostate et de bakposev d'urine).

Pour identifier les modifications structurelles (tumeurs, kystes, adénomes, etc.) et différencier la prostatite des autres maladies de la prostate, une échographie de la prostate est réalisée. Exclure ou confirmer le développement de l'infertilité permet le spermogramme.

Traitement de la prostatite

Thérapie de prostatite aiguë

Les patients atteints de prostatite aiguë non compliquée sont traités en ambulatoire par un urologue ou un andrologue. Dans les cas d'intoxication grave, soupçonnée d'être purulente, l'hospitalisation est indiquée. Les patients atteints de prostatite aiguë reçoivent un traitement antibiotique. Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la sensibilité de l'agent infectieux. Les antibiotiques largement utilisés sont capables de pénétrer dans les tissus de la prostate (ciprofloxacine, etc.). Avec le développement de l'abcès de la prostate, une ouverture endoscopique transrectale ou transurétrale de l'abcès est réalisée.

La prostatite aiguë est une maladie qui a une tendance prononcée à la chronicité. Même avec un traitement adéquat en temps opportun avec le résultat d'un processus aigu, plus de la moitié des patients deviennent une prostatite chronique.

Traitement de la prostatite chronique

La guérison n’est pas toujours possible. Cependant, avec un traitement adéquat et cohérent et le respect des recommandations du médecin, il est possible d’éliminer les symptômes désagréables de la prostatite et d’obtenir une rémission durable.

Le traitement de la prostatite chronique doit être complet. On prescrit au patient de longs traitements antibactériens (pendant 4 à 8 semaines). Massage de la prostate, kinésithérapie, correction immunitaire. Le patient reçoit des conseils sur les changements de mode de vie.

  • Traitement antibactérien pour la prostatite chronique

La sélection du type et de la posologie des médicaments antibactériens, ainsi que la détermination de la durée du traitement sont effectuées individuellement. Le médicament est choisi en fonction de la sensibilité de la microflore en fonction des résultats de la culture d'urine et de la sécrétion de la prostate.

  • Massage prostatique pour prostatite chronique

Le massage de la prostate a un effet complexe sur l’organe touché. Pendant le massage, la sécrétion inflammatoire accumulée dans la prostate est comprimée dans les canaux, puis dans l'urètre et est extraite du corps. La procédure améliore la circulation sanguine dans la prostate, ce qui minimise la stagnation et permet une meilleure pénétration des médicaments antibactériens dans les tissus de l'organe affecté.

  • Physiothérapie pour la prostatite chronique

Pour améliorer la circulation sanguine, on utilise le rayonnement laser, les ondes ultrasonores et les oscillations électromagnétiques. S'il est impossible d'effectuer des procédures physiothérapeutiques, on prescrit au patient des microclysters chauds.

  • Correction immunitaire dans la prostatite chronique

La réduction de l'immunité globale est souvent l'un des facteurs prédisposants qui augmentent le risque de développer une prostatite chronique. À l'avenir, les troubles immunitaires sont aggravés par des traitements antibiotiques répétés à long terme. En cas de prostatite chronique à long terme, une consultation d'un immunologue est proposée pour le choix de la tactique du traitement immunocorrecteur.

  • Changements de mode de vie et d'habitudes dans la prostatite chronique

Effectuer certains changements dans le mode de vie d'un patient souffrant de prostatite chronique est à la fois une mesure curative et une mesure préventive. Il est recommandé au patient de normaliser son sommeil et son état de veille, d'adapter son régime alimentaire, de mener une activité physique modérée.

Prévention de la prostatite

La prévention de la prostatite consiste à éliminer les facteurs de risque. Il faut éviter l'hypothermie, alterner travail sédentaire et périodes d'activité physique, manger régulièrement et à fond. Pour la constipation, des laxatifs doivent être utilisés. Une des mesures prophylactiques contre la prostatite est la normalisation de la vie sexuelle, car une activité sexuelle excessive et une abstinence sexuelle sont des facteurs de risque dans le développement de la prostatite. Si des symptômes de maladie urologique ou vénérienne apparaissent, vous devriez consulter un médecin rapidement.

Causes et symptômes de la prostatite chez l'homme

Prostatite - une maladie des organes génitaux masculins, qui occupe la première place dans la prévalence en pratique urologique. Selon les statistiques médicales, ils représentent 6 à 9% de la population masculine mondiale et plus du tiers des cas sont dépistés chez des jeunes hommes de moins de 40 ans.

