Principal
Prévention

Prostatite - signes chez l'homme, traitement et symptômes

La prostatite est l'une des maladies urologiques les plus courantes chez l'homme après 30 ans. Chaque membre du sexe fort sait ce qu'est la prostatite et tout le monde espère qu'une maladie désagréable le passera.

La prostatite est une inflammation de la prostate, qui est traitée non seulement à l'aide de médicaments, mais également à l'aide de certains remèdes populaires testés par le temps. À son tour, la prostate ou la prostate est un organe glandulo-musculaire chez l'homme, situé dans la région de la vessie et contrôlant la miction, mais sécrétant également un secret spécial qui donne au sperme une consistance fluide.

Selon l'origine, la maladie peut être bactérienne ou non bactérienne et, en fonction de la nature de l'évolution, aiguë ou chronique. La prostatite aiguë est le plus souvent causée par une bactérie à Gram négatif, facilement identifiable et traitée aux antibiotiques.

Les principaux symptômes de la prostatite sont les suivants: douleur, miction difficile et douloureuse, troubles sexuels. La symptomatologie est très désagréable, vous devez donc traiter la prostatite lorsque vous détectez les premiers signes.

Raisons

La cause principale de la prostatite est la pénétration d’une infection dans la glande, qui est due en grande partie à l’emplacement de la prostate dans le pelvis.

Les principaux modes d’infection dans la prostate:

  • vers le bas - l'infection entre dans la prostate avec l'urine.
  • ascendant - l'infection entre dans la prostate par l'urètre.
  • hématogène - l'infection pénètre dans la prostate avec du sang.
  • lymphogène - l'infection entre dans la prostate avec un flux lymphatique.

Les principales causes et facteurs de risque du développement de la prostatite chez les hommes:

  • mode de vie sédentaire, manque d'exercice (stase sanguine dans la prostate).
  • violations du rythme normal de l'activité sexuelle - rapports sexuels irréguliers, abstinence prolongée.
  • l'hypothermie dans l'enfance, l'adolescence ou l'âge adulte (en particulier la partie correspondante du corps).
  • maladies sexuellement transmissibles (chlamydia, trichomonase, gardnerellose ou blennorragie).
  • une autre raison pourrait être un traumatisme des tissus et des organes du petit bassin.
  • immunité réduite chez les garçons, les garçons et les hommes.
  • alimentation déséquilibrée (les aliments frits, gras et sucrés constituent 70% de l'alimentation). Consommation excessive d'alcool.

Toutes ces conditions peuvent à la fois contribuer à la pénétration de microbes dans la prostate et conduire à des processus stagnants, à une détérioration de l'apport sanguin aux organes pelviens, ce qui entraîne à son tour une augmentation du nombre de micro-organismes et une progression de l'inflammation. À cet égard, il est nécessaire de soigner la prostatite à temps, les complications ne vous dérangeront pas.

Signes de prostatite chez les hommes

Des mictions fréquentes avec une faible pression urinaire et des coupures au cours du processus, une élévation de la température corporelle, une sensation de brûlure dans la région périnéale, une défécation douloureuse sont les premiers signes d'une prostatite aiguë chez l'homme. Vous devez également faire attention aux symptômes cliniques suivants:

  • miction intermittente et difficile;
  • violation du mécanisme d'érection;
  • l'apparition d'une sensation de brûlure dans l'urètre et dans le périnée;
  • augmentation du besoin impérieux de déféquer;
  • écoulement prolongé de l'urètre;
  • fibres flottantes dans la composition de l'urine;
  • érections prolongées, éjaculation accélérée;
  • manifestation de l'orgasme sous forme effacée;
  • augmenter la fatigue générale du corps;
  • anxiété, dépression mentale;
  • réduction significative de la puissance.

Il est à noter que dans la forme chronique de la prostatite, les symptômes peuvent ne pas apparaître du tout et des signes supplémentaires sont ajoutés.

Symptômes de prostatite

Dans la plupart des cas, la prostatite aiguë commence par des symptômes d'augmentation de la température corporelle jusqu'à 39–40 ° C, de fièvre et de frissons. La miction est difficile et douloureuse. Un œdème se développe dans la prostate, ce qui peut provoquer une rétention urinaire aiguë. En outre, la douleur dans le périnée, qui est donnée à la région inguinale, est également très vive.

Quant à la prostatite chronique, elle devient rarement le résultat d’un processus aigu. Cependant, en règle générale, la prostatite chronique primaire se développe avec un symptôme usé. La forme chronique se distingue de la forme aiguë par le fait qu’elle se déroule sans signes prononcés, c’est-à-dire latéralement, sans symptôme perceptible.

Durant la période d'exacerbation de la prostatite, les symptômes de sensation de pression dans la région périnéale et l'anus, une douleur sourde s'étendant au sacrum, au périnée, au rectum et à la région inguinale perturbent les patients.

Les signes de prostatite chronique chez les hommes:

  • détérioration importante de l'érection;
  • diminution de la libido;
  • affaiblissement du flux pendant la miction;
  • douleurs dans le périnée, le sacrum, le rectum;
  • inconfort et sensation de brûlure dans l'urètre;

Parfois, les patients négligent les symptômes de la prostatite, en se basant sur la présence d'un adénome de la prostate. Cela ne devrait jamais être autorisé, car le traitement de l'adénome est fondamentalement différent de la façon de traiter la prostatite.

Les conséquences

Que se passera-t-il si une prostatite non traitée avec des antibiotiques et d'autres moyens? Vous attendez de telles complications:

  • puissance réduite;
  • infertilité;
  • douleur épuisante dans le périnée;
  • dépression, etc.

Pour prévenir les conséquences de la prostatite, il est nécessaire de porter une attention particulière à votre santé, de l'examiner à temps et de le traiter avec un urologue.

Traitement de la prostatite

Dans les cas d'intoxication grave, soupçonnée d'être purulente, l'hospitalisation est indiquée. Les patients atteints de prostatite aiguë non compliquée sont traités en ambulatoire par un urologue ou un andrologue.

Pour soigner la prostatite, vous devez adhérer à toute une série d’événements spéciaux qui se succèdent. Comment traiter la prostatite, les médicaments qui sont prescrits en premier lieu - les antibiotiques, en particulier s’il est question de l’origine infectieuse de la maladie.

Le traitement de la toxicomanie consiste en la nomination de tels médicaments:

  • médicaments antibactériens - le traitement consiste à détruire l’infection;
  • les anti-inflammatoires sont utilisés pour soulager l’inflammation caractéristique de cette maladie;
  • médicaments qui améliorent la circulation sanguine;
  • médicaments qui éliminent les spasmes de l'urètre;

Comme mesure supplémentaire, le massage de la prostate est souvent prescrit. Cela contribue à la récupération accélérée et à la réduction de la douleur. Selon les critiques, cette procédure est très utile. L'intervention des chirurgiens est recommandée si le canal urogénital est rétréci et que le retrait de l'adénome de la prostate est requis.

Comment traiter le complexe de prostatite? Pour ce faire, utilisez toutes les méthodes possibles, assignez:

  • régime alimentaire, changements de mode de vie;
  • traitement de la toxicomanie;
  • physiothérapie;
  • massage de la prostate et thérapie par l'exercice;
  • traitement symptomatique;
  • remèdes populaires pour la prostatite
  • traitement des comorbidités;
  • psychothérapie.

N'oubliez pas non plus que le traitement des remèdes populaires contre la prostatite ne donne de bons résultats que conjointement avec le traitement principal. Par conséquent, il est recommandé de ne pas se soigner soi-même à la maison.

Traitement antibiotique

Les antibiotiques sont nécessaires dans les cas de prostatite bactérienne aiguë et chronique, même si les symptômes sont mal traités, et comme traitement expérimental pour le caractère non infectieux de la survenue d'une prostatite, en tant que traitement test. Par conséquent, avant de commencer un traitement, il est nécessaire de subir un examen et de déterminer le type d'agent pathogène.

