Principal
Massages

Décodage des résultats de l'échographie de la prostate (glande prostatique)

L'échographie de la prostate est une méthode abordable qui vous permet d'obtenir des informations détaillées sur l'état de l'organe.

En recevant des informations sur l'examen effectué, le patient peut être dérouté par un grand nombre de termes inconnus et de valeurs numériques.

Les analyses et les interprétations ultérieures doivent être effectuées par un spécialiste compétent. Néanmoins, rien n'empêche d'essayer de déchiffrer les indicateurs obtenus.

Cela vous aidera à apprendre à distinguer la norme de la pathologie. Vous trouverez ci-dessous le décodage des résultats de l'échographie de la prostate: ce qu'ils disent vraiment.

Types d'échographie de la prostate et caractéristiques de leur comportement

Au total, il existe quatre types d'échographie de la prostate. Mais seuls deux sont utilisés, car ils permettent de déterminer la présence de pathologies avec une précision maximale. Les préparatifs de ces procédures sont légèrement différents les uns des autres.

Méthode transrectale

Il vous permet d'obtenir des données détaillées sur la prostate. Malheureusement, beaucoup d'hommes sont extrêmement négatifs à propos de son utilisation.

Après toutes les recommandations du médecin, vous devez vous rendre à l’enquête. Pour cela, une sonde rectale est activée, qui est insérée dans le rectum. L'image est transférée sur un écran d'ordinateur. Il donne au spécialiste une image complète de l’état de la prostate.

Méthode transabdominale

Ce type de procédure est considéré comme simple et totalement indolore.

L'étude est menée à travers la paroi de la cavité abdominale.

La précision de la méthode n’est pas toujours satisfaisante en raison de la grande distance qui sépare l’appareil de la prostate.

La préparation à la manipulation ressemble à ceci:

  1. Deux jours avant la procédure, il est nécessaire d'éliminer complètement du régime les aliments qui provoquent une formation accrue de gaz.
  2. Le jour de l’étude, vous devez abandonner le repas du matin si la méthode doit être réalisée le matin. Dans le cas où l’échographie est programmée pour l’après-midi, vous pouvez prendre une collation légère.
  3. Dans le bureau d'un spécialiste devrait aller avec une vessie pleine.

L'échographie transabdominale de la prostate est réalisée uniquement à l'extérieur. La méthode permet d’explorer simultanément l’état de la vessie. Vous pouvez également déterminer la quantité d'urine résiduelle. Ce type d’échographie ne provoque pas de rejet chez l’homme, car il est bien toléré. En moyenne, sa durée est d'environ dix minutes.

Décodage des résultats de l'échographie de la prostate chez l'homme

Au cours de cette procédure, déterminez la taille exacte du corps. Une autre étude montre la netteté des contours, l'uniformité des tissus et leur échogénicité. La prostate est mesurée à l'aide des paramètres suivants:

  1. La taille transversale (largeur).
  2. Taille supérieure-inférieure (longueur).
  3. Dimension avant-arrière (épaisseur).

Le volume de la prostate est calculé selon une formule simple et claire: le coefficient 0,52 est multiplié par le produit des trois dimensions obtenues.

Après chaque étude, le patient reçoit une description des caractéristiques et des paramètres de base de l’organe. Pour que le processus de décodage ne soit pas difficile, il est nécessaire de déterminer exactement quelles données sont déterminées lors de l'échographie et du TRUS. Typiquement, c'est:

  • taille
  • échogénicité;
  • la présence de calculs, calcifications et kystes;
  • uniformité des tissus;
  • état des conduits par lesquels passe le sperme.

Avec l'âge, des modifications de la taille de la prostate se produisent dans le corps du représentant du sexe fort. À environ 25 ans, elle atteint sa taille permanente. Si une personne n'a pas de maladie, sa croissance s'arrête. Mais dans les pathologies, sa structure est en train de changer et la capacité de travail de l'appareil reproducteur est également altérée. Plus tard, il y a la probabilité d'une tumeur maligne.

Norma

Déviations des indicateurs de la normale

Décrypter les résultats de l'échographie pour de multiples maladies de la prostate est assez simple et facile.

Le principal symptôme de l'adénome de la prostate est un changement significatif de taille et la présence d'inclusions dans le corps de la glande (en particulier sous la forme nodulaire).

Ces derniers sont des néoplasmes à haute échogénicité, mesurant à moins de 8 mm. Sur leur surface se trouvent des kystes et des calcinats. La forme diffuse a une structure prononcée non homogène. De plus, les nodules sont complètement absents.

Si le patient souffre de prostatite, il sera très facile de déchiffrer les résultats de l'échographie. Une échogénicité élevée indique la présence d'un processus inflammatoire de nature chronique. Les contours de la glande perdent leur netteté, et la différenciation de l'organe du tissu fibreux-musculaire est difficile. Il existe des zones hypo et hyperéchogènes. En présence d'un abcès lors d'une échographie, une formation hypoéchogène ou anéchoïque peut être retrouvée.

Les kystes sont également définis comme des zones hypo ou anéchoïques. À première vue, les formations non essentielles (jusqu’à 7 mm de taille) peuvent être diagnostiquées même chez les représentants sains du sexe fort.

Le décodage des calculs dans la prostate a ses particularités. Les fragments ressemblent à de petites zones présentant une hyperéchogénicité pouvant être de toute taille.

Il peut y avoir des nodules avec une échogénicité différente.

Une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques jusqu'à 2 cm peut être une raison pour effectuer un examen de suivi.

La conclusion de l'échographie de la prostate

Il faut noter immédiatement qu'après l'échographie, le médecin qui a procédé à l'examen ne diagnostiquera pas et ne sera pas autorisé à le faire.

La conclusion finale a le droit de ne faire que le spécialiste assistant.

Ce faisant, il sera guidé non seulement par les résultats de l'examen, mais également par les analyses de sang, l'urine, la débitmétrie, l'ensemencement de la prostate, etc.

Grâce aux informations reçues, il ne peut que supposer qu'il existe une pathologie grave dans le corps. Plus le nombre de méthodes de diagnostic attribuées est élevé, plus le diagnostic final sera précis et clair. Cela aidera à déterminer le traitement approprié pour l'urologue patient.

L'échographie est nécessaire non seulement pour la détection des maladies de la prostate, mais également lors du traitement des maladies de cet organe. Le déchiffrement des résultats permet de contrôler l’état de la glande. La réduction de la taille indique l'exactitude du traitement sélectionné. Dans ce cas, nous pouvons espérer un prompt rétablissement.

Mais une condition pathologique stable indique l'inutilité du traitement utilisé dans ce cas. Le médecin doit remplacer les médicaments qui ne donnent pas l'effet escompté. Si la situation selon les résultats de l'échographie est seulement aggravée, le médecin est alors obligé de prendre des mesures immédiates, y compris la mise en œuvre d'une intervention chirurgicale.