Causes de la prostatite

Les principales causes de la maladie sont les infections aiguës et chroniques, ainsi que la congestion de la prostate. Très souvent, une combinaison des deux facteurs est révélée.

Lorsqu'une infection pénètre dans la prostate, une prostatite bactérienne survient, pouvant survenir aussi bien sous forme aiguë que chronique. C'est avec ce genre de munitions que les résultats d'analyses de la sécrétion de la prostate seront détectés comme agents pathogènes. Les bactéries peuvent pénétrer dans la prostate des manières suivantes:

  • à travers l'urètre (la prostatite se développe en tant que complication de l'uréthrite);
  • provenant d'autres organes avec circulation sanguine (le plus souvent de foyers d'infection chronique avec sinusite, carie dentaire, etc.);
  • avec un flux lymphatique provenant d'organes inflammatoires à proximité (hémorroïdes, maladies inflammatoires du rectum et des fibres pararectales, etc.).

La prostatite non infectieuse (abactérienne) est diagnostiquée huit fois plus souvent que la bactérie, et la cause la plus courante de cette forme de la maladie est la stagnation de la sécrétion de la prostate, une altération de la circulation sanguine dans celle-ci et ses organes environnants.

Facteurs contribuant à la stagnation des sécrétions dans la prostate:

  • abstinence sexuelle prolongée;
  • interruption des rapports sexuels;
  • éjaculation défectueuse;
  • l'excitation sexuelle, qui n'est pas suivie de rapports sexuels;
  • vie sexuelle irrégulière;
  • l'hypothermie;
  • l'hypodynamie;
  • porter des vêtements trop serrés (jeans serrés, etc.);
  • l'alcoolisme.

La présence d'une hyperplasie bénigne de la prostate (adénome de la prostate) est également considérée comme un facteur prédisposant au développement de la prostatite chronique abactérienne.

Le nombre de jeunes hommes chez qui on a diagnostiqué une prostatite chronique augmente chaque année. Les médecins attribuent ce fait à la liberté accrue des rapports sexuels. Les hommes sans discrimination ont un risque très élevé de contracter des infections sexuellement transmissibles, qui à leur tour causent souvent une prostatite bactérienne aiguë. En l'absence de traitement adéquat, la forme aiguë de la maladie devient chronique.

Symptômes de prostatite

Assez souvent, au stade initial de la prostatite, il est presque asymptomatique. Mais si une personne a déjà présenté l’un des symptômes suivants, l’urologue doit le contacter immédiatement, sans provoquer la maladie.

Les principaux signes de prostatite

Les principaux symptômes de la prostatite: dysuric, douleur et sexuel.

Dans les maladies inflammatoires de la prostate, la douleur irradie généralement vers le périnée, le sacrum, le scrotum. Souvent, les patients se plaignent de douleurs dans la région lombaire. L'intensité du syndrome douloureux peut varier: des douleurs légères aux brûlures exprimées brutalement, pouvant même perturber le sommeil. L'intensité de la douleur peut s'atténuer ou augmenter avec l'activité sexuelle intense, l'éjaculation ou l'excitation sexuelle invendue.

Les troubles de la miction (dysurie) s'expriment par le besoin fréquent d'uriner, ainsi que par le sentiment que la vessie n'est pas suffisamment vidangée. Les troubles dysuriques peuvent être changés. Les mictions fréquentes et difficiles inquiètent les hommes à un stade précoce de la maladie, puis ces phénomènes s’affaiblissent pendant quelque temps en raison des capacités d’adaptation du corps. Mais, avec la progression de la prostatite, les troubles urinaires apparaissent à nouveau et deviennent de plus en plus prononcés.

Les troubles de la sphère sexuelle ont également tendance à augmenter. Dans les premiers stades de la maladie, les patients subissent une diminution de leur puissance, les manifestations de cette dyspotension peuvent être très diverses: aggravation de l'érection ou, au contraire, apparition fréquente d'une érection nocturne, éjaculation précoce, sensation d'orgasme sourde et parfois même douleur lors de l'éjaculation. À mesure que la maladie progresse, une inhibition croissante de la fonction sexuelle se produit, aboutissant à une impuissance totale.