Le traitement médicamenteux de la prostatite comprend l’utilisation de divers antibiotiques ayant un large éventail d’actions:

  1. Macrolides (Zyrolid, Fromilid, Sumamed).
  2. Tétracyclines (doxycycline).
  3. Pénicillines (Amoxiclav, Augmentin, Flemoklav, Flemoksin Solyutab).
  4. Céphalosporines (Supraks, Cefotaxime, Kefadim, Cefspan).
  5. Fluoroquinolones (Tsiprinol, Ofloksin, Elefloks, Zanotsin, Tavanik)

Il convient de rappeler que le traitement est prescrit de manière stricte par un spécialiste, l’utilisation des antibiotiques occupant l’un des principaux maillons de la chaîne.

Comment traiter la prostatite à la maison

Le traitement de la prostatite à domicile est conseillé sous forme chronique. Dans ce cas, un traitement avec des remèdes populaires peut aider à augmenter la résistance globale du corps et à soulager la douleur.

  1. Prenez 2-3 g de poudre sèche dans la poudre des tubercules d'orchidées, faites-la tremper dans une petite quantité d'eau, puis versez 500 ml d'eau bouillante et laissez bouillir pendant 10 minutes à feu doux. Puis insister 30 minutes, filtrer et prendre un demi-verre trois fois par jour.
  2. Bouillon de racine d'Althea - 40 grammes versez 200 millilitres d'eau et laissez bouillir pendant une demi-heure, prenez 60 millilitres avec de la nourriture 3 fois par jour.
  3. Bonne aide extrait de propolis. Il est obtenu par évaporation de 40 grammes de propolis dans 0,2 l d’alcool à 96%. Faites 0,1 gramme d'extrait et 2 grammes de beurre de cacao et ajoutez-les par voie rectale une fois par jour. La durée du cours est de 2-3 mois, avec des pauses par mois.
  4. Décoction de céleri - 20 grammes versez 200 millilitres d’eau et faites bouillir pendant 12 minutes, buvez 100 millilitres 3 à 4 fois par jour.
  5. En tant qu'éléments auxiliaires, la médecine traditionnelle recommande l'utilisation de graines de certaines plantes. Les graines de citrouille seront les plus utiles, car elles enrichiront votre corps en acide linoléique et en zinc. Si vous décidez de vous débarrasser de la prostatite, consommez des graines de pavot, de sésame et de tournesol.

De plus, le traitement des remèdes populaires implique un rejet complet de l'alcool.

Bougies de propolis pour la prostatite

Pour le traitement de la prostatite au stade initial, vous pouvez utiliser des bougies spéciales avec de la propolis, ce qui peut être fait à la maison.

Pour ce faire, prenez 50 g de propolis broyée et versez 50 mg d'éthanol à 96%. Insister dans un endroit isolé pendant 2 semaines, sans oublier de secouer quotidiennement. Après la date de péremption, l’infusion de propolis est évaporée au bain-marie jusqu’à ce qu’elle acquière une couleur jaune brunâtre et qu’elle se ramollisse jusqu’à la consistance du miel.

Parallèlement, au bain-marie, faites fondre 20 g de beurre de cacao et mélangez-le à 1 g de la propolis obtenue. La masse obtenue est composée de 10 suppositoires rectaux et est envoyée au réfrigérateur pour être conservée. Une bougie est administrée par voie rectale pendant la nuit tous les jours. La durée d'application est de 30 à 35 jours. Il est recommandé de prendre 3-4 cours avec un intervalle de temps de 30 à 60 jours.

Que devez-vous savoir sur la prostatite infectieuse (virale)? Symptômes et traitement

La prostatite est un homme. Ils peuvent tomber malades très jeunes et avoir les cheveux blancs. Est-il possible d'éviter la prostatite? Oui bien sur. Le problème, c’est que ce sont les hommes eux-mêmes qui provoquent la maladie.

Les statistiques affirment qu'un homme sur dix, âgé de moins de 45 ans, a une prostatite infectieuse sous une forme ou une autre.

Prostatite infectieuse

La prostatite infectieuse peut être de différents types, en fonction de l'agent responsable de la maladie.

  • la prostatite infectieuse est causée par des microbes pathogènes, des bactéries, des virus et des champignons infectant la prostate (prostate);
  • La prostatite virale est un type de maladie infectieuse. La défaite de la prostate survient principalement lors d’une infection par des virus sexuellement transmissibles.

Les causes

La principale cause de prostatite infectieuse est une infection qui pénètre dans le corps d'un homme.

Quelles infections causent la prostatite? Les infections qui causent la prostatite peuvent être diverses pathogènes, maladies aiguës ou chroniques, transférées «sur les pieds» ou non traitées.

Dans ces cas, le système immunitaire est affaibli, une simple pression (par exemple, une hypothermie) suffit à déclencher le mécanisme de reproduction active de sa propre microflore pathogène.

Dans le corps de chaque personne vit une bactérie vivante, un staphylocoque, divers bâtons intestinaux.

Dans des conditions favorables, le sang ou l'urine peuvent être transférés à la prostate.

Le processus inflammatoire commence, l’homme tombe malade de prostatite.

Causes du développement de la prostatite infectieuse:

  • Stress causé par des problèmes personnels et des complications au travail.
  • Mauvaises habitudes: toxicomanie, alcoolisme, tabagisme.
  • Surmenage dû à de lourdes charges et à une activité accrue.
  • Échec hormonal, affaiblissement du système immunitaire.
  • Mode de vie sédentaire, stagnation dans la région pelvienne.
  • Infection à VIH, SIDA.
  • La présence de maladies chroniques.

Pour le développement de la prostatite virale à tous les points ci-dessus, ajoutez plus:

  • relations sexuelles avec des partenaires différents;
  • sexe non protégé;
  • non-respect des règles d'hygiène.

Classification

Selon la durée du processus inflammatoire, à l'endroit du site de la maladie, la prostatite est divisée en trois groupes:

    1. La prostatite parenchymateuse est causée par le processus inflammatoire de la plupart ou de la totalité de la prostate. Le stade le plus grave de la maladie. Diffère en douleurs aiguës, rétention d'urine. Toute la cavité de la prostate est bouchée par du pus. L'état général empire.

La température monte à 39-40 degrés.

Il y a un sentiment constant de soif, de frissons.

Douleur d'aspiration dans le bas de l'abdomen et l'anus. Observation de décharge régulière de pus dans le sperme, l'urine.

  1. Prostatite folliculaire, dans laquelle le processus inflammatoire affecte les lobes individuels de la prostate. La température monte à 38-39 degrés. Il y a une douleur tiraillante dans le périnée. Il y a fatigue rapide, transpiration. Le pus apparaît dans l'urine.
  2. Prostatite catarrhale, stade initial de la maladie. Dans la prostate, petite lésion provoquée par des microbes pathogènes, emprisonnée dans le sang à la suite de la grippe, d'une pneumonie et d'autres maladies. À ce stade, le malade ressent une légère douleur dans les testicules, le périnée et après les selles dans l'anus. Les sensations douloureuses augmentent avec une assise prolongée. L'envie d'uriner devient plus fréquente.

Signes / symptômes

Les symptômes suivants de la prostatite infectieuse peuvent être distingués:

  1. Douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen, le périnée, l'anus et les testicules.
  2. Augmentation de la miction d'uriner.
  3. Sensation de vidange incomplète de la vessie.
  4. Augmentation de la température.
  5. La présence d'impuretés de mucus et de pus dans l'urine et le sperme.
  6. La prostate est agrandie, un examen manuel provoque des douleurs.
  7. Détérioration de la santé, frissons, fièvre, douleurs dans les muscles et les articulations.
  8. Il y a des problèmes dans la vie sexuelle, une érection faible, un manque d'orgasme, une éjaculation prématurée.
  9. Il y a une rougeur et un gonflement du pénis, avec le virus de l'herpès, des plaies se forment.