Une interprétation correcte du protocole d’échographie permet de surveiller en temps voulu le tableau clinique et de suivre les modifications qui ne sont pas perçues par les patients.

La possibilité de photographier le corps pendant l’étude est d’une grande importance. En présence de kystes et de calcifications dans la glande, il est définitivement impossible de déterminer correctement leur emplacement. Si un patient doit subir une opération dans un avenir proche, ces données aideront le médecin à projeter ses actions avec précision à l'avance.

Les résultats finaux de cette méthode sont précis à 75% près.

C’est pourquoi l’étude initiale sur les maladies présumées du système génito-urinaire est l’échographie.

L'utilisation du Doppler permet d'estimer l'intensité de la circulation sanguine dans la prostate. C'est également très important pour un examen approfondi.

Grâce à des données extrêmement précises, l'échographie révèle un certain nombre de maladies graves aux stades initiaux: prostatite, oncologie et adénome. Plus la maladie a été diagnostiquée tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Pour cette raison, ne tardez pas à faire appel à un spécialiste.

L'avantage de la procédure à l'étude est que seuls des équipements modernes sont utilisés, une échographie est effectuée par un médecin qualifié et un rapport de la conclusion est publié immédiatement. Inscrivez-vous pour cette méthode de diagnostic est possible sans la présence de symptômes de la maladie. Il est également utilisé à des fins prophylactiques.

  • Élimine les causes de troubles circulatoires
  • Soulage doucement l'inflammation dans les 10 minutes après l'ingestion.

Décodage des résultats de l'échographie de la prostate

L'échographie de la prostate est une analyse des ondes sonores, suivie d'une évaluation de l'image visuelle des modifications possibles de la prostate. Les ultrasons n'utilisent pas de rayonnements ionisants (comme avec la radiographie) et ne nuisent donc pas à la santé humaine.

Comment et pourquoi la procédure est-elle effectuée?

Le patient est recommandé la procédure principalement dans les situations suivantes:

  • Lorsqu'un examen rectal numérique a été trouvé éducation (noeud) dans la glande de la prostate.
  • Changements pathologiques dans le dépistage du cancer de la prostate (modifications du test sanguin pour l'antigène spécifique de la prostate - PSA).
  • Problèmes d'urination (rapides ou difficiles).
  • Fonction de reproduction altérée (infertilité).

L’étude est sûre et sans douleur: un petit capteur (sonde) et un gel appliqués directement sur la peau dans le bas de l’abdomen sont nécessaires pour la manipulation. Des ondes sonores à haute fréquence sont transmises de la sonde à travers le gel dans le corps. Le convertisseur collecte les sons réfléchis et les transmet sous forme d'image sur l'écran de l'ordinateur. Cette étude s'appelle également échographie transabdominale.

Photo 1: Lors du diagnostic des maladies de la prostate, en raison de son contenu informatif plus important, l’échographie transrectale (TRUS) est préférable. Source: Flickr (anakdesa_3).

Le mécanisme TRUS est également basé sur l'effet des ondes sonores à haute fréquence. Cependant, dans ce cas, la sonde est insérée dans le rectum du patient, ce qui provoque une gêne certaine pendant une courte période (la procédure dure moins de 20 minutes).

  • Hyperplasie bénigne de la prostate (HBP, adénome).
  • Prostatite
  • La présence de kystes.
  • La présence de calculs dans la prostate, les vésicules séminales ou le canal déférent.
  • Carcinome de la prostate (détecté uniquement par TRUS avec une biopsie par ponction).

Indicateurs pour échographie et TRUS prostate

Aux ultrasons, le décodage se produit en évaluant des indicateurs visuels, qui sont enregistrés sous forme d'image sur l'écran du moniteur. La définition de la norme et de la pathologie est réalisée en évaluant des valeurs telles que

  • La taille de la prostate. L'épaisseur, la largeur et la longueur de la prostate (en millimètres), son volume (calculé automatiquement à l'aide de formules spéciales en fonction de l'âge; estimé en centimètres cubes) sont pris en compte.
  • Densité échogène. Le terme fait référence à la capacité de réfléchir des ondes sonores à haute fréquence. L'échogénicité peut être réduite (image sombre), augmentée (reflète très bien le son et semble plus clair sur le moniteur) et normal.
  • Uniformité Le principe est basé sur l'écho; la seule différence est que l'organe étudié doit être de structure homogène: tout le tissu conduit le son de la même manière (normal).
  • La présence de formations dans les tissus de la prostate. À la recherche l'établissement des kystes, des calcifications ou des calculs est possible.
  • La vascularisation signifie le degré d'approvisionnement en sang de la prostate.
  • Évaluation du canal déférent.

Quand les tailles sont normales

Les dimensions normales de la prostate sont comprises dans les valeurs suivantes:

Quelle est la norme pour l'échographie de la prostate?

La prostate (prostate) est un organe qui porte deux noms. Les gens l'appellent le deuxième cœur d'un homme. Sa taille peut en dire long, par exemple, sur les opportunités sexuelles et la santé des hommes.

Quand vous avez besoin d'une échographie

L'échographie est prescrite aux hommes chez qui l'urologue a commencé à suspecter la présence d'un processus inflammatoire dans la prostate. Cela peut indiquer des écarts par rapport à la norme. Il est recommandé à la population masculine après 45 ans de subir cette procédure deux fois par an. En outre, cette méthode est nécessaire pour prévenir et prévenir les maladies du système urogénital, même en l'absence de signes prononcés de la maladie.

  • Miction avec sensations douloureuses dans l'urètre.
  • Désirs mineurs pour le besoin peu toutes les 2-3 heures.
  • Sensation de vidange incomplète de la vessie.
  • La présence d'un antigène spécifique de forte croissance.

La taille et l'emplacement de la prostate

La prostate est localisée sous la vessie, autour de l'uretère. Son travail dans le corps masculin dépend des niveaux hormonaux. Le changement et l’augmentation se produisent sur plusieurs années, du plus jeune âge jusqu’à la maturité.

Chez les nouveau-nés, la prostate pèse quelques grammes.

Pendant la période de maturation, la prostate gagne du volume et atteint sa taille optimale à 25 ans. Après 30 ans, la prostate effectue la transition vers l'étape suivante et augmente encore plus.

Si sa croissance après 30 ans gagne des volumes pathologiques, ce qui contrevient à toutes les normes, une échographie doit être examinée. Il révèle un adénome de la prostate, une inflammation de la prostate, une hyperplasie. Même une légère surcroissance de la muqueuse peut provoquer un rétrécissement du canal, ce qui à l'avenir entraînera des problèmes de miction. C'est pour ces raisons qu'il est nécessaire de suivre sa taille et son état général dans le temps à l'aide de la procédure décrite sur l'appareil à ultrasons.

Dimensionnement

Pour identifier la taille exacte et connaître les normes de la prostate, vous devez consulter l’urologue. Une telle évaluation ne causera pas d'inconfort au patient. Pour déterminer la taille du corps, un spécialiste peut recourir à l'une des trois méthodes suivantes.