Un patient ne montre pas toujours tous les symptômes de la maladie en même temps. La prostatite est une maladie très évolutive, avec l'évolution de la maladie, les symptômes peuvent se remplacer, leur intensité est variable.

Les symptômes de la prostatite aiguë et chronique sont similaires, mais dans la forme aiguë de la maladie, les manifestations sont beaucoup plus prononcées, une douleur dans le périnée pendant la défécation et le syndrome d'intoxication peuvent se rejoindre. Le processus inflammatoire chronique dans la prostate se produit avec des périodes d'exacerbation et de rémission.

La prostatite aiguë est guérie à l'aide d'un traitement antibactérien. Par conséquent, lorsque des signes de maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter immédiatement un urologue. La forme chronique de la maladie nécessite un traitement plus long, il n'est pas toujours possible de sauver finalement un homme de lui.

N'oubliez pas que la prostate est «le deuxième cœur de l'homme». Par conséquent, au premier soupçon de problème dans cette région, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Quel médecin contacter

Si vous avez des problèmes avec la prostate, vous devez contacter votre urologue. Compte tenu des multiples causes de la maladie, il peut être nécessaire d’examiner le médecin ORL, le thérapeute, le dentiste, le proctologue, le spécialiste des maladies infectieuses, le sexologue et le narcologue.

Prostatite chez l'homme - symptômes, causes et méthodes de traitement

Causes de la prostatite chez l'homme

Le principal facteur de développement d’une inflammation de la prostate est l’infection des tissus des glandes. L'agent pathogène pénètre dans l'urètre et provoque un gonflement et une inflammation de l'organe. Cependant, un nombre considérable d'appels à l'urologue sont liés à des causes non infectieuses. La stagnation prolongée du sang dans le pelvis ou des blessures spécifiques affectent également négativement l'état de la prostate. Ainsi, les facteurs de survenue et de développement de la prostatite chez les hommes peuvent être:

  • maladies infectieuses aiguës et chroniques des reins et des voies urinaires;
  • infections sexuellement transmissibles;
  • réduction des défenses corporelles, ainsi que de l'hypothermie en hiver;
  • hypodynamie, à la suite de laquelle le flux sanguin dans le bassin est interrompu et la congestion se développe;
  • traumatisme spécifique au périnée des cyclistes et des motocyclistes;
  • le sexe irrégulier contribue également à la stagnation du sang dans les organes génitaux;
  • vie sexuelle excessive, entraînant un dysfonctionnement des organes pelviens;
  • les mauvaises habitudes (tabagisme et alcoolisme) nuisent au corps dans son ensemble et provoquent souvent un gonflement de la glande;
  • troubles de l'alimentation menant au béribéri, immunité réduite, ainsi que constipation systématique;
  • stress fréquent - une cause fréquente de prostatite;
  • des perturbations hormonales et une tendance aux réactions allergiques peuvent également conduire à une inflammation de la glande.

Les hommes à risque doivent être examinés chaque année par un spécialiste approprié, car la maladie se développe souvent de manière presque asymptomatique. Une telle mesure préventive évitera le passage de la prostatite à la forme chronique et au traitement coûteux et prolongé.

Symptômes caractéristiques de la maladie (vidéo)

Fumeurs, souffrant de malnutrition et menant simplement un style de vie sédentaire, les hommes doivent être attentifs aux violations des règles urogénitales. Une stase sanguine dans le bassin entraîne inévitablement des problèmes de prostate et facilite la pénétration d'agents infectieux dans le corps. L'un des symptômes suivants - un motif pour un appel immédiat à l'urologue:

  • mictions fréquentes et douleur dans le processus de celui-ci;
  • tout malaise à l'aine et aux organes génitaux;
  • écoulement involontaire d'une petite quantité d'urine en s'accroupissant;
  • la vidange de la vessie se fait souvent et par petites portions.

Si vous ignorez les premiers signes, la maladie se transformera en une forme aiguë nécessitant souvent une hospitalisation et un traitement à long terme (jusqu'à l'intervention chirurgicale).

Dans ce cas, on observe:

  • douleur constante au bas-ventre, à l'aine et au périnée;
  • douleur aiguë pendant la miction et la défécation;
  • état fébrile avec augmentation de la température jusqu'à 39⁰С;
  • faiblesse générale et détérioration de la santé.