Caractéristiques de la maladie

L'évolution de la prostatite infectieuse (virale) se caractérise par le fait que la période initiale de la maladie ressemble à une infection virale par la grippe, les VRA, l'amygdalite et d'autres maladies.

La prostatite infectieuse aiguë (virale) commence par de graves maux de tête, une forte fièvre et de fréquents envies douloureuses d'uriner.

Le traitement de la prostatite aiguë doit avoir lieu à l'hôpital.

Si vous supprimez vous-même la maladie avec des antibiotiques, des complications et une intervention chirurgicale sont possibles.

La forme chronique de prostatite se développe longtemps. Les étapes de rémission et d'exacerbation se succèdent en alternance. Pendant cette période, une surveillance par un médecin est requise et des tests systématiques. Le processus de traitement est long, va sur une base ambulatoire.

Diagnostics

Pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire de déterminer l'agent responsable de la maladie, la gravité de la maladie Cela ne peut être fait que dans un contexte clinique.

L'urologue vous donnera une référence pour examen, tests:

  • le sang est testé pour la biochimie, l'hépatite B et C, pour le VIH et le RV;
  • l'urine (analyse générale);
  • système urinaire (échographie);
  • prostate (échographie, analyse secrète, examen rectal);
  • élimination des infections sexuellement transmissibles;
  • exclusion d'une tumeur maligne (biopsie);
  • urométrie (étude de la miction.)

Pour vous débarrasser complètement de cette maladie insidieuse, vous avez besoin d'un traitement médicamenteux avec des antibiotiques, d'une physiothérapie, d'une cure d'agents fortifiants et de vitamines et d'un massage de la prostate.

Le massage n'est pas très aimé par les hommes en raison de la douleur et de l'inconfort. Mais sa mise en œuvre régulière contribue à renforcer le flux sanguin dans les organes pelviens, à décongestionner et à réduire le processus inflammatoire dans la prostate.

Auparavant, cela se faisait uniquement avec les doigts, de nombreux masseurs mécaniques et électriques sont maintenant produits.

Traitement

Envisagez des moyens de traiter la prostatite infectieuse:

Médicamenteux

La prostatite est insidieuse. Il semble que tout soit en retard, mais en réalité, il ne s’agit que d’une accalmie. Pour éviter que cela ne se produise, il est nécessaire d'organiser le traitement médicamenteux de manière à ce que l'infection soit vaincue et que le corps dans son ensemble soit soutenu. Par conséquent, l'urologue prescrira les médicaments suivants:

    1. Hormonal (Flutamide, Androkur, Acétate de Tsiproteron). Les médicaments hormonaux ne sont prescrits que sous la surveillance d'un médecin pour stimuler l'érection et soulager le processus inflammatoire. L'auto-admission est dangereuse pour la santé.

Dans les formes aiguës de la maladie, on utilise des antibiotiques tels que l'ofloxacine, la loméfloxacine, la gatiloxacine et d'autres.

Dans la forme chronique, des antibiotiques de la série des tétracyclines (Metatsiklin, Doxycycline) ou des macrolides (Érythromycine, Oleandomycine) sont prescrits.

Ces antibiotiques ne sont prescrits que pour les formes infectieuses (virales) de la maladie.

Les ingrédients actifs de ces médicaments pénètrent rapidement dans la prostate et ont un effet antimicrobien à large spectre.

  1. Les médicaments Immunomoduliruyuschie (Polyoxidonium) en état d'immunodéficience rétablissent la réponse immunitaire du corps, stimulent la formation d'anticorps. Contribue à la résistance du corps à diverses infections et virus.
  2. Myorelaxants (métocarbanol, baclofène). Les analgésiques, soulagent le tonus musculaire, améliorent la circulation sanguine.
  3. Les alpha-bloquants (amikacine, prazosine, phentolamisine, gentamicine) aident avec difficulté à uriner. Grâce à eux, le spasme musculaire de la prostate est éliminé. La vessie se détend, l'urine laisse mieux.
  4. Les suppositoires rectaux (Viferon, Prostopin, Bioprost, Prostotilen) éliminent l’enflure, réduisent le processus inflammatoire et agissent comme des analgésiques. Effet bénéfique sur la prostate, prévient l'apparition de caillots sanguins dans les petits vaisseaux sanguins.

Physiothérapie

Pour le processus inflammatoire de la prostate, différentes procédures physiothérapeutiques sont utilisées:

  1. L'électrostimulation de la prostate est réalisée dans des conditions cliniques et à domicile. Le courant de haute fréquence contribue à la sortie du sang veineux et à l'entrée artérielle. Cela a un effet positif sur la puissance, renforce le diaphragme du bassin, élimine la stagnation.
  2. La physiothérapie au laser a un effet analgésique. Lors de l'utilisation d'un laser, les vaisseaux se dilatent, l'apport sanguin s'améliore, la régénération des tissus se produit. Souvent, les patients après un traitement au laser ne sont pas nécessaires.
  3. Électrophorèse. De nombreux médicaments sont administrés par électrophorèse. Pendant la séance, il est possible d’utiliser plusieurs médicaments en même temps. Cela augmente l'efficacité du traitement, fournissant un effet anesthésique et anti-inflammatoire dans le traitement de la prostatite infectieuse.
  4. Physiothérapie avec un aimant. La thérapie magnétique est utilisée en association avec l'électrophorèse, améliorant la perméabilité du médicament, éliminant la douleur et massant les tissus.

Remèdes populaires

En cas de prostatite infectieuse (virale), l'utilisation de remèdes populaires n'est possible qu'en association avec un traitement médicamenteux et pendant la période de rééducation.

Ils peuvent également être utilisés à titre préventif.

Il existe de nombreuses recettes pour la prostatite infectieuse: écorce de tremble, pruche, noisette, châtaigne, persil, graines de citrouille, produits de l’abeille.

Ils sont principalement anti-inflammatoires.

Avec le traitement principal, les remèdes populaires donnent de bons résultats.

Alimentation et nutrition

Le traitement complet de la prostatite infectieuse (virale) comprend nécessairement un régime alimentaire. Vous devrez vous y tenir pendant la maladie et après votre rétablissement. Il est nécessaire d’inclure dans l’alimentation quotidienne: fruits, légumes, viandes et poissons non gras, produits laitiers, miel, céréales, fruits de mer, graines.

Exclure dans la période d'aggravation et limite après récupération: alcool, boissons gazeuses, viandes grasses, épices chaudes (oignons, ail, poivre), fruits aigres, haricots, pois, chou frais, viandes fumées, conserves.

Exclure tout frit, gras, épicé. Il est conseillé de cuire à la vapeur.

Activités sportives

Pour des raisons évidentes, le sport actif dans la période aiguë de la maladie est impossible. Dans le cours chronique de la maladie peut et devrait être impliqué dans le sport. Mais vous ne devriez pas être particulièrement zélé, un effort physique intense peut provoquer une exacerbation de la prostatite.

Mais la physiothérapie est incluse dans la liste obligatoire de mesures complètes dans le traitement des maladies infectieuses (prostatite virale). Les instructeurs de physiothérapie en classe apprendront comment exécuter correctement les exercices. À l'avenir, l'auto-apprentissage est possible.

Les conséquences

Que se passera-t-il si vous ne traitez pas la prostatite? Rien Vous n'aurez rien. Pas d'enfants, pas de famille heureuse, pas de sexe merveilleux. Et l'avenir ne sera pas le même.

Épididymite (inflammation des testicules et des appendices) et vésiculite (inflammation des vésicules séminales) sont deux mots qui ne sont pas très clairs, mais qui ne sont pas très agréables pour tout homme. Ce sont les complications les plus courantes qui entraînent l'infertilité et la diminution des fonctions sexuelles.

Douleur constante, manque d'orgasme, réduction du désir sexuel et, par conséquent, impuissance. En outre, des scientifiques ont récemment identifié la relation entre la prostatite chronique prolongée et la formation de cancer de la prostate.