Recherche de doigt. Réalisé par un urologue spécialisé. Il insère un doigt dans l'anus, tripote la prostate, sent sa structure et sa taille au toucher. Si le médecin a révélé le moindre écart par rapport à la norme, une échographie est prescrite au patient.

Échographie (échographie). Il est considéré comme une méthode de diagnostic commune. Fournit l'occasion de voir plus d'informations qu'avec d'autres enquêtes. En règle générale, le décodage des indicateurs donne la taille exacte de la prostate au millimètre. Il est possible de séparer les indicateurs normaux des indicateurs pathologiques en utilisant le test TRUS. Cette méthode d'examen est prescrite dans le processus de traitement du patient afin d'identifier les changements positifs.

Radiographie Rarement prescrit pour évaluer la taille de la prostate. Le contenu en information de cette méthode est assez élevé. Néanmoins, les urologues ont rarement recours à une telle étude car, avant que le patient ne commence, une certaine formation est nécessaire.

Taux de prostate

Si la prostate fonctionne correctement chez l’homme adulte, elle mesure 3 cm de long sur 2 cm de large.Tout le monde a des organismes différents, le «second cœur» de l’homme peut donc varier légèrement.

Tailles optimales sans modifications pathologiques

L'intervalle entre les bords supérieur et inférieur est compris entre 25 et 45 mm. La largeur du corps varie de 2,3 cm à 4 cm et l'épaisseur de la prostate de 1,6 cm à 2,2 cm. La norme pour chaque homme dépend directement des facteurs suivants:

  • caractéristique génétique;
  • poids corporel;
  • l'âge de l'homme;
  • physique.

Le poids de la prostate n'affecte pas les changements pathologiques.

Trêve de la prostate

Cette méthode est connue comme la méthode de recherche la plus fiable et la plus informative sur la prostate. En évaluant le spécialiste peut déterminer avec précision sa taille.

Inspection transrectale. Notez que tous les hommes ne participeront pas à une telle séance, car la contrainte chez les hommes à cet égard est plus développée que chez les femmes. En règle générale, vous ne devez pas avoir peur, car le médecin en charge de TRUS est généralement un homme.

Pour déchiffrer la prostate était correcte, le médecin introduit l'appareil dans le rectum du patient. Le capteur commence à émettre certaines ondes qui sont réfléchies par les organes internes, ce moment vous permet de voir une image claire sur l'appareil.

Lors de la réalisation d'une échographie, plusieurs méthodes sont utilisées.

  • Transabdominal. Examen externe à travers la paroi abdominale.
  • Évaluation externe par les organes génitaux.
  • Transuréthral. L'introduction du capteur à travers le canal pour la miction.

Examen transabdominal

Le patient est couché sur le dos. Un gel est appliqué sur la zone souhaitée pour un contact étroit de l'appareil avec la peau. Ensuite, le spécialiste conduit l'appareil dans certaines zones pouvant afficher l'image de la prostate. Au cours de l'évaluation, des ondes sonores traversent les tissus, ce qui permet de distinguer un organe masculin important.

Évaluation externe par les organes génitaux

Cette méthode est utilisée pour examiner non seulement la prostate, mais également la vessie. En règle générale, avant la procédure est de boire suffisamment de liquide pour que le médecin a pu examiner en profondeur les limites des organes.

Méthode transurétrale

Cette méthode est réalisée exclusivement par un urologue. Ceci est rarement utilisé car la zone de mise au point est limitée. Le décodage ne donne pas de résultats précis, car il n’est pas possible de brosser un tableau complet des sites inflammatoires.

Interprétation de TRUS (norme)

  • Épaisseur de la prostate - de 15 mm à 25 mm.
  • L'interprétation de l'échelle de la prostate (largeur) commence à 25 mm et se termine à 45 mm.
  • La norme de longueur de la glande est de 2,5 cm / 4,5 cm.
  • Poids et volume multipliés par 1,06 et longueur, épaisseur, largeur, respectivement.
  • La structure de la glande pendant la procédure doit être uniforme.
  • La densité est marquée comme normale.
  • La forme de la prostate doit être en forme de triangle ou de cercle.
  • Les changements dans les navires n'ont pas été détectés.
  • Résidus d'urine - pas plus de 15 ml.

Au moindre écart par rapport à la norme, un spécialiste peut désigner des études supplémentaires. Dans tous les cas, seule la méthode TRUS sera la méthode la plus informative et le décodage des indicateurs sera la plus précise.

À l'aide d'études échographiques, il est possible d'identifier une pathologie, telle qu'une hypertrophie de la prostate due à la prolifération des tissus mous; adénome avec la présence de nœuds; petites formations situées dans les canaux du corps; cancer pouvant se transformer en organes de tiers; inflammation de la prostate; kyste (apparition de bulles de liquide).

Presque tous les urologues font confiance aux ultrasons en termes de fiabilité des informations. Cela donne une image concrète de la zone touchée, mais cela dépend aussi de la méthode d'enquête. Il s’agit d’un examen externe ou rectal. Une échographie est réalisée à la fois lors de la visite initiale du patient et au cours du traitement de la prostatite.

Comment se préparer à une échographie de la prostate - on peut le trouver dans la vidéo:

Échographie de la prostate chez l'homme: indications pour la conduite et caractéristiques de l'étude

En règle générale, la nécessité d'une échographie de la prostate est déterminée en fonction du taux d'antigène spécifique de la prostate (PSA) dans le sérum et (ou) de la détection d'un relâchement suspect de la prostate au cours d'un examen rectal numérique.

Il existe trois principaux types d'échographie:

  • transrectal (anal);
  • transurétrale (à travers l'urètre);
  • transabdominal (à travers la peau de la paroi abdominale antérieure).

Les indications principales pour une échographie de la prostate et des vésicules séminales sont:

  • Détection du cancer de la prostate chez les patients présentant des taux de PSA supérieurs à 7 ng / ml (en l'absence d'infection des voies urinaires ou de prostatite aiguë).
  • Changements anormaux (par exemple, un nœud) trouvés lors de l'examen rectal digital de la prostate.
  • Des symptômes tels que des difficultés à uriner et des douleurs dans le bas de l'abdomen et du pelvis (en l'absence de problèmes rénaux).
  • Observation active de patients à haut risque (antécédents familiaux) de cancer.
  • Assistance au diagnostic des causes d'infertilité chez l'homme.

Grâce à une échographie de la prostate, les problèmes de prostate suivants peuvent être détectés à un stade précoce:

  • Kyste de la prostate.
  • Prostatite
  • Adénome de la prostate.
  • Cancer de la prostate.

Le temps nécessaire à un médecin pour obtenir des résultats et déchiffrer une échographie de la prostate varie en fonction de:

  • l'urgence avec laquelle l'urologue et le patient ont besoin de résultats;
  • la nécessité de comparer les résultats avec les données d'autres tests (par exemple, biopsie périnéale de la prostate);
  • la nécessité de consulter d'autres professionnels.