En règle générale, la fonction sexuelle est également altérée:

  • Les troubles érectiles sont notés,
  • problèmes d'éjaculation et de libido en général.

De plus, la prostatite chez l'homme s'accompagne d'irritabilité et d'instabilité du fond émotionnel.

Comment traiter la prostatite à la maison: médicaments et procédures

Le traitement de l'inflammation de la prostate est un processus long qui ne garantit pas un rétablissement complet. Seul le respect de toutes les prescriptions de l'urologue aidera à obtenir une rémission stable et à ramener la joie de vivre. La médecine officielle moderne dispose d'un vaste arsenal de moyens pour se débarrasser d'une maladie masculine spécifique.

Traitement médicamenteux

Drogues - la base du traitement de la prostatite. Après examen et obtention des résultats des tests de laboratoire, le médecin prescrit les groupes de médicaments suivants:

  • antibiotiques (macrolides et tétracyclines), nécessaires dans le cas du caractère infectieux de la maladie et efficaces contre un large éventail d’agents pathogènes;
  • Analgésiques au diclofénac ou à l'ibuprofène pour soulager la douleur;
  • alpha-bloquants, relaxant les muscles lisses des voies urinaires et assurant l'écoulement de l'urine;
  • améliore les outils de circulation sanguine tels qu'Eskuzana, qui rétablit la circulation sanguine et la fonction des organes pelviens;
  • des relaxants musculaires, relaxant les muscles du périnée et réduisant ainsi la douleur;
  • phytopreparations de vitamines et de produits pharmaceutiques (les premiers sont nécessaires pour renforcer le système immunitaire et les seconds pour renforcer l'efficacité d'autres médicaments).

Tous les rendez-vous sont pris et ajustés exclusivement par le médecin, car l'auto-traitement conduit inévitablement à une prostatite chronique avec de fréquentes rechutes. Étant donné que le succès du traitement dépend des caractéristiques individuelles du patient, il est nécessaire de surveiller en permanence l'urologue afin de contrôler l'efficacité du traitement médicamenteux.

Massages

L'un des moyens les plus efficaces pour la prostatite chronique. Masser la prostate vous permet de:

  • améliorer la circulation sanguine
  • enlever l'œdème tissulaire
  • faciliter la sortie du secret.

Malgré la spécificité de cette procédure, elle est largement utilisée dans le traitement de l'inflammation de la prostate et donne toujours d'excellents résultats. Le massage peut être un spécialiste et à la maison.

Les quelques contre-indications incluent la forme aiguë de la maladie, ainsi que les fissures et les hémorroïdes dans l'anus.

Régime alimentaire

Ajuster le régime alimentaire devrait être au tout début du processus pathologique. Les restrictions spécifiques sont définies individuellement, mais il existe un certain nombre d'exigences générales:

  • abandon complet de l'alcool et du tabac;
  • réduction de la consommation quotidienne de sel;
  • exclusion des produits gras, fumés et marinés du menu du jour;
  • manger des fruits et des légumes frais;
  • refus de nourriture, contribuant aux processus de fermentation dans l'intestin (chou, légumineuses et cuisson).

La méthode de traitement thermique a également son importance: les légumes, le poisson et la viande doivent de préférence être bouillis, cuits ou cuits à la vapeur. En outre, vous ne devriez pas vous mêler de boissons riches en caféine - thé et café forts.

Physiothérapie

Ce domaine ne s'applique pas au traitement à domicile, mais des visites régulières au service de physiothérapie donnent d'excellents résultats. L'exposition des zones touchées aux ultrasons, aux champs magnétiques et au rayonnement laser stimule la circulation sanguine et réduit l'inflammation. Avec la prostatite, l'électrophorèse et divers bains thérapeutiques sont également présentés. Récemment, les lavements ont été largement utilisés (en particulier avec de l'eau minérale).

Psychothérapie

Il peut être réalisé à la fois sous la forme de conversations avec un spécialiste et d’autoformation. L'efficacité de ce type de traitement s'explique par le fait que des situations souvent stressantes et des problèmes psychologiques du patient deviennent la cause de la prostatite. L'élimination de ces facteurs et la stabilisation de l'état émotionnel, associées à d'autres thérapies, aident à éliminer rapidement la maladie et à améliorer la qualité de la vie.