La prostatite est aujourd'hui traitée rapidement et efficacement. Pas besoin d'espérer les "Avos" russes. Des spécialistes hautement qualifiés fourniront toute l'assistance nécessaire. Vous devez seulement leur demander cette aide.

Prostatite bactérienne infectieuse


La prostatite est une inflammation de la prostate. Divers facteurs contribuent à son développement: diminution de l'immunité, traumatisme, hypothermie, troubles hormonaux, altération de la circulation sanguine et lymphatique dans les organes pelviens et infection. Souvent, la prostatite est associée à une vésiculite et à une urétrite.
Les infections à l'origine de la prostatite ne représentent que 80% de toutes les autres causes de prostatite. La prostatite bactérienne infectieuse peut survenir dans les formes aiguës et chroniques. Elle peut être causée par divers micro-organismes, tels que E. coli, E. coli, Staphylococcus aureus, Pseudomonas bacillus, Proteus, Enterococcus, Enterobacter, Sera et d'autres bactéries à Gram négatif.

Les symptômes de la prostatite aiguë comprennent la douleur à l'aine et au périnée, une miction douloureuse, des envies fréquentes et des difficultés à uriner, de la fièvre.

Si le diagnostic est confirmé (le diagnostic de prostatite aiguë, en raison de symptômes très caractéristiques, est assez simple, avec une prostatite chronique, la palpation est suffisante pour déterminer que la prostate est hypertrophiée et douloureuse lorsqu'elle est pressée), il est nécessaire d'identifier la cause de la prostatite. Pour ce faire, prenez des tests d'urine, du jus de sécrétion de la prostate, du sang. Cela est nécessaire pour identifier l'agent pathogène et sa sensibilité aux antibiotiques de différents groupes. En règle générale, dans la forme aiguë de la prostatite, un traitement antibiotique à large spectre est prescrit, dans la forme chronique, le traitement aux antibiotiques est assez long terme, les infections graves nécessitent une hospitalisation avec au moins cinq types d'antibiotiques et un schéma thérapeutique assez complexe.

Les formes aiguës de prostatite dues à une douleur aiguë sont rarement traitées à la maison, car une surveillance constante de l'évolution de la maladie et du suivi de la réponse de l'organisme au traitement sont nécessaires.

Les rechutes de cette maladie se produisent très souvent, il est donc très important de se protéger des facteurs provoquant une nouvelle maladie, tels que blessures à l'aine, hypothermie, promiscuité dans les relations sexuelles.
Les projections pour le traitement de la prostatite aiguë sont généralement bonnes, contrairement à la prostatite chronique, qui est très difficile à guérir.

La prostate fait partie du système reproducteur masculin, situé sous la vessie et recouvre la partie initiale de l'urètre. Les canaux de la prostate dans l'urètre. Les secrets sécrétés par la prostate augmentent la motilité des spermatozoïdes et fluidifient les spermatozoïdes.

L'infection de la prostate provoque une irritation provoquant une tumeur et une augmentation locale de la température de la prostate. Le plus souvent, les hommes âgés de 30 à 50 ans souffrent de prostatite. Les statistiques sur le nombre de prostatites causées par des infections bactériennes sont très différentes: certains chercheurs pensent que 30 à 50% des hommes souffrent de prostatite infectieuse, d’autres à seulement 5 à 10%.

La prostatite est classée en quatre types:

  • Prostatite bactérienne aiguë
  • Prostatite bactérienne chronique
  • Prostatite chronique non bactérienne
  • Prostatite asymptomatique

La prostatite chronique non bactérienne peut parfois être causée par une infection, mais l'agent causal de l'infection peut être présent à une concentration très faible, si faible qu'elle ne peut pas être détectée par analyse. Pour des tests plus précis, une biopsie est parfois réalisée pour détecter une infection anaérobie dans la prostate, mais cette méthode n’est pas toujours indicative, car il existe un pourcentage assez élevé de patients dont l’infection est présente, à en juger par les signes, mais en raison de leurs paramètres de sensibilité peu élevés, l’infection non détecté. Pour cette raison, une antibiothérapie à long terme avec ce type de prostatite est la seule bonne décision à prendre, mais elle ne garantit pas le succès du traitement.

Si l'agent pathogène est identifié par une biopsie ou par d'autres tests et analyses, le diagnostic est modifié pour devenir une prostatite aiguë ou chronique. La prostatite chronique non bactérienne n'est pas considérée scientifiquement comme une maladie.

Les critères étendus du syndrome de douleur pelvienne chronique éliminent les infections et autres problèmes et sont les suivants:

  • hommes de plus de 18 ans
  • douleur ou inconfort dans la région pelvienne (pénis, scrotum, périnée, etc.) pendant au moins 3 mois
  • cancer urogénital
  • urolithiase
  • herpès génito-urinaire
  • bactérie (100 000 colonies dans le passage de l'urine) au cours des 3 derniers mois
  • traitement antibactérien au cours des 3 derniers mois
  • maladies inflammatoires perrectales
  • maladie inflammatoire de l'intestin
  • chimiothérapie systémique
  • chimiothérapie intravésicale
  • traitement de la gonorrhée, de la chlamydia, du mycoplasme, du trichomonas ou d'une infection des voies urinaires au cours des 3 derniers mois
  • épididymite au cours des 3 derniers mois
  • maladies neurologiques ou troubles affectant la vessie
  • chirurgie de la prostate (sans la cystoscopie) au cours des 3 derniers mois.

Il est important de comprendre ce système de classification, car environ 90% des hommes présentant des symptômes de prostatite souffrent du syndrome de la douleur pelvienne chronique et, en fait, ne souffrent pas de prostatite infectieuse.

La quatrième catégorie, la prostatite inflammatoire asymptomatique, par définition, n’a pas de cause infectieuse. Une biopsie de la prostate permet de détecter ces patients dans d’autres situations, telles que la possibilité d’un cancer; seules les modifications inflammatoires des tissus sont détectées et le cancer n’est pas confirmé. Ensuite, le patient est diagnostiqué avec une prostatite inflammatoire asymptomatique. Dans le syndrome de douleur pelvienne chronique et la prostatite inflammatoire asymptomatique, des études supplémentaires sont prescrites pour mieux déterminer les causes de la maladie et les méthodes de traitement.

Par conséquent, le diagnostic de prostatite doit encore être déterminé par une classification qui convient au patient. Il est évident que la prostatite infectieuse n'est qu'une maladie aiguë ou chronique selon la classification. Le but de cet article est de décrire la prostatite infectieuse et non les quatre classifications de la prostatite.

Infections de la prostate

La plupart des experts estiment que 5 à 10% seulement des cas de prostatite sont à l'origine d'infections bactériennes. Les 90 à 95% restants des causes de prostatite provoquent une inflammation chronique des articulations de la hanche, une prostatite inflammatoire asymptomatique ou la cause n'est pas détectable. Les agents responsables de la prostatite bactérienne sont:

Escherichia coli (E. coli). Cette bactérie intestinale à Gram négatif en forme de bâtonnet est la cause la plus courante de prostatite. En plus de ce bacille, d'autres organismes à Gram négatif, tels que les espèces Enterobacter, Serratia, Pseudomonas, Enterococcus et Proteus, peuvent provoquer une prostatite.

Les micro-organismes les plus communément identifiés, tels que Chlamydia, Neisseria, Trichomonas et Ureaplasma, sexuellement transmissibles, peuvent également causer une prostatite. En règle générale, ces micro-organismes se retrouvent chez les hommes de moins de 35 ans atteints de prostatite.

Très rarement, les agents responsables de la prostatite sont des organismes staphylococciques et streptococciques. De manière tout aussi rare, la prostate est causée par des champignons, des virus génitaux et des parasites.

Les agents infectieux (généralement des bactéries) peuvent envahir la prostate de deux manières:

-Avec l'inflammation de l'urètre, l'infection monte l'urètre et continue jusqu'à la prostate. Ceci s'appelle une infection rétrograde.
-Les bactéries de l'urine infectée envahissent le tissu glandulaire de la prostate.