Souvent, un spécialiste examine les images vidéo d'échographie en temps réel. Ainsi, une fois l'examen terminé, le patient peut immédiatement connaître les résultats.

Taux d'échographie de la prostate et interprétation des données d'examen

La taille moyenne d'une prostate en bonne santé:

  • longueur - 3 cm;
  • épaisseur - 2 cm;
  • largeur - 3 cm.

La plus grande taille sans pathologie:

  • longueur - 4,5 cm;
  • épaisseur - 2,3 cm;
  • largeur - 4 cm.

Tailles minimales sans pathologie:

  • longueur - 2,5 cm;
  • épaisseur - 1,5 cm;
  • largeur - 2,2 cm

Un excès de ces paramètres peut indiquer un adénome de la prostate ou la présence d'une tumeur maligne.

  1. Les contours de la prostate doivent être lisses, clairs et symétriques. Les flous sont avec la prostatite, l'asymétrie peut indiquer un néoplasme.
  2. La structure de la prostate doit être uniforme. Les nœuds "parlent" de l'adénome, les zones à échogénicité réduite indiquent la présence de kystes et de calculs prostatiques, de prostatites chroniques, d'abcès et d'autres maladies.
  3. Le volume d'urine résiduelle ne doit pas dépasser 15 ml. Dépasser ce volume est un signe de troubles du tractus urinaire, des tests supplémentaires seront nécessaires pour un diagnostic précis.

TRUS prostate: préparation et méthode de l'échographie transrectale

L'échographie transrectale (TRUS) de la prostate est un moyen de créer des images de haute qualité et informatives de la prostate à l'aide d'ondes sonores.

La sonde à ultrasons envoie des ondes sonores indolores et ultra-hautes fréquences au corps.

Lorsque les ondes «se heurtent» aux organes internes, elles produisent des structures d'écho, que l'ordinateur transforme en images (sonogramme) sur l'écran vidéo.

Actuellement, TRUS est le meilleur moyen de détecter le cancer de la prostate. Il s'agit d'une procédure peu coûteuse et largement disponible qui est relativement facile à porter pour les patients et qui est effectuée par des médecins. Cela peut être fait en ambulatoire.

La préparation TRUS de la prostate comprend:

Vous devez consulter votre médecin pour arrêter ou réduire la dose de médicaments pour éclaircir le sang un jour avant TRUS. Ces médicaments sont généralement prescrits pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux ou des crises cardiaques. Il est donc très important de ne pas arrêter de les prendre sans les instructions du médecin traitant. L'arrêt de l'aspirine n'est généralement pas nécessaire.

Une analyse de sang peut être nécessaire pour vérifier la coagulation du sang le jour de la procédure.

Les personnes souffrant de problèmes de valvules cardiaques ou ayant une valvule cardiaque artificielle doivent en informer leur médecin traitant.

Comment est la prostate TRUS

Si le médecin propose de choisir entre une échographie transabdominale (à travers la peau de l'abdomen) et une TRUS, il est préférable de choisir la seconde. L’étude transabdominale, bien qu’elle présente des avantages en termes de coût, de rapidité d’exécution et d’absence de sensations désagréables, ne donne qu’une image superficielle et permet de détecter des pathologies avancées et très prononcées de la prostate.

Échographie de la prostate chez l'homme: principaux types et différences de comportement

Les principaux types d’échographie de la prostate chez l’homme sont les méthodes transrectale, transabdominale et transurétrale. Lors d'une étude transrectale, un capteur est utilisé, que le médecin insère dans le rectum du patient.

Avantages: disponible dans les cliniques des grandes villes et des villes de province de Russie, fournit une image claire et détaillée de la structure de la prostate, le patient ne subit pas de désagréments importants pendant et après la procédure.

La préparation comprend un lavement nettoyant une demi-heure avant l'examen et le remplissage de la vessie (boire un demi-litre d'eau une heure avant le TRUS).

La méthode transabdominale ne permet pas d'obtenir toutes les informations sur l'état de la prostate, car l'étude est réalisée à travers la paroi antérieure du péritoine. Le prix de cette échographie est nettement inférieur à celui des deux autres et il n’ya pas de malaise.

La préparation est très simple: ne pas uriner 2 heures avant l'intervention ni boire un demi-litre d'eau non gazeuse une heure avant l'examen.

L'échographie transurétrale de la prostate chez l'homme est réalisée avec un cystoscope dans l'urètre. Avant cela, une anesthésie locale est utilisée, le médecin utilisant un cystoscope obtient une bonne image de la prostate. Cependant, cette méthode est plus invasive que les deux premières et impose des exigences particulières en matière d’équipement et de conditions.

Préparation: un jour avant l'intervention, arrêtez de prendre de l'alcool, le jour de l'étude, mangez des snacks et ne fumez pas, la nicotine peut provoquer des nausées lors de l'utilisation d'un anesthésique local. Remplissez la vessie une heure avant le test.

Échographie de la prostate de manière transrectale: avantages, risques et limites

L'échographie transrectale de la prostate procure le même inconfort que l'examen rectal réalisé par l'urologue. L'examen prend habituellement de 15 à 30 minutes.

Cette méthode se distingue d’autres méthodes d’ultrasons par la nécessité de placer la sonde dans le rectum du patient.

Lors de l'examen abdominal, le capteur est situé à une distance maximale de 10 cm de la prostate du patient, tandis que lors de l'examen transrectal, le capteur est situé près des tissus de la prostate.

En échographie abdominale, un capteur d’une fréquence de 3,5 à 5 MHz est utilisé, tandis que l’échographie pénètre en profondeur, mais la netteté de l’image est «boiteuse». Lorsque l'échographie de la prostate, la méthode transrectale utilise un capteur avec une fréquence de 8-12 MHz, qui fournit des images haute définition.

Avantages de la voie transrectale à l’échographie de la prostate:

  • L'échographie est largement disponible.
  • Aucun rayonnement ionisant.
  • L'échographie permet de visualiser clairement la structure de la prostate.

Le patient doit être conscient des risques possibles:

  • Sang dans les urines (hématurie) - jusqu'à 60% des cas. En règle générale, passe indépendamment.
  • Sang dans le sperme - jusqu'à 40% des cas. Fonctionne également de manière indépendante.
  • Sang dans le rectum.
  • Saignements généraux, mais abondants (chez moins de 1% des patients).
  • Infections graves (3% des cas).
  • Infections des voies urinaires avec dysurie (miction) - environ 5% des cas.

Limitations:

Les hommes qui ont récemment subi une intervention chirurgicale aux intestins ne sont pas de bons candidats pour une échographie de la prostate, car ce type d'échographie nécessite le placement de la sonde dans le rectum.

Échographie de la prostate

L'échographie ou l'échographie se réfère aux principales méthodes d'examen urologique.

L'appareil fonctionne en envoyant et en recevant des ondes sonores.