Remèdes populaires

Les représentants de la médecine officielle recommandent vivement l’utilisation de recettes de médecine traditionnelle dans le traitement complexe de la prostatite. Sur la base de matières premières végétales, des préparations efficaces sont élaborées pour éliminer les causes et les symptômes de la maladie. Vous pouvez fabriquer le médicament vous-même ou acheter le produit fini à la pharmacie. Les éléments suivants sont reconnus comme les plus efficaces:

  • Graines de citrouille au miel. Une livre de terre dans un hachoir à viande ou dans un mélangeur doit être mélangée à 200 grammes de miel naturel et former de petites boules (de noix) à partir de la masse résultante. Lors de l’exacerbation de la prostatite chronique, il suffit de manger 1 à 2 balles avant les repas pour soulager la douleur et prévenir les rechutes ultérieures.
  • Suppositoire rectal à la propolis. Pour leur fabrication, il faudra un extrait obtenu par évaporation de 40 grammes de propolis dans 200 ml d’alcool. Des bougies sont formées à partir d'un dixième de gramme d'extrait mélangé avec du beurre de cacao (2 g), qui doivent être conservées au réfrigérateur et utilisées pour soulager l'inflammation et la douleur.
  • Les jus de légumes (asperges, concombres, betteraves et carottes) offrent également un excellent effet thérapeutique. Chaque jour, vous devez boire au moins 600 ml de jus de fruits frais.

Si l'exacerbation de la prostatite ne s'accompagne pas d'une augmentation de la température, vous pouvez prendre des bains relaxants chauds contenant de la décoction de conifères ou des huiles essentielles.

Prévention

Réduire le risque de prostatite aidera à:

  • activité physique régulière
  • bonne alimentation équilibrée
  • rejet de mauvaises habitudes.

Il faut également éviter l'hypothermie et renforcer l'immunité en faisant du sport et en prenant des préparations de vitamines. Une mesure préventive importante est la vie sexuelle régulière (sans excès) avec un partenaire et le respect des mesures de précaution en cas de contacts occasionnels. En outre, il est nécessaire de passer un examen annuel par un urologue, car la maladie est souvent asymptomatique et seul un spécialiste peut l’identifier. En sachant ce qui est dangereux avec la prostatite chez l’homme, ses symptômes, les sujets à traiter et les médicaments utilisés à la maison, vous pouvez prévenir l’évolution de la maladie et préserver la santé des hommes pendant de nombreuses années.

Les principales causes de prostatite chez l'homme

La prostatite est une maladie du spectre urologique caractérisée par l'apparition et le développement d'une inflammation localisée dans les tissus de la prostate chez l'homme. La maladie occupe la première place en termes de fréquence de traitement parmi les maladies urologiques. Souvent, la prostatite chez l'homme commence à être perturbée en même temps que l'apparition d'autres maladies de l'appareil reproducteur. Pourquoi la maladie chez l'homme se développe-t-elle si rapidement? Quelles sont les principales causes de prostatite chez l'homme?

Informations générales

Selon les statistiques de l'OMS, 60 à 75% des hommes en âge de procréer sont confrontés au problème de la prostatite. En Russie, la maladie est diagnostiquée chez un tiers des hommes qui ont postulé, dont trente pour cent n’ont pas atteint l’âge de 40 ans. Chaque dixième homme au monde de sa vie est confronté à une prostatite.

Caractéristiques de la maladie

La clinique pour la prostatite chez l’homme est diverse, en fonction des caractéristiques individuelles de l’organisme, de la santé en général, du style de vie. Chez les hommes âgés de 35 à 40 ans, la prostatite est asymptomatique. Les premiers signes se font sentir après presque un an.
En médecine, il est habituel de distinguer 2 formes de la maladie:

  • infectieux;
  • stagnant (non infectieux).

Dans le premier cas, l'infection est localisée dans les organes pelviens, dans le second, la circulation sanguine est entravée dans la prostate, la glande est perturbée.

Facteurs influant sur le développement du processus inflammatoire

L'inflammation est caractérisée par un cours aigu et chronique. La forme aiguë de la maladie est accompagnée d'une forte fièvre, d'une sensation de douleur dans la région lombaire et dans le sacrum et d'une sensation d'inconfort dans la région des organes reproducteurs. La prostatite aiguë commence soudainement. Son apparence est provoquée par des infections urinaires:

Pseudomonas et E. coli - les principaux agents pathogènes qui provoquent l'apparition de la maladie.