Les bactéries, comme indiqué ci-dessus, peuvent causer deux types de prostatite: une prostatite infectieuse aiguë et une prostatite infectieuse chronique.

Symptômes de prostatite infectieuse

La prostatite infectieuse peut être classée comme aiguë ou chronique.

La prostatite bactérienne aiguë, dans la mesure où l'infection se produit souvent à partir du système génito-urinaire, peut entraîner les symptômes suivants:

  • Augmentation de la fréquence des mictions
  • Mictions fréquentes et improductives d'uriner
  • Douleur en urinant
  • Difficulté d'écoulement d'urine
  • Tirer une douleur persistante à l'aine
  • Douleur ponctuelle aiguë à l'aine et au périnée

Signes généralisés pour lesquels vous devriez immédiatement consulter un médecin si vous présentez les symptômes ci-dessus:

  • Forte fièvre et frissons
  • Faiblesse générale et fatigue

S'il existe au moins un des symptômes associé à une température élevée, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin pour empêcher l'infection de pénétrer dans le sang.

La prostatite bactérienne chronique est une infection de la prostate lente. C'est une cause fréquente d'infections des voies urinaires en cours chez les hommes. En règle générale, elle cause constamment une prostatite bactérienne aiguë avec le même ensemble de bactéries qui provoquent une inflammation de la prostate.

Les signes de prostatite bactérienne chronique sont les mêmes que ceux de aiguë, mais moins intenses. Ils comprennent les éléments suivants:

  • Mictions fréquentes, difficiles, parfois douloureuses
  • Douleur dans le bas du dos, testicules, pénis constant ou à court terme
  • Dysfonctionnement sexuel
  • Basse température, accompagnée de douleurs musculaires ou osseuses
  • Sensibilité du testicule ou du pénis
  • Dépression et tension

Quand faut-il consulter d'urgence un médecin

En présence d'au moins l'un des symptômes suivants, qui sont plus significatifs en présence de températures élevées, consultez immédiatement et immédiatement un médecin:

  • Brûlure et douleur en urinant
  • Difficulté à uriner
  • Douleur à l'aine
  • Douleur aiguë à l'aine et aux organes génitaux

En règle générale, la prostatite est diagnostiquée et traitée en ambulatoire.

Diagnostic des infections de la prostate

En règle générale, la prostatite aiguë et chronique est diagnostiquée au moyen d'une série de tests comprenant des tests en ambulatoire, notamment l'ensemencement du matériel servant à détecter l'agent pathogène, une échographie des organes pelviens, des tests sanguins et urinaires en général. Peut en outre prescrire des tests plus étroits pour identifier l'organisme d'infection.

Diagnostic de la prostatite bactérienne aiguë

En règle générale, un élargissement de la prostate en vrac suffit à poser un diagnostic préliminaire. Lorsque la prostatite aiguë est suffisamment palpée, le massage de la prostate est contre-indiqué.

Puisque dans ce cas les bactéries qui ont provoqué la prostatite sont dans l'urine, il suffit de l'examiner pour déterminer la culture qui a provoqué l'infection. Si le patient présente des signes indiquant que l'infection s'est propagée au-delà de la prostate (fièvre, frissons, difficulté à uriner), une analyse de sang sera alors plus révélatrice. Si la propagation de l'infection est confirmée, le médecin vous prescrira une échographie pour confirmer le diagnostic et exclure les abcès. En plus de l'échographie, une tomodensitométrie ou une IRM du bassin peuvent être prescrites.

Diagnostic de la prostatite bactérienne chronique

Pour diagnostiquer la prostatite bactérienne chronique, l’un des deux tests les plus importants est effectué:

  • échantillon d'urine de trois tasses. Cette analyse examine trois échantillons d'urine séparés avec une miction, le dernier échantillon étant prélevé après un massage de la prostate.
  • Collecte d'urine avant et après le massage de la prostate. Si, après le massage de la prostate, des bactéries et des leucocytes sont détectés, une prostatite bactérienne chronique est diagnostiquée.

Les ultrasons sont prescrits pour détecter les modifications structurelles des organes et des tissus, ainsi que pour examiner les reins à la recherche de calculs et de sable.

Les symptômes associés à la prostatite bactérienne chronique, tels que douleurs pelviennes et inguinales, diminution de la libido, dysfonction érectile, impuissance, ne sont pas moins caractéristiques. Personne ne sait ce qui les cause, mais les hommes qui présentent de tels signes sont souvent déprimés. Ces symptômes peuvent être exacerbés par de nombreux facteurs, tels que l’alimentation ou l’alcool.

Pour faciliter la progression de la prostatite bactérienne chronique à la maison, on prescrit des bains chauds, une vie sexuelle régulière, une consommation accrue de liquide et l’évitement des facteurs aggravant le déroulement de la maladie, notamment une hypothermie, un mode de vie fixé et de l’alcool.

Le rôle des antibiotiques dans la prostatite bactérienne chronique n’est pas clair. Comme les infections qui causent la prostatite passent souvent inaperçues, elles se retrouvent dans le corps à des concentrations si faibles que la sensibilité des marqueurs n’est pas suffisante pour les détecter. Par conséquent, les médecins prescrivent souvent un antibiotique à large spectre appartenant à différents groupes afin d'arrêter l'infection. En règle générale, dans le cas d'une prostatite bactérienne chronique, l'érythromycine, la doxycycline, l'ofloxacine ou la fluoroquinoléine est prescrite.

Les autres recommandations possibles pour soulager la prostatite bactérienne chronique peuvent inclure:

  • Massage régulier de la prostate
  • Marche intense
  • Massages relaxants
  • Mode de vie sain

Traitement de la prostatite infectieuse

Prostatite infectieuse à la maison

Les prostatites infectieuses ne peuvent pas être traitées à la maison, à l'exception du traitement anesthésique, en particulier avec des médicaments tels que le Tylenol, l'ibuprofène ou le naproxène, qui réduisent temporairement l'inconfort en attendant un médecin. Outre les analgésiques, il existe un autre moyen de réduire la douleur: un bain chaud. Pour prévenir les attaques, il est recommandé d'éviter le cyclisme, l'équitation et les activités physiques qui exercent une pression sur l'aine.

Traitement de la prostatite infectieuse

En règle générale, une thérapie complexe est prescrite en tenant compte de la sensibilité de la flore pathogène aux antibiotiques:

Traitement de la prostatite bactérienne aiguë

Antibiotiques: les sulfonamides et les fluoroquinolones, la norfloxacine et l’ofloxacine sont généralement prescrits pendant au moins 7 jours, souvent pendant une période plus longue si les agents infectieux en cause sont des bactéries gram-négatives. Avant la prescription du médicament, la sensibilité antibactérienne de l'agent infectieux est testée, après quoi le médicament le plus efficace est prescrit du point de vue du médecin.

Si le patient a une température très élevée et des symptômes sévères, une hospitalisation est possible.

À la clinique, des antibiotiques tels que les céphalosporines ou l’ampicilline plus la gentamicine, l’amikacine sont administrés à ces patients.

Parfois, un cathéter est placé pour faciliter la miction du patient.

Traitement de la prostatite bactérienne chronique

Dans ce cas, l'efficacité des antibiotiques est limitée car la plupart d'entre eux ne peuvent pas pénétrer dans le tissu de la prostate lorsqu'il n'est pas enflammé.

Mais, ces patients, très probablement, se verront initialement attribuer des sulfamides. Les antibiotiques potentiellement efficaces dans ce cas sont la norfloxacine, ofloxation. Les patients atteints de prostatite bactérienne chronique prennent des antibiotiques pendant une longue période, au moins 6 semaines et, dans certains cas, plus longtemps. Les micro-organismes isolés pouvant être résistants aux antibiotiques, des médicaments antibactériens supplémentaires sont souvent prescrits, qui alternent avec les principaux.