Le capteur est fixé à la surface du corps, capture les rayons réfléchis, ceux-ci sont traités par l'ordinateur et l'image apparaît sur le moniteur. En urologie, les ultrasons aident à déterminer la forme, la taille et la structure des reins, de la vessie, de la prostate et des testicules, ce qui vous permet de diagnostiquer les calculs et les tumeurs du système génito-urinaire.

Le test est rapide, indolore, facilement reproductible et facile pour le patient.

Quand une échographie de la prostate est prescrite

Les indications pour une échographie de la prostate sont la présence de signes de sa maladie. Ils comprennent:

  • difficulté à uriner;
  • inconfort dans la région de la fourche;
  • douleur dans le sacrum;
  • sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • altération des performances sexuelles et des problèmes d'érection.

Ce sont des signes typiques de dysfonctionnement de la prostate.

Indications pour la recherche sur la prostate

Les indications pour l'échographie sont les suivantes:

  • détermination précise du volume de la glande;
  • diagnostic de carcinome;
  • l'azoospermie;
  • curiethérapie ciblée, cryothérapie pour le cancer de la prostate;
  • état postopératoire, inflammation.

Échographie de la prostate - la caractéristique principale

L'échographie des voies urinaires supérieures et inférieures aide à déterminer le diagnostic exact. Cette étude est largement disponible et permet une évaluation détaillée, précise et complète de l'organe examiné.

L'échographie transabdominale et transrectale est utilisée pour étudier la prostate.

  1. L'échographie transabdominale de la prostate est utilisée pour évaluer la taille et la forme de la prostate. Vous permet d'explorer les voies urinaires supérieures.
  2. L'échographie transrectale (TRUS) vous permet de sélectionner différentes parties de la prostate. L'image ultrasonore correspond au concept zonal de la prostate, dans lequel la glande est divisée en parties centrale et périphérique, le stroma fibro-musculaire et la zone de transition. TRUS détermine très précisément le volume de la prostate, évalue l'homogénéité du parenchyme, les limites de la prostate. Cette étude est menée chez des patients présentant des problèmes ambigus et en diagnostic différentiel.

Échographie transrectale

L'échographie transrectale a été développée à l'origine comme méthode de dépistage pour aider à clarifier les maladies rectales, mais a été utilisée pour la première fois dans les années 60 pour étudier la prostate.

La première biopsie a été réalisée en 1930 à l'aide d'une aiguille transpérinéale. Puis, en 1937, une biopsie transrectale a été réalisée pour la première fois sous contrôle de la palpation.

TRUS est une méthode largement disponible, rentable et précise pour visualiser les maladies du bassin chez les hommes.

Une haute résolution associée à une image sur 2 niveaux et à d'autres caractéristiques (cartographie Doppler couleur, histoscanning, etc.) permet une évaluation très détaillée et complète des modifications pathologiques dans les organes génitaux internes de l'homme.

TRUS ne convient pas au diagnostic primaire ou au dépistage. Un pourcentage élevé de faux positifs et une faible spécificité sont les conditions pour lesquelles l’étude n’est pas recommandée pour le diagnostic précoce du carcinome de la prostate.

La valeur principale de l’étude réside dans la combinaison d’une biopsie pour un cancer de la prostate suspecté, sur la base d’un examen rectal et d’une évaluation du PSA.

TRUS permet de réaliser une biopsie de la prostate contrôlée par sonographe dans la zone où le cancer est le plus susceptible d'être détecté.

Préparation à l'enquête

Avant la procédure et le prélèvement de la prostate, il est nécessaire de vider le rectum. Le soir précédant l’étude, il est conseillé d’appliquer des suppositoires à la glycérine sur le rectum (1 à 2 pièces, vous pouvez les acheter en pharmacie sans ordonnance).

Dans la matinée du jour de l'examen, il est à nouveau recommandé d'utiliser un suppositoire à la glycérine. En aucun cas, ne doit pas prendre de médicaments laxatifs!

Le jour de la date de l'examen, le patient reçoit de l'urologue 2 comprimés d'antibiotiques à prendre le jour de l'intervention: à 7 heures 00: 1 comprimé, après 12 heures, le suivant.

Le jour de l’examen, le patient ne doit pas prendre de médicaments qui affectent la coagulation du sang. Ce sont principalement des médicaments tels que Warfarin, Plavix, Clopidogrel, etc. Si une personne prend ces médicaments, il faut suffisamment de temps avant l’étude pour arrêter de prendre ou remplacer des médicaments.

Enquête

La position sur le côté (généralement à gauche) avec les membres inférieurs pliés permet un examen complet de tout le petit bassin, tout en maintenant le confort du patient.

D'autres possibilités incluent une position du dos avec les membres inférieurs allongés et incurvés. Lorsqu'elle est vue sous anesthésie générale ou locale, une position de lithotomie peut être utilisée.

Les TRUS de la prostate sont toujours précédés d’un examen per rectum (examen rectal).

Cela permet non seulement au médecin de s’orienter dans cette zone, mais contribue également à l’humidification du canal anal avant l’introduction de la sonde à ultrasons, l’évaluation de la taille et de la localisation de toute pathologie.

Pour un examen qualitatif, il s'agit généralement d'une vidange suffisamment spontanée du rectum. Il est conseillé de remplir partiellement la vessie afin de pouvoir différencier le trigone et de déterminer le rapport entre l'organe examiné et l'urètre et la base de la vessie.

Pour l'étude, des sondes à haute fréquence (7,5-12 MHz) avec un afficheur à cristaux liquides rond sont utilisées, ce qui permet de montrer une image d'une grande zone (112-140 °) à partir d'un petit champ d'entrée.

Les cristaux (généralement 128-196 éléments) sont situés à l'extrémité de la sonde avec un axe parallèle à la sonde, ou les axes des cristaux forment un angle de 30 à 45 °. La sonde est équipée d'un canal ou d'un adaptateur auxiliaire pour la biopsie et, en plus de l'affichage dans une échelle de gris (mode B), permet souvent l'analyse de l'affichage couleur.

En fonction de l'équipement du dispositif, la possibilité d'un examen ou d'une évaluation tridimensionnelle est ajoutée après l'application d'agents de contraste pour ultrasons.

Certaines des sondes vous permettent d'afficher l'image de plusieurs plans en faisant pivoter le cristal ou en utilisant 2 cristaux situés à l'extrémité de la sonde, perpendiculairement l'un à l'autre. Ainsi, 2 cristaux permettent un affichage simultané sur 2 plans.

L'échographie transrectale de la prostate comprend également des sondes spéciales - rotatives (pour l'examen rectal) ou linéaires (pour la curiethérapie). Ils ne fournissent qu’une partie des informations nécessaires pour compléter l’évaluation des résultats et ne sont utilisés que dans des cas particuliers.