Inflammation de la prostate chez les hommes jeunes: causes de développement et conséquences

La maladie se fait d’abord sentir dans les 30 à 40 ans. La cause de la prostatite peut être Trichomonas, Chlamydia, Ureaplasma - les agents responsables de la prostatite, qui en provoquent l’apparition.
Faire appel à un spécialiste est une étape difficile. Les jeunes gens sont gênés par leurs problèmes, ils retardent la visite chez le médecin et aggravent ainsi la situation. L'infection se propage rapidement, ce qui accélère l'apparition d'une inflammation de la prostate.
Conséquences du traitement tardif de la prostate chez les hommes jeunes:

  1. la fonction urinaire est altérée:
  2. il y a des problèmes de puissance;
  3. la fonction de procréation est inhibée;
  4. les récidives de prostatite sont de plus en plus fréquentes;
  5. Des calcinats, des cicatrices apparaissent.

L'apparition des premiers symptômes d'inflammation de la prostate doit être un signal pour consulter un médecin.
Une personne doit faire attention à sa santé si les symptômes suivants se manifestent:

  • le désir d'uriner apparaît plus souvent;
  • l'inconfort et la douleur sont ressentis pendant la miction;
  • après être allé aux toilettes, le désir d'uriner ne passe pas;
  • l'érection s'affaiblit ou disparaît;
  • attraction réduite pour un partenaire.

Ignorer ces signes a pour conséquence que la prostatite chez les hommes devient chronique. Production réduite de sécrétion prostatique, qui fait partie du sperme.

Causes de la prostatite chez l'homme

On pense que la prostatite est due à des infections.

  1. Chemin infectieux Les principales causes de la prostatite résident dans la reproduction de microorganismes introduits dans le sang, qui se propagent dans le corps. C'est l'infection primaire. Secondaire se produit lorsque le processus d'inflammation n'a pas été vu à temps et s'est généralisé. Des processus pathologiques se produisent dans le canal urinaire et provoquent l'apparition d'une prostatite, qui est la cause de maladies intestinales des organes de l'appareil reproducteur. L'infection se produit de deux manières. L’ascension se produit lorsqu’une infection entre dans la prostate par l’ouverture du canal urinaire et le chemin descendant lorsque l’urine infectée est la source de l’infection.
  2. Système immunitaire faible, sommeil irrégulier, nutrition insuffisante, dépendance à l'alcool et au tabac, stress chronique sont des sources d'immunité réduite. Il n'est pas capable de résister aux agents pathogènes.
  3. Déficience circulatoire: le blocage de la circulation sanguine en tant que cause de la maladie est le résultat d’une inactivité physique, d’une insuffisance cardiaque, de maladies du système nerveux. Le sang dans les organes pelviens commence à mal circuler. Le résultat - manque d'oxygène et inflammation de la prostate.
  4. Absence de vie intime régulière et rapports sexuels non protégés en tant que cause de prostatite Une inflammation peut survenir à la suite d'une absence ou d'un excès de vie intime. Les jeunes hommes, qui mènent une vie trop active, souffrent de l'extinction rapide de la puissance, des troubles hormonaux et de la sécrétion des glandes. Une relation sexuelle interrompue est un facteur qui affecte négativement la santé des hommes.
  5. Blessures de la prostate résultant d'une maladie liée aux vibrations Les conducteurs souffrent souvent d'une altération de la fonction de la prostate en raison de vibrations constantes. Ceci est une cause fréquente de prostatite chez les hommes.
  6. L’abus d’alcool et de cigarettes est la cause de la prostatite Preuve scientifiquement: une consommation systématique entraîne un gonflement du tissu prostatique. Si la barrière immunitaire est faible, il existe des conditions favorables à la pénétration de micro-organismes.
  7. Caractéristiques de la nutrition: Les produits traités avec des produits chimiques peuvent provoquer l'apparition de tumeurs malignes. Le cancer de la prostate est l’un des premiers cas de mortalité chez les hommes après 50 ans.
  8. Le phimosis est la cause du processus inflammatoire, une maladie caractérisée par une ouverture incomplète de la tête du pénis. Le phimosis est souvent trouvé chez les nouveau-nés. Dans ce cas, le phimosis est une anomalie congénitale. S'il est traité rapidement, il disparaît après quelques mois. Pour un homme adulte, le phimosis est un problème grave, non seulement physique, mais aussi psychologique. Si la tête du pénis est complètement fermée, du liquide s'y accumule, ce qui constitue un terrain fertile pour les bactéries. Les microbes pathogènes causent la prostatite. Le traitement du phimosis à l'âge adulte implique une intervention chirurgicale.
  9. La présence de calculs dans la prostate est une condition préalable à la survenue d'une inflammation.
  10. Maladies professionnelles.
  11. La structure pathologique de la prostate peut être à l'origine d'une inflammation, car la sécrétion de la prostate stagne dans le canal urinaire.
  12. Troubles hormonaux. Les faibles niveaux d'hormones affectent le désir sexuel. L'absence de relations sexuelles pendant une longue période peut entraîner la formation de stagnation veineuse.