Si un patient présente des exacerbations fréquentes, malgré un traitement prolongé, un massage supplémentaire ou un drainage de la prostate est prescrit 2 à 3 fois par semaine. La plupart des experts considèrent ce schéma comme efficace, car on pense que lors de l’inflammation, il existe une obstruction des vaisseaux des tubes conjonctifs dans laquelle de minuscules poches se forment presque comme des abcès, et lors du massage de la prostate, ces tubes et vaisseaux s’ouvrent, ce qui les épuise plus que d’habitude pénétration d'antibiotiques.

Les patients atteints de prostatite bactérienne chronique ont très rarement besoin d'une intervention chirurgicale, avec un traitement adéquat.

Une autre méthode de traitement médical consiste à prescrire des alpha-bloquants qui détendent les tissus de la vessie, normalisant ainsi le flux d'urine et supprimant la douleur lors de l'urination.

Études de laboratoire après traitement

En règle générale, après le déroulement du traitement, des tests sont prescrits, qui sont très nécessaires pour s'assurer que l'infection est éliminée avec succès ou non. Dans le second cas, le traitement médicamenteux se poursuit si les écarts par rapport aux normes constatés lors de tests de laboratoire supplémentaires sont confirmés.

Facteurs de risque de prostatite infectieuse et leur prévention

Il existe des facteurs de risque qui ne peuvent pas être évités et qui augmentent le risque de développer une prostatite aiguë et chronique:

  • Âge (jeunes ou hommes d'âge moyen)
  • Lésion pelvienne
  • Infections antérieures de la prostate ayant été traitées avec succès
  • La génétique
  • Effets physiques constants sur les organes pelviens.

Afin d'atténuer ces facteurs, les maladies sexuellement transmissibles, il convient d'éviter les effets physiques sur l'aine, tels que l'équitation ou le cyclisme.

Projections de prostatite

Le pronostic de la prostatite bactérienne aiguë est généralement bon si le traitement est approprié et opportun. Dans la prostatite bactérienne chronique, le pronostic est légèrement pire, car la maladie est difficile à guérir. Le taux de succès du traitement est une longue période de rémission, la gravité des crises est beaucoup plus facile comparée à la forme aiguë de la maladie.

Il existe actuellement de nombreuses études sur cette maladie et rien n'indique que les infections de la prostate augmentent le risque de développer un cancer de la prostate. Les hommes atteints de prostatite bactérienne aiguë traitée avec succès souffrent très rarement de sa forme chronique. Cependant, après le traitement, des études supplémentaires sur les voies urinaires supérieures sont nécessaires.

Seulement la moitié des patients atteints de prostatite bactérienne chronique (dans certaines études jusqu'à 70%) se rétablissent complètement. La réinfection est très courante et peut entraîner des problèmes psychologiques tels que la dépression.

Prostatite infectieuse - causes, symptômes, traitement

La prostatite infectieuse est une inflammation infectieuse de la prostate causée par des microorganismes pathogènes: bactéries, virus, champignons. La maladie est accompagnée de symptômes tels que:

  • douleur intense;
  • violation de la miction;
  • parfois complète rétention urinaire.

En soi, cette maladie est assez rare. Elle ne survient que chez 2 à 3% des patients urologiques, âgés de 20 à 40 ans, alors que la prostatite chronique concerne 20 à 30% des hommes âgés de 20 à 50 ans et plus.

Classification

La prostatite infectieuse est classée selon plusieurs facteurs:
1. En fonction du processus d'inflammation:

  • inflammation superficielle - prostatite catarrhale;
  • inflammation de nature focale - prostatite folliculaire;
  • inflammation diffuse - prostatite parenchymateuse.

2. Selon la forme de gravité:

  • degré doux;
  • degré moyen;
  • degré lourd.

3. Par la nature du processus inflammatoire:

  • prostatite aiguë infectieuse;
  • prostatite infectieuse subaiguë (chronique).

4. Par symptômes:

  • avec la présence de douleurs pelviennes;
  • sans la présence de douleur dans le bassin.

Causes de prostatite infectieuse

Les virus sont toujours les agents causatifs traditionnels de la prostatite infectieuse. Ceux-ci peuvent être:

  • virus de l'herpès;
  • le virus de la rubéole;
  • virus du papillome;
  • cytomégalovirus;
  • la grippe.

Cependant, il existe des causes prédisposantes de la prostatite, qui contribuent également au développement de toute forme de maladie infectieuse. Cette liste comprend:

  • stress fréquent;
  • charges trop lourdes;
  • immunité réduite;
  • mauvais mode de vie;
  • l'hypothermie;
  • certains types de maladies (SIDA, diabète, hypothyroïdie).

Comment sont les symptômes

Habituellement, les symptômes primaires de la prostatite infectieuse sont exprimés par la manifestation des caractéristiques associées à la cause de l'agent causal de la maladie. Pour plus de clarté, vous pouvez donner des exemples:

  • Si le virus de l'herpès est devenu l'agent responsable, les principaux signes d'une prostatite infectieuse se manifesteront sous forme de fièvre, de frissons, de maux de tête, d'une faiblesse et d'une éruption bouillonnante, accompagnée de démangeaisons.
  • Ensuite, lorsque le papillomavirus en devient la cause, les excroissances verruqueuses, le malaise et la fièvre deviennent des signes.
  • En présence de cytomégalovirus, des nausées, des vertiges, une amygdalite et une augmentation des ganglions lymphatiques, de la rate et du foie s'ajoutent à la température et à la faiblesse courantes.

Manifestation de la maladie

Après l'apparition des premiers symptômes, des signes secondaires de prostatite infectieuse commencent à apparaître. Ils dépendent de la nature de la maladie. S'il s'agit d'une forme aiguë, des tentatives d'uriner pénibles et difficiles seront présentes, douleur palpable lors de l'érection et de l'éjaculation, ce qui entraînera une détérioration de la qualité du côté intime de la vie.

Ensuite, lorsqu’une prostatite infectieuse chronique se produit, l’image des symptômes ne ressort pas avec une luminosité particulière. Ils peuvent se produire périodiquement et disparaître pendant une période suffisamment longue. La douleur est insignifiante. Parfois, après avoir uriné, une sensation de vidange incomplète de la vessie apparaît.

Prévention et traitement

La prévention de la prostatite infectieuse empêchera la maladie de passer de la forme bénigne à une forme plus complexe, et plus encore à une forme chronique.

Caractéristiques des méthodes préventives

La prévention de la prostatite infectieuse est de deux types:

  • primaire - prévenir le développement de processus inflammatoires;
  • secondaire - pour ceux qui ont déjà réussi à se familiariser avec le problème et ne veulent pas trouver sa forme chronique.

Comme dans le stade primaire, toujours au stade secondaire de la prévention, la nutrition dans la prostatite devient un facteur important. Il doit être équilibré, plein de vitamines. En outre, doivent être présents:

  • hygiène personnelle;
  • examen médical régulier;
  • charges de sport;
  • et, bien sûr, le bon style de vie.

Qu'est-ce qui aidera à oublier la prostatite infectieuse?

Si vous vous demandez comment guérir une prostatite infectieuse, les mesures de prévention ne sont pas aussi efficaces que nous le souhaiterions. Dans ce cas, ne cherchez pas d'excuses. Nous devons agir de manière urgente et dramatique.

On ne peut pas dire qu'il existe un traitement spécifique pour la prostatite, en acceptant que les hommes puissent oublier le problème. Le traitement de la prostatite implique une approche intégrée et des efforts personnels du patient.

Aujourd'hui, il existe de nombreuses méthodes d'intervention médicale et populaire et, dans la dernière version, de nombreux conseillers "savent exactement" comment traiter une prostatite infectieuse sans "médicaments coûteux". Eh bien, peut-être quelques options et peut être fait confiance, mais il est nécessaire d'observer le médecin, de ne pas rater quelque chose de plus grave.