Échographie transabdominale

  • Brève description: une étude menée à travers la paroi abdominale.
  • La nécessité d'une hospitalisation: non.
  • Préparation à la procédure: une préparation spéciale n'est pas nécessaire, à moins que votre médecin n'en décide autrement.
  • Durée de l'examen: environ 30 minutes.
  • Résultat: immédiatement après l'examen.
  • Complications possibles: aucune.

Enquête

Pendant l'examen, le patient est allongé sur le dos, les jambes légèrement pliées. Le médecin procède à un examen visuel de l'abdomen, détermine la présence de cicatrices, de imperfections, etc.

La recherche est ensuite effectuée selon une méthode de palpation - la sensibilité et la douceur sont déterminées. Une petite quantité de gel est appliquée sur l'abdomen et l'appareil à ultrasons, et la cavité abdominale est affichée sur le moniteur.

Caractéristiques de l'enquête

L'échographie transabdominale est un examen de la prostate qui convient uniquement à l'évaluation de la taille et de l'orientation de la frontière de la glande; Cette méthode est inappropriée pour le suivi éventuel des lésions (à l'exception de la recherche de calculs, de calcifications).

L'échographie transabdominale est la méthode la plus abordable pour examiner la prostate. De plus, il s’agit d’une approche non invasive, facilement reproductible et relativement peu coûteuse qui peut être réalisée en ambulatoire. L'échographie transabdominale ne nécessite pas de formation particulière et n'expose pas la patiente à une exposition aux radiations.

La méthode habituelle consiste à utiliser l'image dans l'échelle de gris (mode B), qui fournit l'orientation de base dans la zone de l'organe de test et l'évaluation des résultats pathologiques.

Plusieurs autres modes d'affichage sont dérivés de cette image, tels que l'imagerie harmonique, la cartographie des couleurs et l'examen après l'application de produits de contraste.

Une partie de l'appareil permet l'affichage simultané de 2 plans ou la reconstruction d'images en 3 dimensions, offrant ainsi une évaluation complète des résultats.

Échographie de la prostate avec détermination de l'urine résiduelle

Il s'agit d'une étude dans laquelle l'urine résiduelle sonographique est mesurée, c'est-à-dire la quantité d'urine restant après la vidange de la vessie est déterminée.

La quantité d'urine résiduelle dans la vessie est égale ou supérieure à 25% de sa capacité (dans la pratique clinique, environ 50 à 100 ml), indique la nécessité d'un traitement intensif.

Comment déterminer le volume résiduel d'urine?

Pour déterminer la quantité d'urine résiduelle, il faut recourir à des diagnostics médicaux. À cette fin, on utilise un cathétérisme de la vessie ou une échographie transabdominale.

Erreurs dans les résultats

La détermination du volume résiduel d'urine est caractérisée par des résultats faussement positifs relativement fréquents. En effet, la mesure doit être effectuée directement après la visite des toilettes, c’est-à-dire qu’il faut effectuer une étude diagnostique dans les 5 minutes.

Habituellement, l'échographie après la dernière miction est effectuée après un certain temps. Pendant ce temps, la personne commence à accumuler de l'urine dans la vessie.

Pour que le résultat de la détermination de l'urine résiduelle soit le plus précis possible, l'étude doit être réalisée trois fois.

Explication de l'échographie de la prostate

Le décodage des ultrasons nécessite l'expertise d'un médecin. Étant donné que les experts ne parviennent pas nécessairement à une conclusion sans ambiguïté, il est conseillé de compléter les résultats de l’étude par une image estimée.

Obstruction des voies génitales

En échographie, les modifications inflammatoires se manifestent par une hétérogénéité (principalement une hyperéchogénicité) du parenchyme, une calcification et des kystes retardés.

L'inflammation

Le tissu prostatique, affecté par une inflammation aiguë, est caractérisé par une hypoéchogénicité et souvent par une hétérogénéité. Un abcès est hétérogène, car il s'agit d'une échogénicité mixte typique (avec une prédominance de localisations échogènes et hypoéchogènes). Le flux sanguin n'est pas détecté dans les zones de dégradation des tissus.

Cancer de la prostate

De nombreux types d'oncologie ne peuvent pas être décrits à l'aide d'une échographie, ni par la recherche de résultats non spécifiques ni par la détermination de l'étiologie de la pathologie.

En règle générale, on peut parler d'une région relativement limitée et légèrement hypoéchogène dans la zone périphérique. Moins souvent, le cancer est associé au tissu hyperéchogène environnant.

Taille normale de la prostate

Les dimensions de la prostate considérées comme normales sont 3 cm / 3 cm / 2 cm (respectivement longueur / largeur / épaisseur). Toutefois, les dimensions minimales (2,5 cm / 2,2 cm / 1,5 cm) et maximales (4,5 cm / 4 cm / 2,3 cm) sont également considérées comme acceptables.

Le poids normal de la prostate chez un homme adulte est compris entre 15 et 20 g. En cas d'augmentation du fer, il peut atteindre un poids extrême pouvant même dépasser 1 000 g!

Conclusion

L'échographie dans l'algorithme des méthodes de visualisation dans l'étude des maladies de la prostate est indispensable. Il fournit des informations importantes sur les conditions pathologiques et permet une biopsie ciblée pour étudier le cancer de la prostate.

L'échographie transrectale avec une sonde haute fréquence fournit les informations les plus détaillées sur la pathologie de la prostate.

One Response to “Échographie de la prostate”

Je veux investir dans la prospérité de votre site avec un petit budget. En échange, je serai satisfait du lien éternel, dans l'article existant ou nouveau, avec une ressource médicale bien tenue.

Comment se déroule l'échographie de la prostate: types et interprétation des résultats

La prostate est un endroit plutôt vulnérable chez les hommes, en particulier chez les 35 à 40 ans. Une variété d'infections, de néoplasmes et d'hypothermie peuvent nuire au travail de la prostate. Même les activités sexuelles peuvent affecter l’état de la prostate, car une abstinence prolongée des rapports sexuels augmente le risque de stase du sang dans le pelvis. Pour déterminer le statut de la prostate, des spécialistes qualifiés effectuent une palpation, une échographie ou une biopsie. La méthode de diagnostic la plus fiable - l’échographie de la prostate.

Indications pour l'échographie

À l'aide de l'échographie, le médecin peut identifier les pathologies de la prostate à un stade précoce. Dans le traitement de certaines maladies, en particulier la prostatite et le cancer de la prostate, cette détection précoce de la pathologie est la clé du succès du traitement. Par conséquent, une échographie de la prostate est nécessaire pour tous les hommes âgés de 45 ans. Il est préférable d’être examiné au moins une fois par an et de détecter rapidement la maladie plutôt que de traiter les cas avancés sans succès.

Outre l'examen clinique, l'indication de l'échographie de la prostate concerne les plaintes suivantes du patient:

  • inconfort pendant la miction;
  • inconfort pendant les rapports sexuels;
  • douleur dans le bassin;
  • détection de particules de sang dans l'urine ou le sperme;
  • sentiment constant de plénitude de la vessie;
  • flux d'urine lent;
  • augmentation du besoin d'uriner.