Types et symptômes de la maladie

La prostatite chronique à un stade avancé peut évoluer en septicémie.
Les symptômes suivants sont caractéristiques de la prostatite aiguë:

  • fièvre
  • rétention d'urine;
  • des pertes blanchâtres commencent à apparaître avec l'urine.

La prostatite chronique est une forme récurrente de la maladie. Le foyer inflammatoire est le lieu où se multiplient les germes qui s’installent dans le tractus urogénital et infectent les tissus. La conséquence d'un traitement tardif chez le médecin est une cystite chronique.
Neuf cas sur dix de prostatite chronique sont la raison de la visite chez le médecin. Les raisons pour les hommes sont les mêmes: agents causatifs de nature infectieuse.

Prostatite asymptomatique chronique: causes chez les hommes d'âge mûr

La prostatite chronique décrite n'appartient à aucun des groupes énumérés. La cause de l'apparition est les caractéristiques physiologiques qui se produisent chez les hommes plus âgés. Le patient ne se plaint pas de symptômes. À propos de la présence de la maladie, une personne n’apprend que par analyse ou par chirurgie. Plus rarement, il est diagnostiqué chez des patients dont l'âge a dépassé la barre des quarante ans.
Causes de la prostatite chronique:

La prostatite chronique, causée par une infection, est très difficile à traiter avec des médicaments.
La prostatite congestive survient chez les jeunes en raison d'une activité sexuelle irrégulière, au moment où la glande est la plus active. Aucune raison fiable pour sa survenue n'a été identifiée.
Les signes qui distinguent la prostatite stagnante:

  • affaiblissement du désir sexuel;
  • manque de sensations orgiastiques lumineuses;
  • érection faible;
  • le désir d'uriner le matin est particulièrement prononcé;
  • difficulté à uriner presque invisible.

Les causes de la prostatite ne sont toujours pas bien comprises. On sait que le processus inflammatoire affecte souvent les hommes atteints de maladies somatiques:

  • maladie intestinale, altération des selles;
  • bronchite chronique, ARVI;
  • la présence de lésions dans d'autres organes (carie, amygdalite);
  • MST transférées;
  • pathologies immunitaires.

Les microorganismes pathogènes envahissent les tissus et forment une congestion. Quelles sont les causes des maladies infectieuses de la prostate?
Les facteurs qui contribuent à la propagation de l'infection sont:

  • plénitude;
  • boire systématiquement;
  • tabagisme;
  • vêtements inconfortables et serrés;
  • long séjour dans le froid;
  • fréquents trajets en voiture.

Traitement de la prostatite: caractéristiques de la thérapie

Le traitement de la prostatite est prescrit par un médecin en fonction de la forme et des caractéristiques de l'évolution de la maladie. Prendre en compte les causes de la prostatite chez l'homme. Dans la prostatite aiguë, des antibiotiques sont prescrits au patient, lesquels sont capables de pénétrer dans les tissus de l'organe malade. La prostatite chronique est traitée de manière globale et comprend un traitement médicamenteux, des immunomodulateurs, un massage de la prostate et de la physiothérapie. La prostatite chronique non bactérienne est traitée avec une série de médicaments non stéroïdiens. En plus des médicaments prescrits avec des propriétés sédatives.