Le traitement médicamenteux de la prostatite infectieuse, associé aux méthodes de la kinésithérapie (massage de la prostate, électrophorèse, UHF, etc.) est généralement recommandé aux patients prenant soin de leur santé.

Est-il possible de guérir la prostatite chronique à la maison?

La prostatite chronique est l’une des maladies les plus courantes chez les hommes; elle n’a pas encore fait l’objet de nombreuses études; une stratégie de traitement efficace n’a pas encore été mise au point.

Il est principalement diagnostiqué chez des patients masculins en âge de procréer. Dans la plupart des cas, il peut être accompagné de troubles copulatoires (insatisfaction, faiblesse sexuelle) et d'une fonction générative altérée. Les hommes plus âgés sont sujets à la prostatite chronique, associée à des néoplasmes bénins de la prostate.

Les médecins considèrent la prostatite principalement comme une maladie inflammatoire d'origine infectieuse, parfois liée à des troubles auto-immuns. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, les tissus parenchymaux et interstitiels de l'organe sont affectés.

Causes de forme chronique

La principale cause de la prostatite est la pénétration dans la prostate de diverses bactéries. Les agents pathogènes peuvent pénétrer dans le tissu glandulaire de la prostate à partir d'urine infectée ou remonter dans l'urètre. Dans la prostatite chronique, l'infection ne sert que de déclencheur de la maladie, qui peut se développer plus tard même après la destruction complète du pathogène infectieux.

En effet, l'inflammation infectieuse primaire de la prostate provoque une violation de l'innervation de la prostate et conduit à l'apparition d'un processus auto-immun lorsque le système immunitaire attaque la prostate. Ce fait explique la présence de prostatite non bactérienne chez de nombreux patients, alors qu’avec des signes évidents de maladie, l’infection ne peut pas être détectée.

Symptômes principaux

La prostatite chronique se manifeste par les symptômes suivants:

  • besoin fréquent d'uriner;
  • douleur intense à la fin du besoin;
  • douleur et inconfort dans la région pelvienne, à l'aine et à l'intérieur des cuisses, d'une durée de trois mois ou plus;
  • diminution de la capacité de travail;
  • démangeaisons, sensation de froid ou transpiration excessive du périnée;
  • changement de couleur de la peau dans l'aine;
  • érection douloureuse;
  • parfois une absence complète d'éjaculation;
  • troubles du sommeil;
  • diminution de l'appétit;
  • irritabilité;
  • sentiment constant de fatigue;
  • diminution du désir sexuel;
  • érections nocturnes;
  • légère augmentation de la température corporelle.

La prostatite chronique survient principalement chez les hommes âgés de 25 à 40 ans. Avec l'âge, la probabilité d'occurrence de la maladie augmente. Dans la vieillesse, l'inflammation de la prostate est souvent associée à un adénome, une tumeur bénigne de la prostate.

Des complications

La prostatite lancée provoque le développement de tels états:

  • abcès de la prostate;
  • cystite et pyélonéphrite (inflammation de la vessie et des reins);
  • vésiculite (inflammation des vésicules séminales);
  • dysfonction érectile;
  • infertilité

Plus tôt la maladie est détectée et le traitement commencé, plus les chances d'évolution favorable de la maladie sont grandes.

Diagnostics

Le diagnostic d'une telle maladie n'est pas difficile pour l'urologue. Le médecin effectue:

  • examen numérique de la prostate (à travers l'ouverture rectale);
  • interroger le patient à propos de la douleur ou de l'inconfort;
  • examen général de l'aine pour des éruptions cutanées, des écoulements ou une irritation;
  • recueillir des secrets de la prostate.

Ces procédures sont plutôt désagréables, et parfois douloureuses, mais sont les plus appropriées pour diagnostiquer une telle maladie.

En outre, le patient devra passer:

  • l'urine pour l'examen bactérien;
  • échantillon d'urine tricolore;
  • analyse d'urine;
  • frottis urétral;
  • grattage pour déterminer l'agent causal de la maladie.

Le diagnostic matériel comprend:

  • Scanner;
  • biopsie;
  • Échographie de la prostate - pour déterminer le volume de la prostate, la présence de tumeurs ou de kystes;
  • Débitmétrie urinaire - pour déterminer le taux d'écoulement de l'urine. En bonne santé, le mouvement est - quinze millilitres par seconde, avec une prostatite chronique - moins de dix.

Sans effectuer toutes les méthodes de diagnostic ci-dessus, le médecin ne sera pas en mesure de déterminer comment traiter une prostatite chronique.

Comment traiter la prostatite chronique: une liste de médicaments

Les experts recommandent de traiter la prostatite chronique chez les hommes avec des médicaments, en utilisant des complexes de médicaments. Vous pouvez le faire à la maison, l'hospitalisation n'est pas nécessaire.

Voici donc une liste de médicaments pouvant être prescrits pour la prostatite chronique:

  1. Antibiotiques - pour soulager le foyer inflammatoire, l'état du patient s'améliore lorsqu'il est utilisé.
  2. Hormones - soulagent l'inflammation, stimulent la fonction érectile. Glucocorticoïdes usagés, introduits dans le corps par électrophorèse. Les médicaments contribuent à la guérison rapide du tissu prostatique.
  3. Alpha-bloquants - détend les muscles lisses, améliore l'excrétion de l'urine, soulage les spasmes. Gentamicin, Amikacin, Phentolamine, Prazonin sont prescrits.
  4. Des préparations pour améliorer l'immunité sont nécessaires pour stimuler les propriétés protectrices du corps, renforcer le travail des organes et l'état général. Prescrire des compléments alimentaires, des vitamines, des oligo-éléments.
  5. Les suppositoires rectaux sont en train de devenir une alternative aux médicaments par voie orale car ils réduisent les effets nocifs sur le foie et les reins. Appliquez des produits contenant des antibiotiques, des antispasmodiques et des ingrédients naturels (propolis). Les bougies soulagent la douleur, l'enflure, l'inflammation et ont un effet bénéfique sur l'état de la prostate. Viferon, Bioprost, Prostopin, Olestezin, Prostatilen peuvent être nommés.
  6. Médicaments relaxant les muscles - relaxants musculaires. Ils anesthésient, réduisent le tonus des muscles lisses du pénis, augmentent la vitesse de la circulation sanguine dans les zones à problèmes, stimulent l'écoulement de la sécrétion de la prostate. Le baclofène, le Mydocalm, le métocarbamol sont utilisés.

Avec cela, si la prostatite est causée par une infection, des antibiotiques sont prescrits. Leur utilisation permet de réduire le centre de l'inflammation, d'éliminer les agents pathogènes.

Parmi les antibiotiques populaires utilisés:

  • tétracyclines - doxycycline, méthacycline;
  • macrolides - oleandomycine, érythromycine;
  • fluoroquinolones - Ciprofloxacine, Loméfloxacine, Gatiloxacine, Moxifloxacine, Ofloxacine - pénètrent rapidement dans la prostate, inhibent l'activité des bactéries, soulagent l'exacerbation.

La prostatite est bien traitée à la maison, si vous suivez correctement toutes les recommandations du médecin et suivez en temps utile les consultations, suivez l'évolution de la maladie. La tâche principale consiste à obtenir une rémission à long terme, de préférence à vie. Il existe une liste de recommandations pour cela.

  1. Évitez l'hypothermie. Vous ne devez pas vous asseoir sur des surfaces froides, les vêtements doivent être suffisamment chauds pendant la saison froide, il ne vaut pas la peine de geler.
  2. Ne tolérez pas, visitez régulièrement les toilettes. Une vessie constamment remplie peut déclencher le retour de la maladie.
  3. Exercice régulier. Pour la prévention de nouvelles manifestations de la prostatite nécessitent un niveau d'activité élevé en général. Minimum - exercice tous les matins, mieux - quelques activités sportives complètes par semaine.
  4. Lorsque vous êtes sédentaire, vous devez faire des pauses constantes. Réchauffement facile pendant 5-10 minutes toutes les 1-2 heures de travail dense.
  5. Dans le même temps, il est nécessaire d’exclure les sports dans lesquels une lésion périnéale est possible. Ceux-ci incluent le vélo et l'équitation.
  6. Il est recommandé d'avoir une vie sexuelle bien remplie pour éviter la stagnation dans cette zone.
  7. Pour les observations, il est nécessaire de consulter un urologue deux fois par an. Il est important de savoir si la maladie progresse même pendant la rémission.