Lorsqu'un des symptômes survient, un homme devrait immédiatement demander l'aide d'un spécialiste qualifié. Avant tout, on prescrit au patient une échographie, qui aidera à déterminer la cause qui a affecté la formation des symptômes indiqués.

Méthodes d'échographie

Chacun des hommes, visant à l'échographie, il y a beaucoup de questions. Comment est-ce fait? Est-ce que ça fait mal? Y a-t-il des dangers? En raison des caractéristiques anatomiques de la localisation de la prostate, dans la plupart des cas, il est nécessaire de mener TRUS, et c’est cette étude qui cause de l’anxiété chez les représentants du sexe fort. Nous parlerons plus en détail de la méthode transrectale et abdominale.

Échographie transabdominale de la prostate

Cette option est considérée comme la plus abordable et n'entraîne aucune gêne importante pour le patient. Comment cette étude est-elle faite? Premièrement, une préparation à l'échographie de la prostate est nécessaire. La veille de la date fixée, il est nécessaire de faire un lavement de nettoyage et environ 3 heures avant la procédure - boire au moins un litre de liquide. Cela aidera à bien remplir la vessie, respectivement, les indications seront plus claires.

La procédure est effectuée dans l'ordre suivant:

  1. Le patient est allongé sur le dos et expose son estomac.
  2. Un médecin applique un gel spécial sur le bas-ventre.
  3. À l'aide d'un capteur à ultrasons, balaie la région de la prostate du côté de l'abdomen et du périnée.
  4. Si le besoin s'en fait sentir, la vessie est également examinée.
  5. À la fin de l'examen, le médecin donnera une serviette et déchiffrera les résultats.

Si vous avez fait une échographie des organes abdominaux, alors vous comprenez que l'essence de l'examen abdominal est la même. Il n'y a rien à craindre.

Échographie transrectale de la prostate

Avec cette méthode d'examen, le capteur à ultrasons est situé à proximité immédiate de la prostate, seule la paroi intestinale se trouvant entre l'instrument et l'organe. Par conséquent, TRUS donne un résultat plus précis et détaillé.

La préparation pour TRUS consiste à nettoyer les intestins à la veille de la date fixée et à remplir la vessie pendant 2 à 3 heures avant l'étude. Si vous êtes envoyé pour examen en rapport avec l'infertilité ou une puissance médiocre, il suffit de boire un verre ou deux d'eau. si le diagnostic est associé à une suspicion de pathologie de la prostate - vous devez boire environ un litre de liquide. Le médecin ne vous invitera au bureau que lorsque vous ressentez le besoin urgent d'uriner.

L'étude est menée dans l'ordre suivant.

  1. Le patient est allongé sur le dieu gauche, plie ses jambes au niveau des genoux et appuie sur son ventre.
  2. Le médecin insère le capteur dans le rectum à une profondeur de 6 cm.
  3. Scanne la prostate, enregistre les résultats.

Le diamètre du capteur est d'environ deux centimètres. Par conséquent, les patients ne ressentent qu'un léger inconfort, mais aucune sensation douloureuse. Malgré cette procédure apparemment humiliante, il est déconseillé de la refuser. TRUS est souvent la seule méthode permettant au médecin de se faire une idée complète de l'évolution de la pathologie.

Explication des résultats de l'échographie de la prostate

Les indicateurs normaux sont basés sur le fait que les contours de la prostate doivent avoir une apparence claire et lisse. Lors du balayage transversal, l'épaisseur et la largeur de la prostate sont mesurées. La norme est comprise entre 1,6 et 2,5 cm d'épaisseur et entre 2,7 et 4,2 cm de largeur. Il existe une détermination de la longueur de la prostate, un indicateur normal est une valeur de 2,4 à 4,1 centimètres.

Après avoir identifié trois tailles de prostate, un spécialiste qualifié doit calculer correctement le volume, qui ne doit pas dépasser 28 cm³. Après la miction, les médecins doivent déterminer la quantité d'urine résiduelle. Cet indicateur est très important car il joue un rôle important dans le diagnostic.

Pour déchiffrer les résultats de l'échographie de la prostate et obtenir une image plus complète, les paramètres suivants sont pris en compte.

  1. Échogénicité Détermine l'intensité de la réflexion des ondes sonores.
  2. L'uniformité de la structure. La densité tissulaire de la prostate est détectée en cas de processus inflammatoire. Si la structure n'est pas homogène, c'est le premier signal que la pathologie existe.
  3. La symétrie des contours. Cet indicateur indique la présence de tumeurs cancéreuses.
  4. Doplérographie. Niveau de flux sanguin totalement déterminé dans le corps. Si un patient développe un cancer, le nombre de vaisseaux formés augmentera plusieurs fois.
  5. Elastographie Aide à déterminer la densité des tissus de la prostate. Avec l'inflammation, les tumeurs malignes - la densité augmente de manière significative.

Chaque paramètre peut avoir une valeur différente. Une transcription plus détaillée des résultats est préférable de demander à votre médecin.

Que peut montrer une échographie de la prostate?

En fonction de la nature des modifications pathologiques, l'échographie de la prostate vous permet d'identifier un certain nombre de problèmes dans le corps de l'homme:

  • prostatite aiguë ou chronique;
  • hyperplasie bénigne de la prostate;
  • néoplasmes oncologiques;
  • des pierres dans la lumière de l'urètre à proximité immédiate de la prostate;
  • pathologie de la vessie (si l'étude a été réalisée).

Vous savez maintenant comment on fait une échographie de la prostate chez les hommes. Comme vous pouvez le constater, cet événement n’a rien de douloureux. Il suffit de supporter un léger inconfort qui ne dure pas plus de 20 minutes. Dans ce cas, le médecin obtiendra une image complète du problème et sera en mesure de vous prescrire le traitement approprié.

Qu'est-ce que l'échographie de la prostate de décodage

Le principal organe masculin est la prostate. Elle est responsable non seulement de la santé de l'homme, mais également de la qualité de la vie intime, de son pouvoir masculin. La prostatite ne peut pas être sous-estimée. Si auparavant cette maladie n'affectait que les hommes plus âgés, elle est aujourd'hui visiblement plus jeune. Les jeunes hommes âgés de 30 ans se trouvent dans la zone à risque, en raison du mode de vie moderne, du rythme effréné et du stress, sous l’effet duquel tombent presque tous les habitants des grandes mégalopoles.

Les infections, les rhumes et l'hypothermie augmentent également les chances qu'un homme contracte une prostatite. La survenue de cette maladie est également affectée par l'intensité de l'activité sexuelle. Si l'abstinence est trop prolongée, le sang peut stagner dans les organes pelviens, ce qui entraîne également une inflammation.

Ce processus résulte du travail du système excréteur et sexuel au cours de l'excitation intime, qui n'a pas eu de décharge sexuelle. Pour se protéger de la prostatite, un homme doit systématiquement consulter un spécialiste qui lui prescrira une série de tests, d'examens et d'échographies de la prostate. S'il n'y a aucun signe d'inflammation de la prostate, le médecin se limitera à la palpation et le résultat sera décodé immédiatement.