Lors d'exacerbations de la prostatite, vous devez complètement renoncer à l'alcool et réduire sa consommation pendant la rémission. Vous devriez également éviter les alcools bon marché, en particulier le vin et la bière.

Traitement de la prostatite chronique sans utilisation de drogues

Grâce à des méthodes thérapeutiques non pharmacologiques, il est possible d’augmenter la concentration de médicaments antibactériens dans les tissus de la glande, sans toutefois dépasser les doses recommandées.

A cette fin, des techniques telles que peuvent être appliquées:

  1. Thérapie au laser;
  2. La phonophorèse;
  3. Électrophorèse;
  4. Hyperthermie micro-onde appliquée par voie transrectale.

Pour la mise en œuvre de cette dernière méthode, la température est sélectionnée individuellement. Si le dispositif est exposé dans une plage de température allant de 39 à 40 degrés, il est possible non seulement d’augmenter la concentration du médicament dans l’organe, mais également d’activer le système immunitaire au niveau cellulaire, de supprimer la congestion et de se débarrasser des bactéries. Si la plage de température augmente à 40-45 degrés, il sera alors possible d'obtenir un effet anesthésique et sclérotique.

Le massage transrectal est applicable si un homme n’a pas de contre-indication, c’est-à-dire qu’un diagnostic différentiel a été posé avec un adénome de la prostate et qu’il n’ya pas de calcul dans l’organe.

La thérapie magnétique et laser est utilisée en combinaison. L'effet est similaire à l'effet de l'hyperthermie par micro-ondes à 39-40 degrés, mais l'effet biostimulant est ajouté en raison de l'effet du laser sur l'organe. Aussi cette méthode aide à la vésiculite et à l'épididymoorchite.

Remèdes populaires

La prostatite chronique peut être traitée avec les méthodes populaires populaires suivantes:

  1. La thérapie au miel (en l’absence de contre-indications) comprend l’utilisation de miel en quantité de 10 kg. C’est-à-dire qu’à la fin, le cours est terminé. 100-200 g sont consommés à la place du sucre. L'effet curatif se traduit par la disparition d'un symptôme douloureux et d'un inconfort à l'aine.
  2. Jus de jeûne concombre, carottes, betteraves et poires jusqu'à 600 ml par jour. Vous pouvez boire du jus de sureau 1 c. À soupe pendant 10 jours. l le matin, avant de boire un verre d'eau minérale ou purifiée.
  3. Il est recommandé de boire beaucoup de liquide sous forme de thés avec des framboises, des tilleuls, des baies de roses sauvages, additionnés de miel naturel et de kéfir - en cas de constipation.
  4. Microclysters avec absinthe avant de se coucher pendant la semaine - 1 c. infusion d'absinthe sèche 1 l. l'eau bouillante, insister et refroidir, puis filtrer et injecter dans l'anus à raison de 100 ml. La deuxième partie de la perfusion (50 ml) est versée dans le canal de miction avec une seringue sans aiguille ni seringue miniature.
  5. Le céleri est censé augmenter la puissance. Vous pouvez le manger frais, ajouter de la nourriture séchée à la nourriture en assaisonnement ou boire une infusion.
  6. Les graines de citrouille sont un vieux remède avec beaucoup de zinc nécessaire au corps masculin. Chaque jour, il est recommandé de manger 30 graines par repas (dose quotidienne de zinc).

En général, la phytothérapie et les méthodes traditionnelles aideront le corps à faire face à un problème aussi déplaisant que la prostatite. Cependant, certains remèdes populaires et un traitement exclusivement à domicile ne suffiront pas. L'approche complexe et les consultations obligatoires de l'expert sont nécessaires.

Correction de style de vie

Dans les cas de prostatite chronique, il est vivement conseillé aux hommes d’abandonner leurs mauvaises habitudes, de faire un exercice dosé et d’ajuster leur régime alimentaire de manière à le rendre aussi sain que possible. Les médecins conseillent donc de faire des marches régulières, des exercices matinaux, des fesses et du périnée (effort et relaxation).

En ce qui concerne l'alimentation, il est très important d'essayer de minimiser la consommation d'aliments irritants pour la prostate. Nous parlons d'aliments fumés, de cornichons, de certains types de légumes (radis, radis, chou blanc), de thé fort et de café, de sodas, etc. Pendant les périodes d'exacerbation, tous ces produits ne peuvent pas du tout être utilisés.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical de la prostatite chronique n’est pratiqué que s’il n’est pas possible de guérir la maladie par des méthodes conservatrices.

Il existe plusieurs types d'opérations qui effectuent cette maladie:

  1. La résection de la glande - est effectuée dans le cas où il est nécessaire de ne retirer qu'une partie de la glande, par exemple lorsque des modifications sclérotiques apparaissent. La procédure est effectuée sous le contrôle de l'endoscope et de l'accès transurétral.
  2. Circumisio - cette chirurgie est pratiquée lorsque l'évolution de la prostatite est compliquée de phimosis, d'inflammation de la tête du pénis et de propagation de l'infection par les voies urinaires. Pendant l'opération, le prépuce est disséqué et un traitement médical approprié est effectué;
  3. L’élimination des adhérences est une intervention symptomatique qui améliore la qualité de vie du patient.
  4. Drainage d'un abcès ou d'un kyste - cette opération est réalisée par la méthode endoscopique. Le drainage est effectué à l'aide d'un tube inséré dans l'urètre. Au bout du tube se trouve une caméra qui vous permet de surveiller le processus sur le moniteur dans la salle d'opération.
  5. La prostatectomie est une chirurgie radicale qui consiste à retirer complètement la prostate. Une telle opération est rarement prescrite, principalement par des médecins soupçonnés de subir des modifications malignes de la prostate. Il est préférable de mener une telle intervention avec un laser.

Une autre complication dans laquelle une intervention chirurgicale est recommandée est la sclérose du tubercule de la graine. Le plus souvent, les patients viennent chez le médecin avec des plaintes de problèmes sexuels - orgasme faible, douleur lors de l'éjaculation, petite quantité de sperme. Cependant, la raison ne réside pas tant dans le dysfonctionnement sexuel que dans la violation de la perméabilité de la prostate, ce qui rend difficile la production de la sécrétion prostatique. En conséquence, la protection cellulaire est réduite, l'immunité locale est réduite. Pour résoudre le problème, résection du tubercule séminal, incision du canal déférent, vésicules séminales.

Est-il possible de guérir une prostatite chronique?

Cette maladie a cette capacité: une fois apparue dans le corps, elle restera avec un homme pour toujours. Par conséquent, vous devez prendre toutes les méthodes possibles - médicaments, folklore, et faire des exercices spéciaux pour maintenir le travail de la prostate dans un état normal et pour éviter la réapparition de la maladie.

Prévention

Les médecins répètent toujours qu'il vaut mieux prévenir la maladie que de la soigner ultérieurement. Les mesures préventives peuvent être divisées en deux types: primaire et secondaire.

La première inclut toutes les activités qui empêchent le développement de la maladie. Par exemple, l'activité permettra d'économiser de la stagnation du sang. La vie sexuelle des hommes est tout aussi importante. S'il mène une vie sexuellement incompréhensible, le risque d'infection augmente. Par conséquent, un seul partenaire régulier est recommandé. Et bien sûr, une bonne nutrition. Non trop salé, poivré et gras.

Les méthodes secondaires comprennent des visites constantes chez le médecin pour des examens. Après 38 ans, il est recommandé à un homme de se rendre chaque année à l’échographie.