Pourquoi la maladie apparaît-elle?

Comme déjà mentionné, l'inflammation de la prostate peut se produire pour diverses raisons. Les micro-organismes, les champignons, les virus et les bactéries peuvent le provoquer.

Comment l'infection pénètre dans les tissus de la prostate:

  1. Sexe non protégé. L'infection pénètre dans le corps par l'urètre.
  2. Les foyers inflammatoires dans le corps. L'infection peut se propager par la circulation sanguine en cas de processus inflammatoires dans le corps: mal de gorge, caries, ulcères cutanés, sinusite, infections virales aiguës.
  3. L'agent pathogène peut pénétrer avec la lymphe, provoquant une inflammation de la prostate.

Quand une échographie est-elle indiquée?

L'échographie de la prostate est prescrite à un homme souffrant de certaines affections:

  • miction douloureuse;
  • douleur dans le bassin;
  • inconfort et douleur pendant les rapports sexuels;
  • sang dans le liquide séminal, l'urine;
  • sensation de vessie vide;
  • manque de jet de pression pendant la miction;
  • envie fréquente d'aller aux toilettes sans uriner ou très peu d'urine.

L'échographie de la prostate est prescrite même si l'un de ces symptômes est présent. Le décodage des ultrasons est plus susceptible de révéler une maladie de la prostate ou le système génito-urinaire. En outre, si un homme découvre les symptômes ci-dessus, il doit consulter d'urgence un urologue. Une échographie aidera à déterminer la cause de la gêne et de la douleur.

Techniques d'échographie

Méthode transabdominale

Comment se passe l'échographie de la prostate? Les experts modernes utilisent aujourd'hui deux méthodes. L'un d'eux est l'échographie transabdominale. Cette méthode pour le patient et le médecin est très accessible, n'apporte pas de sensations désagréables. Est-ce une telle échographie comme suit. Il y a d'abord une préparation du patient. Cela consiste à absorber un litre d'eau ou un autre type de liquide plusieurs heures avant la séance, idéalement trois heures. Si la vessie est remplie en quantité suffisante, le décodage donnera un résultat précis.

Avant la procédure, la patiente est allongée sur le dos et le médecin procède à une analyse à l'aide de capteurs placés le long de la peau du bas-ventre et à travers celle-ci. Pour un résultat plus précis, une échographie de la vessie est effectuée, ce qui aidera à éliminer les complications dans ce domaine, le cas échéant.

Normalement, les contours de la prostate ont des contours nets et uniformes. Le balayage croisé aide à déterminer la taille de la prostate, sa largeur, son épaisseur.

Les performances normales du corps aux ultrasons ressemblent à ceci:

Après l’échographie, le patient doit libérer l’urine et son volume doit être administré à un spécialiste. Le diagnostic dépend non seulement du résultat de l'analyse, mais également du volume d'urine.

Indicateurs de décodage par ultrasons

L'intensité de la réflexion des ondes sonores s'appelle échogénicité. L'homogénéité de la structure et de la densité du tissu prostatique aide à identifier les processus inflammatoires se déroulant dans la prostate. L'hétérogénéité est un signe de pathologie. La symétrie des contours du corps montre la présence ou l'absence de signes de cancer. À l'aide du Doppler, le flux sanguin est détecté dans la prostate. Avec la formation de cellules cancéreuses, un grand nombre de vaisseaux apparaissent, ce qui informe le médecin de la présence d'un oncologie.

Quelle est la densité du tissu de la prostate - révèle l'élastographie. Une augmentation de la densité se produit également dans les néoplasmes. Cette méthode d'ultrason a contre-décodage et sa précision. Par exemple, pas de sensibilité trop élevée des scanners, ce qui empêche la définition d'anomalies dans la structure de la prostate.

L'examen transabdominal est recommandé pour le diagnostic primaire, ce qui définit l'orientation des méthodes de diagnostic plus avancées. En outre, cette méthode de numérisation utilisant des ultrasons n'a pas de contre-indications.

Méthode transrectale

Cette échographie fournit aux médecins beaucoup plus d'informations que la méthode décrite ci-dessus.

L'étude est menée de la manière suivante:

  1. Les capteurs utilisés dans la prostate TRUS sont très sensibles, avec une expansion importante (nous utiliserons ci-après cette abréviation pour laquelle les médecins raccourcissent le nom de la procédure). Les appareils aident à voir la structure du corps dans tous les détails, à étudier la structure des lobules, à diagnostiquer les vaisseaux. Cette méthode peut déterminer toutes les formes de maladie de la prostate, oncologie de la prostate.
  2. Pendant la procédure TRUS, une légère douleur peut être ressentie. Afin de réduire l’inconfort du patient, le capteur est équipé d’un couvercle spécial lubrifié avec un émollient avant la séance. Pendant le TRUS, le patient est allongé sur le côté et appuie ses jambes sous lui autant que possible. Le décodage et les résultats de la recherche peuvent même dépendre de détails tels que la posture. La durée de cette procédure - 15-20 minutes - pas plus. Au cours de TRUS, le médecin peut faire une biopsie du patient.

Cette étude consiste à introduire le capteur directement dans le rectum à 7 cm - c'est la longueur maximale. Le coût du TRUS est légèrement supérieur à la méthode standard de l'échographie - transabdominale, mais le niveau d'information est ici incomparablement plus élevé. Pourquoi une échographie transabdominale peut-elle donner des résultats inexacts? Le fait est que les capteurs dans ce cas examinent la glande à travers toute la cavité de l’estomac, ce qui constitue sans aucun doute un obstacle à l’obtention de mesures précises. L'échographie doit parcourir une longue distance, elle contient des tissus qui empêchent la prostate d'examiner en détail à l'aide d'un capteur. Le liquide que le patient boit simplifie considérablement la tâche du médecin, mais il n'y a pas grand espoir pour cette procédure. Ce n'est qu'un examen primaire.

En plus d'étudier la prostate lors d'un examen transrectal, le médecin a la possibilité d'obtenir des données sur les vésicules séminales et de mesurer leurs performances: structure et échogénicité. Une large lumière des vésicules séminales signifie que la patiente s'est abstenue de sexe pendant trop longtemps, ce qui a affecté ces organes mais n'a peut-être pas encore conduit à l'apparition d'une pathologie.

Préparation à l'échographie

Pour se préparer à une échographie de la prostate, le patient doit effectuer plusieurs actions importantes. Il est nécessaire de nettoyer complètement les intestins, pour lesquels vous pouvez utiliser un lavement à la maison. La purification doit être complète, sinon le décodage de TRUS pourrait ne pas être précis.

Une semaine avant la procédure, il est recommandé de vider l'estomac. Cela nécessite un régime alimentaire spécial composé de produits d'origine végétale, avec l'absence complète de grande quantité de viande frite.